On avait planifié de passer 2 semaines dans la maison familiale à l’Ile de Ré ou en bungalow aux Baléares. Pourquoi pas essayer des vacances solidaires ? Rencontrer des personnes qui partagent la même passion ou la même philosophie de vie que vous, ça peut être sympa ?Le conseil de l’Union Européenne a déclaré 2011 « année du bénévolat », alors, nous aussi on adhère !Petite sélection des associations (ONG) qui vous permettront de passer un été généreux…HUMANITAIRE ET TRANSMISSION DE COMPÉTENCESTransformer des paysans en guides touristiquesA Koussoukoingou, village du nord-ouest du Bénin sans eau, ni électricité, les agriculteurs ont décidé  de diversifier leurs sources de revenu. Leurs maisons, les « tata somba », châteaux en terre battue au toit de paille, sont des bijoux d’architecture traditionnelle. L’idée consiste à les faire découvrir aux touristes. Les volontaires de Planète Urgence, accueillis par l’association Eco-Bénin, se relaient sur place pour enseigner aux paysans le métier de guide touristique. D’autres apprennent aux femmes la comptabilité, les conseils sur l’amélioration de l’hébergement. Dernier défi, donner aux villageois des rudiments d’anglais.Bénin : 15 jours / 1500 euros + transportwww.planete-urgence.org HUMANITAIRE ET PSYCHOLOGIERéconforter les petits mendiants de Saint-LouisA Saint-Louis du Sénégal, au nord du pays, les ONG manquent de bras pour atténuer la misère des « tailbés », ces enfants confiés à des écoles coraniques par leurs parents trop pauvres pour les élever. Les marabouts les envoient mendier dans la rue. Les volontaires de « Project Abroad », logés dans des familles sénégalaises, se mettent chaque jour à disposition du centre d’accueil des talibés : distribution de goûter, lessives des vêtements, soins des bobos… Sénégal : 1 mois / 1845 euroswww.projects-abroad.frENVIRONNEMENT ET SENSATIONS FORTES ET PHYSIQUESPrêter main forte aux rangers de Zululand« Zululand, c’est pas Disneyland ! ». Tel est l’avertissement lancé par l’équipe de Cybelle Planète à ceux qui s’embarquent dans la mission de suivi de la faune sauvage, en Afrique du Sud. Il faut une bonne forme phyisque pour venir en appui des rangers, en trop faible nombre, des 3 réserves Thanda, Pongola et Mkhuze, situées en territoires zulu. Le rôle des volontaires est ici décisif. Avant tout : prêter ses bras. Pour soulever un lion endormi afin de la baguer ou lui prodiguer des soins, par exemple. Puis prêter ses yeux : pour repérer et compter les chiens sauvages, guépards et rhinocéros noirs, espèces prioritaires du programme, car en danger d’extinction.Afrique du Sud : 15 jours / 1215 euroswww.cybelle-planete.orgENVIRONNEMENT ET CROISIÈRE DE VACANCESAvoir le pied marin pour traquer la pollutionLe voilier file à toute vitesse au large de Port-Vendres, en Méditerranée. Au top départ, pendant cinq mille nautiques, les volontaires de Participe Futur vont compter les déchets qui passent être la coque du bateau et une perche qui plonge dans l’eau. Bouteilles, ballons, sacs plastiques défilent. Mais aussi des centaines de mirco-déchets. Grâce à un logiciel de l’Ifremer, qui permet d’établir des cartes de concentration des déchets marins, ces relevés, bi-journaliers, seront envoyés à EcoOcéans, une association de recherche et de protection marine. Voilà pour le travail. Pour le plaisir, si le temps est au beau fixe, on mouillera au large pour passer la nuit. Il n’est pas interdit de piquer une tête…Méditerranée : 1 semaines 650 euros + 25 euros adhésion + transportswww.participefutur.orgPATRIMOINE ET PETIT BUDGETDevenir couvreur pour le salut des belles pierresAu boulot dès 7h30 ! Pour restaurer le château des Portes, au pied du Mont Lozère, le meilleur allié, c’est la fraicheur matinale. Depuis 40 ans, les volontaires se relaient pour sauver le vaisseau en Cévennes, ainsi qu’on le surnomme en raison de sa forme en proue de navire, unique en Europe. Cet impressionnant édifice médiéval, effondré en partie au tournant des années 1930, a été déblayé et remonté. A l’association Renaissance du Château de Portes, membre du Réseau Rempart, il faut encore des bras pour restaurer les maçonneries sur la partie médiévale du château. Objectif : rendre la barbacane accessible au public. Le toit de Lauze du corps de garde a également besoin d’une réfection.15 jours : 200 euros + transportwww.rempart.com
On pourrait penser qu’il est nécessaire de passer de nombreuses années dans un pays pour le connaître à fond ; mais quand on rencontre Marie Christine de Warenghien on s’aperçoit qu’il s’agit plus d’une question de volonté et de travail, que de temps ! En 6 ans cette femme dynamique et curieuse, a acquis une connaissance encyclopédique de Dubaï (et des autres émirats) dont elle a fait son métier, ce qui l’a amenée à créer, en janvier 2010 après plusieurs années de free lance, sa propre entreprise : « Arabian Spirit ». Racontez nous comment vous avez commencé ?Par du bénévolat !Il y a 5 ans j’ai suivi mon mari à Dubai pour notre première expatriation et je me suis retrouvée sans enfant (ils sont restés faire leurs études à Paris ndlr), sans travail, dans cette ville que je ne connaissais pas.J’avais quitté une vie professionnelle parisienne très active (après avoir été directrice de la communication dans plusieurs grandes entreprises, MC de W avait créé sa propre agence de relations publiques 7 ans auparavant ndlr), et il fallait que je m’occupe… mais le point de croix et le cartonnage, ce n’est pas pour moi ! Alors je me suis présentée comme  bénévole à l’UFE (Union des français de l’étranger) dont j’ai assuré la présidence pendant 4 ans. Ce fût une expérience enrichissante mais qui demandait  beaucoup de travail et une grande disponibilité.Comment