On a tous rêvé un jour de parcourir en voiture ou à moto une des plus belles routes du monde. Les grands espaces, les paysages fabuleux, la liberté au volant… Voici donc une petite sélection des destinations aux plus belles bandes d'asphalte ! Rendez-vous tout d'abord au pays des kangourous en Australie : de Melbourne à Cairns, 7 000 km à la découverte du 5ème continent. Enfoncez-vous chaque jour un peu plus dans les profondeurs de l'Outback, l'arrière-pays sauvage de l'Australie : paysages désertiques, cœur des territoires aborigènes, golfe de Carpentaria et enfin forêts tropicales du Queensland qui bordent la Grande Barrière de corail. Découvrez le sens du mot ESPACE…Rendez-vous ensuite en Afrique du Sud pour la " Rainbow Ride " : depuis les régions fertiles du Cap, tempérées par les alizés atlantiques, en passant par la route des Vins et la " 62 " à travers le semi-désert du Karoo, jusqu'aux plateaux luxuriants de l'océan Indien par la Garden Route, la route des Baleines et le Cap de Bonne-Espérance, c'est l'itinéraire idéal pour découvrir les paysages qui font la richesse de cette partie de l'Afrique.?Rendez-vous bien sûr aux Etats-Unis, de l'Océan Pacifique au Golfe du Mexique, on vous propose de relever le même défi que Dennis Hopper et Peter Fonda dans le film culte " Easy Rider ", avec bien sûr une " happy ending " et quelques détours (San Francisco, Monument Valley, Santa Fe, Mesa Verde etc…) afin que cet itinéraire soit exceptionnellement légendaire. Arrivée en Ferry sur l'île paradisiaque de Vancouver pour une étape de repos bien méritée. Pas de retour à la case départ. Ici la caravane s'enfonce, toujours plus loin pour atteindre l'Océan Pacifique ou le Golfe du Mexique. Comme à la recherche d'un rêve, comme dans  " Paris-Texas " ou " Rusty James "… go East or go West, just go ! Et qui dit États-Unis dit, évidemment, la plus célèbre des routes du monde : la Route 66, " La Mother Road " de John Steinbeck dans " les raisins de la colère ". Du film d'animation " Cars " jusqu'aux musiciens des Nat King Cole, Rolling Stones et Depeche Mode, tous l'ont encensé.Achevée en 1938, elle fut la première route à relier Chicago à Los Angeles, l'Est à l'Ouest, traversant huit états sur 2248 miles. Elle fait partie de l'histoire et de la culture américaine. En effet, elle accueillit dans les années 1930 les réfugiés du Dust Bowl et de la Grande Dépression, puis après Pearl Harbour, des centaines de milliers d'hommes y transitèrent. Le conflit terminé, ils reprirent la 66 pour y passer leurs vacances ou s'installer en Californie. Ses drive-in, stations-service, fast-food et motels inventèrent un modèle de civilisation qui continue à faire rêver. À votre tour de rêver. Enfin, pour terminer cette sélection des plus belles routes du monde, rendez-vous en Europe, direction la France avec la route des vins d'Alsace. Serpentant du Nord au Sud à travers les collines du vignoble sur plus de 170 kilomètres, au pied des pentes boisées des Vosges, cette route est un pur bonheur : les dessins ondulants des vignes alternent avec des villages fleuris aux ruelles étroites et aux maisons inimitables serrées autour de leur clocher. Une route également gastronomique qui régalera les gourmets…
Le Ramadan est un mois particulier de l'année pour plus d'un milliard de musulmans dans le monde. C'est un moment consacré à la réflexion intérieure, à la dévotion envers Dieu et à la maîtrise de soi. Pendant 30 jours, du lever au coucher du soleil, les musulmans se privent de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles. Le principal élément du Ramadan est le jeûne qui est l'un des cinq piliers de l'Islam. De plus, les musulmans s'abstiennent également de dire du mal de quiconque, de jurer et même de se mettre en colère ou de regarder quoi que ce soit d'illégal. Le nom Ramadan vient du mot arabe ramida ou ar-ramad qui signifie chaleur et sécheresse intenses ou brûlantes du sol. Le Ramadan est probablement le rite religieux musulman le plus universellement observé. Le Ramadan est le 9ème mois du calendrier lunaire islamique. On calcule le premier jour du mois en fonction d'observations physiques de la lune et de calculs astronomiques. Le premier jour n'est pas le même d'un endroit à l'autre car, à certains endroits, on se base uniquement sur l'observation de la lune, et à d'autres, on se réfère entièrement aux calculs. Le calendrier islamique comptant 11 à 12 jours de moins que le calendrier grégorien, le mois du Ramadan parcourt le cycle des saisons. Le cycle entier est parcouru en environ 35 ans.   