Nous aimerions partager le résultat d’une belle mobilisation du Lycée Français International Georges Pompidou de Dubaï et Sharjah autour d’une opération de solidarité: le Lycée Français a participé à l’opération «Box Appeal», organisée par Dubai Cares et Le Radisson Blu. L’opération «Box Appeal» existe depuis 2008 et mobilise les élèves de certaines écoles de Dubaï. «Box Appeal» a pour objectif de distribuer des boites remplies de produits de première nécessité à des ouvriers travaillant sur les chantiers de Dubaï. Pour la septième année consécutive, le Lycée Français International Georges Pompidou participe à cette opération. Le principe est très simple: chaque élève volontaire remplit une boite «Box Appeal» de produits de première nécessité selon une liste bien précise. Toutes les boites sont centralisées, puis distribuées aux ouvriers travaillant sur les chantiers. L’objectif est donc de collecter un maximum de boites, pour satisfaire un maximum d’ouvriers. Cette année, la mobilisation des élèves du LFIGP a été impressionnante: plus de 620 boites ont été récoltées sur les 4 sites de l’établissement, avec une participation des élèves de la maternelle à la Terminale. Un beau mouvement de solidarité. Merci aux élèves et aux professeurs pour leur implication. Dubaimadame aimerait publier plus d’information sur les projets de solidarité et humanitaires qui existent aux Emirats et qui restent trop souvent méconnus. N’hésitez pas à nous faire part de vos projets sur emailProtector.addCloakedMailto("ep_3efc9a42", 1);
Leçon de ChosesIl était une fois Olivia, une jeune maman et Paul, son meilleur ami, tout juste devenu papa, qui décident ensemble de révolutionner la déco pour enfant aux Emirats… «Installés à Dubaï depuis plusieurs années et tous deux passionnés de design, nous avons eu envie, en devenant parents, d’alternatives design pour les chambres de nos enfants», explique Olivia. Il y a quelques mois, elle s’associe alors à Paul pour donner vie à son rêve. Et ensemble, ils se mettent en tête de faire venir des marques de design européennes niches et branchées au Moyen Orient. C’est ainsi que la boutique Caramel & Sun, a ouvert ses portes le mois dernier à Mercato et de ce que nous en avons vu, elle va redéfinir le design mobilier pour enfant! De quoi permettre aux parents en manque de design contemporain de décorer la chambre leurs petits et grands, avec des articles déments et un art à la pointe du bon goût… Dubaimadame rencontre la pétillante Olivia Corsi, co-fondatrice de Caramel & Sun, dans sa boutique. Qui est le duo derrière Caramel & Sun? Olivia: J’habite à Dubaï depuis 2007, en tant que responsable marketing dans un groupe de luxe. Après avoir eu mes deux petites filles, j’ai voulu passer plus de temps avec elles, tout en ne renonçant pas à une activité professionnelle. Or j’ai été élevée dans un environnement qui m’a permis de développer mon goût pour les Arts et le Design, et j’ai immédiatement ressenti un besoin lorsqu’il s’est agi de créer la chambre de mon premier enfant… Paul Vittecoq, lui, vit à Dubai depuis 2006, il est professionnel du Design et papa depuis quelques petites semaines. Entrepreneur né, il est à la tête d’entreprises dynamiques dans les secteurs du design, de l’évènementiel et des loisirs. Passionné de design, il crée en 2010 The Kontainer, qui devient une plateforme dédiée à l’importation et à la distribution de marques de mobilier et objets de design au Moyen-Orient. Parlez-nous de Caramel & Sun, comment est-ce que tout a commencé? Olivia: "Quand Stella est née, en 2013, j’ai soudain réalisé que je ne pourrais pas recréer pour elle le même type d’univers stimulant que celui dans lequel j’avais grandi, et qui lui permettrait de s’éveiller et de s’affirmer. Il m’était impossible de trouver ce dont j’avais envie en termes de mobilier design et contemporain pour enfant." Olivia a alors parlé de son idée à Paul, qui, lui aussi aussi passionné de design et entrepreneur dans l’âme, et quelques mois plus tard naissait Caramel & Sun!Les gambettes «Le fait de grandir dans un environnement imaginatif permet aux enfants de s’éveiller et de s’affirmer. Avec Caramel and Sun, nous permettons aux parents de dénicher les pièces qu’ils cherchaient et de construire avec bonheur un univers stimulant pour leurs enfants» «Nous voyons Caramel & Sun comme un point de rendez-vous pour les amateurs de Design contemporain pour enfants. Nous donnons accès aux parents et aux enfants à une sélection de marques Européennes de mobilier et accessoires Design et leur permettons de créer des espaces stimulants et qui leurs ressemblent». Que trouve-t-on chez Caramel & Sun? Olivia réunit une sélection personnelle de jolis objets de marques telles Les Gambettes, Barnabé aime le café, Laurette, Nobodinoz, Mimi Lou, Les Petit Vintage, Ferm Living, Combelle, ou Goodnight Light notamment, qui donnent le ton: haute qualité, créativité, un peu de vintage, une touche d’humour, beaucoup de bonne humeur… mais partage aussi ses coups de cœur pour des designers locaux, et travaille au développement d’une ligne propre «Caramel & Sun». Paul, à travers Kontainer, est le distributeur exclusif des marques Planika, Vondom, Fivetimesone, Smart and Green, notamment. "Tous nos produits textiles, eux, sont faits 100% à Dubai, avec amour…" Caramel & Sun est un concept store miniature, cosy, joyeux et chaleureux, qui donne envie de tout toucher! On y trouve du mobilier design haut de gamme plein d’imagination, des clin-d’œil déco vintage qui font joliment écho a notre propre enfance, des touches d’humour tendres qui feront sourire les grands en amusant les petits, un service de personnalisation, de liste de naissance… et surtout des solutions design complètes pleines d’imagination pour les chambres d’enfants et d’adolescents. Et puis bien sûr, Caramel & Sun, c’est une équipe passionnée prête à parler design, matières et couleurs autour d’une limonade, dans un bel esprit chaleureux et familial. Quel est le style Caramel & Sun? Olivia: c’est un lieu créatif, généreux, nous sommes passionnés par le monde des enfants et le design, et nous avons pour but de créer des souvenirs qui accompagneront l’enfant jusqu’à l’âge adulte, quand lui-même sera devenu parent… Nos collections sont créatives, très qualitatives, avec un ton d’humour et cette touche de vintage qui lie les objets à notre propre enfance. On adore les esprits ouverts, les tribus au sens large, qui regroupent les parents, oncles, tantes, grands parents etc. mais aussi les groupes d’amis qu’ici les enfants envisagent comme