Souvent mis de côté au profit de son voisin géorgien, l’Azerbaïdjan n’en a pourtant pas moins à offrir. De Baku, capitale aux influences résolument européennes, aux petits villages de montagne ruraux, c’est tout un panel de paysages, mais aussi de culture, qu’il est possible de découvrir dans ce pays peu coûteux, situé à seulement 2h30 de vol de Dubai.   BAKU – POUR LA CULTURE ET LES AIRS D’EUROPE – 2 A 3 JOURS   Baku - @ambre.maelys   À n’en pas douter, en vous baladant dans le centre-ville, vous vous demanderez probablement dans quelle ville d’Europe vous venez d'atterrir. L’architecture du centre de Baku, ses kiosques, ses façades d’immeubles ne sont pas sans se donner des airs de Paris, Madrid ou autre capitale de l’ouest. Vous pourrez alterner vos visites entre verres en terrasse et promenade le long de la mer caspienne, visite culturelle dans le vieux Baku et shopping dans les rues du centre.   Nous vous recommandons vivement de commencer votre visite par un tour gratuit organisé par Baku original free tour, qui dure environ 2h30. Cette balade en anglais gratuite (et néanmoins rémunérée au pourboire) vous conduira à travers la vieille ville et les parcs de Baku, parcourant l’ensemble des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, en vous expliquant l’histoire de la ville, les influences de l’Europe et du Moyen-Orient en Azerbaïdjan, et la culture azérie dans son ensemble. Tous les jours de la semaine, à 11h et 16h. Pensez à vous inscrire en ligne ici.   La meilleure façon de découvrir Baku est de déambuler dans ses rues et de parcourir la ville ancienne et moderne. N’oubliez pas de monter jusqu’au parc Dağüstü (accessible à pied ou en funiculaire) pour profiter d’une vue unique sur les Flame Towers, les trois tours iconiques de la ville. Un peu à l'écart, le centre culturel Heydar Aliyev est une autre performance architecturale bien connue, qui vaut aussi le coup d’œil.   Où manger Pour de la nourriture traditionnelle, vous pouvez vous orienter vers Qaynana et Xezer pour des petits budgets, ou encore Malacannes 145 pour des menus plus raffinés et Chinar pour du haut standing (tenue chic exigée et réservation conseillée).   Où boire un verre N'hésitez pas à tester les bars à vin Saqi et Room. À noter que le bar à vin Kefli nous a été chaleureusement recommandé, mais il semblait en travaux quand nous y sommes passés (en juin 2019).   Où se loger Toutes les grandes chaînes d'hôtel sont présentes à Baku (Hilton, Marriott…). Sachez aussi que les appart-hôtels sont aussi très répandus et populaires, tout comme les Airbnb. Pour les plus petits budgets, vous pouvez regarder Gates of Baku et Welcome home.    Baku - @ambre.maelys   POUR LES AMOUREUX DE LA NATURE (RANDONNÉES ET VILLAGES DE MONTAGNE)     - Khinalug / Xinaliq – Pour les amateurs de road trip (2 à 3 jours) Pour qui veut véritablement observer la vie de petits villages essentiellement ruraux au cœur de paysages de montagne à couper le souffle, c’est à Khinalug qu’il faut se rendre. Ce village est le plus haut du pays (2300 m d’altitude), situé en pleine montagne, non loin de la frontière russe. Il s’agit du meilleur endroit du pays pour faire de la randonnée (de la balade de deux heures en plaine au crapahutage de sept heures en montagne). Khinalug vit avant tout de l’élevage, et chaque maison abrite ses poules, dindons, et met ses vaches et moutons en pâture dans les plaines du village l’été.   Où se loger Si vous êtes des adeptes des petites maisons chez l’habitant traditionnelles et du confort sans chichis (comprendre toilettes au fond du jardin, comme toutes les maisons de campagne locales !), nous ne pouvons que vous recommander Xinaliq Hotel à l’accueil chaleureux et la cuisine excellente. Si vous êtes plutôt « chambre d'hôtel confortable », orientez-vous vers la ville la plus proche, Quba, située à 1h20 de route, dont les hôtels vous proposeront des excursions à la journée à Khinalug.   - Lahic - Pour une alternative plus touristique et organisée (1 à 2 jours) Située de l’autre côté de la chaine du Grand Caucase, Lahic (ou Lahij) est un village touristique d'Azerbaïdjan, situé au creux des montagnes (moins hautes que celles de Khinalug). De nombreux Bakinois viennent ici le weekend se balader dans la rue principale du village dans lequel vous trouverez beaucoup d’artisanat local. De nombreuses balades sont aussi à faire dans les alentours, notamment la randonnée de Niyaldağ (comptez 5h de marche). Pour qui est plus adepte d’un peu de confort tout en restant dans l'authenticité, Lahic peut être une alternative à Khinalug, bien que les deux vaillent le détour et se complètent aisément lors d’un même séjour en Azerbaïdjan. Nous vous conseillons de jeter un coup d’œil à la Lahic Guesthouse, un petit havre de paix sur les hauteurs du village.   Lahic - @ambre.maelys   - Pour l’histoire – Shaki, Kish et Qabala (2 jours) Shaki est une des plus anciennes villes d’Azerbaïdjan, et abrite à ce titre deux palais et une citadelle construits par des artisans de Shiraz sous l’empire perse au 18e siècle. Le palais de Shaki Khans est un « must see » avec ses vitraux colorés qui donnent des couleurs uniques roses/violettes à l'intérieur des pièces. Vous pourrez aussi voir le caravansérail et la Old Khan’s Mosque. La ville est située au cœur de la montagne, et sa visite se couple généralement avec une excursion dans le petit village de Kish, à 5 km de là, majoritairement connu pour son église du XIIIe siècle.   À 1h de route de Shaki se situe Qabala, région viticole, où vous pourrez visiter les caves Savalan (une pause idéale sur la route Baku-Shaki).   Où se loger Selon vos envies et votre budget, vous pouvez regarder Sheki Park, Sheki Panorama Guest house, et Inci Design Hotel.   QUELQUES AUTRES POSSIBILITÉS AZERIES EN UN CLIN D’ŒIL   - Le Gobustan National Park et ses volcans de boue – Day trip à 1h de route de Baku Classé comme patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national du Gobustan est un lieu très prisé du tourisme local. Environ 300 « volcans boueux » se trouvent dans ce parc, dont la visite peut se coupler avec la découverte des hiéroglyphes environnants. Il vous faudra un guide pour vous orienter dans le parc. N'hésitez pas à regarder du côté de Bag Baku pour organiser votre journée.   - Ganja Ganja est la deuxième ville du pays, dont l’histoire remonte jusqu’au VIe siècle. La ville est connue pour nombre de ses monuments historiques (sa mosquée, le caravansérail, le mausolée Nizami – incontournable poète du pays), mais principalement son lac (le lac Goygol), ses jardins (dont le jardin Khan Baghi) et ses forêts.   - Skier ! Tout comme en Géorgie, il est parfaitement possible de skier en Azerbaïdjan, même si nous restons objectivement loin de ce qui peut se faire en Europe. Environ 40 km de pistes sont disponibles, toutes situées autour des principaux resorts. Le plus grand resort, Qafqaz Tufandag Mountain Resort est situé aux abords de Qabala. N'hésitez pas à vous renseigner sur le site de ski info ici.     COTÉ PRATIQUE :   • Se repérer :     • Le visa est à faire impérativement avant le départ (comptez trois jours ouvrés) sur le site du gouvernement. Coût : 23 USD. Il sera valide 30 jours à partir de la date que vous aurez indiquée, valable pour une entrée unique. • La saison idéale se situe autour de mai-juin et septembre pour des vacances plutôt estivales (sauf si vous venez pour le ski, bien entendu). • Si le pays est à majorité musulmane, sachez qu’il n’y a aucun impératif de tenue particulière, et que la mode est essentiellement européenne. Il en est de même pour la consommation d’alcool : vous pourrez trouver des habitants attablés en terrasse à Baku autour d’une bière dès 11h ! • Se déplacer – Les routes sont en bon état dans le pays, même s’il est largement conseillé d'être prudent quant à la conduite. Louer une voiture est probablement ce qu’il y a de plus pratique pour votre séjour, même si les hôtels et guesthouses vous proposeront toujours de prendre en charge le transport. Comptez AED 1200 la semaine de location. Dans Baku, pour les trajets aéroport/centre-ville, nous vous conseillons d’utiliser Taxify (ou Bolt), qui est le Uber/Careem local. Vous serez assuré de payer le juste prix (comptez 9 manats, soit AED 19, depuis l'aéroport avec cette application). Il existe aussi un métro et un service de bus très efficaces. • Communiquer – Le plus simple est certainement d’acheter une carte Sim locale de type Azercell. Vous pourrez en acheter sans difficulté. Comptez 40 AED pour 5 Go de données.   Vous l’aurez compris, l'Azerbaïdjan est un pays à découvrir pour les adeptes de paysages de montagnes et de vie rurale. Moins touristique (moins cher aussi !) que la Géorgie, il se prête avant tout à un tourisme plus “routard”, mais peut tout à fait, selon les itinéraires choisis, s’adapter au besoin de confort de chacun. Bref, un pays définitivement “must see” aux environs de Dubaï.   Photo d'ouverture : Khinalug - @ambre.maelys   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
Certes, la chaleur torride approche, mais Juin nous réserve encore quelques beaux weekends en extérieur, d’autant plus en cette saison de “staycation” qui s’annonce. Aujourd’hui, Dubaimadame s'intéresse aux îles des Émirats, mais pas n’importe lesquelles : celles qui vous garantissent sorties en bateau et journées transat, pour un vrai moment de vacances ! Suivez-nous le long de la côte d’Abu Dhabi qui recense la plus grande partie de ces îles.   PROCHE DE LA VILLE D’ABU DHABI   1. Nurai Island - Pour bronzer dans un cadre de rêve  Brunch exquis sur fond turquoise, piscine à débordement avec vue sur une plage de sable blanc ? Nous sommes à Nurai Island, sobrement surnommée “les Maldives des Émirats”. Cette île privée abrite un hôtel 5*, le Zaya Nurai Island Resort, dont les prix commencent à partir de 2,800 AED pour deux personnes la nuit… Mais plus abordable, l’île propose aussi des « Day pass » par le biais du site Myconcierge.      @ zayanuraiisland   Le « Day pass » • Ce pass vous octroie, selon l’option, un crédit de consommation sur place (valable tous les jours de la semaine) ou un accès au brunch le vendredi . Vous pourrez dans les deux cas profiter des deux piscines et des nombreuses plages de l’île. Pour les familles, sachez que l’accès au Children’s Club est compris dans le day pass.  • Day pass à 480 AED/pers qui inclut un crédit boissons/repas de 420 AED (240 AED pour les enfants de 4 à 12 ans et gratuit pour les - de 3 ans). Pensez à réserver plusieurs semaines à l’avance si vous visez le weekend ici. • Day pass avec brunch du vendredi – 550 AED/pers pour le soft package, 650 AED pour les house beverages et 850 AED pour le Champagne brunch package. Le brunch commence à midi et inclut aussi l’accès à la piscine et aux plages. Réservez à l’avance ici. Pour s’y rendre : • Départ en bateau au Welcome Center de Nurai sur Saadiyat Beach (ici) toutes les heures de 9h30 à 22h30. Retour toutes les heures de 9h30 à 23h. Les transferts sont inclus dans les forfaits.     2. Al Maya Island – pour faire la fête Située à dix minutes de bateau de la côte d’Abu Dhabi, Al Maya peut représenter une alternative plus abordable que Nurai. Des « Day pass » sont proposés les samedis uniquement pour 105 AED/pers, incluant le transport en bateau et l'accès à toutes les installations (piscine, transat et plages). Les consommations sur place sont en revanche additionnelles. Si vous êtes adepte des “Beach party days” essayez donc les Maya Fridays Parties de 11h à 21h, où vous pourrez alterner entre son DJ et plongeons dans la piscine.      @capereed   • Vendredi – Maya Fridays – 125 AED transport inclus. Vous pouvez guetter la programmation à venir ici. A partir de 21 ans uniquement. Les navettes débutent toutes les heures à partir de 11h.  • Samedi – Day pass 105 AED. Un aller toutes les heures les samedis de 10h à 15h inclus, et trois retours, 16h30-17h30-18h30. Il est possible d’utiliser ces navettes en dehors de ces heures pour un montant additionnel de 500 AED.  Pour s’y rendre : • Départ en bateau du port à côté du Khalidiya Palace Rayhaan (près du Emirates Palace) ici.     3. Al Samaliya Island – pour le coté mystérieux En faisant quelques recherches sur cette île, vous comprendrez rapidement qu’il est difficile de trouver des informations pour la visiter. Et pour cause, il s’agit d’une île privée qui accueille principalement des délégations et quelques rares excursions organisées. Il est pourtant tout à fait possible de s’y rendre afin de découvrir cette réserve naturelle qui habite une formidable faune marine et terrestre. La gestion de l’île est supervisée par le Emirates Heritage Club qui y organise beaucoup d’activités autour du Island Heritage Club de l’île. Pour s’y rendre :  • Il est impératif de contacter préalablement le Emirates Heritage Club pour visiter l’île. Les départs se font en bateau depuis le Al Raha Beach Hotel.  • Contact : Emirates Heritage Club - Tel: 02 681 4455      4. Dolphin Bay Island – pour la plage abandonnée Il s’agit plus précisément d’un banc de sable accolé à une petite mangrove sur laquelle il vous est possible d’organiser un tour en bateau de trois heures, parasol et pique-nique inclus. Après une promenade marine autour des îles d’Abu Dhabi, vous pourrez passer un moment à alterner entre snorkeling et bronzette au bord de l’eau. L’île porte son nom en raison de dauphins qui viendraient régulièrement la visiter. Info ou intox, à vous de nous dire !   @adventureemirates   Pour s’y rendre :  • Captain’s Tony organise ces journées plein air sur l’île pour 400 AED/pers les samedis (voir ici), le départ se fait depuis Yas Island ici. • Cette compagnie locale propose aussi d’autres excursions bateau, incluant des Island beach gateway, sunset cruise, des fishing cruise, mangrove cruise… vous pouvez jeter un coup d’œil aux possibilités ici.      PLUS AU SUD SUR LA CÔTE    5. Sir Bani Yas Island - Pour les animaux  Des animaux sauvages sans voyager jusqu’aux confins de l’Afrique ? Direction Sir Bani Yas Island, qui n’abrite pas moins de 10 000 espèces d’animaux y vivant en liberté totale. Vous y trouverez aussi bien les classiques (mais non moins uniques) gazelles et oryx, que girafes, guépards, hyènes… Des safaris en 4x4 sont organisés par les hôtels sur place pour vous permettre de découvrir l’ensemble de la faune de l’île. Kayak, équitation, VTT et snorkeling sont aussi disponibles sur l’île.   @resort&spabyanantara   Pour se loger : 3 différents complexes appartenant au groupe Anantara sont disponibles sur place, vous trouverez votre bonheur ici. Pour vous rendre sur l’île, vous devez soit avoir une réservation dans l'un des trois resorts de l'île soit dormir sur la côte en face au Danat Resort Jebel Dhanna (plus simple mais plus abordable) et reserver le tour à la demi-journée.   Pour s’y rendre : • Par la route et le bateau : comptez 2h30 de route depuis l’aéroport international d’Abu Dhabi jusqu’à l’embarcadère de Ruwais où les liaisons en bateau sont directement gérées par la chaine Anantara selon votre réservation. Le transport en bateau est inclus dans votre nuit d’hôtel si vous logez sur l'île et au départ du Danat Resort, le tour avec le transfert en bateau coute 333AED/pers (de midi à 17h) • Par avion : Rotana Jet effectue la liaison depuis le terminal 2 d’Abu Dhabi 5 fois par semaine. Comptez un peu plus de 400 AED l’AR. En savoir plus.     6. Delma / Dalma Island - Pour l’histoire et la tradition  Delma Island est considérée comme l’un des plus vieux témoignages d’habitation de la région, puisque de nombreux vestiges de l'ère mésopotamienne y ont été retrouvés au début des années 1990. Proche de la frontière saoudienne et qatari, l’île n’est qu'à une centaine de kilomètres à vol d’oiseaux de Doha. Composée majoritairement de locaux vivant de l’agriculture et de la pêche, cette île est principalement dotée de fermes, d’une petite mangrove, d’un port traditionnel, et de plages. Le musée de Dalma, au cœur de l’île (ouvert du samedi au jeudi, de 8h à 16h) retranscrit en grande partie l’histoire de l’île. Dalma propose un véritable saut au cœur des traditions locales, au plus près de l’histoire du pays. Il existe un hôtel sur place, ainsi que plusieurs restaurants. Le site de l’île répertorie ici tout ce qu’il est possible d’y faire.   @pinterest-visitabudhabi   Pour s’y rendre : • Par ferry : des ferrys partent tous les jours depuis Mugharaq Port, à Jabal Al Dhanna (comptez 2h10 de voiture depuis le centre d’Abu Dhabi). Il y a trois rotations complètes du samedi au jeudi et deux le vendredi. Comptez 20 AED par adulte, et pensez surtout à consulter les horaires de départ actualisés ici. Il vous est aussi possible d’embarquer votre voiture sur le ferry pour 100 AED. • Par avion : des avions effectuent le trajet tous les jours sauf le vendredi en partance de l’aéroport d’Abu Dhabi. Il est conseillé de contacter directement l’aéroport pour en savoir plus sur les rotations ici.    Photo d'ouverture : @esuwaidi_m    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
Peut-être avez-vous récemment entendu parler dans les journaux du changement de nom de la capitale du Kazakhstan. Anciennement Astana, la ville s’appelle depuis mars 2019 Nursultan, en l’honneur de l’ancien dirigeant du pays. L’occasion pour Dubaimadame de vous emmener pour un weekend dans cette ville située à 5h de vol de Dubai.    Capitale depuis 1994 (cette prérogative appartenant autrefois à Almaty), Nursultan en est à son 4e changement de nom depuis le début des années 60. D’abord Akmolinsk, puis Tselinograd, Akmola et enfin Astana en 1998, cette ville est la deuxième ville du pays la plus peuplée (derrière Almaty). Située dans le nord du neuvième plus grand pays du monde, Nursultan, surnommée parfois humoristiquement « la Dubai des steppes kazakhes » (ça ne s’invente pas !) propose une version ultra-moderne d’un pays empreint de traditions nomades.    Visiter Astana / Nursultan pour son architecture  Qu’on se le dise, la capitale est tout ce qu’il y a de plus atypique d’un point de vue architectural. La façon la plus facile de vous en rendre compte est de parcourir le boulevard Nurzhol (Nurzhol Bulvar), une grande avenue piétonne parcourant la ville d’ouest en est. Cette balade d’un peu plus d’une heure vous permettra d’observer les constructions les plus originales de cette ville.  Depuis le Khan Shatyr (début de votre parcours), centre commercial improbable en forme de tente, vous passerez par l’instagramable « I love Astana » près du Lovers’ Parc, avant d’observer sur votre droite la majestueuse mosquée Nur-Astana (plus grande mosquée du pays).       En continuant votre marche sur le boulevard parmi les gratte-ciels les plus étonnants, vous arriverez enfin jusqu’au Bayterek, cette tour surmontée d’un globe, symbole d’Astana. N’hésitez pas à monter au sommet pour observer l’ensemble de la ville. Derrière le Bayterek, le palais présidentiel conclut cette avenue iconique qui vous aura donné un aperçu de la majorité des prouesses architecturales d’Astana / Nursultan. Pour monter au sommet du Bayterek, comptez 700 Tengue – ouvert tous les jours de 10h à 22h.      Visiter Astana / Nursultan pour sa cuisine locale  Si vous avez déjà visité la région, vous avez peut-être entendu parler du régime alimentaire d’Asie centrale, propre à la culture nomade : généralement de la viande, des pommes de terre, des carottes et autres aliments pouvant facilement résister à l’épreuve du temps. Ainsi, les viandes de mouton et de cheval se retrouvent dans une grande partie des plats. Notez toutefois qu’il est tout à fait possible de tester d’autres spécialités locales pour les végétariens.  Vous pourrez ainsi goûter les incontournables Manti (raviolis kazakh), le Pilaf (un plat à base de riz), la Karta (des saucisses de poitrine), ou encore le Besbarmak, bouillon de mouton ou cheval, plat le plus populaire du Kazakhstan. Il vous sera possible de conclure votre repas par un thé ou par le fameux Koumiss, du lait de jument fermenté (et donc alcoolisé) propre à la culture nomade.    Quelques restaurants… • Sattj : proche du Lovers’ Park le restaurant Sattj (ou Satti) vous propose une découverte de l’ensemble des spécialités du pays (plats végétariens compris) dans un cadre chaleureux et intimiste. Comptez environ AED 150/pers – Ouvert tous les jours, de midi à 2h du matin. Pas de réservation nécessaire. • Arnau : aussi proche du Lover’s Park (le meilleur quartier pour manger de la ville), le restaurant Arnau est situé à côté de l’hôtel Marriott. Le restaurant offre lui aussi tout un panel de nourriture typique – Ouvert tous les jours, de midi à 1h du matin.   Visiter Astana / Nursultan pour sa culture • Situé à deux pas du Lovers’ Park, l’opéra de Nursultan a été inauguré en 2013. Ce palais, qui n’est pas sans rappeler l’architecture grecque, dispose d’une programmation riche de Puccini à Tchaïkovski, sans oublier Notre-Dame de Paris.  Si vous voulez en savoir plus sur la programmation de l’opéra d’Astana – Plus d’infos     • Le musée national du Kazakhstan, à côté du palais présidentiel, est considéré comme un des « must see » de la ville et propose autant d’art que d’histoire du pays. Si vous ne disposez que de peu d’information sur ce pays immense, vous pourrez ici avoir un aperçu de l’histoire kazakh, de la culture nomade à celle de l’URSS, jusqu’à l’indépendance du pays en 1991.  Musée national du Kazakhstan, ouvert tous les jours, de 10h à 18h sauf le lundi.   Visiter Astana / Nursultan pour sa nature À quelques kilomètres (130 très exactement) de l’hyper-centre de la capitale, la réserve naturelle de Korgalzhyn constitue le parc national le plus grand du Kazakhstan. Véritable joyau pour les passionnés d’oiseaux, cette réserve abrite plus de 310 espèces volantes vivant pour la plupart aux alentours du Lac Tengiz, classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Almaty Tours propose des tours à la journée, de mai à septembre pour 150 $ / personne, transport, repas, et prix d’entrée de la réserve inclus.    @ecotour.kz   À 80 km d’Astana / Nursultan se situe aussi le Burabai National Park, surnommé « la petite Suisse kazakh », où se côtoient lacs et montagnes pour offrir de magnifiques paysages. De quoi vous donner un aperçu de la nature d’Asie centrale et des vastes étendues du pays. Almaty Tours y propose aussi des tours à la journée, de mai à octobre, les mercredi et dimanche pour 85 USD par personne, transport, repas et prix d’entrée de la réserve inclus.        Visiter Astana / Nursultan comme point d’entrée sur le reste du Kazakhstan Si vous vous êtes déjà documenté sur le tourisme au Kazakhstan, vous aurez sûrement remarqué que le nom d’Almaty, l’ancienne capitale ressort souvent. Cette ville située dans le sud-est du pays, à la frontière kirghize, est la plus proche des montagnes pour les amateurs de randonnée et de ski. La plupart des pistes se trouvent en effet dans cette région du pays. Le domaine le plus connu et développé reste celui de Shymbulak, à 25 km d’Almaty. Prenez toutefois en compte que l’industrie du tourisme alpin en est encore à ses prémices au Kazakhstan et gagne à se développer.    Infos pratiques : - Y aller depuis Dubai : via Fly Dubai (5h25 à l’aller et 3h40 au retour) - Se loger : Toutes les grandes chaînes d’hôtels se trouvent à Astana – du Marriott au St Régis en passant par le Hilton. Comptez entre 100 et 170 euros la nuit pour ce type d’hôtels, et de 30 à 50 euros pour de plus petits hôtels (tout à fait recommandables et bien aménagés).   Si vous tenez à avoir un maximum d’autonomie, sachez que les appart-hôtels sont en nombre à Astana. Pour deux personnes, vous pourrez vous loger en plein centre pour environ 30 à 60 euros la nuit (voir le Cardinal ou le Ernaz Apartments). - Se déplacer : De nombreux taxis parcourent la capitale, mais le mieux reste encore d’utiliser Uber, très répandu à Astana, qui permet d’éviter de payer un éventuel « prix touriste » dans un taxi. Sachez que quasiment tous les hébergements (appart-hôtels inclus) proposent des transports logement-aéroports, n’hésitez pas à vous renseigner sur le sujet.  - Monnaie locale : La monnaie officielle est le Tenge Kazakh. 100 Tenge sont équivalents à 1 AED, ou environ 25 centimes d’euros. Nous vous conseillons de retirer à l’aéroport, mais de nombreuses banques peuvent se trouver dans le centre-ville. Beaucoup de magasins et restaurants acceptent la carte bleue.     Destination originale et peu commune, Astana est donc une ville pleine de curiosité, où la rareté du tourisme occidental y pose un gage d’authenticité. Pour un weekend prolongé entre architecture moderne et réserves naturelles, ou comme point d’entrée vers le reste du pays, cette capitale du géant d’Asie centrale marque définitivement par son originalité.    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
