fbpx

PAROLE D’ENTREPRENEUR : LA PAROLE À… Sidonie Aubert

Première boite ?
Oui EQ Coaching est ma première boite.

Depuis combien de temps à Dubai ?
Bientôt 14 ans. 

Présentez-nous votre business en quelques lignes… 
Je fais du coaching de dirigeants et du coaching d’équipes en entreprise. J’ai monté EQ coaching (EQ pour « Emotional Quotient ») pour accompagner les leaders et leurs équipes à se découvrir différemment via l’intelligence émotionnelle et utiliser tout leur potentiel pour réussir harmonieusement et durablement dans leur processus de changement ou de développement. Quel que soit l’objectif de l’exercice, comprendre à quoi répond notre cerveau et comment fonctionnent nos émotions est le premier pas nécessaire vers une transformation réussie. 

Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ?
Non pas du tout. L’image que j’avais de la vie de l’entrepreneur (solitaire) ne me faisait pas envie. J’ai passé presque 20 ans dans des grosses boites en ressources humaines et je pensais que l’esprit d’équipe et le fait d’être portée par un projet global d’entreprise me manqueraient trop. Le résultat me prouve le contraire.

Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ?
En 2019, j’ai quitté le corporate avec l’idée de faire une pause d’un an et j’en ai profité pour me former sur le sujet de l’intelligence émotionnelle comme levier pour développer un leadership conscient et une dynamique d’équipe positive. L’idée était de reprendre un poste de DRH ensuite, mais au moment de mettre en pratique tous ces outils j’ai tellement été séduite que j’ai décidé d’en faire mon activité. 

Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ?
Je n’ai pas choisi Dubai pour entreprendre mais je trouve que c’est un environnement très favorable aux entrepreneurs. 

Quels sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ?
A mon sens, c’est assez facile de se mettre à son compte ici. S’installer administrativement est assez rapide et finalement peu coûteux. Ensuite il y a des réseaux, des évènements et des plateformes d’échange pour tous les goûts et le bouche-à-oreille fonctionne très bien !

Quelle est votre source de motivation chaque jour ?
Accompagner des leaders et des équipes dans leur transformation et recevoir des feedbacks qui me disent que j’ai largement contribué à leur réussite et épanouissement. Ça n’a pas de prix !

Avec le recul, que referiez-vous différemment ?
Je gérerais le démarrage différemment. J’étais très impatiente et frustrée des zones d’incertitude. Il fallait que tout soit clair et abouti rapidement. Mais mûrir son approche pour faire quelque chose de singulier prend du temps. Il faut accepter de ne pas avoir réponse à tout au début et d’affiner sa démarche au fur et à mesure des clients et des projets.  

Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ? 
Le support émotionnel de la famille a été clé. Et puis j’ai rejoint progressivement plusieurs réseaux qui font que je me sens aussi entourée et stimulée professionnellement :
La communauté de Six Seconds est une organisation non-profit fondée aux US qui vise à promouvoir l’intelligence émotionnelle. Elle a un réseau très actif au sein de la région MEIA pour partager et progresser sur ces problématiques-là.
Eleven – the People Engagement Network, un petit réseau d’entrepreneurs (petit le réseau mais costaud !) monté l’année dernière à Dubai pour réunir des expertises complémentaires toutes dirigées vers un engagement authentique des clients et des équipes.
– Et enfin la CCI France UAE qui accompagne les entrepreneurs et business owners, notamment via son club Synergy, qui offre un espace d’échange et d’entraide très sympa et très bienveillant !

Si vous aviez deux conseils à donner au futur entrepreneur qui vous lit ?
– Accepter que le changement soit par nature inconfortable. 
– Entourez-vous de gens qui vous font du bien !

Comment conciliez-vous vie de parents (si vous l’êtes) et d’entrepreneur ?
Nous avons la chance d’avoir des enfants qui vont à l’école à vélo et qui font la majorité de leurs activités sur le campus de l’école. Le résultat c’est que nous sommes très peu sollicités pour les trajets. 

Des projets futurs ?
Oui des projets de collaboration et de formation ! Et la volonté de multiplier mes sessions d’echange en ligne ‘EQ connect’, des séances thématiques et interactives proposees aux entreprises.
C’est un format facile et ludique pour reflechir et progresser sur des problematiques de fond.
Le prochain thème : developper son empathie pour un leadership effectif.

PETIT PORTRAIT INDISCRET
Plutôt matinal ou oiseau de nuit ?
Oiseau de nuit.
Plutôt café-croissant ou pti-dej healthy ? Omelette la semaine, croissants le week-end. 
Plutôt sport extrême ou méditation ? Yoga pour se recentrer, et comédie musicale (avec Culture Emulsion) pour le fun et l’aventure collective.
Plutôt robe-sandales ou tailleur-talons ? Les deux mon général. Robe-talons en rendez-vous et chemise sur short pour les vidéo-calls à la maison.
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Fiesta d’abord et cocooning ensuite (… mais pas de temps pour le cocooning en fait ! les week-ends sont vite remplis :).
Plutôt cigale ou fourmi ? Cigale, profitons-en tant qu’il est encore temps.

LE MOT DE LA FIN : 
Il n’est jamais trop tard pour faire ce que l’on aime.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Vendredi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

La rédaction

La rédaction, c’est une équipe de passionné(e)s par l’écriture et les « histoires » de Dubai. Retrouvez l’ensemble de l’équipe rédactionnelle actuelle sur la page Qui-sommes-nous.

Vous aimerez aussi