Journal d’une Gourmande Coachée Chapitre 3 #LaHantiseDesFêtes

Donut festif

Si vous avez raté le chapitre précédant, lisez le Journal d’une GC ! Chapitre 2 #LaPression

Après un mois de coaching et des résultats super motivants (voir en bas J ), j’ai une certaine hantise des fêtes qui arrivent car elles peuvent gâcher tous mes efforts en seulement quelques jours.

Je me connais et je sais comment je fonctionne. Avant de débuter mon coaching, quand je faisais un écart, au lieu de déculpabiliser et rectifier le tir lors du repas (ou le jour) suivant… j’avais, au contraire, tendance à me dire que cela ne servait à rien. Je mangeais encore moins bien en mode perdu pour perdu.
Fini cette habitude ! Depuis un mois, j’ai appris à gérer les « écarts » et je suis assez sereine. Mais vais-je tenir quand tout est fait pour que je craque ??

Afin d’anticiper, j’ai demandé à Nico mon coach de m’aider à aborder les fêtes de fin d’année. Apparemment je ne suis pas la seule de ses coachées à lui avoir posé la question… Il a donc décidé de nous répondre par écrit.  
Je partage avec vous ses conseils en publiant sa réponse :

Comment aborder sereinement les fêtes de fin d’année ?

Le sujet des fêtes de fin d’année est plutôt plaisant ! Il implique généralement des voyages, de recevoir ses proches et de bons moments en famille et/ou entourés d’amis. Mais cette période est aussi généralement synonyme de rupture de la routine en termes d’entrainement et de nutrition. La part de l’un diminue alors que l’autre augmente (pas besoin de préciser, vous m’avez compris !).
Personnellement, je vois trois manières d’aborder cette période (on va essayer d’écarter les deux premières approches) :

1. Je continue ma routine comme d’habitude et rien ni personne ne m’empêchera de continuer à travailler afin d’atteindre mes objectifs !
Bon courage avec belle-maman quand il va falloir refuser de reprendre trois fois du bon plat fait maison et de la traditionnelle bûche de Noël.

2. Je lâche tout : plus d’entrainement et orgie de calories ! 
Je suis conscient que je vais laisser dans la bataille tout ou une bonne partie de mes progrès atteints jusqu’ici. Le retour de vacances, les premières pesées et la reprise de la routine sera difficile, voire impossible. En effet, il est beaucoup plus facile de se lâcher sur les calories et de ne plus s’entrainer que de remettre un processus mental en place qui sera perçu comme un échec à ce moment-là.

3. J’aborde la problématique de façon rationnelle et à tête froide. 
Je ne compte pas me braquer avec toute ma famille et mes amis. En même temps, je ne vais pas jeter à la poubelle tous les efforts et progrès atteins jusqu’ici. Je vais donc analyser et m’embarquer dans des compromis :

– Niveau Entrainement :
* Accéder à une salle, du matériel ou un simple espace pour s’entrainer va peut-être s’avérer plus compliqué. 
* S’évader 30, 40, ou 60 minutes afin de pouvoir s’entrainer peut-être aussi délicat au milieu d’un agenda social chargé.
* Je n’ai pas pris d’affaires de sport…

Mes suggestions : 
* Dégotez-vous un/une partenaire d’entrainement au sein de votre famille ou de votre groupe d’amis. Vous avez très certainement un oncle, une tante, un frère, une sœur ou un copain d’enfance qui s’entraine. Formez une alliance et mettez-vous d’accord sur un planning d’entrainement même léger. C’est toujours ça de fait !
* A 2, 3 ou 4 vous serez plus fort par rapport à la masse qui vous pousse à « simplement » profiter du moment et à laisser de côté toutes ces activités physiques qui semblent bien inutiles.
* Pas de salle, pas de matériel et pas de lieu dédié ? Pas de problème, passez en mode exercice en poids de corps et cardio sur un balcon ou dans la salle à manger. Il y a de nombreuses vidéos à disposition qui proposent des entrainements dans cet environnement. (TrainWithNicolas sur YouTube inclus).
* Si vous avez la chance de vous rendre en vacances dans un endroit sympa (montagne, campagne, bord de mer, lac, rivière, fleuve…) alors n’hésitez pas à chausser vos baskets et filer courir ou marcher avec votre famille afin de (re)découvrir tous ces endroits. Une bonne marche en plein air, si possible régulière, brûlera plus de calories que de rester devant Netflix.
* Et si vous n’avez pas pris vos affaires de sport dans vos valises alors c’est que vous étiez déjà parti sur l’approche # 1 ou 2 décrites au début.

– Niveau Alimentation :
* Continuer de peser ses aliments peut s’avérer compliqué. 
* Vous n’avez plus accès à votre frigo et vos aliments habituels ne sont plus là. 
* L’esprit est festif en cette période et les tentations sont grandes : victuailles et boissons en tout genre.

Mes suggestions :
* Si vous êtes suffisamment avancé dans le programme, vous devriez avoir maintenant une connaissance suffisante des aliments et de ce qu’ils apportent (glucides, lipides, protéines). Les notions de portion, de quantité et de satiété devraient aussi être maitrisées.
* A partir de ces éléments, il est plus facile de gérer son rythme au fur et à mesure que la journée avance :

  • Dans le cas où un bon repas est prévu pour le midi ou le soir, commencez par un petit-déjeuner léger. 
  • Si vous savez que le repas va être copieux : charcuterie en entrée, plat en sauce, fromage et dessert…
    Ne vous resservez pas trois fois ! Vous n’êtes pas obligé de saucer votre assiette avec 4 tranches de baguette. Goûtez un ou deux fromages sur une demi-tranche de pain et pour le reste de la journée, baissez votre consommation de lipide (gras).
  • Rappelez-vous que les protéines est le macronutriment que l’on délaisse le plus donc privilégiez les sources de protéines (animales ou végétales).
  • Rappelez-vous que les glucides sont partout et que l’on a tendance à trop en manger (pain, farine, céréales, fruits, légumes, pâtes, féculents…)
  • N’oubliez pas vos snacks afin d’éviter les fringales et de vous jeter sur le pain, le beurre ou les chips lors de votre arrivée chez vos amis. 

Si vous sortez de table et que vous vous tapez sur l’abdomen en disant : « j’ai trop mangé, je crois que je vais exploser » ou si vous allez vous coucher lourd et ballonné, c’est probablement que vous avez échoué dans la mission décrite ci-dessus. 

Bonnes fêtes !
Nicolas

Voilà, je sais ce qu’il me reste à faire ! En attendant, je savoure mes résultats de la semaine :
Résultats J+38 : -4.7kg

Rappel : j’ai eu tellement de questions que j’ai proposé à Nico d’animer un atelier nutrition pour celles et ceux qui aimeraient en savoir plus. Nous allons le planifier début 2021… idéal pour attaquer les kilos en trop suite aux fêtes de fin d’année !
Si vous êtes intéressé(e) par cet atelier nutrition, laissez votre contact ici et nous vous enverrons les informations pratiques.

En attendant, vous pouvez suivre ou contacter Nico sur Instagram, @TrainwithNicolas ou sur sa chaîne YouTube.

Laure R., la gourmande coachée.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

Laure Ramieri

Vous aimerez aussi