Connaissez-vous la mode des « Box » ? Il en existe des dizaines et des dizaines, sur des thèmes aussi variés que le vin, la beauté, la cuisine et selon, elles s’adressent aux adultes mais aussi aux enfants.Cela fonctionne par abonnement et tous le mois vous recevez une Box dont vous découvrez le contenu uniquement à l’ouverture. Effet pochette surprise !Jusqu’à ce jour il y en avait vraiment peu sur le thème de la littérature mais la Box de Pandore est arrivée et cette initiative livre l’étranger !! Créée il y a quelques mois par la blogueuse Liyah et son équipe, cette box cadeau dédiée à la littérature jeunesse a attiré mon attention, évidemment. Lors de l’abonnement vous remplissez un formulaire afin que l’on vous prépare une Box la plus personnalisée possible. Que se soit pour un garçon, une fille, un enfant, un ado, pour vous si vous êtes adepte de littérature jeunesse, ou encore si vous voulez mixer, tout est possible.Je vous propose de découvrir la Box de Pandore de Septembre. Préparée pour un petit de garçon de 5 ans sur le thème de la rentrée. Nous y avons trouvé :3 albums :- L’équipe de secours de Nick Butterworth (Langlaude)- Le livre des 100 – La Farandole de Masayuki Sebe (Mango Jeunesse)- Lapingouin – Aujourd’hui y’a école ? de Carole-Anne Boisseau et Galaxie Vujanic (HC Editions)Des flyers, et marque pages: avec le petit Panda mascotte de la Box et du blog de Liyah .Des « goodies » : une trousse Spiderman, un stylo rigolo, une boite qui peut servir de porte crayons, des étiquettes, des autocollants et en friandise : une compote à boire.La Box en elle même coute 18 euros, auxquels vous devrez ajouter les frais de port (France : 4,90€, Europe : 6,90 €, Monde : 11,90€) et il existe deux formules d'abonnement : 1 mois sans engagement ou 3 mois. Pour info elle est arrivée dans notre PO Box en 10 jours, ce qui est plutôt pas mal.Pour les lecteurs de Dubaimadame.com, l’équipe de la Box de Pandore offre une réduction de 3€ sur votre première commande*. Pour bénéficier de cette offre il suffit d’entrer le code "mercimadame" lorsqu'on passe commande (tout en minuscule sans guillemets).Pour en savoir plus :La box de PandoreLes lectures de LiyahPour retrouver toutes les revues de Val nous vous conseillons son blog:http://valbouquine.wordpress.com/.*Offre valable jusqu'au 29 janvier 2015!
Bientôt papa et maman et pas encore tout a fait décidés sur le prénom à donner à votre petit bout ?Parmi les mille et unes possibilités, voici les prénoms qui ont sonné tout doux à notre oreille, des plus courus aux plus rares.FILLESPrénoms Tendances : Emma, encore et toujours. Vient du germanique et signifie "universelle". Ce prénom évoque la découverte, l’énergie, l’originalité et l’audace. Manon, est une petite fille très communicative, créative et volontaire, « celle qui élève »Jade signifie « pierre du flanc » en espagnol. Les Jade sont réceptives, diplomates, sociables et loyales… Louise signifie "illustre au combat", prénom très ancien! Louise est une militante, volontaire et dynamique… elle ne manque pas de caractère.Abigaël, prénom biblique d’origine hébraïque, Abigaël signifie « source de joie ». Zoé vient du grec "zoê" et signifie : "vie ". Les Zoé sont imprévisibles. Au travail, elles sont discrètes et réservées. Mais chez elles, elles laissent plus volontiers libre cours à leurs impulsions.Juliette se distingue par son charme ravageur. Déterminée, elle est prête à tout mettre en œuvre pour atteindre son but. Elle fait tout pour mener une vie familiale stable afin de mieux se réaliser professionnellement. Passionnée, Juliette offre tout son amour à sa famille. Elle se consacre au travail afin d’offrir le luxe et le confort à ceux qu’elle aime. Toujours de bonne humeur, Juliette apporte de la joie partout où elle est présente. Elle trouve du plaisir à faire plaisir aux autres et aime le contact humain. Madeleine tire ses origines du grec Magdalênê. Madeleine est une femme mystérieuse. Elle sait se montrer sociable tout en restant discrète sur sa vie privée. Fière, elle tente à tout prix de cacher sa tristesse et ses problèmes à ses