avez-vous acquis une telle connaissance  de Dubaï ?Au départ, grâce à des formations de guide touristique des Ministères du Tourisme Dubai d’abord,  puis il y a 4 ans, j’ai été la première guide officielle française d’Abu Dhabi, j’ai fait la même chose à Sharjah et je suis même une des premières guides du circuit de Formule 1 de Yas Island !Ensuite je me suis intéressée à certains aspects culturels et historiques de la vie des émirats et j’ai beaucoup lu sur des sujets aussi variés que l’élevage des chameaux ou l’architecture, ce sont les rencontres et ma curiosité qui ont fait le reste.Sharjah ! Pourtant cet émirat n’a pas une très bonne réputation auprès des touristes ?C’est vrai, et c’est dommage car il y a plein de choses intéressantes à y voir et on l’ignore souvent mais avec ses 18 musées, Sharjah est un émirat d’un grand intérêt culturel. D’ailleurs, parmi toutes les formations de guides que j’ai suivies, celle de Sharjah fût probablement la plus passionnante !Qu’est-ce qui vous différencie des autres guides de Dubaï ?Le sens du détail, la personnalisation et l’angle culturel.Je connais mieux que les anglo-saxons les goûts et les attentes des français et je suis la seule à proposer des visites avec des guides francophones, sans accent (pour les personnes âgées par exemple, c’est important). Mais mon vrai savoir faire, c’est l’approche culturelle au sens large, c’est là où je m’amuse, car on peut innover sans cesse. Je suis spécialisée dans les visites thématiques, le thème comme la forme sont adaptées à l’auditoire.On ne fait pas visiter Dubaï de la même façon à des retraités, à un couple avec des enfants ou à un groupe corporate !Le tour classique de Dubaï, c’est du prêt à porter et vous, …vous faites du sur mesure !Exactement, ce qui m’intéresse c’est de proposer à mes clients ce que l’on ne voit pas ailleurs, c’est qu’ils repartent en ayant appris quelque chose, pas seulement en ayant vu des choses.Je fais des visites passionnantes sur l’architecture des tours de Dubaï, la perle est aussi un de mes thèmes favoris, mais si vous vous intéressez aux faucons par exemple, je peux vous emmener prendre le thé, puis entraîner, (la chasse au faucon est interdite aux émirats) voire camper avec un fauconnier dans le désert ! Et puis à Dubaï ou Abu Dhabi il y a toujours quelque chose de nouveau à voir, il faut sans cesse se renouveler.Pour cela on peut lui faire confiance car avec son profil de tête chercheuse, Dubai est une ville à sa mesure et puis quand on est entrepreneuse, on ne se refait pas : devant le succès de sa formule « cousue main », pour continuer dans la métaphore de la mode,  MC de W à décidé de passer à la vitesse supérieure et a donc fondé, avec un associé basé en France, « Arabian Spirit », une agence de voyage qui propose de visiter les Emirats et le Sultanat d’Oman autrement. Regroupées autour de plusieurs thèmes emblématiques de la région (le sable, l’eau …) les visites proposés sont toutes haut de gamme et là encore toutes les « customisations » sont possibles en fonction des besoins des clients. Voilà comment Marie-Christine de Warenghien est devenue en quelques années une « ambassadrice » passionnée des UAE auprès de ses clients mais aussi des entreprises et des médias français. Elle a donc la légitimité nécessaire pour affirmer : « dire qu’il n’y a pas de culture à Dubai, c’est…un manque de culture ! ». Merci Marie-Christine pour cette jolie  formule à laquelle j’adhère totalement et qui nous permettra de clouer le bec à tous les détracteurs méprisants de cette ville pourtant extraordinaire, née entre mer et désert qui ne ressemble à aucune autre…ou bien encore mieux, nous vous les enverrons pour une petite visite et vous saurez les faire changer d’avis !Contact : emailProtector.addCloakedMailto("ep_0f6336e9", 1);www.arabianspirit.com
Dubai, un vendredi matin très tôt, les coffres des 4x4 remplis de nos serviettes, de nos maillots de bain et de quelques encas pour la route, nous voilà prêts à partir vers Khasab (Musandam – Oman). Après avoir roulé sans encombre à travers les différents Emirats (Sharjah, Ajman, RAK…) et découvert des paysages changeants et presque dépaysants, nous voici arrivés à la frontière (passeport s’il vous plait!).Les procédures administratives terminées, nous reprenons la route côté Oman. La route est tortueuse, monte et descend mais quelle vue ! Le mélange montagne/mer est à couper le souffle.Nous ne sommes qu’à 3h de Dubai, mais déjà le paysage est magique.Notre guide omanais – Ahmed - nous attend à l’entrée de son village natal. Ce dernier est presque en ruine mais Ahmed nous explique que les habitants ont migré vers des logements plus confortables avec l’eau courante et l’électricité. Ahmed est passionnant, il nous montre sa maison et nous raconte ses traditions et mode de vie de l’époque (la pêche, le mariage, les saisons) sous le regard curieux des chèvres qui ont envahi cet ancien village. Puis direction le musée de Khasab – un ancien fort traditionnel. Nous découvrons les scènes de l’époque toujours grâce à notre guide qui nous fait voyager dans le temps.Le dhow est amarré dans le port à quelques mètres du musée. Nous embarquons sans trop savoir où nous installer mais Babu – conducteur du bateau et aussi très bon cuisinier – nous met tout de suite à l’aise. Melvin – le guide plongée – est là aussi pour nous accueillir. Ahmed nous apporte un thon entier qu’il vient d’acheter aux pêcheurs qui rentrent à peine au port. Le poisson est mis dans la glace et nous servira de déjeuner.C’est parti, nous sortons du port direction les fjords. Nous nous changeons en tenue légère un par un dans les toilettes (spartiates mais très propres).Incroyable, moi