Singapour, surnommée la Suisse asiatique, a su construire une cité-état moderne et dynamique tout en gardant ses origines chinoises et malaises. Ville multi-ethnique, la diversité culturelle de ce pays sera au cœur de votre voyage. 
Singapour est une destination idéale pour un long week-end ou une escale d’au moins 4 jours. Et si vous souhaitez passer du désert dubaoite à la jungle singapourienne, profitez du long week-end de la fête nationale des Emirats !
 
Une visite de l’Asie en quelques stations de métro
Chinatown, le quartier chinois de la ville, vous conduira en Chine dès la sortie du métro. Les rues piétonnes aux diverses échoppes vous mèneront au temple principal, le Buddha Tooth Relic Temple. C’est un temple sur plusieurs étages ou des cérémonies quotidiennes se déroulent au rez-de-chaussée. Les étages expliquent la religion bouddhiste à travers différentes expositions. Le scintillant dernier étage est consacré à une relique de la dent de Bouddha. Pour finir la visite du temple, la terrasse-jardin offre un excellent point de vue sur ce quartier.
 
 
Chinatown est aussi l’occasion de profiter d’un massage traditionnel chinois. N’hésitez donc pas à vous perdre dans les rues afin d’essayer un « foot-massage » traditionnel. 
Au détour d’une rue, vous pourrez admirer l’un des plus grands temples indiens du pays, le Sri Mariammam Temple. Des célébrations s’y tiennent souvent le dimanche. 
 
Sri Mariammam Temple - @_charlies_adventures
 
Little India est, avec ses rues colorées et ses senteurs d’épices, un régal pour les yeux et les papilles. C’est un quartier animé, surtout le dimanche. Vous pourrez visiter des temples indiens et vous balader entre les saris et les épices. Mustafa, qui est un énorme marché, est une institution à Singapour. Cet immeuble, ouvert 7j/7 – 24h/24, est une véritable caverne d’Ali Baba. Le restaurant sur le rooftop est aussi une bonne adresse pour manger indien. 
 
À quelques pas de Little India, le quartier malais et musulman de Kampong Glam abrite la plus belle mosquée de Singapour. Ce petit quartier piétonnier est parsemé de boutiques d’art malais. Et parce qu’à Singapour les cultures se mélangent en harmonie, de nombreuses rues piétonnes aux graffitis colorés entourent la mosquée. 
 
 
Singapour, la ville-jardin
Dans un climat équatorial, Singapour laisse place à une végétation luxuriante. Le plus important parc de la ville est le Botanical Garden. Ces 64 hectares de verdure vous permettront de vous balader et de découvrir la végétation du pays. Perdez-vous dans les allées du jardin et vous aurez peut-être l’occasion d’assister à un cours de qi-gong ou de croiser des varans. Des concerts sont organisés dans l’auditorium naturel du jardin où de nombreuses familles se retrouvent afin de partager un pique-nique et écouter de la musique. 
 
 
Un autre parc, célèbre pour abriter des singes, est le Mac Ritchie. Ils sont très nombreux dans ce parc et n’hésitent pas à venir vous voir. Le réservoir d’eau au milieu du parc est un lieu idéal pour faire du kayak et découvrir la faune d’un autre point de vue. Des sentiers balisés vous permettront de vous promener dans la jungle et découvrir le pont suspendu à 25 mètres du sol afin d’observer la canopée. 
 
Mac Ritchie - @the_pshravan
 
Garden By The Bay, un des emblèmes de Singapour, est le plus célèbre parc de la ville. De jour comme de nuit, ces arbres géants vous envoûteront. Des spectacles de sons et lumières à la tombée de la nuit donneront vie à ces géants. Le « food court » du parc « Satay by the Bay » vous offrira une cuisine locale avec vue sur le canal. 
 
Garden By The Bay - @maxime_rousseaux
 
Enfin, le zoo de Singapour est l’attraction à ne manquer sous aucun prétexte, surtout si l'on voyage avec des enfants ! C’est l'un des plus riches au monde avec plus de 2500 animaux évoluant souvent dans des écosystèmes plus vrais que nature. Le must étant le « Night Safari » organisé chaque soir de 20 heures à minuit. On embarque dans un petit train et on découvre, émerveillé, une faune en semi-liberté peuplée de léopards, de tigres de Sumatra, de cerfs ou d'éléphants… qui s'ébattent dans la pénombre à quelques mètres seulement de vous ! 
 
