Un grand week-end au Caire !

Écrit par  Murielle Thielin Bousseau 10 JAN 2020
Le Caire, aussi appelé « la ville aux mille minarets », est une destination idéale pour un long week-end. Après quatre heures de vol, l’agitation de cette ville envoûtante et chaotique avec ses 16 millions d’habitants est un vrai dépaysement. Sans compter que l’histoire de l’Égypte antique ne vous laissera certainement pas indifférent : Le Caire est en effet un musée à ciel ouvert, aux trésors millénaires fascinants ! 
 
SUR LA ROUTE DES PHARAONS
 
  • À la découverte des pyramides de Gizeh
À moins de 30 minutes en voiture du centre de la capitale, les incontournables pyramides de Gizeh vous emporteront dans un autre temps loin du tumulte de la ville
Vous commencerez votre voyage en visitant la nécropole de Khéops. Parmi les 7 merveilles du monde antique, la pyramide de Khéops, construite au 17ème siècle avant JC, est la seule qui est restée intacte. Au pied de cette pyramide, vous pourrez admirer différents bâtiments et objets funéraires : des temples, deux cimetières et la barque solaire abritée dans un musée qui lui est consacré. Vous pourrez descendre dans l’une des pyramides annexes dédiée aux épouses du pharaon. L’ensemble du plateau de Gizeh comprend deux autres pyramides, celle de Khephren et de Mykérinos, fils et petit-fils de Khéops. 
 
 
Aligné sur les pyramides, le plus célèbre sphinx au monde reste aussi le plus mystérieux. Sculpture colossale de 20 mètres de hauteur représentant un lion à la tête humaine, il semble en être le gardien. Cependant, aucune preuve ne peut encore vérifier cette théorie. La statue Il reste donc un mystère auprès des égyptologues quant à sa fonction sur la nécropole de Gizeh. 
 
  • La nécropole de Saqqarah, les premiers tombeaux des pharaons
Située à 15 kilomètres des pyramides, la nécropole de Saqqarah est le plus grand ensemble de tombes égyptiennes de l’Antiquité, construite en -3000 avant JC. Saqqarah est le lieu d’inhumation des premiers pharaons. Ceux-ci étaient enterrés dans des tombeaux, merveilleusement conservés aujourd’hui. C’est le pharaon Djéser qui fut le premier à se faire construire une pyramide à degrés au centre du site. 
 
  • L’art égyptien antique au Musée égyptien du Caire
Situé sur la fameuse place Tahrir, le Musée égyptien du Caire est un incontournable pour continuer votre voyage au cœur du pays des pharaons. Édifié sur deux étages, le bâtiment rouge de style néoclassique a ouvert ses portes en 1902 et est devenu le musée d’art antique égyptien le plus important au monde, retraçant 5000 ans d’histoire.
Parmi les nombreux objets de la collection du musée, deux zones se distinguent particulièrement. Une salle est consacrée aux trésors de Toutankhamon, avec notamment son le masque funéraire retrouvé dans son tombeau. 
L’autre partie, qui devrait retenir votre attention, est la section des tombes et des momies où reposent des pharaons momifiés, telle la momie de Ramsès II.
 
 
À l’ouverture du musée, la collection comprenait 12 000 pièces. Cependant, au cours des recherches archéologiques, le musée s’est enrichi et offre aujourd’hui plus de 150 000 chefs-d’œuvre
Afin d’exposer d’autres trésors antiques et de mettre en valeur certains (dont le masque de Toutankhamon), le plus grand musée archéologique du monde, le futur Grand Musée égyptien, est en cours de construction au bord des pyramides de Gizeh. Il devrait ouvrir d’ici 2022… Inch’Allah !
 
