L’Afrique du Sud vous fait rêver ? Vous êtes en train de préparer votre voyage dans ce grand pays situé à la pointe du continent africain ? Que vous soyez à la recherche d’infos pratiques ou d’évasion, préparez-vous : Dubaimadame vous emmène à la découverte de la « Rainbow nation » !   Que voir ?     La région du Cap en 4 jours Vous aurez le temps de profiter de l’incroyable énergie de cette région et de découvrir quelques uns de ses incontournables, entre nature et culture :   • Dans la ville du Cap (ou Cape Town) : Vous entreprendrez l’ascension, à pied ou en téléphérique, de la Table Mountain ; Vous découvrirez les maisons colorées du quartier de Bo-Kaap ; Vous en apprendrez plus sur l’apartheid en visitant le tristement célèbre District Six et son musée ; Vous lézarderez sur les plages de Sea Point et profiterez des vagues pour vous essayer au surf ; Vous partirez sur les traces de Nelson Mandela dans la prison de Robben Island.   • Dans les environs du Cap : Vous rencontrerez les pingouins africains qui peuplent la jolie plage de Simon’s Town ; Vous vous perdrez dans les vignes de Stellenbosch et Franschhoek, joyaux viticoles nichés entre les montagnes ; Vous irez observer les dauphins et les baleines à Hermanus.   Le Parc National Kruger en 3 jours Trois jours seront suffisants pour découvrir le parc et rencontrer une impressionnante quantité d’animaux ! Kruger s’étend sur près de 20 000 km2 d’une faune incroyable dont le célèbre Big Five, composé de cinq animaux à la taille/force hors du commun : éléphant, buffle, lion, léopard et rhinocéros. Vous aurez également de fortes chances de croiser des girafes, des hyènes, des impalas, des guépards, des koudous, des hippopotames…    Quelques conseils pour l’observation des animaux :  1- surveiller les points d’eau, clairement indiqués sur la carte qui vous sera fournie à l’entrée du parc. Tous les animaux ont besoin de s’abreuver, et c’est autour des points d’eau que vous risquez notamment d’apercevoir le plus de lions.  2- c’est dans le sud du parc que se trouve le plus grand nombre d’animaux, notamment le Big Five, autour des camps Skukuza et Lower Sabie.  3- les heures les plus propices pour l’observation sont très tôt le matin et en fin d’après-midi. En pleine journée, quand il fait trop chaud, les animaux ont tendance à se mettre à l’abri, quand ils ne dorment pas. Nous vous recommandons de commencer votre safari dès l’ouverture des grilles, à 5h30 du matin.    Côté hébergement : vous pourrez loger soit dans une réserve privée, soit dans les nombreux camps situés au sein du parc. Rendez-vous sur le site officiel du parc pour plus d’infos.  https://www.sanparks.org/parks/kruger/    A quelle période ?    En janvier/février : c’est l’été dans l’hémisphère sud, vous aurez donc de la chaleur et du ciel bleu. Période idéale pour : faire des randonnées, profiter du grand air et se baigner.    En juillet/août : les températures sont fraîches, notamment dans la péninsule du Cap, et il fait sec dans la partie est. Période idéale pour : l’observation des baleines sur la côte Atlantique et celle des animaux à Kruger.    Comment s’y rendre ?   Vols internationaux DUBAI <–> CAPE TOWN  Emirates propose trois vols directs chaque jour. Durée du trajet : 9h.    DUBAI <–> KRUGER  Vous pouvez également relier l’aéroport de Kruger Mpumalanga depuis Dubai (ou inverse), avec escale obligatoire à Johannesburg.  Durée du trajet : 13h environ.    Vol intérieur CAPE TOWN <–> KRUGER  Pour relier Kruger depuis la ville du Cap : vous devez prendre un vol intérieur jusqu’à l’aéroport de Kruger Mpumalanga. South African Airways propose un vol direct chaque jour (et une multitude de vols avec escale).  Durée du trajet : 2h35.   Comment se déplacer ?    Pour vous déplacer dans le pays et au sein du parc Kruger, le plus simple reste de louer une voiture. Les chaines de location internationales (Avis, Europcar, Budget…) possèdent une antenne dans toutes les grandes villes d’Afrique du Sud et il vous suffira de présenter votre permis de conduire français ainsi qu’une carte de crédit (pour la caution) pour pouvoir louer un véhicule.    A noter : La conduite se fait à gauche. Pas de panique cependant : les routes sont tranquilles, les conducteurs généralement patients et le trafic assez fluide. Au final, si vous êtes habitué à la conduite à la mode dubaïote, vous vous rendrez vite compte que, malgré le manque d’habitude, il est moins stressant de conduire à gauche en Afrique du Sud qu’à droite à Dubai… ;-)   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !                   