Pour sortir de la frénésie de la ville
Singapour regorge d’îles qui se visitent à la journée. Échappez-vous une journée à Pulau Ubin où vous attend le Singapour d’antan. Embarquez sur un bateau, lui aussi d’antan, et découvrez cette île où le temps s’est arrêté. En vélo où à pied, vous découvrirez la mangrove, les plantations d’hévéas ou de cocotiers. Varans, singes, sangliers, serpents et oiseaux de nombreuses variétés vivent sur cette île préservée.
 
Si vous souhaitez plutôt vous balader dans un endroit calme, prenez la navette pour St John Island. Quelques pêcheurs y vivent encore, mais il est rare d’y croiser quelqu’un. En se promenant autour de l’île, vous trouverez certainement une plage déserte à l’eau turquoise
 
St John Islands - @Azamaraclubcruises 
 
Sa voisine, Tortoise Island est surnommée l’île des tortues. Une légende raconte qu’une tortue s’est transformée en île pour sauver d’un naufrage un navire chinois. Vous aurez donc l’occasion de croiser de nombreuses tortues sur cette île insolite. Si vous y passez la journée, n’oubliez pas d’apporter à manger et à boire, car il n’existe aucun restaurant sur ces îles. 
 
Au niveau culturel 
Pour connaître un peu mieux les différentes cultures de la ville, Singapour a construit de nombreux musées. Vous pouvez, par exemple, visiter le National Museum qui présente l’évolution de Singapour de sa création à aujourd’hui dans un bâtiment aussi beau de l’extérieur que de l’intérieur. Le Asian Civilisations Museum vous fera découvrir l’art asiatique. Et enfin, la National Gallery propose de l’art moderne dans l’ancienne Cour suprême du pays. 
 
Et si le shopping vous manque…
Singapour est aussi connue pour être le temple du shopping en Asie. Orchard Road offre un large choix de malls et boutiques. Les fans de shopping seront au paradis. Cluny Court, situé à côté du jardin botanique, est également un lieu bien connu des expats pour ses jolies boutiques et petits restos.
 
Orchard Road - @visitsingapore 
 
Une escapade en Indonésie ou en Malaisie
Après votre séjour à Singapour, il existe de nombreuses options pour une escapade hors du pays. Il est possible d’aller en Indonésie sur les îles de Bintan ou Batam en moins d’une heure en bateau. De même, la frontière de la Malaisie est à 30 minutes en voiture. En moins de 3 heures, vous pouvez vous rendre à l’embarcadère de Mersing pour les îles aux alentours, comme Tioman, Rawa, Sibu ou encore Batu-Batu.
Sable fin et eau turquoise vous y attendent !
 
Nos bonnes adresses
OÙ SE LOGER ? 
- Marina Bay Sands : hôtel emblématique de la ville avec une vue imprenable sur la skyline. Comptez 1200  AED la nuit.
- Raffles Singapore : un hôtel colonial de luxe en plein cœur de Singapour. La nuit coûte environ 4000 AED. N’hésitez pas à le visiter et boire un Singapore Sling dans le cadre historique du Long Bar. 
- Si vous souhaitez être dans le centre, réservez un hôtel aux alentours d’Orchard Road. Toutes les chaines d’hôtels sont présentes et la nuit coûte environ 500 AED.
 
OÙ MANGER ? 
- Lau Pa Sat : c’est le plus ancien food court de Singapour.
- Din Tai Fung : 25 restaurants à Singapour, vous ne pouvez pas rater les Dim Sum.
 
Pour une cuisine plus internationale :
- du côté du jardin botanique : Corner House ou The Halia
- sur la Dempsey Road : Culina Bistro ou Como Cuisine
- du côté de Chinatown, sur la Keong Saik Road : Gaston Burgundy Bistro & Wine Bar 
- en centre-ville, proche du métro Panjong Pagar MRT Station : le Café Gavroche ou la Brasserie Gavroche
 
Pour de la grande gastronomie française et une expérience culinaire subtile :
- La Dame de Pic au Raffles Singapore, ouvert par la chef Anne-Sophie Pic, triplement étoilée à Paris.
 
OÙ BOIRE UN VERRE ?
- Level 33 : c’est la plus haute brasserie au monde. C’est aussi un bar idéal pour prendre un verre avec une vue imprenable sur le Marina Bay Sands.
- 1-altitude : le plus célèbre des rooftops de Singapour avec une vue à 360° sur la ville.
- Clark Quay/Boat Quay : ces quartiers situés le long des quais sont animés le soir. Idéal pour prendre un verre et profiter de la vie nocturne. 
 
