fbpx

Parole de Coach : La parole à Fanny Pelizzari, Business Coach – Créatrice des possibles et experte en reconversion professionnelle à Dubai !

 Parole de Coach : La parole à Fanny Pelizzari, Business Coach – Créatrice des possibles et experte en reconversion professionnelle à Dubai !

Depuis combien de temps à Dubai ? Et depuis quand exercez-vous en tant que Business Coach ?
Arrivée à Dubai pour des vacances il y a 18 mois, j’ai eu un réel coup de cœur pour la ville. Au bout de 15 jours, j’ai décidé d’y poser mes valises et mon entreprise de Coaching. Et quel bonheur d’avoir dit OUI à cette ville pleine d’énergie positive pour qui veut entreprendre.

Présentez-nous votre activité en quelques lignes…
J’aide les femmes en quête de sens et d’alignement à reprendre les rênes de leur vie pro pour enfin oser créer et développer une Entreprise qui leur ressemble. Je les accompagne pour réaliser leur transition de salariée à entrepreneur en toute sécurité grâce à un coaching vitaminé.
Qu’il s’agisse de valider leur projet entrepreneurial ou de développer une activité déjà lancée, ensemble nous formons une équipe au service de leur épanouissement professionnel.

Quel formation, diplôme ou certification avez-vous pour cette activité ?
Juriste de formation puis Manager, Chef de projet, Formatrice et Coach certifiée par l’Académie de méditation Tangram. Le coaching et l’accompagnement ont toujours été au cœur de ma pratique professionnelle.

Avant d’être dans l’accompagnement, aviez-vous une autre activité ? Si oui qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour changer de voie ?
Tout au long de ma carrière, mon leitmotiv a toujours été : la croissance pro et l’épanouissement de chaque membre de l’équipe alliés au meilleur service client possible. L’humain avant tout et le reste suit !
Chef de projet juridique et Manager d’équipes pluridisciplinaires pendant plus de 12 ans au sein d’entreprises à mission, j’ai eu l’occasion d’expérimenter et de mettre en place des systèmes d’accompagnement ainsi que des organisations qui fonctionnent.
En 2018, j’étais au sommet de ma carrière et j’avais en apparence « tout pour être heureuse » mais je sentais un désalignement profond.
En quête de sens, j’ai alors découvert la pratique méditative avant de me former au métier de Coach de méditation Tangram. Un véritable voyage initiatique qui m’a donné l’élan pour changer de vie.
Mon diplôme en poche, j’ai décidé de tout quitter pour créer mon entreprise de coaching.
En définitive, j’ai gardé ce qui me fait vibrer : le coaching pro et la méditation Tangram. Deux outils complémentaires pour l’épanouissement – professionnel et personnel – car les deux sont interdépendants.
En modifiant sa vie professionnelle, toutes les autres sphères sont impactées et c’est en cela que le coaching est une aventure humaine extraordinaire.

Quelle est la problématique la plus fréquente des personnes que vous accompagnez ?
La difficulté est de savoir par où commencer lorsque l’on veut réaliser le shift de salariée à entrepreneur et les questions sont nombreuses :
• Savoir ce que l’on veut vraiment et quel business model est adapté à son mode de vie ?
• Quoi prioriser ? C’est-à-dire quelles actions entreprendre et pour quels résultats possibles ?
• Comment packager son offre et identifier son marché cible ?
• Comment trouver ses premiers clients ?
En fonction des objectifs prioritaires, du degré de maturité du projet et surtout du mode de fonctionnement de chacune, nous créons ensemble un plan d’action personnalisé. C’est une feuille de route avec les étapes et points clés de la réussite du projet.
Visibilité et passage à l’action ciblée sont indispensables pour réaliser sereinement sa transition vers l’entrepreneuriat et cela quel que soit le domaine d’activité concerné.