Vous désirez vous retrouvez seul, en couple, en famille ou entre amis dans une villa de rêve à Bali mais ne savez pas vers qui vous tourner pour n’avoir rien d’autre à faire que de profiter de l’île des Dieux ?   Nous avons déniché pour vous la bonne adresse : Shanti-villa.com, le tout nouveau service de location de villas à Bali lancé par Shanti Travel. Shanti, du sanskrit signifiant sérénité, quiétude et paix… Un crédo, que l’agence locale a toujours mis au cœur de son activité. Experte de l’Asie, elle coordonne depuis plus de 11 ans, l’organisation de séjours sur-mesure dans le respect des traditions et coutumes du pays visité, par le biais d’un réseau solide d’experts dédiés. Si vous planifiez de partir à Bali et êtes à la recherche de villas à louer avec service de conciergerie de voyage fait d’activités et d’expériences uniques, Shanti-Villa est le site qu’il vous faut !   Une agence de location de villas personnalisée et à votre écoute Les experts Shanti-villa.com, francophones et anglophones et résidant à Bali depuis plusieurs années ont sélectionnés et testés pour vous les meilleurs hébergements et services de l’île. Que vous souhaitiez rester à Seminyak, Kuta, Canggu, Umalas, Ubud ou Tanah Lot, des villas sont disponibles pour vous accueillir sur toute l’île. Pour faciliter l’organisation de vos vacances, un expert Shanti-villa.com vous conseille lors de votre recherche d’hébergement et vous aide à planifier votre séjour jusqu’à votre arrivée à Bali. Il reste disponible 24/24 et 7/7 avant et durant vos vacances pour répondre à tous vos besoins et vous garantir la meilleure qualité de service. Shanti-villa.com : des expériences uniques à vivre seul, en couple, en famille ou entre amis Pour rendre votre séjour inoubliable et simplifier sa préparation, votre expert dédié Shanti-villa.com compose avec vous votre voyage et vous propose des expériences uniques. La diversité des activités proposées sur l’île des Dieux permet de satisfaire tous les goûts : que vous souhaitiez découvrir Bali lors d’un circuit itinérant ou préfériez un voyage bien-être, aventure ou découverte. Pour les sportifs, retrouvez des activités telles que : des treks, du rafting, du surf, de la plongé ainsi que plein d’autres expériences ! Pour les curieux désireux de s’immerger dans la culture Balinaise : ateliers de cuisine, spectacles traditionnels, massages et exploration de la faune de l’île : Bali s’offre à vous. Votre expert peut aussi s’occuper de la réservation de toutes sortes de services tels que : baby-sitter, chauffeur, cuisinier et restaurant, etc.   Regardez la vidéo Shanti Travel - Une journée Balinaise – pour un aperçu de ce qui vous attend en voyage à Bali !     TOP EXCLU ! Pour les lectrices et lecteurs de Dubaimadame, profitez de 5% de réduction exclusive pour toute réservation et suivez nos conseils pour réussir à tous les coups vos prochaines vacances à Bali ! Retrouvez toutes les informations sur Shanti Villa sur www.shanti-villa.com et contactez-nous par mail contact(a)shanti-villa.com, par WhatsApp +6281238918282.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !               
Photo :  Mausolée de Hafez, Chiraz - Iran   Voyager à moins de 4 heures d’avion de Dubai pour profiter pleinement des 4 jours de l’Eid, en voilà une bonne idée ! Alors bien sûr il y a Oman, Istanbul, Goa… mais pour ceux qui connaissent déjà on vous propose 3 idées de destinations qui sortent des sentiers battus et qui ont tout à gagner à être connues !   - La plus « mille et une nuits » CHIRAZ - Iran, 1h40 de vol Capitale de la province du Fars et ancienne capitale de la Perse avant Téhéran, aussi appelée " maison du savoir " cette ville est la capitale culturelle et artistique du pays. Située au sud-ouest de l'Iran, perchée en altitude elle mérite le détour ! Notre rédactrice Véronique Talma nous fait visiter l’Iran comme si on y était, de quoi vous donner l’envie de découvrir vous aussi ce pays merveilleux : lire notre article Persépolis, Chiraz, Ispahan… ces noms qui font rêver !   - La plus « dépaysante » (pour nos dubïaotes) BAKOU - Azerbaïdjan, 3h00 de vol Crédit photo : @Cenk Yildirim On ne pense pas vraiment à Bakou comme à une destination touristique, et pourtant on y découvre une autre Europe : mystérieuse, pleine de caractère, empreinte d’histoire, d’exotisme … et de kitsch ! Profitez-en avant qu’elle ne devienne une destination prisée ! À voir : le port enclavé de la mer caspienne qui était encore un site purement industriel il y a peu. Il est aujourd'hui devenu un lieu où culture, histoire et underground night life fusionnent pour des moments inoubliables à vivre à fond… L’avenue principale de Bakou vaut elle aussi le détour, pour son architecture et les traces d’un riche passé. L'incontournable : les bains de boue dans un des volcans de la région de Gobustan à environ 60 km de Bakou, pour leurs intérêts thérapeutiques (douleurs articulaires, psiorasis, problèmes de peau etc.) !   - Le « coup de coeur » TBILISSI - Géorgie, 3h50 de vol Le balcon de l’Europe, une destination curieuse et enchanteresse à la frontière entre Orient et Occident ! Vous tomberez amoureux de ses habitants chaleureux ; de l’âme de cette capitale multiculturelle ; de la vie nocturne vibrante ; et du paysage côté province ( impossible de décrire le Mont Elbrus, il faut y aller)… ainsi que des côtes de la mer noire vers Batumi ! Dans la capitale, visitez Rustaveli Avenue, et impregnez vous véritablement de l'ambiance de la ville avec son opéra, ses galeries ainsi que ses boutiques uniques. Découvrez Old Town pour vous perdre dans ses petites ruelles pleines de charme à l’architecture saisissante. 4 jours c’est court, alors vous y reviendrez très certainement pour visiter le reste, vous verrez, la Géorgie est juste fantastique !  