LES SPÉCIALITES CULINAIRES 
- Le pepper crab/chili crab : deux plats emblématiques de Singapour. Le crabe sera accompagné soit d’une sauce au poivre noir, soit d’une sauce à base de tomates à éponger, à la mode singapourienne, avec du pain mantou.
- Un kopi : un vrai singapourien va commencer sa journée par un café local à emporter, le « kopi ». Ce café est fait avec des grains de café Robusta grillés avec du sucre et du maïs à forte chaleur pour les caraméliser ces grains et en accentuer sa leur saveur. Un délice à ne pas manquer à Singapour.
- Le durian : c’est le fruit national de Singapour, un fruit de la taille d’un ananas avec une peau épineuse verte. L’odeur très forte (et malodorante) est aussi unique que le goût…  
 
INFOS PRATIQUES 
- Heures de vol : environ 7 heures de Dubai 
- Compagnies aériennes : Singapore Airlines et Emirates offrent des vols journaliers pour environ 2000 AED.
- Climat : le climat équatorial de Singapour est chaud et humide toute l’année avec des averses quasi-quotidiennes. Cependant, elles ne durent pas longtemps et permettent de rafraichir l’atmosphère. 
- Visa : il faut un passeport valable 6 mois après la date prévue de votre départ de Singapour et un billet A/R. 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
Une parole d'entrepreneur un peu particulière, puisque cette fois-ci, nous avons donné la parole à 4 entrepreneures ex-dubaïotes : Carinne Abou-Huguet, Stéphaine Duriez, Juliette Capillaire et Virginie Petit Fournier. Aujourd'hui expatriées à Singapour, elles nous racontent leurs parcours.
 
Depuis combien de temps êtes-vous arrivés à Singapour ? Présentez-nous votre business en quelques lignes… 
 
Carinne
 : Nous sommes arrivés en famille, avec nos jumeaux ados en septembre 2017 après 14 années fantastiques passées à Dubai.

Cap sur Singap !
 
KeenBags est née en 2011. L’idée est venue d’une envie de détourner des tissus traditionnellement portés par des hommes locaux pour en faire des accessoires de mode pour les femmes. Ainsi j’ai créé des sacs sur la base du sheish arabe. Les collections sont composées de sacs doublés en tissu waterproof et leurs pochettes assorties. Puis j’ai décliné ces tissus pour créer des accessoires de décoration et des tuniques. Depuis mon installation à Singapour, je commence à travailler avec des tissus asiatiques, notamment des batiks… Pleine d’inspirations, je commence donc une nouvelle collection tout en continuant les modèles à base de sheishs.
 
Stéphanie : Nous avons vécu entre 2015 et 2016 à Singapour, puis nous sommes rentrés sur Dubai en janvier 2017.

Cap sur Singap !

Depuis, je fais régulièrement la navette entre les 2 pays. Je savais que nous retournerions dans ce pays, où j’avais déjà vécu entre 2000 et 2005 et pour lequel j’ai un attachement particulier. Enthousiasmée par l’accueil réservé à Secrets Fine Food aux Emirats et surtout incapable de rester en place, j’ai voulu me relancer dans une initiative entrepreneuriale mais sur un modèle diffèrent. A Singapour, j’ai ouvert une boutique « fine food » spécialisée en épicerie fine, charcuterie artisanale et fromages affinés dans le quartier à la fois arty et trendy de Tiong Bahru.


 
Juliette : Nous sommes arrivés à Singapour en septembre 2016 après avoir passé 4 ans à Dubai.

Cap sur Singap !

Lancée en mars 2016, Capsule Collection by Juliette est une marque de vêtements dédiée aux femmes modernes. Celles qui, comme moi mènent plusieurs vies dont celle de maman et de femme active sans pour autant faire de concession sur leur style ! Mon modèle star est la combi-pantalon, mais la collection décline aussi des robes, pantalons, jupes, tops et même des vestes. Le tout dans une matière luxueuse et confortable faite de soie et de viscose.
 
Virginie : Nous sommes arrivés en juin 2006 à Dubai et rentrés à Paris en juin 2010. Il y a un an, on a posé nos valises à Singapour, où il fait bon vivre !

