Vous aussi, comme la grande majorité des dubaoites, commencez sérieusement à vous inquiéter face à votre perte de cheveux chronique ? Voici quelques conseils et astuces, de la recette de grand-mère à l’huile de serpent à la recherche génétique, pour vous aider à combattre ce fléau. Sachez tout d’abord que le cheveux a une durée de vie de 2 à 7 ans et connaît une phase de croissance, stagnation puis d’arrêt avant de mourir et d’être remplacé par un autre cheveu. Une chevelure saine, qui contient entre 70 000 à 150 000 cheveux, est composée de 85% de cheveux en phase de croissance, 2% en phase de repose et 10% en phase de chute. LES MÉTHODES RADICALES Vous avez tout essayé en ce qui concerne vos cheveux et vous cherchez une solution radicale pour remédier à vos problèmes ? Dubai madame vous aide à faire votre choix avant de passer aux choses sérieuses ! Les perruques : Une perruque ?! Même si ce choix peut paraître un peu tiré par les cheveux, il faut savoir qu’une perruque coûte bien moins cher que des implants et qu’on peut trouver des perruques avec des cheveux synthétiques ou naturels de très bonne qualité. Porter une perruque va permettre d’être moins complexé et stressé par ses cheveux, et donc évitera de les perdre davantage ! Les cheveux ne sont pas étouffés et la perruque ne gêne pas la repousse. Entretenez-la avec des produits spéciaux et elle gardera sa brillance naturelle. La méthode de l’implant capillaire :   Ce n’est pas un procédé chirurgical mais une prothèse faite à partir de cheveux naturels ou synthétiques. Ces cheveux sont implantés sur un filet à maille plus ou moins serrées qui est ensuite fixé sur le crâne par collage, couture, nouage ou pinces. Cette méthode nécessite un entretien bien particulier et permet d’obtenir des résultats esthétiques assez satisfaisants. Coût : de 3,000 à 10,000 AED     La chirurgie : Les premières tentatives d'autogreffes datent des années 1930. Mais c'est la dernière décennie qui a permis de réaliser les principaux progrès. Les transplantations se font sous anesthésie locale et durent entre 1h30 et 3h selon le nombre de greffons. 1) La greffe Cette méthode, la plus courante, ne nécessite ni hospitalisation, ni anesthésie générale. Le principe est simple : il consiste à extraire des racines et des follicules pileux de la zone donneuse (une petite bande de cuir chevelu généralement située à l'arrière de la tête). Cette zone n'est jamais l'objet de perte de cheveux, ils repousseront rapidement. Cette bandelette est ensuite coupée en petits fragments qui recèleront 1 à 2 cheveux (microgreffe) ou 3 à 4 cheveux (minigreffe). Ces greffes seront ensuite placées dans de minuscules alvéoles faites préalablement dans la zone receveuse. Trois séances au moins sont nécessaires (cinq en moyenne), à raison de plusieurs centaines de greffes transplantées en une fois. Dans certains cas extrêmes, il faut jusqu’à 15 séances. Coût : de 7,000 à plus de 20,000 AED la séance.
Plus les prix sont élevés, moins il faut de séances, le coût global peut donc revenir au même. Une fois les croûtes et l'oedème disparus, il ne reste plus qu'une cicatrice résiduelle - une ligne très fine mesurant 10 à 15 centimètres de long sur 1 à 3 millimètres de large - là où le prélèvement a été effectué. Quasiment imperceptible si ce dernier a été bien fait, elle peut facilement être masquée sous les cheveux avoisinants. Mieux encore : grâce à une récente technique de suture dite « trichophytique », il est devenu possible de faire repousser les cheveux à travers la cicatrice, qui devient alors totalement indiscernable. A condition, bien sûr, d'avoir recours aux services d'un chirurgien compétent maîtrisant à la perfection les dernières avancées technologiques. Dans le cas contraire, la cicatrice peut se révéler fort vilaine et empêcher le port de cheveux très courts... 2) La méthode des lambeaux Elle doit être pratiquée par un chirurgien esthétique qualifié et nécessite une anesthésie locale : on découpe et l’on colle directement une bande de cuir chevelu sur la zone chauve. Le tout est ensuite délicatement suturé. Le résultat est obtenu très rapidement et permet de reprendre une vie sociale normale au bout de deux jours. Aussi appelée « follicular unit extraction », cette coûteuse technique d'extraction par microforet exige une grande dextérité de la part des spécialistes qui la pratiquent. D'où son coût et les risques de mauvais résultats. Les cicatrices sont souvent très visibles et empêchent de se couper court les cheveux. Attention : L'intervention a pour conséquence d'abîmer la zone donneuse. La cicatrisation des micro-prélèvements circulaires effectués peut entraîner une fibrose qui empêchera d'effectuer de nouveaux prélèvements par la suite. Coût : de 1,000 à 20,000 Dhs 3) La réduction de tonsure Il s'agit de la technique d'intervention chirurgicale la plus ancienne, qui consiste à retirer un fuseau de peau chauve (de la largeur d'un quartier d'orange, au niveau de la calotte) puis de suturer afin de réduire la zone touchée par l'alopécie. Très répandue auparavant, cette technique douloureuse a été progressivement abandonnée à partir des années 1980-1990, en raison de ses mauvais résultats sur le plan esthétique. Certains considèrent toutefois que c’est la technique la plus simple et la plus rapide. Coût : de 7000 à plus de 15 000 Dhs Mais il ne faut pas oublier qu’aucune de ces méthodes chirurgicales n’est remboursée par la sécurité sociale. Attention : Pour éviter les déceptions, il faut savoir que les cheveux nouvellement implantés poussent puis tombent au bout d'une dizaine de jours. Seules les cellules germinales du bulbe, qui vont produire un nouveau cheveu, restent implantées. Il faut donc compter un délai de trois à six mois avant la repousse définitive des nouveaux cheveux qui, d'abord très fins, ne reprennent un calibre normal que vers le sixième mois après l'intervention. Parfois plusieurs séances sont nécessaires, et il faut attendre six mois après chacune d'elles. Témoignages Durant 3 semaines après l’opération, des croûtes se forment sur la tête, la douleur dure une semaine et il est impossible de dormir sur sa tête, d’où l’option de dormir assis dans son lit. Les cheveux repoussent très fins et transparents et s’envolent au premier coup de