Pays qui se distingue à la fois par ses paysages, son histoire et le sens de l’accueil de ses habitants, la Jordanie est une des destinations touristiques les plus prisées du Moyen-Orient. Pour cause, sa stabilité politique en fait un pays paisible à visiter, et s’adapte aussi bien aux familles calmes qu’aux baroudeurs invétérés. De Petra, figurant parmi les sept nouvelles merveilles du monde à la mer Morte, en passant par le désert, la mer Rouge, les réserves naturelles, les possibilités sont multiples pour découvrir ce pays, aussi bien en quatre jours qu’en deux semaines. La rédaction de Dubaimadame vous emmène avec elle sur un itinéraire au travers des immanquables de ce pays.   1. POINT DE DEPART : AMMAN (1 à 1,5 jours) Amman donne un aperçu de la vie moderne de la Jordanie et de ses habitants. Entre monuments historiques, bazars en tout genre et cafés surchargés, nous vous conseillons vivement de prendre quelques heures pour vous balader dans la capitale et observer le quotidien des Jordaniens. Au cœur de la ville, le théâtre romain datant du IIe siècle est devenu un lieu où les locaux se retrouvent, bavardent, jouent au cœur de ce vestige antique contenant plus de 6,000 places (coût d’entrée : 2 JD – AED 10, inclus dans le Jordan Pass). Le parc jouxtant le théâtre est tout autant prisé des Ammaniens qui font le bonheur des vendeurs de thé et loueurs de shisha environnants.  Sur votre parcours découverte, n’oubliez pas la citadelle Jabal Al-Qal’a, ainsi que la très photogénique Rainbow Street, qui abrite tout un tas de petits marchés. Plus loin, la King Abdullah Mosque et son immense dôme bleu en mosaïque se visite en dehors des heures de prière. De nombreux souqs sont aussi à visiter à Amman, dont l’immense marché du vendredi, le Souk el-Joumea.     Se loger à Amman Notre coup de cœur va au House Boutique Suites, à côté de la Rainbow Street. Pour les plus petits budgets, Arabian Originality Apartments propose des appartements entiers très bien situés, bien équipés et propres.    Où manger à Amman Hashem Falafel – un incontournable aussi bien pour les habitants que les touristes.  Kan Zamaan – dîner dans un ancien caravansérail réhabilité. Enchantement garanti.  Habibah Sweet – pour les amateurs de pâtisserie, avec une mention spéciale pour le Kunafa.   2. LA MER MORTE ET LE SIQ TRAIL (1,5 à 2 jours – 2 heures de route depuis Amman) On ne le présente plus, ce grand lac salé, dans lequel il est possible de flotter, est le garant de l’expérience « détente et spa » de votre voyage en Jordanie. Point le plus bas à la surface de la Terre, la mer Morte recule chaque année d’un mètre et on évoque une disparition à horizon 2050. Il n’existe pas de plage publique pour profiter de la mer, par conséquent, il vous faudra y accéder par un Resort. Sur place, la tradition recommande de s’enduire de boue (aux vertus minérales avérées) avant de filer flotter dans cette eau salée. Si vous n’êtes que de passage, il est possible d’acheter des « day pass » auprès de certains hôtels, notamment auprès du Mövenpick Resort & Spa Dead Sea pour 55 JD (AED 285) par personne. Sachez que tous les hôtels disposent de leur plage et leurs installations privées.     Pour les amateurs de randonnées et canyoning, le Siq Trail (ou Wadi-Al Mujib) est situé à quelques minutes de voiture des principaux hôtels de la mer Morte. Il s’agit d’un chemin de randonnée à parcourir dans les gorges du Wadi, les pieds dans l’eau, équipé d’un gilet de sauvetage obligatoire. Ce chemin est une balade de deux heures, accessible à tous, même aux moins sportifs (par prudence, il est conseillé de savoir nager) d’avril à octobre. Il n’est pas nécessaire de recourir à un guide. Préparez votre GoPro, expérience inoubliable garantie !  Entrée : 15 JD (AED 78). Le point de départ est situé au Mujib Bridge.   Se loger sur les bords de la mer morte Haut lieu touristique, il faut compter entre AED 330 et AED 650 le prix d’une nuit en Resort. Pour leurs cadres splendides, privilégiez le Hilton Dead Sea Resort & Spa ou le Mövenpick Resort & Spa Dead Sea qui proposent toute une offre de massages et soins à base de produit de la mer Morte. Pour un séjour plus abordable, regardez du côté du Ramada Resort Dead Sea, ou encore le Dead Sea Spa Hotel, tous les deux très bien situés.   3. PETRA ET LITTLE PETRA (2-3 jours – 3 heures de route depuis la mer Morte) Après la détente, place à l’Histoire au travers des ruines de Petra, citée nabatéenne du VIIIe siècle avant JC. Si l’on connait tous l’image mythique du « Treasure » de Petra (ici en photo), il s’agit en fait d’un vaste site archéologique où se trouvent vestiges de temples, églises et théâtre. Préparez-vous à marcher plusieurs heures pour découvrir l’ensemble des ruines, avec ou sans guide (il vous est possible de réserver des tours sur place). Le site est très bien organisé et aménagé, prévoyant de quoi se restaurer et se balader sans se presser. Si la marche n’est pas votre genre, vous pourrez vous déplacer en petite carriole tirée par des chevaux, à dos d’âne ou même à chameau ! Pour les plus vigoureux et motivés, il est possible d’accéder aux hauteurs du parc pour observer le « Treasure » depuis le haut du canyon, thé local à la clef. Cette « expédition dans l’expédition » dure environ trente minutes et s’accompagne généralement d’un guide improvisé qui vous proposera ses services aux pieds du Treasure. Comptez environ 7 JD (AED 36) par personne, à négocier. L’entrée à Petra est incluse dans le Jordan Pass. Autrement comptez AED 259 / pers.      Petra by night Sachez que trois fois par semaine se tient « Petra by night », un night show vous proposant de revenir explorer le Treasure illuminé par plus de 1500 bougies. Des chants locaux accompagnent en général ce moment d’observation sous les étoiles. Les lundi, mercredi et jeudi, de 20h30 à 22h30. 17 JD (AED 88) / personnes ; les billets sont à acheter l’après-midi même du spectacle, en plus de votre entrée de jour.   @hadamhuston   Little Petra À une quinzaine de minutes de voiture au nord de Petra se situe « La petite Petra », ou Al Beidha, d’autres vestiges de la civilisation Nabatéenne. Comme Petra, il n’est pas nécessaire d’avoir un guide. Entrée gratuite.   Se loger à Petra Tout comme pour la mer Morte, il s’agit d’un haut lieu touristique de la Jordanie, par conséquent, les prix sont relativement hauts. Pour raison pratique, nous vous conseillons de privilégier un hôtel à côté de l’entrée du site, ce qui vous évitera des déplacements supplémentaires. Le Mövenpick Resort Petra est l’hôtel situé juste à l’entrée du site et très proche des restaurants clef de Petra. Pour les petits budgets, privilégiez le Sunset Hotel et pour un hôtel plein de charme, The Old Village Hotel & Resort.   Où manger à Petra Coup de cœur pour Petra kitchen, qui organise même des cours de cuisine locale quotidiens. Comptez 35 JD par personne pour un cours et un repas. Le restaurant est autrement ouvert toute la journée (8h30-23h30) pour les clients. Mention spéciale pour le Moutabel maison. Dans une atmosphère chaleureuse My Mom’s Recipe propose aussi une carte locale de grande qualité.   4. AQABA, LA MER ROUGE ET LE WADI RUM (2 à 3 jours – 1h50 de route depuis Petra) Souvent mise de côté par les visiteurs ne passant que quelques jours en Jordanie et lui préférant la mer Morte et Petra, la mer Rouge est pourtant l’occasion de découvrir les riches fonds marins du pays. Aqaba est une station balnéaire qui abrite en son sein de petits hôtels, et plus au sud (environ dix minutes de voiture) quelques grands hôtels. Dans le centre-ville, vous pourrez vous balader le long de la plage jusqu’au port de plaisance de la ville. Vous y trouverez aussi de nombreux restaurants et cafés animés.    Il faudra vous rendre à Tala Bay pour pratiquer la plongée ou le snorkelling (possibilité de louer des masques palmes et tuba dans les centres de plongée en face des plages) et admirer poissons, coraux et… tank (!) sur la plage publique de Seven Sister (l’épave du tank est sur la gauche de la plage). Sachez qu’une épave d’avion militaire (un C-130 Hercules) ou encore l’épave du bateau Cedar Pride peuvent aussi être observées lors d’une plongée en bouteille. Si la plongée ou le palme-masque-tuba ne sont pas votre tasse de thé, il est possible de faire une balade en bateau à fond de verre pour admirer les poissons sur le Neptune Boat ou, pourquoi pas, de louer un jet ski. Le site officiel d’Aqaba liste ici toutes les activités nautiques qu’il est possible de pratiquer.    Pour un aspect plus culturel, n’hésitez pas à vous rendre au Fort d’Aqaba, ainsi que vers les ruines d’Ayla. Au cœur de la ville, le Souq d’Aqab et la Mosque Sharif Hussein Bin Ali (à visiter en dehors des heures de prières) valent aussi le détour.     Wadi Rum – expédition à la journée depuis Aqaba Aqaba est la ville la plus pratique et proche pour accéder au Wadi Rum, aussi nommé « vallée de la lune ». Au cœur de ce désert jordanien, vous y trouverez grottes, canyons, pétroglyphes, falaises et la magnifique arche Umm Fruth. Des day trips s’organisent facilement depuis Aqaba, située à seulement cinquante minutes de voiture. Pour une expérience plus complète, sachez qu’il est possible de camper sur place.   Vous pouvez vous rendre au Wadi Rum par bus public ou en taxi, mais sachez qu’une fois arrivé sur place, il sera nécessaire d’utiliser les services d’un guide et un 4x4 pour visiter le désert. Vous pouvez donc tout aussi bien réserver directement une expédition depuis Aqaba incluant le transport. Selon votre préférence, il sera possible de découvrir le wadi en randonnée, en 4x4, en chameau ou les trois !   Pour une expédition à la journée, il est possible de réserver directement auprès de votre hôtel. Pour réserver à l’avance en ligne, Bedouin Guide dispose d’une très bonne réputation.  Si vous souhaitez camper dans le désert, nous vous conseillons Jamal Rum Camp ou le Golden Sands Camp qui proposent sur place divers types d’activités pour découvrir Wadi Rum.       Se loger à Aqaba Si vous souhaitez profiter de l’animation de la ville et ses restaurants, tout en ayant un logement moins dispendieux, privilégiez le centre, comme auprès du Lacosta hotel ou du luxueux Al Manara Hotel. Les hôtels donnent accès directement aux plages privées où il est possible de plonger, mais sont en revanche plus chers et éloignés de la ville. Sachez néanmoins que le seul hôtel semblant sortir du lot est le Mövenpick (chaîne décidément très présente en Jordanie).   Où manger à Aqaba Pour un aperçu street food, allez faire un tour dans le restau-cantine Al Mohandes, au programme : véritable festin de hummus, moutabel, falafel pour moins de 2 JD (AED 10).   Ali Baba propose aussi de la cuisine locale de très bonne qualité avec une terrasse appréciable. Pour un déjeuner avec vue sur le port de plaisance, vous pouvez essayer le Royal Yatch Club Restaurant. Pour un petit-déjeuner local, n’hésitez pas à faire un tour à Baba Za’atar ou Hashem Son’s.   5. DANA (1 à 2 jours – 2h20 de route depuis Aqaba) Dernier arrêt de votre aventure jordanienne, Dana est un petit village situé dans l’agglomération de Talifah. Il se situe idéalement à mi-chemin entre Aqaba et Amman, ce qui permet de couper votre trajet de retour en deux étapes. Dana est une réserve naturelle dans laquelle tout un panel de randonnées est disponible, de la balade d’une heure à la marche à la journée dans la chaine de montagnes. Vous y observerez aussi bien des paysages boisés, rocailleux, désertiques et plus verdoyants, collines ou plaines… le tout parmi chèvres, moutons, ânes, oiseaux divers figurant parmi les cinq cents espèces d’animaux présents dans la biosphère. Vivement conseillé à ceux qui aiment la nature et les balades, accessible à tous les niveaux, Dana offre une pause enchantée dans la nature jordanienne, loin de la foule de Petra et de la mer Morte. Pour les plus audacieux, des treks de plusieurs jours ou des parcours de VTT sont disponibles.   Se loger à Dana Dana Guesthouse propose une vue incroyable sur la vallée de Dana  Au cœur du village, Dana Tower Hotel propose un hébergement simple et propre dans une ambiance conviviale, avec un buffet du soir local excellent. Pour une expérience encore plus spéciale, n’hésitez pas à aller voir du côté de l’Ecolodge Feynan.     POINTS PRATIQUES • Le circuit :    • Visa : Nous vous recommandons vivement d’acheter le Jordan Pass, à acheter en ligne en amont de votre arrivée. Ce pass, à présenter à votre arrivée à l’aéroport, inclus votre visa ainsi que l’entrée à Petra, Jerash, Wadi Rum, la citadelle d’Amman et tout un ensemble de monuments listés ici. Il existe trois options (et donc trois prix) possibles, selon le nombre de jours que vous souhaitez passer à Petra. • Vols : Emirates et Flydubai proposent des vols directs au départ de Dubaï. Comptez 3h15 de vol pour Amman. L'aéroport international de la reine Alia se situe à seulement 30 minutes du centre d’Amman. • Saison : Les températures les plus agréables se situent d’avril à juin et de septembre à novembre.  • Pour vous déplacer, il est plus facile et économique de louer une voiture. Pour une semaine, comptez entre 800 et 1200AED pour une voiture de tourisme de type Kia Ceed. • Vêtements : renseignez-vous des températures avant de partir, vous pouvez en effet expérimenter les 4 saisons en un seul séjour !   Vous l’aurez compris, la Jordanie, c’est à la fois des joyaux antiques, du désert, de la plongée, du spa, de la randonnée, mais aussi de la vie citadine et ses multitudes de restaurants. Ces habitants sont particulièrement accueillants (« Welcome to Jordan ! » semble presque être la devise du pays tellement vous l’entendrez dire) et vous pourrez très rapidement vous retrouver avec un thé à la main offert par votre interlocuteur. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage !   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !         