proches pour ne pas les inquiéter et pour ne pas souffrir de leurs jugements. Dotée d’une forte capacité d’adaptation, elle n’a aucune difficulté à s’intégrer dans un nouvel environnement. Camille est un prénom mixte, toutefois plus attribué aux filles qu’aux garçons. Les grandes lignes de sa personnalité sont l’indépendance, la sentimentalité, l’impulsion et la générosité. Les Camille sont connues pour leur charme.Inès, est le diminutif d'Agnès. Vient du latin "agnus" : "agneau, pureté" Inès a un excellent sens du relationnel. Préférant la médiation au conflit, elle n'en est pas moins très déterminée. Avec tact et douceur, Inès sait se faire écouter et respecter. Attachée aux gens qu'elle aime, elle a besoin d'être entourée d'eux. Douce et fragile, personne ne résiste à son charme !Léa signifie « lionne » en latin. Les petites filles portant le prénom de Léa sont intuitives et tendres !Arya… pour les fans de Game of Throne ? Prénoms Originaux :Nine est une femme de caractère qui déborde d’énergie. Elle met du cœur à l’ouvrage et ne s’arrête qu'une fois ses objectifs atteints. Zéphiryne vient du masculin Zéphyr qui lui même désigne le vent d'ouest, dans la mythologie grecque. Caractère : Sûre d'elle, exigeante, autoritaire, peu modeste, ambitieusePhilaé est aussi le nom d'une île d'Egypte et est issu de la Grèce antique. Caractère : Bienveillante, paisible, belle, indépendanteLe prénom Prunille est un dérivé du prénom Prune comme le fruit. Caractère : vive, pleine d'assurance, très indépendante, dynamiqueCléophée est un dérivé de Cléophas, signifiant "célébration et lever d'une étoile" en grec. Caractère : discrète, coquette, anxieuse, enfantineGARÇONSPrénoms Tendances : Armand, est un petit garçon très émotif, imaginatif et sensibleJules est connu pour son sens du devoir et des responsabilités. Lucas (en latin la « lumière »). Diplomates et leur loyaux les Lucas.Nathan (ou Nathaniel) est une personne sensible qui prend à cœur tout ce qu’on lui dit. C’est aussi un grand romantique qui sait aimer les femmes. Nathan est aussi très dynamique.Aaron affiche un air confiant, mais c’est un être doué d’une grande sensibilité. Réaliste, il évite de s’aventurer dans une mission qu’il n’est pas sûr de pouvoir mener à terme. Il a besoin du soutien de ses proches pour gagner confiance en lui et faire des prouesses. Déterminé, Aaron ne baisse pas facilement les bras même face à des obstacles de taille. Toutefois, il prend le temps de prendre du recul avant de démarrer un projet afin de limiter les risques d’échec. Courageux, il fait tout pour terminer ce qu’il commence. Gabriel est un prénom hébraïque et également le prénom d’un archange. Les petits Gabriel sont communicatifs, gais et souriants. A l’image des anges, ils sont tolérants et sensibles. Léon ou Léo signifie « lion » en latin. Les petits garçons qui portent ce prénom sont curieux, dynamiques et indépendants. Timéo du grec ce prénom signifie "honorer Dieu". Très calmes, les Timéo sont des hommes sensibles. N'aimant pas déranger les autres, ils préfèrent régler leurs soucis seuls. Plutôt intellectuels, ils possèdent de grandes qualités morales.Enzo, diminutif italien de Laurenzo. Vient du latin "laurus" Signifie "laurier"Arthur, prénom d’origine celtique, celui d'un roi mythique et légendaire. Arthur est un petit garçon très apprécié, notamment pour son caractère royal. Prénoms Originaux :Naïl : Charmeur Têtu BoudeurConstant est dérivé du latin Constans. Constant est un homme qui aime se cultiver. Il priorise ses études et ne laisse aucune place à l’inactivité dans sa vie. Attiré par le progrès, et curieux, il veut avoir réponse à tout. Intellectuel, il préfère faire confiance à sa propre analyse de la situation, en se basant sur les faits, plutôt que de se fier à son intuition.Merwann, variante de Marwan. Prénom d'origine persane. Signifie: "bienveillant, généreux". Curieux Courageux Émotif Casse cou Gourmand Gentil Câlin Charmeur Têtu Imran Prénom d'origine arabe. Signifie: "prospérité, richesse"Sorel est un grand Curieux !Alors ? Avez-vous trouvé votre bonheur dans cette liste ?
