fbpx

Emploi : digital nomads… et si vous optiez pour le télétravail depuis Dubaï ?

La pandémie de la Covid-19 a bouleversé durablement nos modes de vie mais également notre façon de travailler avec le développement, voire la généralisation, en seulement quelques mois du télétravail. Alors pourquoi ne pas allier l’utile à l’agréable en devenant un digital nomad à Dubaï ?

Le gouvernement de Dubaï délivre depuis peu un nouveau visa « télétravail » à travers son programme « Virtual Working » qui vous permet, sous certaines conditions, de vous installer (avec votre famille) et de travailler à distance de l’Émirat.

La rédaction de Dubaimadame fait le point pour vous aider dans votre réflexion et vos démarches !

Le « Virtual Working » Programme, qu’est-ce que c’est ?

Comme d’autres pays à travers le monde, les autorités de Dubaï ont bien compris que la pandémie de la Covid-19 avait bouleversé les modalités de fonctionnement des entreprises et les habitudes des travailleurs.

Lancé au quatrième trimestre 2020, le Visa « Virtual Working » Programme coûte 287 $, soit environ 237 €*.
Il permet aux personnes désirant travailler à distance – tout en conservant leur emploi à l’étranger ou possédant leur société – de s’installer avec leur famille à Dubaï pour une durée d’un an. À noter que si vous êtes déjà résident aux Émirats, vous ne pouvez pas postuler au visa télétravail.

Son obtention se fait sous certaines conditions :

  • Votre passeport doit avoir une validité de plus de six mois.
  • Vous devez avoir une assurance santé adaptée au visa télétravail, couvrant les frais médicaux aux Émirats : obtenir un tarif.
  • Vous devez avoir un salaire mensuel supérieur ou égal à 5 000 $, soit environ 4 125 €*.
  • Si vous êtes salarié d’une entreprise, vous devez fournir :
    • La preuve que vous êtes bien salarié avec un contrat de travail de plus d’un an d’ancienneté.
    • Votre dernier bulletin de salaire ainsi que vos trois derniers relevés bancaires.
  • Si vous êtes entrepreneur, vous devez communiquer :
    • La preuve que vous être propriétaire de votre entreprise depuis un an ou plus.
    • Vos trois derniers relevés bancaires.

À noter que certains entrepreneurs peuvent être éligibles à d’autres types de visa, comme le Golden visa de 5 ou 10 ans.

Si vous répondez à l’ensemble de ces critères vous obtiendrez votre visa de télétravail à multi-entrées. Cependant, si vous sortez du territoire émirien plus de six mois consécutifs, celui-ci sera automatiquement annulé.

Bien entendu, le « Virtual Working Program », vous donne accès à l’ensemble des avantages et infrastructures sur place, à savoir : l’ouverture d’un compte en banque, les services publics (carte d’identité de résident, permis de conduire local, Dewa…), la location d’un logement ou encore l’inscription de vos enfants à l’école, etc.  
Par ailleurs, vous êtes éligible à la vaccination contre la Covid-19, selon le programme de déploiement des autorités locales.

Enfin, sachez que son renouvellement n’est pas possible. Si vous souhaitez rester vivre aux Émirats, il vous faudra, alors, opter pour un autre type de visa plus classique en vous faisant sponsoriser par exemple par une entreprise ou un membre de votre famille ou en créant votre entreprise à Dubaï.

Pourquoi choisir Dubaï, pour télétravailler ?

Pour sa qualité de vie

Dubaï, et plus largement les Émirats, présentent de nombreux atouts. Outre son climat qui rime avec soleil et plage et une température moyenne annuelle de 28°, vous vous intégrerez facilement dans ce pays de par son multiculturalisme où se côtoient au quotidien plus de 200 nationalités.
L’arabe n’est pas un prérequis pour vous débrouiller dans la vie quotidienne : l’anglais est la langue qui est utilisée partout et reste également celle du travail.

On peut aussi citer comme avantages non négligeables : la sécurité avec une délinquance presque inexistante, la qualité de vie offerte aux Émirats et qui obtient d’ailleurs le score de 3,9/5** dans le dernier baromètre APRIL International, ainsi que l’offre pléthorique de loisirs à disposition (3,8/5**).

Pour sa dynamique économique

Centre d’affaires mondial dynamique et moderne, Dubaï bénéficie d’une position géographique stratégique. Véritable porte d’entrée vers l’Asie, le décalage horaire avec l’Europe, de seulement 3h en hiver et 2h l’été, facilite également grandement les échanges.

Avec un système politique stable, une imposition sur le revenu nulle pour les résidents et un régime fiscal favorable aux entreprises, Dubaï a de quoi séduire de nombreux actifs en quête d’entreprenariat ou d’opportunités professionnelles. D’après le baromètre d’APRIL International, le niveau de satisfaction des expatriés à Dubaï quant à ces opportunités est de 3,7/5**.