Comme chacun sait, le chameau occupe une place prépondérante dans la culture et l’histoire des Émirats. Pilier de la tradition bédouine, ce « navire du désert », incarne aujourd’hui ce qu’il y a de plus authentique dans la région. Qu’il s’agisse de faire découvrir l’héritage local du pays à nos visiteurs ou d’approfondir notre propre connaissance des coutumes locales, voici un petit panel de ce que l’on peut aujourd’hui expérimenter aux Émirats autour des fameux chameaux… ou devrait-on dire dromadaires !   1. Plus vrai que vrai… les courses de dromadaires ! Il y a quelques semaines, nous vous parlions du Camel Market d’Al Ain. Dans la lignée de ces visites 100% locales s’inscrivent aussi les courses de dromadaire, véritables rendez-vous immanquables des Émiratis. Prenant place d’octobre à avril, les vendredi et samedi à 7h pétantes, il est parfois difficile de trouver des informations en ligne sur les courses et entraînements. En effet, sur place, il est probable que vous soyez les seuls expatriés ou presque ! Nous vous conseillons de vous rendre dès 6h40 (afin de voir les chameaux tout apprêtés) sur les pistes de courses du pays, dont les plus connues sont certainement Al Marmoum, Al Tallah ou encore Khawaneej Camel Track. Vous verrez alors des multitudes de dromadaires et leurs propriétaires survoltés, suivant la course au volant de leur 4x4 en criant toutes sortes d’encouragements. Il existe quatre boucles de 4, 5, 6 et 8 km. S’agissant d’entraînement la plupart du temps, les lieux se vident en général progressivement vers 7h45.    D’octobre à avril, les vendredis et samedis à 7h - Pensez à vous habiller en accord avec les mœurs locales. En avril assistez aux courses pendant le Al Marmoon Festival.   2. Du tour de dromadaire à la vie d’élevage… la visite d’une ferme : The Camel Farm Ouvert depuis janvier dernier par la française Viviane Paturel-Mazot (cocorico !), The Camel Farm est situé à seulement 30 minutes de voiture de Dubai, à Al Lisaili. Cette ferme vous propose de nombreuses activités pour découvrir le chameau dans toute sa splendeur : balade d’une demi-heure à une heure (sur selle traditionnelle, oui Madame !) au cœur des dunes, dégustation de lait de chamelle et nourrissage de l’ensemble des animaux de la ferme (chameaux, chèvres, moutons, daims, dindons, lapins…). Pour les plus petits, la ferme propose aussi un tour de chameaux d’une dizaine de minutes autour de la ferme.        The Camel Farm se distingue aussi par une activité des plus originales : le camel hugging (!), ou comment vous retrouver dans un moment privilégié avec des chamelles friandes de caresses qui ne demandent qu’à être choyées.  En plein développement de son offre, la ferme étudie actuellement la possibilité d’organiser des « safaris de chameaux » d’un à deux jours pour l’hiver prochain.        Ouvert tous les jours de 10h à 17h, sauf le dimanche. Pensez à réserver avant de venir par précaution. L’entrée coûte AED30 par personne et inclut le nourrissage des animaux. Plus d’infos   3. Dégustation : Le lait de chamelle en glace ou en chocolat ? Vous êtes plutôt du genre gourmand ? Nouq (qui signifie « troupeau de chamelles » en arabe) propose depuis 2016 des glaces de fabrication locale aux parfums des plus typiques : miel-safran, datte, baklava, mangue, arabic mastic, pistache, sans compter les traditionnels vanille et pépites de chocolat. Le lait de chamelle se veut à la fois plus riche en vitamines, anti-oxydants et calcium tout en étant moins calorique que le lait de vache… de quoi y jeter un coup d’œil. Et pour couronner le tout, le fondateur est également Français (RE-cocorico !).     Pour d’autres gourmandises, la fabrique Al Nassma propose du chocolat au lait de chamelle, souvent agrémenté de cardamones, noix, dattes, pour des parfums toujours plus locaux.    NOUQ - Disponible chez Spinneys, Waitrose, Ripe, mais aussi en commande direct via Uber Eats, Talabat, etc. ou sur Organic & Real.com AL NASSMA – Disponible au Dubai Mall, Souq Madinat, Atlantis, Sheikh Zayed Mosque dans des kiosks dédiés. Vous en trouverez aussi en dernière minute au Duty Free de l’aéroport international de Dubaï.    4. Savon au lait de chamelle : visite de l’atelier et cadeau original Marre de ramener des dattes à votre entourage à chaque Noël ? Cette année, vous pouvez faire un peu plus original et offrir du savon à base de lait de chamelle. Nous vous en parlions déjà ici, the Camel Soap Factory propose tout un ensemble de fragrances soigneusement emballé et présenté. Mais mieux qu’acheter et offrir, vous pouvez désormais visiter la fabrique ! The Camel Soap Factory propose des visites d’une heure pour tout apprendre sur cette fabrication de savons et baumes artisanaux. L’atelier réserve à ses visiteurs de nombreux produits à l’achat non disponibles en ligne : de quoi parfaire votre hotte de cadeaux pour votre prochain retour.      Du dimanche au jeudi, de préférence le matin – une réservation à l’avance est indispensable. Maximum 20 personnes. Plus d’infos   5. Enfin… pour en savoir plus, même pendant la chaleur de l’été  Si vous êtes des aficionados de musées, ou que vous ne savez pas comment occuper vos journées d’été, le Camel Museum, situé dans le quartier historique de Dubaï, propose un accès gratuit (visite guidée incluse !) à toute l’histoire du chameau à travers les âges. De l’univers de la culture bédouine à toutes les utilisations faites de l’animal (véritable allié du quotidien), vous saurez tout sur le chameau ! Du dimanche au jeudi de 8h à 14h – admission gratuite. Plus d’infos   De 7 à 77 ans, cet animal iconique mérite donc d’être découvert sous tous ses aspects. Qu’il s’agisse de les observer, les monter, nourrir, câliner, déguster ou tout simplement en apprendre plus sur cet animal, les Émirats offrent plus que nécessaire pour vous familiariser avec cet incontournable de la culture locale. Désormais, les camélidés n’auront plus de secret pour vous !   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
La belle saison nous donne l’opportunité de conjuguer activités en plein air et découverte du pays. Aujourd’hui, nous vous emmenons pour une journée à Hatta, ville frontalière d’Oman située à environ 1h30 de route de Dubai. En plein cœur des montagnes arides Hajar, la ville, fleurie de toute part, est connue pour son très joli village historique, le Heritage Village, qu’il est possible de visiter. Mais Hatta est surtout connue pour ses pics montagneux escarpés et son environnement sauvage, une vraie bouffée d’air pour des expériences inédites. Entre kayak, vélo, pique-nique et balade, voici une petite liste des incontournables pour une escapade bien remplie.   • Hatta Kayak, la base nautique du lac d’Hatta À quelques minutes en voiture du Heritage Village, dirigez-vous vers le barrage d’Hatta, le Hatta Dam, et garez votre voiture au sommet. Vous pourrez ainsi admirer au passage la fresque gigantesque représentant les pères fondateurs des Émirats, le Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan et le Sheikh Rashid bin Saeed Al Maktoum, inaugurée récemment dans le cadre du projet Dubai Street Museum. Les hauteurs du barrage donnent un point de vue imprenable sur le lac Hatta aux eaux turquoise. Il est possible de marcher sur le sommet du barrage et de descendre à pied au bord du plan d’eau.    @isawthelight2   La base nautique Hatta Kayak, située dans un kiosque en contrebas, est très bien indiquée et propose tout un ensemble de locations pour profiter directement du lac en kayak, pédalo, et autres possibilités plus originales. Elle est ouverte tous les jours de 7h à 17h30. Il n’est pas possible de réserver à l’avance, mais pas d’inquiétude : plus d’une centaine de kayaks sont à disposition (sans compter les autres possibilités) et en cas de forte affluence, la location est limitée à une heure afin que chacun puisse en profiter.   Voici ce que vous pouvez trouver (prix par appareil et par heure) : Kayak -  Kayak simple – une personne – 60 AED -  Kayak double – deux personnes – 150 AED Pédalo -  Pédalo bleu – deux adultes et deux enfants – 120 AED -  Pédalo jaune – trois adultes et un enfant – 150 AED Water Bike -  Water Bike – une personne – 60 AED -  Double Water Bike – deux personnes – 120 AED -  Triple Water Bike – trois personnes – 180 AED Bateaux électriques : -  Donut Boat (4 adultes et 3 enfants) – 300 AED -  Tour boat avec conducteur (11 adultes) – 600 AED       N’hésitez pas à visiter le site internet de Hatta Kayak pour avoir l’ensemble des détails.   Il ne vous sera pas possible de vous baigner dans le lac, mais l’ensemble des options mises à disposition vous permettra de vous balader à votre gré sur l’ensemble du lac, sur plusieurs kilomètres. La location est accessible aux enfants à partir de trois ans et fait de cette activité un véritable moment familial.    • Hatta Hill Park, pour une pause pique-nique  À quelques kilomètres du barrage vers la ville, le Hatta Hill Park propose des endroits aménagés pour pique-niquer en famille. Des grilles de barbecue sont mises à disposition, mais notez qu’il vous faudra amener tout le matériel nécessaire pour faire vos grillades.   • Des chemins de randonnée aménagés  Comme mentionné plus haut, Hatta se situe au cœur des Monts Hajar, cette chaîne de montagnes à cheval entre les Émirats et Oman. La ville a aménagé deux chemins balisés (accessibles aux marcheurs et aux VTT) de respectivement 9 et 3 km. - Le premier itinéraire part du Hatta Mountain Bike Trail Centre (MTB), à l’entrée de la ville, passe par le village historique et les parcs de la ville jusqu’au lac. - Le deuxième itinéraire, plus court, propose un tour par les montagnes aux abords du lac.   Pour ceux qui préfèrent l’aventure « encadrée », Hatta Adventures propose différentes formules : Farm Hikes, soit 2,4 km (1 heure -50 AED/adulte, 25 AED/enfant) ; Mountain Hikes, soit 4,8 km (2 heures, 60 AED/adulte) ; Explore Hatta (3 heures de balade pour visiter le Heritage Village, une ferme de dromadaires, d’anciennes tombes, une usine de miel… - coût 200 AED/adulte, 100 AED/enfant).   • 60 km de pistes de VTT accessible pour tous Que vous soyez cyclistes amateurs ou professionnels, il n’existe pas de meilleure façon pour découvrir Hatta, ses wadis et ses terres agricoles, qu’en parcourant ses chemins en VTT. Plus de 50 km de pistes ont été aménagées pour les cyclistes au départ du Hatta Mountain Bike Trail Centre. Celles-ci sont classées par niveau sur le même modèle que les pistes de ski : Vert pour les débutants, Bleu pour les intermédiaires, Rouge pour les confirmés et Noir pour les très expérimentés. Vous pouvez consulter l’ensemble des chemins disponibles ici.       