Cap sur Singap !

Lors de ma dernière expérience dans une grande maison d’horlogerie-joaillerie, je rêvais qu’un architecte retail nomade travaille à nos côtés pour gérer nos projets et s’assurer de la qualité du résultat. C’est pour cette raison que j’ai créé Beyond Design qui développe et conceptualise les espaces (boutiques, corners) de vente de marques internationales.
Après 1 année et demie d’existence, nous sommes 9 et nous comptons une quinzaine de clients et plus de 50 projets à notre actif dont des clients et projets à Dubai bien sûr !
 
Quelles sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Singapour ? Est-ce plus simple ou plus compliqué qu’à Dubai ?
 
Carinne : Après seulement 6 mois d’expérience sur place je trouve globalement les étapes plus simples. Cependant, contrairement à Dubai où j’avais entrepris les démarches, seule, j’ai choisi ici de passer par un cabinet d’avocat pour créer ma société. Si le processus peut être rapide, il faut néanmoins connaître les rouages de l’administration locale. 
 
Stéphanie : Singapour est une ville très règlementée, il faut bien appréhender la future structure sous toutes ses formes. Pour moi, la plus grosse difficulté a été le recrutement. C’est une situation de plein-emploi, il est très difficile de trouver des Singapouriens sans travail, et par ailleurs il est extrêmement compliqué d’obtenir des visas de travail pour les expatriés. A force d’acharnement, on y arrive. 
 
Juliette : Ce n’est ni plus simple ni plus compliqué, juste différent et probablement plus clair. De mon côté j’avais clôturé ma licence à Dubai, j’ai donc dû monter une société Private Limited en arrivant à Singapour. J’ai été très bien conseillée par Michel Noël (BPSolutions) qui a monté ma structure et obtenu mon permis de travail. Toutes ces démarches ont pris environ un mois.
 
Virginie : La filiale de Beyond Design a été créée rapidement et sans difficulté, tant en ce qui concerne son enregistrement auprès des autorités que pour l’ouverture du compte en banque.
 
Quelles sont les démarches administratives pour créer sa société à Singapour ? Faut-il obligatoirement un sponsor local et
si oui quel % doit il détenir au minimum dans la structure ?
 
Carinne : L'enregistrement d'une entreprise s'effectue auprès de l'ACRA (Accounting and Corporate Regulatory Authority). C'est également auprès de cet organisme que l'on peut vérifier la disponibilité de la raison sociale de l'entreprise.
Il faut impérativement un directeur résidant à Singapour (pas nécessairement singapourien) et il n’y a pas de pourcentage particulier.
 
Stéphanie : Je ne pourrais pas vous répondre très précisément car les règles ont déjà changé plusieurs fois depuis ma création d’entreprise. Ce n’est pas le même système qu’aux Emirats. En revanche, les autorités singapouriennes s’assurent que les initiatives entrepreneuriales ne soient pas des coquilles vides. En ce qui me concerne, j’ai demandé de l’aide à un cabinet spécialisé dans la création d’entreprise. 
 
Juliette : A Singapour pas besoin de sponsor local, en revanche il peut être recommandé d’avoir un directeur local ou PR (avec un permis de résident permanent), ce qui peut faciliter le montage de la Private Limited.
 
Virginie : Les démarches sont relativement les mêmes que pour créer sa société à Dubai. Le sponsor est différent de celui des EAU car ici il n’est pas obligatoire qu’il détienne des parts. 
A bon entendeur !
Comment a été accueilli votre business à Singapour ? Est-ce facile ou difficile de trouver sa clientèle et de la fidéliser ? 
 
Carinne : Le lancement officiel de KeenBags à Singapour a eu lieu le 16 mars dernier lors de l’évènement " Boutique Fairs ", un salon très sélectif rassemblant près de 150 designers, sur 3 jours, accueillant plus de 30.000 personnes ! Je n’ai donc pas encore une clientèle locale cependant je peux déjà constater qu’il y a une énergie, une volonté d’entre-aide et un dynamisme assez hors norme ici.
 
Stéphanie : L’initiative a été très bien accueillie, principalement par la population singapourienne, qui a le palais très aguerri. Les Singapouriens sont ravis que les produits gastronomiques importés français ou italiens sortent des quartiers expatriés et se rapprochent d’eux. 
 
