fbpx

Séjour en Afrique : découvrez le Zimbabwe et la Zambie !

Bien que moins prisés que le Kenya, la Tanzanie ou l’Afrique du Sud, le Zimbabwe et la Zambie sont des destinations idéales pour (re)découvrir toute la richesse de l’Afrique de l’Est. Immersion au cœur de la savane, découverte des chutes Victoria, nuits au plus près des hippopotames…
Leurs paysages dignes du Roi Lion vous laisseront des souvenirs mémorables. Suivez le guide pour tout savoir sur ces deux joyaux sous-estimés d’Afrique !

• IDEE D’ITINERAIRE 

• Pour une semaine au Zimbabwe :

o Arrivée à l’aéroport de la capitale : Harare. Nous vous conseillons d’y rester seulement une nuit, comme point de départ vers la suite du voyage. L’hôtel N1 est agréable, en plein centre-ville avec un bon rapport qualité-prix.

o Bulawayo : Le meilleur moyen de rejoindre la 2e plus grande ville du pays est de reprendre un vol interne. Cette ville aérée et colorée est une belle première étape pour découvrir le pays. Ne ratez pas la National Art Gallery située dans une magnifique ancienne bâtisse coloniale : nationalgallerybyo.com

Pour une immersion dans la riche histoire de l’ancienne Rhodésie, direction le Railway Museum. Attention, il n’est pas facile à trouver, il faut longer les rails à pieds, puis tourner dans First Street. N’hésitez pas à demander votre chemin !
Localisation : ICI

o Direction ensuite le Matobo National Park, situé à 30 min de voiture de Bulawayo. Les paysages rocheux uniques au monde de ce parc classé au patrimoine mondial de l’UNESCO abritent de nombreuses grottes habitées par les Bushmen il y a 2000 ans et leurs peintures rupestres.
Vous pourrez également partir en safari dans la zone protégée du parc à la recherche des rhinocéros noirs et blancs, tous deux en voie de disparition. Zèbres, girafes, hippopotames, léopards, crocodiles, babouins, oiseaux… De quoi émerveiller petits et grands !

Nous vous conseillons d’y passer deux nuits. Différents camps proposent des lodges à tous les prix situées autour du parc national.

o Hwange National Park : Direction ensuite le plus grand parc du pays qui abrite l’une des plus importantes densités d’éléphants du continent. Pour un séjour unique et magique en pleine nature, nous vous conseillons le camp Iganyana.

Militant pour la protection de la vie sauvage, ce camp à taille humaine vous accueillera au sein de sa jolie famille. Situé en bordure du parc, vous passerez vos soirées au coin du feu à admirer les animaux, comme les éléphants sauvages qui viennent boire à quelques mètres des visiteurs.
Vous pouvez organiser directement vos activités avec eux : safaris matinaux, sur la journée, de nuit, balade à pieds, visite du Painted Dog Conservation Center… Le seul risque est de ne jamais vouloir repartir !

Vous pouvez également organiser avec eux votre transfert depuis le parc de Matobo (5h de route environ).

o Située à deux heures de route du parc, direction la dernière étape de notre semaine : Victoria Falls. Lieu incontournable, la ville a été construite dans le parc national où se trouvent les chutes.
La nuit, attention aux éléphants qui se baladent en liberté dans la ville. Ils peuvent être très agressifs et des accidents mortels se produisent régulièrement. Privilégiez le taxi ! Vous trouverez différentes lodges ou hôtels situés dans toute la ville. La Livingstone Lodge propose un bon rapport qualité/prix, avec son joli jardin et sa piscine.

Commencez votre visite par le parc des Victoria Falls, 30 dollars par personne. En fonction de l’année, l’eau et la brume y seront plus ou moins denses, ce qui rend ce lieu magique à n’importe quelle saison.
N’oubliez pas votre K-Way ! En période basse, vous pourrez faire du rafting ou vous baigner dans la Devil’s Pool (côté Zambie). Une expérience inoubliable !

Différentes activités sont proposées : tyrolienne, saut à l’élastique, tour en hélicoptère… Les amateurs de sensations fortes seront ravis ! Des safaris à la journée sont également possibles au Chobe National Park au Botswana. Nous vous conseillons de vous rendre au Victoria Falls Tourist Information Center situé au centre-ville. Le staff peut négocier les prix pour vous et réserver vos activités auprès des compagnies.

Pour une balade sur les rails, le Bamba Tram propose depuis peu un petit tour de la ville ainsi qu’un arrêt musée/point de vue sur les chutes. Vous pourrez même voir des éléphants depuis votre siège ! Idéal pour les enfants. Rendez-vous au restaurant The Three Monkey, lieu de départ du tram, pour vérifier les horaires.
Ceux fournis par les lodges ne sont pas toujours à jour.