qui suis très sensible au mal de mer, là tout va bien! Est-ce la beauté des paysages ou le sentiment d’être ailleurs ? Je ne sais pas. Toujours est-il qu’on se sent maintenant comme chez nous, certains se « vautrent » dans les coussins du côté ombragé pendant que d’autres restent à l’avant à prendre des photos ou essaient de voir les dauphins… et justement les voici ! Ils sont au moins une vingtaine à nager dans les remous du bateau, il y a même des bébés qui suivent gaiement sur le flan de leur maman. Les appareils photos et caméras sont partout. C’est tout simplement génial. Nous avons de la chance car nos amis cétacés ne sont pas toujours aussi joueurs.Nous nous arrêtons près de Telegraph Island – Ahmed et Melvin nous explique son histoire. Tout le matériel est à notre disposition (palmes, masques et tuba) et nous voilà sous quelques centimètres d’eau en train de se demander où nous avons déjà croisé tel ou tel poisson (ah oui c’est Némo!).  Ahmed – qui est excellent plongeur – rapporte des oursins et des concombres de mer sur le dhow pour que les non-plongeurs puissent les observer.Lorsque nous sortons de l’eau, surprise, le déjeuner est prêt. Nous prenons une petite douche rapide histoire de se dessaler et nous nous installons. Au menu : thon bien frais au barbecue, riz, poulet (non épicé), salade composée et fruits. Un régal ! Le ventre plein, nous déclarons un « merci » commun à Babu pour ce fantastique repas.Pendant que nous prenons un bain de soleil, nous repartons tranquillement vers un autre « spot » de plongée. Une fois le bateau ancré, Babu lance des miettes de pain à l’eau et nous nous retrouvons au milieu d’un banc de petits poissons noir et jaune qui frétillent de tous côtés. C’est aussi l’occasion aux moins aventureux de profiter de la vie marine sans quitter le bateau.Nous avons envie de rester mais nous devons rentrer au port, la journée s’achève par un magnifique coucher de soleil rythmé uniquement par le bruit du moteur du dhow.Au retour, dans la voiture, tout le monde dort mais les visages sont ravis. La prochaine fois, nous camperons c’est sûr. Sébastien – le gérant - offre aussi un service camping sur des plages désertes au milieu des fjords. Il faudra aussi essayer la plongée bouteille. Les beaux jours arrivant, il faut en profiter.Prix : « dhow trip » 250 AED / adulte et 150 AED / enfantInformations et réservations :Angélique 050-8491105Sébastien 050-1569229

Concours avec dubai madameRépondez à la question ci-dessous et vous aurez peut-être la chance de remporter 1 place adulte ou 2 places enfant pour un dhow trip !Quel est le nom de la ville en Oman dont on parle dans l’article ?Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_88b92fbe", 1);
Du 23 Novembre au 31 Janvier 2011*, profitez de réductions exceptionnelles au Rotana – Ras Al Khaimah. A partir de 229 AED la chambre, découvrez le charme du Cove Rotana Resort. Si vous louez une villa, vous bénéficierez de 30% de remise sur les massages et le club de fitness.   Contact : emailProtector.addCloakedMailto("ep_fee31550", 1); ou appelez au 07 206 6000 et dites « WILD 9 » *(Offre non valable pendant les jours fériés, Noel et le Nouvel An) Pour plus d'informations sur l'hôtel, lisez également Escapade de rêve à une heure de Dubai Pour plus d'offres de Noel: L'Afternoon Tea du Park Hyatt
                          Vivre aux Emirats Arabes Unis c’est avoir l’immense chance de pouvoir visiter des pays de culture passionnante et chargés d’histoire. Pour ce premier volet de voyage, nous vous proposons un petit tour à l’est du Moyen-Orient, à la découverte de la Jordanie, du Liban et de la Syrie. Sans rentrer dans les détails des rues à visiter, voici un petit guide d’info sur le pays, ses lieux incontournables, les éventuelles démarches administratives à faire ainsi que les tarifs de vol – à titre indicatif (car liés à vos dates et à la durée de votre séjour ; nous nous sommes basés sur un tarif pour un voyage de 10j départ le jeudi retour le samedi). Ces trois pays sont visitables en louant une voiture mais vous pouvez aussi utiliser des taxis des compagnies de taxi – peu chers et qui connaissent la route, ou encore louer les services d’un chauffeur pour l’intégralité de votre séjour ! **********                             La Jordanie Capitale : Amman Devise nationale : Allah, la patrie et le roi Population : 5 795 000 hab. Régime politique : Monarchie islamique Langue : Arabe, l’anglais est une langue utilisée pour le tourisme. Vous trouverez bon nombre de guide parlant français également. Monnaie : le Dinar jordanien (JOD) Les Lieux incontournables Amman Cité de Pétra Jerash Madaba Qusayr'Amra Kérak Désert du Wadi Rum La mer Morte Le mont Nebo Les châteaux du désert Période idéale : d'octobre à mai Démarches administratives Vous devez posséder un visa pour entrer en Jordanie. Les visas d’un mois peuvent être délivrés aux aéroports d’Amman et d’Aqaba ainsi qu’aux postes frontières Tarifs des vols – à titre indicatif Fly Dubaï de 930dhs à 1 250dhs pour un billet flexible – attention vos bagages en soute sont payants Air Arabia départ de Sharjah 850 dhs Royal Jordanian 1 040 dhs Emirates 1 795 dhs Gulf Air – 1 escale 975 dhs Qatar Airways – 1 escale 1 400dhs MEA- 1 escale 1 500 dhs **********     Le Liban Capitale : Beyrouth Devise nationale : Ma patrie a toujours raison Population : 3 779 000 hab. Régime politique : République Langue : Arabe mais vous trouverez aisément des gens qui parlent le français et l’anglais Monnaie : la Livre libanaise (LBP) Lieux incontournables Beyrouth Tripoli Baalbek Beiteddine Saïda Byblos Tyr Jeita Les montagnes du Liban La plaine de la Begaa La côte méditerranéenne L'Oronte La forêt des cèdres Grottes