Dans une mouvance pour le retour au « faire soi même », combinée à une réelle prise de conscience de nos modes d’hyperconsommations (dévastateurs pour la Planète) ; qui plus est, dans un pays où le shopping fait de plus en plus mal (à notre compte en banque…) : Nous sommes toujours avides de bons tuyaux ! 
 Et si porter ses propres créations n’était plus un luxe… mais chose accessible ? Nul besoin de sortir des Beaux-Arts, vous pouvez désormais suivre l’atelier d’une pro de la déco : Victoire Couzy. Passionnée de bricolage et « Maker en chef » du projet Hello Makers!, nous l’avons rencontrée lors d’un atelier maroquinerie. On vous dit tout !    Hello « Maker en chef » ! Mais qui es tu ?   Victoire est une pétillante Parisienne, qui débarque à Dubai en 2016 avec son conjoint, un diplôme d’architecte en poche… et 1400 km dans les pattes : « Je venais de faire le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, juste avant de venir ici. C’était déjà le début… ou l’aboutissement d’une réflexion. » nous explique t-elle. Cette expatriation à Dubai sonne donc comme un nouveau départ : « J’avais travaillé en agence à Paris, je crois que je n’aimais pas cette organisation de travail, moi j’aimais faire des maquettes, la construction et l’aspect technique… Et puis je passais déjà mon temps à bricoler des objets ! » ajoute-t-elle. En effet, en arrivant à Dubai, Victoire constate rapidement qu’il est difficile d’exercer sa passion, à savoir « le bidouillage compulsif », tant l’offre en matériaux est limitée : « Les magasins d’art-craft, ou même de bricolage sont peu nombreux et peu fournis » explique t-elle.   Une année passe, et Victoire ne s’épanouit toujours pas dans son secteur d’activité. Parallèlement, dans un coin de sa tête, un projet mûrit… pour doucement éclore, fin mars 2018, suite à un entretien avec une coach : « Elle m’a dit mais en fait, ce projet tu l’as déjà en toi, tu sais déjà où tu veux aller ! Il faut juste maintenant savoir comment le développer ici. » explique t-elle. Une bonne dose de confiance plus tard, soutenue par son coach, celle-ci se projette et le concept se dessine…    Victoire commence par travailler sur une offre d’ateliers créatifs :  les « Do It Yourself » et puise son inspiration dans les tendances du moment. Le matériau qu’elle aime le plus travailler ? Le cuir ! Ça tombe bien, la région offre des matières premières de qualité. Celle-ci commence donc à ouvrir des portes et tombe sur une tannerie de cuir de chameau (la seule au monde n’utilisant aucun produit chimique dans ses techniques de coloration et de tannage) qui lui propose de racheter ses excédents de stocks. Très concernée par la recherche de produits locaux, écologiquement respectueux, dans une logique globale de développement durable, Victoire saisit l’opportunité. Le projet avance ensuite à vitesse grand V, une fois les équipements trouvés (petits et moyens outils, accessoires etc.) place à la fabrication des patrons : chaussons, porte-clefs, pochettes, sacs etc. Les cuirs de chameau   Victoire lance son premier atelier mi avril… et l’engouement est tout de suite présent ! L’aventure Hello Makers! est belle et bien lancée. Les demandes se multiplient, les premières clientes sont ravies : « Ce projet finalement, c’est juste le prolongement de ma personnalité, le moyen d’exprimer ma créativité, d’expérimenter mes idées et de les partager... dans un projet qui a du sens pour moi. J’ai toujours eu envie de transmettre, de partager cette passion. » conclut-elle avec enthousiasme. Le poste de travail Ma petite création : pochette + accessoire   Les ateliers : Partagez, créez, portez !   Aujourd’hui, le concept est simple : on s’offre l’opportunité de faire ses objets soi-même ! On allie donc l’utile à l’esthétique en fabriquant un objet du quotidien, que l’on va pouvoir porter fièrement le lendemain. Le tout à prix accessible.   Les ateliers sont clés en main : matériaux, outils, patrons, expertise de la maître d’œuvre… et même rafraichissements et pauses gourmandes, le tout dans une atmosphère conviviale pour un moment ludique.    Vous avez envie d’essayer, mais vous n’êtes pas super doués de vos 10 doigts ? Pas de panique Victoire supervise l’atelier et vous aide à chaque étape de la conception. De plus, afin de toucher tout type de profil, Victoire propose des ateliers en journée et en soirée, avec différents niveaux de difficulté.   La créativité n’a pas de limite et les possibilités autour du travail du cuir sont multiples. Victoire nous confie vouloir décliner de nouvelles offres. Ainsi celle-ci elle aimerait ouvrir des ateliers pour les hommes, des ateliers objets déco (lampes, cadres, bougeoirs etc.) ainsi que de nouveaux formats de sacs, des chaussures et des bijoux. Affaire à suivre…   Comment se déroule un atelier ?   1. Vous avez préalablement choisi votre atelier (2h/3h/4h), et donc l’objet que vous souhaitiez fabriquer. 2. Vous vous êtes inscrits à l’atelier (via la plateforme d’inscription, via contact direct etc.) 3. Une fois sur place, vous choisissez votre ou vos cuirs à travailler. 4. Chacun(e) à son poste de travail, vous disposez de tous les outils nécessaires pour attaquer. 5. Découpage, couture et customisation n’ont plus de secret pour vous ! Vous repartez avec votre objet.   Les ateliers du mois de Novembre 2018 :   Atelier Sac Vendredi 9 novembre de 13h à 17h30  Lundi 12 novembre de 9h à 14h Vendredi 23 novembre de 13h à 17h30  Lundi 26 novembre de 9h à 14h Vendredi 30 novembre de 13h à 17h30   Lieu :  Le lundi : THE GREENS,  Le vendredi : Arte Makers Market, Time Square Center  Prix : 480 AED ` Atelier accessoires Dates : vendredi 9 novembre de 10h à 12h30  Mercredi 14 novembre de 9h à 12h30,  Vendredi 23 novembre de 10h à 12h30,  Mercredi 28 novembre de 9h à 12h30,  Vendredi 30 novembre de 10h à 12h30,    Lieu :  Le mercredi : THE GREENS,  Le vendredi : Arte Makers Market, Time Square Center  Prix : 300AED     Pour toute demande d’information ou de réservation, contactez Victoire : emailProtector.addCloakedMailto("ep_9dec84d9", 1); / 052 6808 542 (par Whatsapp)   Suivez l’actualité d’Hello Makers! sur : Facebook : hellomakersUAE Instagram : @hello_makers Vous pourrez bientôt visiter le site internet www.hello-makers.com.     N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !         
