Imprimer cette page

Lectures d'été

Écrit par  Frédérique VANANDREWELT-GRADISNIK 21 JUIN 2019
Voici venu le temps de l’insouciance, temps du farniente au bord de l’eau et des lectures dans le jardin. Des romans pour s’évader, pour se retrouver et frissonner un peu aussi… Des romans qui accompagneront, souhaitons- le, le plus beau des étés.
 
MON ROMAN « COUP DE CŒUR »
Roselyne Bachelot a quitté depuis quelques années la vie politique pour se consacrer à des activités de chroniqueuse à la radio et à la télévision. Elle poursuit sa carrière d’écrivain avec un roman consacré à sa grand-mère bretonne qui remporte déjà un franc succès. 
 
1. Corentine de Roselyne Bachelot
 

« Aussi brutalement que le hurlement avait jailli de sa poitrine, il s’arrêta. La fillette ne se retourna pas vers sa mère, repoussa sa main qui voulait la bénir, prit ses hardes des mains du marchand de chevaux pour lui signifier qu’elle était capable de mener sa vie par elle-même et alla, digne, s’asseoir sur le banc de la carriole. L’homme monta prestement, fit claquer son fouet et tous deux partirent sans un regard pour la masure.
A sept ans, Corentine était devenue adulte. »

 

L’ex-ministre rend un bel hommage à son aïeule, louée dans une famille bourgeoise alors qu’elle n’a que sept ans. C’est le commencement d’une longue vie de labeur au début d’un vingtième siècle qui divisait le monde en deux parties bien distinctes : les maîtres et les domestiques. L’auteur confie avoir romancé la vie de Corentine qui n’était pas encline aux épanchements mais la trame de cette vie du fin fond de la bretagne aux beaux quartiers parisiens est cependant bien réelle . « Servante bafouée », elle apprend vite et se promet d’utiliser les connaissances acquises dans les maisons qu’elle sert dans une vie meilleure. Veuve de guerre avec un enfant en bas-âge, il lui faudra cependant courage et ténacité pour accomplir son destin de femme libre et forte.
 
Se le procurer à Dubai 
 
S’ÉVADER ET SE RETROUVER
2. J’ai dû rêver trop fort de Michel Bussi
Chaque nouveau roman de Michel Bussi est attendu par les amateurs de polar et encore une fois j’ai été captivée par ce maître du suspense qui mêle subtilement rebondissements et émotions, angoisse et humour. J’ai dû rêver trop fort ne vous décevra pas et vous offrira un beau voyage en compagnie de l’hirondelle… de Paris à Montréal, à Los Angeles, Lisbonne et Jakarta avec en musique de fond les standards des Cure et des Doors.
 

« -Quand ils ont vogué plus de cinq mille milles, ils se tatouent une hirondelle. Elle est le symbole de leur liberté. Je vais me tatouer une hirondelle (…) »

 
 
Olivier ne comprend pas pourquoi Nathy s’accroche à son métier d’hôtesse de l’air qui la contraint à s’éloigner de lui, de leurs enfants et petit-enfants  plusieurs fois par mois… ou peut-être… pense-t-il trop bien le comprendre.
Nathy a besoin de cette vie loin de leur cocon de bois , loin de la menuiserie, loin des sautes d’humeur de Margot et  des impératifs de Laura , débordée dans sa vie active de maman de jumeaux en bas âge. Elle est toute à eux lorsqu’elle ne vole pas mais elle savoure sa liberté quand elle saisit sa valise.
Et cette liberté revendiquée prend un goût particulier quand elle découvre son planning mensuel, le goût de secrets qui remontent à 20 ans, le goût de la nostalgie d’un amour passé. 
Michel Bussi nous dévoile peu à peu à travers d’habiles allers-retours entre le passé et le présent la face cachée de la jolie hôtesse et le message de l’hirondelle tatouée sur son épaule.
 
Se le procurer à Dubai 
 
3. Cupidon a des ailes en carton de Raphaëlle Giordano
Chaque nouveau roman de Raphaëlle Giordano est attendu par les amateurs de romans « feel good ». Après la routinologie et la burnerie, l’auteur invente le nouveau concept de l’amourability. Nul doute que cette lecture permettra à bon nombre d’entre vous de réfléchir sur leur propre expérience.
 