Bientôt papa et maman et pas encore tout a fait décidés sur le prénom à donner à votre petit bout ?Parmi les mille et unes possibilités, voici les prénoms qui ont sonné tout doux à notre oreille, des plus courus aux plus rares.FILLESPrénoms Tendances : Emma, encore et toujours. Vient du germanique et signifie "universelle". Ce prénom évoque la découverte, l’énergie, l’originalité et l’audace. Manon, est une petite fille très communicative, créative et volontaire, « celle qui élève »Jade signifie « pierre du flanc » en espagnol. Les Jade sont réceptives, diplomates, sociables et loyales… Louise signifie "illustre au combat", prénom très ancien! Louise est une militante, volontaire et dynamique… elle ne manque pas de caractère.Abigaël, prénom biblique d’origine hébraïque, Abigaël signifie « source de joie ». Zoé vient du grec "zoê" et signifie : "vie ". Les Zoé sont imprévisibles. Au travail, elles sont discrètes et réservées. Mais chez elles, elles laissent plus volontiers libre cours à leurs impulsions.Juliette se distingue par son charme ravageur. Déterminée, elle est prête à tout mettre en œuvre pour atteindre son but. Elle fait tout pour mener une vie familiale stable afin de mieux se réaliser professionnellement. Passionnée, Juliette offre tout son amour à sa famille. Elle se consacre au travail afin d’offrir le luxe et le confort à ceux qu’elle aime. Toujours de bonne humeur, Juliette apporte de la joie partout où elle est présente. Elle trouve du plaisir à faire plaisir aux autres et aime le contact humain. Madeleine tire ses origines du grec Magdalênê. Madeleine est une femme mystérieuse. Elle sait se montrer sociable tout en restant discrète sur sa vie privée. Fière, elle tente à tout prix de cacher sa tristesse et ses problèmes à ses proches pour ne pas les inquiéter et pour ne pas souffrir de leurs jugements. Dotée d’une forte capacité d’adaptation, elle n’a aucune difficulté à s’intégrer dans un nouvel environnement. Camille est un prénom mixte, toutefois plus attribué aux filles qu’aux garçons. Les grandes lignes de sa personnalité sont l’indépendance, la sentimentalité, l’impulsion et la générosité. Les Camille sont connues pour leur charme.Inès, est le diminutif d'Agnès. Vient du latin "agnus" : "agneau, pureté" Inès a un excellent sens du relationnel. Préférant la médiation au conflit, elle n'en est pas moins très déterminée. Avec tact et douceur, Inès sait se faire écouter et respecter. Attachée aux gens qu'elle aime, elle a besoin d'être entourée d'eux. Douce et fragile, personne ne résiste à son charme !Léa signifie « lionne » en latin. Les petites filles portant le prénom de Léa sont intuitives et tendres !Arya… pour les fans de Game of Throne ? Prénoms Originaux :Nine est une femme de caractère qui déborde d’énergie. Elle met du cœur à l’ouvrage et ne s’arrête qu'une fois ses objectifs atteints. Zéphiryne vient du masculin Zéphyr qui lui même désigne le vent