faisant partie intégrante de leur famille. Ambiance NobodinozSkate, Leçon de ChosesAu fait, pourquoi «Caramel & Sun»? ‘Caramel‘ parce que c’est aussi doux qu’une enfance, ‘Sun’ parce qu’on vit juste en dessous… et qu’est ce qui est plus beau qu’un soleil le matin qui brille légèrement à travers des rideaux de la chambre des enfants? Lit à roulettes, PauletteQuels sont vos projets ? "Ce ne sont pas les idées qui manquent, nous confie Olivia, pleine de dynamisme et d’enthousiasme…, mais laissons d’abord s’épanouir notre premier bébé, cette boutique au Mercato qui reçoit déjà un superbe accueil de la part, notamment, de la communauté francophone. Ensuite j’aimerai developper un site d’achat en ligne, développer notre offre dans le design de chambres clé en main… Et élargir notre gamme destinée aux ados." Le plus Caramel & Sun • Personnalisation – Broderie du prénom pour apporter une petite attention supplémentaire. • Liste de naissance - Pour aider les futurs parents à réunir tout ce dont ils ont besoin. • Conseil en décoration/architecture d’intérieur – Nos spécialistes en mobilier design et décoration sont à la disposition de nos clients pour leur fournir conseil et assistance, tant pour le choix d’un objet que pour la création de toute une pièce. Caramel & Sun Shop No. 7, Porto Vecchio Village, First Floor, Mercato shopping mall, Dubai - UAE 10.00 am – 10.00 pm emailProtector.addCloakedMailto("ep_89197569", 1);
Vos enfants vous rendent fous? Ils ne vous écoutent plus sauf à faire de vous de potentiels compositeurs de Neuvième Symphonie? Vous êtes au bord de l’implosion, découragés? Ne désespérez plus et courez prendre un rendez-vous avec Super Granny.Andalene Salvesen, - car le concept cache un vrai nom- est ce qui se fait de mieux en matière de super héros pédagogique. Mère de quatre enfants et grand-mère de neuf petits enfants épanouis à faire pâlir d’envie la plus accomplie des mamans, cette grand maman sud africaine connaît sa matière. Mais en plus elle a développé autour de ses compétences maternelles innées, de véritables outils pédagogiques qu’elle partage dans ses ouvrages* mais aussi lors de conférences de coaching parental données à Dubaï quatre fois par an. “J’éduque surtout les parents, explique-t-elle d’emblée. Le problème ce n’est pas les enfants”. Voilà, c’est dit. Et c’est ce qu’elle prend le temps de régler lors de ses sessions privées. A raison de 2 x trois heures, elle mettra le doigt sur le grain qui fait grincer le rouage et vous aidera à désamorcer le plus infernal de vos bambins. Voilà seize ans qu’elle donne des séminaires et dix qu’elle se rend à domicile, dans le saint du saint, au coeur même des familles afin de trouver des solutions à des parents éreintés. “Quand un jeune couple fait connaissance, il discute rarement de sa vision de l’éducation des enfants. Or des approches différentes – car on choisit souvent un opposé - peuvent vraiment créer des problèmes,” explique-t-elle. C’est le syndrôme good cop/bad cop: on cherche toujours à compenser le côté strict ou à l’inverse, permissif, de son compagnon et c’est le moment où l’incohérence s’insinue. Les mères tout comme les pères n’hésitent ainsi pas à ouvrir les portes de leur intimité à cette pro du bon sens. “Je donne la possibilité aux parents de dire “non” à leurs enfants car ils n’ont souvent pas l’impression d’en avoir le droit. Vous pouvez être amical avec vos enfants mais vous n’êtes pas leur copains,” explique encore la coach. Super Granny distingue cinq types de parents – nurturing; sergeant major; teacher/trainer; mentor; friend - sans jamais en juger aucun. Tout est question de timing: si le sergeant major porte ses fruits entre 2 et 6 ans, il risque fort de se heurter à un mur à l’adolescence. “Il ne s’agit pas de ce que les enfants veulent mais de ce dont ils ont besoin,” ajoute-t-elle. Son mot d’ordre est l’écoute, le problème le plus commun auquel font face les parents. “Un enfant qui écoute, c’est la base de tout. A partir de là, on résout tous les problèmes,” assure-t-elle. “J’équipe les parents à comprendre quand une chose n’est pas négociable”. Je ne dicte pas aux parents ce qui est “non négociable mais à apprendre à leurs enfants à respecter ce que les parents auront défini comme “non négociable”. Dans un monde où l’autorité fait de plus en plus défaut et qui donne l’impression qu’on se doit d’être le meilleur ami de son enfant, Super Granny est plus que jamais un repère. “La plus grande des récompenses est de voir mes enfants heureux et devenir à leur tour de merveilleux parents”. Pour en savoir plus: www.munchkins.me Prochain passage: fin novembre pour 4 semaines Pour une session privée: Contacter Pernille Holberg pour un rendez-vous: emailProtector.addCloakedMailto("ep_0557a5bb", 1); Prix: 1200 à 1500 dhs les trois heures *Raising Happy Healthy Children Et A Brand new Child in Five Easy Steps
Vos enfants vous rendent fous? Ils ne vous écoutent plus sauf à faire de vous de potentiels compositeurs de Neuvième Symphonie? Vous êtes au bord de l’implosion, découragés? Ne désespérez plus et courez prendre un rendez-vous avec Super Granny.Andalene Salvesen, - car le concept cache un vrai nom- est ce qui se fait de mieux en matière de super héros pédagogique. Mère de quatre enfants et grand-mère de neuf petits enfants épanouis à faire pâlir d’envie la plus accomplie des mamans, cette grand maman sud africaine connaît sa matière. Mais en plus elle a développé autour de ses compétences maternelles innées, de véritables outils pédagogiques qu’elle partage dans ses ouvrages* mais aussi lors de conférences de coaching parental données à Dubaï quatre fois par an. “J’éduque surtout les parents, explique-t-elle d’emblée. Le problème ce n’est pas les enfants”. Voilà, c’est dit. Et c’est ce qu’elle prend le temps de régler lors de ses sessions privées. A raison de 2 x trois heures, elle mettra le doigt sur le grain qui fait grincer le rouage et vous aidera à désamorcer le plus infernal de vos bambins. Voilà seize ans qu’elle donne des séminaires et dix qu’elle se rend à domicile, dans le saint du saint, au coeur même des familles afin de trouver des solutions à des parents éreintés. “Quand un jeune couple fait connaissance, il discute rarement de sa vision de l’éducation des enfants. Or des approches différentes – car on choisit souvent un opposé - peuvent vraiment créer des problèmes,” explique-t-elle. C’est le syndrôme good cop/bad cop: on cherche toujours à compenser le côté strict ou à l’inverse, permissif, de son compagnon et c’est le moment où l’incohérence