de Jeita Période idéale : de mars à novembre Démarches administratives Pas besoin de visa pour les ressortissants français. Tarifs des vols – à titre indicatif Fly Dubai : 1 000 dhs à 1 500 dhs voire 2 000dhs pour un billet flexible. Bagage en soute payants Air Arabia : départ de Sharjah 750 dhs MEA : 1 085 dhs Emirates : 1 435 dhs Gulf air – 1 escale 985 dhs **********                         La Syrie Devise nationale : Unité, liberté, socialisme Capitale : Damas Population : 18 399 000 hab. Régime politique : République populaire socialiste, état laïque Langue : Arabe. Vous trouverez bon nombre de guide parlant français également. Monnaie : la Livre syrienne (SYP) Lieux incontournables Damas Alep Bosra Palmyre Hama Tartous Ougarit Apamée Le Krak des Chevaliers Le château de Saladin Les djebels Ansariyé et Druze Les villes mortes La vallée de l'Euphrate Les plages de Lattaquié Période idéale : avril à octobre Démarches administratives L’entrée en Syrie n’est autorisée qu’avec un passeport en cours de validité et un visa délivré par une représentation diplomatique ou consulaire. Il est indispensable de se munir d’un visa préalablement au voyage. Les visas ne sont délivrés aux points d’entrée du territoire syrien que dans un nombre très limité de cas. Pour le passage du Liban vers la Syrie, un ressortissant français, doté d’un passeport ordinaire, ne peut se voir délivrer un visa en cas d’accès par la route qu’à la condition qu’il puisse attester de sa qualité de résident au Liban ou qu’il soit entré au Liban par l’aéroport de Beyrouth. Pour obtenir le visa syrien, veuillez vous munir des documents suivants : - Télécharger et compléter ce formulaire (2 exemplaires): http://www.syrianembassy.ae/PDF/Visa_%20Application.pdf - 2 photos d'identité - 2 copies de votre passeport - 2 copies de votre visa de résidence émirien - 105 AED en espèces Ensuite, vous vous présentez au Consulat de Syrie entre 9h et 12h du dimanche au jeudi, à Bur Dubai, dans le quartier des Ambassades (prévoir de la monnaie pour le parking surchargé !). Vous récupérerez votre visa 24 à 48h plus tard. Tarifs des vols – à titre indicatif Fly Dubaï : 850dhs- 1 200 dhs pour un billet flexible. Bagages en soute payants Air Arabia: départ de Sharjah 780 dhs arrivée à Alep Emirates: 1 110 dhs Gulf Air – 1 escale 915 dhs ********** Bonnes vacances et à bientôt pour des pays du coté ouest et sud… Pour plus d’informations sur les démarches et les pays : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/cav-fiche-pays.php3 A lire également:Et si on partait en week-end?Laissez-vous séduire par les recettes libanaises
La Grande Mosquée Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan d’Abu Dhabi - مسجد الشيخ زايد Véritable merveille architecturale, la Grande Mosquée, comme l’appelle les locaux, illumine le désert d’Abu Dhabi. En l’an 2000, Le Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan a décidé de construire cette mosquée en l’honneur de son épouse, mais il ne la verra jamais finalisée car il meurt en 2004. 20 000 m² de marbre, or et pierres précieuses, 82 dômes, 7 lustres monumentaux, 4 minarets, 1054 colonnes en forme de palmier sont dédiés à Allah. Les salles de prières sont couvertes de magnifiques tapis brodés à la main, en harmonie avec les plafonds dans la salle des femmes. La mosquée peut rassembler jusqu’à 30 000 fidèles, en comptant la cour intérieure, durant les périodes sacrées du Ramadan ou de l’Eid. La visite de la mosquée se fait à 10h00 tous les matins sauf le vendredi, journée réservée aux fidèles, et elle est gratuite. Un guide vous expliquera en détails et avec humour les étapes de la construction de la mosquée ainsi que les clefs de l’Islam. Des abayas seront fournies pour les femmes et vous devrez bien sûr enlever vos chaussures afin de pouvoir entrer dans ce lieu sacré. Comptez environ 1h30 de visite et d’explications, vous êtes libre de poser toutes les questions que vous voulez et de prendre des photos librement. Le mélange des lapis onyx rouge, lapis lazuli, aventurine, améthyste et or sur fond de ciel bleu se reflète sur le blanc immaculé des murs pour un effet des plus raffinés. Vous rentrerez de cette excursion avec des couleurs plein les yeux, un enrichissement culturel et de  nouvelles rencontres. Mais n'oubliez-pas, aux douze coups de midi, le charme est rompu: Jasmine rentre à Dubai et adieu ma belle mosquée! Pour plus d'information: http://www.visitabudhabi.ae/fr/szm.aspx
En France rien de plus simple, on prend sa voiture et en quelques heures on se retrouve dans un lieu dépaysant relaxant. Ici, hormis le manque de forêts et la combinaison chaleur/ humidité qui peut être étouffante parfois, on peut faire exactement la même chose. Voici quelques idées pour prendre sa voiture et s’évader un peu le temps d’un weekend, en famille ou juste à deux !   Au plus près :   Jumeirah Bab al Shams A moins d’une heure de Dubaï, ce resort est situé en plein désert et promet un dépaysement total. Bien sûr, il dispose d’une magnifique piscine en pierre et d’une vue imprenable sur le soleil levant et couchant ainsi que des restaurants variés et exquis. Bien sûr encore, il y a un spa pour se faire chouchouter des orteils à la pointe des cheveux en passant par chaque vertèbre et pore de la peau. Et bien sûr aussi, il y a des activités telles que : promenades à cheval, promenades en chameau, tours en 4x4 dans les dunes, des jeux aquatiques et divers jets d’eaux et jacuzzi ainsi qu’un club pour les enfants de 5 à 12 ans. Coté tarifs, comptez entre 1 400 dhs et 3 000 dhs pour une nuit et réservez à l’avance, de par sa proximite de Dubaï  et sa diversité d’activité le resort est très souvent plein !   