fbpx

Wall of Smiles : Alexandra Raynaud met à l’honneur les Workers de Dubai

Bien loin de notre vie « dorée » d’expatriés, il y a ce qu’on appelle communément les Workers qui sont un maillon essentiel au développement et au fonctionnement de Dubai. 
A l’occasion du mois sacré du Ramadan, Alexandra Raynaud – photographe et fondatrice de Zoom and Bloom by Alex – a été mandatée par une entreprise pour immortaliser à travers son objectif les portraits de ces travailleurs de l’ombre et les afficher tel un mur des sourires dans leur camp. Nous l’avons interrogée sur ce projet magnifique et sans a priori qui nous fait découvrir une autre facette de Dubai !

Quelles sont vos sources d’inspiration habituelles dans la photographie ?
Mon parcours d’expatriée a sans aucun doute éveillé en moi une très forte envie de comprendre les cultures qui m’entourent. Arrivée depuis environ cinq ans à Dubai, la découverte de la ville derrière mon objectif a été une révélation !
L’architecture ultra-moderne, qui sillonne l’Émirat, contraste avec les ruelles aux airs abandonnés, les paysages bruts aux teintes saturées par le soleil du Moyen-Orient. Et bien sûr le melting pot de personnes du monde entier qui nous entourent et sans qui Dubai ne serait pas Dubai ! 

Tout cela me fascinait (et toujours d’ailleurs !). J’avais le sentiment qu’il fallait que je photographie cette ville sous tous ses angles pour capturer ce quotidien si privilégié. 
C’est pourquoi en Octobre 2019, j’ai décidé de commercialiser mes photos en ouvrant ma société sous le nom de Zoom and Bloom by Alex.

Quelle est l’origine de ce projet ?
J’ai été sollicitée par une entreprise dont le rôle est d’améliorer le quotidien des travailleurs dans les labor camps, plus spécifiquement dans la téléphonie et l’accès à Internet. Elle m’a demandé de faire des portraits des workers pour afficher un mur de sourires dans leur camp durant le Ramadan. 

Pourquoi avez-vous eu envie de porter ce projet ?
C’est un projet qui m’a tout de suite plu pour plusieurs raisons. 

Tout d’abord, c’est une manière de rendre heureux des inconnus dont le quotidien n’est pas facile et de leur montrer ma reconnaissance. Il n’est pas simple de pouvoir rentrer en contact avec eux. Les années précédentes, je participais à la distribution de repas d’Iftar sur la grande place de Satwa. Cette année, le contexte sanitaire ne le permettant pas, cette initiative est, pour moi, une autre façon de donner.

Le challenge m’a motivée également ! Je suis davantage reconnue pour mes photos de scènes de rue insolites et d’éléments architecturaux. Mon portfolio est jusqu’à présent plutôt design, graphique et coloré. Cette proposition de photo-shoot est à l’opposé de ce que je fais habituellement et c’est ce qui m’a attiré immédiatement.
Cette expérience m’a permis de me rapprocher d’une des réalités du pays, sans jugement, ni a priori et d’avoir le sentiment de couvrir Dubai dans sa totalité. 

Quelle a été la réaction des personnes photographiées ?
J’ai photographié plus de 100 personnes sur leur lieu d’habitation : sortie du bus, ruelles du campus, cuisine etc. Tous étaient surpris de la démarche, puis rapidement ravis. Certains étaient plus hésitants à laisser tomber le masque par peur de prendre une amende !
Lorsque nous sommes venus exposer les portraits sous forme de collage haut en couleurs, j’ai pu saisir de la FIERTE dans leur regard. J’ai perçu des sourires, même des rires chez certains qui reconnaissaient leur camarade. D’un spectateur nous sommes passés à une petite foule en un rien de temps. Cela leur a fait plaisir. Mission réussie !

Votre portrait préféré ? Que vous évoque-t-il ?
Difficile d’en choisir seulement un !

Cet homme à la barbe blanche était fantastique ! Il voulait tant être photographié qu’il s’est changé deux fois pour ne pas être reconnu. Le voyageur du bus aussi qui a accepté de remonter dans le véhicule pour poser.
Mais indéniablement, cet homme au casque jaune et aux yeux qui pétillent me fait sourire à chaque fois que je le regarde. 

@Zoomandbloombyalex

Qu’est-ce que cette expérience vous a appris/apporté ?
C’est une expérience que je referais demain si besoin, pour le plaisir de faire plaisir.
Je la réitérerais parce que Dubai n’est pas juste une histoire d’hôtels de luxe, contrairement à l’image véhiculée parfois. Même en habitant ici pendant de nombreuses années, on peut passer à côté de ces personnes qui participent à la richesse du pays. Il est normal de leur rendre hommage lorsqu’on en a la possibilité.

Où peut-on retrouver ces photos ? Sont-elles disponibles à la vente ?
Ces photos sont exposées sur les murs des rues du camp et n’ont pas d’objectif commercial. Elles viennent tout simplement remplir ma collection privée des belles rencontres faites à Dubai.

Vous l’aurez compris, nous sommes totalement séduites par cette belle initiative. Retrouvez la collection Waking up in Dubai d’Alexandra Raynaud sur Instagram @zoomandbloombyalex ou en prenant directement rendez-vous.

A propos :
Arrivée aux Emirats fin 2016 avec son mari et ses 2 filles, Alexandra Raynaud a vécu à l’étranger presque toute sa vie. Née à Athènes, cette globetrotteuse a grandi à Londres, Alger et Washington DC. Ses études de commerce (Edhec) l’emmèneront à New York et à Mexico City. Elle travaillera ensuite pendant 15 ans dans le secteur de l’habillement à Paris puis à Londres.

En Octobre 2019, suite à plusieurs demandes sur Instagram, elle décide de commercialiser ses photos en créant sa société Zoom and Bloom by Alex. Vous pouvez admirer ses tableaux chez les particuliers, mais aussi dans les hôtels comme le Vida Umm al Quwain ou le Royal Méridien de Dubai. Elle travaille en parallèle sur des collections exclusives comme pour la Villa Margot.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram  ou Facebook !
 
  

 

La rédaction

La rédaction, c’est une équipe de passionné(e)s par l’écriture et les « histoires » de Dubai. Retrouvez l’ensemble de l’équipe rédactionnelle actuelle sur la page Qui-sommes-nous.

Vous aimerez aussi