s’insinue. Les mères tout comme les pères n’hésitent ainsi pas à ouvrir les portes de leur intimité à cette pro du bon sens. “Je donne la possibilité aux parents de dire “non” à leurs enfants car ils n’ont souvent pas l’impression d’en avoir le droit. Vous pouvez être amical avec vos enfants mais vous n’êtes pas leur copains,” explique encore la coach. Super Granny distingue cinq types de parents – nurturing; sergeant major; teacher/trainer; mentor; friend - sans jamais en juger aucun. Tout est question de timing: si le sergeant major porte ses fruits entre 2 et 6 ans, il risque fort de se heurter à un mur à l’adolescence. “Il ne s’agit pas de ce que les enfants veulent mais de ce dont ils ont besoin,” ajoute-t-elle. Son mot d’ordre est l’écoute, le problème le plus commun auquel font face les parents. “Un enfant qui écoute, c’est la base de tout. A partir de là, on résout tous les problèmes,” assure-t-elle. “J’équipe les parents à comprendre quand une chose n’est pas négociable”. Je ne dicte pas aux parents ce qui est “non négociable mais à apprendre à leurs enfants à respecter ce que les parents auront défini comme “non négociable”. Dans un monde où l’autorité fait de plus en plus défaut et qui donne l’impression qu’on se doit d’être le meilleur ami de son enfant, Super Granny est plus que jamais un repère. “La plus grande des récompenses est de voir mes enfants heureux et devenir à leur tour de merveilleux parents”. Pour en savoir plus: www.munchkins.me Prochain passage: fin novembre pour 4 semaines Pour une session privée: Contacter Pernille Holberg pour un rendez-vous: emailProtector.addCloakedMailto("ep_734726e0", 1); Prix: 1200 à 1500 dhs les trois heures *Raising Happy Healthy Children Et A Brand new Child in Five Easy Steps
L’amour… 50% des 13-18 ans en parlent souvent entre eux, et si la moitié des ados sont amoureux, 16% d’entre eux déplorent que leurs sentiments ne sont pas réciproques. Selon des études réalisées par le Dr. Jennifer Connolly à l’Université York, les 2 questions principales des ados sont: Comment se trouver un partenaire et en quoi consiste une relation saine? Le sujet de notre article aujourd’hui: la majorité des parents sont indécis en ce qui concerne les amours de leurs enfants, beaucoup préfèrent éviter le sujet quand d’autres au contraire se montrent trop intrusifs dans leur volonté de bien faire et de se montrer «cools», le confident idéal… Quel est le juste milieu? Pour Connolly, «les parents devraient jouer un rôle actif et enseigner à leurs enfants ce que sont des comportements normaux dans une relation», ainsi qu’établir des limites afin de les protéger… Admettons-le, cette résolution, parfois inconfortable certes, est tout de même plus honnête et responsable que d’interdire (ou déconseiller) à son ado d’avoir un partenaire. Comment commence une relation amoureuse? On rencontre généralement l'élu de son coeur à l'école car, où les rencontres partent d'abord d’une sympathie mutuelle et, progressivement, se construit une affinité. Puis viennent les sorties en groupe: on passe du groupe de garçons ou de filles seulement à des groupes mixtes où les deux sexes se côtoient amicalement (l’intérêt est là, mais les adolescents ne sont pas encore en couple). Connolly conseille aux parents d’imposer des limites sur ce que les adolescents font leur donne du temps en groupe, pour apprendre dans un contexte plus détendu et amical, tout en leur donnant la confiance. Et si votre enfant n’a pas de relation amoureuse au sein d’un groupe, ou s’il ne montre aucun interêt, c’est parfaitement normal. Finalement, les relations ne sont qu’un moyen parmi tant d’autres de développer l’estime de soi. Ceci dit, pourquoi la plupart des pré-adolescents veulent-ils avoir des relations amoureuses? Un chiffre qui surprend: 1 ado sur 5 «sort» avec la même personne depuis plus d'un an. Le sociologue Michel Fize constate à quel point «les valeurs d'amour, de fidélité sont prégnantes dans le discours des adolescents.» Mais il ne faut pas non plus oublier qu’à cet age, les ados veulent aussi apprendre, comprendre et donc expérimenter sans avoir d’engagement ni de perspective à long terme… Nos ados sont alors en période d’apprentissage: le rapport à l’autre, le respect de l’autre, la dynamique au sein d’une danse amoureuse (ou flirt) et leur orientation sexuelle. Quelle est la place des relations sexuelles? Selon les sondages divers sur le sujet, dans leurs relations avec l'autre sexe, les jeunes d'aujourd'hui sont à la fois patients, prudents et sentimentaux. Si, «grâce» au net et autre publicité lascive pour vendre de la lessive, la théorie n'a guère de secret pour eux, nos ados attendent sagement d'être «prêts», voire amoureux, pour passer à la pratique. L'âge moyen de la perte de la virginité est d’ailleurs relativement proche de celui d’il y a 30 ans: l'âge moyen du premier rapport reste de 17 ans… «81% des filles, pensent qu'il faut «être amoureux pour avoir des relations sexuelles avec quelqu'un»; 61% ne le feraient «jamais» avec un partenaire dont elles ne sont pas amoureuses. De leur côté, les garçons sont respectivement 54% et 21% à affirmer la même chose.» Un effet paradoxal de notre société de «voyeurisme» aussi: les adolescents pensent que puisque la société leur donne accès à la sexualité dès qu’ils sont en âge de la comprendre, ils veulent qu'elle comporte une dimension romantique. Pour la majorité des adolescents de 12 et 13 ans l’interaction avec son amoureux/se se limite à le/la prendre dans ses bras, se tenir la main et s’embrasser. Et pour 1 ado sur 3, «faire des choses ensemble, partager» . Un tiers des 13-18 ans ont un(e) petit(e) ami(e) (42% des 17-18 ans). C’est rassurant: il semble que les amis jouent un rôle pour ce qui est d’empêcher les adolescents d’aller trop loin. Les filles surtout ont tendance à avoir leurs propres règles limitant les contacts sexuels «vrais» et interviennent lorsqu’elles sentent qu’une des leurs est prête à sauter le pas trop rapidement. Le rôle des parents dans les relations amoureuses de leurs enfants : Parler des relations amoureuses est une chose… parler de relation sexuelle en est une autre. Le fait de permettre à son enfant d’avoir un partenaire, même en groupe, peut être effrayant pour certains parents. Voici quelques conseils dont s’inspirer: • Apprenez à connaître le groupe d’amis de votre adolescent en l’invitant à venir à la maison par exemple (restez alors à l’écart, observez de loin) • N’imposez pas de restrictions absolues à votre adolescent pendant ses temps libres, il ne ferait