Vous êtes à court d’idées cadeaux pour votre maman, votre sœur ou encore votre meilleure amie ? C’est un peu toujours le même dilemme : un sac, des chaussures… ou un bijou ! Mais comment être original (sans y perdre un bras) en étant sûr d’offrir quelque chose qui lui plaise ? La solution : se diriger vers une valeur sûre : un bijou fantaisie de qualité, et pourquoi pas de la nouvelle collection AGATHA Paris ? Nous avons rencontré Ykram, brand manager de la marque dans la région, qui nous dit tout sur les collections de fin d’année, disponibles dans les Emirats.   AGATHA Paris, une marque française incontournable !   Créée en 1974, par Michel Quinion, maitre de la mascotte du petit « scottie » ; la marque aux boutiques et petits pochons bleus, s’est positionnée comme incontournable sur le marché du bijou fantaisie. Autant appréciée pour ceux qui aiment offrir… que pour les adeptes des petits cadeaux (« perso »), AGATHA Paris demeure l’alternative « casual chic » entre la « haute fantaisie » des marques de luxe et les breloques « en toc » des enseignes bas de gamme. « Avec AGATHA Paris, c’est plusieurs générations de petites filles et de femmes qui ont grandi en portant des bijoux élégants, de qualité et à prix abordables. » nous explique Ykram.   C’est définitivement la vogue du collier fin avec strass (zirconium) chic et discret qui a marqué durablement la popularité de la marque dans les années 90. Depuis, AGATHA Paris ne  cesse de se renouveler avec 6 collections par an, fruits du travail d’une équipe dynamique et créative. Les lignes de bijoux se suivent sans se ressembler, tout en conservant un style reconnaissable. En effet, la marque se joue audacieusement des matières (plumes, cuir etc.) et des matériaux (argent véritable, acier, plaqué or jaune, plaqué or rose) pour des accessoires dans l’air du temps et de la mode. « Nous proposons un large choix de bijoux tels que des boucles d’oreille, des colliers et des bracelets ou des bagues ; autant dorés qu’argentés, avec un service après-vente de qualité (les bijoux sont réparables). » ajoute Ykram.   Et à Dubai ?   AGATHA Paris est implantée depuis une dizaine d’années dans la région. En 2016, une collection combinant parfaitement la « French touch » de la marque et l’empreinte locale, a vu le jour : « Après avoir beaucoup sondé le marché du Moyen-Orient, j’ai vraiment voulu porter le projet d’une collection dédiée, utilisant l’écriture arabique… tout en gardant le style AGATHA Paris ! » confit Ykram, avec enthousiasme.   • La collection « The Symbols » est composée de colliers et bracelets (plaqué or avec ou sans zirconiums) ornés d’un mot, une lettre ou d’un chiffre arabe. Vous pourrez ainsi retrouver le chiffre 7, symbole de la chance, une lettre, ou encore des mots tels que « Paix », « Amour », « Amitié » ou « Vie ».   Prix : de 315 à 370 AED selon les modèles.   • La collection « cosmique » de Noël présente des bijoux de caractère, au style chic ou bohème… Retrouvez différents univers, avec notamment « Celestial Miniatures » présentant des bijoux fins et raffinés (croissant de lune, étoiles etc.) superposables à l’infini !   Ou encore « Destination Saturn » avec une ligne épurée aux courbes fines ; « Solar Radiance » et son fameux sautoir soleil, pour un bijou unique…     Où vous faire plaisir ?   Dans l’un des points de vente de la région : • Dubai : - Corner Mall of the Emirates (en face de Victoria Secret) - Mirdif City Centre - Galeries Lafayette – Dubai Mall - Corner Mercato Mall • Abu Dhabi - Abu Dhabi Mall  - Mushrif Mall • Al Ain - Al Ain Mall   Pour plus d’information, rendez vous sur la page Facebook Agatha Middle-East ou sur Instagram @agathadubai Pour vos achats en France vous pouvez visiter le site Internet https://www.agatha.fr/   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !        
