Escapade de quelques jours à Salalah, Oman !

Écrit par  Ambre Josse 20 SEPT 2019
Située à l’extrême-sud d’Oman, dans la province du Dhofar, Salalah est la deuxième ville la plus peuplée d’Oman, après Mascate. Son climat tropical et sa mousson en font un lieu inhabituel dans le Golfe, et permettent, en plein été, de retrouver un climat et une végétation qui ne sont pas sans rappeler l’Inde ou le Sri Lanka. Entre montagnes désertiques, cascades dans une végétation verdoyante et plantations de bananiers, voici un aperçu de ce que vous pouvez admirer et visiter lors d’un weekend prolongé à Salalah.
 
QUAND PARTIR ? Pour voir les meilleurs paysages, bien choisir son moment !
Il est capital de bien choisir son moment pour visiter Salalah : sa verdure, ses wadis et nombreuses rivières sont en effet visibles essentiellement pendant la mousson (Khareef), qui s’étend de juillet à septembre
Si on y trouve de nombreux nuages, l’ensemble de la région est cependant une véritable oasis tropicale, paysage unique dans la région
 
Si vous êtes en revanche adepte d’une mer calme et souhaitez profiter des plages de l’océan Indien, privilégiez la période de mi-octobre à avril. Nombre de wadis et cascades seront néanmoins à sec à cette période, mais les plantations de bananiers et cocotiers seront, eux, toujours bien présents. 
 
LA VILLE DE SALALAH 
 
La mosquée du Sultan Qaboos
Plus grand lieu de prière de la ville, la mosquée du Sultan Qaboos se distingue dans le cœur de la ville de Salalah. Elle se visite du samedi au jeudi, entre 8h et 10h du matin. Une tenue sobre et couvrante est nécessaire, et il sera demandé aux femmes de se voiler pour la visiter. 
 
 
La plage Al Haffa
Comme précisé ci-dessus, l’agitation de la mer ne permet pas toujours la baignade. Néanmoins, tout au long de l’année, la plage reste un grand lieu de rendez-vous des locaux, notamment au moment du coucher de soleil. Familles, couples et amis se rendent alors sur le bord de plage pour profiter des derniers instants du jour, faisant de cette plage un véritable lieu de rendez-vous social
 
Les plantations
Impossible de vous rendre sur la plage d’Al Haffa sans passer par les nombreuses plantations de bananiers, papayers et cocotiers ! Des petites huttes sont disposées le long de chaque plantation, vendant bananes, papayes et noix de coco que vous pourrez déguster sur place ou emporter avec vous sur la plage. La plupart sont situées le long de la corniche, ou encore proche de la station essence “Oman oil filling station” à Haffa. 
 
Huttes - @ambre.maelys
 
Al Husn Souq / Al Hisn Souk
Situé non loin de la plage et des plantations, le souk d’Al Hisn/Al Husn est un haut lieu de fréquentation des locaux. Vous y trouverez de nombreux stands de vente d’encens et parfums tenus par des femmes (où on y vend la fameuse résine de l’arbre frankincense), et des stands de textile et divers accessoires, tenus plus majoritairement par des hommes. 
- Ouvert tous les jours de 10h à 13h et de 16h30 à 21h30. 
- Localisation : ici
- Notre conseil ? Passez donc par les plantations acheter papayes ou noix de coco à boire, profitez du coucher de soleil sur la plage avant de visiter le souk d’Al Hisn à la tombée de la nuit, particulièrement populaire à ce moment de la journée. 
 
Le Gold Souk
Un petit marché dans lequel vous y trouverez évidemment tous types de bijoux en or et argent, mais aussi de nombreux Khanjars (ou Kandjars), dagues typiques omanaises. 
- Ouvert tous les jours, de 9h à 23h.
 
Le Central Market
Situé au cœur de la ville, à deux pas de la mosquée du Sultan Qaboos, le marché central est ouvert tous les jours de 7h à 21h. Vous y trouverez de nombreux poissons frais, qu’il est possible de déguster directement dans les petits restaurants qui entourent le marché
 
The Museum of Frankincense Land
Vous en verrez tout du long de votre voyage à Salalah, et vous trouverez sa résine au souk Al Hisn et sentirez son odeur : le Frankincense Tree est un arbre typique de la région (Oman, Yémen, Somalie, Ethiopie) et utilisé pour son encens et ses vertus médicinales. Ce petit musée retrace l’histoire d’Oman, et plus particulièrement celle de ses échanges commerciaux autour de l’encens et l’importance de sa nature. 
- Ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 21h et les weekends de 15h à 21h.
- Tarif : Entrée : 1 OMR
 