que vous cacher la vérité pour ne pas risquer votre courroux… • Parlez à votre adolescent et écoutez-le, surtout si vous êtes inquiet au sujet de ses fréquentations, l’écouter est le seul moyen d’arriver à un compromis. • Il faut aussi savoir que les filles aboutissent à la rencontre physique par le sentiment amoureux alors que les garçons accèdent au sentiment amoureux à travers la relation physique… C’est pourquoi, lorsque votre fille ira à son premier rendez-vous amoureux seule, aidez-la à s’y préparer en lui donnant les leçons et les conseils dont elle aura besoin, de manière saine et pas intrusive. • En cas de rupture, vous pouvez lui en parler et l’inciter à en tirer les aspects positifs. Demandez-lui par exemple « Quels sont les aspects de la relation que tu n’aimais pas? De combien de façons différentes peux-tu passer à autre chose? » explique Connolly Maintenant, en ce qui concerne la sexualité. Pour plus de 40% des 13-18 ans, celle-ci fait partie des sujets de conversation abordés entre copains. En revanche, seulement 30% en parlent avec leur mère, et 16% avec leur père… à peine un tiers se tournent vers leurs parents lorsqu'ils ont besoin d'informations. Il faut reconnaitre que le manque de communication peut venir des deux côté…Que dire? Comment le dire? Les parents sont souvent dans l'incertitude sur les messages à délivrer, et les enfants oscillent entre désir de se confier et volonté de préserver leur vie privée. C’est pourquoi il est recommandé de confier, parfois, ce sujet à des tiers*. Vous pouvez toujours vous en tenir à cette conduite: • Respectez sa pudeur en toute circonstance. Parfois aussi, lorsqu’un enfant utilise un langage cru, cela cache une extrême confusion ou une gène. Ne vous arrêtez pas là, ne vous en offusquez pas et mettez-le en confiance • Ne soyez pas trop intrusif, au risque de créer une inhibition chez votre ado. • Ne le taquinez pas sur ses amours et ses transformations pubertaires…surtout pas en public! • Facilitez l'accès à l'information et aux méthodes de contraceptions, auprès des filles mais aussi des garçons afin de les responsabiliser: conséquences des rapports sexuels non-protégés, enjeux affectifs etc. • Et comme toujours, prêchez par l’exemple: monsieur, montrez à quel point vous respectez les femmes par exemple…, Madame montrez à quel point la femme peut prendre ses propres décisions sans compromettre qui elle est pour plaire… *Vous voulez en savoir plus pour vous rassurer vous et votre ado? Teenstar, une initiative de Claire Bustarret qui avait déjà connu un grand succès à Dubai l’année dernière, propose des ateliers sous forme de parcours adressés aux filles et répond à toutes leurs questions. La réunion d’information des parents a lieu le mercredi 21 octobre à 20H30 pour les parents et le mercredi 04 Novembre, à 20h pour les ados. Plus d’info ci-dessous:
Vous avez été nombreux à assister aux différents ateliers des parents proposés l’année dernière, une nouveauté vous attend pour cette rentrée…. Un nouveau module en communication bienveillante pour les parents d’enfants de 6 à 11 ans est proposé durant le 1e trimestre OSER est un parcours de 8 rencontres. OSER entre parent et enfant, propose un parcours sur la communication bienveillante et sur l’autorité. OSER vous propose des Outils pour Saisir les Enjeux de le Relation entre parent et Enfant. Vous pouvez d’ores et déjà voir les thèmes des rencontres et vous inscrire par mail (emailProtector.addCloakedMailto("ep_065e518b", 1);); les places sont limitées, ne tardez donc pas. Vous pouvez vous inscrire dans le groupe du mardi matin (9h-11h30) ou dans le groupe du lundi soir (20h-22h30). Les ateliers se dérouleront à umm suqueim 1 (plan ci après) • Rencontre 1: Oser faire des choix • Rencontre 2: Oser écouter • Rencontre 3: Oser dire • Rencontre 4: Oser l’autonomie • Rencontre 5: Oser changer son regard • Rencontre 6: Oser l’autorité • Rencontre 7: Oser les conséquences éducatives • Rencontre 8: Oser les conflits Au cours du 2e trimestre le module pour les parents d’ado sera proposé et lors du 3e trimestre un module pour les parents d’enfants de 0 à 6 ans sera présenté. Pour plus d’info: Plan d’accès:
  Lorsqu’on arrive pour la première dans un pays, on est un peu déboussolée, on a mille et une questions en tête, des doutes et puis cette crainte d’être seule, déracinée, sans amis et sans savoir où commencer pour se trouver un « groupe » de copines et construire cette nouvelle vie ailleurs, loin des siens. Une vie excitante, pleine de promesses et de découvertes à partager certes, mais au début un peu vertigineuse.   Alors à toutes ces nouvelles venues à Dubai, et vous êtes très nombreuses cette année, nous souhaitons la bienvenue. Vous allez voir, vous vous sentirez bien ici. Et pour vous accompagner dans ces premiers pas à travers le pays, il est un réseau indispensable et sympathique où vous serez sûres de vous faire de nouvelles connaissances et très bientôt de nouvelles amitiés avec qui découvrir tout ce que le pays à offrir : Dubai Accueil.   Dubai Accueil, fait partie du réseau FIAFE (Fédération InternationaleLa vocation de Dubai Accueil : mettre le pied à l’étrier aux nouveaux arrivants francophones (notamment les femmes) qui souhaitent rencontrer des compatriotes, s’informer, connaître les bonnes adresses, etc. et ainsi vivre leur expatriation le mieux possible, en famille.   Des réunions mensuelles sont organisées afin de planifier les activités diverses et variées, programmer les cafés-rencontres du mois, les visites, apporter des réponses aux différentes demandes qui peuvent être formulées.   Afin d’accueillir les nouveaux arrivants, une permanence se tient tous les dimanches à l’Alliance Française.   Pour adhérer c’est simple : vous pouvez le faire soit via le site internet (http://www.dubai-accueil.com/), soit en vous rendant à la permanence.   Cette année, Dubai Accueil donne rendez-vous à ses adhérentes nouvelles et anciennes le mercredi 16 septembre à partir de 9h au Westin Hôtel pour son Grand Café de Rentrée, en présence de M. Le Consul Général, M.Majdi Abed.   Lors de cette première manifestation de l’année vous pourrez adhérer à l’association, (Cotisation pour l’année 2015/2016 :200 AED) faire connaissance avec vos hôtesses de quartier, et vous inscrire aux différents clubs ou ateliers proposés.   Petit déjeuner offert aux adhérents (120aed pour les non-membres) Pour des questions d’organisation, nous vous remercions de bien vouloir confirmer votre venue Inscription sur le site: CLIQUEZ ICI. ou par email (uniquement pour les futures adhérentes qui n'ont pas encore de mot de passe pour le site): emailProtector.addCloakedMailto("ep_bca76c8e", 1);   L'entrée sera à gauche de l'hôtel. En voiture, vous dépassez l'entrée principale, et juste après le virage, les voituriers attendront devant l'entrée qui nous est réservée. Plan d’accès: ici