Le mois du Ramadan aux Emirats pour les expats et les touristes Durant le Ramadan, la plupart des entreprises réduisent le temps de travail, aussi bien pour les musulmans que pour les non-musulmans. Donc pas d'inquiétude concernant le déjeuner, l'entreprise mettra à disposition une salle où les non-musulmans pourront déjeuner. En effet, manger et boire en face de musulmans est considéré comme illégal aux Emirats Arabes Unis. Les non-musulmans sont tenus de ne pas manger, boire, mâcher du chewing-gum, fumer en public y compris dans leur voiture pendant les heures de jeûne sous peine d'être passible d'une amende pouvant atteindre les 2000AED et un mois de prison. De plus, certains Emirats sont beaucoup moins libéraux que Dubai, comme par exemple l'Emirat de Sharjah où les pénalités sont beaucoup plus sévères. De plus, par signe de respect, il est fortement recommandé d'adopter une tenue vestimentaire plus conservatrice (épaules et jambes couvertes). Enfin, pensez à baisser le volume de votre radio dans votre voiture, car toute musique forte est interdite. Vous remarquerez un changement important au niveau du trafic, en effet, les heures de pointe seront entre 13h00 et 16h00 ainsi que le soir juste avant l'Iftar (17h30-18h30). Soyez plus vigilant lors de vos déplacements, car chaque année durant cette période il y a de nombreux accidents. Presque tous les restaurants et cafés restent fermés durant la journée mais étendent leurs heures d'ouverture tard le soir. Par exemple, Starbucks Café sera ouvert jusqu'à 1h00 du matin. Quant aux supermarchés, ils restent ouverts le jour et étendent aussi leurs horaires d'une à deux heures le soir. Réalisez vos démarches administratives le matin, car la plupart des administrations ferment vers 13h-14h. En revanche, si vous êtes touriste, vous pourrez profiter librement de toutes les facilités des hôtels internationaux : plage, alcool... sans aucune restriction. De même pour les attractions culturelles locales, vous aurez tout le loisir de visiter les lieux incontournables grâce à des horaires aménagés. Informez-vous sur le site gouvernemental : www.dubaitourism.ae Durant l'Eid-Al-Fitr, toutes les représentations gouvernementales restent fermées et une partie du secteur privé l'est également afin de célébrer cette fête.  La journée d'un musulman durant le Ramadan Les musulmans prennent un repas (suhoor) avant l'aube, de préférence le plus tard possible, et un autre après le coucher du soleil (Iftar), à la rupture du jeûne. La prière a lieu quelques minutes après le coucher du soleil. Comme le Ramadan met l'accent sur la vie communautaire, souvent les musulmans partagent l'Iftar à la mosquée la plus proche ou sous une " tente " spécialement conçu pour le Ramadan et invitent des amis, des parents et des voisins à l'Iftar. Vous pourrez retrouver ces tentes dans divers endroits de la ville et y fumer la shisha et boire le thé avec vos hôtes. Les 10 derniers jours du Ramadan sont considérés comme hautement bénis, et en particulier la 27ème nuit, la nuit du destin, Laylat al-Qadr, nuit pendant laquelle le Coran a été révélé à Mohammed. Pour beaucoup de musulmans pieux, cette période est marquée par une intensité spirituelle toute particulière, et ils passent ces nuits à prier et à réciter le Coran. Les trois jours après le mois de Ramadan sont des jours de fête, appelés l'Eïd-al-Fitr - La fête de la fin du jeûne. Cette année le Ramadan devrait débuter aux alentours du 10 août. Donc n'oublier pas de fêter un joyeux ramadan "Ramadan Mubarak" ou "Ramadan Kareem".  