Soyons franches, le sac à main est une extension de nous-mêmes. Combien d’entre nous pourraient oser sortir sans lui ? Personne ! En plus d’être indispensable, c’est notre péché mignon. Chaque collection apporte son lot de nouveautés : formes, coloris, matières… et bien sûr, on est toujours tentées, même si notre placard est déjà plein de modèles variés. Quel sera votre prochain chouchou du printemps ? Nous vous avons sélectionné des modèles tendance mais intemporels pour craquer sans culpabiliser, en fonction de son budget.   La pochette, pour une allure faussement désinvolte. La pochette n’est pas uniquement réservée au soir et aux festivités. Bien sûr que non. En effet, juste un coup d’œil aux streetstyles de la fashion week suffit pour voir que la pochette s’adapte à toutes les occasions et se porte de 1001 façons. Petite, XXL, façon minaudière, brodée, imprimée, métallisée, minimaliste, en cuir, incrustée de bijoux, en strass, en plexi… le choix est infini. Nichée au creux de la main ; portée sous le bras ; ou combinée a une chainette dorée ou argentée : elle peaufine le look et apporte la touche finale à une silhouette, qu’elle soit chic, rock ou bohème… Bref, on ne s’en lasse pas.   Bottega Veneta clutch - 2715 AED sur www.bysymphony.com   Sarah’s bag clutch - $435 sur www.shop.sarahsbag.com     Issey Miyake - 715 AED sur www.matchesfashion.com     ChiChi London - £35.00 sur www.asos.com   Le mini-sac avec bandoulière, pour vivre légère. Le sac XS, modèle phare depuis plusieurs saisons déjà, remplace progressivement notre sac XXL dans nos cœurs mais aussi dans nos dressings ! Il est la version mini et légère de notre grand sac à main préféré (mais souvent trop encombrant). Porté en bandoulière façon sport-chic pour avoir les mains libres et l’esprit serein, ou porté à la main pour une allure sophistiquée, il correspond bien à l’air du temps et s’adapte sans prise de tête à notre tenue. XS oblige, on fait le tri dans nos affaires et on apprend à garder le strict minimum : portefeuille, téléphone, clés et lunettes. On ne passe donc pas de précieuses minutes à chercher ses clés de voiture… et c’est tant mieux !   Diane von Furstenberg - £130 sur www.net-a-porter.com   Chloé - £1,180 sur www.net-a-porter.com     Philip Lim - 2865 AED sur www.boutique1.com   Le sac à dos, pour les néo-baroudeuses stylées. Exit, le gros sac à dos en toile difforme de lycéenne ou de routarde ! Le sac à dos s’est réinventé version glam’ pour devenir, saison après saison, un accessoire mode ultra branché. On adore la version mini pour son allure chic et cool à la fois.  On succombe aussi pour les versions minimalistes en cuir lisse qui vont tout simplement avec tout. Bref, le sac à dos est devenu un incontournable. Tendance, confortable, top pratique pour le travail, les virées shopping ou les voyages… facile, nous on adhère !   Stella McCartney - 3000 AED sur www.ounass.com   Bershka - à la boutique du Dubai mall   Le sac a main porté à l’épaule ou à la main, pour les pragmatiques. Ce sac est un must ! c’est le sac de tous les jours. Il est fonctionnel, classique et suffisamment grand pour contenir toute notre vie dedans : portefeuille, agenda, trousse de maquillages, médicaments, nos grosses lunettes de soleil, magazine, dossiers professionnels… et c’est pour ça qu’on l’adore. Ce sac est un investissement durable, et généralement on y met le prix car il symbolise sophistication et s’adapte à toutes les situations. Mieux vaut le choisir intemporel et dans une belle matière, de préférence en cuir, car un sac à main élégant et chic améliore à coup sûr n’importe quelle tenue. Les working-girls le préfèreront plutôt de forme carré ou rectangulaire pour y glisser laptop et fichiers.  Alors on choisit son sac minutieusement en fonction de son utilisation et on déculpabilise si on y met le prix !... Nous c’est facile on craque pour ces modèles.   Gucci - 6500 AED à la boutique du Dubai mall     Coach - à la boutique du Dubai mall   Fendi 2 jours - 3200 AED sur www.sochic.ae   Le cabas, pour les débordées, les actives et les mamans organisées. On craque forcément pour un grand cabas. On a toutes besoin d’un grand sac pratique, un peu mou, léger, un peu fourre-tout qui passe partout sans rien compromettre au style. C’est notre doudou, notre compagnon de shopping et de voyage qui accueille sans rechigner notre désordre en tout genre ; au risque de devenir un peu encombrant et malheureusement rapidement une « mini poubelle portative ». C’est un indétrônable, on ne peut pas vivre sans lui car c’est le sac le moins prise de tête de notre dressing ! Bref, c’est carton plein pour le cabas… notre véritable kit de survie au quotidien.    Mulberry bag - 2000 AED sur www.sochic.ae   Dorothy Perkins - 145 AED sur www.namshy.com   Le sac de plage, indispensable quand on vit à Dubai ! Comment vivre à Dubai et ne pas arborer fièrement un sac de plage à faire pâlir nos copines ? C’est l’accessoire tendance indispensable qui complète notre tenue de plage. Version champêtre, bohème, ethnique, marine ou colorée, il apporte cette petite touche de style et de cool attitude qui nous différencie tant. On veille à choisir son sac bien spacieux pour que notre kit de plage : drap de bain, crème solaire, chapeau, kaftan de plage, magazines et mots fléchés… rentre facilement. Après tout c’est toujours les vacances à Dubai, non ? Et comme on aime les multiples usages, c’est un sac qu’on traine au supermarché sans complexe ; car porter cinq sacs en plastique dans chaque main, ce n’est pas très glamour. Ça tombe bien… voici une super sélection.   Kayu beach bag - 575 AED sur www.ounass.com   KeenBags beach bag - au Marina souq ou via facebook   Et si on offrait un sac à notre hubby (chargé en testostérones of course !) Et les hommes alors ? les mœurs ont changé et le sac n’est plus seulement qu’une affaire de femmes. Franchement pourquoi s’en passer, c’est tellement pratique ! Fini les poches déformées par le porte-cartes, téléphone et clés de voiture. En plus, c’est un accessoire qui donne, s’il est bien choisi, une touche de style supplémentaire sans compromettre sa virilité bien entendu. Il ne faut pas oublier : c’est un sac pour MEC !   Besace, porte-documents, sac à dos, sac 24h, sac week-end… quel qu’il soit, il doit être dans une toile brute ou un cuir de qualité avec des finitions irréprochables pour un côté élégant, chic, décontracté ou sport. Personne ne souhaite l’effet éternel ado attardé. Alors même si dans un premier temps, notre homme semble réticent… avec le temps il nous remerciera. Y’a pas de quoi ! - ☺   Smythson - 5580 AED sur www.matchesfashion.com   Coach - à la boutique du Dubai mall   Dawson - 257 AED www.revolve.com   Cote & Ciel – 1390 AED sur www.desertcart.ae 

 N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !                    
