Développement personnel : les coachings à explorer à Dubai

Écrit par  Mathilde Corgnet 22 OCT 2018
Nous en parlions il y a quelques semaines, l’expatriation est souvent le point de départ d’une nouvelle aventure. Comme dans tout grand changement, nous sommes face à nos questions existentielles. Un accompagnement concret, proactif et professionnel est souvent la réponse à celles-ci. Aujourd’hui le coaching se développe pour à peu près tous les secteurs et toutes les thématiques de nos vies : carrière, vie, santé, amour, éducation, sport, beauté, image de soi etc. 
Si pour certains, sauter le pas demeure facile, pour d’autres, il est toujours associé à une introspection personnelle (pas tout à fait naturelle). Alors pourquoi y avoir recours, et surtout comment choisir le bon coach ? On tente d’approfondir le sujet, afin de vous éclairer dans vos recherches.
 
Le coaching : effet de mode, ou nouvel allié ?
En 2017, une étude (1) menée par l’ICF, International Coach Federation (1er organisme mondial de coaching) recensait plus de 53 000 coachs diplômés tout secteur confondu, avec un pourcentage supérieur de femmes (67%) sur ce marché.
 
Toujours selon cette étude, menée sur un échantillon de 30 000 personnes dans 138 pays, les clients coachés sont pour 2 tiers des managers, dirigeants ou chefs d’entreprise, avec là encore une majorité de femmes en demande (54%), pour la plupart ayant moins de 45 ans.
 
Parallèlement, 36 % des Français en activité déclarent avoir déjà fait un burnout au cours de leur carrière, pour plus de 54 % des personnes étant actuellement au chômage (2).
Alors que du côté de la génération « reconversion », (jeunes de 18 à 35 ans), 43 % d’entre eux ont quitté leur premier job au bout de 20 mois en moyenne (3)
 
Ok, mais ça veut dire quoi ?
Ça veut dire que nous sommes définitivement en pleine révolution sociétale ; avec l’essor de nouveaux métiers, de nouveaux modèles d’organisation et de hiérarchie, de nouveaux schémas familiaux… face à un avenir plus qu’incertain. 
 
La nouvelle génération (les milléniaux) quant à elle, évolue dans une culture de l’immédiateté hyper-connectée, lui laissant moins de temps à accorder à des voyages intérieurs qui sont le terreau de l’introspection, selon Ithaque (première agence de coaching en reconversion) (4)
 
On constate également dans les nouveaux schémas d’organisation, des sphères personnelles et professionnelles qui finissent par se confondre… mettant, plus que jamais à l’épreuve, nos capacités d’adaptation et de remise en question, sur tous les plans. De plus, il est intéressant de constater que les femmes ont (une fois encore) un train d’avance sur la gente masculine, puisque majoritairement présentes (en tant que coachs et en tant que clientes).
 
Enfin, si nous prenons un peu de recul sur ces chiffres, ça veut surtout dire qu’il y a une vraie demande d’accompagnement, vers plus de bien-être et d’équilibre dans nos vies constamment sollicitées par des objectifs d’optimisation et de rentabilité (de temps et d’argent). Aujourd’hui, se faire épauler, par quelqu’un n’est (presque) plus tabou, c’est même devenu une véritable tendance ! 
 
Aux Etats-Unis, on parle même « d’’hyper coaching », notamment dans le domaine de l’éducation. Taxé de profiter aux start-up de services en ligne, exerçant des packages exorbitants pour les jeunes diplômés, le recours au coaching post-université est quasiment devenu un gage de réussite ! En effet, la promesse est alléchante : à la sortie de leurs études (déjà presque endettés à vie), les étudiants sont persuadés qu’il est alors incontournable de bénéficier d’une formation accélérée afin de trouver plus rapidement du travail (5).
 
« Moi, me faire coacher ? Mais je n'ai pas de problème ! »
Il ne s’agit pas vous convaincre d’aller voir un coach, mais de vous ouvrir un champ de possibles, pour vous soutenir et vous accompagner dans des problématiques parfois difficiles à résoudre seuls. Néanmoins, face à la prolifération de coachs (certifiés ou auto-proclamés). On est vite un peu perdus…
 
Les coachs qui ont la cote !
 
- Le coach carrière : c’est celui auquel on pense tout de suite lorsque l’on parle de coaching. De la présentation, en passant par la création du CV, à la phase de prospection, des entretiens, et de la négociation ; cet expert accompagne toute personne en recherche d’emploi, dans une phase de reconversion, voire de questionnement quant à la suite de sa carrière. Ce type de coaching n’est pas réservé uniquement aux personnes issues du monde corporatif (comme on pourrait le penser) mais à toute personne souhaitant établir une stratégie de « carrière ». Certains coachs sont habilités à faire passer des tests psychologiques et des bilans de compétences.
 
- Le coach de vie : c’est votre #bff, sur une période donnée et pour une problématique particulière (blocage émotionnel, schéma relationnel répétitif, par exemple.)
Le coach de vie c’est avant tout un spécialiste du développement personnel, celui qui vous donnera des clés pour débloquer des situations et ainsi (re)trouver plus d’harmonie dans votre couple, dans votre famille, ou dans votre vie en général. Ce type de coaching permet de se révéler à soi même, par le biais d’exercices concrets. À contrario d’une psychothérapie, on ne cherche pas à comprendre d’où les schémas proviennent, mais plutôt d’en faire un état des lieux dans le présent. Il s’agit ensuite de s’entraîner à les modifier pour se projeter dans un futur plus serein.
 