Pour un dîner, une adresse coup de cœur : le Dusty Road. Situé à l’écart du centre-ville, n’hésitez pas à prendre un taxi et lui demander de revenir vous y chercher. Ce restaurant à la décoration 100% recyclée revisite différents plats à base de produits locaux. Avant de vous asseoir, la cheffe vous présentera les différents ingrédients utilisés trouvés dans la savane. Une partie des fonds est reversée pour un programme aidant les enfants du village qui vous proposeront même une pause en chanson pendant le repas.
Une expérience culinaire et humaine inoubliable loin des restaurants touristiques.

Pour une pause à deux pas du parc des Victoria Falls, la galerie d’art Tami Art est le lieu idéal. L’artiste y expose ses magnifiques photographies. Les amateurs de cartes postales y trouveront les plus belles et les moins chères de la ville. Comptez tout de même 5 dollars pour un timbre pour l’Europe.
Le Royal Kingdom Hotel et son magnifique bar-restaurant au décor typique de l’ère coloniale est une très bonne idée pour boire un verre.

Pour une soirée festive, la chaîne locale Pariah State vous fera découvrir la musique locale. Proftez de la jolie et grande terrasse jusqu’au bout de la nuit. Le bar The River Brewing propose lui plusieurs bières locales concoctées avec des produits trouvés dans la savane. L’équipe se fera un plaisir de vous présenter ses créations. La nourriture y est aussi très bonne.

N’hésitez pas à vous balader dans la ville pour profiter des boutiques de souvenirs. Coup de cœur pour la boutique n°15, où la couturière Alice confectionne des pièces en une heure seulement. Vous pouvez choisir le tissu parmi plusieurs pièces de wax plus belles les unes que les autres. Le Elephant’s Walk met lui en valeur des artistes locaux. Artistes peintres, photographes, bouquinistes, antiquaire précolonial… À ne pas louper.
Le marché situé à l’arrière, Curio Open Market, propose également des souvenirs à petits prix.

• Pour une deuxième semaine en Zambie :

o Situé juste après le parc des chutes Victoria, direction le pont où se trouve la frontière pour vous rendre en Zambie à pied. Après avoir passé la douane, prenez un taxi direction la ville de Livingstone, située à quelques kilomètres. Colorée et très agréable, nous vous conseillons d’y passer une journée et une nuit.
Vous trouverez plusieurs lodges à différents prix. Si vous voyagez en famille, privilégiez les plus modernes. Les salles d’eau y seront plus agréables pour les plus petits.

Le musée est intéressant pour ceux qui veulent découvrir l’histoire du pays et celle de l’explorateur David Livingstone. N’hésitez pas à vous rendre ensuite au petit marché qui longe le parc. Nous vous conseillons de prendre le temps de visiter toutes les boutiques avant de faire votre choix.
Vous pouvez marchander un peu les prix, tout en gardant à l’esprit que beaucoup de ces vendeurs/artistes font peu de ventes depuis le début de la pandémie.

Pour une pause fraîcheur, le glacier italien Da Canton est une pause incontournable pour les habitants de la ville. Profitez avec eux d’une délicieuse glace traditionnelle ! Pour le dîner, direction le Cafe Zambezi House. L’endroit est très agréable avec sa cour intérieure et son bar en bord de piscine.

o Direction ensuite la capitale du pays : Lusaka. Située à presque 500 kilomètres, vous pouvez prendre un chauffeur ou y aller en bus. Comptez tout de même entre 7h et 10h de trajet par la route. Pour un trajet plus rapide, vous pouvez également prendre un vol interne. La capitale, verte et aérée, est le point de départ des safaris le long du Lower Zambezi.

Si vous avez besoin d’y passer une nuit, la Troy Lodge est un très bon rapport qualité/prix avec ses chambres agréables et son restaurant. Le plus grand centre commercial de la ville, East Park Mall, est situé à quinze minutes à pieds. Vous y trouverez de nombreux bars et restaurants.

Si vous souhaitez explorer un peu plus la ville, direction le Kabwata Culture Village pour faire quelques emplettes. Des artistes et vendeurs locaux vous attendront dans des huttes traditionnelles pour vous présenter leurs objets réalisés à quelques mètres de là.

La galerie Henry Tayali expose de nombreux peintres et sculpteurs zambiens. Toutes les oeuvres sont à vendre, et les artistes peuvent même prendre des commandes personnalisées. Une belle découverte éloignée des zones touristiques.

o Pour une fin de voyage inoubliable dans la nature vierge et préservée, direction les magnifiques rives du Zambèze. Après avoir souffert du braconnage il y a quelques dizaines d’années, la population animale y est aujourd’hui en plein développement. Le pays est notamment devenu un paradis pour les ornithologues avec plus de 750 espèces d’oiseaux recensées. N’oubliez pas vos jumelles pour observer la faune au plus près !
Situé à 5h de route de Lusaka, vous pouvez organiser le transfert vers le Zambezi National Park avec l’agence qui organise votre safari. Nous vous conseillons Wilderness Horizon Safari qui s’adapte à tous les budgets et toutes les envies.