Jumeirah Bab al Shams 04 809 6100 www.jumeirah.com/en/hotels-and-resorts/destinations/dubai/jumeirah-bab-al-shams     Entre montagne et océan indien :   Miramar Al Aqah Pour une fois regardez le soleil se lever dans la mer (en vous levant très tôt) et se coucher derrière les montagnes ! Le Miramar hôtel est situé à Al Aqah dans l’émirat de Fujaïrah. Au bord de l’océan indien, il est constitué de petits immeubles typiques couleur sable qui entourent la piscine et offre : spa chouchouteur, discothèque, bars et boutiques, restaurants délicieux : testez le Thaï il vaut le détour ! Coté activités : tours en 4x4, pèche en haute mer, pêche à proximité, jet ski, plongée sous-marine, balade en plongée jusqu'à l’ile Snoopy Island (qu’on voit depuis le rivage) et aussi le club d’activités pour les enfants de 4 à 12 ans. Sans oublier les animations - avec animateurs super pêchus - water-polo, beach-volley, aquagym et même le soir pour vos bambins un peu de danse dans la discothèque et vous pourrez même vous éclater avec eux au son de la danse des canards !!! Coté tarifs, comptez entre 470 dhs et 1 700 dhs pour une nuit, petit déjeuner compris.   Miramar Al Aqah 09 244 9994 www.miramar-al-aqah-resort-fujairah.com   Du coté d’Oman : Six Senses Zighy Bay Calme, luxe et volupté… de quoi passer un weekend de rêve à 1h30 de Dubaï en voiture, sur la péninsule de Musandam. Les chambres sont des  villas individuelle avec piscines privées. Chaque chambre est un petit bijou de reproduction de tradition et de l’art de vivre d’Oman. En plus de son décor de rêve, ce resort propose une grande variété d’activités : plongée, ski nautique, parachute ascensionnel, promenades en bateau, pêche en haute mer et à proximité… mais aussi des activités sportives : tennis, volley, randonnées… Dépaysement total garanti. Coté tarifs, comptez 3 800 dhs pour la villa toute simple et 10 400 dhs pour cette même villa incluant le package spa (massage, yoga et diner)   Six Senses Zighy Bay Musandam Peninsula Sultanate of Oman +968 26735 555 www.sixsenses.com/SixSensesZighyBay/index.php   Du coté d’Abu Dhabi : On vous propose Abu Dhabi plus comme escapade culturelle qu’ évasion piscine-plage-soleil-sieste. Entre la Grande Mosquée Sheikh Zayed, la fondation culturelle, les expos, les concerts et opéras, Lulu Island et sa panoplie de sports nautiques vous trouverez de quoi faire, sans parler des balades dans la ville dont l’architecture diffère beaucoup de Dubaï, la corniche si calme, les jardins, le golf et son complexe équestre… Et puis il y a aussi les événements tels que le grand prix de Formule 1  le 14 novembre 2010 ou encore Art Abu-Dhabi du 4 au 7 novembre 2010… sans compter sur l’ouverture le 28 octobre du Centre Ferrari : gigantesque parc d’attraction avec le grand-huit le plus rapide du monde, les simulations de conduites d’une formule1... le grand frisson est à une heure de Dubaï! Côté hôtels, vous avez l’embarras du choix mais voici une liste des plus centraux: Royal Méridien www.leroyalmeridienabudhabi.com - 02 674 2020 Hilton Abu Dhabi www.hilton.com - 02 681 1900 Millennium Hotel www.millenniumhotels.com/ae - 02 614 6000 Beach Rotana www.rotana.com  - 02 697 9000 Sheraton hotel www.starwoodhotels.com - 02 677 3333 Et bien sur le Emirates Palace, joyau d’architecture et de décoration dans la pure tradition émirati www.emiratespalace.com - 02 690 9000     Et pourquoi pas du camping ? Le Parc Aquatique Dreamland de Umm Al Quwain Ce gigantesque parc aquatique avec ses toboggans, bouées, piscines à vagues … n’a rien à envier à ceux d’Atlantis ou Wild Wadi et il propose une formule camping avec pour couchage au choix : - Une tente - Une petite maison de bois   Sont fournis dans le package : le couchage, le BBQ et son diner, le petit déjeuner, le déjeuner et les animations et la possibilité de nager aussi pendant la nuit.   Tarif d’entrée : 115 dhs par adulte, 75 dhs pour les 3-12 ans et les + de 65ans. 36 heures d’activités bouillonnantes d’un autre type... ca se tente non ?   Dreamland Aqua Park + 971 06 768 1888 www.dreamlanduae.com   Bonne évasion ! Et si vous voulez aller un peu plus loin: http://www.dubaimadame.com/sortir/s-evader/558-escapade-au-moyen-orient-et-plus-si-affinites
Vous avez envie d'échapper à la morosité du mois d'août, entre Ramadan et préparatifs de rentrée scolaire, vous n'êtes décidément pas prête à ranger vos bagages! Voici quelques destinations, avec des conseils sur les prix, excursions et hôtels à réserver... à la dernière minute! Vous n'avez rien prévu ce week end ? Parfait ! Envolez-vous pour une de ces 9 destinations de rêve... Salalah- OMAN 600 Dhs/ 4H   A voir : Museum Salalah Nabi Ayoub's Tomb The Frankincense Trail   Les hôtels recommandés : Hilton Salalah Arabian Sea Villas Crowne Plaza Resort Salalah Marriott Salalah Resort Salalah Hotel   Doha - QUATAR 450 Dhs/ 1H   A voir : Khor Al Udeid Souq Waqif La Corniche Rumeilah Park Musée des Arts Islamiques Heritage Village Club équestre - Les courses de chevaux sur Al Furousiya Street Zoo sur Al Furousiya Street   Les hôtels recommandés : Four Seasons Hotel W Doha Hotel & Residences Ritz-Carlton Doha InterContinental Doha Merwebhotel Central   Alexandrie - EGYPTE 1000 Dhs/ 3H A voir : Bibliothèque Alexandrina Catacombs of Kom el Shoqafa Mosque of Abu al-Abbas al-Mursi Ramses Day Tours   Les hôtels recommandés : Four Seasons Hotel Alexandria El Salamlek Palace Hotel Radisson Blu Hotel, Alexandria Sheraton Hotel Montazah Union Hotel     Karachi - PAKISTAN 600 Dhs/ 2H   A voir : Bin Qasim Park Mahata Palace Bhambore Park Towers Dolmen Mall Zainab Market   Les hôtels recommandés : Avari Towers Karachi Embassy Inn Ramada Plaza Karachi Airport Pearl Continental Hotel Karachi Hotel Mehran Karachi   