vent, il faut donc les couper. Il ne faut pas se faire greffer avant que la calvitie soit stabilisée car sinon l’implantation ne sera plus uniforme au fil du temps et on verra clairement que votre implantation n’est pas naturelle. Il est donc conseillé de s’y intéresser à partir de 25 ans, de se renseigner un maximum et subir l’intervention à partir de 30 ans, si la calvitie est stabilisée. Cliniques spécialisées à Dubai : Alvi armani http://www.alviarmanihairtransplants.com/ Direct hair implantation http://www.dhiuae.com/ Dubai hair clinic http://www.dubaihairclinic.com/ Nu hart http://www.nuhart.com/location_ArabEmirates.asp Dubai surgery http://www.dubaisurgery.com/procedures_available/cosmetic_surgery/hair_transplant.php Recherche génétique Progrès de la génétique : des recherches prometteuses Des protéines, récemment découvertes, sont capables de transformer en follicule pileux et cheveu un ensemble de cellules indifférenciées. L’injection très locale de ces protéines pourrait permettre de faire pousser de nouveaux cheveux sur des zones totalement chauves. Les autres volets de la trilogie: Les causes de l'alopécie à Dubai Les premiers remèdes
Le Lycium Barbarum (plus connu sous le nom de Goji) est un petit fruit rouge antioxydant dont le nom signifie bonheur. Réputé pour prolongé la vie des tibétains, il fait des merveilles au quotidien et constitue un remède efficace à toute sorte de situations. Prévention et le traitement de l'arthrite, du mauvais cholestérol, de l'obésité, de la leucémie, des migraines, du diabète, des allergies, de l'asthme, des insomnies...   Le succès du GOJI réside dans plusieurs nutriments et par l'activité totale des polysaccharides qu'on y retrouve, dont : 19 acides aminés construisant un bloc de protéines incluant les 8 essentielles pour la vie. Du jamais vu dans le monde des plantes. 21 minéraux et oligo-éléments incluant le germanium, très rarement retrouvé dans les aliments. 13% plus de protéines que dans le blé entier. Une gamme complète de caroténoïdes incluant le bêta carotène, (meilleure source que les carottes) et la zéaxanthine (importante pour les yeux). 400 fois plus de vitamines C que dans l'orange ! Vitamines B1, B2, B6, B12 et la vitamine E (très rare dans la nourriture, se retrouve seulement dans les grains entiers) Acides gras essentiels et Oméga3 facilement assimilables, indispensables au cerveau et au système nerveux, (aide les personnes dépressives, diminue le stress, augmente la mémoire et la concentration, et aide à régulariser le cholestérol). Bétaïne, utilisée par le foie pour produire de la choline, aide à réduire le niveau d'homocystéine et protège l'ADN.   Le fruit GOJI est la plus grande source d'antioxydants de caroténoïdes connue de tous les aliments. Il aide efficacement à conserver un foie en santé et donne beaucoup d'énergie, surtout pris le matin. Quatre types de polysaccharides qui fortifient le système immunitaire. Ces polysaccharides sont des « Molécules Maîtresses » qui commandent et contrôlent les plus importants systèmes de défenses du corps. Unique au monde! Le fruit GOJI est le plus puissant aliment d'anti-vieillissement du monde. Il arrête le vieillissement des cellules, six heures après l'absorption de quelques fruits. Le GOJI est capable d'inverser à un stade beaucoup plus jeune le sang des personnes âgées. Il stimule la sécrétion par la glande pituitaire de l'hormone de croissance rajeunissante. Le GOJI est utilisé pour le traitement de l'HIV, la toux chronique, l'hépatite B, la fibromyalgie, la maladie de Crown, le syndrome prémenstruel, l'hypertrophie de la prostate et le syndrome de fatigue chronique. D'autres bénéfices appréciables sont à mentionner: il améliore la santé des yeux, des gencives, des cheveux, augmente la mémoire, la force musculaire, calme la nervosité et protège contre les maladies du foie. Le GOJI éclairera aussi votre esprit et augmentera votre gaieté. Les bienfaits du GOJI   1. Prolongez votre vie avec le fruit de longévité 2. Augmentez votre énergie et votre endurance pour sportifs et convalescents 3. Paraissez et sentez-vous plus jeune en stimulant l’hormone de jeunesse 4. Réduisez votre tension artérielle grâce aux polysaccharides   5. Prévenez la dégénérescence du système immunitaire 6. Maintenez un taux de cholestérol santé grâce au bêta-sitostérol 7. Équilibrez votre glycémie et contrôlez votre sucre 8. Améliorez votre libido et votre fonction sexuelle 9. Perdez du poids en conversant les aliments en énergie plutôt qu’en graisses   10. Soulagez les maux de tête et les étourdissements 11. Profitez d’un meilleur sommeil 12. Améliorez votre vision  grâce aux caroténoides antioxydants 13. Renforcez votre cœur avec son cyperone 14. Prévenez la peroxydation lipidique   15. Résistez à la maladie en développant de la SOD 16. Améliorez votre réponse immunitaire 17. Contrôlez et luttez contre les maladies auto-immunes 18. Protégez votre précieux ADN à l’aide de la bétaine 19. Stoppez la croissance tumorale   20. Réduisez les effets toxiques de la chimiothérapie et de la radiothérapie 21. Constituez-vous un sang riche 22. Améliorez votre taux de lymphocytes 23. Luttez contre l’inflammation des articulations et des muscles. 24. Renforcez votre foie   25. Traitez les symptômes de la ménopause 26. Évitez la nausée avec du goji pris en tisane pendant la grossesse 27. Améliorez votre fertilité 28. Fortifiez vos muscles et vos os 29. Renforcez votre santé rénale   30. Améliorez votre mémoire 31. Soulagez la toux sèche chronique 32. Allégez l’anxiété et le stress 33. Égayez votre esprit 34. Améliorez votre digestion   Contre-indication Une étude a montré que la baie de goji augmente l’effet anticoagulant de la warfarine. Toute personne sous anticoagulant ne devrait utiliser le goji que sous contrôle médical.   Ou en trouver? Le Goji se consomme frais ou sec, en poudre, en morceaux, en boisson. Vous trouverez des boissons Nestea Pomme et Goji en sachet en poudre pour faire vous-même vos boissons et garder toute la fraîcheur du Goji. Jus concentré, jus organique, ampoules de Goji liquide ou poudre lyophilisée, trouvez le mode de consommation qui vous correspond le mieux! Vous pouvez vous en procurer sur www.springherb.com   A lire également: Où trouver des séances de méso à Dubai?
