La grande star des cours de recrée, parcs, malls en ce moment c’est la chaussure personnalisée, à customizer soi-même ou l’art de transformer une chaussure basique en un objet de mode bien personnel et créatif. Pour les plus petits on aime la tendance boutons, à coudre sur des chaussures en toile (type Converse) ou à coller sur des matières moins flexibles.Un arc en ciel de couleurs, des petits boutons pour former une image, un mot ou un logo, puisez dans votre imaginaire et faites ressortir votre personnalité… jusqu’au bout des pieds! Et pour les plus grands (bien plus grands aussi d’ailleurs car c’est aussi sympa pour les mamans), les clous! Crédit photo du DIY: ici Où trouver des boutons sympas, avec tout ce qu’il faut et prêts à l’emploi? Chez Little Things , à Dubaï Mall (entre KidsZania & le Cinema). Sinon RDV à Satwa, vous trouverez un tas de merceries aux mille et uns trésors!
L’organisation d’une fête d’anniversaire pour ses enfants est un vrai casse-tête et à Dubai plus encore qu’ailleurs où la compétition entre « super mamans » fait rage.En effet, nous n’en sommes (malheureusement ?) plus à la pinata et à la chaise musicale mais bien à l’extravagance. La fête se doit d’être inoubliable, grandiose et originale.Vous séchez ?Dubai Madame a fait le tour des « birthday parties » qui changent un peu et nous vous assurons les vivas de votre tendre progéniture.Pour une « girls party »- La partie SPA. Où? Tickles & Giggles (800 82634 ou http://www.ticklesandgiggles.com/)Age : A partir de 5 ans. Prix: A partir de 250 AED par enfant.Durée: 2 heures.On s’y amuse comment? Les filles reçoivent une invitation formelle et se rendent dans un salon/mini spa qui leur est entièrement réservé. La fête comprend une discothèque et du rose et violet partout. Il y a des stations de beauté et SPA pour de bonnes séances de manucure, maquillage, massage, masques au chocolat, coloration des cheveux, tattoos, essayages avec boas, mini talons etc. Bref, un rêve de princesse !Tous les produits utilisés sont faits pour c'est-à-dire non permanents et non toxiques.Et puis il y a le Hello Kitty SPA bien sûr, à partir de 5 ans, voir notre article Pour les minis Einstein. Où? Discovery party à Mad Science (056 694 5247, www.madscience.ae ) Age : entre 3 et 12 ans. Prix: à partir de 1,250 AED la partie de 20 enfants.Durée : 1h30.On s’y amuse comment? Il s’agit d’un véritable petit laboratoire où mettre les mains partout et où réaliser ses propres expériences à coup de fumée, explosions (sécurisées bien sur) etc. dans un joyeux bazar tout scientifique (pensez Docteur Jekyll). Les enfants peuvent même faire décoller leur propre fusée !Dans cet esprit il y a aussi « Kidville’s Sizzling Spectacular Science Party » (04 440 1220) qui dure 1h30, et prend les enfants à partir de 4 ans. Là vous créez votre propre projet scientifique. Pour onze enfants maximum il vous faudra compter 2,750AED et cela comprend invitations, pizza, gâteau personnalisé, jeux, ballons etc. et deux animateurs. Pour les apprentis cuistots. Où ? Mini chef chez Top Chef Cooking Studio, sur la Beach Road ( face au Mercato mall)Age : de 7 à 12 ansPrix : 2,250 pour 10 enfants (gratuit pour celui qui fête son anniversaire) , + 225 aed par enfant supplémentaire. Possibilité d’une collation pour les mamans aussi.On s’y amuse comment ? Les enfants apprennent à cuisiner, sous la direction ludique du chef un gâteau personnalisé. Bonbons et cookies, smoothies et dégustation. Ballons, possibilité de tablier customise, Pour info : téléphone 04 3855781 Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_11e91046", 1);Voir notre article: les enfants donnent leur avis sur Top Chef Studio Pour les amoureux de la nature et des animaux- La partie d’équitation.Où? Contacter Hoofbeatz : 04 330 6266 ou emailProtector.addCloakedMailto("ep_7cfca24e", 1); ; ou encore sur le site Age: de 6 à 9 ans.Prix: entre 160 et 175 AED par enfant et c’est gratuit pour celui qui fête son anniversaire.On s’y amuse comment? Une grande tente, des étables, une ambiance Polo club. Tout le monde se doit d’être sur son 31 ! La partie comprend des animateurs, le cadeau pour l’enfant du jour, des jeux-cadeaux dont une chasse au trésor, des tours en attelage tiré par les cheveux, visite des étables et copinage avec les poneys puisqu’on peut leur donner à manger, monter sur leur dos, les caresser, les brosser etc.Ou alors : Une très bonne alternative qui mêle fun et bonne cause- The Animal Sanctuary & Petting Farm (050 273 0973) où vous payez environ 500 AED pour une fête à la ferme avec plein d’animaux à câliner et à nourrir. On vous y aide aussi à installer vos tables chaises etc. pour la partie gâteau/buffet si vous le souhaiter (vous devez tout emmener).Voir aussi :spectacle des oiseaux de proie Pour les artistes- La partie créative.Notre coup de cœur : Julie Dalloz, une artiste qui sort des clichés grâce à son concept de cadeau qu’on garde toute une vie : la fresque d’anniversaire !De 3 à 12 ans, durée d’une heure.On s’y amuse comment ?« Je prends les enfants en charge par groupe de 10, chacun peint sa propre toile sur laquelle j’ai déjà suggéré le dessin. Je rassemble ensuite les toiles dans un grand cadre et chacune d’entre elle devient un élément de la fresque finale que l’enfant dont on fête l’anniversaire gardera en souvenir »Pour tout renseignement contacter Julie au 055 4659250 ou emailProtector.addCloakedMailto("ep_fd8eb960", 1); Pour plus d’info, lire notre article Et aussi, Kidville (04 440 1220; www.mykidville.ae)Age : à partir de 5 ans.Prix : 2,750 AED pour 1h30 et un maximum de 11 enfants (100 AED par enfant supplémentaire).Durée : 1h30.On s’y amuse comment?L’invitation est envoyée aux amis pour faire la fête dans un espace énorme, il y a un gâteau sur mesure, des cotillons, des ballons, un château gonflable, 4 animateurs, des pizza et des jus, et puis tout le nécessaire pour créer l’œuvre d’art dont vous serez fiers! Le tout autour d’un thème choisi par votre enfant.Les artistes en herbe seront libres d’imaginer tout ce qu’ils veulent sur des supports tels que toile, peinture, argile etc. pour des projets tels que tableau, boite à bijoux, faire son propre t-shirt.Vous pouvez également demander les options chasse au trésor où les enfants créent leur propre carte, mais aussi soirée pyjama avec bataille de coussins et surtout une partie archéologie sur les traces des dinosaures !Pour les plus cools des kids :La dance party.Où ? Kadomz studio, Dubai Marina Mall (04 434 1984)Age : entre 7 et 12 ans.Prix: 2,200 AED la partie.Durée: 2 heures.On s’y amuse comment ?Un danseur professionnel pour apprendre pendant la première heure puis disco la deuxième heure, buffet, etc.Il y a également un karaoké, la playstation (??), des séances