  Jeudi après-midi, j’étais déjà dans les starting-block. J’opte pour la « petite » valise (ben quoi ? Il faut faire rentrer les 3 options de tenues juste « au cas où ») et le sac de plage avec tout l’attirail : crème solaire, maillots de bain, un bon bouquin (cf : La fée noire) … on s’y serait presque crus, en vacances !    Après une année de préparation de mariage et le lancement d’un nouveau site : autant vous dire que ce petit break tombait à pic ! C’est parti en direction de la Palm. Sur le croissant : la mer à perte de vue, finalement pas besoin de partir bien loin pour changer de décor. Adieu les tours de la Marina et à nous la farniente dans ce petit paradis polynésien !   Ah, c’est chouette d’entendre un « bonjour, bienvenue », en français s’il vous plaît ! Passé le grand hall d’entrée mêlant une déco chic dans un univers tropical, on nous invite à longer de grands murs végétaux pour rejoindre notre chambre : « Non mais on peut en avoir un à la maison, même pas un tout petit ? ». Même les plantes semblent être contentes de nous voir.   Enfin arrivés dans une magnifique junior suite avec balcon privatif et vue sur la mer, je lorgne déjà sur la baignoire XXL trônant dans la grande salle de bain ouverte sur la chambre… Ça sent bon la rose, quelques pétales se sont perdues sur notre lit d’adoption : un king size My Bed la ligne de literie haut de gamme spécialement conçue par Sofitel. « On peut avoir le même matelas à la maison, non ? ». On se jette dedans comme des enfants ! Je dois avouer que l’on se sent déjà super bien dans notre petit nid douillet sur notre petite île, loin de la ville.     Un bain et une playlist années 80 plus tard (petite mention pour l’équipement sonore Bose), nous voilà confortablement installés au steakhouse de l’hôtel, le Porterhouse. L’ambiance tamisée est agréable. L’occasion de se faire plaisir en découvrant le wagyu ou bœuf japonais, provenant de la race très renommée des bœufs de Kobe. Le serveur nous explique que ces bœufs bénéficient d’attentions particulières telles que… des séances de massages à la bière pour faire pénétrer les graisses dans le muscle, « Oh my god ! ». On savoure la tendresse du met alors qu’on imagine la puissance de la bête ! Le tout servi avec un bon millésime Châteauneuf-du-Pape, nos papilles frétillent sous les arômes de fruits rouges aux notes de réglisse. Service impeccable, discret et professionnel, on les remercie. Bonne nuit !   Le soleil est au beau fixe pour le petit déjeuner. Tout le monde se dirige vers le grand buffet, il y a même des stands de cuisine pour vous préparer vos œufs préférés ! Une fois l’estomac (encore) bien rempli, je n’ai qu’une idée en tête : lézarder au soleil. À peine confortablement installés sur nos transats, la piscine nous appelle et l’on passe de l’eau fraîche à la tiédeur du jacuzzi…   Quelques heures plus tard…   J’ai envie d’une glace (Non ! je ne suis pas très gourmande) « Ben quoi, c’est un peu les vacances non ?! ». On traverse la partie appart-hôtels et location de villas : un petit potager attire notre attention, on trouve sympa l’initiative, preuve que c’est un green hôtel comme en témoignent les nombreux Awards aperçus plus tôt dans le lobby.   Et puis on se dit en cœur : que ça ne doit pas être « si chiant d’emmener ses enfants » parce que c’est tout de même agréable de les laisser au kids club, pendant qu’on se la coule douce !   PS : le projet bébé est en cours de négociation...   C’est l’happy hour chez le glacier : 3 boules pour le prix de deux. Je ne me fais pas prier… C’est trop bon ! On en profite pour débriefer : « Vraiment pas mal ce petit week-end honeymoon ! »      Quelques brasses plus tard…   On quitte le Sofitel devant un magnifique coucher de soleil… On a déjà envie de revenir pour tester le SoSpa : « Adjugé vendu ! ». On se promet d’en faire plus souvent des « staycations » parce que c’est drôlement R.E.P.O.S.A.N.T !   Et pourquoi pas entre copines cette fois, pour profiter de la ladie’s night du spa et se faire chouchouter pour seulement 250 dhs, tous les jeudis soirs ! Pendant que nos hommes s’essaieront à l’Ecogolf, une manière originale de tester votre swing avec des balles biodégradables conçues pour nourrir les poissons.   Bon à savoir : Le club AccorHotels offre 15% de réduction à tous ses membres et 25% à ses membres premium (silver, gold et platinium) sur toute la restauration cet été !  En ce moment, profitez du tarif spécial UAE RESIDENT SUMMER vous donnant accès à 20% de réduction sur vos réservations de chambres et de restauration. Vous bénéficiez également d'une promotion au spa : 2 prestations pour le prix d'une sur un ensemble de soins. Offre valable jusqu'au 30 septembre inclus.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir tous les best-of de l’été !