d'ouest, dans la mythologie grecque. Caractère : Sûre d'elle, exigeante, autoritaire, peu modeste, ambitieusePhilaé est aussi le nom d'une île d'Egypte et est issu de la Grèce antique. Caractère : Bienveillante, paisible, belle, indépendanteLe prénom Prunille est un dérivé du prénom Prune comme le fruit. Caractère : vive, pleine d'assurance, très indépendante, dynamiqueCléophée est un dérivé de Cléophas, signifiant "célébration et lever d'une étoile" en grec. Caractère : discrète, coquette, anxieuse, enfantineGARÇONSPrénoms Tendances : Armand, est un petit garçon très émotif, imaginatif et sensibleJules est connu pour son sens du devoir et des responsabilités. Lucas (en latin la « lumière »). Diplomates et leur loyaux les Lucas.Nathan (ou Nathaniel) est une personne sensible qui prend à cœur tout ce qu’on lui dit. C’est aussi un grand romantique qui sait aimer les femmes. Nathan est aussi très dynamique.Aaron affiche un air confiant, mais c’est un être doué d’une grande sensibilité. Réaliste, il évite de s’aventurer dans une mission qu’il n’est pas sûr de pouvoir mener à terme. Il a besoin du soutien de ses proches pour gagner confiance en lui et faire des prouesses. Déterminé, Aaron ne baisse pas facilement les bras même face à des obstacles de taille. Toutefois, il prend le temps de prendre du recul avant de démarrer un projet afin de limiter les risques d’échec. Courageux, il fait tout pour terminer ce qu’il commence. Gabriel est un prénom hébraïque et également le prénom d’un archange. Les petits Gabriel sont communicatifs, gais et souriants. A l’image des anges, ils sont tolérants et sensibles. Léon ou Léo signifie « lion » en latin. Les petits garçons qui portent ce prénom sont curieux, dynamiques et indépendants. Timéo du grec ce prénom signifie "honorer Dieu". Très calmes, les Timéo sont des hommes sensibles. N'aimant pas déranger les autres, ils préfèrent régler leurs soucis seuls. Plutôt intellectuels, ils possèdent de grandes qualités morales.Enzo, diminutif italien de Laurenzo. Vient du latin "laurus" Signifie "laurier"Arthur, prénom d’origine celtique, celui d'un roi mythique et légendaire. Arthur est un petit garçon très apprécié, notamment pour son caractère royal. Prénoms Originaux :Naïl : Charmeur Têtu BoudeurConstant est dérivé du latin Constans. Constant est un homme qui aime se cultiver. Il priorise ses études et ne laisse aucune place à l’inactivité dans sa vie. Attiré par le progrès, et curieux, il veut avoir réponse à tout. Intellectuel, il préfère faire confiance à sa propre analyse de la situation, en se basant sur les faits, plutôt que de se fier à son intuition.Merwann, variante de Marwan. Prénom d'origine persane. Signifie: "bienveillant, généreux". Curieux Courageux Émotif Casse cou Gourmand Gentil Câlin Charmeur Têtu Imran Prénom d'origine arabe. Signifie: "prospérité, richesse"Sorel est un grand Curieux !Alors ? Avez-vous trouvé votre bonheur dans cette liste ?