Lorsqu’on arrive pour la première dans un pays, on est un peu déboussolée, on a mille et une questions en tête, des doutes et puis cette crainte d’être seule, déracinée, sans amis et sans savoir où commencer pour se trouver un « groupe » de copines et construire cette nouvelle vie ailleurs, loin des siens. Une vie excitante, pleine de promesses et de découvertes à partager certes, mais au début un peu vertigineuse.Alors à toutes ces nouvelles venues à Dubai, et vous êtes très nombreuses cette année, nous souhaitons la bienvenue. Vous allez voir, vous vous sentirez bien ici. Et pour vous accompagner dans ces premiers pas à travers le pays, il est un réseau indispensable et sympathique où vous serez sûres de vous faire de nouvelles connaissances et très bientôt de nouvelles amitiés avec qui découvrir tout ce que le pays à offrir : Dubai Accueil. Dubai Accueil, fait partie du réseau FIAFE (Fédération InternationaleLa vocation de Dubai Accueil : mettre le pied à l’étrier aux nouveaux arrivants francophones (notamment les femmes) qui souhaitent rencontrer des compatriotes, s’informer, connaître les bonnes adresses, etc. et ainsi vivre leur expatriation le mieux possible, en famille. Des réunions mensuelles sont organisées afin de planifier les activités diverses et variées, programmer les cafés-rencontres du mois, les visites, apporter des réponses aux différentes demandes qui peuvent être formulées. Afin d’accueillir les nouveaux arrivants, une permanence se tient tous les dimanches à l’Alliance Française. Pour adhérer c’est simple : vous pouvez le faire soit via le site internet (http://www.dubai-accueil.com/), soit en vous rendant à la permanence. Cette année, Dubai Accueil donne rendez-vous à ses adhérentes nouvelles et anciennes le mercredi 16 septembre à partir de 9h au Westin Hôtel pour son Grand Café de Rentrée, en présence de M. Le Consul Général, M.Majdi Abed. Lors de cette première manifestation de l’année vous pourrez adhérer à l’association, (Cotisation pour l’année 2015/2016 :200 AED) faire connaissance avec vos hôtesses de quartier, et vous inscrire aux différents clubs ou ateliers proposés. Petit déjeuner offert aux adhérents (120aed pour les non-membres) Pour des questions d’organisation, nous vous remercions de bien vouloir confirmer votre venue Inscription sur le site: CLIQUEZ ICI. ou par email (uniquement pour les futures adhérentes qui n'ont pas encore de mot de passe pour le site): emailProtector.addCloakedMailto("ep_04c959cd", 1); L'entrée sera à gauche de l'hôtel. En voiture, vous dépassez l'entrée principale, et juste après le virage, les voituriers attendront devant l'entrée qui nous est réservée. Plan d’accès: ici
Il suffit de voir un enfant dans l’eau, ses rires, cris de joie, ses splashs et ses hurlements quand on l’en fait sortir pour savoir à quel point l’eau est importante pour eux, à quel point ils l’aiment. C’est qu’ils s’y sentent naturellement à l’aise, heureux tout simplement. C’est pourquoi on ne s’étonne pas que les classes de bébés nageurs soient toujours un si beau succès auprès des mamans (et de leurs petits) et la bonne nouvelle c’est qu’à Dubai aussi on peut en profiter!   En plus d’introduire notre enfant au milieu aquatique en douceur, dans le jeu et en toute sécurité, l’activité aquatique a un effet plus que positif sur son développement psychique et moteur. «Découvertes sensorielles, activités motrices, développement psycho-affectif, éveil social, tels sont les bienfaits des séances de bébés nageurs.»   Une classe de bébé nageur c’est aussi un moment privilégié de «bonding» entre parents et enfant, une activité à savourer ensemble dès les premiers mois (dès l’âge de 4 mois).   Et bien sûr cela familiarise l’enfant avec l’eau et la nage, le préparant peu à peu, à son rythme, à pouvoir barboter puis nager en toute confiance et, plus tard, en toute sécurité et autonomie.     Comment ça se passe ?   En principe, une classe se déroule en groupe, avec l'un des deux parents, et avec un animateur. Le bébé joue et s’approprie ces nouvelles sensations procurées par l’eau. Bébé, d'abord porté par ses parents puis tout seul, se familiarise avec un nouvel élément, l’eau qui le porte et l'enveloppe.   Puis il joue, avec des balles, des tapis, des planches, des toboggans si la structure le permet… il peut s'amuser tout seul, avec ses parents ou avec d'autres enfants.   Dans l'eau, l'enfant est sollicité différemment de ce qu’il connait déjà au sol: nouveaux repères, nouvelles postures et mouvements inédits, il apprend aussi à contrôler sa respiration, devient autonome, gagne en confiance et rencontre d’autres enfants du même âge avec la présence rassurante du parent…   Où faire du bébé nageur à Dubai? Baby Splash organise des classes dans 5 endroits à Dubai : The Lakes Club The Meadows Village Dubai Ladies Club Al Manzil Old Town (Burj Khalifa) Uptown Mirdif Pour en savoir plus et connaitre les détails des cours: http://babysplashdubai.com/babysplash/summer2015/
Il suffit de voir un enfant dans l’eau, ses rires, cris de joie, ses splashs et ses hurlements quand on l’en fait sortir pour savoir à quel point l’eau est importante pour eux, à quel point ils l’aiment. C’est qu’ils s’y sentent naturellement à l’aise, heureux tout simplement. C’est pourquoi on ne s’étonne pas que les classes de bébés nageurs soient toujours un si beau succès auprès des mamans (et de leurs petits) et la bonne nouvelle c’est qu’à Dubai aussi on peut en profiter! En plus d’introduire notre enfant au milieu aquatique en douceur, dans le jeu et en toute sécurité, l’activité aquatique a un effet plus que positif sur son développement psychique et moteur. «Découvertes sensorielles, activités motrices, développement psycho-affectif, éveil social, tels sont les bienfaits des séances de bébés nageurs.» Une classe de bébé nageur c’est aussi un moment privilégié de «bonding» entre parents et enfant, une activité à savourer ensemble dès les premiers mois (dès l’âge de 4 mois). Et bien sûr cela familiarise l’enfant avec l’eau et la nage, le préparant peu à peu, à son rythme, à pouvoir barboter puis nager en toute confiance et, plus tard, en toute sécurité et autonomie. Comment ça se passe ? En principe, une classe se déroule en groupe, avec l'un des