 Vous débarquez à Dubai ? Rendez vous sur notre fiche pratique S'installer et vivre à Dubai : tout ce qu'il faut savoir !                     
Les fêtes religieuses musulmanes comprennent deux Eid. Le premier est l’Eid Al-Fitr (prononcer Al Futour) qui célèbre la fin du mois de Ramadan et le second Eid Al-Adha qui correspond à la période de pèlerinage vers la Mecque. L'Eid Al-Fitr, pendant lequel les musulmans vont se rassembler dans la joie et la dévotion et faire plus particulièrement preuve de charité en offrant le “zakat”. C’est ce premier jour d’Eid que la période de jeûne prend fin, c'est-à-dire que le dernier jour de jeûne fini avec le coucher du soleil et que l’Eid al Fitr commence le lendemain, au lever du jour. Ce jour entre tous les musulmans du monde entier démontrent leur solidarité et leur union, et font acte de charité et de reconnaissance envers Dieu. Ils sont aussi encouragés à faire preuve de tolérance et de compassion, et de pardonner toutes offenses, querelles et mécontentements passés. Déroulement de l'Eid  Après les ablutions, l’Eid al-Fitr débute par une grande prière spécifique réunissant un très grand nombre de pratiquants. Il se célèbre ensuite par 2 à 4 jours de congés à travers tout le pays. Pendant l’Eid, on se salue avec les mots « Eid Mubarak » qui signifie plus ou moins « béni soit ton Eid » ou bien « Eid Sa‘īd » (heureux Eid) et il n’est pas rare que les réseaux téléphoniques soient saturés de ces messages envoyés à travers la monde, ce 1er jour d’Eid en particulier. Au matin de l’Eid les Musulmans rompent le jeun avec un petit déjeuner sucré et léger, souvent constitué de dattes et de lait avant de se rendre à la mosquée pour la grande prière ( « Salaat »). Mais avant cela, ils doivent pratiquer un acte de charité en donnant de l’argent aux pauvres et aux nécessiteux, cela s’appelle " Zakat al fitr " ou " l'aumône de la rupture " ou encore " impôt purificateur ". La prière est ensuite suivie d’un sermon et d’une supplication où l’on implore le pardon de Dieu, sa pitié, la paix et la bénédiction pour tout être vivant à travers le monde entier. Après la prière, les célébrations peuvent commencer en famille et entre amis dans une ambiance d’allégresse, de reconnaissance et de partage et les musulmans se rendent visite mutuellement tout au long de ces 2 à 4 jours. Mots clés durant Eid al-Fitr : empathie envers les pauvres, charité, vénération, bonnes résolutions, patience, bonté.   Retrouvez les autres Dis-moi Latifah: L'Oud
La Birmanie, ça vous parle ? Niché entre la Thaïlande et l’Inde, ce pays méconnu est en train de s’ouvrir petit à petit après des décennies d’hibernation imposée par la dictature. D’une authenticité parfois brute, elle est en train de devenir une destination tendance qui change à la vitesse de la lumière. Sortez les valises, dégainez la crème solaire : voici 5 raisons de vous envoler pour la Birmanie !   1 – Pour sa tranquillité Malgré son actualité chargée depuis 2011, la Birmanie (ou Myanmar) reste pour l’instant une destination relativement hors des sentiers battus et les touristes y sont nettement moins nombreux que chez ses voisins d’Asie du Sud-Est (Thaïlande, Cambodge, Laos…). A Yangon, la plus grande ville du pays, l’incontournable pagode Shwedagon, spectaculaire temple en or vieux de 2500 ans et haut de 99 mètres, est encore bien loin de grouiller de touristes, et pourtant, elle vaut largement le détour de jour comme de nuit !    Mais cela veut également dire que les infrastructures touristiques ne sont pas encore tout à fait au point… Lorsqu’on emprunte le bus d’une grande ville à une autre, ce qui prend en général une nuit ou une journée entière, on se retrouve principalement entouré de locaux, immergé dans leur quotidien et confronté à leur réalité. Les véhicules ont déjà bien roulé leur bosse, les pauses-pipi se font sur le bas côté et le confort est rudimentaire. Il n’est pas rare que les trajets soient interrompus par les pannes et, dans ces cas-là, il suffit de faire comme les locaux : garder la banane !   