Juliette : J’ai eu la chance de recevoir un très bon accueil pour Capsule Collection by Juliette. J’ai très vite participé à des " fairs " (équivalent des ventes privées et marchés à Dubai) et j’ai également été distribuée par l’un des plus jolis concept-stores de Singapour : Small, situé à Tanglin Mall. Ma clientèle est constituée majoritairement d’expatriées mais aussi de Singapouriennes.
 
Virginie : Beyond Design travaille pour des clients de la région Asie-Pacifique comme dans le Golfe Persique mais aussi pour des clients basés dans toute l’Europe. Nos contacts chez les marques de luxe à Singapour et dans la région sont très réceptifs : ils sont toujours en recherche d’appuis externes pertinents pour que leurs marchés se développent selon une cadence soutenue. Notre 1er leitmotiv est la satisfaction de notre client alors je vous laisse deviner pour la fidélisation !
 
Est-ce difficile de développer en parallèle une activité à Dubaï et Singapour ?

 
Carinne : C’est effectivement un point délicat car n’étant plus sur place, le business avance à un rythme différent. J’ai choisi de travailler avec une distributrice qui assure la vente de mes collections au Moyen-Orient, que ce soit sur des marchés ou dans les boutiques dans lesquelles j’étais déjà distribuée (Marina Souq, The Beach market, Robinsons etc.) Ce choix permet un suivi indispensable pour mes clientes et la prospection de nouvelles cibles.
 
Stéphanie : Ce n’est pas difficile mais cela demande de l’organisation, car Singapour est quand même à 7h de vol !

Juliette : Ça n’est pas aussi simple qu’en étant sur place, mais Capsule est toujours présente à DubaI chez Maison Clad (corner mode de la Serre, à Dowtown) et toute commande passée sur mon site www.ccbyjuliette.com est livrée gratuitement à Dubai !
 
Virginie : Tout est possible, c’est une question de volonté et d’énergie. Grâce à un partenaire en or basé aux EAU, rencontré lors de mes 4 années passées à Dubai, nous travaillons très bien. Après, il est toujours clé de rencontrer en face à face ses clients pour faire des points réguliers et avoir leurs retours d’expériences directs.
 
Des projets futurs ?
 
Carinne : L’objectif de KeenBags est la distribution en boutique. Le salon " Boutique Fairs " représente une porte d’entrée unique pour cela, et je travaille en amont sur une prospection de concepts-stores intéressés par la distribution de mes sacs. Parallèlement mon site marchand www.keenbags-collection.com sera opérationnel d’ici peu pour offrir la possibilité d’acheter en ligne. 
 
Stéphanie : Toujours… mais secrets ;-). 
 
Juliette : Je viens de participer à " Who’s Next " qui est le salon international de la mode à Paris afin de développer mon réseau de distribution dans le monde. Capsule sera présente dès le printemps à Genève, Bordeaux, La Réunion, La Guadeloupe, etc.
 
Virginie : Donner de notre temps chez Beyond Design à une association caritative dans la région SEA.  Faire que l’équipe n’utilise plus de plastique au travail, on y arrive, croyez-moi ! Recruter la future perle de l’architecture retail et son binôme junior.
 
Deux bonnes adresses à Singapour à partager ?
 
Carinne :
- Angies’ Oyster bardans le quartier d’affaire de Raffles Square pour un plateau d’huîtres et un verre de vin en profitant de la vue unique sur la ville depuis le toit terrasse au 47e étage.
- Flâner et chiner des tissus dans Haji Lane et Arab Street… on ne se refait pas !
 
Stéphanie :
- La Braceria, délicieuse trattoria où l’on peut diner en terrasse dans un cadre intimiste, dans le quartier de Greenwood. 
- Tiong Bahru Bakery, la boulangerie de notre quartier qui propose des baguettes délicieuses, des pâtisseries boulangeries excellentes. 
 
Juliette :
- Merci Marcel, la nouvelle adresse très frenchie pour un brunch ou un dîner dans le quartier branché de Thiong Barhu.  
- Tanglin Mallpour toutes ses jolies boutiques pour enfants. On y trouve également House of Anli (à la fois boutique déco et resto), ainsi que la boutique Small.
 
Virginie :
- Se balader dans la réserve naturelle de 12 hectares de MacRitchie, quelle beauté ! La jungle en centre-ville.
- Pour la vue sur la City et Marina Bay Sand, le bar One Altitude sans hésitation.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
  Petites annonces
 
 
  1. Les + lus
  2. Les + récents