fbpx

Destination à moins de 5h de Dubai : les Maldives !

Situé à 4h10 de vol de Dubai, en plein océan Indien, l’archipel des Maldives est une destination populaire pour les résidents des Émirats.
Composées de 1 199 îles, les Maldives s’adaptent à tous les goûts et toutes les envies : de l’amateur de plongée avec un petit budget jusqu’aux vacances farniente dans un resort grand luxe !
Loin du cliché « il n’y a rien à faire ! », il s’agit au contraire d’une destination qui offre un panel d’activités marines sans commune mesure. dubaimadame vous aide aujourd’hui à préparer sereinement votre prochain voyage sur l’une de ses îles paradisiaques. 

Note aux lecteurs : cet article a été rédigé avant la pandémie de la Covid-19.
Nous vous recommandons fortement de vous renseigner avant votre départ auprès des autorités compétentes sur l’ouverture des sites et des hôtels cités ainsi que sur le protocole sanitaire mis en place.

Les Maldives, une destination clichée ? 

Endroit paradisiaque selon certains, « cliché » selon d’autres, on pourrait se demander ce qu’il peut bien y avoir à « faire » sur ces petits îlots, sans monument particulier à visiter, ni montagne à escalader…
Il s’agit pourtant d’une destination où il est impossible de s’ennuyer tant la richesse marine est immense.
La diversité de la faune et flore sous-marine en fait une destination pleinement « nature », dans laquelle il est possible de voir des choses différentes à chaque plongée masque-tuba : bénitiers multicolores, poissons de toutes sortes, petits requins inoffensifs, raies, tortues voire même dauphins. Aucune plongée ne se ressemble ! 

Les hôtels proposent sur place tout un panel d’activités nautiques – baptême de plongée (ou passage du PADI !), kayak, stand up paddle, bouée tractée, sorties bateaux (dolphin cruise, baignade avec les raies Manta, etc.) – mais aussi des loisirs « terrestres » plus classiques (tennis, badminton, volley, etc.).
Bref, les possibilités pour s’occuper ne manquent pas, au-delà du farniente bien connu. 
A noter que la mise à disposition de certains équipements (kayak, planches…) n’est pas toujours incluse dans le prix du séjour, n’hésitez pas à vérifier en amont avec l’hôtel. 

Les Maldives sont aussi l’occasion d’un tourisme souvent oublié : celui de « vraies » vacances, sans courir d’un monument à l’autre, en prenant du temps pour se reposer, pour soi, dédié à la nature, loin des notifications constantes de notre téléphone. Une alternative devenue de plus en plus rare. 

Choisir votre hôtel : l’accès depuis Malé

Comme précisé plus haut, les Maldives ne sont pas une destination comme une autre.
Le pays est constitué de 26 atolls avec seulement un peu plus de 200 îles habitées en permanence et principalement par des complexes hôteliers, sous le format « un resort = une île ». Votre arrivée se fait forcément à l’aéroport de Malé, capitale et principale île du pays, impressionnante par sa densité d’habitation. 

L’ensemble de ces îles étant, selon les atolls, très éparpillées, l’éloignement de Malé est donc à prendre en compte dans le choix de votre hôtel.
Vous pourrez vous y rendre directement en speedboat, en prenant un hydravion depuis l’aéroport ou en combinant avion puis bateau.
Il est donc primordial de vous renseigner en amont sur le temps et le mode de transfert pour relier votre hôtel depuis l’aéroport de Malé. 
Si vous souhaitez limiter le temps de transport au maximum, privilégiez un resort dans l’atoll « North Malé ». 

Source

Choisir votre hôtel : avec récif (« house reef ») ou sans récif ? 