Le mois de mai est celui d’une splendide et rare pierre précieuse, l’émeraude. Cette pierre précieuse est parfois plus chère que le diamant lorsqu’elle est d’un vert vif et transparent. Son nom vient du grec Smaragdus qui est un dérivé du Perse Zamarat qui veut dire « cœur de pierre ». Histoire et légendes de l’émeraude De nombreuses histoires et légendes se racontent autour de cette magnifique pierre. Les Incas et les Aztèques, vivaient là ou les plus belles émeraudes eurent été trouvées ; ils considéraient l’émeraude comme une pierre sacrée. Elle ornait grand nombre d’objets culturels ainsi que les bijoux des rois. Bien qu’historiquement, les toutes premières émeraudes ont été découvertes en Égypte et en Perse. Les Pharaons exploitaient déjà des mines d’Émeraude 3000 ans av-JC. La légende raconte que l’on nomma ces mines « les mines de Cléopâtre ». Ces mines sont aujourd’hui complètement épuisées. En Inde, l’émeraude symbolise la chance et le bien-être : les maharajas portaient toujours des émeraudes avec leurs parures. À partir de l’époque de l’empire romain, l’émeraude fut considérée comme gage de chance, dans la vie mais également pour trouver sa moitié.
 Dans l’Islam, compte tenu de sa couleur, cette pierre est régulièrement utilisée dans la liturgie. Elle est aussi utilisée par les catholiques lors de grandes cérémonies. À quoi ressemble cette pierre ? L’émeraude est une variété du béryl. Suivant la provenance, sa couleur verte peut varier sensiblement. Les gisements les plus connus sont en Amérique du sud au Brésil et en Colombie mais les plus belles émeraudes sont originaires de Colombie et d’Afghanistan. Leurs couleurs vives et leurs transparences en font des pierres extraordinaires. Emeraudes et grands joalliers               De Grisogno                  Van Cleef and Arpels                         Dior                                 Bulgari                  Luga Jewels   De magnifiques émeraudes sont disponibles chez Luga Jewels à Dubai. Pour réaliser des bijoux sur-mesure uniques rendez vous sur le site de Luga Jewels. 
Le mois d’avril est celui de la pierre précieuse la plus convoitée et désirée : le Diamant. Malgré son incroyable aura, le diamant et son histoire restent très largement mal connues. Le nom de cette pierre précieuse vient du grec ancien adamas et du latin diamas. Ces mots désignaient une matière dure, inflexible ou inébranlable. Histoire et légendes du diamant… La légende raconte que le diamant était déjà exploité il y a 6000 ans en Inde même si historiquement on s’accorde à dire que les premiers diamants ont été extraits il y a 3000 ans dans ce même pays. Le diamant était alors essentiellement un bien à destination du religieux pour l’ornement d’objets sacrés. Les bouddhistes considéraient cette pierre comme « le fruit des étoiles » et comme symbole de la pureté et de la vérité. L’hindouisme en a fait un objet de culte. A l’époque, on pensait que le diamant poussait comme un légume et on avait l’habitude de le peser avec des fèves de Caroubier comme étalon, d’où le nom de Carat. Puis tout au long de l’Histoire de l’humanité, le diamant a été un symbole pour chaque civilisation. Durant l’Antiquité, Egyptiens, Grecs et Romains considéraient le diamant comme les larmes de Dieu, associé à l’indestructibilité et a l’amour éternel – les pointes de flèche de Cupidon auraient été pavées de diamants. C’est durant cette période que l’on a commencé à décorer les bijoux de diamants. Durant le Moyen-Âge et la Renaissance, les rois se procurent le diamant pour sa rareté et pour son pouvoir (supposé) guérisseur contre le poison. Il est en général porté uniquement par des souverains de sexe masculin. À cette époque, la taille du diamant devient importante. Les diamants mal taillés portaient malheur… À partir de 1866, on découvre que les diamants sont exploitables dans les Kimberlites (du nom de la ville de sa découverte), qui sont des roches se formant dans les cheminées de magmas. C’est le début de l’ère moderne d’exploitation du diamant.  Ces cheminées de Kimberlites comptaient au minimum 1,5 milliards d’années d’existence, cela permet aujourd’hui de se donner une idée du temps nécessaire à la formation du diamant. Les diamants naturels sont formés de carbone et comporte des inclusions d’olivine ou de grenat ou encore d’omphacite. Les principaux gisements de diamants sont aujourd’hui en Afrique, en Amérique du Sud (Brésil), en Russie, au Canada et en Chine. A quoi ressemble cette pierre ? Le diamant peut-être blanc transparent mais également de couleur telles que : jaune, rose, bleu, orange, vert. Les diamants les plus rares étant les diamants rouges, bleus, verts et roses. Les diamants de couleur sont plus rares, avec seulement 0,02% du total des diamants extraits. Comment choisir son diamant ? Les diamantaires ont mis en place 4 critères principaux pour classer les diamant : c’est ce que l’on nomme les 4C.  - Carat (Poids – 1 carat = 0,20g)  - Color (Couleur)  - Clarity (Pureté)  - Cut (Taille)  Ces critères permettent de valoriser les diamants blancs ; ils ont une incidence très importante sur la qualité du bijoux. Le diamant et les grandes maisons de joaillerie                 De grisogono                       Cartier                              Boucheron                          Luga jewels   Les incroyables atouts du diamant (couleur, réflexion de la lumière, dureté, pureté) font de cette pierre la favorite de tous les bijoutiers. Ils n’y a pas un nom de la place Vendôme qui ne possède pas sa propre ligne diamant. Diamants et célébrités Les reines et les people sont nombreuses à porter des bijoux sertis de diamants.    En haut : Jessica Alba                                         En haut :  Elisabeth II d’Angleterre              En bas : Blake Livey                                           En bas :  Elisabeth Taylor De magnifiques diamants sont disponibles chez Luga Jewels à Dubai. Pour réaliser des bijoux sur-mesure et vraiment uniques, rendez-vous sur le site web de Luga Jewels.   