2 – Pour ses sourires Celui qui a dit que la Thaïlande était le pays du sourire n’a jamais dû mettre les pieds en Birmanie ! Le fait qu’elle soit restée une dictature fermée pendant tant d’années rend les rapports entre les Birmans et le reste du monde vraiment uniques. La jeune génération n’a jamais mis ne serait-ce qu’un orteil hors du pays et certains d’entre eux ont vu leurs premiers touristes il y quelques années tout au plus. Ils sont obnubilés par la pâleur de notre peau (ou la rougeur, après quelques jours dans le désert de Bagan…), nos cheveux et nos yeux de toutes les couleurs, nos nez qu’ils trouvent longs et nos yeux qu’ils trouvent larges.      Nous, ce qui nous frappe, chez eux, ce sont leurs sourires, leur besoin de communiquer, leur envie de partager leur culture et d’en apprendre plus sur la nôtre. Au début, ça fait un drôle d’effet de sentir observé. Et puis, vous verrez, vous apprendrez à dire « Mingalaba ! » et vous vous laisserez envoûter…      3 – Pour son authenticité Une authenticité due à l’absence presque totale de communication avec l’extérieur pendant des décennies et qui fait qu’aujourd’hui, on ressent très peu l’influence du monde occidental sur le pays. Et ça, c’est drôlement rafraîchissant ! Rien ne paraît surfait ni juste fait « pour les touristes ». Au centre du pays, le lac Inle, sur lequel un véritable village sur l’eau s’est établi, vous offrira des visions aussi saisissantes qu’authentiques.       Mais la Birmanie est déjà en train d’évoluer, de s’adapter à la demande, et cette globalisation lui fait forcément perdre un peu de ce qui la rend unique. La course aux gros dollars est lancée et de plus en plus d’entreprises internationales y posent leurs bagages pour investir. Préparez vos valises pour découvrir la Birmanie authentique avant qu’il ne soit trop tard !     4 – Pour sa spiritualité La Birmanie compte près de 90% de bouddhistes parmi sa population. Presque tous les Birmans deviennent moines pendant plusieurs mois/années lors de leur adolescence, et beaucoup choisissent de le rester toute leur vie. C’est pourquoi on aperçoit énormément de moines de tous les âges, avec leurs jolies robes marron foncé.      Les filles devenues nonnes arborent quant à elles un tissu de couleur rose pâle. Les Birmans sont adeptes de la médiation et de la prière, et ceux qui vivent à Yangon se rendent quasi quotidiennement à la pagode Shwedagon. Quand on la visite en tant que touriste, on est frappé non seulement par la beauté du lieu mais aussi par le dévouement des Birmans, qui prient, chantent et méditent des heures durant dans les nombreux stupas qui font partie du site.     Il ne faut pas non plus manquer Bagan, ce gigantesque site archéologique et religieux au centre de la Birmanie où plus de 2000 pagodes et temples bouddhistes sont encore debout. Certains comparent Bagan aux temples d’Angkor Wat au Cambodge, et bien que ces derniers soient également à couper le souffle, on y est sans cesse entouré d’une horde de touristes qui prennent les lieux d’assaut dès 5h30 du matin, pour le lever du soleil. À Bagan, en revanche, il est très facile de se perdre à vélo au milieu des stupas et de ne croiser qu’une poignée de touristes à tout casser.    5 – Pour tout ça : La Birmanie regorge tout simplement de jolies choses et de gens inoubliables !       L’info en plus : La Birmanie utilise un fuseau horaire bien à elle, ce qui fait que le décalage avec Dubaï est de 2h30. Il n’existe pas de vols directs pour rallier Yangon (Rangoon) depuis Dubaï, une escale en Asie du Sud-Est est donc incontournable. Pour éviter les grosses chaleurs et la saison des pluies, l’idéal est de prévoir votre voyage entre Novembre et Février.  Formalités : Avant de vous rendre en Birmanie en tant que touriste, vous devez obtenir un eVisa en remplissant le formulaire suivant en ligne . Il vous en coûtera 50 USD et la transaction peut prendre jusqu'à 3 jours. Une fois votre eVisa en main, vous pourrez passer 28 jours sur le territoire birman. A noter : le visa touriste expire 90 jours après son obtention.          