Près de Dubaï, sans décalage horaire, pour toute la famille, paradisiaque, les pieds dans le sable blanc et vue sur des palmiers… 4h30 après avoir décollé de Dubaï, l'île de Mahé apparaît.Comme sur les cartes postales, les plages sont splendides et la végétation dense.Pour découvrir cette île, comptez minimum trois jours. Le mieux est de louer une voiture directement a l'aéroport, et de partir à l'aventure, muni d'une carte, tout de même ! Il n'y a pas que des plages aux Seychelles. Des balades faciles permettent d'admirer des paysages incroyables. Placez dans votre coffre de voiture maillots, serviettes, palmes, masques… C'est parti !Commencez la journée par une magnifique ballade d'environ 2h30 (aller-retour) sur le sentier pour Anse Major à l'Ouest de l'île. Au retour, pause déjeuner au Baobab Pizzeria pour déguster une pizza les pieds dans le sable et farniente sur la plage de Beau Vallon. Il faut traverser l'île d'Est en Ouest pour découvrir le parc national du Morne Seychellois avec ses plantations de thé et passer un moment sur la très belle plage de port Launay a l'Ouest.A découvrir également la plage peu connue de Anse soleil au Sud Ouest, au bout de la piste, déjeunez au Anse soleil Café. Faites vous plaisir et passez une soirée originale au restaurant lounge 8 sur la route de Glacis au Nord-Ouest de l'île.L'idéal est de découvrir les trois îles principales. Apres Mahé, traversez l'océan indien en ferry jusqu'à l'île de Praslin. Préférez un hôtel sur la côte Nord de l'île. Pour les plongeurs il est facile de réserver des plongées dans les centres. La magnifique plage d'Anse Lazio mérite une journée de votre séjour, le déjeuner est assuré par deux restaurants sur la plage.  Cependant la plus paradisiaque des plages de Praslin est Anse Georgette située sur la pointe Ouest de l'île.A l'intérieur de l'île, la vallée de Mai ( patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO ) est célèbre grâce au fameux coco de mer. Pénétrez dans cette réserve et vous ne verrez plus le ciel. C'est incroyable.Partez pour une journée sur l'île de la Digue, juste en face de Praslin.  La Digue est très calme et pour cause, la circulation voiture est quasi inexistante. C'est a vélo que vous vous déplacerez.Il ne faut pas passer à côté des mythiques plages de Anse Source d'Argent et Grand'Anse. Tout simplement paradisiaques.Pour finir votre tour des îles, l'île Coco, a 3 km de la Digue, est inoubliable. L'eau est cristalline. Le rêve pour faire du snorkeling.De retour à Dubaï, vos huit jours de vacances aux Seychelles ressemblent à un rêve.Posez vous la question, et si ce n'était qu'un rêve ?
Échanger sa maison ou son appartement pour les vacances, voici une formule économique et conviviale pour découvrir des pays proches ou lointains. Les sites Internet se multiplient, au grand bonheur des vacanciers qui aiment explorer le monde sans pour autant sacrifier leur budget. Liste non exhaustive de sites d'échange de maisons avec un tarif indicatif d'inscription annuelle : www.trocmaison.com (filiale de www.homeexchange.com site anglophone - accès payant 79€ ou 99,95$) www.homelink.fr (depuis 1953, réseau en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Inde, Irlande, Islande, Italie, Japon, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Russie, Suède, Suisse, Turquie, USA - accès payant 125€) www.1sthomeexchange.com/fre (site canadien - accès payant 75$) www.echangedemaison.com (en anglais, espagnol et italien - accès payant 45€ à 89€) www.echange-maison.net (partie couch surfing - 3 mois gratuits puis 10€ pour 3 mois) www.pretersamaison.com (en espagnol  accès gratuit) www.echangersamaison.com (accès payant 45€) www.echangeimmo.com (accès payant 45€ à 85€) www.trocky.com/fr (accès payant) www.homeforhome.fr (en espagnol, anglais, allemand et  italien - accès gratuit) http://globehomelidays.canalblog.com (notion éthique) www.profvac.com (pour les enseignants / en anglais et italien- accès payant 60€) www.seniorvac.com (pour les seniors) www.switchhome.org (blog - accès gratuit) www.homeandcoffee.com (en anglais) Les médias n'arrêtent pas d'en parler et de le répéter, c'est la crise ! N'empêche, nous aimerions bien profiter de nos congés annuels pour partir quelques semaines dans un endroit sympa voire paradisiaque sans trop se ruiner. Certes c'est la crise et le budget des loisirs