habillage et des bean bags pour une ambiance lounge. Bref, il y a tout pour des enfants « trop cools ».Option supplémentaire pour une partie « comme les grands » : l’arrivée en limousine et la séance photo shoot.Dans le même style : le Cheeky Monkey’s Popstar Party, qui organise des fêtes sur le thème « American Idol » entre autres, à partir de 7 ans (056 691 3552, ou sur le site internet). Tout se passe sous la direction des animateurs expérimentés dont le CV mentionne des shows pour des Brit and MTV Awards. Ils s’occupent de la chorégraphie et du cours de chant pour vos enfants et tout fini par un grand spectacle devant tout le monde ! Bounce-Al QuozTarifs : À partir de 120 AED/enfant, pour les enfants de 3 ans révolus. Réservez, ici Adresse: 32, 4B Street Al Quoz, Dubai Tel : +971 4 3211 400 La révolution du playground à Dubai, tout nouveau tout beau, Bounce comme son nom l’indique vous fera sauter sauter toujours plus haut ! Quel bon défouloir pour nos chères petites (et grandes) têtes blondes, qui organise les fêtes d’anniversaires parmi les plus populaires de Dubai Tous les packages incluent… 60 minutes de free-jumping puis une salle où s’éclater, manger, faire la fête pendant 30’, un animateur qui guidera les enfants à travers le dodgeball, slam dunk, free-jumping et the Big Bag, des popcorns et autres favoris des enfants et… les fameuses chaussettes anti-dérapantes Bounce!La partie surf pour les dudes.Où?: UAE Surf School (055 601 0997)Age: 5 ans et plus.Prix : c’est un peu compliqué alors nous vous recommandons de vous renseigner auprès du site. Mais globalement il faut compter entre 350 et 650 AED par enfants selon leur nombre et ajouter les options, toutes payantes.Durée : 2 heures.On s’y amuse comment ?Une partie à la plage incluant tout le matériel (y compris la protection solaire) et la déco, des sports et activités liées au surf avec des pros. Compétitions de surfboards, paddlesurf etcOu alors: Dubai Dolphinarium’s Dolphin party(800-DOLPHIN) pour 1,500 AED comprenant 3 heures de fun pour un maximum de 15 enfants, des jeux marins, des tickets pour voir le show de dauphins, une séance photos avec les dauphins, et un cadeau pour celui qui fête son anniversaire.Et la partie Ski pour les kids encore plus cools.Où ? Le « snow park » de Ski Dubai à MOE, allez sur leur site Prix : 200 AED pour la location de l’espace puis 100 AED par enfants pour un minimum de 8.Durée : 2h30.On s’y amuse comment ?La formule de base propose l’accès au snow park où les luges, les bouées et le manège de glisse sont à disposition. Le prix comprend aussi le prêt de tout l’équipement, un buffet, des cotillons et une séance photo.D’autres options sont aussi offertes : leur site.Sans oublier le désormais célèbre «Petit Palais» Au coeur des Galeries Lafayette, “Le Petit Palais” est une véritable petite ville à la française, entièrement dédiée à l’amusement de nos enfants.On y trouve des activités ludiques, créatives et on y vit des aventures fascinantes! Le Petit Palais organise des fêtes d’anniversaire qui emmènent nos enfants à travers les différentes sections de la ville, un accès à tous les jeux pendant une heure, face Painting et body tattoo, une Party Room privée et personnalisée où les animateurs organisent des activités, le gateau et autres bouchées concoctés par Lafayette Gourmet selon vos instructions et votre thème/code couleurs et les cartes d’invitations… Tarif: le Basic Package (2 heures) est à 75 AED/ enfant mais ne comprend pas la nourriture Le Petit Palais,emailProtector.addCloakedMailto("ep_c7a1bdea", 1); +9714-382 7333 ext. 2754 Réservations/ ici Et bien sur tous les playgrounds de Dubai
C’est de notoriété publique, l’inconnu fascine autant qu’il effraie et cela va sans dire pour certains de nos congénères restés au pays (pas pour tous hein?! je ne voudrais pas non plus me brouiller avec toute ma famille et mes amis, juste vous soutirer quelques smilies)! Pour eux notre vie ressemble plus à une brochure d’agence de tourisme qu’à un déchirement professionnel forcé! (pas faux;) En un mot notre expatriation rime avec leur «prochaine destination»! Alors pour voir ça de plus près, ils sont prêts à se taper un petit Emirates pour voir si les Beckham ont réellement une vie de merde comparée à la nôtre qu’ils ont tant fantasmée … Recevoir des guests aujourd’hui (mot volontairement in english…so glam…so chic!) c’est comme contracter 5 CDD hier (liste non exhaustive☺)! Dubaï oblige, il faut du brillant, du clinquant, du Five stars!!! Là où d’autres expats dans des contrées moins glamours te serviraient un chocolat chaud après un petite rando, on attend de nous la danse des 7 voiles au coin du feu dans un désert de dunes camaïeu! Normal! Dans la ville du «plus grand» tes convives n’attendent rien de moins qu’un emploi du temps exaltant!Premier CDD: Styliste et gardienne de la pudeur! Après un petit «lemon and mint» de rigueur la première étape consiste donc à une revue en bonne et due forme du contenu de la valise: trop souvent surexcitées de se dévêtir en plein mois de janvier elles en viendraient presque totalement dénudées! Oui, le micro short et le tee shirt transparent restent en Europe des classiques mais t’emmèneront ici droit à Police District! Faudrait voir à pas trop déconner, même s’ils sont très tolérants, on n’en reste pas moins dans un pays musulman! Deuxième CDD: Guide touristique! Les convives sont toujours très intéressés et extrêmement pointilleux lorsqu’il ne s’agit pas de leur contrées à eux! Ils ne cessent de poser une multitude de questions et toi, tu es sensée être plus au courant que Dieu sur la création! Ils sont curieux de tout, tout le temps, d’ailleurs le fessier à peine posé sur le canapé, ils voudraient bien savoir où tu l’as acheté! Pourquoi faire? Pour le mettre dans les 30 kilos de valises autorisées ;)? Toutes ces interrogations te renvoient un doux sentiment de nullité… car Non, tu ne sais pas la quantité de béton infiltrés dans les 500 tours de la ville, ni où la nièce du sheikh se fait épiler, ni le prix d’une Ferrari f40…par contre tu es incollable et peux les renseigner s’ils veulent trouver à Carrefour l’emplacement des gourdes yaourt «Gervais», une coiffeuse qui parle français ou encore quand se fait l’arrivée d’eau sur ton palier! Troisième CDD: Coach! Réveillés aux aurores par le bruit du school bus à l’entrée, ils sont chauds bouillants dès le petit déjeuner…prêts à ce que tu les fasses rêver! Tu voudrais bien mais le petit dernier a passé sa nuit avec de la fièvre à brailler et c’est par le doc que tu dois commencer ta journée!!! N’oublions pas qu’expatriation ne rime pas avec «fini les obligations»! Tu n’es pas venue là, célib avec l’insouciance en string perlé…non, tu as toujours une famille à