Destination à moins de 3 heures de Dubai : Baku et road trip en Azerbaïdjan !

Écrit par  Ambre Josse 12 JUIN 2019
Souvent mis de côté au profit de son voisin géorgien, l’Azerbaïdjan n’en a pourtant pas moins à offrir. De Baku, capitale aux influences résolument européennes, aux petits villages de montagne ruraux, c’est tout un panel de paysages, mais aussi de culture, qu’il est possible de découvrir dans ce pays peu coûteux, situé à seulement 2h30 de vol de Dubai.
 
BAKU – POUR LA CULTURE ET LES AIRS D’EUROPE – 2 A 3 JOURS
 
 
À n’en pas douter, en vous baladant dans le centre-ville, vous vous demanderez probablement dans quelle ville d’Europe vous venez d'atterrir. L’architecture du centre de Baku, ses kiosques, ses façades d’immeubles ne sont pas sans se donner des airs de Paris, Madrid ou autre capitale de l’ouest. Vous pourrez alterner vos visites entre verres en terrasse et promenade le long de la mer caspienne, visite culturelle dans le vieux Baku et shopping dans les rues du centre.
 
Nous vous recommandons vivement de commencer votre visite par un tour gratuit organisé par Baku original free tour, qui dure environ 2h30. Cette balade en anglais gratuite (et néanmoins rémunérée au pourboire) vous conduira à travers la vieille ville et les parcs de Baku, parcourant l’ensemble des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, en vous expliquant l’histoire de la ville, les influences de l’Europe et du Moyen-Orient en Azerbaïdjan, et la culture azérie dans son ensemble.
Tous les jours de la semaine, à 11h et 16h. Pensez à vous inscrire en ligne ici.
 
La meilleure façon de découvrir Baku est de déambuler dans ses rues et de parcourir la ville ancienne et moderne. N’oubliez pas de monter jusqu’au parc Dağüstü (accessible à pied ou en funiculaire) pour profiter d’une vue unique sur les Flame Towers, les trois tours iconiques de la ville.
Un peu à l'écart, le centre culturel Heydar Aliyev est une autre performance architecturale bien connue, qui vaut aussi le coup d’œil.
 
Où manger
Pour de la nourriture traditionnelle, vous pouvez vous orienter vers Qaynana et Xezer pour des petits budgets, ou encore Malacannes 145 pour des menus plus raffinés et Chinar pour du haut standing (tenue chic exigée et réservation conseillée).
 
Où boire un verre
N'hésitez pas à tester les bars à vin Saqi et Room. À noter que le bar à vin Kefli nous a été chaleureusement recommandé, mais il semblait en travaux quand nous y sommes passés (en juin 2019).
 
Où se loger
Toutes les grandes chaînes d'hôtel sont présentes à Baku (Hilton, Marriott…). Sachez aussi que les appart-hôtels sont aussi très répandus et populaires, tout comme les Airbnb. Pour les plus petits budgets, vous pouvez regarder Gates of Baku et Welcome home
 
 
POUR LES AMOUREUX DE LA NATURE (RANDONNÉES ET VILLAGES DE MONTAGNE)  
 
- Khinalug / Xinaliq – Pour les amateurs de road trip (2 à 3 jours)
Pour qui veut véritablement observer la vie de petits villages essentiellement ruraux au cœur de paysages de montagne à couper le souffle, c’est à Khinalug qu’il faut se rendre. Ce village est le plus haut du pays (2300 m d’altitude), situé en pleine montagne, non loin de la frontière russe. Il s’agit du meilleur endroit du pays pour faire de la randonnée (de la balade de deux heures en plaine au crapahutage de sept heures en montagne). Khinalug vit avant tout de l’élevage, et chaque maison abrite ses poules, dindons, et met ses vaches et moutons en pâture dans les plaines du village l’été.
 
Où se loger
Si vous êtes des adeptes des petites maisons chez l’habitant traditionnelles et du confort sans chichis (comprendre toilettes au fond du jardin, comme toutes les maisons de campagne locales !), nous ne pouvons que vous recommander Xinaliq Hotel à l’accueil chaleureux et la cuisine excellente. Si vous êtes plutôt « chambre d'hôtel confortable », orientez-vous vers la ville la plus proche, Quba, située à 1h20 de route, dont les hôtels vous proposeront des excursions à la journée à Khinalug.
 
- Lahic - Pour une alternative plus touristique et organisée (1 à 2 jours)
Située de l’autre côté de la chaine du Grand Caucase, Lahic (ou Lahij) est un village touristique d'Azerbaïdjan, situé au creux des montagnes (moins hautes que celles de Khinalug). De nombreux Bakinois viennent ici le weekend se balader dans la rue principale du village dans lequel vous trouverez beaucoup d’artisanat local. De nombreuses balades sont aussi à faire dans les alentours, notamment la randonnée de Niyaldağ (comptez 5h de marche).
Pour qui est plus adepte d’un peu de confort tout en restant dans l'authenticité, Lahic peut être une alternative à Khinalug, bien que les deux vaillent le détour et se complètent aisément lors d’un même séjour en Azerbaïdjan.
Nous vous conseillons de jeter un coup d’œil à la Lahic Guesthouse, un petit havre de paix sur les hauteurs du village.
 