est restreint, mais nous n'avons pas tous envie de passer une semaine en camping dans la promiscuité... Donc Dubaimadame a trouvé une alternative qui ne vous coûtera presque rien si ce n'est une connexion Internet : l'échange de maisons. Ca peut sembler étrange, mais cette manière de partir en vacances n'est pas nouvelle, en effet, un des leaders, Homelink se vante de proposer ce service d'échange depuis 1953 et diffuse également un support papier pour les personnes n'ayant pas accès à Internet. Cet échange de chaumières via Internet s'est largement démocratisé puisque selon les chiffres de Trocmaison, la filiale de Homeexchange, 27000 inscrits issus de plus de 110 pays se retrouvent sur ce site (en moyenne 570 nouveaux adeptes par mois depuis un an). Plus généralement, l'offre s'est multipliée puisque en 2009, 30 sites francophones de ce type sont répertoriés sur le Net contre 5 l'an dernier. Parmi les sites en construction, certains promettent même des services originaux pour se démarquer, comme visites en vidéo ou guides de voyage en ligne et même des sites thématiques, comme Seniorvac qui est destiné aux retraités. D'autres ajoutent une notion éthique comme Globehomelidays qui reverse 1€ de chaque adhésion à SOS Village d'enfants, en partant du principe que ceux qui échangent un toit, et donc en ont un, peuvent aider ceux qui n'en ont pas. Outre l'aspect économique et pratique, c'est aussi une quête de découverte et un principe éthique qui poussent les vacanciers à échanger plutôt qu'à louer. En effet, l'an dernier, le caractère bon marché suivi de l'aspect convivial était les premières motivations mentionnées. Cette année, c'est le côté développement durable qui prime : ne laisser aucune maison tourner " à vide " en l'absence de ses occupants, " éviter les barres d'hôtels et les clubs " et " se fondre dans l'habitat local " sont des raisons valables pour privilégier ce mode de vacances. Cependant, l'effet pervers de cette croissance exponentielle du secteur est qu'il existe à présent des " comparateurs de sites d'échange de maisons " qui notent la qualité, l'offre et le prix. Auparavant, échanger sa maison se faisait presque gratuitement, aujourd'hui, succès oblige, les tarifs d'inscription pour déposer une annonce et y répondre, oscillent entre 45€ et 125€ l'inscription pour une année. Finalement, il est surprenant d'apprendre que les personnes intéressées par ce type de vacances tentent de contourner le système malgré le succès de ce concept. Grâce aux divers forums d'échanges tels que Facebook, chacun peut déposer sa demande gratuitement et trouver l'habitation de ses rêves dans le pays de son choix. Attention tout de même car, certes c'est un service 100% gratuit, mais pas 100% garantie. Pour les plus aventuriers Créé en 2003 par Casey Fenton, un jeune américain passionné de voyages et de découvertes, www.couchsurfing.com correspond à une version " allégée " de l'échange puisqu'en l'occurrence, il s'agit d'un troc d'hébergement gratuit. Le principe est simple : s'inscrire sur le site, rencontrer les membres issus des quatre coins du monde et profiter de leur hospitalité, en " squattant " le canapé du salon ou en plantant sa tente dans leur jardin ! Mais l'échange va au-delà : les visiteurs rencontrent leurs hôtes et découvrent le pays en leur compagnie. De quoi créer de nouvelles amitiés, sans frontière. Au yeux de la loi  L'assurance habitation et l'assurance de responsabilité civile sont les seuls documents administratifs nécessaires. Nul besoin d'être propriétaire de sa maison pour échanger : il n'y a pas de transaction financière, il ne s'agit donc pas d'une sous-location. La formule se rapproche d'avantage d'une invitation. Il est recommandé d'établir un contrat d'échange pour éviter tout malentendu : utilisation du téléphone, de la voiture (dans ce cas, prévenir son assureur), présence ou non d'animaux… Et si la crainte de faire entrer un inconnu chez soi persiste, les objets peuvent être mis dans une pièce fermée, ou carrément confiés à des voisins. Finalement, une seule règle absolue encadre cet échange : prendre soin de la maison ou de l'appartement, et le rendre exactement dans l'état où on l'a trouvé. Rien n'interdit non plus de laisser quelques courses dans le réfrigérateur, et pourquoi pas, un petit cadeau de remerciement…  
  1. Les + lus
  2. Les + récents