gérer! En option: les sportif occasionnels (en réalité, ceux qui ne font jamais de sport chez eux mais qui profiteraient bien de Ces vacances (Eh merde!) …pour s’y mettre). Dans l’emploi du temps déjà calé au chausse pieds, à toi de trouver deux trois activités pour transpirer (Re-merde!) Tu leur proposerais bien à demi-mots de prendre un taxi et d’aller se taper un bon jogging sur la Kite beach!!!!...Mais malheureuse, tu n’y penses pas: ils ne parlent pas anglais!Quatrième CDD : Traductrice/Interprète! (Cf le billet d’humeur du mois dernier) Tes convives ne pipent rien d’autre que le français mais toi tu es sensée dans toutes les situations te dépatouiller …tu leur es aussi indispensable qu’un smartphone à un ado! La limite étant les toilettes et la cabine de Spa! (Quoique…!!!) Cinquième CDD : Bookeuse de restos! Ils comptent sur toi pour leur faire un mix des meilleures tables de la ville…évidemment ils veulent du typique (avec 90°/° d’expats, je vais t’en trouver du local: sushi, italien, français , indien…!) du branché, du sympa, de l’extérieur quand il fait bon, mais de l’indoor quand il fait chaud, de la belle vue, du roof top pour voir la ville d’en haut, de la terrasse aux pieds de la burj Khalifa pour la voir d’en bas….À toi l’épluchage du Time Out, le surf sur le net et les heures de téléphone pour les résas! Dommage que tu n’aies pas fait un stage chez Bouglione avant de partir…tu aurais appris à jongler! Car gérer les visites et les ramassages scolaires, les devoirs et les bains en même temps que la préparation de l’apéro pas étonnant que tu te retrouves, l’épuisement aidant, complètement bourrée à réciter «Pan Pan le mohican»! Et même si (comme déjà entendu!) Dubaï, ce n’est pas comme Arcachon (!!!!!!!) … leur émerveillement sera ta satisfaction. Finalement recevoir des guests, c’est comme avoir un petit dernier sur le tard…t’es super heureuse même si tu es crevée et que tu te demandes comment tu vas faire pour perdre le poids accumulé!Sophie, comédienne, raconte au travers de billets d’humeurs humoristiques les péripéties d’une famille d’expat à Dubaï, retrouvez les sur son blog : www.journalexpat.com
C’est de notoriété publique, l’inconnu fascine autant qu’il effraie et cela va sans dire pour certains de nos congénères restés au pays (pas pour tous hein?! je ne voudrais pas non plus me brouiller avec toute ma famille et mes amis, juste vous soutirer quelques smilies)! Pour eux notre vie ressemble plus à une brochure d’agence de tourisme qu’à un déchirement professionnel forcé! (pas faux;) En un mot notre expatriation rime avec leur «prochaine destination»! Alors pour voir ça de plus près, ils sont prêts à se taper un petit Emirates pour voir si les Beckham ont réellement une vie de merde comparée à la nôtre qu’ils ont tant fantasmée … Recevoir des guests aujourd’hui (mot volontairement in english…so glam…so chic!) c’est comme contracter 5 CDD hier (liste non exhaustive☺)! Dubaï oblige, il faut du brillant, du clinquant, du Five stars!!! Là où d’autres expats dans des contrées moins glamours te serviraient un chocolat chaud après un petite rando, on attend de nous la danse des 7 voiles au coin du feu dans un désert de dunes camaïeu! Normal! Dans la ville du «plus grand» tes convives n’attendent rien de moins qu’un emploi du temps exaltant!Premier CDD: Styliste et gardienne de la pudeur! Après un petit «lemon and mint» de rigueur la première étape consiste donc à une revue en bonne et due forme du contenu de la valise: trop souvent surexcitées de se dévêtir en plein mois de janvier elles en viendraient presque totalement dénudées! Oui, le micro short et le tee shirt transparent restent en Europe des classiques mais t’emmèneront ici droit à Police District! Faudrait voir à pas trop déconner, même s’ils sont très tolérants, on n’en reste pas moins dans un pays musulman! Deuxième CDD: Guide touristique! Les convives sont toujours très intéressés et extrêmement pointilleux lorsqu’il ne s’agit pas de leur contrées à eux! Ils ne cessent de poser une multitude de questions et toi, tu es sensée être plus au courant que Dieu sur la création! Ils sont curieux de tout, tout le temps, d’ailleurs le fessier à peine posé sur le canapé, ils voudraient bien savoir où tu l’as acheté! Pourquoi faire? Pour le mettre dans les 30 kilos de valises autorisées ;)? Toutes ces interrogations te renvoient un doux sentiment de nullité… car Non, tu ne sais pas la quantité de béton infiltrés dans les 500 tours de la ville, ni où la nièce du sheikh se fait épiler, ni le prix d’une Ferrari f40…par contre tu es incollable et peux les renseigner s’ils veulent trouver à Carrefour l’emplacement des gourdes yaourt «Gervais», une coiffeuse qui parle français ou encore quand se fait l’arrivée d’eau sur ton palier! Troisième CDD: Coach! Réveillés aux aurores par le bruit du school bus à l’entrée, ils sont chauds bouillants dès le petit déjeuner…prêts à ce que tu les fasses rêver! Tu voudrais bien mais le petit dernier a passé sa nuit avec de la fièvre à brailler et c’est par le doc que tu dois commencer ta journée!!! N’oublions pas qu’expatriation ne rime pas avec «fini les obligations»! Tu n’es pas venue là, célib avec l’insouciance en string perlé…non, tu as toujours une famille à gérer! En option: les sportif occasionnels (en réalité, ceux qui ne font jamais de sport chez eux mais qui profiteraient bien de Ces vacances (Eh merde!) …pour s’y mettre). Dans l’emploi du temps déjà calé au chausse pieds, à toi de trouver deux trois activités pour transpirer (Re-merde!) Tu leur proposerais bien à demi-mots de prendre un taxi et d’aller se taper un bon jogging sur la Kite beach!!!!...Mais malheureuse, tu n’y penses pas: ils ne parlent pas anglais!Quatrième CDD : Traductrice/Interprète! (Cf le billet d’humeur du mois dernier) Tes convives ne pipent rien d’autre que le français mais toi tu es sensée dans toutes les situations te dépatouiller …tu leur es aussi indispensable qu’un smartphone à un ado! La limite étant les toilettes et la cabine de Spa! (Quoique…!!!) Cinquième CDD : Bookeuse de restos! Ils comptent sur toi pour leur faire un mix des meilleures tables de la ville…évidemment ils veulent du typique (avec 90°/° d’expats, je vais t’en trouver du local: sushi, italien, français , indien…!) du branché, du sympa, de l’extérieur quand il fait bon, mais de l’indoor quand il fait chaud, de la belle vue, du roof top pour voir la ville d’en haut, de la terrasse aux pieds de la burj Khalifa pour la voir d’en bas….À toi l’épluchage du Time Out, le surf sur le net et les heures de téléphone pour les résas! Dommage que tu n’aies pas fait un stage chez Bouglione avant de partir…tu aurais appris à jongler! Car gérer les visites et les ramassages scolaires, les devoirs et les bains en même temps que la préparation de l’apéro pas étonnant que tu te retrouves, l’épuisement aidant, complètement bourrée à réciter «Pan Pan le mohican»! Et même si (comme déjà entendu!) Dubaï, ce n’est pas comme Arcachon (!!!!!!!) … leur émerveillement sera ta satisfaction. Finalement recevoir des guests, c’est comme avoir un petit dernier sur le tard…t’es super heureuse même si tu es crevée et que tu te demandes comment tu vas faire pour perdre le poids accumulé!Sophie, comédienne, raconte au travers de billets d’humeurs humoristiques les péripéties d’une famille d’expat à Dubaï, retrouvez les sur son blog : www.journalexpat.com
