Une journée à Khasab en Oman... avec Khasab Diver

Écrit par  Angélique Rossignol 13 DEC 2010



Dubai, un vendredi matin très tôt, les coffres des 4x4 remplis de nos serviettes, de nos maillots de bain et de quelques encas pour la route, nous voilà prêts à partir vers Khasab (Musandam – Oman).

Après avoir roulé sans encombre à travers les différents Emirats (Sharjah, Ajman, RAK…) et découvert des paysages changeants et presque dépaysants, nous voici arrivés à la frontière (passeport s’il vous plait!).

Les procédures administratives terminées, nous reprenons la route côté Oman. La route est tortueuse, monte et descend mais quelle vue ! Le mélange montagne/mer est à couper le souffle.

Nous ne sommes qu’à 3h de Dubai, mais déjà le paysage est magique.



Notre guide omanais – Ahmed - nous attend à l’entrée de son village natal. Ce dernier est presque en ruine mais Ahmed nous explique que les habitants ont migré vers des logements plus confortables avec l’eau courante et l’électricité. Ahmed est passionnant, il nous montre sa maison et nous raconte ses traditions et mode de vie de l’époque (la pêche, le mariage, les saisons) sous le regard curieux des chèvres qui ont envahi cet ancien village.

Puis direction le musée de Khasab – un ancien fort traditionnel. Nous découvrons les scènes de l’époque toujours grâce à notre guide qui nous fait voyager dans le temps.

Le dhow est amarré dans le port à quelques mètres du musée. Nous embarquons sans trop savoir où nous installer mais Babu – conducteur du bateau et aussi très bon cuisinier – nous met tout de suite à l’aise.

Melvin – le guide plongée – est là aussi pour nous accueillir. Ahmed nous apporte un thon entier qu’il vient d’acheter aux pêcheurs qui rentrent à peine au port. Le poisson est mis dans la glace et nous servira de déjeuner.

C’est parti, nous sortons du port direction les fjords. Nous nous changeons en tenue légère un par un dans les toilettes (spartiates mais très propres).

Incroyable, moi qui suis très sensible au mal de mer, là tout va bien! Est-ce la beauté des paysages ou le sentiment d’être ailleurs ? Je ne sais pas.

Toujours est-il qu’on se sent maintenant comme chez nous, certains se « vautrent » dans les coussins du côté ombragé pendant que d’autres restent à l’avant à prendre des photos ou essaient de voir les dauphins… et justement les voici ! Ils sont au moins une vingtaine à nager dans les remous du bateau, il y a même des bébés qui suivent gaiement sur le flan de leur maman. Les appareils photos et caméras sont partout. C’est tout simplement génial. Nous avons de la chance car nos amis cétacés ne sont pas toujours aussi joueurs.

Nous nous arrêtons près de Telegraph Island – Ahmed et Melvin nous explique son histoire. Tout le matériel est à notre disposition (palmes, masques et tuba) et nous voilà sous quelques centimètres d’eau en train de se demander où nous avons déjà croisé tel ou tel poisson (ah oui c’est Némo!).  Ahmed – qui est excellent plongeur – rapporte des oursins et des concombres de mer sur le dhow pour que les non-plongeurs puissent les observer.

Lorsque nous sortons de l’eau, surprise, le déjeuner est prêt. Nous prenons une petite douche rapide histoire de se dessaler et nous nous installons. Au menu : thon bien frais au barbecue, riz, poulet (non épicé), salade composée et fruits. Un régal ! Le ventre plein, nous déclarons un « merci » commun à Babu pour ce fantastique repas.

Pendant que nous prenons un bain de soleil, nous repartons tranquillement vers un autre « spot » de plongée. Une fois le bateau ancré, Babu lance des miettes de pain à l’eau et nous nous retrouvons au milieu d’un banc de petits poissons noir et jaune qui frétillent de tous côtés. C’est aussi l’occasion aux moins aventureux de profiter de la vie marine sans quitter le bateau.

Nous avons envie de rester mais nous devons rentrer au port, la journée s’achève par un magnifique coucher de soleil rythmé uniquement par le bruit du moteur du dhow.

Au retour, dans la voiture, tout le monde dort mais les visages sont ravis.

La prochaine fois, nous camperons c’est sûr. Sébastien – le gérant - offre aussi un service camping sur des plages désertes au milieu des fjords. Il faudra aussi essayer la plongée bouteille. Les beaux jours arrivant, il faut en profiter.



Prix :
« dhow trip » 250 AED / adulte et 150 AED / enfant

Informations et réservations :
Angélique 050-8491105
Sébastien 050-1569229




Concours avec dubai madame
Répondez à la question ci-dessous et vous aurez peut-être la chance de remporter 1 place adulte ou 2 places enfant pour un dhow trip !

Quel est le nom de la ville en Oman dont on parle dans l’article ?

Email :

Dernière modification le vendredi, 27 novembre 2015 15:29
  1. Les + lus
  2. Les + récents