Rugby Seven Cuvée 2013!

Écrit par  Valerie Amy 25 NOV 2013



A l’approche de l’événement sportif de l’année, Dubaï Madame est vraiment ravie de vous offrir une interview de Donal Kilalea, le CEO de Promoseven Sport, qui gère depuis maintenant 11 ans l’organisation du tournoi.

Donal a bien voulu jouer le jeu avec Valerie et nous livre les dessous du plus grand évènement sportif de Dubai... avec toute sa passion pour le rugby.

Comment êtes vous devenu Mr. Emirates Dubai Rugby Seven ?

En 2003 alors que je dirigeai depuis une vingtaine d’années une société de marketing et de conseil en publicité, Fortune Promo Dubai, Emirates nous a lancé un appel d’offre pour prendre en charge ce tournoi dans tous ses aspects : sportifs, organisationnels, marketing, publicité,… Nous avons gagné cet appel d’offre et j’ai donc créé la société Promoseven Sport Marketing.

Ce premier succès était important pour vous ?

Je suis né en Afrique du Sud, j’ai joué au rugby toute ma jeunesse et j’ai toujours été passionné par ce sport. S’occuper de l’organisation d’un tel tournoi est un rêve d’enfant devenu réalité.

Votre premier souvenir du Rugby Seven ?

Il y a plus de 20 ans alors que ce n’était encore qu’un tournoi  local d’amateurs, les terrains étaient en sable. L’entrée était libre, on venait avec sa voiture et son pic-nic et on s’asseyait sur le coffre ou le toit pour encourager ses amis ou l’équipe de son pays… le village ne ressemblait en rien à ce qu’il est aujourd’hui et c’était déjà un rendez-vous de bonne humeur.

Votre meilleur tournoi ?

Tous, mais le meilleur, le plus important pour nous fut surement celui de 2008 car nous inaugurions le nouveau terrain et recevions 50 000 personnes le samedi. Et ce fut un grand succès. Mais ce fut aussi le plus difficile car il fallait prendre ses marques dans ce nouveau lieu pas tout à fait terminé… Chaque année apporte ses nouveautés et ses nouveaux défis donc à la fin de chaque tournoi c’est toujours le même sentiment de bonheur d’avoir réussi  à amener beaucoup de plaisir et de joie aux spectateurs.

Votre plus belle émotion ?

Regarder la finale en sachant que le tournoi est un succès ! Et je dois dire que celle de 2011, France- Angleterre, était très émotionnelle avec en plus la Banda Lous Berretes autour du terrain plus déchainée que jamais.

Le plus dur des challenges ?

alt
(Rire)

Négocier avec la Banda ! (en l’occurrence moi ! puisque chaque année depuis 9 ans je le harcèle pour qu’il m’aide entre autre à faire venir la Banda Lous Berretes …NDRL) mais c’est toujours du plaisir ! Le plus difficile c’est la dernière nuit à 3h du matin, à quelques heures seulement du lever de rideau, et quand en plus comme l’année dernière la pluie est annoncée alors la pression monte d’un sacré cran.

Comment sera le millésime 2013 ?

Plus sec je l’espère ! Avec toujours des nouveautés et des surprises !
3 tournois en un : un tournoi amateur avec 180 équipes invitées, 2 tournois de professionnels , 16 équipes masculines dans le tournoi HSBC homme et  12 équipes féminines. Plus de 2000 joueurs non professionnels participeront à cette grande fête du rugby cette année.

Qu’est-ce qui fait que le Tournoi de Dubai est différent de ceux de Hong Kong, de l’Afrique du Sud ou de l’Australie… ?

La différence est justement le tournoi non professionnel par invitation. Ce tournoi a commencé en tant que rencontre locale amateurs et en se développant, il a su rester une fête du rugby pour tous les joueurs et amoureux de ce sport qui vivent aux émirats et le pratiquent de 7 à 77 ans !

C’est aussi le plus grand événement sportif de Dubai, plus de 100 000 personnes vont venir pendant ces 3 jours.

C’est un tournoi porté par une équipe de bénévoles, chose plutôt rare à Dubai.
Tout le monde ou presque fait ça pour l’amour du rugby ! L’équipe comporte plus de 400 personnes et 80 % sont bénévoles, la majeure partie des arbitres, les assistants de match, les coordinateurs de match, les enfants ramasseurs de balle mais aussi tous ceux qui encadrent, organisent, coordonnent, soignent, transmettent les informations … Et tout cela dans une ambiance familiale : souvent toute la famille est impliquée et beaucoup sont devenus des habitués depuis 11 ans.

Votre conseil pour profiter au mieux du tournoi ?

Arriver tôt, trouver une bonne place, s’habiller de façon confortable (prévoir de se protéger du soleil). Vous n’avez même pas besoin d’être un connaisseur en rugby ! Il suffit de se laisser porter par l’ambiance souvent survoltée à l’approche de la finale.

Un  bon souvenir à partager ?

La Banda Lous Berretes pour moi fait partie des bons moments du tournoi. Ils me procurent toujours du plaisir, quand je les vois je suis heureux. Ils respirent la joie de vivre et c’est communicatif. Et je pense qu’ils sont une part importante du succès du tournoi aujourd’hui.

alt
alt

Dernière modification le samedi, 28 novembre 2015 13:07
  1. Les + lus
  2. Les + récents