Chez Dubaimadame, on sait reconnaître un bon concept quand on en voit un et quand on vous dit que KenziBox change radicalement la notion de «quality time» au sein de la famille, vous pouvez nous croire. KenziBox est un tout nouveau «concept de box d'activités manuelles et ludiques pour enfants de 3 à 8 ans» pensé et créé par deux mamans, Shirin Benamadi et Leyla Lahsini, chacune mères de 2 enfants de 18 mois à 4 ans. Leyla et Shirin sont parties d’un constat simple qui devrait faire l’unanimité parmi les mamans: les enfants adorent faire des activités manuelles, mais organiser autre chose que de la simple peinture ou pâte à modeler est compliqué et souvent démotivant. KenziBox simplifie tout! Chaque mois un thème (l'univers marin, le jardin, ou le cirque par exemple) vous est proposé, avec 4 activités manuelles. KenziBox fournit tout le matériel et la démarche à suivre pour compléter les activités. «Nous voulons que les parents passent du bon temps avec leurs enfants, de manière ludique, éducative et créative, sans le tracas d’avoir à penser à tout, d’être hyper créative, de devoir dénicher les matériaux dans de multiples magasins, etc. En clair, nous éliminons tout ce qui est rébarbatif, pour ne garder que le côté plaisir ludique et éducatif» Le phénomène «box» fait fureur aujourd’hui car il correspond à un besoin de simplicité, «on a accès à tout mais du coup on s’éparpille et on se perd dans la masse, on a trop d’info et on ne sait plus comment faire le tri. Les boites sont en fait des présélections, comme si une personne testait pour vous une quantité de produits pour ne garder que le meilleur et vous les recommander», nous confie Leyla. Comment ça marche? Les boites sont pensées en brainstorming avec des professionnels de l’enfance (instit’, profs, etc.) afin que la box soit éducative et adaptée aux enfants de 3 à 8 ans. Vous pouvez soit acheter une seule boite soit vous abonner sur 3, 6 ou 12 mois* (avec l’option de faire une pause de 1 à 3 mois, si par exemple vous partez en vacances) Tous les mois, une KenziBox vous est livrée, avec un thème différent et dedans vous y trouverez tout le matériel (peinture, pinceaux, crayon, colle, scotch…tout!) et des instructions super visuelles pour compléter 4 activités. Les avantages de KenziBox. Si certains mamans ne voient pas toujours l'intérêt de faire des activités créatives et manuelles, de plus en plus (appuyées par les conclusions des professionnels de l’enfance) comprennent mieux l'intérêt éducatif de telles activités et aussi, qu’apprendre vient en faisant, et en jouant …sans même s’en rendre compte. «Les enfants utilisent la technologie pour la majorité de leur jeu, limitant nettement les défis de leur créativité et leur imagination, ainsi que les besoins de leur corps pour réaliser un développement sensoriel et moteur optimal. Cette sédentarité à laquelle on ajoute un niveau de stimulation sensorielle chaotique entraînent des retards dans la réalisation des étapes de développement de l’enfant, avec un impact négatif ultérieur sur les compétences de base pour parvenir à l’alphabétisation.»* «Quatre facteurs sont essentiels pour atteindre un développement sain et normal de l’enfant : Le mouvement, le toucher, le contact humain, et l’exploration de l’environnement.» Les activités créatives développent leur capacité à résoudre des problèmes , le goût d’accomplir et de construire quelque chose, à associer l’apprentissage à des emotions positives et enfin, développe leur autonomie et leur indépendance. soit autant de compétences clés qui feront d’eux les innovateurs et entrepreneurs de demain. Et c’est pour ça qu’on aime KenziBox, car ce constat, on le connait toutes mais entre le travail, tenir la maison, les courses, et autres corvées ou même activités sociales, notre volonté de maman est souvent mise à sac par les aspects logistiques inhérents à l’organisation de tels loisirs créatifs. Or KenziBox remédie à tous ces aspects rébarbatifs et nous offre tout clé en main: le loisir et l’apprentissage sans la course aux fournitures et la chasse aux idées… L’idée de KenziBox est aussi un partage, celui d’un moment entre parents (qu’ils soient créatifs ou non, manuels ou non) et enfants dans la bonne humeur, facilement… et dans une liberté totale: le but n’est pas de réaliser un thème parfait, chacun crée comme il veut selon son interprétation, d’après les instructions fournies. La boite n’est pas sexuée, car Shirin et Leyla tiennent à ce que filles et garçons s’y retrouvent et touchent à tout. Ce que les mamans disent de KenziBox: «Les matériaux utilisés changent d’un mois à l’autre: ça élargit l’univers créatif de mes enfants mais aussi le mien!» «Ça développe l’esprit d’entreprise de mon enfant» «Notre imaginaire se développe, KenziBox sollicite toutes nos ressources et amène les enfants à poser des questions en relation avec le thème» Shirin et Leyla recommandent d’ailleurs, sur leur page FB, des livres, activités simples et visites en relation avec le thème du mois: comment faire une armure, visite à l’aquarium, etc.. . En mars la box «Art Studio» portait sur l’art pour correspondre à Dubai Art Month et a introduit les enfants a divers techniques d’art et à des artistes comme Warhol, Mondrian ou Botero par exemple. «L’idée était d’intéresser les enfants à l’art en leur faisant faire des activités manuelles qui éventuellement se verraient complétées par des visites aux expositions d’art dans la ville.» La box «Art Studio» Et comme Leyla et Shirin ont 1001 idées pour nous rendre la vie plus facile, elles travaillent en ce moment sur un sac de voyage qui devrait être prêt pour juin: des activités créatives à faire en avion qui resteront pratiques et adaptées aux moyens de transport… à suivre Où peut on commander KenziBox? Choisissez la formule qui vous convient le mieux sur leur site, effectuez le paiement par carte de crédit ou «cash on delivery». Vous serez livré dans les 2 à 3 jours qui suivent, les frais de livraison sont offerts sur tous les Émirats. Pour les livraisons à l’international, contactez KenziBox. Site internet www.kenzibox.com. Page FB Instagram Toutes les boites sont à 185 AED à l’unité, et tarif dégressif sur les abonnements: 3 mois = 175 AED ou 155 AED pour les 6 mois.* ici
