Life ‘n One : un lieu unique et une nouvelle carte savoureuse

Écrit par  Mathilde Corgnet 18 AVRIL 2018
Ce petit bout de paradis verdoyant, loin de l’effervescence de la vie urbaine, n’est plus tout à fait une adresse confidentielle des dubaïotes, quoique… Pour ceux qui connaissent déjà : Life‘n One vient d’accueillir une nouvelle chef, Kiki, ancienne de chez Coya, apportant un vent de fraicheur et des saveurs sud-américaines à la carte du café-restaurant. Également centre de bien-être et lieu de « retraite », ce lieu est tout à fait unique à Dubai. Nous avons rencontré Eda, fondatrice du lieu et son équipe. On vous raconte leur histoire…
 
Plus qu’un café-restaurant, un concept, un état d’esprit.
 
Ça nous frappe, tout de suite, lorsqu’on y met le premier pied, dès l’entrée : la sérénité qui se dégage du lieu. Un petit chemin bordé de panneaux aux citations philosophiques, parmi lesquelles « Be the energy you want to attract » ou encore « Transformed people transform people » accompagnés par le chant des oiseaux, pour arriver enfin dans ce grand jardin ! 

Tout est réuni pour se « poser » vraiment, presque hors du temps. À l’ombre des arbres, des tables basses rustiques en bois nous invitent à prendre place sur de grands tapis posés à même le sol. Sous la tente, un espace « assis » composé de grandes tablées et de tables rondes accueillent ceux venus déjeuner, prendre un thé ou encore un mocktail détox, aux plantes médicinales.

Life'n one
 
Deux grandes étagères dégoulinent de livres de méditation, de voyages et de méthodes holistiques tandis ce que les enceintes diffusent les ondes d’une musique relaxante. Le bouddha en pierre semble se moquer, lorsqu’on demande machinalement le « Wifi password » … Pas de wifi ici. « Et c’est volontaire » nous explique Eda, dont l’aura bienveillante est quasi palpable.
 
Eda, l’âme du lieu.
 
Eda c’est une grande brune au large sourire, maitresse des lieux. Elle nous accueille plus que chaleureusement ; on se sent tout de suite très à l’aise, un peu comme à la maison (mais en mieux !)

Originaire d’Istanbul, Eda opte pour un parcours atypique : diplômée de Sciences Politiques, elle atterrit finalement dans les cuisines de l’école réputée de Paul Bocuse, à Lyon. Nous sommes en 2008, elle a alors 25 ans et déjà des rêves pleins la tête. 
L’année passe… le stress, le rythme décalé et une histoire sentimentale douloureuse plus tard : Eda prend 16 kg et écume les allergies alimentaires, les problèmes de peau et de digestion.
De retour en Turquie, celle-ci reprend un régime méditerranéen sain.

 Après avoir expérimenté « 1000 jobs » du marketing au tourisme, elle prend la décision de sa vie : s’accorder une année de break, qui va lui permettre de se reconnecter avec elle même, notamment grâce au Pilates, à la méditation, au yoga, et différentes méthodes de bien-être. « Je faisais des plannings journaliers de mes activités pour me faire du bien et me retrouver : 1h de yoga, puis 2h de méditation etc. » nous explique t’elle en souriant.

Eda - Life'n one
 
Sur le chemin d’une vie apaisée, Eda attire les questionnements de son entourage, témoins d’une véritable transformation. Parallèlement, au détour d’un voyage à Dubai, elle saisit l’opportunité que lui offre une maison à Jumeirah… un coup de cœur qui deviendra quelques mois plus tard projet de sa vie : « Au départ, c’était une simple maison, avec deux chambres d’hôtes aménagées.» explique t-elle. Par la suite, le centre s’est équipé de salles de classes (Pilates, yoga, méditation, Theta-healing, Reiki etc) ; a aménagé un superbe rooftop pour des sessions au lever du soleil ; sans oublier son somptueux jardin, poumon du concept.
 
Aujourd’hui ouvert depuis plus de 3 ans, le lieu est respectueux de l’environnement ; les cuisines sont vegan, gluten et dairy free. « Pour autant, la philosophie de Life’n One  est l’ouverture d’esprit, au delà de son système de croyances : celui-ci n’exclut donc personne, en entretenant même la volonté d’accueillir chaque individu tel qu’il est. » confie Eda.
 
Kiki, aux manettes de la cuisine.

Kiki - Life'n one
 
Une philosophie qui s’adopte même en cuisine, où la sympathique chef vénézuélienne, propose une cuisine savoureuse, composée de produits de qualité, aux accents sud-américains. 

Après plusieurs années dans la fameuse brigade de l’institution Coya, Kiki ne se sent plus à sa place : « J’ai énormément appris de cette formidable expérience, mais la cuisine ne correspondait plus à mes convictions personnelles…» explique t-elle, avant d’ajouter « Je suis incapable de tuer une mouche, alors cuisiner de la viande au quotidien était devenu compliqué pour moi ! ». Son histoire personnelle a amené Kiki sur le chemin de la cuisine vegan (excluant autant que possible tout produit d’origine animale) sans oublier les inspirations de son enfance. C’est d’une rencontre avec Eda, « comme une évidence » qu’est née le début d’une collaboration, il y a maintenant quelques mois.
 

Ainsi, vous retrouverez au menu :
- Des « all day » breakfast, avec l’incontournable açai bowl, ou encore omelettes, toasts et porridges,
- des soupes,
- des plats tels que des sandwitches au pain noir (à essayer !), des suhis et burritos (revisités), des pâtes,
- des desserts surprenants et originaux avec notamment le gâteau snicker géant (revisité).
Et bien sûr une carte de mocktails !

Kiki - Life'n one
 
Nos coups de cœur :
- Le sandwitch The glory
Kiki - Life'n one
- Le burrito vegan


Kiki - Life'n one


Un lieu à découvrir, entre amis ou en famille, pour une parenthèse hors du temps, en plein centre de la ville.
Namasté !

Adresse : Jumeirah beach road Street 27-b Community 332 Villa 5/1b
Horaires d'ouverture : de 7h30 à 21h00
Contact : Eda au 056 534 2899

Plus d'informations sur www.lifenone.com
Suivez-les sur leur page Facebook Life'n One Dubai et sur Instagram @lifeonedubai

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
  Petites annonces

 
Dernière modification le mercredi, 23 mai 2018 05:26
  1. Les + lus
  2. Les + récents