  Vous aussi, comme la grande majorité des dubaoites, commencez sérieusement à vous inquiéter face à votre perte de cheveux chronique ? Voici quelques conseils et astuces, de la recette de grand-mère à l’huile de serpent à la recherche génétique, pour vous aider à combattre ce fléau. Sachez tout d’abord que le cheveu a une durée de vie de 2 à 7 ans et connaît une phase de croissance, stagnation puis d’arrêt avant de mourir et d’être remplacé par un autre cheveu. Une chevelure saine, qui contient entre 70 000 à 150 000 cheveux, est composée de 85% de cheveux en phase de croissance, 2% en phase de repos et 10% en phase de chute.   LES CAUSES DE L'ALOPECIE Chez l’homme comme chez la femme, les cheveux sont un atout de séduction très important. Il est donc important d’en chercher les causes pour pouvoir au mieux résoudre ce problème. L’alopécie, ou la perte des cheveux, touche dans 70% des cas les hommes, mais les conséquences psychologiques sont souvent plus lourdes chez la femme.   L’hérédité : le principal responsable L’alopécie androgénétique est due à notre patrimoine génétique. Un follicule sensibilisé verra son cycle de croissance accéléré (la testostérone se transforme en dihydrotestostérone DHT à la rencontre de l’enzyme 5 a-réductase), et va se fatiguer. Il va repousser de plus en plus fin jusqu’à sa disparition.   Les Causes secondaires de l’alopécie Les Hormones chez les femmes : - Les troubles endocrinologiques concernent les principales glandes productrices d’hormones, telles que la thyroïde (hyper ou hypothyroïdie) et plus rarement l’hypophyse qui se met alors à fonctionner au ralenti (on parle alors d’hypopituitarisme) ou, au contraire, à produire trop de prolactine (hormone permettant le déclenchement et le maintien de la lactation). - Il peut aussi s’agir d’un excès d’androgènes (hormones mâles sécrétées par les ovaires et les glandes surrénales) induit par la présence d’ovaires micro-polykystiques, par la ménopause ou un accouchement. - L’alopécie peut également provenir d’une hypersensibilité du bulbe aux androgènes sans que ceux-ci soient produits de manière excessive. On parle alors d’hyperandrogénisme.   Les Hormones chez les hommes : Si l’alopécie chez l’homme est généralement héréditaire (95% des cas), les hormones peuvent également s’en mêler et aggraver la situation. Dans le cas d’un follicule prédisposé génétiquement, celui-ci verra son cycle accéléré, épuisant peu à peu le follicule et entraînant, à terme, une disparition de la racine dans le derme.   Les Carences alimentaires: Mangez équilibré. Les cheveux se nourrissent grâce aux multiples vaisseaux sanguins présents sur le cuir chevelu. Parmi les aliments indispensables : les viandes rouges contenant des acides aminés soufrés qui sont les principaux constituants de la kératine, la levure de bière qui contient de la vitamine B et l’huile de pépins de raisins riche en vitamine E participant toutes les deux aux fonctions vitales des cheveux, les céréales complètes, le poisson et les légumes verts contenant des minéraux (fer, magnésium, calcium) et des oligo-éléments (zinc, sélénium et soufre) essentiels à l’élaboration des tissus capillaires… Enfin, les vitamines et surtout les vitamines B sont indispensables au  renouvellement des cellules du follicule. Entre la vitamine B3 qui accroît la circulation du sang dans les racines, la B5 qui aide à la croissance du cheveu et la B6 indispensable au processus de kératinisation,  autant dire qu'une petite cure de vitamines ne fait pas de mal aux cheveux. Les carences sont difficilement repérables, et seules une fatigue et une pâleur chroniques peuvent mettre sur la voie. Au cours des règles, nous perdons une quantité importante de fer qui n’est pas compensée par notre alimentation, autant dire qu’une cure de fer s’impose !   Le Stress: Le stress développe également un accroissement des hormones androgènes. Un stress quotidien engendrera des conséquences néfastes à long terme sur la chevelure alors qu’un stress brutal engendrera une perte de cheveux importante dans les quatre mois suivant le choc.   Les Maladies et traitements: La pelade : Maladie auto-immune, imprévisible et soudaine, la pelade touche aussi bien les hommes que les femmes. Elle se manifeste par l’apparition d’une ou plusieurs plaques rondes, le plus souvent liées au stress, les follicules se mettent en pause et les cheveux ne repoussent plus. La chimiothérapie : Même si elle n’entraine pas obligatoirement la chute des cheveux, elle peut en être la cause sur un terrain sensible aux toxines. Les cheveux repousseront un mois après la fin du traitement à raison d’un centimètre par mois.   Le Soleil: Protégez vos cheveux du soleil. L’exposition excessive aux ultra-violets les abîme, les rend cassants et fourchus. Eviter les séances d’UV et protéger vos cheveux d’un corps gras et d’un chapeau pendant une exposition solaire prolongée.   L’évolution de l’alopécie L’alopécie andorgénétique est héréditaire et définitive. Deux échelles ont été élaborées afin d’établir le degré de gravité de l’alopécie : l’échelle d’Hamilton pour les hommes et celle de Ludwig pour la femme.   L’échelle d’Hamilton : 1. Creusement des golfes temporaux-frontaux. 2. Eclaircissement du toupet. 3. Creusement plus important des golfes, disparition des cheveux vers l’arrière et création d’un toupet plus postérieur. 4. Creusement des golfes temporaux-frontaux, avec éclaircissement du toupet et de la zone du tourbillon. 5. Les deux zones alopéciques antérieures et postérieures tendent à confluer. 6. Creusement postérieur de la zone du tourbillon. 7. Alopécie hippocratique : couronne basse de cheveux sur les tempes et la nuque.     L'échelle de Ludwig: 1. L’alopécie, diffuse, commence dans la région de la raie. 2. Raréfaction de cheveux autour de la raie. 3. Absence presque totale de cheveux dans la région de la raie. L’alopécie androgénétique féminine n’entraîne presque jamais de chute totale des cheveux.   L’ALOPECIE A DUBAI Pourquoi perdons-nous plus spécifiquement nos cheveux à Dubai ? Si notre mode de vie à Dubai respecte assez peu les recommandations ci-dessus en termes d’alimentation variée, de protection du soleil et de stress, c’est surtout l’eau de Dubai qui est mise en cause : contenant trop de chlorine, elle abîme nos cheveux au quotidien. Pour cela, il existe des pommes de douche filtrant la chlorine en vente  chez Carrefour pour 98 Dhs. (“So-Safe” waterfilter) Pour des solutions complètes et personnalisées, rendez-vous la semaine prochaine! L'alopécie à Dubai, trouvez les bons remèdes La chirurgie, une solution radicale