Oui, vous avez bien lu, des cours de « Pole Dance » à Dubaï. Ceci, grâce au Milan Pole Dance Studio de JLT, qui fête 1 an ! Le premier centre dédié à ce sport, « ladies only » bien sûr. Unique.C’est quoi le pole dance ?Un sport né dans les années 20 durant la grande dépression aux Etats Unis. Les acrobates des cirques itinérants eurent l’idée de se servir des barres soutenant la tente pour réaliser des mouvements acrobatiques et de danse. Dans les années 80, il est récupéré par les stripteaseuses qui se servent de cette technique pour le transformer en « lap dance ». Depuis les années 2000, il a pris un essor considérable comme discipline sportive et s’est développé autour de la gymnastique, du fitness et de la danse exotique. Le pole dance aujourd’hui ?Le pole fitness est officiellement reconnu comme un sport. Depuis 2005, il existe des championnats mondiaux de pole dance. Les danseurs les plus connus sont Felix Cane et Jenyne Butterfly. La fédération internationale de pole sports a pour ambition d’en faire une discipline olympique pour 2016 ou 2020. Les paris sont ouverts !Qu’apporte le pole dance physiquement ?C’est une discipline qui apporte force, flexibilité et bienfaits cardiovasculaires. Très bon pour le haut du corps et les abdos. Un effort physique combiné à une narration lyrique et expressive, mettant corps et âme à l’épreuve.Qu’apporte le pole dance émotionnellement ?Pour Donata Anderloni, la créatrice du centre de Dubaï : « Cela fait tomber les barrières que vous érigez autour de vous. Cela vous donne confiance en tant que femme. Vous avez plus de connexion avec votre corps. » Un sport qui permet de se mouvoir librement sans inhibition. « Un sport à la fois coquin et divertissant, » selon Josh Taylor, danseur de pole dance. C’est aussi un environnement social dans lequel faire du sport et partager. « Le dialogue s’installe vite entre nos élèves lorsqu’elles appliquent les mouvements enseignés par le professeur,» ajoute Donata Anderloni.Une élève raconte : « Au début, je pensais ne pas être assez forte et que je ne serai pas capable. Mais très vite, vous voyez que vous n’êtes pas la seule. Vous dépassez vos limites et vous interagissez dans le groupe. C’est fun et on se sent sexy ! »WorkshopPourquoi danser autour d’une barre ?La barre est un partenaire pour accompagner et soutenir le danseur dans son flow. Combien de temps dure une classe ?60 minutes autour d’un entrainement varié comme l’aérobic : échauffement, enseignement technique, chorégraphie et stretching. Des mouvements de danse, de l’acrobatie aérienne, de la technique, un peu de force : « lifts, turns, tricks and combination ».Quelles autres classes puis-je suivre au MPDS ?Pole dance; Pole Gym; Pole Conditioning ; Flexy ; Twerk ; Exotic Dance ; Pole Ballet ; Yoga Pole ; Contemporary Pole. Un cours d’ « Arabian Waves » débute en avril : danse du ventre/fusion. Et un cours pour les 8 à 12 ans. « Pas de hauts talons pour cette classe, s’amuse Josh Taylor, qui est venu coacher l’équipe du MPDS. Enseigner aux enfants cette nouvelle forme de gymnastique qui leur est si naturelle. Nous sommes des primates après tout et pour les enfants s’aventurer à la verticale est encore instinctif. » Un cours pour grimper, voler, courir, s’exprimer, voilà l’esprit.Josh TaylorA quel âge commencer ?Le Milan Pole Dance Studio offre des cours de 20 à 50 ans et même plus. Des femmes de n’importe quel niveau peuvent suivre un cours. Pourquoi Dubaï ?Milan Pole Dance Studio existe déjà à Milan, Singapour et Montréal. Krystel Arbia, sa fondatrice, moitié algérienne, pensait qu’il était « impératif d’ouvrir un studio à Dubaï en raison de son caractère multi-ethnique et de sa position géographique stratégique. » D’ailleurs les élèves de Dubaï viennent des quatre coins du monde.Comment s’habiller ?En legging ou collants et hauts près du corps. Une tenue dans laquelle vous vous sentiez à l’aise. Le temps fera le reste !Que compter pour un cours?Un cours coûte 125 dhs et le premier est à 100 dhs ; 12 cours=960 dhs ; 24 cours=1560 dhs. Les membres bénéficient de tarifs avantageux.A voir absolument :La vidéo de Josh Taylor, pole dancer, coach et chorégraphe de pole dance, venu former et insuffler toute sa passion aux instructeurs du studioCoordonnées :MPDSAl Mazaya Business Avenue AA1Office 1502JLT DubaiEn face de JLT Clsuter 1 et Almaswww.milanpoledance.com+971 (0) 40303693
Oui, vous avez bien lu, des cours de « Pole Dance » à Dubaï. Ceci, grâce au Milan Pole Dance Studio de JLT, qui fête 1 an ! Le premier centre dédié à ce sport, « ladies only » bien sûr. Unique.C’est quoi le pole dance ?Un sport né dans les années 20 durant la grande dépression aux Etats Unis. Les acrobates des cirques itinérants eurent l’idée de se servir des barres soutenant la tente pour réaliser des mouvements acrobatiques et de danse. Dans les années 80, il est récupéré par les stripteaseuses qui se servent de cette technique pour le transformer en « lap dance ». Depuis les années 2000, il a pris un essor considérable comme discipline sportive et s’est développé autour de la gymnastique, du fitness et de la danse exotique. Le pole dance aujourd’hui ?Le pole fitness est officiellement reconnu comme un sport. Depuis 2005, il existe des championnats mondiaux de pole dance. Les danseurs les plus connus sont Felix Cane et Jenyne Butterfly. La fédération internationale de pole sports a pour ambition d’en faire une discipline olympique pour 2016 ou 2020. Les paris sont ouverts !Qu’apporte le pole dance physiquement ?C’est une discipline qui apporte force, flexibilité et bienfaits cardiovasculaires. Très bon pour le haut du corps et les abdos. Un effort physique combiné à une narration lyrique et expressive, mettant corps et âme à l’épreuve.Qu’apporte le pole dance émotionnellement ?Pour Donata Anderloni, la créatrice du centre de Dubaï : « Cela fait tomber les barrières que vous érigez autour de vous. Cela vous donne confiance en tant que femme. Vous avez plus de connexion avec votre corps. » Un sport qui permet de se mouvoir librement sans inhibition. « Un sport à la fois coquin et divertissant, » selon Josh Taylor, danseur de pole dance. C’est aussi un environnement social dans lequel faire du sport et partager. « Le dialogue s’installe vite entre nos élèves lorsqu’elles appliquent les mouvements enseignés par le professeur,» ajoute Donata Anderloni.Une élève raconte : « Au début, je pensais ne pas être assez forte et que je ne serai pas capable. Mais très vite, vous voyez que vous n’êtes pas la seule. Vous dépassez vos limites et vous interagissez dans le groupe. C’est fun et on