Christophe Guillarmé, créateur de mode français hors norme défile à Dubai !

Écrit par  Johara Erraoui 28 NOV 2017
La « Arab Fashion week » s’est déroulée à CItyWalk du 15 au 18 novembre. C’etait l’occasion pour nous de rencontrer Christophe Guillarmé alors que celui-ci présentait la collection printemps-été 2018 de sa marque éponyme.
 
Pour cette collection, le designer a rendu hommage à l’âge d’or d’Hollywood en mettant en scène des robes ultra-féminines tout en y insufflant une touche de Glam-rock. Résultat : les mannequins ont défilé aussi bien dans des robes longues à la coupe sirène que dans des robes cocktail en néoprène découpées au laser mais… évidemment toujours dans un esprit couture et glamour, signatures du créateur. Entretien.
 
Quelle a été votre inspiration pour cette collection ?

 
C’est une collection inspirée de Norma Jeane, le nom de naissance de Marylin Monroe. J’avais envie d’une image un peu Dolce Vita, old Hollywood, très glamour, vieux cinéma mais en même temps un peu plus pop. C’est la Marylin Monroe plutôt d’Andy Warhol qui va à la Silver Factory avec tous les gens incroyables de l’époque. Elle a un vestiaire de folie avec des robes pleines de couleurs, de broderies, d’étoiles brodées. On retrouve aussi tout cet univers flashy sur les bouches glitter des mannequins. En somme, c’est la nouvelle Marylin 2.0.

Christophe Guillarmé Dubai
 
Pourquoi être venu à la « Arab Fashion week » ?

 
A Dubai, je suis dans un corner “ Red carpe t” aux Galeries Lafayette Dubai Mall. L’équipe m’a demandé de participer à des événements, de faire un peu de promo et de montrer mon travail car la marque marche très bien ici. Il y a eu cette opportunité et j’ai dit allons-y ! Cet événement est une très belle opportunité, j’ai passé un beau moment. C’était l’occasion pour moi de revenir a Dubai, qui a tellement changé depuis 10 ans. La dernière fois, il n’y avait même pas Burj Khalifa, Dubai mall et CityWalk. C’est vraiment super de voir l’évolution rapide l’incroyable énergie de cette ville. Les gens sont stylés et super habillés. Ils viennent ici à la Fashion Week comme à une cérémonie des Oscars. Et moi, j’adore ! Car avec mes vêtements, j’ai envie de donner du glamour. On a envie de voir des femmes stylées et mode. C’est une chance d’avoir l’attention sur soi, les gens attendent de rêver.
 
Que pensez-vous du style des femmes à Dubai ?

 
Les femmes à Dubai sont extrêmement apprêtées, très maquillées, bien coiffées, comme les américaines en quelques sorte, “over the top”. Et j’aime bien. Mieux en faire trop que se limiter… je trouve ça un peu “ boring ”. Dès qu’on est un peu plus habillé on n’est plus la même personne. Tout change : l’attitude, le rapport aux autres, l’assurance… La vie aujourd’hui est un peu “tough” et le vêtement permet aux femmes de se sentir belle et stylée… et puis cela facilite tellement les choses. Une personne bien habillée rentre partout alors qu’une autre devra s’expliquer une multitude de fois… c’est le pouvoir du vêtement.
 
Quels sont les pays qui vous inspirent ?

 
J’ai un pays de cœur qui est la Thaïlande. Ce pays a une histoire, une douceur, les gens sont adorables, il y a une culture et les paysages sont à couper le souffle. Il se passe quelque chose là-bas. Après, je vais beaucoup au Maroc, j’adore Marrakech et Casablanca. On ne peut que tomber amoureux de ce pays. C’est un endroit incroyable, les gens sont hallucinants, les mannequins sont sublimes. C’est très inspirant. J’y vais pratiquement tous les 6 mois.
 
Quelle personnalité rêveriez-vous d’habiller ?

 
J’aimerais beaucoup habiller Halle Berry. Cela fait des années que je parle d’elle. C’est la première noire américaine à recevoir un Oscar. Je l‘adore avec les cheveux courts. Elle a ce côté que je cherche à donner à mes vêtements : glamour mais en même temps brut. En fait, c’est un diamant mais pas trop poli. Elle a un un côté “ effortless ”, c’est le genre de fille qui assure sur tapis rouge en restant cool. Elle est habillée mais elle peut marcher.
 
Christophe Guillarmé Dubai
Delphine Wisperer (ancienne Miss France 2012) était présente pour l’occasion.

 
Un petit mot pour la fin…

Il ne me reste que quelques jours à Dubai, je vais donc pouvoir aller à la plage et visiter la ville. J’aimerais aussi pouvoir revenir pour le Festival du Film l’année prochaine car il y a quelque chose à faire sur le tapis rouge. On a une relation un peu exclusive avec nos clientes ; certaines d’entre-elles, fidèles à la marque, “check” mon Instagram et s’assurent auprès des Galeries Lafayette que la robe en question a bien été commandée. C’est génial.
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
       Petites annonces

 
Dernière modification le lundi, 04 décembre 2017 07:45
  1. Les + lus
  2. Les + récents