- Le coach santé : c’est un expert multi-casquettes, qui travaille avec vous sur la recherche d’un équilibre et d’une bonne « balance » globale. Ainsi, après un premier bilan, il s’agit d’identifier quelles sont les dimensions de votre vie sur lesquelles vous pencher afin d’atteindre cet équilibre santé : affective, nourriture, sociale, travail, spiritualité etc. C’est une approche complète, pourtant souvent connotée à la nutrition, qui s’apparente à un vrai travail de développement personnel. Suivant les problématiques de chacun, le programme peut s’orienter d’une manière ou d’une autre. 
 
- Le coach en image : c’est le type de coaching qui allie mode et relationnel pour travailler sur deux axes : la confiance en soi et l’apparence. Après une séance bilan, pour faire le point sur vos attentes, vos atouts et vos manques, il s’agit de modéliser la meilleure version de vous-même à travers un travail de stylisme : morphologie, couleur, forme, style général, tout y passe ! Ce coaching est très « pratique », après l’incontournable exercice du miroir, le coach peut vous accompagner faire les magasins, et vous conseiller en direct.
 
- Le coach de sommeil : le « dodo coaching » a été mis en lumière aux Etats-Unis grâce à la thérapeute et écrivain surnommée la « Sleep lady » : Kim West. Véritable gourou des parents épuisés, celle-ci soutient des familles et forme des coachs depuis plus de 20 ans, à sa méthode : la « gentle sleep method ». Depuis d’autres « courants » se sont développés, mais celui de Kim West demeure une référence en la matière. Plusieurs coachs certifiés exercent aujourd’hui partout dans le monde. Le principe : Aider les parents dans leur projet de sommeil, quel qu’il soit, pour que chacun (re)trouve un sommeil réparateur et apaisé, à travers la mise en place de routines pas à pas.
 
Maintenant que vous êtes prêts et armés à sauter le pas, il s’agit de trouver la perle rare… 
 
Voici nos 5 conseils pour bien choisir votre coach.
1. Soyez honnête avec vous même. Identifiez clairement (vous pouvez l’écrire) votre « problématique » Ex : ce qui vous gêne dans votre vie actuelle, ce que vous aimeriez changer, ce vieux schéma répétitif qui vous ramène à chaque fois à la même situation, etc.
2. Soyez clair. Soyez en mesure d’expliciter ce que vous attendez de cette personne, ou de ce travail. Ex : être plus aligné énergétiquement, trouver un nouveau travail, réussir à vous accepter tel que vous êtes, etc.
3. Partez à la recherche de votre coach. Restez-en alerte autour de vous, le bouche à oreille de vos proches est souvent une première porte d’entrée. Ensuite explorez la toile, rendez vous dans conférences et des salons, soyez actifs sur LinkdIn et vos réseaux sociaux. Faites vos recherches par mots clés. 
4. Vérifiez les références du professionnel. Soyez attentifs à sa présentation, ses certifications, ses formations, les avis donnés par ses clients, afin de vous faire déjà une première impression positive sur celui-ci.
5. Faites confiance à votre instinct. Demandez un rdv physique. Comme dans toute rencontre, on se choisit, mutuellement. Vous allez rapidement sentir si le feeling passe, si vous êtes à l’aise ou non, et donc si vous avez envie de travailler avec cette personne.
 
Une fois votre choix fait, rappelez-vous que la confiance et l’authenticité sont clés pour obtenir des résultats efficaces, quelle que soit votre entreprise. Vous n’avez aucun intérêt à ne pas être 100 % honnête avec vous même, et avec votre coach. Une relation se construit parfois en plusieurs séances. 
Enfin, n’oubliez pas que votre coach n’est ni votre meilleur ami, ni votre maman, mais pas tout à fait une relation stricto-professionnelle, non plus. Accepter de se livrer, n’est pas chose facile, mais fait partie du processus. À vous de trouver ensemble, la juste distance.
 
Quelques coachs francophones, à Dubai !
Nous avons recensé différents coachs francophones à Dubai. Tous les coachs cités sont certifiés et nous ont été recommandés de (très) près ou de plus loin par notre entourage et nos rencontres au sein de la communauté francophone de Dubai.
 
- Lousin Mehrabi, Executive coach & trainer
- Emna Boubaker, Executive coach
- Karine Trioullier, Executive & career coach
- Emeline Roissetter, Career coach 
- Karen Bassil, Career & leadership coach
- Hamza Zaouali, Business & career coach
- Sabine Garnier , Professional & personal coach
Florence Chabert, Intercultural coach 
- Justine Dampt, Health coach
- Marianne Azhari, Image consultant & chief stylist
- Julie Malone (anglophone), Sleeping consultant
 
Bon coaching !
 
Sources:
1.Radio coaching, décembre 2017.
2.Le Figaro, mars 2017.
3.Les Echos, mars 2016.
5.L'etudiant, mai 2017.
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
  Petites annonces
 
 
Dernière modification le dimanche, 28 octobre 2018 11:31
  1. Les + lus
  2. Les + récents