deux parents, et avec un animateur. Le bébé joue et s’approprie ces nouvelles sensations procurées par l’eau. Bébé, d'abord porté par ses parents puis tout seul, se familiarise avec un nouvel élément, l’eau qui le porte et l'enveloppe. Puis il joue, avec des balles, des tapis, des planches, des toboggans si la structure le permet… il peut s'amuser tout seul, avec ses parents ou avec d'autres enfants. Dans l'eau, l'enfant est sollicité différemment de ce qu’il connait déjà au sol: nouveaux repères, nouvelles postures et mouvements inédits, il apprend aussi à contrôler sa respiration, devient autonome, gagne en confiance et rencontre d’autres enfants du même âge avec la présence rassurante du parent… Où faire du bébé nageur à Dubai? Baby Splash organise des classes dans 5 endroits à Dubai : The Lakes Club The Meadows Village Dubai Ladies Club Al Manzil Old Town (Burj Khalifa) Uptown Mirdif Pour en savoir plus et connaitre les détails des cours: http://babysplashdubai.com/babysplash/summer2015/
Entretien autour de points essentiels à l’épanouissement de nos enfants avec Armelle Regnier et Marie-Danièle Zuber.Psychologue du développement, Armelle a commencé à travailler comme psychologue chargée d’études dans une société de conseil en marketing, spécialisée dans le marché enfant/adolescents/ famille. Puis elle a occupé un poste de psychologue scolaire. Elle travaille aujourd’hui à son compte auprès d’enfants et d’adolescents.Psychologue clinicienne, Marie-Danièle Zuber démarre sa carrière dans le secteur psychiatrique avant de rejoindre l’équipe de l’association Enfance Majuscule en charge de la maltraitance infantile. Parallèlement à ce travail, elle assiste pendant 4 ans les clowns du Rire Médecin puis se spécialise en 2010 dans les pratiques systémiques et la thérapie familiale. Aujourd’hui chez Pulse Center, elle travaille auprès des enfants et de leur famille pour les aider à comprendre et à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent.Armelle, qu’appelle-t-on un enfant heureux ?Avant toute chose, soulignons que le concept d’enfant heureux n’est pas figé, chaque parent, en fonction de ses valeurs, va définir ce qu’il conçoit comme étant le bonheur pour son enfant. Au delà de ces valeurs qui sont propres à chaque famille, certains points peuvent toutefois apparaître comme un dénominateur commun chez ces enfants que justement nous ne rencontrons pas dans nos consultations.Un enfant heureux est avant tout un enfant éduqué. Il a appris qu’il peut faire confiance à ce qu’il ressent. Ses parents l’écoutent, le respectent et le guident vers la connaissance de lui-même en mettant en valeur ses qualités, ses forces, mais aussi en lui montrant ses limites et les petits travers sur lesquels il devra faire des efforts pour mieux s’adapter à son environnement. Du fait de la bonne connaissance qu’il a de lui même, l’enfant heureux peut s’accepter lui-même, avec ses qualités et ses faiblesses.L’enfant heureux est aussi quelqu’un qui a appris qu’il n’est pas tout seul, autrement dit c’est un être social, qui a développé un sentiment de l’autre. Il développe du lien avec autrui, et peut respecter les différences, être empathique. Il peut tolérer, même si c’est une expérience désagréable, que la présence de l’autre engendre pour lui des frustrations.Enfin l’enfant heureux est celui qui peut accepter que la réalité environnante lui impose des frustrations. Il tolère ces expériences désagréables que la vie impose, sans exprimer d’émotions disproportionnées. Au final, un enfant heureux est un enfant qui n’est pas malheureux, il profite des bonnes expériences mais il a aussi compris et accepte que la vie est inévitablement ponctuée de moments moins agréables qui provoquent des émotions négatives. L’essentiel étant que ces moments agréables prennent le dessus sur ceux qui le sont moins !Nait-on heureux ou le devient-on ?Chaque enfant a en lui une capacité à être heureux, mais les tempéraments de chacun, et rappelons ici que chaque enfant est unique, vont rendre ce chemin vers le bonheur plus ou moins chaotique. Un enfant par exemple ayant un tempérament particulièrement anxieux aura probablement plus de mal à aller vers l’inconnu pour affronter des situations nouvelles qu’un enfant qui est curieux et aventurier de tempérament. C’est justement là où les parents peuvent jouer un rôle pour accompagner leur enfant sur ce chemin, en lui disant par exemple :« J’ai compris que tu avais peur d’aller dormir sous la tente loin de moi, c’est la première fois et c’est normal que tu te sentes inquiet. C’est une perspective désagréable, mais je sais aussi que cela n’est pas dangereux pour toi et que tu ne risques rien ». En éduquant son enfant, on peut lui montrer le chemin vers le bonheur. Maintenant, les enfants apprennent aussi beaucoup en observant ce qui se passe autour d’eux, et nos propres réactions devant les aléas de la vie vont aussi leur servir de modèles.Marie-Danièle, le rapport à l’enfance a beaucoup évolué d’une génération à l’autre. N’éduquons nous pas aujourd’hui les enfants de façon trop aseptisée, assistée etc.… ?Oui, les rapports avec nos enfants ont beaucoup évolués, la « génération » Dolto se retrouve parents à son tour. Très à l’écoute du discours des psys, pas toujours bien transmis et /ou mal interprétés, certains placent leur enfant au centre de toute leur attention au point d’en oublier ses besoins réels et qu’il est surtout un être en devenir.Quand l’enfant grandit il franchit de multiples étapes, où il passe du familier à l’inconnu, de la stabilité au déséquilibre et par ce processus il se met en danger pour avancer. Le soutien de ses parents est indispensable et on peut comprendre la difficulté des parents à se permettre de lâcher prise. Accepter que son enfant soit en déséquilibre a quelque chose d’ambivalent, car ils doivent aussi le protéger du danger. Les élever de façon trop aseptisée s’apparente peut être à la perte que cela sous-entend pour les parents de ne plus être les garants de cette sécurité ; nombreux sont ceux qui alors font ou pensent à la place de leur enfant.L’exemple de l’enfant qui apprend à faire du vélo sans les petites roues en est une bonne illustration : trouver l’équilibre, tomber, se lancer, recommencer et contrôler son engin avec l’aide des parents qui dans un premier temps le maintiennent par la selle et finissent en l’encourageant par la parole. Ce juste équilibre est valable pour les deux, parents et enfants l’apprennent en même temps sauf que leur dynamique s’oppose pendant que l’un part, l’autre est quitté.