Il vous est possible de louer casque et vélo à Adventure HQ les weekends, ou encore à Showka Cycles, sur la route entre Dubai et Hatta.  - Adventure HQ propose des locations à la journée les vendredis et samedis. Il vous est néanmoins conseillé d’appeler en amont, car les horaires d’ouverture semblent aléatoires.  - Showka Cycles est ouvert de 8h à 16h du mercredi au dimanche : 1h de location, AED 75 ; 2h, AED 150 et 3-4 h, AED 225. D’autres offres sont disponibles, n’hésitez pas à visiter leur site internet.   @nicholirogatkin   Consultez le site Hatta Mountain Bike Trail Centre si vous préférez ne pas vous aventurer seuls sur les sentiers, car vous pouvez rejoindre des groupes de VTT organisés ; des compétitions amicales et des courses professionnelles y sont également proposées. Ou encore le site Hatta Adventures qui propose des formules sportives ‘kayak-randonnée-VTT’ : Do-it-all Mountain (circuit de 12 km, coût 130 AED/personne) ou Do-it-all Farm (circuit de 8,6 km, coût 130 AED/personne).   • Pour plus d’actions… le Hatta Wadi Hub Le Hatta Wadi Hub propose en pleine nature toutes sortes de nouvelles aventures, toutes aussi exaltantes pour les jeunes et moins jeunes : tir à l’arc, escalade, parcours d’accrobranche, chute libre, mur d’escalade, trampolines, tyrolienne, VTT et kayak… Consultez le site pour les prix.     • Où se loger ? - JA Hatta Fort Hotel : entouré de jardins, c’est un bel établissement installé dans un cadre paisible. Décoré dans un style contemporain, de la chambre familiale à la villa privée de 3 chambres, il offre une vue imprenable sur les majestueux monts Hajar. L'établissement propose des activités pour tous les gouts : piscine, spa, salle de gym, courts de tennis et mini-golf. Pour réserver ou en savoir plus.   Pour une nuit plus atypique, voici trois sortes de logements exceptionnels, mais évidemment très prisés (pour une réservation pour un weekend, s’y prendre très en avance) : - Le SEDR Trailers Resort : pour un camping de luxe au bord du lac Hatta, ces caravanes tout confort peuvent accueillir une famille avec deux enfants. Les consulter pour les tarifs. Pour réserver ou en savoir plus.     - Le Damani Lodges Resort : proche du Wadi Hub, ces cabines disséminées sur le flanc d’une colline offrent tout le confort d’un hôtel, avec en plus la sensation d’être isolé du monde, perdu dans les montagnes. Pour réserver ou en savoir plus. - Le Hatta Caravan Park propose des caravanes à louer, spacieuses et modernes, tout confort, coin barbecue aménagé, pour un weekend en plein air. Pour les contacter : emailProtector.addCloakedMailto("ep_59474adf", 1); (Tel : 04 852 2200) ; www.visithatta.com   • Où manger ? - L’hôtel JA Hatta Fort Hotel propose plusieurs restaurants. Pour un déjeuner en terrasse (salades-sandwichs), optez pour le Cafe Gazebo. - Le Hatta Wadi Hub propose également plusieurs options : le Hatta Wild Cafe et le Doner Race Sandwich Food Truck. - Tanoor Laam Restaurant pour un repas local authentique, proche de JA Hatta Fort Hotel.   • Vous n’avez pas de voiture ? Optez pour le taxi 4x4 ! C’est un tout nouveau service proposé par RTA qui permet de se déplacer sur Hatta en Toyota Hilux Pick Up. Ce 4x4 Cab peut transporter jusqu’à 4 personnes, ainsi que le matériel (vélo et BBQ), pour le tarif habituel des taxis (soit 5 AED au compteur au démarrage et 1.91 AED tous les kilomètres). Le RTA propose également un autre service de taxis pour 7 passagers à partir de deux points de rassemblement (25 AED/personne) : la station de bus Sabkha et le marché aux fruits et légumes de Al Aweer. Contact : 04 208 0808    Hatta fait donc la promesse d’une véritable journée en plein air riche en activités. De nombreuses pistes et chemins de randonnées continuent d’être aménagés chaque année et la ville devrait continuer à multiplier ses aménagements pour proposer un nombre d’activités de plus en plus diversifiées pour vous garantir une journée dépaysante et un weekend sportif !    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !           
À un peu plus de 2h30 de route de Dubai, Musandam est une enclave du Sultanat d’Oman située à la pointe septentrionale des Émirats et séparée de quelques kilomètres des côtes iraniennes par le détroit d’Ormuz. Ce petit bijou de la nature coincé entre mer et montagne est une des destinations incontournables à faire au moins une fois quand on habite les EAU. À bord d’un des traditionnels boutres (ou dhow) omanais, vous découvrirez un spectacle éblouissant et hors du temps, loin de l’agitation de la métropole dubaïote.   Planifiez votre tour en dhow à Khasab   Des nombreuses compagnies proposent des croisières en dhow sur les fjords avec différents types de package. Vous pouvez privatiser ou partager un dhow à la journée ou la demi-journée afin d’apercevoir les villages de pêcheurs nichés dans la montagne et souvent accessibles que par la mer comme Sham, Seebi… ainsi que Telegraph Island.       À vous les eaux limpides des fjords pour une baignade, les joies de la pêche à la ligne pour les enfants ou encore une petite séance de snorkeling pour admirer la faune aquatique. Bien entendu, le clou de la journée sera certainement d’apercevoir les dauphins qui suivront les remous de votre boutre. Un spectacle grandiose qui ravira aussi bien les petits que les grands !     Pour les plus téméraires, choisissez de passer la nuit sur le dhow ou de camper sur la plage afin d’admirer au petit matin le lever du soleil majestueux sur les montagnes arides aux couleurs brun-ocre.   Et si vous n’êtes pas adepte du camping, vous pouvez opter pour un hôtel et profiter de la vue des fjords : - Antana Khasab Hotel  - Antana Musandam Hotel     Vous avez le choix entre différents opérateurs qui proposent tous le même type de prestation (croisière, repas, arrêts baignade et snorkeling). En voici quelques-uns : - Khasab Tours - Khasab Sand Tours - Musandam Sea Adventures - Dolphin Khasab Tours  - Dhow Khasab Tours - Al Marsa Musandam   Côté budget, prévoyez en moyenne * : - Pour une demi-journée (9h-13h ou 13h-17h) sur un dhow partagé : 100 - 150 AED par adulte - Pour une journée complète (9h30-16h) sur un dhow partagé : 150 - 200 AED par adulte - Pour une journée complète (9h30-16h) sur un dhow privatisé : 1 500 - 2 100 AED par bateau - Pour un jour et une nuit sur un dhow privatisé : 2 500 - 10 000 AED par bateau - Pour un jour de croisière en dhow et une nuit sur la plage : 350 - 500 AED par adulte (équipement de camping inclus)   * prix estimatifs qui peuvent varier en fonction du prestataire, de la période, du nombre de participants... et de vos talents de négociation :) Les transferts et les visas ne sont pas inclus.  Certaines activités proposées, sur les croisières partagées, peuvent être en supplément selon les prestataires (kayak, pêche, banana boat…)  A noter que les bateaux peuvent avoir un seul pont (single decker) ou deux ponts (double decker). Renseignez-vous au préalable si vous avez une préférence.     Quelques informations pratiques   Avant de partir   Visas Pour vous rendre à Oman, vous avez besoin d’obtenir un visa. Même s’il est encore possible d’établir son visa à la frontière (jusqu’à mi-mars 2019), nous vous recommandons de faire votre demande en amont via le site Internet : https://evisa.rop.gov.om/visa-eligibility.  À noter qu’il n’est pas rare que certaines demandes soient rejetées dans un premier temps sans raison apparente, nous vous conseillons donc de vous y prendre à l’avance (au moins une semaine).   Votre passeport et votre visa de résidence aux EAU doivent être valables plus de 90 jours au moment de votre voyage. Comptez 5 OMR (soit environ 47 AED selon le cours du jour) par visa (entrée unique) pour un résident des EAU. Actuellement, pour les non-résidents, le visa touristique de 10 jours est également de 5 OMR. Ce tarif a plusieurs fois changé au cours des dernières années, nous préconisons donc de vérifier sur le site avant votre départ.   Prêt auto Si vous décidez de vous rendre à Musandam en voiture et que vous avez souscrit un prêt auto sur cette dernière, vous risquez de vous faire refuser le passage à la frontière. Dans ce cas, vous pouvez vous rapprocher de votre banque afin d’obtenir une « NOC letter ». En échange, la banque vous demandera de remplir un certain nombre de papiers administratifs et de bloquer sur un compte le montant de votre crédit.   Assurance  Enfin, au moment du passage à la frontière, on vous demandera que votre voiture soit assurée pour Oman. Si elle l’est déjà (ce qui est souvent le cas), n’oubliez pas d’emporter une copie du certificat d’assurance de votre véhicule. Dans le cas contraire, vous pourrez souscrire une assurance temporaire directement au poste frontière omanais. Si vous louez une voiture, la société de location devra vous fournir l’assurance et une « NOC letter ».    Pour vous rendre à Kasbah   Depuis Dubai, le plus simple est de vous rendre au port de Kasbah (principale ville de Musandam) en voiture par l’E311. Comptez environ 2h30 de route + le passage à la frontière ( +30min à 1h).     Transfert organisé Si jamais vous n’êtes pas véhiculés ou que vous ne souhaitez pas conduire, l’ensemble des compagnies citées propose un service de pick-up/drop off à votre domicile. Le pick-up se fait en général vers 6h du matin et le drop off vers 21h.   Passage de la frontière   Nous vous conseillons de prévoir du temps à la frontière. Le point de passage entre Ras Al Khaimah et Kasbah est l’un des plus fréquenté, en particulier le week-end. Il n’est pas rare de devoir y patienter plus d’une heure !  Au poste de frontière émirien, vous devrez présenter, en plus de votre passeport, la Registration Card de votre véhicule. Il vous sera également demandé des frais de sortie du territoire : 30 AED par personne.   Enfin, il y a de fortes chances pour que votre véhicule soit fouillé côté omanais. Évitez-vous donc quelques sueurs froides et veillez à ne pas transporter de marchandises illicites comme de l’alcool (évidemment), des médicaments prohibés sans ordonnance ou encore les talkies walkies de vos sorties dans le désert…     Vous avez maintenant tous les éléments en main pour aller profiter d’un week-end de détente sur les eaux turquoise de Musandam. Respirez, profitez et n’oubliez pas de nous envoyer vos meilleurs clichés ;)   Copyright photo d'entrée @hiveminer tsarigol   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