Shiffa est une ligne de produits organiques uniques,  simples et riches développés par le Dr. Lamees Hamdan. Ces produits sont développés pour le visage et pour le corps, pour les femmes comme pour les hommes.  Inspirée de l’ancienne Arabie, la ligne offre des produits avec des ingrédients rares indiens, chinois et européens, sans conservateurs. La méthode d’application est naturelle, sans machines, toute l’énergie positive est transmise par les mains. Les vertus sont à la fois physiques et psychologiques. SOINS ANTI-TRANSPIRANT Nous pouvons suer jusqu’à 4 litres par jour. Pour éviter ce phénomène, voici quelques conseils et astuces. Vous pouvez faire un soin body wash Shiffa, qui rince les résidus sur le corps à l’aide d’une serviette chaude : c’est un soin antibactérien qui purifie la peau et donc élimine les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Pour rester frais toute la journée, il faut utiliser des produits à base de citron et d’aloe vera, de bergamote et de thé blanc, sous forme de savon, déodorant, lingette ou spray rafraichissant.   Au quotidien : · Une à deux douches par jour sont nécessaires, toujours finir à l’eau froide pour stimuler la circulation sanguine et éviter les jambes lourdes. Pour les bains, ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles. · Privilégiez le déodorant en stick et gel sont les anti-transpirants les plus efficaces, car ils concentrent plus d’aluminium. · Ayez une épilation parfaite pour éviter que les poils ne retiennent l’humidité, responsable du développement de bactéries. · Poudrez vos chaussures à base de charbon (absorbeur d’humidité et d’odeur), de talc et d’antimycosique. · Frictionnez vos mains avec une lotion d’alcool camphrée.   Solutions pour transpirations extrêmes : · Administration de chlorine d’aluminium sous forme locale. · Injection intra-cutanée de la toxine du germe bolutique. · Chirurgie pour inactiver certains nerfs pour les mains notamment.   Vous trouverez les soins et les produits Shiffa à Sephora Les soins Shiffa: Le massage anti-cellulite Les soins pour peau mature
Les différents types de vieillissement de la peau Il y a deux différents types de vieillissement de la peau: le vieillissement intrinsèque, transmis par les gènes, et le vieillissement extrinsèque, causé par l’environnement.   1. Le vieillissement intrinsèque : Aussi connu sous le non de processus naturel de vieillissement. Ce processus continu démarre à la naissance, mais ses premiers signes apparaissent vers 25 ans. La production de collagène diminue et les cellules qui génèrent le renouvellement de la peau ne se renouvèlent plus aussi rapidement. Toutefois ce processus est relativement long et les signes sont visibles après quelques dizaines d’années environ.   Quelques signes caractéristiques : -Rides fines -Peau fine et transparente -Peau sèche -Perte de cheveux -Insuffisance à transpirer ce qui empêche le rafraichissement de la peau   2. Signes extrinsèques : Différents types de facteurs externes accélèrent le vieillissement naturel de la peau. Les facteurs les plus communs :  SOLEIL La plupart des peaux sont prématurément abimées à cause d’une exposition intensive au soleil. Sans crème solaire, même quelques minutes d’exposition par jour peuvent causer des changements notables au fil des années : grain de beauté, tâche de vieillesse,  varices etc. Pour prévenir des différents effets indiqués, les dermatologistes conseillent une protection solaire totale : -Eviter de s’exposer au soleil, surtout entre 10h et 16h -Eviter tout bronzage artificiel -Porter des vêtements adaptés, grands chapeaux et manches longues -Appliquer de la crème solaire toute l’année indice 30 (e.g. RoC® Soleil Protexion Anti-Age Sunscreen SPF 50) -Appliquer de la crème solaire 2O minutes avant l’exposition -Renouveler l’application après toute baignade ou signe de transpiration   FUMER Fumer est l’un des plus gros facteurs de vieillissement de la peau et de l’apparition de rides. Fumer prive les cellules de la peau d’oxygène en endommageant l’élastine de la peau.   DEPRESSION / STRESS Faire du yoga, se faire masser régulièrement, boire beaucoup d’eau et suivre un régime alimentaire sain sont les clefs pour lutter contre le vieillissement de la peau.   Traitement contre le vieillissement extrinsèque Les première étapes pour ralentir l’apparition des rides et tâches est un bon entretien de la peau : bien nettoyer son visage, utiliser de la crème de solaire, crème hydratante et crème de nuit sont les réflexes que devraient avoir toutes les femmes. Régime alimentaire Les baies fraiches sont pleines d’antioxydants, ce qui évite les inflammation chroniques. Les baies sont également pleines de vitamine C. Les techniques pour combattre le vieillissement Les derniers produits antivieillissement comme RoC® Wrinkle CorreXion combinent plusieurs ingrédients en une nouvelle formule pour combattre les rides avant même leur apparition sur la couche externe de l’épiderme. Il convient même aux personnes sensibles au Rétinol. A lire sur le même sujet: Les gestes simples
C’est officiel, la petite ligne bleue ne ment pas. Le docteur l’a confirmé. Félicitations, vous êtes enceinte ! La première pensée est généralement teintée d’excitation et de joie.  Revenue sur terre, la deuxième est souvent une de panique : Oh My God, je vais grossir ! Bien que les docteurs ici soient assez réservés sur la question, la majorité du corps médical s’accorde maintenant sur les bienfaits de l’exercice physique contrôlé pour femmes enceintes. Supervisé par un instructeur certifié qui connait les limites du corps de la femme enceinte,  le sport est un excellent moyen de traverser une grossesse avec le maximum de bienfaits pour la maman et le bébé. Quelques consignes sont à respecter :•    La première étape consiste à discuter avec votre obstétricien de vos activités physiques courantes pour déterminer lesquelles vous pourrez continuer de pratiquer sans problème et celles qu’il vaudra mieux adapter à votre grossesse, chaque grossesse étant propre à chaque femme.•    Pour celles qui ont l’énergie, on continue au même rythme qu’avant avec quelques modifications d’intensité et de techniques tout au long de la grossesse. Il est important d’inclure des exercices de conditionnement aérobique et musculaire pendant la grossesse. •    Pour celles qui n’étaient pas ou peu actives physiquement auparavant, elles peuvent commencer en douceur avec la marche et des exercices avec poids légers, dès le début du 2e trimestre.•    Les bénéfices incluent entre autres : - Limiter un gain de poids excessif, - Réduire le risque de diabète gestationnel, - Contrôler l’hypertension artérielle, les varices, - Eviter les maux de dos.Urban Energy est une compagnie de fitness, avec un programme spécifique pour femmes enceintes. Leurs instructeurs sont certifiés en exercices pré et post natal. Les classes sont de vraies classes de fitness, soit en piscine, soit en salle, utilisant des poids légers et des exercices cardio-vasculaires contrôlés.  Vous pouvez commencer les classes dès le début de votre grossesse et jusqu’à terme.  Après avoir donné naissance à votre enfant, vous pouvez rejoindre les classes d’Urban Storkfit, qui sont spécifiquement destinées pour les quelques mois après l’accouchement. En dehors de la grossesse, Urban Energy propose en plus des classes de circuit (Urban Boost) pour celles qui désirent un programme un peu plus intense se concentrant sur des exercices cardio et de musculation légère. Enfin, pour celles qui cherchent un peu de variété ou quelque chose de nouveau à essayer, Urban kick est la dernière folie de Dubaï. On se muscle en s’amusant et en apprenant de nouveaux exercices chaque jour ! L’équipe d’Urban Energy est heureuse de s’associer à dubaimadame et offre une classe gratuite à toutes les lectrices. Connectez-vous à votre espace membre pour accéder au voucher. Pour plus d’information sur les classes, les horaires et les prix, veuillez consulter le site internet www.urbanenergyfitness.com ou contacter Laurence Arca-Bathe au 055 886 9158. TODAY IS A GOOD DAY !