Toute proche géographiquement et pourtant si loin de nous dans son quotidien, très présente par ses nombreux résidents à Dubai et mal connue des Européens, l’Inde aux mille facettes, le subcontinent haut en couleur est une des destinations à explorer sans faute quand on vit dans la région. Mais c’est grand et un peu intimidant si on n’est pas routard depuis toujours ! Alors voici nos conseils pour vous aider à sauter le pas si vous avez envie de découvrir le monde différent, surprenant et envoutant de l’Inde. Par où commencer ? Le Rajasthan est un bon début, relativement touristique avec son emblématique Taj Mahal et sa capitale Jaipur ("the pink city") moins urbaine que Mumbai ou Delhi. Le Taj Mahal est situé dans l’état voisin de l’Uttar Pradesh sur la commune d’Agra à égale distance (environ 4 h de voiture) de Jaipur et de New Dehli. C’est un must, mais il y a aussi le fort d’Agra, une merveille peu connue qui mérite le détour, puis à Jaipur le palais des vents (Hawa Mahal), les forts (Amer Fort) et la muraille qui l’entourent, le mythique Jal Majal palais qui semble flotter sur l’eau, les marchés, les fabriques de tapis, de tissus, de bijoux traditionnels en argent... Si vous avez un peu plus de temps Udaipur, Jodhpur... valent aussi la visite. Fort d'Agra Combien de temps ? À vous de voir, mais le vol étant court (3 heures) et bon marché sur Air Arabia au départ de Sharjah (même si les horaires sont difficiles), on peut envisager un court séjour pour une première approche. Comment ? Avec un chauffeur car il est impossible pour un européen de conduire en Inde ! Les hôtels sont comme partout bien décrits sur booking.com et plutôt raisonnables en termes de prix (surtout comparé à Dubaï !) Un visa sans sortir de chez soi ! C’est possible pour les passeports français avec le système d’E-visa. Facile et rapide, enfin à condition d’avoir tous les documents dans le bon format dans votre ordinateur ! Après avoir rempli un formulaire et payé en ligne 50 USD par visa, on les reçoit par email (ne pas oublier de les imprimer pour les présenter à l’aéroport) Des devises Il n’y a pas un ATM à chaque coin de rue en Inde, mieux vaut acheter des roupies à l’aéroport (certains bureaux de change vous proposent de reprendre au même taux de change pendant 1 mois celles que vous n’aurez pas dépensées) Jal Majal Quand ? Tout le temps sauf entre avril et septembre, il y fait très (trop ?) chaud, même quand on vient de Dubaï ! Jaipur Notre contact de toute confiance à Jaipur : Bhagwati Singh connait le Rajasthan comme sa poche, il a déjà reçu de nombreux français de Dubaï et saura vous conseiller. Il est flexible et s’adapte aux gouts de ses clients, il est parfaitement ponctuel et c’est un excellent conducteur. En plus il est sympathique, toujours impeccable, ne boit pas d’alcool pendant le service, ne fume pas et parle anglais. emailProtector.addCloakedMailto("ep_0992e943", 1); 09414229355  
Visiter le sultanat d’Oman, c’est un peu entrer dans la légende des Mille et Une Nuits. Sindbad le marin aurait vécu ici, les dhows, bateaux en bois traditionnels que l’on voit encore, sillonnaient les mers pour transporter encens et épices entre l’orient et l’occident, au sein d’une nature plurielle et préservée. S’étourdir face au grand canyon de Jabal Shams, « la montagne du soleil », le point culminant du pays, visiter des forts aux ocres envoûtants, emprunter des pistes qui sillonnent la montagne, imaginer à quoi ressemble l’Afghanistan, traverser un village traditionnel et voir le mouton ensanglanté en cours de préparation pour le banquet du soir, aller au Wadi Dam et se poser devant les piscines naturelles… Oman et ses gens d’une tranquillité confondante, ses cultures de palmiers dattiers, ses paysages majestueux. Montagnes majestueuses, côtes cristallines de l’océan indien, désert millénaire, wadis verdoyants. Une enclave si belle, si douce, si lunaire. Oman, ou la perle du Moyen-Orient. L’info en + Le camping sauvage est autorisé partout, mais il faut aimer les massages aux pierres (chaudes), sans compter qu’il n’est pas facile de planter des piquets au fond d’un wadi rocailleux. Un bon plan ? L’Al Karam Hotel Apartment, situé à Nizwa. Il fait l’affaire, sans chichis : économique et bien conçu, il est un point de chute parfait pour explorer les environs.  
crédit photo @ibogalito & @shacketteOn l’entend souvent, cette phrase, comme une chanson extraite d’un disque rayé : « De toute façon, Dubai c’est une ville sans âme et sans histoires ». Alors un peu lassé(e), vous voulez contrer ces clichés ? Que vous soyez touriste ou expatrié, vous voulez : montrer à vos visiteurs (familles et amis) les facettes cachées de la ville (celles que l’on ne voit pas à la télé) ; surprendre votre moitié ; satisfaire toute la famille lors d’une journée inoubliable ? Alors cet article est fait pour vous ! Bonne nouvelle, notre ville n’a pas UNE, mais DES histoires à vous conter…il suffit juste de s’adresser aux bonnes personnes. Alors, suivez le guide ! L’un des premiers avantages de Dubai c’est la diversité des activités proposées, ainsi il existe une multitude de tours guidés selon vos envies, la durée du séjour, l’âge, le budget, et le style d’excursion recherché. Nous nous sommes particulièrement intéressés à des offres touristiques guidées, complètement personnalisées