Et si vous preniez le temps de découvrir la capitale des Emirats Arabes Unis ? Souvent éclipsée par Dubai, sa voisine bling-bling, Abu Dhabi fait parler d’elle dans le monde entier depuis l’ouverture il y a un an de son musée du Louvre.   Plus culturelle, plus verte, plus chic, Abu Dhabi a tout d’une grande et n’a pas grand chose à envier à sa rivale.  Aujourd’hui, les touristes s’arrêtent en ville et n’hésitent pas à y rester plusieurs jours. Sans regrets. Suivez le guide !    SAADIYAT ET LE LOUVRE ABU DHABI  Entourée d’une mer turquoise, de sable fin (et de quelques réservoirs industriels), « l’île du bonheur » présente de nombreux attraits.    Le Louvre Abu Dhabi Au sein d’un « cultural district », qui a prévu d’accueillir aussi la future antenne du Guggenheim et un musée Zayed, le bâtiment de Jean Nouvel est une des nouvelles merveilles du monde. Ce musée à vocation universelle bluffe par son dôme gigantesque et la qualité de ses collections. Vous ne repartirez pas sans le trouble d’avoir croisé le regard de la Belle Ferronière de Léonard de Vinci. Oui, elle est bien ici, à Abu Dhabi ! Jusqu'au 18 mai 2019, découvrez l'exposition Rembrandt, Vermeer & the Dutch Golden Age. Pour la première fois au Moyen-Orient, 90 chefs d'oeuvres de peintres hollandais du 17ème siècles dont 16 toiles exceptionnelles de Rembrandt et Vermeer seront exposées. Ouvert de 10h à 22h. Plus d'infos   @Roland Halbe - Louvre Abu Dhabi   Manarat Al Saadiyat Ce centre d’art contemporain accueille des expositions temporaires d’artistes internationaux et émiriens, un cinéma d’art et d’essai, des workshops... Cherchant à promouvoir l’expression culturelle sous toutes ses formes, le lieu séduit par la force de ses différentes propositions artistiques et le charme de s’y promener.  Ouvert de 9h à 20h. Plus d'infos À mentionner également pour les amateurs d’art moderne, deux autres lieux intéressants à suivre et visiter : la Warehouse 421 et la galerie de la NYU.    Saadiyat, la plage La plus belle plage publique d’Abu Dhabi, voire des Émirats, vous tend les bras.  Moyennant le prix modique de l’entrée, vous aurez ensuite accès à une immense plage de sable fin où vous verrez se mixer tous les styles de la ville. Hipsters branchés, jolies filles en string, mais aussi familles classiques d’expats ou locaux en maillot traditionnel. Un condensé de la diversité des Émirats.   Plus d'infos   Se restaurer / Y séjourner :  - Aptitude Caf : un break mérité autour d’un cappuccino et de petites pâtisseries.  - Larte, Manarat, restaurant italien : les saveurs de l’Italie dans un cadre agréable et sympathique. Très belle terrasse.  - Saadiyat Beach Club :  chic et branché. Un air des Maldives à Abu Dhabi. - St Regis Saadiyat Island Resort : un resort luxueux qui proposent tous les standards internationaux et plus encore.   CORNICHE ET CENTRE VILLE    La corniche  La corniche d’Abu Dhabi, simple quai à dhows dans les années 70, et le centre ville, situé à proximité, évoluent sans cesse entre sable et gratte-ciels.  Un nouvel aménagement du front de mer, appelé Al Bandar, vient d’y être inauguré début décembre en même temps que le Quars Al Hosn, fermé longtemps pour travaux, rouvrait ses portes. Vous promener à pied pour découvrir cette partie de la ville est une très bonne idée. À moins que vous ne préfériez louer un de vélos mis en libre service sur la promenade.    @lostmagpie   Le port de Mina et ses marchés À Mina Zayed, vous trouverez plusieurs marchés et souks traditionnels. Perdez-vous dans les dédales du marché aux fleurs en face du souk iranien, avant de terminer par l’impressionnant marché aux poissons où l’on peut s’arrêter pour déjeuner ou dîner. C’est frais et délicieux ! Localisation   Qasr Al Hosn ou Fort Blanc Construit en 1760, ce fort témoigne des racines historiques du pays. Forteresse, puis palais de la famille royale au XIXe siècle, l’architecture vient d’être refaite et un mini-musée retrace l’histoire du bâtiment. À noter également, des workshops pour découvrir un passé bédouin toujours vivant à travers des pratiques artisanales. Ouvert de 9h à 19h (sauf le vendredi de midi à 22h) Plus d'infos   Qasr Al Watan - Palais présidentiel  Le palais présidentiel d'Abu Dhabi ou "Qasr Al Watan" qui signifie "Palais de la Nation", ouvre les portes de ses jardins ainsi qu'une partie du palais. Les visiteurs pourront découvrir la librairie du palais, qui rassemble une collection de livres de ses 35 dernières années. Il est maintenant possible pour petits et grands de s'imprégner des valeurs et des traditions du pays. L'accès du palais au grand public a pour objectif de rendre hommage à l'héritage national.  Ouvert de 10h à 20h. Plus d'infos   Founder’s Memorial Inauguré en 2018 à l’occasion du centenaire de la naissance de Cheikh Zayed, ce tout nouveau mémorial évoque la figure du grand homme, au sens propre comme au sens figuré, puisque vous pourrez y admirer la sculpture du visage du fondateur des Émirats. Réalisée par l’artiste britannique Ralph Helmick grâce à la suspension de figures géométriques en 3D, cette prouesse technologique et artistique est encore plus spectaculaire la nuit. À découvrir lors d’une balade sur la corniche face à la tour d’Adnoc et juste avant l’Emirates Palace. Des visites culturelles gratuites sont organisées en anglais et en arabe de 9h à 22h et durent 30 minutes. Places limitées. Réservations par email à emailProtector.addCloakedMailto("ep_7016c34d", 1); Ouvert de 9h à 22h. Plus d'infos     Heritage Village Ce lieu dédié à la vie traditionnelle dans la péninsule avant la découverte du pétrole est situé au bord d’une jolie plage à deux pas du Marina Mall. Vous y verrez la reconstitution d’un village typiquement émirien avec ses maisons en barasti, son souk et ses anciennes barques de pêcheurs. De nombreux produits typiquement locaux sont présentés à la vente. Idéal pour ramener des souvenirs made in EAU.  Ouvert de 9h à 16h (le vendredi de 15h30 à 21h). Plus d'infos   @lostmagpie   Emirates Palace  Le palace le plus célèbre du Moyen-Orient ne lésine pas sur les moyens pour impressionner les visiteurs : dimensions pharaoniques, débauche de marbre et de doré, gigantesques lustres en cristal… On y trouve même une magnifique salle de concert où le ‘Tout Abu Dhabi’ se presse pour écouter des récitals classiques. Si vous voulez forcer les portes et découvrir les secrets de ce palace hors norme, une visite guidée en anglais est possible.  Visite libre également bienvenue sous réserve de votre tenue vestimentaire. Plus d'infos   @Emirates Palace   Se restaurer / Y séjourner :  - Al Dhafra, sur le port derrière le fishmarket : des grillades de poissons à partager entre amis. - Au fish market, achetez votre poisson frais sur les étales et faîtes le griller au BBQ dans l'un des "Grill restaurants" du marché. - World Trade Center : large choix de cuisines du monde. À noter : le toit terrasse avec vue panoramique sur tout le centre ville. - Mado, Nation Towers : très apprécié des locaux, réputé pour sa vue sur le front de mer et ses douceurs orientales. - Marina Mall : un des malls les plus connus de la ville avec sa gamme de restaurations rapides.  - Sofitel Abu Dhabi Corniche : une valeur sûre à la française.   LA GRANDE MOSQUEE et ses environs   La Grand Mosquée Sheikh Zayed, le fondateur du pays, est l’une des plus grandes du monde. On l’aperçoit, somptueuse, apparaissant tel un mirage des mille et une nuits, à la faveur des ponts et échangeurs qui mènent à l’île d’Abu Dhabi. Un peu excentrée, sa visite est un incontournable de la ville. Vous ne serez pas déçu par la splendeur de son architecture et de son décor intérieur, qui mêle des influences islamiques à la fois classiques et modernes. À voir aussi, le mausolée du Sheikh Zayed et la bibliothèque située dans un des minarets. Visite à prévoir si possible en fin de journée pour la très belle lumière du coucher de soleil sur le bâtiment. À éviter le vendredi, jour de la prière. Ouvert de 9h à 22h (le vendredi de 16h30 à 22h). Plus d'infos     Se restaurer  En face de la mosquée, séparé par un bras de mer, vous trouverez aussi The Souk At Qaryat Al Beri, sorte de marina avec quelques canaux où l’on trouve de jolies boutiques et divers restaurants. Halte bienvenue, un grand choix de cuisines du monde s’offre à vous.  Mention spéciale pour le restaurant libanais, le Abd El Wahab et l’émirien Milas.    L’ILE DE YAS    Avec trois parcs d’attractions (Ferrari World, Yas Waterworld et Warner Bros, le dernier en date), son circuit de Formule 1 et son mall gigantesque Yas Mall, l’île de Yas est dédiée aux divertissements et aux amateurs de sensations fortes. Indispensable pour avoir la paix avec son ado !  Plus d'infos   NATURE ET DECOUVERTES   La mangrove d’Abu Dhabi Au cœur de la ville, entre ciel et mer, il est possible de retourner à la vie sauvage. Après avoir loué votre kayak, vous vous enfoncerez dans les épaisseurs de la mangrove et croiserez peut-être les fameux flamants roses… Attention toutefois avant de partir à consulter l’horaire des marées.  Plus d'infos   @lostmagpie   L’hôpital des faucons  Situé en dehors de la ville en direction de l’aéroport, vous pourrez découvrir ce lieu insolite au cours d’une visite guidée de deux heures. Cette clinique vétérinaire vous montrera comment elle prend le plus grand soin de l’animal star de la région, le faucon. Utilisé pour la chasse ou tout simplement comme oiseau de compagnie, vous saurez tout sur ce rapace, symbole des traditions séculaires du pays.  Ouvert de 8h30 à 14h30.  Plus d'infos   Le désert de Liwa Réputée pour la beauté unique de ses dunes ocres, l’oasis de Liwa est située au sud d’Abu Dhabi en direction du plus grand désert du monde « le Quart Vide » à environ deux heures de route. Cette découverte d’une nature splendide et austère peut se faire grâce à l’intermédiaire d’organismes spécialisés. Vous pourrez être initiés en toute sécurité à la conduite en 4X4 dans les dunes (les enfants adorent !), visiter une ferme de chameaux ou encore dormir sous la tente comme les bédouins.  Pour des desert safaris, consultez Offroad Adventures Tours ou Liwa Adventures. Pour y séjourner ou vous restaurer, faîtes une halte au magnifique Qasr Al Sarab by Anantara.   @lostmagpie   Bonne visite !   Copyright photos : merci à Liam pour les magnifiques photos aériennes et la photo d'entrée @lostmagpie    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !             