Le mois de Mars est le mois de la pierre appelée Aigue-Marine (Aquamarine en anglais). C’est une variété de Béryl, transparente, et de couleur bleu-clair qui se rapproche de la Topaze.  Le nom de cette pierre prend son origine dans le latin et signifie « eau de mer » car l'aigue-marine avait le pouvoir de protéger les marins des tempêtes et des naufrages lorsqu’ils étaient en mer. Cette pierre est aussi connue pour protéger son porteur, le rendre invincible et améliorer son intellect. Celle-ci est également un symbole de fidélité entre jeunes mariés et est dotée du pouvoir de rendre le mariage « heureux ». On trouve des gisements d’Aigue-Marine notamment au Brésil, au Pakistan et même en France dans les régions des Midi-Pyrénées et de l‘Auvergne. A quoi ressemble cette pierre ? Cette pierre semi-précieuse est de couleur bleu clair, transparente, rappelant l’eau de mer. On peut la trouver dans des dimensions importantes. L’Aigue-Marine a une dureté de 7,5-8 sur l’échelle de MOHS.  L’ aigue marine et les grandes maisons de Joaillerie              Cartier                  Dior               Van Cleefs & Arpels           Luga jewels   La couleur, la transparence et sa capacité à être taillée dans de nombreuses formes et dimensions font de l’aigue-marine une pierre très prisée des grands joailliers. Aujourd’hui Dior, Cartier, Piaget, De Grisogono utilisent cette pierre très fréquemment pour leur collection « prêt à porter » ou leur bijoux sur-mesure de haute Joaillerie. L’ aigue marine et les Célébrités    Monica belluci        Kate Blanchett       Kate Hudson      Les reines et princesses De magnifiques Aigue-Marines sont disponibles chez Luga Jewels à Dubai afin de réaliser des bijoux sur-mesure.  
Messieurs, il vous reste moins d’une semaine pour trouver LE BIJOU à offrir à votre belle pour la soirée de la Saint-Valentin…Dubaimadame vous aide à faire votre choix avec les tendances de l’année ! Le bijou le plus symbolique du Monde : l’alliance de mariage S’échanger des alliances comme symbole de mariage, d’amour et de d’éternité est aujourd’hui comme hier, une coutume partagée dans le monde entier. Offrir un solitaire lors de sa demande en mariage est récent, alors que l’échange d’alliance est plusieurs fois millénaire… Mais avant tout, remontons un peu l'Histoire !Les historiens remontent au moins à -4800 ans avant J-C, au temps des pharaons lorsque les Égyptiens se mariaient. Ils échangeaient des anneaux de Papyrus ou de Roseaux. Pour eux, offrir un bijou en forme de cercle – symbole de l’éternité – était une promesse d’amour éternel, y compris dans l’au-delà…Vers -300 ans av J-C, les Grecs offraient un anneau à leurs épouses pendant la cérémonie du mariage pour signifier que la femme était mariée et non disponible. Puis ce sont les Romains qui ont repris cette tradition, la ramenant de leurs conquêtes territoriales. Pour eux, dans une époque ou les mœurs étaient bien plus rudes que de nos jours, l’alliance marquait la propriété sur une femme après le mariage.  Ce sont les Romains qui auraient adopté le port de l’alliance sur l’annulaire gauche en premier : la veine partant de ce doigt était appelée « Vena Amoris » (la veine du cœur), car elle était supposée remonter directement au cœur…ce qui a été infirmé par la suite avec les progrès de la médecine. L’alliance avait chez eux une signification officielle et légale (comme le livret de famille aujourd’hui). Ensuite, il faut attendre 860 pour que la communauté chrétienne finisse par reconnaitre ce rite « païen » et l’intègre complètement dans ses coutumes. À cette époque, le port de la bague était symbole d’amour, de fidélité et d’appartenance à la religion. Le port de l’alliance devait se faire au 3ème doigt de la main (gauche ou droite) pour symboliser le signe de croix (au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit). A partir de cette époque, l’alliance a pris une signification donc beaucoup plus spirituelle que matérielle. Dans de nombreuses cultures, l’alliance est offerte lors du mariage, suivant sa religion ou son pays, portée a la main gauche (pour les catholiques) ou droite (pour les protestants). Pour finir l’histoire de l’alliance, l’étymologie d’alliance vient du nom du doigt ou nous portons notre alliance, l’annulaire. Aujourd’hui, les alliances sont en Or, Argent ou Platine, simples ou serties de pierres précieuses. Les plus connues sont les alliances 3Or de chez Cartier.Les bijoux et la Saint Valentin           Luga Jewels             Tiffany                    De Beers              BulgariTout comme l’alliance, la célébration de la Saint Valentin nous vient de la Rome Antique. A cette époque, les Romains fêtaient tous les 15 février le dieu Lupercus, dieu de la fécondité, des bergers et des troupeaux. De grandes fêtes étaient alors organisées ou les jeunes hommes tiraient au sort leurs compagnes de la soirée… ce qui amenait a de nombreux mariages par la suite…L’histoire raconte que la Saint Valentin a été instituée par l’Église Chrétienne pour contrer à cette fête païenne car les Lupercules ont existé jusqu’au 5ème siècle après J-C. C’est le Pape Gélase qui a décidé de fêter la Saint Valentin le 14 février afin de Christianiser les Lupercules, faisant ainsi de Saint Valentin le patron des amoureux. Cette histoire vous inspire ? Alors n’hésitez plus !Venez personnaliser votre cadeau en offrant un bijou sur-mesure et unique inspiré des plus grands joailliers, chez Luga Jewels.Vous pouvez également retrouver une sélection de bijoux qui n’attendent qu’à être portés, tels que la magnifique bague cœur (voir ci-dessus)