se sent sexy ! »WorkshopPourquoi danser autour d’une barre ?La barre est un partenaire pour accompagner et soutenir le danseur dans son flow. Combien de temps dure une classe ?60 minutes autour d’un entrainement varié comme l’aérobic : échauffement, enseignement technique, chorégraphie et stretching. Des mouvements de danse, de l’acrobatie aérienne, de la technique, un peu de force : « lifts, turns, tricks and combination ».Quelles autres classes puis-je suivre au MPDS ?Pole dance; Pole Gym; Pole Conditioning ; Flexy ; Twerk ; Exotic Dance ; Pole Ballet ; Yoga Pole ; Contemporary Pole. Un cours d’ « Arabian Waves » débute en avril : danse du ventre/fusion. Et un cours pour les 8 à 12 ans. « Pas de hauts talons pour cette classe, s’amuse Josh Taylor, qui est venu coacher l’équipe du MPDS. Enseigner aux enfants cette nouvelle forme de gymnastique qui leur est si naturelle. Nous sommes des primates après tout et pour les enfants s’aventurer à la verticale est encore instinctif. » Un cours pour grimper, voler, courir, s’exprimer, voilà l’esprit.Josh TaylorA quel âge commencer ?Le Milan Pole Dance Studio offre des cours de 20 à 50 ans et même plus. Des femmes de n’importe quel niveau peuvent suivre un cours. Pourquoi Dubaï ?Milan Pole Dance Studio existe déjà à Milan, Singapour et Montréal. Krystel Arbia, sa fondatrice, moitié algérienne, pensait qu’il était « impératif d’ouvrir un studio à Dubaï en raison de son caractère multi-ethnique et de sa position géographique stratégique. » D’ailleurs les élèves de Dubaï viennent des quatre coins du monde.Comment s’habiller ?En legging ou collants et hauts près du corps. Une tenue dans laquelle vous vous sentiez à l’aise. Le temps fera le reste !Que compter pour un cours?Un cours coûte 125 dhs et le premier est à 100 dhs ; 12 cours=960 dhs ; 24 cours=1560 dhs. Les membres bénéficient de tarifs avantageux.A voir absolument :La vidéo de Josh Taylor, pole dancer, coach et chorégraphe de pole dance, venu former et insuffler toute sa passion aux instructeurs du studioCoordonnées :MPDSAl Mazaya Business Avenue AA1Office 1502JLT DubaiEn face de JLT Clsuter 1 et Almaswww.milanpoledance.com+971 (0) 40303693
1) Attrapez votre portable2) Appelez les copines et dites leur de passer à la maison avec leurs enfants3) Prévoyez 4 à 6 œufs pour chacun, un petit panier en osier (Daiso), du colorant, du papier de soie à motif, des feuilles d’or, des feutres, de la colle etc.… c’est parti pour une après midi créative et pleine de bonne humeur… en attendant les fêtes de pâques ! Bonus : tout le monde vous remerciera d’en avoir pris l’initiative !Pour vous, notre inspiration glanée sur le net.Note : nous faisons cuire les œufs avant de procéder à la déco pour éviter de patauger dans une omelette géante dans l’heure qui suit… Et pour celles qui n’aiment pas l’idée de gaspiller les œufs*, vous avez l’option des œufs en plastique ou en mousse (Daiso et Carrefour)L’œuf printanier.Il vous faut : de la colle liquide pour tous usages, un pinceau, des ciseaux, du papier de soie (ou des serviettes en papier fin) à motifs ou uni, à vous de voir.Si vous optez pour les motifs, découpez votre image (ici la fleur) en suivant ce que vous souhaitez « imprimer » sur l’œuf. Appliquez la colle sur l’œuf, à l’aide du pinceau. Apposez votre papier et faites le adhérer. Déposez votre œuf pour qu’il sèche**… au suivant !Vous pouvez faire la même chose avec des confettis…sympa, coloré et facile à réaliser pour les plus petits : badigeonnez l’œuf de colle, puis faites le rouler dans une assiette remplie de confettis ! L’œuf doré:Il vous faut du colorant (alimentaire), du vinaigre blanc, des feuilles d’or, de la colle liquide pour tous usages, un pinceau, du masking tape, une cuillèreTeintez vos œufs (voir la méthode plus bas). Une fois qu’ils sont secs, appliquez la colle sur une partie de l’œuf, du bout de votre pinceau puis collez la feuille d’or. Ce qui est joli ici c’est l’effet marbré. Pour ça il suffit d’attendre un tout petit peu que votre feuille adhère, puis d’en enlever en « gommant » par endroit avec votre pouce (délicatement)Source : iciVous pouvez aussi vous amuser à coller des bandes ou points d’or puis ajouter des dessins au marqueur ou feutre, comme ici…L’œuf moustachu : Facile ! Il vous faut un marqueur noir (on a utilisé un marqueur pour CD), du colorant alimentaire (ou des feutres). Et on dessine, tout simplement.L’œuf discoIl vous faut des sprinkles (alimentaires) ou des paillettes, de la colle liquide pour tous usages, un pinceau, une cuillère, un bol.Mettez vos paillettes ou sprinkles dans le bol. Appliquez la colle tout autour de l’œuf, et roulez-le dans le bol à l’aide de la cuillère. Une fois que l’œuf est recouvert, utilisez le creux de votre cuillère pour appuyer les spinkles sur l’œuf afin de bien les faire adhérer (si vous ne prenez pas cette précaution tout tombera). Laisser sécher dans le bol…Les œufs arc-en-ciel…tout simplement, pour les plus petits.Dans autant de bols que vous avez de couleurs, diluez le colorant alimentaire dans de l’eau. A l’aide de votre cuillère, trempez l’œuf pendant 1 minute. Puis le retirer (toujours avec la cuillère) et le faire sécher.Vous pouvez aussi ajouter un petit motif à l’aide d’un pochoir à partir d’un dessin découpé puis collé sur l’œuf…à retirer une fois le colorant séché.Chacun repartira fièrement avec ses œufs fraichement décorés dans son petit panier !*ATTENTION, la coquille d’un œuf étant très poreuse, si vous souhaitez les manger ensuite, n’utilisez que du matériel alimentaire !** faites secher vos œufs sur un rack ou sur un block de polystyrène sur lequel vous aurez piqué des cure dents (mettez alors les œufs a sécher, ENTRE les cure-dents)
65 % des français ne parleraient pas anglais en arrivant à Dubaï !Tout d’abord, mettons-nous d’accord sur ce qu’on entend par «parler».Non, il ne s’agit pas d’émettre des sons en yaourt assimilé comme quand on hurlait en soirée un peu bourré sur un bon vieux refrain de Britney !Ne compte pas non plus le pauvre Kit de survie à savoir: demander une taille dans un magasin, à quelle heure ferme le mini club ou encore commander une salade Caesar with chicken !Je sais, le français pensait être initié à l’anglais depuis belle lurette, usant à tour de bras de «faux amis» tel que «sandwich» «footing» «jogging» «string» «tee shirt» mais malheureusement un anglais ne fait pas de jogging et ne mange pas de sandwich ! Lui il «run» et avale des «hamburgers» !Ne vous méprenez pas non plus : comprendre les anglicismes de la presse féminine ne vous suffira pas pour faire partie des 35 % !Effectivement, maitriser les termes de «selfie» «it bag» «fashion» «in and out» ou autre «it girl» ne vous permettra pas de tenir toute une soirée lorsque le débat