Lorsque l’on pense Maldives, on pense eaux turquoise et cristallines, plages de sable blanc et poissons multicolores. Il est important d’avoir à l’esprit que ces derniers vivent avant tout dans ce que l’on appelle des récifs coralliens. Ainsi, un hôtel posé sur une langue de sable blanc risque d’offrir une vie marine moins riche qu’un hôtel bordé de petits récifs aux alentours.
Selon votre passion pour le palme-masque-tuba, il faudra donc aussi prendre en compte ce détail.
Certains hôtels ont soit l’un ou l’autre, d’autres ont la chance de cumulés les deux aspects. 

Pour les fans de snorkeling, cet article peut vous donner un peu plus de détails et vous aider dans votre choix d’hôtel.
Sachez aussi qu’il y a aux Maldives quelques spots de surf qui peuvent intéresser les amateurs.
N’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil sur ce blog spécialisé.

Les formules possibles

Qui dit « vacances sur une île », dit aussi qu’il ne sera pas franchement possible d’aller faire vos courses pour cuisiner votre propre sandwich. Chaque hôtel propose généralement plusieurs possibilités :

  • La Pension complète, avec ou sans alcool (tous vos repas sont inclus du petit déjeuner au dîner).
  • La demi-pension – petit déjeuner et dîner uniquement, boissons en supplément.
  • Le seul petit déjeuner.

Si vous vous lassez du buffet de l’hôtel, sachez qu’en parallèle, plusieurs restaurants sont toujours disponibles : du bar de plage avec sandwich au restaurant chic à la carte. Beaucoup d’hôtels proposent aussi des options « diner romantique » au bord de l’eau, moyennant un coût additionnel.

Pour les personnes logées dans un guest-house, les repas sont généralement inclus et se composent de la pêche du jour. 

Budget et suggestion d’hôtel

Bien qu’il soit possible de voyager aux Maldives pour un prix tout à fait raisonnable, le prix du billet d’avion est tout de même à prendre en compte.
Un aller-retour Dubai-Malé coûte au minimum 3 500 AED par personne en haute saison
Suite à la pandémie de la Covid et afin de faire revenir les touristes, la plupart des hôtels ont diminués leur prix, rendant ainsi la destination plus abordable. 
Sachez aussi que différentes gammes de prix se côtoient au sein d’un même resort : la différence peut être conséquente entre un petit bungalow de plage (par exemple 2 000 AED les 4 nuits) et une villa sur pilotis avec piscine (8 000 AED les 4 nuits)

🌴 Pour des petits hôtels/guest-house, plutôt adressés aux plongeurs : comptez entre 800 et 1 200 AED les 4 nuits pour deux personnes en demi-pension.
Notre sélection :


Thundi guesthouse : pour une petite guest-house en face de la plage.
Vaali Beach Lodge Maldives : pour une île où se côtoient touristes et Maldiviens, à deux pas de très jolis house reef.

🌴 Pour des resorts moyen de gamme (tout un panel d’activité), comptez entre 2 500 et 4 000 AED les 4 nuits pour deux personnes en demi-pension. 
Notre sélection :

Reethi beach resort : accessible en hydravion (ou avion) sur l’atoll de Baa, il dispose lui aussi d’un très joli “house reef” et d’une école de plongée. 
Bandos à 15 minutes en speedboat de Malé, avec de magnifiques récifs pour du snorkeling et un centre de plongée réputé.

🌴 Pour des resorts « premium » (maison avec piscine privée pour la plupart) : à partir de 8 000 AED les 4 nuits pour deux personnes en demi-pension.
Notre sélection :


Le Oblu select at Sangeli : les transferts sont inclus gratuitement (comptez 50 minutes de transfert en speedboat).
Le Conrad Maldives Rangali : pour son restaurant sous-marin et son offre gastronomique. Accessible par hydravion en 30 minutes. 

🌴 Les resorts « luxes » voire « grand luxe » se situent autour de 12 000 AED les 4 nuits en demi-pension jusqu’à 22 000 voire même 50 000 AED pour la location d’une île entière. 
Notre sélection :


Soneva Fushi : la végétation de l’île est particulièrement dense et donne l’impression d’un resort niché dans une jungle. Magnifique ! 
Naladhu Private Island Maldives : pour une île privée entière, rien que pour vous ! Elle se situe à deux pas de l’île principale du resort, où vous pourrez accéder notamment aux restaurants.