A l’heure des coffres à jouets 2.0, le cheval en bois côtoie la tablette dernier cri ou le mobile de papa... Alors gadgets ou outils éducatifs? Les deux mon capitaine! Tout est une question de dosage entre le jeu et l'éveil, le loisir et l’apprentissage, l’accompagnement et la diversité des stimulations pour nos tout-petits: petit tour d’horizon de ces applications!Pour découvrir des histoires: livres animés et applications‘Le Coffre à histoires’ (La Grande Récré)‘Pierre et le loup’Retrouvez le conte de Serguei Prokofiev tout en musique et animation.Age: 3 ans et +Prix: 3,59 €Supports: iPad, iPhone‘Les Trois Petits Cochons’ (e-magin)Un classique en version interactive: dessin animé, chansons et jeux.Age: 2 ans et +Prix: 2,69 €Support: iPad‘Le Coffre à histoires’ (La Grande Récré)Douze petites histoires originales de Virginie Deverson-Otwinoski vous sont gratuitement racontées.Age: 3 ans et +Prix: gratuitSupports: Android, iPhonePour voyager dans le temps et dans le mondeJoetmoiL’Aventure polaire de Scott‘Les dinosaures’ (Gallimard Jeunesse) Inspirée de la collection Premières Découvertes, cette application promet une immersion ludique dans le monde des dinosaures.Age: 4 ans et +Prix: 4,49 €Supports: Android, iPad, iPhoneParade Véritable imagier animalier interactif, il propose les photos et les cris d’animaux à faire découvrir aux tout-petits.Age: 2 ans et +Prix: 4,49 €Supports: iPad, iPhoneAtlas du monde (Barefoot Atlas) Pour explorer le monde avec vos enfants, voici l’alternative au globe lumineux...Age: 5 ans et +Prix: 4,49 €Supports: iPad, iPhoneSolar Walk Cette application ravira les amateurs d'étoiles... pour une petite balade dans notre système solaire.Age: 5 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPad, iPhoneJo à Paris (Joetmoi)Partez à la découverte de la capitale et de ses musées, suivez le guide !Age: 6 ans et +Prix: 0,89 €Supports: iPadGeoAvion FranceProfitez de ce jeu de géographie en famille et amusez-vous à situer les régions et les villes de France... pas si évident !Age: 8 ans et +Prix: 2,99 €Supports: Android, iPadLa Polynésie de Lulu (Zanzibook)Ce conte vous emmène aux antipodes découvrir la Polynésie Française, au travers les aventures d’une petite fille et de son chat.Age: 3 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPad, iPhoneL’Aventure polaire de Scott Dans la mouvance des docu-fictions, cette appli met en scène un petit garçon qui part à la découverte des régions polaires dans son sous-marin bien entendu !Age: 3 ans et +Prix: 2,69 €Supports: Android, iPad, iPhoneTic Tac Time Cette application permet d’apprendre de façon ludique, et sans se presser, l’écriture et surtout la lecture de l’heure. Age: 4 ans et +Prix: 3,99 €Supports: iPad, iPhonePour apprendre une langueLe grand imagier français/anglais de Petit Ours brun (Bayard)A travers six grandes thématiques bilingues, apprenez près de 250 mots.Age: 2 ans et +Prix: 4,49 €Supports: iPad, iPhoneTallyTots comptageGrace aux puzzles et aux mini-jeux, ce livre interactif apprend à compter de 1 à 20 en anglais.Age: 2 ans et +Prix: 2,69 €Supports: Android, iPad, iPhonePili PopCette application permet d’apprendre l’anglais (oral) par des petits jeux de compréhension et d’expression (Ex Babble Planet).Age: 6 ans et +Prix: 5,99 €Supports: iPad, iPhoneWord Wizard – Allemand Par envie ou par curiosité, cette application d’apprentissage de l’écriture et de la lecture est un bon moyen de tester l’‘oreille’ de votre enfant pour la langue allemande.Age: 4 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPad, iPhoneWord Wizard – Espagnol Très bien faite également en espagnol, cette application aidera à l’apprentissage de l’écriture et de la lecture en espagnol. Porque no?Age: 4 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPad, iPhonePour découvrir les métiers des grandsPiiig LabsMini-pompiers Un classique, le thème des pompiers, est à l’honneur dans cette appli d’exploration. Pim-pom-pim-pom...Age: 2 ans et +Prix: 2,99 €Supports: iPad, iPhonePiiig Labs Cette appli met en scène un petit laboratoire de sciences pour les petits chimistes en herbe.Age: 4 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPad, iPhoneToca Hair Salon Me Ses mains se retrouvent sans arrêt dans votre chevelure? Une vocation peut-être? Avec cette application, votre enfant peut recoiffer tous vos contacts pris en photo.Age: 3 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPad, iPhonePepi Doctor Petit docteur ou petit dentiste en herbe? Voici un jouet numérique pour un jeu de rôle amusant.Age: 3 ans et +Prix: 1,79 €Supports: Android, iPad, iPhoneMon petit travail – Garage Qui dit petites voitures, dit petites réparations... une application pour jouer au garagiste, réparer les voitures et même les faire rouler, si si!Age: 3 ans et +Prix: 1,79 €Supports: Android, iPad, iPhoneArchéologue – Jurassic Life Voici quelques petits jeux autour des dinosaures pour jouer au petit archéologue.Age: 4 ans et +Prix: GratuitSupports: iPad, iPhonePour jouer aux jeux de plateau en famille ou avec les copains«Qui est-ce ?»Le célèbre «Qui est-ce ?»En version interactive, redonnez vie aux visages du célèbre plateau à fenêtres... est-ce qu’il porte