fbpx

PAROLE D’ENTREPRENEUR : LA PAROLE À… Christophe Tête !

Première boite ?
Première ! J’ai quitté la stabilité du salariat en France pour me lancer à Dubai.

Depuis combien de temps à Dubai ?
Cela fait tout juste un an !

Présentez-nous votre business en quelques lignes…
La passion du vin m’a été transmise par mon père. Je finissais ses fonds de verre lors des repas de famille et les sensations en bouche m’ont toujours intrigué. J’ai décidé de quitter mon job pour me lancer dans ma passion. Je propose des prestations autour du vin (initiations à la dégustation (à domicile), accords mets et vins avec fromages, création de cave, conseils, etc.), L’atelier Du Vin Dubai. Le vin est une boisson qui rassemble, et quoi de mieux pour une soirée entre amis, un team building ou une occasion spéciale que d’apprendre à le déguster tout en s’amusant ?

Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ?
Dans mon ancien job, j’étais employé d’une PME, mais de par mon choix d’orientation professionnelle, j’étais déjà un électron libre. Je gérais mon planning et la répartition de mon travail, donc je pense que l’entrepreneuriat n’était que l’étape suivante !

Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ?
L’envie d’expatriation est venue avec la Covid et toutes les remises en question qu’elle a apportées.
Le télétravail, l’envie de faire quelque chose qui me plait vraiment. Le choix de Dubai s’est fait rapidement, mon frère était déjà expat ici depuis un an quand je suis arrivé.

Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ?
Une fois installé, on se rend compte que Dubai offre une belle qualité de vie et une très grande ouverture d’esprit. L’envie de se faire plaisir, d’apprendre de nouvelles choses et de s’amuser sont des choses importantes ici. Malgré la difficulté liée à l’alcool, Dubai offre une très grande variété de vins du monde entier. Ce qui rend l’expérience des plus enrichissantes !

Quels sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ?
Le challenge de Dubai est avant tout financier, si l’on veut entreprendre, il faut arriver avec les moyens pour le faire ! Bien entendu, les restrictions autour de l’alcool n’aident pas mais le bouche-à-oreille, le réseau et l’entraide facilitent beaucoup les choses. A Dubai, tout le monde se soutient, se partage les bonnes adresses et les bons plans, ce qui est très agréable quand on arrive de France.

Quelle est votre source de motivation chaque jour ?
La passion pour le vin, la reconnaissance pour toutes ces personnes qui nous permettent d’avoir cette bouteille entre les mains. L’envie également de transmettre car le vin n’est pas « juste » une boisson que l’on boit « comme ça », c’est bien plus que ça !

Avec le recul, que referiez-vous différemment ?
J’aurais voulu être un peu plus assidu en cours d’anglais, cela m’aurait davantage facilité les choses !

Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ?
Mes proches m’ont soutenu financièrement et moralement mais sinon je pars de zéro. Reconversion totale, je me suis formé pendant une année entière en passant les diplômes en vins et spiritueux (WSET), j’ai également fait un beau tour de France des vignerons l’été dernier.

Si vous aviez deux conseils à donner au futur entrepreneur qui vous lit ?
Ne jamais rien lâcher !
La chance se provoque, elle ne tombe pas du ciel.

Et deux bonnes adresses ?
Odeon évidemment.
Le Tasca avec son tenderloin à la truffe.

Des projets futurs ?
J’aimerais beaucoup pouvoir ouvrir un bar à vin comme « chez nous ». Avoir un endroit dédié au savoir-vivre et au savoir-faire français pour proposer une sélection de vins français et internationaux accompagnés de plat conçus pour chaque cépage.

PETIT PORTRAIT INDISCRET
Plutôt matinal ou oiseau de nuit ?
Je préfère l’heure de l’apéro :).
Plutôt café-croissant ou pti-dej healthy ? Pancake maison et miel de lavande, c’est healthy ?
Plutôt sport extrême ou méditation ? Sport extrême tout en méditant.
Plutôt costard-cravate ou jeans-baskets ? Costard-baskets !
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Cocooning.
Plutôt cigale ou fourmi ? Fourmi, cet insecte m’a toujours fasciné.

LE MOT DE LA FIN :
J’espère que je vous ai mis l’eau à la bouche, enfin, le vin !

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Vendredi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

La rédaction

La rédaction, c’est une équipe de passionné(e)s par l’écriture et les « histoires » de Dubai. Retrouvez l’ensemble de l’équipe rédactionnelle actuelle sur la page Qui-sommes-nous.

Vous aimerez aussi