sur la couche d’ozone sera lancé !Les simulateurs aussi feront partis du club 65 ! Oui, ceux qui font mine de tout comprendre et s’esclaffent à ce qu’ils pensent être la blague du siècle alors qu’on est juste entrain de leur parler de la hausse du prix de la crevette !!! Car comme vous l’aurez remarqué, il y a au moins deux écoles : ceux qui ont pris l’option «anglais» dans l’utérus de leur mère et les autres, plus nombreux visiblement (dont je fais partie), qui ont autant d’aptitude pour les langues qu’une star de téléréalité pour les études !Rien de bien surprenant si on reprend la genèse de notre apprentissage…Lorsqu’on enseigne aux collégiens français c’est souvent en compagnie d’un prof au nom aussi british que Durand, Dupond ou Duchamps qui ne possède d’anglais …que le trench ! Pas étonnant donc que l’on commence directement par le french accent !S’en suit un voyage scolaire d’une semaine (big immersion !) consistant à mettre plusieurs ados dans une même famille et à visiter entre français (of course !) Big Benet Buckingham Palace… c’est comme ça qu’à 14 ans, je me suis retrouvée enfermée dans une chambre avec 3 copines françaises à gaver le chien des spécialités qu’on nous donnait pour diner et dont l’annonce de la mort de Dalida reste l’unique souvenir qui m’ait marqué !!!…Cependant, vous l’aurez remarqué malgré ce chiffre élevé, beaucoup ne se sentent pas concernés et ont appris l’anglais en aussi peu de temps qu’il m’en faut…. pour craquer chez Zara pour un petit haut ! Surtout leur progéniture! Je me souviens parfaitement de ce jour où mon fils de 3 ans et demi passait un «oral» pour être admis en section bilingue…inquiète je m’enquérais auprès des autres parents du niveau d’anglais de leurs enfants…ils me jetèrent alors des regards dégoutés comme si je venais de leur demander de me parler de leur dernière MST !Oui, eux, ils ont des «children» qu’ils associent souvent à des «éponges».Et bien force est de constater que les miens doivent être des Scotch Brite !!! (un côté qui absorbe, l’autre qui fait de la rétention !)Ok, il faut être honnête, même si je ne partage pas cette métaphore, j’ai pu remarquer que malgré l’absence de bilinguisme chez mes descendants, l’apprentissage précoce de l’english leur avait néanmoins inculqué un accent So british ! Si bien que j’ai un gros doute maintenant sur notre filiation et que je songe à faire une demande d’adoption!Car contrairement à eux, ne maitrisant pas les bonnes intonations, je sombre vite dans la confusion comme ce jour où j’ai demandé à la femme de ménage si c’est elle qui avait touché mes fesses au lieu de mon bouton ?!!!!! ( bottom/button !)Et bien que je me sois jetée sur des cours d’anglais comme une fashionista sur des Louboutin, il faut se rendre à l’évidence j’ai autant d’aisance qu’une centenaire sur une piste de danse ! Ça rame sec ! Difficile d’avoir l’air naturelle et décontractée lorsqu’il faut en un millième de seconde savoir quel Past perfect/Past continious/Past perfect Continious utiliser ;) … le temps que vous formuliez votre idée et votre interlocuteur s’est déjà barré ;(So what ?! On trouve bien so chic une Jane Birkin qui après 30 ans d’immersion se plante toujours sur les déterminants alors qu’on ne vienne pas me chatouiller si mes phrases sont dans un «style approchant» !L’autre jour, on me faisait remarquer que je parlais beaucoup mieux quand j’avais absorbé de l’alcool ou lorsque j’étais énervée… pas sure que ce soit une très bonne nouvelle…si maintenant je dois systématiquement hurler en étant complètement imbibée pour tenir une conversation en anglais… !!!Vous le savez déjà nous ne sommes pas égaux …alors s’il suffit à certains de respirer un sachet de Earl Grey pour maîtriser l’anglais, les autres devront se coller avec plus d’assiduité à la révision des règles et verbes irréguliers !Sophie, comédienne, raconte au travers de billets d’humeurs humoristiques les péripéties d’une famille d’expat à Dubaï, retrouvez les sur son blog : www.journalexpat.com
Pour son prochain café conférence qui se deroulera ce lundi 16 Mars au The Address Downtown, Dubaimadame a le plaisir d’inviter Chantal (conseillère conjugale et familiale) et Antoine d’Audiffret (président de la fédération Un Avenir à deux ) qui nous viennent spécialement de France pour nous parler d’un thème qui nous touche tous : Bien se parler en famille, n'est-ce pas tout un art? Tous deux sont aussi les auteurs de L'Art de vivre à deux et de L'Art de vivre en famille(s), Ed. De l'Atelier. Créer un lien, se "re-lier". La communication est un enjeu fondamental de la vie de famille, c'est sa colonne vertébrale. Avec Antoine et Chantal d'Audiffret nous approfondirons "nos filtres et brouillages" qui perturbent la communication. Ils nous parleront des outils modernes de communication pour mieux "s'entendre" avec empathie en toutes circonstances, en particulier d'un outil relationnel : "la méthode Imago". *Événement gratuit, réservé à nos membres uniquement .Vous souhaitez assister à nos prochains cafés conférence inscrivez vous vite à notre Newsletter! (cf page d accueil www.dubaimadame.com) Et pour celles et ceux qui souhaitent approfondir la question du couple, de la famille et des moyens de communication Chantal et Antoine animeront des ateliers chez Pulse Center la semaine du 17 au 21 mars. Inscrivez vous vite les places sont limitées. Atelier LANGAGES DE L'AMOUR : 17/03 matin et 21/03/15 soir Pour couples et adultes Thème : Comment se parler d'amour dans la même langue ? Chacun a un langage qu'il préfère, qui le touche plus particulièrement et il a souvent tendance à montrer à l'autre son amour par le langage qui le touche le plus mais qui n'est pas forcement celui de son enfant ou de son conjoint et donc les marques d'affection qu'il lui donne risquent de tomber complètement à côté malgré sa bonne volonté. Il est donc important de connaître le langage d'amour d'autrui et de s'habituer à l'utiliser. Quand ?: Les ateliers auront lieu le mardi 17 mars à 9h30 et le samedi 21 mars à 18h à PULSE CENTER, AL RADDI street ( street 5B), villa 27 UM SUQQUEIM 1. L'atelier dure environ 1h30, comprend des explications théoriques, des échanges avec les participants et un cahier d'exercice pour mieux connaître son propre langage, réfléchir aux langages des personnes avec qui nous sommes en relation (partenaire et enfants) et noter des idées de façons à mieux communiquer son amour à ceux qui nous sont proches. Comment s'inscrire ?: Auprès de Solène d'AUDIFFRET (emailProtector.addCloakedMailto("ep_04621fb1", 1);) ou au secrétariat de PULSE CENTER, www.pulselisteningcenter.com, +971 4 3953848/ +971 50 7760086. Attention les places sont limitées à 12 personnes. Une participation de 50 AED par personne est demandée. Pour en savoir plus : Les 5 langages de l'Amour de Gary Chapman Langages d'Amour des enfants de Gary Chapman et Ross Campbell  