Lahic - @ambre.maelys
 
- Pour l’histoire – Shaki, Kish et Qabala (2 jours)
Shaki est une des plus anciennes villes d’Azerbaïdjan, et abrite à ce titre deux palais et une citadelle construits par des artisans de Shiraz sous l’empire perse au 18e siècle. Le palais de Shaki Khans est un « must see » avec ses vitraux colorés qui donnent des couleurs uniques roses/violettes à l'intérieur des pièces. Vous pourrez aussi voir le caravansérail et la Old Khan’s Mosque.
La ville est située au cœur de la montagne, et sa visite se couple généralement avec une excursion dans le petit village de Kish, à 5 km de là, majoritairement connu pour son église du XIIIe siècle.
 
À 1h de route de Shaki se situe Qabala, région viticole, où vous pourrez visiter les caves Savalan (une pause idéale sur la route Baku-Shaki).
 
Où se loger
Selon vos envies et votre budget, vous pouvez regarder Sheki Park, Sheki Panorama Guest house, et Inci Design Hotel.
 
QUELQUES AUTRES POSSIBILITÉS AZERIES EN UN CLIN D’ŒIL
 
- Le Gobustan National Park et ses volcans de boue – Day trip à 1h de route de Baku
Classé comme patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national du Gobustan est un lieu très prisé du tourisme local. Environ 300 « volcans boueux » se trouvent dans ce parc, dont la visite peut se coupler avec la découverte des hiéroglyphes environnants. Il vous faudra un guide pour vous orienter dans le parc. N'hésitez pas à regarder du côté de Bag Baku pour organiser votre journée.
 
- Ganja
Ganja est la deuxième ville du pays, dont l’histoire remonte jusqu’au VIe siècle. La ville est connue pour nombre de ses monuments historiques (sa mosquée, le caravansérail, le mausolée Nizami – incontournable poète du pays), mais principalement son lac (le lac Goygol), ses jardins (dont le jardin Khan Baghi) et ses forêts.
 
- Skier !
Tout comme en Géorgie, il est parfaitement possible de skier en Azerbaïdjan, même si nous restons objectivement loin de ce qui peut se faire en Europe. Environ 40 km de pistes sont disponibles, toutes situées autour des principaux resorts. Le plus grand resort, Qafqaz Tufandag Mountain Resort est situé aux abords de Qabala. N'hésitez pas à vous renseigner sur le site de ski info ici.
 
 
COTÉ PRATIQUE :
 
Se repérer :
 
 
Le visa est à faire impérativement avant le départ (comptez trois jours ouvrés) sur le site du gouvernement. Coût : 23 USD. Il sera valide 30 jours à partir de la date que vous aurez indiquée, valable pour une entrée unique.
La saison idéale se situe autour de mai-juin et septembre pour des vacances plutôt estivales (sauf si vous venez pour le ski, bien entendu).
Si le pays est à majorité musulmane, sachez qu’il n’y a aucun impératif de tenue particulière, et que la mode est essentiellement européenne. Il en est de même pour la consommation d’alcool : vous pourrez trouver des habitants attablés en terrasse à Baku autour d’une bière dès 11h !
Se déplacer – Les routes sont en bon état dans le pays, même s’il est largement conseillé d'être prudent quant à la conduite. Louer une voiture est probablement ce qu’il y a de plus pratique pour votre séjour, même si les hôtels et guesthouses vous proposeront toujours de prendre en charge le transport. Comptez AED 1200 la semaine de location. Dans Baku, pour les trajets aéroport/centre-ville, nous vous conseillons d’utiliser Taxify (ou Bolt), qui est le Uber/Careem local. Vous serez assuré de payer le juste prix (comptez 9 manats, soit AED 19, depuis l'aéroport avec cette application). Il existe aussi un métro et un service de bus très efficaces.
Communiquer – Le plus simple est certainement d’acheter une carte Sim locale de type Azercell. Vous pourrez en acheter sans difficulté. Comptez 40 AED pour 5 Go de données.
 
Vous l’aurez compris, l'Azerbaïdjan est un pays à découvrir pour les adeptes de paysages de montagnes et de vie rurale. Moins touristique (moins cher aussi !) que la Géorgie, il se prête avant tout à un tourisme plus “routard”, mais peut tout à fait, selon les itinéraires choisis, s’adapter au besoin de confort de chacun. Bref, un pays définitivement “must see” aux environs de Dubaï.
 
Photo d'ouverture : Khinalug - @ambre.maelys
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
 
Dernière modification le vendredi, 13 septembre 2019 12:36
  1. Les + lus
  2. Les + récents