AU NORD DE LA VILLE : WADIS ET FORT
 
Taqah Castle (30 min depuis le centre-ville)
Ce petit fort a été transformé en musée et propose un aperçu de la vie à Salalah au début du XXe siècle. Si vous avez déjà fait d’autres forts à Oman, celui-ci vous paraîtra probablement très petit en comparaison. C’est une étape qui permet toutefois de faire une pause sur le chemin du Wadi Darbat.
- Ouvert tous les jours, de 9h à 16h.
- Tarif : Entrée : 0.5 OMR (500 baizas)
 
Wadi Darbat (20 min depuis Taqah Castle, 50 min depuis le centre-ville)
Probablement LA pièce maîtresse de ce voyage à Salalah. De mai à septembre, ce wadi niché au creux d’une montagne verdoyante dissimule de magnifiques cascades (à sec le reste de l’année). La route, refaite récemment, permet d’y accéder sans aucun inconvénient. Sachez qu’il est interdit de s’y baigner, mais en poursuivant votre route après les cascades, vous pourrez louer un kayak ou pédalo pour vous balader sur la rivière. Si vous êtes plutôt « jungle », de petits chemins de balades aux alentours permettent aussi de profiter un peu plus de la végétation. 
- Tarif location : 20 minutes de kayak : 2 OMR, pédalos : 3 OMR
 
Wadi Darbat - @ambre.maelys
 
Tayq/Teeq Cave Sinkhole (15 min depuis Wadi Darbat, 1h10 depuis le centre-ville)
Si vous voulez poursuivre votre route vers le nord, Teeq Cave Sinkhole est un ancien bassin aujourd’hui asséché, qui laisse place, durant la mousson, à une végétation luxuriante. Un observatoire a été aménagé pour une vue d'ensemble du paysage et les nombreux oiseaux qui s’y trouvent.
 
Anti-Gravity Point (30 min de Tayq Sinkhole, 40 minutes du centre-ville)
Sur la route de Mirbat, le long de la côte, ce spot “anti-gravité” fait avancer votre propre véhicule tout seul... alors que vous êtes au point mort (ou position “neutral” pour les véhicules automatiques). À essayer à la fois pour impressionner les enfants, mais aussi pour profiter du paysage. 
 
Mirbat Castle et Mirbat Beach (10 min de Anti-Gravity Point, 50 minutes du centre-ville)
Point le plus au nord de cette proposition d’itinéraire, Mirbat Castle est situé au bord de mer et vous permet de profiter de la hauteur du fort pour observer les paysages côtiers et la ville de Mirbat en contrebas. 
- Ouvert du dimanche au jeudi, de 8h30 à 14h30
- Tarif : 1 OMR
 
Mirbat Castle - @wall.of_thoughts
 
AU SUD : LES PLAGES
 
Al Mughsail Beach (30 minutes depuis le centre-ville)
Cette plage publique vous permettra de faire une pause sur le chemin du sud. Une plage de sable blanc, idéale pour un pique-nique.
 
Al Marneef Cave and Blowholes (2 minutes de Mughsail beach)
Situé à l’extrémité de la plage d’Al Mughsail, cet aménagement incontournable permet d’observer les falaises et la plage avec un peu de hauteur. Une très jolie vue de la côte, un “effet geyser” avec les fameux blowholes fait l’amusement de nombreux enfants.
 
Al Marneef - @ambre.maelys
 
Al Fazayah (40 minutes depuis Al Marneef Cave)
Probablement le seul moment de votre voyage où un SUV ou 4x4 sera préférable (bien que nous ayons aperçu des voitures citadines). Cette plage isolée offre de jolis paysages de sable blanc au pied des montagnes désertiques, ponctués de quelques chameaux aux alentours. Probablement la plus jolie plage de Salalah
 
Al Fazayah - @ambre.maelys
 
À L’OUEST
 
Jebel Ittin et Ayn Gharziz (15 min depuis le centre-ville)
Avant de vous y rendre, assurez-vous que l’oasis n’est pas asséchée. Durant la mousson, si la pluie a été suffisante, vous pourrez y observer de jolies cascades. 
 
OÙ MANGER ET BOIRE UN VERRE ?
 
  • Pour du 100% local
- Pour profiter d’un véritable restaurant local, rendez-vous donc dans celui-ci. Au menu : riz et poulet grillé sur pierres chaudes, pour 1 OMR par personne. Il s’agit d’un restaurant “plein air” et populaire. 
 
- Pour du poisson grillé : en plein cœur du Central Market, vous pourrez déguster poissons et crevettes du jour grillés sur pierre. Restaurant très populaire. 