Le mois de Janvier est le mois d’une pierre appelée Grenat (Garnet en Anglais). Cette pierre est utilisée en Joaillerie depuis des milliers d’années et se compose d’une grande variété de couleurs, la plus connue étant le rouge. Utilisée en Égypte ancienne par les pharaons, en Rome Antique pour les sceaux, cette pierre a été très longtemps utilisée par le clergé à travers toute l’Europe mais aussi par les familles nobles. Cette pierre est également considérée comme sacrée par de nombreux peuples dans le monde, elle est associée à la vérité, la fidélité et apporte la prospérité. A quoi ressemble cette pierre ? Les types de Grenat les plus courants sont l’almandine et le Pyrope, de couleur Rouge et Rouge-Orange (Grenat). La couleur que je préfère étant celle de la Tsavorite, pierre venant du Kenya, et d’une intense couleur Verte, transparente et très pure. Les Grenats ont une dureté moyenne, de 6,5 à 7,5 sur l’échelle de MOHS. Parmi toutes les grandes maisons de joaillerie à avoir utilisé le Grenat, la maison Fabergé est celle qui a mis en valeur le plus cette pierre. Elle a réalisée de nombreux Œufs à partir de cette pierre. Beaucoup d’autres grandes maisons de joaillerie ont réalisée de magnifiques bijoux à base de Grenat. De nombreuses stars ont porté cette pierre autour du coup ou des doigts, de grandes marques comme Tiffany, Chanel, Dior ont réalisé de magnifiques bijoux mettant en valeur ce bleu-pourpre unique. Vous souhaitez réaliser des bijoux sur-mesure et vraiment uniques ?De magnifiques Grenat sont disponibles à Dubai chez lugajewels.
La rédaction a demandé à son expert de nous en dire plus sur la pierre précieuse à porter ce mois-ci ! Le mois de Décembre est un mois à 3 pierres : le Zircon, la Turquoise et la Tanzanite. Vous connaissez sans nul doute les deux premières…Le Zircon étant utilisé en général pour remplacer le diamant compte tenu de ses performances en termes de réfraction et de couleur ; la Turquoise est la pierre du style « Bohème » par excellence, elle est aujourd’hui de retour en force dans les catalogues des bijoutiers. Mais aujourd’hui c’est sur la Tanzanite que nous allons nous focaliser. C’est une pierre de grande beauté à l’histoire incroyable... Beaucoup de grands noms de la Joaillerie l’utilisent pour des bijoux exceptionnels et beaucoup de stars américaines l’ont portée pour de grandes occasions. A quoi ressemble cette pierre ? Quelle est l’histoire de cette fabuleuse pierre ? La Tanzanite a été découverte en 1967. C’est un Fermier Masai qui a découvert cette pierre dans le nord de la Tanzanie, pas très loin du Kilimandjaro. Il a trébuché sur cette pierre en marchant avec son troupeau. Ne sachant pas ce qu’était cette pierre, il l’a apportée à un chercheur de trésor local, Manuel D’Souza, qui a rapidement acquis les droits sur plusieurs parcelles de terrain autour du lieu de la découverte. Lui-même ignorant du type de pierre, il a demandé à un gemmologiste de Nairobi, John Saul d’expertiser la pierre. Ce dernier, ne sachant pas non plus déterminer exactement le type de pierre, a finalement demandé à son père Hyman Saul, VP de Saks Fith Avenue, de faire expertiser la pierre par le Gemological Institute or America (GIA). Ce dernier a pu alors déterminer que c’était une unique variété de Zoisite. Scientifiquement appelé Zoisite Bleu, c’est l’enseigne Tiffany&Co qui est à l’origine du nom Tanzanite et qui a la première commercialiser cette pierre. L’argument publicitaire de Tiffany fut basé sur la rareté de cette pierre, qui ne pouvait se trouver uniquement qu’à deux endroits dans le monde « en Tanzanie et chez Tiffany ». Cette pierre ne peut en effet se trouver qu’en Tanzanie et sur une surface de 20km2 dans l’est d’Arusha. 95% du commerce de cette pierre sont réalisés par les fermiers Masai et 80% de la pierre brute sont taillés en Inde à Jaipur. Aujourd’hui la production de cette pierre est devenue plus difficile car il faut creuser de plus en plus profond pour en trouver. Cela oriente depuis de nombreuses années les prix à la hausse en augmentant toujours la rareté de celle-ci. De nombreuses stars ont porté cette pierre : soit autour de leurs coups, ou au bout de leurs doigts.               Cate Blanchett                          Kate Middleton                             Penelope Cruz Ainsi, de grandes marques comme Tiffany&Co, Chanel ou encore Dior ont réalisé de magnifiques bijoux mettant en valeur ce bleu-pourpre unique.              Tiffany&Co                                      Dior                                                          Chanel Le coup de Cœur de la Rédac Les boucles d’oreilles modèle « Pain de sucre », FRED De magnifiques Tanzanites sont disponibles à Dubai chez lugajewels. Vous souhaitez réaliser des bijoux sur-mesure et vraiment uniques ? c’est ici.