Epaule plus haute, hanche plus sortie qu’une autre, jambe plus courte ou bras plus éloigné du tronc que l’autre sont des signes que les parents doivent signaler au médecin afin d’attirer son attention.La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale sur une ou plusieurs vertèbres qui se tordent sur elles-mêmes. La forme de scoliose la plus fréquente est dite « idiopathique », c’est-à-dire sans cause évidente.Elle intervient pendant la croissance et touche davantage les filles que les garçons. On y attribuerait une prédisposition familiale.Les scolioses secondaires sont, quant à elles, dues à des maladies neuro-musculaires comme la myopathie ou l’amiotrophie spinale ainsi que des maladies neurologiques centrales comme l’encéphalite.Si la scoliose est la conséquence d’une faiblesse musculaire ou d’une paralysie, on la qualifie d’« hypotonique ».L’attitude scoliotique est une affection beaucoup moins grave car la colonne vertébrale, si elle s’infléchit, ne subit pas de torsion ni n’entraîne de déformation du tronc.L’examen consiste tout d’abord en une série de mesures et d’observations du dos, le torse nu.Si une scoliose ou une attitude scoliotique est détectée, une radio sera prescrite : dans la mesure ou les courbes et les bosses disparaissent en position allongée, le sujet souffre d’une attitude scoliotique.Dans le cas d’une scoliose, donc d’une torsion des vertèbres, les courbures et bosses ne disparaissent pas. Des mesures sont également prises pour déterminer le niveau de scoliose.Le traitement d’une scoliose ou d’une attitude scoliotique est long mais efficace.Il faut savoir qu’une attitude scoliotique ne devient jamais une scoliose mais qu’une scoliose en revanche peut évoluer et s’aggraver : elle peut générer non seulement un handicap esthétique, mais aussi fonctionnel (au niveau de la déformation du tronc) voire respiratoire quand la déformation du thorax devient importante.Le meilleur traitement pour la scoliose c’est la prévention des complications et favoriser l’entretien musculaire pour éviter des problèmes plus importants au niveau respiratoire.Tous les sports sont bénéfiques, notamment les sports d'extension tels que la natation. Le tennis, pourtant asymétrique et donc traditionnellement déconseillé aux enfants atteints de scoliose, ne modifie en rien l'histoire naturelle de la scoliose et peut donc être pratiqué. L'enfant doit pratiquer en réalité le sport qui lui plaît.Chez l’enfant, le médecin de famille ou le pédiatre effectuera un dépistage. Lors des visites médicales scolaires, le médecin vérifie également les colonnes vertébrales des élèves.La kinésithérapie joue sur l'évolutivité de la scoliose. La kinésithérapie est très utile pour les problèmes respiratoires ou en association avec les appareillages. Son but est le maintien d'une musculature tonique et d'une souplesse rachidienne.Jon AbregoCalifornia Chiropractic and sports medecineDubai Healthcare CityTel 050 785 3428
  Un choc violent, une mauvaise position de sommeil, un mouvement brusque. Et un jour, douleur tenace et raideur du cou: un torticolis. Environ 3 personnes sur 10.000 en souffrent, aussi bien hommes que femmes, de n'importe quel âge. Dans de nombreux cas, la contracture réapparaîtra après une période de rémission de plusieurs mois ou de plusieurs années. Qu'est-ce que c'est ? Le torticolis est une torsion du cou due à un spasme musculaire. Cette contraction provoque une position vicieuse de la tête, accompagnée de douleurs musculaires. Il s'agit d'un désordre de type neuro-musculo-squelettique: lié à des dérangements de la musculature et de la mécanique vertébrale dans la région du cou. Sa forme la plus commune, le torticolis musculaire, est due à une rétraction du sterno-cléïdo-mastoïdien, mais il peut toucher d'autres parties du corps. Ce muscle joue un rôle dans la rotation et les mouvements du cou. Le torticolis aigu survient à tous âges. Il se déclare souvent au réveil, mais peut aussi se déclarer suite à un mouvement brusque ou particulièrement exigeant. Il est accompagné d'une contraction musculaire persistante au niveau du cou et de douleur à chaque mouvement de la tête. Souvent, la sensation de raideur implique le trapèze, un muscle qui descend sur l'épaule, et les mouvements du bras peuvent aussi être difficiles. Qu' est-ce que je ressens ? Les symptômes du torticolis sont évolutifs. Au début, la tête s'incline lors de certaines activités (conversation, promenade, conduite,…). Il arrive également que la tête tremble. Rapidement, la contracture se constitue: active, douloureuse et réduisant fortement la mobilité du cou. Le cou est fléchi du côté atteint et la tête s'incline sur un côté, vers une épaule, ou encore vers l'avant ou vers l'arrière selon les cas. Il peut alors s'accompagner d'une douleur au niveau de la nuque ou des épaules. A plus long terme, le torticolis peut présenter des symptômes qui peuvent être plus ou moins bénins ou graves: maux de tête, troubles visuels, auditifs, respiratoires, problèmes d'équilibre, engourdissements des bras, bursite, épicondylite, arthrite, arthrose, etc... Pourquoi je souffre ? Les scientifiques pensent que le torticolis provient d'un déséquilibre chimique ou d'un défaut de câblage dans les noyaux gris situés dans la partie du cerveau qui contrôle nos mouvements. Ces noyaux gris émettent des signaux incorrects et, en conséquence, ce sont les mauvais muscles qui se contractent quand nous essayons de bouger ou bien nos muscles se contractent involontairement. Qui peut m'aider ? Toute négligence dans le traitement du torticolis peut engendrer des modifications permanentes de la colonne cervicale et de la musculature environnante. Les principaux traitements proposés font appel aux médicaments, aux injections de toxine botulique et à la rééducation. Plus rarement, le patient devra faire appel à la chirurgie. La kinésithérapie est un bon moyen de se soigner, notamment en mettant la colonne cervicale, les muscles et les ligaments au repos. Ce repos sera obtenu par une traction cervicale, en tirant très doucement sur la tête pour "remettre dans l'axe" les éléments de la colonne cervicale. L'aplication de compresses chaudes, le massage spécifique sur les ?trigger points? ou points douloreux et les étimerement doux sont très bénéfiques pour réduire la contracture musculaire et en conséquence améliorer la mobilité de la colonne cervicale. Une fois qu'on récupére la mobilité compléte de la colonne, il ne faut pas oublier de réentraîner les muscles pour éviter de souffrir à nouveau du même probléme. Comment je peux le prevenir ? Eviter les courants d'air. Se mettre au repos. Dormir à plat, sur le dos en maintenant la tête avec un oreiller qui soutient le cou sans dévier la tête. Si la prise d'anti-inflammatoires ou de décontracturants musculaires s'avère nécessaire, consulter un médecin. Attention aux manipulations intempestives du cou. Le gonflement des ganglions du cou peut s'accompagner de torticolis. Jon Abrego Kinésithérapeute http://www.brms.ae/mr-jon-abrego/ BR Medical Suite 4005, Block B, 4th Floor Al Razi Building No. 64, Dubai Healthcare City Tel: +971 4 275 0900   Comment s'y rendre ?   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !              