« Cette sculpture est exactement à l’image de ce que je ressens en ce moment, de mon rapport à l’existence : un constant paradoxe entre l’envie de stabilité et le besoin de mouvement. La stabilité qui rassure, mais aussi la stabilité qui fige, qui me fait peur dans ce qu’elle peut avoir d’ankylosant. Le mouvement, lui, qui entraîne une dynamique, parfois positive quand elle me pousse à sortir de ma zone de confort, encourage l’audace qui sème les germes du succès et pousse au dépassement de soi, parfois négative lorsqu’elle empêche de se poser et nous maintient dans l’agitation, la dispersion. »

Meredith aime Antoine et Antoine aime Meredith, Cupidon a rempli sa mission et une longue vie aux accents de conte de fées attend les deux amoureux. Mais à la veille de cette vie à deux, Meredith décide de prendre 6 mois et 1 jour pour mettre cet amour à l’épreuve et le rendre plus fort. Pari dangereux qui pourrait lui coûter son bonheur mais expérience essentielle pour lui donner la dimension qu’il mérite.

Comme les deux premiers romans de l’auteur, Cupidon a des ailes en carton se veut plus qu’un simple roman. Comme dans un manuel de développement personnel, Raphaëlle Giordano guide son lecteur à la rencontre de lui-même avant de pouvoir rencontrer l’autre. « Le Love Organizer » de la fin vous permettra de revivre l’expérience de l’héroïne par le biais d’une exploration en 5 étapes. De petits exercices sont proposés jusqu’à la célébration des objectifs atteints.
 
Se le procurer à Dubai 
 
FRISSONNER AUSSI…
4. Personne n’a peur des gens qui sourient de Véronique Ovaldé
Ça commence comme un thriller, on sent tout au long de la lecture un malaise grandissant et un besoin irrépressible de connaitre la vérité. Véronique Ovaldé utilise une langue simple et juste qui fait mouche et nous plonge dans l’âme torturée d’une mère louve.
 

 « Pendant des années, Gloria avait senti sa colère devenir un béton assez dur pour que quiconque s’y brisât les phalanges en y cognant les poings. Cette colère pouvait s’adresser à tout un tas de choses ou de gens, un serveur dans un restaurant, un type qui faisait chier son chien devant le portail de l’école, la basket gauche de Stella impossible à retrouver avant le cours d’éducation physique, la robe qui avait déteint sur tout le reste de la lessive, les talibans, l’individualisme forcené, ou l’impossibilité des vieux grecs à prendre leur retraite. Sa haine était farouche, imprévue, éternelle. »

Gloria ferme la porte de son appartement méditerranéen et fuit avec ses filles. Elle se réfugie dans une maison isolée près d’un bourg Alsacien. Gloria a peur et elle veut protéger ses enfants. Mais sont-elles en sécurité dans la forêt de Kayserheim, loin de Giovannangeli et de Santini, les deux hommes qui l’ont protégée à la disparition de son père puis de Samuel, le père de Loulou et Stella ? 
On remonte alors le fil du temps pour comprendre le terrible combat de cette mère hors-norme prête à tout pour mettre ses petites à l’abri. 
 
Se le procurer à Dubai 
 
5. Deux sœurs de David Foenkinos
Au départ, un titre engageant, une promesse de beaux sentiments et à l’arrivée, une histoire palpitante, une intrigue dérangeante et une chute déconcertante. Autant d’ingrédients qui font de ce roman, une lecture bien distrayante. 
 

« Quelques jours plus tard, elle apprit que sa remplaçante avait commencé l’étude d’un nouveau roman, sans même finir l’Education Sentimentale. Flaubert mourrait dans l’inachèvement. »

L’une est quittée, l’autre la recueille. Elles sont sœurs mais si différentes…
Mathilde est professeur de lettres au lycée, appréciée tant par sa hiérarchie que par ses élèves ; elle vit avec Etienne qu’elle aime passionnément , elle est heureuse.  Jusqu’à ce matin où il lui a dit froidement qu’il quittait l’appartement et que tout s’effondre autour d’elle et en elle.
Elle finit par accepter l’offre d’Agathe de venir vivre dans son petit appartement avec son mari Frédéric et sa fille Lili. Mathilde retrouve chez sa sœur un cocon familial propice à sa reconstruction. 
Mais accueillir une adulte désespérée se révélera beaucoup plus difficile qu’Agathe ne l’avait imaginé et rien ne se déroulera comme elle l’aurait voulu.
Le roman prend peu à peu des accents de thriller qui nous emmène loin  du récit de vie ordinaire du début.
 
Se le procurer à Dubai 
 
Bonne lecture !
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
 
Dernière modification le mardi, 15 octobre 2019 11:59