Pour maintenir sa dynamique économique et son attractivité, la cité-État propose, en parallèle, tout un arsenal de mesures facilitant l’implantation et la création d’entreprises avec des démarches simplifiées notamment dans les free-zones, permettant ainsi aux expatriés de pouvoir obtenir un visa de résidence.  

Pour ses infrastructures ultra-modernes

On pourrait décrire Dubaï comme la « Singapour du désert », toujours à la pointe de l’innovation et des nouvelles technologies. Dubaï offre aux nomades numériques de nombreux espaces de coworking ainsi qu’une infrastructure numérique performante : vous disposez du wifi quasiment partout.

Mais avant de vous lancer, soyez préparés !

Avant de faire vos valises et de quitter famille et amis, sachez que Dubaï n’est pas un eldorado et qu’il faut être bien préparé, notamment financièrement, avant de franchir le pas !

Même si globalement les salaires sont plus élevés à Dubaï, sachez que les conditions de travail se sont dégradées suite à la pandémie de la Covid-19, avec des offres d’emploi moins nombreuses et des salaires moins attractifs et qui ne permettent pas toujours de disposer d’un budget nécessaire pour vivre correctement dans l’Émirat.

Un coût de la vie globalement plus élevé

Premier constat, le coût de la vie à Dubaï est élevé. L’émirat se plaçait en 2020 en deuxième position (après Tel-Aviv) des villes les plus chères du Moyen-Orient (26ème Enquête Internationale – Mercer). Pour vous faire une idée des dépenses à prévoir, nous vous invitons à consulter notre article Quel est le coût de la vie à Dubai 

Malgré la baisse des loyers ces dernières années, le coût du logement est un des principaux postes de dépense. La note de satisfaction attribuée par les expatriés est d’ailleurs de seulement 2,7/5**. À cela s’ajoutent des coûts associés, notamment d’eau et d’électricité, beaucoup plus élevés que les tarifs appliqués en France et une taxe mensuelle d’habitation qui représente 5 % du montant annuel de votre location.
De même, vous constaterez rapidement que vos achats au supermarché (à panier équivalent) ainsi que dans les magasins d’habillement, par exemple, vous coûteront environ 30 % de plus.

Si vous devez inscrire vos enfants à l’école ou à la crèche, soyez conscient que vous devrez passer par une structure privée.  Les frais de scolarité et/ou de garde d’enfant sont très importants. C’est d’ailleurs, un des items le moins bien notés avec un score de seulement 1,9/5**.

Un système de santé de qualité mais très cher

Si vous arrivez à Dubaï avec un visa de télétravail, vous devrez être muni d’une assurance santé qui couvre les soins médicaux aux Émirats.
Ne négligez pas ce point car même si Dubaï offre un le système de santé est bien apprécié par les expatriés avec (3,5/5**) grâce à ses infrastructures de pointe (4/5**) et des professionnels de santé très qualifiés, le coût de santé reste très élevé, d’où le niveau de satisfaction assez faible des expats sur ce point (2,6/5**). 
En effet, malgré l’accès presque gratuit aux soins dans les hôpitaux publics, vous aurez la plupart du temps recours à des structures privées qui appliquent des tarifs très onéreux, même pour les traitements les plus anodins.

Nous vous conseillons de souscrire à une bonne assurance santé telle que l’assurance santé internationale APRIL qui offre une couverture sur mesure, valable lors de vos retours temporaires en France, à des tarifs compétitifs. Et vous bénéficiez bien entendu d’une prise en charge des frais de santé liés à la COVID-19.
Grâce à l’appli Easy Claim, les remboursements sont ultra rapides. Un service illimité de téléconsultation médicale 24h24 et 7j/7 est également inclus sans coûts supplémentaires.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à (re)lire notre article : Expatriés, avez-vous pensé à une assurance santé internationale adaptée à votre situation ?  

Toujours décidé à franchir le pas et venir télétravailler un an sous les palmiers ? Pour vous aider dans votre installation, n’hésitez à lire notre article S’installer et vivre à Dubai : tout ce qu’il faut savoir !

À lire aussi : 10 pays qui proposent des visas télétravail en 2021

À très bientôt !

* Valeur du taux de change à la date de publication de l’article.
** baromètre réalisé à partir des résultats d’une enquête réalisée en septembre et octobre 2020 – Qualité, conditions et niveau de vie en 2021 : Le regard des expatriés sur 10 pays – APRIL International Care et Expat.com.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Maxence Brechon - Pierlovisi

Rédactrice en chef du magazine. Curieuse de nature, Maxence aime décortiquer des sujets de fond, qui touchent à l’expatriation ou encore à la vie en société.

Vous aimerez aussi