Quelle est votre marque de fabrique ? Quel est votre mantra ?
Mon mantra : « Tout est possible car TOUT part de Soi et on ne part jamais de zéro ».
C’est pourquoi, il est important de partir de ses réelles envies, besoins, valeurs, compétences et aspirations pour construire une entreprise viable et rentable sur le long terme.
La techniques et les stratégies business interviennent dans un second temps pour matérialiser son projet.
Pour cela, j’ai créé une méthode alliant Coaching pragmatique et Méditation Tangram.
Ainsi, en coaching on applique des outils concrets de manière consciente pour poser les bases saines des systèmes de son entreprise et lever les blocages. En parallèle, la pratique régulière de la méditation permet d’enclencher les transformations nécessaires au niveau inconscient.
Au fil des séances, cela permet d’adopter et de cultiver l’état d’esprit favorable pour vivre sereinement le tumulte engendré par cette nouvelle vie d’entrepreneur en construction et mutation.

Comment se déroule une séance type avec un client ? Exercez-vous en face à face et/ou en visio ?
Tout commence par une séance de diagnostic afin d’identifier précisément l’objectif prioritaire du coaching que l’on validera ensemble afin de fixer notre cadre de travail.
Une fois le projet validé, les séances ont lieu en visio avec une thématique précise sur laquelle nous travaillons via des exercices et des mises en situation pratiques.
En intersession, la cliente accède à son « Livret des Possibles ». Un espace de travail dédié à sa réussite dans lequel je mets à disposition des fiches personnalisées et des ressources en fonction des points à travailler pour concrétiser son projet.
Le programme permet donc de clarifier et développer sa vision d’entrepreneur, construire le business model adapté et surtout initier les actions nécessaires pour atteindre ses réels objectifs.

Quelle est votre source de motivation chaque jour ?
Savoir que je peux transmettre mes compétences et accompagner les autres, comme je l’ai été, est exaltant. Et le tout en ayant construit une entreprise au service de ma vie et non l’inverse.
Et puis, donner cet exemple à mon fils est une source de motivation inépuisable car il apprend que plusieurs voies sont possibles. La preuve par l’exemple vaut plus que tous les grands discours.

Quelle est votre plus grande fierté en tant que coach ?
Regarder mes clientes oser, se transformer, prendre confiance en leur capacité et à mieux se connaître au fil des semaines. Les voir prendre leur place en tant qu’entrepreneur, construire leur offre, devenir actrice de leur réussite pro et partager leurs victoires sont une source de joie infinie.

Que trouvez-vous « difficile » dans votre métier au quotidien ?
En coaching individuel, je suis 100 % à l’écoute de mes clientes et c’est extrêmement énergivore. Les projets de chacune occupent beaucoup mon esprit entre les séances. J’apprends donc à me ménager des espaces de déconnexion pour une vie plus équilibrée.
Je limite également le nombre de personnes que j’accompagne en même temps.
J’ai aussi dû apprendre et comprendre que l’on ne peut aider personne contre son gré. Ainsi, même si cela est frustrant, on ne peut ni aider – ni faire – à la place de l’autre. Il est essentiel de trouver sa juste place en coaching car chacun est responsable de ses choix.

Quelle est votre routine « bien-être » au quotidien ?
Depuis peu, j’ai découvert le yoga que je pratique avec mon amoureux en plus de la méditation, du sport au quotidien. J’alterne entre des moments intenses de travail et d’autres de détente totale, en fonction de mes priorités. Et je n’hésite surtout pas à faire une petite sieste lorsque j’en ai besoin. Le tout régulièrement arrosé de matcha, de café (j’essaie d’arrêter mais c’est dur… addiction quand tu nous tiens) et d’eau.