Marie Stalla porte les boucles d'oreilles "plume" chez Comptoir 102.Quand la rédaction s'est penchée sur le sujet "des oreilles percées ou pas…" ; nous avons réalisé que ce sujet est une grande question au féminin ! La première phrase qui sortait des forums de discussion à ce propos : "ça y est je vais me faire percer les oreilles ça fait quinze ans que j'hésite !"...Percer le lobe de l'oreille constitue la plus ancienne modification corporelle, comme en témoignent de nombreuses références issues de cultures du monde entier et datant d'avant l'Histoire contemporaine. Pourtant, aujourd'hui certaines hésitent encore ?Nous vous livrons à travers ces femmes que nous avons rencontrées, leurs oreilles et confidences…Envie de shopping B.O* ? Ce qu'elles ont choisi !Marie Stalla, créatrice de mode : « La boucle d'oreille est aussi un accessoire de mode! »Marie : « J'ai toujours voulu me faire percer les oreilles, mais dans ma famille, cela ne se fait pas, on ne touche pas à son corps, pas de tatouages, pas de piercings. Pourtant ça me travaillait et chaque année je me disais, aller, je le fais.En fait j'aime tellement les bijoux, pourquoi je me priverais d'une autre possibilité d'en porter ? Alors, l'année dernière je suis allée me faire percer les lobes ! Et je crois que je vais même aller faire un 2ème trou à une des oreilles… »"La boucle d'oreille est aussi un accessoire de mode !"Une alternative : l'anneau s'enfile sur l'oreille, chez o'derose 999 al Wal road Umm Suqueim Dubai.Valérie Bodineau : Avec ses coupes à sec célèbres à Dubai, Valérie crée des allures et révèle la femme…Valérie : "Pendant des années j'ai été folle de "piercing"… Puis, pendant 10 ans plus rien…Ce sont les nouveaux créateurs de bijoux qui m'ont donné l'envie de nouveau…"Mon adresse confidentielle à Dubai : se percer les oreilles chez Kyra Gold & Diamond Park www.kyra.aeVIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=e0Quc9sq1JQJulie : "J’ai sauté le pas quelques semaines avant mes 40 ans !!!"À shopper chez www.mademoisellepierre.com« J’ai sauté le pas quelques semaines avant mes 40 ans !!! C’était il y a 3 ans et demi.Une envie que j’avais depuis quelques années, sans oser la réaliser… Dans ma famille je suis une pionnière ! Maintenant je fais des envieuses, ma mère et ma sœur m’en parlent régulièrement … Elles y pensent ! [Mes filles aussi m’en parlent, zut… j’ai repoussé jusqu’à leur majorité ! Quelques années de répit ! Il me faut encore mûrir un peu !]Je n’ai jamais regretté cette décision, bien au contraire. C’est devenu un de mes petits plaisirs quotidiens : choisir mes boucles d’oreilles !Sur la photo, mes petites dernières le cadeau d’anniversaire de mon chéri !!! Je les adore… »Véronique : "Je me suis décidée bien après quarante ans… Quand ma fille m'a demandé si elle pouvait le faire…"Véronique : "Je me suis décidée bien après quarante ans… Quand ma fille m'a demandé si elle pouvait le faire ! Nous y sommes allées ensemble, nous avons eu peur ensemble et nous avons souffert ensemble pendant une fraction de seconde et juste pour la 2ème oreille (pour la première on n'a pas le temps d'avoir mal mais pour la seconde on anticipe ce petit moment désagréable :)Nous étions aussi complices face au regard désapprobateur de ma mère, et au final ravies, comme c'est toujours le cas plusieurs années après !Je m'attends à ce qu'elle me demande un 2ème trou bientôt, moi je ne sais pas si j'irai jusque là ..."B.O o'derose 999 al wasl road Umm Suqeim DubaiStéphanie : « J'ai toujours aimé les BO, je trouve cela tellement féminin ! Elles habillent d'un coup de baguette la plus simple tenue casual. Les BO peuvent être le seul bijou porté, elles subliment le visage. Je porte tous les jours des boucles d’oreilles avec diams, j'adore leur éclat et la lumière qui s'en échappe.16 ans c'était l'âge ultime à atteindre, fixé par mes parents, pour pouvoir enfin en porter :) » Stéphanie porte les Anneaux or blanc et diamants de Cartier."Je porte des BO plus fantaisie en vacances seulement !"Comme des pendantes or celles qui finissent par une goutte turquoise de la marque numa trouvées à Dubai : www.numacollection.comOu, celles-ci en argent et quartz "shoppées" dans une petite bijouterie de Bali."Marie-Sophie : « Je ne portais pas de BO sauf un modèle de perles en dormeuses sur "clip", réalisées par un ami créateur à Paris Laurent de Chavagnac…Je pouvais les porter une heure et après c'était désagréable… Un jour je me suis dit que j'allais essayer... Je suis passée voir et je me suis fait percer les oreilles sur un coup de tête !J'ai fait remonter ce modèle en dormeuses pour les porter quotidiennement.Nos arrières grand-mères avaient les oreilles percées :) »BO Laurent de Chavagnac : www.chavagnac-bijoux.com SHOPPING PLUS DE BO !1 seul trou pour ces boucles qui habillent toute l'oreille chez o'derose 999 al wasl road Umm Suqeim Dubai.On aime les papillons (2,320 AED) et les paons de Mattijs, chez Boom and Mellow Dubai MallEn toute simplicité, solitaire diamant, au souk de l’or.(*boucles d'oreilles dans le jargon des professionnels)