et hors des sentiers battus. Il n’est donc pas question de parcourir la ville en suivant un guide parmi une foule d’inconnus, les casques de traduction sur les oreilles…Il s’agit plutôt de découvrir des adresses confidentielles et des lieux souvent méconnus, avec leurs lots d’histoires et d’anecdotes ! crédit photo@abdullalbuqaish Des tours guidés sur-mesure avec Arabian Spirit ! L’agence de tourisme Arabian Spirit semble correspondre à tous nos critères : 100% francophone, expérimentée sur l’ensemble des Emirats, proposant une offre de qualité qui répond à tout type de demande ! Arabian Spirit a été créée en 2010, par Marie-Christine de Warenghien, ex-présidente de l’UFE, et véritable figure locale de la ville ! Forte de ses années d’expériences et de connaissances de Dubai, Marie-Christine a su différencier son offre par son extrême sens du détail apporté à ses prestations, ainsi que sa passion pour la culture qu’elle aime inclure dans chacune de ses interventions. Aujourd’hui, l’agence s’est développée et c’est désormais une véritable équipe qui s’organise pour s’adapter à vos besoins !  Ainsi, vous aurez l’opportunité de participer à des tours exclusifs, tels que : - L’architectour : en journée/demi-journée Partez à la découverte des (très) grandes réalisations architecturales de Dubai. Ce circuit vous permettra de comprendre ou de parfaire vos connaissances sur l’expansion de Dubaï et la construction de ses tours hors du commun, possédant chacune une histoire surprenante…Vous emprunterez la fameuse route des « Palais » depuis Palm Jumeirah jusque Business Bay. - Le tour des animaux : en demi-journée Assistez à l’entrainement des dromadaires de course, en passant par l’observation des flamands roses de la creek, pour finir par une visite du centre des faucons. L’agence peut également construire des tours totalement sur-mesure. Voici quelques exemples de visites personnalisées : - L’organisation d’une rencontre avec une émirienne qui a reçu un groupe de femmes dans sa maison de Khor Fakkan, autour d'un repas et d’un thé. Ce temps de partage leur a permis d'échanger autour des us et coutumes du pays ; l'importance de la tradition ; le sens de la famille et des valeurs. - La visite d'un site archéologique, fermé au public, dans l'émirat d'Umm Al Quwain, pour des passionnés d’histoire. A l’issue de cette découverte, une rencontre a même été organisée avec Sophie Méry, archéologue, Directeur de recherche au CNRS.  Vous retrouverez également au programme : la visite du vieux Dubai, la visite du musée de la perle, les safaris dans le désert, les visites chez l’habitant, les diners-croisière, une initiation au polo, les vols (hélicoptère, hydravion, montgolfière), et bien d’autres encore.  A découvrir, ici. Réservez une excursion, ici. Contacts : Agence Arabian Spirit +971 50 654 3397  emailProtector.addCloakedMailto("ep_35e5dc46", 1); Page Facebookcrédit photo @Laurence Peyronie-Butler
Certains la disaient exsangue, victime du tourisme, pour d’autres le charme et le magnétisme de l’une des plus petites îles de l’archipel indonésien opèrent toujours. En effet. Bali, la paisible, l’authentique, la magnifique. Mélange idéal du raffinement et de la simplicité noyés dans la végétation tropicale, elle porte à la contemplation. Celle qui reçoit les enfants en beauté car on les dit plus proches des dieux. Bali, à la culture millénaire, qui aime la fête et le partage, en privilégiant toujours la beauté du geste, comme en témoignent ces offrandes faites en l’honneur des dieux, confectionnées quotidiennement avec soin et dévotion par les femmes. L’art est partout, dans la vie, dans les tresses des offrandes, dans la sculpture de la pierre ou du bois, la peinture, les batiks. Bali, ce sont des sourires, des rencontres, des paysages de rizières en terrasse, des arbres du voyageur, des bambous, des scooters, des sarongs qu’on voudrait par milliers, des massages ni trop forts comme en Thaïlande, ni trop huileux comme en Inde, donc parfait, une cuisine ni trop pimentée comme en Thaïlande, ni trop épicée comme en Inde, donc parfaite, des trottoirs défoncés, des singes canailles, des temples, Ganesh, Shiva et Bouddha, des breaks de folie, des surfeurs qui assurent, des crémations festives le long des routes, des eaux cristallines, Le Monde de Nemo, des massages sur la plage, des geckos tokay, des végétaux XXL, des massages au milieu des arbres, des plongeons en piscine, des crevettes grillées (à toutes les sauces), des carillons en bambou au son délicat, des parcours de vie extraordinaires, des danses troublantes, des joglo – maisons aux toits traditionnels importés de Java, des frangipaniers, des hibiscus, des poules, des étoiles de mer bleues, des récifs avec des tombants de 30 mètres, des tortues, des chicken satay, de la vannerie, du bois magnifique, des Balinais se lavant dans les rivières, des cerf-volants, que les enfants envoient au septième ciel pour murmurer des mots doux aux dieux et espérer ainsi de bonnes récoltes… Bali restera à jamais ce mix parfait d’odeur d’encens, d’offrandes fleuries qui jalonnent les trottoirs, de son envoûtant du gamelan et du chant des coqs. Générosité, sens du partage et hospitalité légendaire font de Bali une île d’une grande finesse, pleine de trésors et unique en son genre. Envoûtante. L’info en + Depuis juillet 2015, Emirates opère un vol direct Dubai-Denpasar. Et s’il ne devait y en avoir qu’un : l’hôtel Abian Ayu Villa, à Sidemen, la région où les rizières en terrasse sont les plus belles, est un bijou de charme noyé dans la végétation. La chambre familiale est magnifique, avec un emplacement de rêve un peu à l’écart. Cerise sur le gâteau : cris et bruits de la forêt garantis la nuit… toutes les fenêtres étant ouvertes ! (« geckophobe » s’abstenir) http://celineinthesand.wordpress.com