Ça y est, les fêtes sont passées et les prochains voyages prévus ne tombent pas avant quelques mois… Ou vous avez de la visite aux prochaines vacances… Pourquoi ne pas consacrer vos weekends à poursuivre votre découverte des Émirats ? Dubaimadame vous a concocté un weekend « clé en main » direction Al Ain, ville de l’émirat d’Abu Dhabi, située à un peu plus d’une heure et demi de route de Dubai. Que ce soit pour un weekend dédié ou sur la route d’Oman (Al Ain est proche de la frontière), ce ne sont pas les activités qui manquent pour découvrir la quatrième plus grande ville des Émirats.    Que faire à Al Ain en 48 heures ?   Vendredi matin : balade dans l’oasis d’Al Ain  Commencez votre weekend par une balade au calme dans l’oasis d’Al Ain, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Entre palmeraies et dattiers, vous pourrez parcourir à pied les chemins ombragés de l’oasis, découvrir son système d'irrigation - le falaj - vieux de 3 000 ans et observer les divers aménagements des « fermes agricoles » qui composent l’oasis. En son cœur, un petit café vous permet de prendre une pause bien méritée. Il vous est possible sur place de louer des vélos, rosalis ou une voiturette de golf pour vous y balader.         Horaires : tous les jours, de 8h à 17h, entrée gratuite   Pour le déjeuner – Coriander, Bawadi Mall  Si, pour cette journée de découverte, vous êtes à la recherche de bonne nourriture sans repas qui s’éternise (après tout, vous avez beaucoup à voir !), dirigez-vous vers ‘Coriander’, pour de la (vraie) bonne cuisine d’Inde du Nord. Ce restaurant est situé au cœur d’un des deux plus grands malls d’Al Ain et propose une véranda arborée très sympathique. Élément stratégique supplémentaire, il vous rapproche de votre point suivant : le fameux Camel Market !     12 min de voiture de Al Ain Oasis - Al Bawadi Mall, entrance 5  Horaires : tous les jours, de 11h à 23h30 Plus d'infos.   Vendredi après-midi : visite du Camel Market Un absolu ‘must do’ ! Si vous voulez visiter un endroit local par excellence, rendez-vous entre 6h et 19h au Camel Market, où se vendent des jeunes dromadaires de course, ainsi que des dromadaires adultes destinés à la reproduction. Vous n’aurez jamais vu autant de camélidés aussi différents (âges, tailles, couleurs…) en un seul endroit ! Une des expériences les plus « typiques » (pour de vrai !) à vivre aux Émirats. Juste à côté, vous pourrez aussi observer les plus classiques chèvres, moutons, poules, qui ont eux aussi leur propre marché.      3 minutes de voiture du restaurant Coriander Horaires : tous les jours, de 6h à 19h, sauf le lundi / Le vendredi : de 15h à 17h  Privilégiez la matinée ou entre 14 et 15h pour assister aux ventes. Plus d'infos.   En fin d’après-midi… aller admirer le coucher du soleil à Jabel Hafeet Jabel Hafeet est une des plus hautes montagnes des Émirats. Située à la frontière omanaise, elle culmine à 1 240 m de hauteur. Allez-y en fin d’après-midi pour profiter de la vue imprenable sur le coucher de soleil. La montée jusqu’au plus haut parking dure environ quinze minutes et plusieurs points de vue vous permettent de vous arrêter en chemin pour prendre des photos. Une fois au sommet, n’hésitez pas à commander un thé à la menthe au Resort Mercure Grand, un resort situé en plein cœur de ce lieu exceptionnel.      Comptez 30 minutes de voiture depuis le Camel Market (quinze pour atteindre Jebel Hafeet et quinze supplémentaires pour le sommet).   Pour le dîner : ‘Flavours’, au Radisson Blue Hotel Prenez l'apéro au bar mexicain Paco's (très bon mojito) et dinez au restaurant principal ‘Flavours’ qui propose une cuisine européenne que vous pourrez déguster au bord de la grande piscine de l’hôtel. Pour une nourriture plus « locale », dirigez-vous vers ‘Makani Cafe’, restaurant libanais juste à côté. Plus d'infos.     Samedi matin : visite du zoo d’Al Ain  Entre chats des sables et lions blancs, oryx et mouflons, vous pourrez parcourir le plus grand zoo de l’émirat d’Abu Dhabi (plus de 4 000 animaux sur 217 hectares), tout en admirant Jebel Hafeet en toile de fond. Le zoo propose aussi d’aller nourrir girafes ou crocodiles, observer des vols de faucon ou encore de vous embarquer en 4x4 pour un véritable safari dans leur réserve. Au cœur du zoo, le centre de découverte Sheikh Zayed abrite diverses expositions sur la faune et la flore locales.      Entrée : 50 aed /adulte – 20 aed / enfant - Horaires d’ouverture : tous les jours, de 8h à 21h – Plus d'infos.   A mi-chemin, sur la route entre Al Ain et Dubai, visitez la plus grande ferme privée des EAU : l’Emirates Bio Farm La ferme ouvre ses portes aux visiteurs certains weekends et propose des tours en tracteur. Les enfants peuvent récolter dans les champs et les parents boire un jus de fruit bio fraîchement pressé ou du café bio fraîchement moulu.   On vous conseille de la faire le samedi après le zoo sur le retour vers Dubai. Cela vous permettra aussi de ramener votre récolte à la maison et de faire une petite pause déjeuner sympa. En effet le petit café propose des plats/salades/pizzas à base de leur production locale.           Les visites ont lieu toutes les heures à partir de 9h à 16h45 (35 AED par personne, gratuit pour les enfants de - de 6 ans). Ce tarif comprend la visite et votre petite recolte. Pas de réservation mais vérifiez sur facebook ou appelez avant pour vous assurer que la ferme organise bien des « portes ouvertes » lors de votre passage. Tel : 03 783 8422 Plus d'infos. Localisation   Et s’il vous reste un peu de temps…  Visitez le Sheikh Zayed Palace / Al Ain Palace Museum …pour voir le palais dans lequel Sheikh Zayed vivait avec sa famille jusqu’en 1966, avant le grand boom économique lié au pétrole. Un beau bâtiment fortifié qui propose des reconstitutions historiques, ainsi qu’une galerie d’art.      Horaires d’ouverture : tous les jours, de 8h30 à 19h30, sauf le lundi | Le vendredi : de 15h30 à 19h30  Entrée : gratuite   Surfez des vagues artificielles de 3,3 mètres ! Essayez le rafting, le kayak ou le wake board... Autant d’activités que vous pourrez retrouver au parc aquatique de Wadi Adventure     Et si vous n’aviez qu’une journée à consacrer à Al Ain ? Alors privilégiez le Camel Market, baladez-vous dans l’oasis, puis terminez la journée sur les hauteurs de Jebel Hafeet pour une journée bien remplie, qui vous donnera un bon aperçu de cette ville très étendue.    Où loger ? Ayla Grand Hotel – Un hôtel central avec une piscine en rooftop qui vous garantit une vue d’ensemble sur la ville (particulièrement magique au moment du coucher de soleil). Inclus salle de sport et spa. Plus d'infos.   Mercure Grand Jebel Hafeet – Au sommet de Jebel Hafeet, comme évoqué plus haut. Le resort est situé au cœur de la montagne et offre probablement la plus belle vue de la région. A noter néanmoins qu’il reste assez excentré des autres attractions de la ville. Plus d'infos.   Al Ain Rotana – Au centre de la ville, magnifique resort qui offre une vue imprenable sur la palmeraie et Jebel Hafeet à l’horizon. Des appartements (dotés d’une cuisine) sont disponibles au sein du Resort. Plus d'infos.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !         
Quand on pense « Oman », on pense en priorité Mascate, Musandam, ou encore Salalah, villes qui figurent parmi les destinations les plus connues de ce grand pays voisin. Cette fois, c’est dans un endroit un peu plus inhabituel, mais tout aussi exceptionnel, que vous emmène Dubaimadame : la région d’Ad-Dākhilīyah, au sud de Mascate, un des principaux centres touristiques du pays. Les villes d’Al Ayn (et non Al Ain comme aux Émirats), Bahla, Nizwa ou encore Sayq sont autant d’incontournables, qui vous permettront d’approfondir votre découverte du sultanat lors d’un weekend prolongé.    Voici aujourd’hui le parcours que vous propose Dubaimadame au départ d’Al Ain (juste avant le passage de la frontière) jusqu’au plateau de Sayq.   Comment y aller ? En voiture, comptez un peu plus de quatre heures de route depuis Dubai, ou deux heures de route au sud de Mascate. Si vous venez directement des Émirats, nous vous conseillons de passer une journée à Al Ain (ville de l’émirat d’Abu Dhabi, juste à côté de la frontière), afin de couper votre voyage et y visiter quelques éléments clés.      Votre première étape - Al Ayn    • Les tombeaux d’Al Ayn ou « le site archéologique de Bat » – des tombeaux de plus de 5 000 ans, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. L’accès peut être difficile et les tombeaux ne sont quasiment pas indiqués : vous pourrez les trouver sur Google Maps ici. Garez votre voiture en contrebas et faites le reste du chemin à pied.      • Wadi Damm – Il est préférable que vous soyez équipé d’un tout terrain pour vous rendre sans problème jusqu’au Wadi. Comptez environ 15 minutes sur une piste en bon état pour arriver au barrage (bien indiqué) et sa succession de bassins turquoise dans lesquels vous pourrez vous baigner (veillez néanmoins à garder une tenue plutôt couvrante).       Pour votre première nuit et une journée entre histoire et nature - Bahla    • Bahla Fort – Lui aussi inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Bahla Fort propose une vue imprenable sur la chaîne de montagnes Djebel Akhdar et l’ensemble de la ville. Entièrement rénové, il offre un aperçu de l’architecture typique des forts militaires qui jalonnent l’ensemble du pays.  Ouvert tous les jours de 9h à 16h   • Al Hoota Cave – Vieille de plus de deux millions d’années, la grotte d’Al Hoota est la seule grotte visitable de la péninsule arabique. Sur les 5 kilomètres qui parcourent la caverne, un itinéraire de 500 mètres a été rendu accessible au public. La route jusqu’à l’entrée principale est très bien aménagée et il vous faudra ensuite prendre un petit train pour vous rendre jusqu’à l’entrée véritable de la cave. Les visites se font toutes les demi-heures, en groupe avec un guide, et durent environ quarante minutes. Ouvert tous les jours, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 Prix : 7 OMR (env. 67 AED) / adulte – 3,5 OMR (env. 33 AED) / enfant   Pour le prestige de l’ancienne capitale d’Oman - Nizwa    • Fort de Nizwa Il s’agit du monument national le plus visité d’Oman. Les fondations du fort datent du XIIe siècle et l’essentiel du bâtiment aurait été construit dans les années 1650. En vous y baladant, vous pourrez contempler toute une exposition d’objets et armes du quotidien de l’époque : bijoux, tapisseries, vaisselles… Ne manquez pas de monter en haut des remparts pour profiter d’une vue à 360° sur l’ensemble de la ville, sa montagne et ses palmeraies au loin.  Ouvert tous les jours, de 8h à 18h     • Le souq de Nizwa Juste à côté du fort, on se rend au souq de Nizwa pour observer de véritables scènes de vie locale. Marché aux poissons, marché aux chèvres, marché aux fruits sont autant d’endroits où vous pourrez observer la population venir marchander, tôt le matin ou à partir de 18h. Une aile « artisanat », à l’extrémité ouest du marché, vous permettra aussi de ramener quelques souvenirs de la ville.  Ouvert tous les jours, de 6h à 13h et de 16h à 22h       A la journée depuis Nizwa : ville de Sayq, Djebel Akhdar et Diana Point    • Une route un peu particulière Le moins que l’on puisse dire, c’est que la route qui vous conduit jusqu’à la ville de Sayq (une escapade d’une journée depuis Nizwa) est une expérience en soi ! Le plateau de Sayq est situé à 2000 mètres d’altitude et il vous faudra obligatoirement un 4x4 pour y accéder. Si la route est en excellent état, c’est son inclinaison qui peut être impressionnante. Un checkpoint à l’entrée de la route vérifiera votre voiture, votre assurance, ainsi que votre permis de conduire, et vous donnera tous les conseils nécessaires. La montée prend environ 45 minutes jusqu’au village principal.    • Wadi et randonnée Il vous est possible de faire une jolie randonnée (accessible à tous niveaux) sur le plateau à partir du Wadi Bani Habib (équipé d’un parking). De là, vous pourrez descendre les marches et emprunter le chemin balisé menant à de jolis villages abandonnés.  Vous pourrez aussi en profiter pour visiter le petit village Al Aqur, surnommé « le village aux roses ».     • Diana Point En fin de journée, avant de reprendre la route vers Nizwa, rendez-vous au moment du coucher de soleil au Diana Point (nommé ainsi après la venue de la Princesse Diana en novembre 1986), accessible gratuitement en entrant au sein du sublime resort Anantara Al Jabal Al Akhdar.        Les adresses locales de Violaine de Cmycities    Restaurant pour une pause gourmande à midi ou le soir à Nizwa 
- Nizwa Fort Coffee Shop - à gauche de l'entrée principale du Fort - pour un café omanais ou un lemon mint et une restauration - des tables à même le trottoir et fréquenté par des locaux. Restaurants dans les environs de Nizwa (prévoir 1h+ pour arriver au resort car il faut parcourir des chemins de montagnes)  - Al Qalaa @ Anantara Al Jabal Al Akhdar Resort. Le restaurant se trouve dans la tour de l'Anantara et sert une cuisine arabique modernisée - viandes et poissons - cadre élégant, inspiré du château de Khasab (Musandam, Oman). - Bella Vista @ Anantara Al Jabal Al Akhdar Resort. Il s'agit d'un restaurant italien situé dans l'Anantara à côté de la piscine au niveau du Diana View's Point. Le restaurant sert une cuisine italienne romaine face au canyon et aux montagnes d’Al Jabal Al Akhdar (« la montagne verte » en arabe). Superbes vues sur le canyon.  Pour en savoir plus : Anantara Jabal Akhdar   Hôtels ou guesthouses dans les environs de Nizwa - La Misfah Old House - dans le village de Misfat Al-Abriyeen (Al Hamra), une petite guesthouse traditionnelle, située au cœur d’une palmeraie, traversée par des aflajs (systèmes d'irrigation) en contrebas du village. Il s'agit d'une ancienne maison familiale omanaise appartenant auparavant aux grands-parents du propriétaire qui l’a entièrement rénovée. Simple, sommaire mais charmante, vous y serez très bien accueillis avec une excellente cuisine omanaise préparée par la femme du patron. Demi-pension. Pour en savoir plus : leur page sur booking.com     Et comme il n'y a que 9 chambres, elle est rapidement complète. Une autre guesthouse du même style, Al Misfah Hospitality Inn, qui est aussi tenue par une famille membre omanaise, est également une adresse authentique et charmante pour découvrir la vie locale.  Pour en savoir plus : leur page sur booking.com      - Nizwa Heritage Inn - en plein cœur de la vieille ville de Nizwa, à deux pas du fort et du souk, une vieille maison omanaise restaurée, qui vous plonge dans l'authenticité.  Pour en savoir plus : leur plage sur booking.com      Pour plus d’adresses ou un parcours sur mesure en Oman, contactez Violaine de Cmycities : 
- sur Instagram:  @oman_with_cmycities - via le site de Cmycities 
- par email :  emailProtector.addCloakedMailto("ep_4ba8e6b1", 1);   En résumé, ce parcours propose de vous faire découvrir Oman à travers des villes moins souvent citées, mais tout aussi riches historiquement, installées au cœur de paysages inoubliables. Peu d’organisation est nécessaire pour effectuer ce « road trip » pourtant exceptionnel…    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !       