Parce que se faire plaisir en gérant bien son budget, c’est possible aussi, nous vous proposons notre top 10 des meilleurs dépôt vente mode de luxe sur Dubai...pour du couture à prix plus petit : jusque 90% moins cher que le prix original.A noter : tous ces points de vente procurent les certificats d’authenticité de leurs produits. Et puis cet article aussi, parce qu’on aime dire « preloved pieces » charmante appellation malheureusement intraduisible en français, vous ne trouvez pas ? Bags in Dubai :Bague Medusa, Versace, prix sur demande- Sac Riki Jimmy Choo, 4320AED- Chaussures Louboutin, prix sur demande.Site de vente et achat en ligne, spécialisé comme son nom l’indique dans les sacs mais pas seulement.Produits luxe : sacs, chaussures, vêtements, accessoires, bijouxSite http://www.bagsindubai.com/Instagram /bagsindubaiTéléphone : +971 55 3126822Bambah Une boutique hyper féminine, des pièces vintage (années 20 à 80) et designers. Lire notre article Horaires : 10h-22hAdresse : Face au Dubai Zoo, 142, Jumeirah Beach Road Tel : +971 4 349 5585/ +971506741754. Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_ba0d0e81", 1);BlingBlingsabayaCes Burak Uyan, 1800 AED - Robe Lanvin 1,000 AED- Portefeuilles Chloé, 300 AEDSite de dépôt vente en ligne + showroom.Produits luxe : sacs, chaussures, vêtements, accessoires, bijouxhttp://www.blingblingsabaya.com/en/Tel :+971 50 5565780Horaires : dimanche à jeudi, 9h30-20hAdresse : Sab Bling Trading LLC, Office 12, 1er étage, Star House, Next to the Oasis Center, Sheik Zayed Rd.Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_700aca88", 1);Dubai Designer MarketUn marché du vintage, des designers, luxe ou non qui se tient tous les mois.Ne manquez pas le prochain qui aura lieu le 8 mars, 15h-21h, Sunset mall.Tel :+971 50 2512 480 /+971 50 2969 680 Email : iemailProtector.addCloakedMailto("ep_9fbe8f19", 1); Pour connaitre toutes les dates, le site : www.dubaidesignermarket.com.Dubai Star JewelleryRolex 16,000 AED (on en trouve à partir de 5,500 AED)Une boutique spécialisée dans les montres de luxe seconde main, homme et femme.Horaires : samedi- jeudi 10h30-23h/ vendredi 17h30-23hAdresse : Beach Centre, Beach Road, Site : www.dubaistarjewellery.com Tel : +971 4 344 8804.GarderobeCeinture D&G 473.60 AED- lunettes Mickael Kors 373.70 AED- Jeans Victoria Beckham, 518 AEDLe concept de boutique dépôt-vente où les clientes viennent déposer les vêtements de designers qu’elles n’ont jamais porté pour la plupart. On arrive parfois à des prix inférieurs de 70% par rapport au prix original pour des pièces uniques, des plus grandes maisons de couture au monde. A noter : la boutique ne fait plus de vintage.Maintenant disponible via son site de vente de ligne.Lire notre article Produits luxe : sacs, chaussures, bijoux, petite maroquinerie, lunettes de soleil…Site : http://www.garderobe.ae/ Adresse : Jumeirah Beach Road, Umm Suqeim 1Horaires : de samedi a jeudi, 11h-20hTel : +971 4 394 2753: / GarderobeDubai# : /GarderobeDubaiPosh BoutiqueLouis Vuitton Mini Suhali Le Talentueux- 3900 AED, Louboutin clous, 1900 AED- Bracelet Capitale Hermès 1750 AED .Un site de dépôt vente en ligne. Produits luxe : Sacs, accessoires, chaussures, vêtements, bijoux. Site : http://poshboutique.ae/HomeContact :Maya Ahmed, (fondatrice) , emailProtector.addCloakedMailto("ep_b56a45f3", 1);Tel:+971 50 8733353The luxury closet.Montre Omega, 6400 AED- Mules Prada 1,368 AED- Veste D&G 1030 AEDSite en ligne, dépôt vente. Pour homme et femme.Produits luxe : Sacs, accessoires, chaussures, vêtements, bijoux, montres.Site : http://www.theluxurycloset.com/Sans oublier les sites de particuliers à particuliers bien sûr: Dubbizzle.com et souk.comVous avez aimé cet article ? Vous aimerez certainement : Vivre Dubai autrement : nos bons plans pour bien manger à moins de 50 AED à Dubai ! CallSend SMSAdd to SkypeYou'll need Skype CreditFree via Skype
Des escarpins...Des mocassins...Des plate-formes...Des derbies...
  1. Les + lus
  2. Les + récents