Attention : vérifiez en amont si le transfert est inclus dans le prix affiché car ce n’est généralement pas le cas !

Maldives en famille

Les Maldives sont en tout point une destination idéale en famille ! Chaque resort dispose d’un « club enfants » où ils pourront effectuer diverses activités hormis la plongée sous-marine ou le kite surf. N’hésitez pas à vérifier en amont avec l’hôtel les animations proposées en fonction de l’âge de votre enfant . 
Question ado, la configuration « île » (sécurisée donc) permet aussi une plus grande indépendance.

Alternatives aux hôtels – Les Maldives en voilier

Si vous êtes avant tout à la recherche de beaux paysages et d’une variété de fonds marins, il est possible de vous balader d’île en île sur un voilier, avec ou sans skipper. Globalsailor propose pas moins de quatre croisières différentes pour sillonner les atolls sur un immense catamaran ! 

Point pratique

Quand y aller : privilégiez la saison sèche, de décembre à avril. S’agissant d’un climat tropical, sachez que les averses sont courantes, même durant la « bonne » saison. Ne vous inquiétez pas, ces averses passagères laissent rapidement la place à un ciel dégagé. Les mois de mai à octobre sont considérés comme la saison de la mousson (beaucoup de pluie donc), néanmoins il s’agit de la meilleure saison pour les surfeurs. Si vous souhaitez y aller « off pic », privilégiez les atolls du Nord de Mai à Septembre et ceux du sud en octobre/novembre. 
Décalage horaire : +1h (UTC +5)
Visa : le visa est disponible « on arrival » pour les touristes pour un séjour de moins de 30 jours, quelle que soit leur nationalité, sous couvert d’une réservation d’hôtel et de la présentation d’un billet retour. 
Monnaie : sachez que tout se fait en dollars (USD) sur les îles lorsque l’on est touriste. Il vous sera possible de payer à votre hôtel par carte bancaire, mais en l’absence d’ATM, prévoyez de changer en amont de votre voyage des Dirhams. Il y a des ATM à l’aéroport de Malé, mais rarement sur les îles. 
Compagnies : Emirates et Flydubai proposent chacune des deux liaisons par jour pour Malé . 
Vaccin : il n’y a pas de vaccins particuliers ou obligatoires pour les Maldives. Selon les modalités de votre séjour, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin et à regarder les recommandations sur pasteur.fr.
Alcool : les Maldives sont un pays musulman où la sharia est appliquée. Ainsi, s’il vous est possible de boire de l’alcool au sein des resorts, il est formellement interdit d’arriver à l’aéroport de Malé avec de l’alcool (les valises sont scannées à l’arrivée). 

Point Covid-19*

Depuis le 20 avril, les touristes ayant reçu, depuis plus de 14 jours, deux doses d’un vaccin anti-Covid figurant sur la liste EUL (autorisation d’utilisation d’urgence) de l’OMS ou par les autorités de santé locales sont exemptés de présenter un test PCR négatif.

Dans le cas contraire, il vous est demandé de fournir un test PCR négatif de moins de 96h (obligatoire pour les enfants dès l’âge d’un an).

Vous devrez également remplir un rapide formulaire en ligne (pour chaque membre de la famille) dans les 24h avant votre départ. A noter que le même document sera à compléter 24h avant votre départ des Maldives.

* les informations communiquées sont valables à la date de la publication de l’article. Nous vous invitons à les vérifier auprès des autorités locales compétentes quelques jours avant votre départ.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Ambre Josse

La vie d’Ambre est rythmée par de grands défis sportifs (Ironman et triathlons, n’ont plus de secret pour elle !), et de nombreux voyages qu’elle nous fait partager dans ses articles !

Vous aimerez aussi