 
- Pour une pause « tea time » : vous ne vous y rendrez pas tant pour apprécier la nourriture (essentiellement du fast-food) que pour boire un Karak Chai et observer ce rendez-vous local et le remue-ménage commercial qui s’y opère : des locaux klaxonnant et passant leur commande depuis le parking, et le va et vient des serveurs courant des 4x4 au comptoir. Un drive-in informel populaire !
 
- Pour découvrir une spécialité : les Omani Sweets. Vous trouverez plusieurs boutiques de ces “Omanis Sweets” à Salalah, aussi nommés Halwa et populaires également en Inde et au Pakistan. Cette pâte sucrée est un mélange d’eau de rose, de safran et de miel. Un souvenir idéal à ramener de votre séjour ! (Pour en savoir plus, ici)
Vous trouverez de nombreuses boutiques dans la ville, particulièrement dans les environs de Jaffah Beach. Vous pouvez, entre autre, tester celle-ci.
 
  • Pour une expérience plus “confortable” et touristique
- Dolphin Beach Restaurant : au bord de la mer, situé au sein du Crown Plaza - Idéal pour boire un verre au coucher du soleil.
 
- Balbeek Restaurant : un restaurant libanais en plein centre-ville, avec une mention spéciale pour leur Shish Tawook. 
 
LES VISAS
 
Il faudra vous occuper de votre visa en amont de votre départ sur le siteenviron une semaine à l’avance. Bien que les visas soient délivrés rapidement, il arrive de temps en temps que les demandes soient rejetées (il suffit alors simplement de soumettre une nouvelle demande en ligne). 
Le coût est de 5 OMR pour une entrée unique, pour les visiteurs en visa touriste aux Emirats comme les résidents. Le visa est valable dix jours et doit être utilisé dans le mois suivant sa demande. 
 
COMMENT S’Y RENDRE ?
 
  • Par voiture : 
Sachez que la route depuis Dubai est longue et monotone : il faut compter environ treize heures pour rejoindre la ville, 12h depuis Abu Dhabi et 11h depuis Mascate. À considérer donc dans le cadre d’un “road trip” avec quelques arrêts en chemin. Si vous passez la frontière avec votre voiture, pensez à vous munir de votre carte grise (Gold Card à Dubai) et votre assurance valable pour Oman (Orange Card).
 
  • Par avion : 
Il existe des liaisons quotidiennes assurées par Flydubai et Oman Air pour environ 600-800AED/ personne. Emirates propose également quelques vols directs. Comptez 2h de vol.  
L’aéroport de Salalah est flambant neuf. 
 
  • Location voiture :
Une voiture est impérative pour visiter Salalah. Un SUV est conseillé, mais en visitant les points ci-dessus, il nous a paru que, hormis éventuellement Fazayah Beach, toutes les routes étaient récentes et accessibles en voiture citadine classique.
L’aéroport dispose de différents comptoirs de location au niveau -1, ouverts 24h/24h (pensez néanmoins à réserver votre véhicule à l’avance).
Nous vous conseillons Interrent, le low cost d’Europcar, qui propose des prix attractifs. 
 
OÙ LOGER ?
 
  • Les appart’ hôtels
Pour qui aime son indépendance et payer un peu moins cher, les appart’ hôtels sont très répandus à Salalah (et de façon générale à Oman). Nous avons apprécié Argaan Salalah Furnished Apartment ; Star House nous a aussi été chaudement recommandé.
 
  • Les Resorts 

Bord de mer oblige, il y est possible de trouver de nombreux resorts dans les environs, pour des gammes de prix variant de AED 330 la nuit à AED 935 (prix de la nuit calculé pour deux adultes avec un enfant en septembre).

Parmi ceux-ci (prix de la nuit calculé pour deux adultes avec un enfant en septembre) :
 
- Fanar Hotel & Residence - à partir de 290 AED la nuit 
 
- Millenium Resort - à partir de 330 AED la nuit
 
- Crowne Plaza Resort Salalah - à partir de 750 AED la nuit 
 
- Al Baleed Resort Salalah by Anantara - à partir de 935 AED la nuit 
SALALAH, POUR COMBIEN DE TEMPS ?
Comptez trois à cinq jours pour avoir un réel aperçu de la région. Si trois jours sont suffisants pour visiter les points principaux de la région, quatre ou cinq permettent de prendre le temps de vivre au rythme de cette ville tropicale, de ne pas enchaîner trop de voiture, surtout pour les visiteurs venus par la route.
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
Dernière modification le dimanche, 22 septembre 2019 12:32
  1. Les + lus
  2. Les + récents