Le problème à Dubaï est le piétinement.Nous  ne marchons  pas, nous circulons  en voiture puis nous piétinons dans les Malls. De plus, nous passons du chaud au froid et du froid au chaud toute la journée. Ce sont les principaux facteurs engendrant les « jambes lourdes ».Pour pouvoir prévenir ou soigner ce phénomène de rétention d eau, une des solutions est le drainage lymphatique manuel ou DLM Définition : Le DLM est un massage fait de pressions très douces visant à stimuler la circulation de la lymphe, à favoriser l’élimination de toxines et des déchets tout en renforçant le système immunitaire.   Qu’est ce que le système lymphatique ?Le système lymphatique est constitué d’un ensemble de vaisseaux où circule la lymphe dont le contenu est au fur et à mesure  filtré par un autre élément de ce système : les ganglions.Ce système draine les toxines, transporte les protéines et permet l’acheminement des anticorps dans toutes les cellules. Mais le dysfonctionnement de ce réseau  circulatoire peut provoquer des œdèmes des jambes, de la cellulite et une intoxication du corps. Comment se déroule une séance de DLM ?La séance dure en moyenne entre 45 minutes et 1 heure.Le massage s’effectue par des  mouvements lents, doux et répétitifs, semblables à l'effet d'une vague, qui créent un effet de pompage.Le but est de drainer les liquides excédentaires présents dans les tissus et d'améliorer la circulation et d’accélérer la résorption de la lymphe par les ganglions.Plusieurs séances peuvent être nécessaires avant d'obtenir des résultats apparentsLes bienfaits du DLM :-    Amélioration de la circulation lymphatique -    Amélioration des œdèmes (post opératoires, entorse….)-    Traitement des varices, de la cellulite-    Rétention « d’eau », jambes lourdes-    Prévention ou diminution du « gros bras » (conséquence des traitements du cancer du sein)-    Fortification du système immunitaireLes contre-indications :-    Infections en phase aiguë-    Tumeurs malignes-    Tuberculose-    En cas d insuffisances rénale, cardiaque, d’asthme et d’hyperthyroïdie, il est préférable de demander conseil à son médecin. Les conseils pour éviter les jambes lourdes :-    Dormir les jambes surélevées-    Eviter de croiser les jambes-    Limiter  les stations debout et assises prolongées-    Finir sa douche par un jet d eau froide sur les jambes-    Faire du sport : natation, marche…-    Si vous avez un gros œdème, le port de bas de contention sera nécessaire -    Attention le surpoids est un facteur aggravant de la maladie veineuse   Anne-Elisabeth FILERE PhysiotherapistIsis - The French Clinic DubaiTel : 04  429 8450  
Très utilisée dans le milieu sportif, la Mésothérapie connaît son heure de gloire grâce à l’esthétique. Reconnue par l’Académie de Médecine en 1987, cette discipline est aujourd’hui enseignée et pratiquée par des médecins dans le monde entier. Qu'est-ce que la Mésothérapie ? Découverte en France en 1952 par le Dr. Michel Pistor, la Mésothérapie est une technique médicale qui consiste à injecter au plus près de la lésion, de faibles doses de médicaments dans la peau, à l'aide d'une très petite aiguille stérile à usage unique. Ces injections sont superficielles et peu douloureuses. Elle s’adresse à tous en dehors de la femme enceinte.   Quelles sont les maladies les mieux traitées par la Mésothérapie ?Du fait de l’injection locale dans la peau, la Mésothérapie s’adresse avant tout aux problèmes localisés:En rhumatologie : l’arthrose quelque soit sa localisation, le torticolis, les névralgies (sciatique ou cervico-brachiale), les lombalgies…  En médecine du sport : les tendinites, les entorses, les déchirures musculaires….En pathologie circulatoire : l’insuffisance veineuse et les jambes lourdes, les oedemes…  En esthétique, les rides du visage et du décolleté. La cellulite. Que met-on dans les seringues ? Toujours des produits connus, utilisés en médecine générale, disponibles en pharmacie : décontracturants, antioedémateux, anti-inflammatoires, vasodilatateurs, calcitonine, polyvitamines, etc…Mais jamais de cortisone, car ce n’est pas une infiltration.` Est-ce dangereux pour la santé ? Toutes les précautions d'antisepsie sont systématiquement prises. Aucun risque d'hépatite virale et d'HIV. Les effets secondaires sont peu fréquents et le plus souvent bénins. Combien de séances sont nécessaires ?Cela dépend avant tout de la maladie : pour les pathologies aigues, le protocole habituel consiste à débuter par 3 séances espacées d’une semaine. Pour les problèmes chroniques, le nombre de séance et l’intervalle varient.En esthétique, tout dépend de l’état de la peau. Dr. Mona CherifMembre de la Société Française de MésothérapieemailProtector.addCloakedMailto("ep_e92d7ca0", 1);
8 questions sur la nouvelle grippe A/H1N1 : La grippe est une infection respiratoire aiguë, très contagieuse, due aux virus Influenzae. Les virus grippaux se répartissent entre différents types : A, B et C. Les virus A et B sont à l'origine des épidémies saisonnières mais seul le virus A peut être responsable de pandémies. Le virus C occasionne des cas sporadiques. 