Beyrouth - LIBAN 1300 Dhs/ 3H30   A voir : West Beirut, Hamra Area Jeita Grotto Temples of Baalbek SkyBar Solidere Hamra Street   Hôtels recommandés : Le Gray InterContinental Hotels Le Vendome Sofitel Le Gabriel Beyrouth   Damas - SYRIE 800 Dhs/ 3H   A voir : Souks de Damas Musée national La mosquée des omeyyades La mosquée de la Tekkiyé Suleymaniyé   Les hôtels recommandés : Al-Madinah / City Hotel Beit Akbik Hotel Beit Al Mamlouka   Istanbul - TURQUIE 900 Dhs/ 4h30   A voir : Kariye Museum (The Chora Church) Istanbul Archaeology Museum Basilica Cistern Daily Istanbul Tours Sarnic Hotel Turkish Cooking Class Bitinya Tours 2   Les hôtels recommandés : Hotel Amira Istanbul Sirkeci Konak Hotel White House Hotel Istanbul Witt Istanbul Suites Osmanhan Hotel   Djibouti - DJIBOUTI 2000 Dhs/ 3H   A voir : Grande Pecherie Khor Ambado Beach Lake Assal Dubai amman 800 AED 5h   Hôtels recommandés : Djibouti Palace Kempinski Sheraton Djibouti Hotel Hotel la Siesta Lagon Bleu Village   Petra - JORDANIE 1100 Dhs/ 3H   A voir : Les tombeaux royaux Le grand temple Le désert du Wadi Rum Le Siq Le théâtre L'allée des façades Le temple de Dushares L'allée des colonnes L'alimentation en eau de Petra   Les hôtels recommandés : Taibet Zaman Hotel Grand View Resort Marriott Petra Edom Hotel Petra Inn Hotel
Vivez l'expérience de l'Atlantis cet été et profitez de tarifs préférentiels sur les chambres, The Atlantis Spa et les restaurants.     Pour célébrer l'été, Atlantis The Palm propose des tarifs préférentiels du 9 mai au 8 septembre 2010. Ainsi, pour 895 dhs par nuit et par chambre, vous pourrez découvrir l'un des hôtels les plus mythiques de Dubai et bénéficier de nombreuses activités gratuites pour toute la famille. Offres promotionnelles :-    Un jour offert à l'Atlantis Kids Club (de 11h à 18h) : activités pour les jeunes enfants sur le thème de l'aventure-    Un jour offert au Club Rush (8h à minuit) : club pour les adolescents -    Des tarifs préférentiels à Dolphin Bay (faire une réservation en avance en appelant le +971 4 426 1030)-    Accès illimité au parc aquatique Aquaventure-    Accès illimité aux Lost Chambers-   Des offres spéciales à Atlantis Spa (contactez le spa par téléphone au +971 4 426 1020 ou par mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_ef7b2205", 1);)Réservations par mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_9da017db", 1); ou par téléphone au +971 4 426 1000 ou réservez en ligne sur atlantisthepalm.com.
HALTE FRAÎCHEUR INCONTOURNABLE DE L’ÉTÉ…THE ADDRESS à DUBAI MALL du Grand-Floor au Level 3, le lounge du roof top, ses restaurants et son spa…AU TEMPLE DU SHOPPING, LE SPA DE L’HOTEL THE ADDRESS À DUBAI MALL S’IMPOSE EN LIEU DE LUXE ET DE VOLUPTÉ…ET NOUS, À LA REDACTION, REINE DU JOUR.NOUS L’AVONS TESTÉ POUR VOUS.THE ADDRESS À DUBAI MALL, UN PARCOURS À RETENIR DANS VOTRE CARNET D’ADRESSES DE DUBAI.DU SPA PLAISIR DES SENS, L’ACCÈS AU cabana POUR UN DRINK SUR LE ROOF TOP OFFRE DE SA PISCINE À DÉBORDEMENT UNE VUE DE LA VILLE. PUIS DESCENDRE DANS LES MEANDRES DE LA VRAIE BONNE CUISINE CHEZ ember : DE LA CUISINE OUVERTE SUR LE RESTAURANT, NOUS AVONS FAIT NOS PHOTOS ET DÉGUSTÉ UN FESTIVAL DE GOURMANDISES. EXTRAIT DU MENU GASTRONOMIQUE QUI SE TENAIT, DE PLATS EN PLATS, LIÉS PAR SES NOTES D’ASPERGES.SUIVEZ LE GUIDE EN FRANCAIS MAIS AVEC UN ACCENT AMÉRICAIN.Les longues avenues de Dubai Mall, après un infernal shopping de mode dans la fashion avenue… Vous penserez à rapporter votre pain Keiser plus tard !ENTREZ DANS L’ASCENCEUR…Direction Bloomingdales, passez par la petite porte vous y êtes… dans de le lobby de l’hôtel The Address Dubai Mall. Mais que me cachez-vous là derrière son ordinateur ? Mon rendez-vous ?  Le directeur de l’hôtel le plus cute american guy de Dubai. La visite commence. « Pardon my french » méfiez-vous Tom comprend tout même les petites notes parisiennes genre : « c’est super pour faire une boom ici… ».Vous serez obligé de le croiser, il est partout, garde un œil sur tout et chacun… gardien de la qualité… signature des grands hôtels. THE SPA AT THE ADDRESS DUBAI MALL : AVANT MÊME D’ENTRER DANS CET ESPACE DE TRANQUILITÉ, LES ODEURS RAFRAÎCHISSANTES VOUS APPELLENT. Je passe devant la garderie des enfants, sublime avec sa jolie moquette et sa vitrine de doudous. C’est la dernière pensée que j’aurais pour mes enfants avant quelques heures…A l’entrée du spa, l’accueil parfait de sa responsable Cristina… Le « welcome drink » extraordinaire… La journaliste que je suis va leur arracher la recette… La voilà pour vous, lectrices : « celery – mint leaves – pineapple – apple – Ginger ». A vous de jouer pour les proportions elles sont restées secret du chef !La clé de mon vestiaire un bijou… J’enfile le peignoir de bain et mes chaussons griffés en éponge molletonnée. Je marche sur un nuage et regarde mon amie Sandra toute bouclée ravissante et bronzée. Autour de moi cet écrin est zen et superbe. J’admire le bois blond veiné des pans de mûrs qui nous entourent.3 soins au menu aujourd’hui : (vous aurez préalablement rempli un questionnaire santé).Réflexologie : Le bonheur par les pieds, c’est possible ! Tout le monde le sait et c’est prouvé, nos organes passent par là ! Mais à ce point je n’en reviens pas. Grace ou Esthi je ne me souviens plus de qui, d’elle deux, a pressé le bouton sommeil… je me suis endormie.Traitement anticellulite : Bon déjà pour commencer, je n’en ai pas, comme toutes d’ailleurs, c’est juste au cas où ! Mais au cas où, si j’en avais j’en aurais plus !Mes jambes sont si légères après ce massage drainant : un traitement d’aromathérapie aux produits naturels. Des crèmes vertueuses, des sensations et des odeurs inoubliables. Une idée vraie du bien-être !Soin du visage : un sommet ! Il faut le garder pour terminer sa journée, j’ose le dire c’est le Best ! 