Conseils et infos :
- Temps de visite : comptez une journée pour visiter les pyramides et Saqqarah et ½ journée pour le musée.
- Transport : le plateau de Gizeh est à 30 minutes en voiture du centre du Caire. Le taxi vous coûtera 15 AED pour y aller. Vous pouvez aussi vous y rendre en bus et ensuite marcher pendant 20 minutes. Cependant, le trajet prend 1h30. 
- Pour encore plus apprécier votre visite dans l’histoire des pharaons, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un guide. Le prix moyen est de 150 AED par personne par jour (chauffeur et guide inclus). Mona () vous fera découvrir sa ville avec passion. 
- Le Musée égyptien du Caire : ouvert du lundi au mercredi de 9h à 19h / jeudi et dimanche de 9h à 21h / vendredi et samedi de 9h à 16h. L’entrée coûte 40 AED par adulte et 20 AED pour les enfants de plus de 5 ans. 
 
SE PROMENER DANS LE VIEUX CAIRE
 
  • Le quartier chrétien du Caire, le quartier copte
Le quartier copte est la partie la plus ancienne de la capitale. La forteresse de Babylone garde précieusement les églises et la synagogue du quartier qui sont cachées au milieu du tumulte de la ville. En effet, après avoir descendu un escalier et être passé sous un tunnel, vous découvrirez un quartier complètement piétonnier aux ruelles étroites. 
Quelques sites à ne pas manquer : 
- L’église Saint-Serge, construite à la fin 4ème siècle, renferme une crypte où la sainte famille se serait arrêtée lors de leur fuite en Égypte. 
- L’église la plus ancienne d’Égypte, Sainte-Marie la Vierge. Elle est connue sous le nom de « l’église suspendue du Caire » car soutenue par des troncs de palmiers qui servent de pilotis. Ne ratez pas l’icône à la Vierge et l’enfant, appelée la Joconde égyptienne tant son regard semble vous suivre. 
- Vous pouvez aussi visiter la synagogue de Ben Ezra. La légende raconte que la fille du pharaon aurait recueilli Moïse et qu’il y aurait grandi. 
- Pour terminer la visite du quartier, le Musée Copte vous racontera l’histoire de la communauté chrétienne dans un ancien palais privé en forme de mosquée. 
 
  • À la découverte du quartier islamique
Le quartier islamique est étendu sur 5 kilomètres de long et a conservé la vie et l’ambiance de son passé. La concentration des sites à visiter se situe sur l’artère Al-Muizz Al-Deen. Le complexe de Qalaoun est une zone restaurée piétonnière qui offre un havre de paix au milieu du tumulte du quartier. Parmi les mosquées les plus célèbres qui jonchent l’artère, vous pouvez visiter la mosquée du sultan Hassan avec ses décorations architecturales impressionnantes et la mosquée lbn Touloun, qui est la mosquée la plus ancienne du Caire et la plus grande en superficie. 
Située sur une colline surplombant le quartier islamique, la Citadelle de Saladin est aussi un endroit idéal pour avoir une vue d’ensemble du Caire. Construite par le sultan Saladin au 12ème siècle, la citadelle abrite la mosquée de Mohamed Ali, aux dimensions impressionnantes et aux décors gigantesques rappelant la mosquée de Sainte-Sophie à Istanbul. 
 
Mosquée Mohamed Ali
 
Vue depuis la Citadelle
 
Vous pouvez aussi visiter le musée militaire qui est installé dans l’ancien palais Haram. Ce musée regroupe une collection d’armes et de costumes de toutes les époques égyptiennes. 
Le souk Khan El Khalili vous permettra de faire une halte shopping. Créé au 14ème siècle, il est l’un des plus grands du Moyen-Orient. La tombée du jour est un moment privilégié pour se promener à la lumière des lampes, les épices et les senteurs orientales embaument alors les ruelles. Entre deux rues commerçantes, arrêtez-vous au célèbre café Fishawi qui accueille depuis des siècles ses clients pour un café en fumant la shisha en terrasse. 
 
 
Le parc d’Al-Azhar est l’incontestable poumon vert du Caire. Situé sur une colline, vous pourrez vous promener parmi les palmiers royaux, des manguiers, des acacias, et même un petit lac. Terminez votre journée en terrasse d’un café en admirant le coucher du soleil avec une vue imprenable sur la ville. 
 