Dubaï, ses beach clubs, ses spas, ses restaurants, ses boites de nuit, tout ce qui fait le succès de cet oasis de béton auprès des touristes et attire de nombreux expatriés n’est qu’un coté de ce que cet émirat a à nous offrir. N’oublions pas qu’il n’y a que quelques décennies, le désert était omniprésent et si les constructions en ont effacé une bonne partie, il est toujours possible d’admirer ces grands espaces. Les amoureux d’off road connaissent bien les nombreuses pistes, terrains de jeu et spots de camping dans les Emirats, le plus impressionnant étant très certainement le désert de Liwa, avec ses immenses dunes, réservées aux connaisseurs de dune bashing. La majorité de ces endroits sont toutefois assez éloignés de Dubaï. Nous avons néanmoins découvert un endroit parfait pour s’évader un week end, à 40 minutes à peine du centre de Dubaï : Al Qudra Lakes. Ces lacs artificiels, vraisemblablement créés il y a environ un an sont accessibles sans 4x4 pour ceux qui veulent simplement s’y balader, y faire un BBQ ou camper. Mais se situant à l’entrée du désert, les dunes les entourant sont idéales pour s’entrainer à la conduite, car petites mais techniques. Cerise sur le gâteau, il n’est pas rare de tomber sur un troupeau de gazelles, voire même d’oryx. Après une bonne après-midi à tester vos compétences de conduite dans le sable, rien de tel qu’une petite pétanque près des lacs, tout en admirant un somptueux coucher de soleil, avant une petite baignade. Il est tout à fait possible d’y passer toute la soirée, voire la nuit. L’endroit est somptueux, calme, tranchant avec la vie mouvementée de Dubaï, parfait pour se ressourcer. Ce lieu est également un repère ornithologique, ayant été colonisé par de nombreuses espèces, dont des cygnes noirs. N’oubliez pas de nettoyer avant votre départ car personne d’autre ne le fera pour vous. Pour ceux qui préfèrent, une petite touche de luxe après une balade dans cet endroit enchanteur, vous pouvez prendre la direction du Bab Al Shams qui n’est qu’à 15 minutes de là. Point d’entrée : 24°50'26.5"N 55°21'47.6"E
Vous sortez tout juste d’une intense planification pour le long week end du National Day et n’êtes pas sûrs de vouloir remettre le couvert pour Noel et les vacances de février ? Nous avons demandé à notre partenaire voyage de vous aider. Shanti Travel pense à vous et vous offre son Top 3 des meilleures destinations d’Asie pour le début d’année. Bhoutan & Népal Dubai – Katmandou : 4h / Katmandou – Paro (Bhoutan) : 1h30 Fatigués par la vie urbaine et amoureux de grands espaces et de spiritualité, le Bhoutan et le Népal sont les destinations incontournables de 2016 au départ de Dubai. Faites une escale par la vallée de Katmandu et découvrez le Bhoutan, le pays du bonheur national brut, et ses somptueux dzongs. Ou bien restez au Népal, partez faire du parapente à Pokhara et arpentez les sentiers mythiques de l’Himalaya. A ne pas manquer : Le Losar, nouvel an tibétain au Népal le 8 février Le festival de Punakha du 17 au 19 février au Bhoutan. Sri Lanka Dubai – Colombo : 4h35 A moins de 5 heures de vol de Dubai, le Sri Lanka est la destination parfaite pour toute la famille. Joyau de l’Océan Indien, Sri Lanka offre une diversité de paysages et d’activités qui vous garantit des souvenirs inoubliables. Evadez-vous des plages du Sud au triangle culturel en passant par les safaris en jeep, la jungle tropicale et les plantations de thé. A ne pas manquer : Tuk-tuk safari dans les plantations de thé à Haputale Fort de Galle au coucher de soleil La vue sur Sigiriya depuis Pidurangala. Inde Dubai – Delhi : 3h 20 Rajasthan au Nord, Kerala et Tamil Nadu au Sud et toute la majesté de l’Himalaya indien, pas étonnant pour ce pays-continent ! Imaginez : vous séjournez dans une haveli traditionnelle ou un palais de Maharaja à Udaipur, vous naviguez les backwaters du Kerala en houseboat et trouvez refuge au Ladakh pour une escapade dans l’Himalaya. En long weekends ou pour plusieurs semaines, l’Inde vous surprend et vous enchante. A ne pas manquer : Festival de Jaisalmer du 20 au 22 février Le carnaval de Goa du 6 au 9 février Le Festival Losar au Ladakh le 8 février La Holi, la grande fête des couleurs dans toute l’Inde le 24 Mars 2016 Fort de leurs 10 ans d’expérience en Asie, Shanti Travel offre toute l’expertise d’une agence locale spécialiste du voyage sur mesure. Avec 90 Experts Voyage francophones vivant dans le pays de votre prochaine destination et plus de 30 000 voyageurs qui leurs ont déjà fait confiance, ils partagent avec vous leur passion du voyage. Découvrez leur concept en vidéo : N’hésitez pas à contacter Marie par mail : marie(at)shantitravel(dot)com ou téléphone/whatsapp +62 81238918282 qui se fera un plaisir de vous conseiller pour votre prochaine destination en Asie.Shanti Travel
  1. Les + lus
  2. Les + récents