Dans l'épidémie actuelle, il s'agit d'un « nouveau » virus humain d'origine porcine, le virus A/H1N1. Que signifie le terme pandémie grippale ? Une pandémie et une épidémie se définissent toutes deux comme une forte augmentation des cas d'une même maladie à un moment donné. La différence se situe dans l'étendue du phénomène : la pandémie se caractérise par une diffusion géographiquement très étendue à plusieurs ou tous les continents.

En raison de l'extension mondiale de l'épidémie de grippe A/H1N1, l'OMS a déclaré le 11 juin 2009 la situation de pandémie mondiale. Comment se propage la nouvelle grippe A/H1N1 ? La transmission du virus se fait principalement par voie aérienne (par la toux, l'éternuement ou les postillons) mais peut également être manu portée (transmission par les mains et les objets touchés et donc contaminés). 

Les virus de la grippe survivent plus longtemps lorsque le temps est sec et froid, raison pour laquelle les épidémies saisonnières surviennent en hiver dans les climats tempérés. Quels sont les symptômes de la nouvelle grippe A/H1N1 ? Les symptômes apparaissent de 1 à 4 jours après la contamination. La maladie se propage rapidement, en particulier quand il y a de fortes concentrations de populations (transports en commun, collectivités). Une personne malade est contagieuse dès les premiers symptômes et pendant environ 7 jours. Elle doit donc s'isoler et porter un masque quand elle est en présence d'une autre personne pendant toute cette période pour éviter de contaminer son entourage. Les virus grippaux s'attaquent surtout aux voies respiratoires supérieures (nez, gorge, bronches), rarement aux poumons. L'infection dure généralement une semaine et se caractérise par l'apparition brutale d'une forte fièvre, de douleurs musculaires, de maux de tête, d'une sensation de profond malaise, d'une toux sèche, d'une gorge irritée et d'une rhinite. La plupart des sujets atteints guérissent en une à deux semaines sans traitement médical. La grippe fait courir des risques aux plus jeunes, aux personnes âgées et aux malades souffrant de certaines pathologies : problèmes respiratoires, problèmes cardiaques ou rénaux, cancer, diabète notamment. Comment se prémunir contre le virus de la nouvelle grippe A/H1N1 ? Un vaccin sera disponible à partir de l'automne 2009. Dans l'attente, des mesures d'hygiène (dits « gestes barrière ») sont recommandées afin de limiter les risques de contamination : - éviter tout contact physique avec une personne malade ; - se laver régulièrement les mains au savon ou se les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique (disponible en pharmacies et grandes surfaces) et notamment après avoir toussé ou s'être mouché ; - se couvrir la bouche et le nez quand on tousse ou éternue : avec un mouchoir à usage unique (à jeter dans une poubelle fermée, si possible par un couvercle et équipée d'un sac plastique), avec le bras ou la manche ou avec les mains (s'il est possible de se les laver immédiatement après). Existe-t-il un traitement curatif efficace ? Les médicaments antiviraux : l'oseltamivir (Tamiflu ®) et le zanamivir (Relenza ®) sont efficaces sur ce virus. 

Ils ne peuvent être délivrés que dans le cadre d'une prescription médicale après consultation et diagnostic réalisés par un médecin, dès l'apparition des premiers symptômes. Ils ne constituent en aucun cas un traitement préventif. 

Il existe un traitement antiviral pour les enfants de plus de 1 an (antiviraux sous forme pédiatrique) qui peut être prescrit, en cas de besoin. Quelle est la différence entre un produit antiviral et un vaccin ? Les produits antiviraux doivent être pris rapidement dès le début de la maladie. Ils peuvent atténuer les symptômes de la grippe, raccourcir la durée de la maladie et probablement prévenir les complications. 

Les traitements antiviraux réduisent la capacité de reproduction du virus, mais n'immunisent pas contre le virus. Deux produits antiviraux peuvent être utilisés indifféremment dans le traitement du virus A/H1N1, l'Oseltamivir (Tamiflu®) et le Zanamivir (Relenza®). 

Les vaccins sont le principal outil de prévention de la maladie causée par la grippe, comme d'autres infections. Ils provoquent l'immunisation du patient en stimulant sa production d'anticorps contre le virus. Quelles sont les recommandations générales à l'attention des voyageurs ? Si vous ressentez des symptômes grippaux (fièvre supérieure à 38°C, ou courbatures, ou grande fatigue et toux ou difficultés respiratoires) avant votre départ, il est recommandé d'annuler ou de reporter votre voyage tant que vous êtes contagieux (soit pendant environ 7 jours après le début de vos symptômes). Prenez contact avec votre médecin traitant et restez à domicile. Doit-on consulter un médecin avant de partir dans un pays infecté par le virus ? Avant de partir, vous pouvez, comme pour tout séjour à l'étranger, vous informer auprès de votre médecin traitant, d'un centre de vaccination international ou d'un centre de consultation des voyageurs.Docteur Mona Chérif
Médecine générale 
Belgium Medical Center
Tel : 04 362 47 11
Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_42a185d5", 1);  
Les magazines d'aujourd'hui sont plein de photos de jolis jeunes mannequins toutes fines. La plupart des rubriques que l'on y trouve réfèrent à la mode, aux différents régimes et aux types d'exercices nécessaires à une ligne parfaite. Les préoccupations liées au corps parfait peuvent aboutir à de fâcheux troubles alimentaires. Il faut noter quand même que 98% de filles sont atteintes de ces problèmes pour uniquement 2% des garçons. Qu'est-ce que le trouble alimentaire ?Un trouble alimentaire est une compulsion de manger, ou au contraire de s'abstenir de se nourrir, qui affecte de manière négative la santé physique et mentale de la personne. Ce trouble est plus fréquent chez les jeunes filles/femmes de 12 à 35 ans, de n'importe quelle société et race. Ce trouble est présent partout mondialement mais affecte plus les ethnies ou l'attention est portée sur la perte du poids et l'image du corps. Le trouble alimentaire est plus qu'un régime à long terme, cela peut se développer en de déplaisants troubles du comportement. Les différents types de troubles alimentaires :Il y en a 4 : l'anorexie mentale, la boulimie mentale, "binge eating" et orthorexia mentale. L'anorexie mentale Caractérisée par la perte de poids, elle s'exprime par une diminution de la quantité de nourriture ingérée, le plus souvent par l'élimination des aliments riches en calories. Elle évolue ultérieurement vers une diète stricte que l'individu s'impose à lui-même.