Si vous aviez deux conseils à donner à nos lecteurs pour vivre sereinement cette année ?
Conseil #1 : chaque trimestre, prenez le temps de réévaluer votre quotidien en identifiant ce qui vous fait du bien et ce que vous souhaitez changer en répondant à ces questions : Pourquoi je veux garder, changer ou abandonner cela ? En quoi cela sert mes objectifs de vie ?
La réponse vous guidera vers ce qui vous motive et vous donne réellement de la joie.
Ecoutez vos envies profondes, ce que votre cœur et votre corps vous disent pour réellement vous exprimer et donner vie à vos projets.
Conseil #2 : apprenez à méditer et faites-en une pratique régulière. Cela vous permettra de créer des moments de reconnexion avec vous-même et d’être plus ouvert aux autres pour une vie plus harmonieuse et heureuse.
Conseil bonus : préférez la qualité à la quantité – y compris avec vos enfants – en priorisant le « quality time ». Cela fait toute la différence !

Et deux bonnes adresses ?
Awani The Beach pour leurs incroyables mezzeh et la vue sur la mer.
Pier 7 à La Marina pour son choix de restaurants fancy.
Deux adresses pour partager de bons moments avec vos proches car manger rapproche et crée des souvenirs communs.

Deux comptes Instagram inspirants :
@metamorphosepodcast ⇒ premier podcast de développement personnel francophone que j’ai écouté, des clés pour grandir et se comprendre.
@lucilewoodward ⇒ bonne humeur, pratique sportive et assiettes joyeuses sont au programme. Lucile ne ménage pas ses efforts pour nous faire bouger de chez nous. « Se faire du bien sans se faire de mal », telle est sa philosophie.

Des projets futurs ?
Contribuer à rendre chacun autonome et maître de sa vie pro car il n’y a pas de fatalité. Je suis persuadée qu’à tout instant nous pouvons décider de changer les choses et passer à l’action.
Concrètement, je veux offrir des boîtes à outils pour aider les entrepreneurs à donner vie à leur projet via des formations en ligne et pourquoi pas écrire un livre.
Je développe également le consulting pour améliorer l’organisation des entreprises en visant la performance et le bien-être de chacun.
Et pour aller plus loin et être accompagné personnellement, je reste présente en coaching individuel car j’adore ces moments de partage.

PETIT PORTRAIT INDISCRET
Plutôt matinal ou oiseau de nuit ? Les deux, cela dépend de mes envies du moment et je dis rarement non à une soirée entre amis.
Plutôt café-croissant ou pti-dej healthy ? Petit dej healthy avec un pain au raisin le dimanche, mon péché mignon.
Plutôt sport extrême ou méditation ? Les deux, j’ai mon brevet de parapentiste et la méditation fait partie de mon quotidien. Prochain défi : un saut en parachute.
Plutôt robe-sandales ou tailleur-talons ? Robe-talons le soir et casual la journée, j’ai quitté le tailleur en même temps que mon job de cadre manager.
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Le week-end, c’est ambiance cocooning et travail car mon jour de repos est le jeudi – en décalé – pour vraiment en profiter.
Plutôt cigale ou fourmi ? Fourmi qui succombe à des instants de folie pour profiter de la vie en gâtant son entourage.

LE MOT DE LA FIN :
« Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme ».
Ces vers sont tirés du poème Invictus de William Ernest Henley, l’un des textes préférés de Nelson Mandela.
A chaque instant, nous pouvons décider de changer de direction pour donner vie à nos rêves. Il suffit d’une mini-action pour enclencher les changements nécessaires à notre épanouissement.
Alors, profitons du voyage et osons demander de l’aide si nécessaire car il y a toujours une personne prête à nous tendre la main et nous aider à réussir plus vite et plus facilement. Inversement, nous pouvons toujours aider quelqu’un, il suffit de lever les yeux et d’accueillir ce qu’il est.

Contacts :
Site Internet : Possiblefactory.com
Instagram : @fanny.possible_factory
WhatsApp : +58 547 3614
Mail : [email protected]
Podcast : « Entrepreneurs & Missions » disponible sur toutes les plateformes

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Vendredi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

La rédaction

La rédaction, c’est une équipe de passionné(e)s par l’écriture et les « histoires » de Dubai. Retrouvez l’ensemble de l’équipe rédactionnelle actuelle sur la page Qui-sommes-nous.

Vous aimerez aussi