Les enfants passent presque tous une (ou plusieurs) phase où ils refusent de manger de la viande. Généralement ces périodes passent, pour certains cela devient un mode de vie durable. Quoi qu’il en soit, il est important d’accompagner son enfant dans ses choix, oui, même si ce ne sont pas les nôtres… Et qui sait, cela vous permettra même de varier les plaisirs en apprenant de nouvelles recettes, en découvrant de nouveaux produits… cuisiner végétarien n’a jamais été si facile et savoureux avec la multiplication des sites dédiés et des marques rivalisant de créativité pour proposer des aliments sains, riches en protéines… et délicieux !Pour en savoir plus sur comment accompagner un enfant végétarien qu’il le soit pour maintenant ou pour la vie, lisez nos conseils ci-dessous.Pourquoi refuse-t-il de manger de la viande ?Entre 2 et 7 ans (chez les filles surtout) c’est souvent parce que l’enfant est à un âge où le goût de la viande est parfois trop fort, la rouge en particulier. C’est alors une période transitoire qui ne dure pas.A partir de 6- 7ans, c'est la vision du sang qui peut répugner. L'enfant comprend alors le lien entre l'animal vivant dans la nature et le steak dans son assiette. Cette période la dure plus longtemps…Chez l’ado, le refus de manger de la viande est plus définitif et cela vient d’une conviction plus profonde.C’est l’âge auquel on prend position que ce soit sous forme d’engagement dans une approche environnementale/respect des animaux ou pour asseoir sa propre identité en faisant différemment du reste de la famille.Attention danger…Si votre ado commence à supprimer aussi d’autres aliments, gras, sucré, de son alimentation et a se plaindre de son apparence, cela peut être le signe de troubles du comportement alimentaire (lire nos 2 articles ici et ici)Que faire?- Il faut respecter le fait que chaque enfant soit différent, chaque enfant a ses goûts, ses besoins.- Il faut aussi se relaxer. Le fait que votre enfant ne mange plus de viande ne veut pas dire qu’il aura des carences, et c’est là que vous l’accompagner de manière informée.Il suffit de compenser son apport en protéines (voir plus bas)- N'essayez pas de le forcer votre enfant à manger de la viande, cela risquerait d'entretenir son opposition… ou de créer des troubles du comportement alimentaire.- Lorsque c'est le goût qui gêne votre enfant, n'hésitez pas à la mixer ou la hacher afin de la mélanger avec d'autres aliments.Important, végétarisme oui, végétalisme (ou du moins pas maintenant) !Votre enfant doit continuer à manger du poisson, des œufs et des produits laitiers très importants dans l’enfance pour éviter les carences.Si votre enfant refuse aussi le poisson, il faut compenser en oméga-3 et opter pour des œufs et des produits laitiers issus de filières "oméga-3" + huiles de colza et de noix pour l’assaisonnement.Le végétalisme, qui exclue viande, poisson, œufs et produits laitiers est à proscrire chez l’ado, car il manquerait de nutriments essentiels à son développement, notamment les vitamines B12 et D, le fer (celui des végétaux est moins bien assimilé), le calcium.Où trouver des protéines?En termes de protéines, les besoins journaliers d’un enfant sont de l’ordre de 0,8 g à 0,9 g par kilo de poids, soit 36g environ pour un ado de 45 kg.20g de protéines = 100g de viande…= 100 g de poisson= 2 œufs + 1 yaourt= 1 portion de gratin (1 œuf + 30 g de comté)= 300 g de fromage blanc= 150 g de tofu= 65 g de comté= 200 g de semoule + 200 g de pois chiches*= 200 g de lentilles + 200 g de riz= 200 g de pâtes + 200 g de petits pois*= 200 g de maïs + 200 g de haricots rouges*= 150 g de quinoa*Optez aussi pour des galettes ou burgers végétariens que les enfants adorent : toutes faites chez Organic Food & Cafe ou bien concoctées par vos soins**App. « Cuisine Visuelle, Plats Végétariens »*Ces céréales et légumes secs renferment des protéines, mais il faut les associer pour qu’ils apportent tous les acides aminés essentiels.** de bonnes recettes ici, et ici par exempleIl y a aussi cette application superbe : « Cuisine Visuelle, Plats Végétariens »
Chaque enfant possède au moins une paire de baskets. Et, vous le savez aussi bien que nous, autant chez les petits que les préados, on ne plaisante pas avec le choix des sneakers ! Il faut « les mêmes que ma copine », « des baskets qui courent vite », des chaussures « cool, quoi » ! Une chose sur laquelle nos enfants s’entendent quasiment tous : aujourd’hui on ne porte pas de chaussures pour les cacher mais pour s’affirmer. La basket notamment, est devenue l’accessoire mode par excellence et balance souvent ce look plus sobre si apprécié des écoles…Dubaimadame passe en revue les paires de baskets les plus « hot» du moment sur la planète enfants !FILLES ET GARCONSInkkas, Molo Kids, Nao da Brasil (en bas)On aime bien les INKKAS, à partir de 168 AEDTrès originales, fun et colorées, et en plus pour chaque paire de chaussures INKKAS achetée, la marque replante un arbre dans la forêt amazonienne ! Les tissus utilisés sont de véritables tissus péruviens, et les employés sont tous des locaux pour favoriser l'économie locale. Une bonne action, un produit éthique et fun… que demander de plus ?!La marque Danoise Molo Kids (dispo sur amazon.com) fait ces baskets avec imprimé « Hawaii », dont les enfants adorent les couleurs, les motifs…et le zip placé sur le côté pour « déchaussages rapides » (comprenez “envol de sneakers en un seul jeté de jambe, youhou!”).Des Nao da Brasil, pour garçons ou filles, mille et unes couleurs! Fait artisanalement à la maind’où l’aspect quasi unique de chaque paire.FILLES :Vega + Bobo Choses, Yep by Jonak, GeoxIl (nous?!) la leur faut! La paire de sneakers née de la collaboration entre la marque Bobo Choses, et la marque Vega (spécialisée dans les chaussures en coton bio et caoutchouc sauvage d’Amazonie) avec scratch. On les trouve en ligne, ici ou ici.Chouchou de notre ainée : les Yep by Jonak env. 475 AED sur melijoe.Les Geox Ciak, 300 AED « tops aussi »…GARCONS :Converse, ReebokConverse env. 225 AED ou les Reebok de Spiderman (existent aussi en noir/argent) ! Et l’accessoire INDISPENSABLE quelque soit les baskets ? Les LINX. Si vous ne connaissez pas… alors il est temps de vous y mettre. Des petits bouts de plastique de toutes les couleurs (qui suivent la fureur des bracelets ?) qui règlent vite fait bien fait le problème des lacets qu’on met des heures à nouer et qui se défont (curieusement) en 10 fois moins de temps. Ici on glisse les rivets dans les œillets de la chaussure, on y met les élastiques choisi selon l’humeur du jour, …et voila !
  1. Les + lus
  2. Les + récents