C'est la personne qui "intentionnellement" se laisse "crever" de faim. Elle a peur de prendre du poids ou de devenir "grosse" et est préoccupée par son poids et l'image de son corps. En général, cette personne sera une perfectionniste, obsédée par la réussite de ce qu'elle entreprend, et qui malgré cela, se fixe des buts inatteignables. Quand elle échoue, elle cherche à contrôler quelque chose dans sa vie : La nourriture et le poids. Un manque d'estime de soi et être soumis à des critiques constantes, peuvent provoquer l'anorexique. L'individu concerné à peur de perdre le contrôle et même la consommation d'une petite ration de nourriture est perçue comme un manque de maîtrise !

A ceci se lient aussi des sentiments d'ineffectivité, perte d'initiative, restriction de l'expression émotionnelle, perte de la libido et perturbations des performances et des symptômes physiques comme la sécheresse cutanée, l'hypothermie et les arythmies cardiaques. La boulimie mentale Soucis exagéré de sa silhouette et de son poids.
La personne, concernée mange sans arrêt, se purge et fausse l'image du corps. La personne boulimique mange une grande ration de nourriture et puis se libère de l'excès des calories en se faisant vomir, en utilisant des laxatifs / des diurétiques ou en faisant de l'exercice à l' extrême. Ce comportement est souvent observé chez ceux qui mentent de manière pathologique, chez les cleptomanes et chez ceux qui souffrent de promiscuité sexuelle. La personne boulimique ne souffre pas uniquement du trouble alimentaire mais présente aussi d'autres comportements qui sont dangereux. Binge Eating Disorder Ceci se caractérise par des périodes de consommation de nourriture incontrôlées. La différence avec la boulimie est que la personne souffrant de "binge" ne se fera pas vomir pour se libérer de l'excès du poids. Elle mangera quand elle n'a même pas faim et peut continuer à se nourrir alors qu'elle est déjà à satiété. Elle peut avoir un poids normal, un surpoids ou même être obèse.Ici les symptômes pouvant apparaître sont de l'ordre de la dépendance de l'alcool ou de la drogue. Orthorexia Mentale La personne atteinte de ce trouble est obsédée par le fait de ne se nourrir que d'aliments sains. Elle peut suivre un régime allant à l' extrême. En cherchant à se guérir d'un désordre spécifique, l'orthorexique fixe des règles très rigides concernant la nourriture. Les causes des troubles alimentaires :L'environnement, les traumas et la biologie de la personne influencent son régime alimentaire. Cause environnementale :Les médias ont une grande influence sur les troubles alimentaires. L'apparence des modèles dans le monde publicitaire et autre envoie un message dangereux! Souvent les jeunes filles pensent que le succès et la valeur de soi sont associés avec le fait d'être maigre. Comportements parentaux :Des études montrent que l'origine des troubles alimentaires se trouvent dans les familles surprotectrices et / où les modes de communications sont perturbés. Quand les parents sont critiques ou ne montrent pas assez d'affection, leurs enfants développent des comportements destructeurs et critiques envers-eux-memes. Ils ont des difficultés à se prendre en main. Ceci peut empêcher le développement de la confiance en soi et de l'estime de soi et une telle personne ne cherche sa valeur qu'au travers les regards des autres. Elle fera ce que l'autre veut, s'identifiera à l'image que l'autre a d'elle (et ainsi perdra sa propre identité!). Si dans les familles troublées, des stratégies de survie n'ont pas été développées, les enfants n'ont pas d'autres solutions que de se tourner vers la nourriture ou la drogue qui servent de substitut à leur problème. Le trauma : Le trouble alimentaire peut apparaître suite à un trauma vécu : divorce parental, parents ayant une forte personnalité écrasant l'enfant, décès d'un être cher, abus physiques ou sexuels vécus, etc. Ces enfants victimes peuvent devenir boulimiques ou anorexiques selon les cas ! Traitement des troubles alimentaires :Il existe un test psychologique anglophone « Questionaire of Eating and Weight Patterns » (QEWP), version pour adolescents et une autre pour les parents, qui prend aussi en considération la dépression.Dans un premier temps pour l'anorexie, l'accent est mis sur la prise de poids. Des antidépresseurs sont prescrits pour traiter l'anxiété et la dépression qui sous-tend. Un complément de zinc est recommandé comme routine pour le traitement dans le cas d'une anorexie nerveuse.

L'idéal est aussi de séparer la personne concernée de sa famille car le traitement est long et peut apparaître le chantage affectif. Parents et amis peuvent aider :Il y a plusieurs groupes de soutien qui donnent des informations sur les solutions existantes afin d'aider un proche souffrant de troubles alimentaires. Il est très important de bien s'informer en lisant des articles, des livres, pour mieux les cerner et les comprendre. Venir en aide à une personne souffrant de troubles alimentaires est difficile, c'est pour quoi il est fortement conseillé de demander l'aide d'un thérapeute avec qui vous pouvez partager tout le côté émotionnel que vous vivez. Ce qu'il ne faut surtout pas faire :Dire à la personne de manger plus ou de s'abstenir de manger selon son trouble. C'est justement ce qui vous semble si simple qui est en fait si compliqué pour la personne concernée. Il est aussi prudent de ne pas juger le progrès, aussi petit qu'il soit à vos yeux, fait par la personne ou de se moquer car elle va voir un psychologue. Pour finir je dirai qu'il est possible d'en guérir ! Pour cela il faut un travail d'équipe avec le médecin, le nutritionniste et le psychologue / psychiatre. Il peut arriver que pendant la période de guérison il y ait des rechutes, mais c'est prévisible. Le plus important est de ne pas perdre espoir ! Pour votre information, voici deux institutions reconnues pour leur excellent service ainsi que pour de bons résultats : - A Paris "La Maison Solenn" - A Bruxelles "La Ramee" Lecture :- "L'Anorexie" de Thierry Vincent - "L'Anorexie, ennemie sans visage" de Gaétane Bolle - "Guérir de l'anorexie" de Peggy Claude-Pierre - "L'anorexie chez les Adolescentes" de Robert Pauze - "La Boulimie anonyme" de Dominique B. - "Papa, maman, on m'a traite de gros" de Elizabeth Lesne - "Kilos Ados" de Marie Belouze ATTENTION ! Si vous connaissez quelqu'un qui souffre en silence, il serait souhaitable d'en parler à l'un des parents pour agir au plus vite. Si vous avez des questions concernant cet article, n'hésitez pas à m'écrire : emailProtector.addCloakedMailto("ep_120ef9a3", 1);  
  1. Les + lus
  2. Les + récents