14 crèmes différentes successives et des mains si expertes que oui me suis encore endormie.Petit plus : la cabine en duo « entre copines » c’est génial, on peut discuter tout en conservant parfaitement son intimité. Je n’ai pas vu l’ombre d’une cuisse de ma voisine. Sandra parlait beaucoup trop, je l’entendais pourtant comme dans  un nuage de coton, j’ai essayé de me concentrer puis me suis endormie… Mais c’était super sympa d’être ensemble ! Me suis endormie et c’est la femme du patron… Au secours que vont-ils penser de la rédaction du magazine ? Je leur dirai que les soins étaient trop mais vraiment trop trop relaxants ! Comment vais-je affronter de nouveau la vie ?Luisante et pimpante, ravie de m’être enfin occupée de moi, je tiens mon papier  beauté ! Et gastronomie car je vous l’avais bien dit : donnez-vous rendez-vous ensuite chez ember le restaurant gastronomique de l’hôtel.N’oubliez pas aussi, comme un livre, l’écrin noir des macarons à offrir et à s’offrir comme une invitation à découvrir cet Hôtel. Vous ne serez pas déçu, le contenu des macarons au caramel égal son écrin luxueux.THE ADDRESS à DUBAI MALL du Grand-Floor au Level 3 :LE SPA : Le spa de The Address Dubai Mall - level 3THE SPA AT THE ADDRESS MALL OFFERS A LUXURIOUS RETREAT TO RELAX AND UNWIND•    Signature Aromatherapy Associates treatments •    Nine elegant treatment rooms including an Oriental Massage room, Hydrotherapy and Rasul chambers•    Dedicated floor for relaxation and well-beingDeux cartes « Treatments for Ladies » et « Treatments for Gentlemen » - ouvert tous les jours de 9h. à 21h.SE RESTAURER : « cabana » for a drink – Level 3 / roof top.Cabana : hot spot sur le roof top, pour prendre un verre,  «  the DJ plays the best of house music ». J’ai adoré cet endroit pour être dehors à Dubai Mall autour d’un drink, les pieds dans la piscine à débordement vue sur la ville : restaurant et lounge. « ember » restaurant gastronomique – Grand-Floor / accès direct par Dubai Mall.Le restaurant gastronomique dont on lisait dans la presse « A hot new address » - 7 days dans son N° du 6 mai 2010.Le chef Dwayne Cheer signe sa cuisine moderne d’une note classique et traditionnelle précieuse à Dubai et d’autant plus appréciable que les plats sont réalisés de son « open-plan kitchen ».ember : emailProtector.addCloakedMailto("ep_2ad55938", 1);A vos carnets d’adresse : WWW.THEADDRESS.COMTHE ADDRESS DUBAI MALLP. O. Box 31166, Dubai, UAE T: +971 4 438 8888F: + 971 4 438 7888 E: emailProtector.addCloakedMailto("ep_68f165a8", 1);
La saison est accueillante avec ses températures clémentes, c’est le moment  de profiter de la douceur extérieure et de sortir de Dubai pour visiter les autres Emirats qui recèlent des petits trésors synonymes de luxe, calme et volupté… Idée de weekends pour février, Dubai madame est allée visiter le tout nouveau Cove Rotana Resort de Ras-Al-Khaimah, suivez le guide ! La situationQuittez Dubai en suivant la direction de Sharjah puis d’Ajman et enfin de Ras-Al-Khaimah. Au bout d’une heure, vous arriverez (si vous ne vous perdez pas) à destination, prenez à droite au rond point principal de la ville, l’hôtel sera sur votre gauche. A première vue, cela semble étrange qu’un hôtel ait pignon sur une route insignifiante encombrée de voitures...  Mais une fois passée l’entrée, un nouveau monde s’ouvre à vous : vous découvrirez un magnifique ressort surplombant idéalement la mer avec une vue spectaculaire sur le Golf Arabe. Sur votre gauche, un lagon se profile, laissant la nature reprendre ses droits.Oubliez la démesure, le bling-bling. L’endroit est paisible, calme et relaxant. Seul le reflux des vagues rythme les journées. Pas d’immeubles géants, pas de nuisance sonore, pas de pollution, juste des petites maisons à échelle humaine nichées dans des coins de verdure qui offrent toute l’intimité et le confort souhaité. L’endroit idéal pour un break de 2 ou 3 jours, pour se ressourcer en famille ou en couple.L’hôtelLe Cove Rotana comprend 204 chambres dont 76 sont des villas composées de une, deux et trois chambres, entièrement équipées. De plus, l’ensemble hôtelier propose 2 restaurants aux saveurs différentes, 3 bars et 1 bar-lounge pour vos déjeuners et dîners, une salle de sport, deux piscines, 600m de plage privée et sept salles de traitement dédiées aux massages et soins. Bien  sûr, vous pourrez aussi bénéficier de toutes les activités aquatiques et de loisirs que proposent l’hôtel.Coup de cœur Dubai madame pour la jolie cabine de massage posée sur la plage pour se détendre dans un cadre idyllique et romantique.L’environnementL’Emirat de RAK a un patrimoine archéologique impressionnant et une histoire très riche. Cette région  a toujours attiré des pionniers avec sa combinaison unique de quatre types de paysage : les plaines fertiles, la région montagneuse, la côté et le désert.Offre spéciale jusqu’au 28 février 2010 : 550 AED pour deux, petit déjeuner inclusContact : Magali Cassin – emailProtector.addCloakedMailto("ep_de62d0bc", 1);Site Web : http://www.rotana.com/CONCOURS DE LA SAINT VALENTINVous avez été séduit par cet hôtel et vous rêvez vous aussi de profiter de cet endroit magique pour séduire votre amoureux ? C’est possible grâce à dubai madame ! Participez au concours qui vous donnera la chance de gagner une nuit pour 2 au Cove Rotana.*Répondez simplement à la question ci-dessous et envoyez votre réponse à l’email suivant en spécifiant « CONCOURS SAINT VALENTIN » : emailProtector.addCloakedMailto("ep_477dac74", 1);Dans quel Emirat se situe le Cove Rotana Hotel ? *une nuit pour deux du 1er au 30 mars 2010, petit déjeuner inclus.  
