Carnet de Voyage à…Bali !

Écrit par  Celine M. 13 MARS 2016


Certains la disaient exsangue, victime du tourisme, pour d’autres le charme et le magnétisme de l’une des plus petites îles de l’archipel indonésien opèrent toujours. En effet.

Bali, la paisible, l’authentique, la magnifique. Mélange idéal du raffinement et de la simplicité noyés dans la végétation tropicale, elle porte à la contemplation. Celle qui reçoit les enfants en beauté car on les dit plus proches des dieux. Bali, à la culture millénaire, qui aime la fête et le partage, en privilégiant toujours la beauté du geste, comme en témoignent ces offrandes faites en l’honneur des dieux, confectionnées quotidiennement avec soin et dévotion par les femmes. L’art est partout, dans la vie, dans les tresses des offrandes, dans la sculpture de la pierre ou du bois, la peinture, les batiks.

alt

Bali, ce sont des sourires, des rencontres, des paysages de rizières en terrasse, des arbres du voyageur, des bambous, des scooters, des sarongs qu’on voudrait par milliers, des massages ni trop forts comme en Thaïlande, ni trop huileux comme en Inde, donc parfait, une cuisine ni trop pimentée comme en Thaïlande, ni trop épicée comme en Inde, donc parfaite, des trottoirs défoncés, des singes canailles, des temples, Ganesh, Shiva et Bouddha, des breaks de folie, des surfeurs qui assurent, des crémations festives le long des routes, des eaux cristallines, Le Monde de Nemo, des massages sur la plage, des geckos tokay, des végétaux XXL, des massages au milieu des arbres, des plongeons en piscine, des crevettes grillées (à toutes les sauces), des carillons en bambou au son délicat, des parcours de vie extraordinaires, des danses troublantes, des joglo – maisons aux toits traditionnels importés de Java, des frangipaniers, des hibiscus, des poules, des étoiles de mer bleues, des récifs avec des tombants de 30 mètres, des tortues, des chicken satay, de la vannerie, du bois magnifique, des Balinais se lavant dans les rivières, des cerf-volants, que les enfants envoient au septième ciel pour murmurer des mots doux aux dieux et espérer ainsi de bonnes récoltes…

alt

Bali restera à jamais ce mix parfait d’odeur d’encens, d’offrandes fleuries qui jalonnent les trottoirs, de son envoûtant du gamelan et du chant des coqs.

Générosité, sens du partage et hospitalité légendaire font de Bali une île d’une grande finesse, pleine de trésors et unique en son genre.

Envoûtante.

L’info en +
Depuis juillet 2015, Emirates opère un vol direct Dubai-Denpasar.

Et s’il ne devait y en avoir qu’un : l’hôtel Abian Ayu Villa, à Sidemen, la région où les rizières en terrasse sont les plus belles, est un bijou de charme noyé dans la végétation. La chambre familiale est magnifique, avec un emplacement de rêve un peu à l’écart. Cerise sur le gâteau : cris et bruits de la forêt garantis la nuit… toutes les fenêtres étant ouvertes ! (« geckophobe » s’abstenir)

alt


http://celineinthesand.wordpress.com

Dernière modification le mardi, 26 avril 2016 13:05
  1. Les + lus
  2. Les + récents