une moustache?Age: 7 ans et +Prix: 1,99 €Supports: iPad, iPhoneLa bataille navale pour enfantsUn autre classique adapté aux tablettes, touché, coulé !Age: 7 ans et +Prix: 1,79 €Supports: iPad, iPhoneKids Quiz Un jeu de questions et propositions de réponses pour jouer en famille avec vos préados.Age: 8 ans et +Prix: 1,79 €Supports: iPad, iPhonePour mettre en scène le quotidienPepi Bath Cette application permet d’aborder de manière ludique les gestes clés de l’hygiène : prendre un bain, aller aux toilettes, se laver les mains au lavabo...Age: 18 mois à 5 ansPrix: 1,79 €Supports: Android, iPad, iPhonePrendre le bain & s’habiller avec Dino Dans le même esprit, Dino nous amuse autour des gestes de tous les jours: se laver, aller sur le pot, s’habiller, mettre ses chaussures et même se déguiser.Age: 18 mois à 5 ansPrix: 1,79 €Supports: iPad, iPhoneKids Clothes & Seasons – Learn to dress up Ce petit jeu d’habillage en anglais apprend à choisir ses tenues du jour en fonction du temps qu’il fait.Age: 3 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPad ‘Where’s My Dress?’Dans le même esprit, cette appli permet de jouer à choisir ses vêtements en fonction de la saison. Colchiques dans les prés...Age: 2 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPadBamba Pizza Jouez au petit pizzaiolo avec votre enfant, il aura certainement besoin d’un peu d’aide pour secouer l’iPad, mais juste un peu!Age: 3 ans et +Prix: 2,69 €Supports: iPadKidECook – Recettes de desserts faciles pour enfants (Chocolapps)Réalisez en famille les 16 recettes de desserts de ce livre interactif. Bon appétit!Age: 4 ans et + (avec de l’aide) / 7 ans + (avec les instructions écrites)Prix: 1,99 €Supports: Android, iPad, iPhoneBogga Vacation Pour aider vos marmots à se mettre dans l’ambiance des vacances : la préparation des valises, le départ et des activités de rêve... bonnes vacances!Age: 3 ans et + Prix: 0,89 €Supports: Android, iPad, iPhoneLe calendrier de la rentréeEt après les vacances arrive la rentrée! Cette appli-calendrier permet de décompter les jours avant le retour à l'école.Age: 3 ans et + Prix: 0,89 €Supports: iPad, iPhonePour arroser les graines d’artistesPompidoukids (Gallimard Jeunesse)Jazz: Trump’s Journey Un jeu interactif pour découvrir le jazz en s’amusant et pour toute la famille!Age: 9 ans et + Prix: 2,69 €Supports: Android, iPad, iPhoneWindosill Empreinte de surréalisme, cette appli a le vent en poupe et se veut poétique, voire onirique.Age: 5 ans et + Prix: 2,69 €Supports: iPadChristmas Origami A garder pour la fin d'année, cette application vous aidera à préparer votre déco de Noël en famille (17 origami).Age: 6 ans et + Prix: 2,69 €Supports: iPad, iPhonePianoBall – Fun With Learning Boules de couleurs et chansons animeront le clavier de ce jouet musical.Age: 18 mois et + Prix: 0,89 €Supports: iPad, iPhone«Joue avec»... Claude Monet Cette application plutôt documentaire permet aux enfants, au travers de jeux toujours, de découvrir un artiste, par exemple Claude Monet, et son œuvre. Il existe aussi «Joue avec Leonard de Vinci», «Joue avec Paul Cézanne».... et d’autres.Age: 6 ans et + Prix: 4,49 €Supports: iPadPompidoukids (Gallimard Jeunesse)Le Centre Pompidou en virtuel et pour les tout-petits? C’est bien dans cette application qu’on découvre Kandinsky, Brancusi, Dali, Matisse, Miro et d’autres artistes exposés dans ce musée d’art contemporain.Age: 4 ans et + Prix: 4,49 €Supports: Android, iPad, iPhone«Dans mon rêve»Avez-vous dit cadavres exquis? Il n’y a pas d'âge pour titiller son imaginaire poétique et cette application fait mouche, le tout en images. Un mélange d'écriture et de visuels le tout sonnant très joliment à l’oreille...Age: 3 ans et + Prix: 4,49 €Supports: iPad, iPhonePour faire comme à l'écoleMontessori Les Nombres Montessori Une appli pour apprendre les bases de la numération et du dénombrement, de façon interactive, par les manipulations... une méthode montessorienne, oui oui!Age: 3 ans et + Prix: 3,59 €Supports: iPad, iPhoneJ’écris en cursive Avec le doigt ou un stylet, c’est bien l’entrainement idéal à l'écriture et sans bavure!Age: 4 ans et + Prix: 3,59 €Supports: iPadDictAPP Cette application vous permet d’enregistrer des dictées: une voix rassurante et bienveillante pour rendre l’exercice moins, euh moins laborieux!Age: 7 ans et + Prix: 1,79 €Supports: iPad, iPhoneBescherelle – la conjugaison L’indispensable Bescherelle en version mobile et consultable au moindre doute d’accord, de concordance ou simple erreur de conjugaison. Pour les enfants, et les parents non?Age: 7 ans et + Prix: 3,59 €Supports: Android, iPad, iPhoneMulti-Tables Ras le bol des récitations répétitives, en chantant, en se trompant...? Cette appli peut aider à l’apprentissage et à la révision des sacro-saintes tables de multiplication.Age: 8 ans et + Prix: 4,49 €Supports: iPad, iPhoneRetrouvez cette sélection d’applications en téléchargement sur l’Appstore d’Apple.Voici également quelques sources pour trouver d’autres applis sympas, des commentaires, des promotions, des nouveautés :www.applimini.comwww.declickids.frwww.souris-grise.frAmusez-vous bien! Pardon... apprenez bien!A bientôt,
  1. Les + lus
  2. Les + récents