Pour tous les amoureux de voyage la question se pose (très) régulièrement : Comment découvrir un pays autrement ? Être au plus proche de sa culture et sa population sans passer par les filtres habituels des agences de voyages et guides touristiques. Si vous faites partie de cette catégorie d’amateurs, à la recherche d’authenticité et d’émotions fortes ; mais que vous n’avez pas le temps de tout organiser de A à Z, nous avons trouvé la solution.    Odysway est une toute jeune plateforme de voyage qui a décidé de se démarquer des agences traditionnelles en proposant un tourisme responsable et émotionnel, hors des sentiers battus. Elle propose des expériences inoubliables, magiques et riches en émotion à travers le monde autour de trois thématiques : l’aventure, le sport et le développement personnel.   Et pour vous en convaincre : nous vous avons sélectionné 3 expériences inédites, à vivre de toute urgence et seulement à quelques heures de vol de DubaI !   1. Partagez votre passion pour la course à pied avec des athlètes en Éthiopie :  Expert ou amateur de course à pied : chaussez vos baskets et allez vous entraîner avec les meilleurs coureurs du monde sur les hauts plateaux d’Éthiopie. Une expérience unique, mêlant découverte du pays et de sa culture, au cœur des magnifiques paysages du Grand Rift Africain, et immersion dans le quotidien de sa population.     La course à pied est aujourd’hui le véritable emblème du pays : Les athlètes éthiopiens et leurs familles vous accueilleront pour vous faire découvrir leur style de vie (mode d’alimentation, routines d’entrainement, etc.)   En savoir plus cette experience.     2. Partez avec vos adolescents prendre soin des éléphants en Thailande : Qui n’a jamais rêvé d’aller à la rencontre des éléphants ? A seulement 6h00 de Dubaï, la Thaïlande est devenue la destination incontournable pour faire un tour à dos d’éléphant. Mais derrière cette image d’Épinal se cache une tout autre réalité : la maltraitance de ces animaux, dès le plus jeune âge, pour les rendre dociles.      A seulement 2h00 de Chiang Maï, au cœur de la jungle thaïlandaise, Odysway vous propose de vous installer pendant une semaine dans un centre de réhabilitation des éléphants afin de prendre soin de ces derniers. Le centre a pour objectif de racheter des éléphants maltraités, de les nourrir et de les soigner afin de les réintroduire dans leur habitat naturel.    En savoir plus sur cette experience.   3. Partez à l’aventure dans le désert iranien : Vous partez régulièrement le week-end poser votre tente dans le désert des Émirats ? Pourquoi ne pas partir cette fois en 4X4 à l’assaut du désert de Lut (ou désert vide), grand désert salé dans le sud-est de l’Iran ?      Cette zone, l’une des plus chaudes au monde (avec un record de température à 70.7 °C !), est remarquable par la richesse de ses reliefs désertiques. A vous le spectacle inoubliable des méga-dunes du flanc oriental du désert de Lut et de la vallée des météorites et de son œil de Lut – un gigantesque cratère formé par la chute d’une météorite.    Vous découvrirez également la vallée de Keshit, seul endroit de vie au cœur de ce désert. Vous y trouverez un village très ancien, bordé de rivières et de cascades, avant de clôturer votre séjour dans la ville de Yazd. Celle-ci est l’une des villes les plus anciennes du monde, autrefois passage obligé de la célèbre Route de la Soie.   En savoir plus sur cette experience.   Que vous rêviez de devenir éleveur de rennes en Mongolie ;  que vous ayez besoin de méditer sur votre vie à Dharamsala (ville d’exil du Dalaï-Lama) ;  ou que vous vouliez vous surpasser en suivant un véritable entrainement de boxe thaï dans les collines du nord de la Thaïlande,  Odysway propose plus d’une quinzaine de séjours plus marquants et inspirants les uns que les autres : https://odysway.com/experiences/.   Odysway, pour des voyages hors du commun Comment faire vivre des expériences de voyages authentiques qui procurent le plus d’émotion ? C’est justement la question que s’est posée Romain Masina, fondateur d’Odysway, après un voyage incroyable dans la jungle Bolivienne (découvrez son histoire ici).    Loin des circuits classiques organisés, chaque périple d’Odysway, est conçu pour partir en solo, en famille ou entre amis, à la date de votre choix ou rejoindre un petit groupe (de 4 à 8 personnes) à une date prédéfinie.    L’agence sélectionne et travaille exclusivement avec des agents locaux, experts dans leur domaine. Odysway est engagée dans un tourisme solidaire, durable et respectueux de l’environnement et des populations locales. En effet, l’agence reverse une partie de ses bénéfices à des associations et des projets en faveur des populations locales et de la protection de l’environnement. Chaque projet est d’ailleurs conçu pour laisser une empreinte carbone neutre, notamment par le biais de projets de reforestation certifiés.   Bref, quel que soit le type du séjour ou la destination choisie, toutes ces expériences sont concoctées pour vous laisser un souvenir gravé, unique et mémorable !  Alors, pourquoi ne pas sauter le pas pour vos prochaines vacances ?   Pour plus d’information et découvrir toutes les expériences proposées : www.odysway.com En envoyant un mail à emailProtector.addCloakedMailto("ep_4110fece", 1); ou par téléphone : +33 1 85 44 05 88      N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !     
C’est décidé, ce weekend vous partez en vadrouille dans les Émirats, direction Fujairah ! Seule une heure trente de route le long des montagnes et des dunes vous sépare de deux jours dépaysants et hors du temps. Voici un petit « must see » sélectionné spécialement pour vous.    Pour se cultiver • Les mosquées Sheikh Zayed et Al Badiyah  Deuxième plus grande mosquée des Émirats après celle d’Abu Dhabi, la mosquée Sheikh Zayed se trouve en plein cœur de la ville de Fujairah (dans l’émirat du même nom). Elle n’est pas ouverte aux non-musulmans, mais l’architecture extérieure vaut le détour.      Un peu plus au nord, à trente minutes de route environ, la mosquée Al Badiyah est la plus ancienne mosquée des Émirats. Selon des chercheurs, elle aurait été construite en 1446. Atypique, la salle de prière minuscule de 7m2 est surmontée de 4 petits dômes. Elle peut se visiter (tenue correcte exigée), ainsi que la tour de garde portugaise située au sommet du promontoire rocheux.   • Le Fort et le musée de Fujairah Vestige historique de la ville, l’ancien fort de Fujairah est aujourd’hui une des plus importantes fortifications des Émirats Arabes Unis. Le fort se trouve à l’entrée du jardin aménagé qui abrite le musée. Ce dernier vous propose notamment une reconstitution du mode de vie traditionnel aux Émirats.    Pour passer du temps en famille • Pique-nique à la plage de Khor Fakkan  Prenez avec vous de quoi pique-niquer et installez-vous au cœur de ce rendez-vous de la population locale, qui se retrouve chaque weekend pour déjeuner sur l’herbe le long de la corniche. Sur la plage de Khor Fakkan, vous aurez aussi l’opportunité de tester le parachute ascensionnel ou encore louer des Jet-Skis. Pour les enfants, des balançoires et des vélos à louer sont à disposition.    • Plongée en masque et tuba à Snoopy Island Si la plongée sous-marine vous fait peur, l’île de Snoopy Island vous offre une alternative snorkeling tout aussi plaisante pour découvrir en famille la faune marine avec votre masque et tuba. De là, vous pourrez sereinement observer une multitude de poissons, ainsi qu’avec un peu de chance, des requins inoffensifs et tortues… Vous pourrez vous y rendre en résidant au Sandy Beach Resort ou simplement en prenant un daily ticket depuis cette même plage. A noter que les plus aventureux pourront planter leur tente à même la plage publique et observer les premières lueurs du jour au son des vagues…      Pour les amateurs de plongée sous-marine, nous vous conseillons de plonger avec Marc Abadie, instructeur français de plongée PADI au centre de plongée Freestyle Divers à Dibba Fujairah. Pour le contacter : +971 50 644 0019 ou Marine Owen : +971 50 451 4259. Freestyle Divers : emailProtector.addCloakedMailto("ep_f900f13c", 1); • Spectacle de combat de zébus Si vous recherchez un peu de folklore, tous les vendredis soir, à partir de 16-17h (sauf en été), ont lieu des combats (non-violents) de zébus près des plages de la Corniche en allant vers Kalba. Ce « sport » traditionnel de « bull butting » (les animaux se confrontent tête contre tête et doivent se repousser en dehors de l’arène) se déroule dans une ambiance authentique et vivante.   Pour respirer le grand air • Balade dans les wadis Les wadis (sorte de vallée ou dans certains cas, lit sec de torrent) sont tous logés au cœur des Hajar Mountains, cette chaîne de montagnes rocailleuses que vous observerez de toute part à Fujairah. Si vous êtes aux alentours de Khor Fakkan, nous vous recommandons Wadi Shees : la route vous fera passer par une enclave d’Oman (aucune formalité n’est nécessaire), et le chemin dans les montagnes est facilement accessible (bien qu’il soit préférable d’avoir un 4x4).        Renseignez-vous si vous voulez vous rendre au Wadi Al Wurayah (un des plus fréquentés car c’est une belle promenade avec à la clé un joli bassin d’eau) : ce dernier, déclaré Biosphere Reserve par l’UNESCO, est, aux dernières nouvelles, fermé au public pour protéger momentanément son écosystème fortement abîmé par les visiteurs. Si vous préférez être accompagné d’un guide expérimenté, le site Absolute Adventure propose toutes sortes de sorties encadrées (trekking, canyoning, rock climbing, camping…).    • Al Hayl Castle  A 10 km du centre de la ville Fujairah, prenez la route (idéalement en 4x4) pour visiter ce fort qui aurait été bâti en 1830. Localisé profondément dans son wadi éponyme, au cœur des montagnes, loin de la civilisation, c’est un site historique qui vaut le détour.     Pour se détendre Si vous êtes plus « staycation », les nombreux resorts situés au nord de l’émirat vous permettront une véritable pause détente. En voici quelques-uns :   Le Radisson Blu Resort – Fraichement rénové, l’établissement 5 étoiles propose plage privée, spa, club pour enfants, activités nautiques diverses, ainsi qu’un centre professionnel de plongée.   Sandy Beach Hotel & Resort – Le point de départ privilégié pour votre excursion sur Snoopy Island. Autrement, là encore, le resort se démarque par son centre de plongée, accessible pour tous les niveaux, du débutant au confirmé.      Fairmont Fujairah Beach Resort – Situé tout au nord de l’émirat, presque à la frontière de Ras Al Khaimah, l’hôtel propose lui aussi nombre d’activités nautiques, un centre de plongée, ainsi qu’un parc aquatique flottant (Aqua Bounce) et de nombreux sentiers de randonnées à proximité.   The Retreat Fujairah – Le camp The Retreat est certes moins luxueux que les adresses précédentes mais propose des logements eco-friendly en tentes aménagées. Idéal pour les visiteurs en quête de nature.       Pour bien manger ou sortir le soir Sapore, au Meridien Al Aqah Beach Resort – cuisine italienne, mention spéciale pour leur risotto. Bahari Beach Bar, pour boire un verre et manger libanais au bord de l’eau. The Book Store – un « bar caché » débarque aux Émirats ! Ce bar-restaurant, accessible depuis le « bookstore » du Novotel, reproduit l’ambiance « prohibition » et vous plonge au cœur des années 20. Voyage dans le temps assuré.  Mc Gettigan’s, pub irlandais au Tennis & Country Club, pour leur Friday brunch, un repas familial ou simplement un cocktail devant un match… Si vous connaissez des adresses pour un repas plus local/authentique, n'hésitez pas à nous les ennvoyer à emailProtector.addCloakedMailto("ep_4afe48cf", 1);.   Comment y aller ? Dubai – Fujairah : 1h30 - 2hrs selon la destination exacte et l’heure de départ (évitez de passer par Sharjah le jeudi en fin de journée : le trafic peut être très dense.) Sur la route de Masafi, faîtes un petit arrêt au Friday Market (ouvert tous les jours) ou Souq al Juma comme on l'appelle localement, et marchandez tapis, faïence, antiquités et autres souvenirs.    Bref, que vous recherchiez dépaysement, détente ou sport, Fujairah est une destination qui permet de vivre des expériences variées et saura sans aucun doute vous séduire avec son patrimoine historique très différent des autres émirats.    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !       
  1. Les + lus
  2. Les + récents