Pagayer au milieu des hippopotames, safaris de jour et/ou de nuit, campements en bord de rivière, croisière au coucher du soleil… L’agence vous proposera un programme sur-mesure. Pour un voyage en famille avec des enfants en bas âges, ils peuvent également vous proposer des activités adaptées. Par exemple, l’activité canoë est autorisée à partir de 12 ans, mais les plus petits peuvent profiter de la même balade dans le bateau de sécurité qui suit les canoës. Les crocodiles et hippopotames étant effrayés par le bruit du moteur, ils pourront admirer le paysage en toute sécurité.

Pour les plus aventuriers, le parc de Mana Pools (côté Zimbabwe) est situé de l’autre côté de la rive. Le seul parc au monde qui vous autorise à le parcourir à pied sans guide. À vos risques et périls !

• CONSEILS PRATIQUES POUR VISITER LE ZIMBAWE ET LA ZAMBIE

• Préparer son départ au Zimbabwe et en Zambie

o Arrivée au Zimbabwe : Le Visa tourisme est délivré à l’arrivée, valable 3 mois. Les prix actuels sont de 30 dollars pour une seule entrée, ou 45 pour une double entrée sur le territoire.

o Arrivée en Zambie : même procédure à l’arrivée, 50 dollars pour une simple entrée, 80 dollars pour une double et 150 pour des entrées multiples.

Pour celles et ceux qui prévoient de voyager au Zimbabwe et en Zambie, nous vous conseillons le KAZA visa. Vous pouvez le demander à l’arrivée dans les deux pays pour 50 dollars. Il vous permettra d’y entrer et sortir autant de fois que vous voulez pendant 30 jours. Si votre première destination est Harare, préparez-vous à passer un peu de temps à l’aéroport, car tous les comptoirs ne sont pas toujours disponibles.

La meilleure option est de prendre un vol allé Dubai-Harare (capitale du Zimbabwe), puis un vol retour Lusaka (capitale de la Zambie)-Dubai. Cette solution est même parfois moins coûteuse qu’un aller/retour ! La frontière terrestre entre les deux pays se trouve sur un pont qui surplombe les chutes Victoria. Elle est donc très facile à passer à pied.

o Le vaccin de la fièvre jaune est uniquement obligatoire pour les voyageurs en provenance d’un pays où la maladie est endémique. Aucun vaccin, sauf celui du Covid, n’est donc exigé depuis les UAE. Prévoyez seulement de l’antimoustique spécial zones tropicales.

o Pour organiser vos safaris, ce site permet de comparer tous les prix : safaribookings.com
Vous pouvez y contacter directement les agences qui vous intéressent.

o Quand partir ? Évitez la saison des pluies, de novembre à mars. La saison sèche d’avril à octobre est la saison idéale pour les safaris. Les points d’eau étant moins nombreux, les animaux sont plus faciles à repérer. Cependant, même si voir des félins est donc moins garanti entre mars et juin, les herbes hautes de la savane et les chutes Victoria gorgées d’eau offrent des spectacles verdoyants uniques et magnifiques.

Vie sur place

o Pour votre arrivée au Zimbabwe, le premier conseil indispensable est d’avoir des dollars américains. Le cours de la monnaie locale est tellement bas depuis l’indépendance du pays en 1980 que personne ne l’utilise. De plus, la petite monnaie est très difficile à trouver. Vous vous retrouverez rapidement bloqués chez les commerçants, même dans les supermarchés ou les grands restaurants. Demandez donc à avoir des petites coupures quand vous changerez vos AED en dollars, au lieu de gros billets. À savoir également que même les rares établissements qui acceptent la CB ont souvent des coupures d’électricité.

En Zambie, le Kwacha est beaucoup plus stable. La petite monnaie est aussi difficile à trouver, mais les dollars américains ne sont pas indispensables (ils sont tout de même acceptés).

o Nous vous conseillons également de toujours avoir une copie de vos papiers sur vous. Le numéro de passeport et/ou la certification de vaccination peuvent être demandés lors des activités. Pendant les trajets en bus, la police aux frontières peut également arrêter le véhicule et contrôler les visas de tous les passagers. Veillez donc à garder votre passeport sur vous et non dans la soute !

o Bon à savoir : Tout le monde parle très bien anglais dans les deux pays, nul besoin donc de prendre des cours de shona ou de ndébélé !

o Si vous souhaitez louer une voiture ou un 4×4 pour faire vous-mêmes vos trajets et/ou safaris, beaucoup d’agences sont disponibles sur place. Méfiez-vous tout de même de l’état des routes, de la circulation parfois très dense dans les grandes villes, et surtout, attention, même si ce n’est plus une colonie anglaise, on roule encore à gauche !

Ne vous fiez donc pas à la réputation du Zimbabwe ternie par les difficultés économiques et politiques. Ce pays abrite une richesse naturelle et culturelle hors du commun. La Zambie, pays de David Livingstone, ravira elle aussi à coup sûr les amoureux de destinations authentiques, préservées hors des sentiers battus. À vos passeports !

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Vendredi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Audrey Plantade

Audrey est passionnée par tous les sujets qui touchent à la culture, à l’art et aux voyages (sans oublier le sport !) … Elle est toujours partante pour explorer et nous faire découvrir de nouveaux lieux à Dubaï.

Vous aimerez aussi