Conseils et infos :
- Temps de visite : tous les quartiers se visitent en ½ journée, à part le quartier islamique où la visite prend une journée. 
- Transport : le quartier copte se situe à 20 minutes en voiture de la place Tahrir. Cependant, la sortie du métro est au pied du Musée Copte. Pour les autres quartiers, mieux vaut s’y rendre en taxi car le métro ne s’arrête pas à proximité. 
- Le Musée Copte : il est ouvert tous les jours de 9h à 17h. L’entrée coûte 10 AED par adulte et 5 AED par enfant. 
- La citadelle de Saladin : elle est ouverte tous les jours de 9h à 17h. L’entrée coûte 20 AED. 
 
NOS BONNES ADRESSES et FICHE TECHNIQUE
 
Où dormir ? 
Cairo Capital Plaza : un charmant petit hôtel en plein cœur de la ville. Il est à 5 minutes à pied de la place Tahrir. Comptez 120 AED la nuit.
Egypt Pyramids Inn : situé en face des pyramides, cet hôtel vous offrira une vue exceptionnelle sur les pyramides et le sphinx pour 240 AED la nuit.
Kempinski Nile Hotel : situé au bord du Nil, cet hôtel de luxe vous accueillera pour 850 AED la nuit.
 
Les plats typiques
Le dolma : c’est l’un des plats égyptiens les plus connus qui est composé de feuilles de vignes farcies, semblables à celles trouvées en Grèce.
Le foul moudammas : c’est le plat national que les Egyptiens aiment manger dès le petit-déjeuner. Il s'agit de fèves sèches et bouillies, servies chaudes avec de l'huile et du citron, que l'on déguste traditionnellement avec une galette.
Le kochari : c’est un mélange de macaronis, oignons frits, lentilles brunes et sauce tomate, très populaire en Egypte. 
Om’Ali : ce dessert est une pâte feuilletée aux raisins secs, amandes et lait chaud. 
 
Où manger ? 
Felfela : lieu typique que tous les Egyptiens connaissent. Le restaurant plus cosy est situé à 20 mètres de cette « brasserie locale ».
Koshary Abou Tarek : ils servent un plat unique, le kochari. Véritable institution au Caire, vous ne pouvez pas le rater. 
Mantis : ce restaurant offre une jolie vue avec des plats orientaux raffinés.
Naguib Mahfouz Cafe : en plein cœur du souk Khan El Khalili, ce café est un petit havre de paix. 
 
Quand partir : Afin d’échapper aux températures étouffantes de l’été, la saison idéale est entre novembre et mars. Les températures moyennes sont de 10°C le matin et 20°C l’après-midi.
Visa : vous pouvez faire votre visa à l’arrivée pour un coût de 90 AED. Vous pouvez aussi le faire en ligne sur le site du gouvernement en cliquant ici. Le coût reste le même. Paiement en USD accepté.
Argent : la monnaie nationale est la livre égyptienne (LE). En anglais, on vous parlera de pound et de piaster, en arabe de guineh et de qirch.
Change : une banque est ouverte avant la douane. Vous pouvez y échanger vos USD à un taux de conversion convenable (bien meilleur qu’à Dubai). Vous pouvez même y payer votre visa. 
Heure de vol : environ 4h00 de vol de Dubai
Compagnies aériennes : Egypt Air effectue des liaisons directes de Dubai pour 1000 AED. Emirates offre aussi des vols à partir de 1500 AED.
Transport : les taxis ne coûtent pas chers et sont nombreux. Cependant, armez vous de patience car les taxis-mètres ne fonctionnent pas… Il faut donc prendre le temps de négocier son trajet en taxi. Pour vous donner une idée, un trajet du quartier copte à la place Tahrir (20 minutes de trajet) coûte 10 AED et un ticket de métro coûte 1 AED.
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
Dernière modification le mardi, 14 janvier 2020 09:53
  1. Les + lus
  2. Les + récents