Rencontrer la Patrouille de France (la PAF) à l'occasion du Dubai Air Show qui s'est tenu du 15 au 19 novembre, c'est interviewer de jeunes et talentueux pilotes de chasse des unités de combat. C'est aussi admirer des virtuoses du ciel à l'œuvre. Quand aéronautique rime avec art. Airport Expo. Au stand Dassault (constructeur des Alphajet que pilote la PAF), je fais la connaissance de l'un des neufs membres de la PAF, le capitaine Antoine Monhée. Vêtu de la mythique combinaison bleu ciel, souriant, affable, il prend le temps d'évoquer son métier. Autour de lui, pourtant, tout le stand s'affaire, le service de presse s'affole, les invités VIP s'arrachent les meilleures places au balcon et les photographes pointent déjà leurs objectifs vers le ciel : La PAF s'apprête à effectuer son spectacle acrobatique. Moment féérique, moment suspendu : On a beau les avoir vus à la télé ou en photos, le temps s'arrête. Un ange passe, ou plutôt les Alphajet fendent le ciel de leur gracieux ballet aérien. Sur le tarmac, dans les loges, la foule est fascinée par la délicate chorégraphie. Peinture fugace. Du bleu, du blanc et du rouge.Plus tard, le Lieutenant Colonel Bruno Bezier, directeur de l'équipe de presse de l'Armée, qualifiera leur prestation de "puzzle en trois dimensions ". Et c'est exactement cela ! Volant à basse altitude, en patrouille serrée et à une vitesse comprise entre 200 et 600 km/h, ils se croisent, évoluent à 2 mètres les uns des autres, se retournent, disparaissent dans les nuages avant de revenir en une formation irréprochable. Synchronisation parfaite. Pureté du dessin. Artistes ou héros des temps modernes ? Les deux sans doute. Maitrise absolue d'une technologie élevée au rang d'art. Une aisance qui ne laisse pourtant pas de place à la fantaisie. Le capitaine Monhée est catégorique : " Il n'y aucune prise de risque, on s'entraine avec rigueur, tout est minutieusement préparé entre nous et avec l'aide de nos mécaniciens. Nous restons concentrés parce que nous n'avons pas le droit à l'erreur ". Le résultat est là, et quand la fumée des Alphajet colorie le ciel de bleu, de blanc et de rouge, on peut être patriote ou non, Français ou pas d'ailleurs, on admire. Cette patrouille porte décidément haut, très haut, et dans tous les sens du terme, les couleurs de la France. Après notamment une formation en diamant, en dard ou encore en canard, la présentation s'achève par un cœur transpercé d'une flèche, longuement applaudi. Retour au stand, le capitaine Monhée m'accueille d'un " Alors, ça vous a plu ? ", il a l'air aussi émerveillé que moi. Et c'est cela qui frappe surtout chez tous les membres de la PAF: l'humilité et l'investissement total de ces neuf pilotes d'élite, huit hommes et une femme, des volontaires unis par une même passion et qui restent en moyenne 3 ans au sein de la PAF. Cette femme, d'ailleurs, parlons-en. A la fin de la saison, à l'issue du Dubai Air Show, le leader de la PAF, le commandant Benjamin Souberbielle, a passé le témoin au commandant Virginie Guyot. Un événement, une première mondiale : jamais une femme n'avait auparavant dirigé une patrouille acrobatique du niveau de la PAF.Le commandant Guyot aura la lourde tâche d'être le chef d'orchestre de la PAF : La patrouille réalise plus de 50 présentations d'avril à novembre, après tout un hiver de préparation et d'entraînement des pilotes, dont trois sont renouvelés chaque année. Issu des différents escadrons de chasse et ayant une expérience de plus de 1.500 heures de vol, chaque pilote doit, après avoir été sélectionné par l'état-major, réussir aussi l'entretien avec les pilotes de la PAF. " On se choisit, on doit se faire confiance, les qualités d'adaptation et d'intégration au sein d'une équipe font qu'on est pris; c'est un système de cooptation ", explique le capitaine Monhée. Esprit d'équipe essentiel à l'harmonie. Harmonie des notes, harmonie des figures. Lorsque la mélodie est interprétée avec brio par des prodiges, place au chef d'œuvre. L'orchestre ATHOS 1: Commandant Benjamin Souberbielle (remplacé le 24 novembre par le commandant Virginie Guyot)ATHOS 2: Capitaine Sylvain CourtotATHOS 3: Capitaine Paco WallaertATHOS 4: Commandant Virginie Guyot (remplacé le 24 novembre par le capitaine Cédric Tranchon)ATHOS 5: Capitaine François BretonATHOS 6: Capitaine Georges-Eric CastaingATHOS 7: Capitaine Ludovic BourgeonATHOS 8: Capitaine Sylvain PilletATHOS 9: Capitaine Antoine Monhée
  1. Les + lus
  2. Les + récents