Il est plus facile de prendre des résolutions en début d’année quand tout est neuf et prometteur que de s’y tenir tout au long de ces 12 mois, sans fléchir. A la rédaction, nous avons décidé de prendre l’année côté plaisir : voici nos objectifs pour 2015, ceux-ci au moins nous sommes sûres de les tenir !1) Je prends plus le temps pour moi et pour les autres : Lire un livre en entier, passer un coup de fil, un skype, envoyer une carte postale lors d’un voyage ou encore boire un verre, partager un déjeuner ou organiser une sortie massage dans un petit SPA avec les copines, une fois par semaine.2) J’assiste à un coucher de soleil sur la plage au moins un weekend sur deux, avec ou sans pique-nique.3) J’instaure la positive attitude à la maison : Faire un « aquarium du bonheur» pour toute la famille, c’est plus facile à tenir qu’un journal, plus convivial aussi et ça laisse des souvenirs pour toute la vie. On pose un beau vase (ou un bocal vintage ), une pile de feuilles colorées et un stylo sur un coin de desserte en pleine vue de tous et chaque membre de la famille doit se sentir libre de dessiner ou d’écrire un petit mot : ce qui nous a fait rire, ce qui nous a marqué, ce qui nous a plu durant cette journée. Le 24 décembre on renverse le bocal et on lit tous les petits papiers en famille ! De quoi se souvenir que l’année écoulée était bel et bien merveilleuse !4) Je me lance dans un « projet 52 » : Pour moi se sera prendre une photo de mes enfants chaque semaine pendant un an pour en faire un album à la fin de l’année et les voir évoluer au fil des mois…5) Me bouger au moins une demie heure par jour et manger mes 5 fruits et légumes quotidiens :Moins pour perdre du poids et suivre les diktats de la mode que pour rester en forme chacune selon son âge, évacuer le stress et sortir avec les copines ou les enfants (vélo, roller) autour d’une activité en plein air si possible.Et pour ce qui est des 5 fruits et légumes par jour c’est facile, je m’enrôle dans le challenge « 30 jours de smoothies » (gratuit) lancé par les amies du blog Simple Green Smoothies (http://simplegreensmoothies.com/30-day-challenge) et je reçois chaque semaine une liste des courses et 4 ou 5 recettes de délicieux jus remplis de bonnes choses. 6) Je bois aussi plus d’eau chaque jour. 2 litres ? Même pas peur, le truc chez nous c’est plutôt de ne pas oublier d’emmener notre bouteille d’eau PARTOUT avec nous !7) Ceci étant dit, la gourmandise c’est quand même quand je veux : Je me prends mon macaron praline, une fois de temps en temps… sans culpabiliser et en le savourant.8) Je m’exprime à travers ce que j’aime……art, déco, mode, photos, vidéos … et je ne me soucie pas de savoir si ça plait aux autres ou non.9) Je ne fais plus les soldes sans avoir une idée précise de ce dont j’ai réellement besoin.10) Je continue à impliquer mes enfants dans le tri sélectif et l’économie d’énergie :On éteint les lumières quand on n’est pas dans la pièce, on ferme le robinet d’eau pendant son brossage de dents, on diminue la fréquence des bains et on lui préfère la douche ( on est dans le désert tout de même !). Et si on oublie… hop un gage !Et vous? Comment allez-vous vous faire plaisir cette année?
Il est plus facile de prendre des résolutions en début d’année quand tout est neuf et prometteur que de s’y tenir tout au long de ces 12 mois, sans fléchir. A la rédaction, nous avons décidé de prendre l’année côté plaisir : voici nos objectifs pour 2015, ceux-ci au moins nous sommes sûres de les tenir !1) Je prends plus le temps pour moi et pour les autres : Lire un livre en entier, passer un coup de fil, un skype, envoyer une carte postale lors d’un voyage ou encore boire un verre, partager un déjeuner ou organiser une sortie massage dans un petit SPA avec les copines, une fois par semaine.2) J’assiste à un coucher de soleil sur la plage au moins un weekend sur deux, avec ou sans pique-nique.3) J’instaure la positive attitude à la maison : Faire un « aquarium du bonheur» pour toute la famille, c’est plus facile à tenir qu’un journal, plus convivial aussi et ça laisse des souvenirs pour toute la vie. On pose un beau vase (ou un bocal vintage ), une pile de feuilles colorées et un stylo sur un coin de desserte en pleine vue de tous et chaque membre de la famille doit se sentir libre de dessiner ou d’écrire un petit mot : ce qui nous a fait rire, ce qui nous a marqué, ce qui nous a plu durant cette journée. Le 24 décembre on renverse le bocal et on lit tous les petits papiers en famille ! De quoi se souvenir que l’année écoulée était bel et bien merveilleuse !4) Je me lance dans un « projet 52 » : Pour moi se sera prendre une photo de mes enfants chaque semaine pendant un an pour en faire un album à la fin de l’année et les voir évoluer au fil des mois…5) Me bouger au moins une demie heure par jour et manger mes 5 fruits et légumes quotidiens :Moins pour perdre du poids et suivre les diktats de la mode que pour rester en forme chacune selon son âge, évacuer le stress et sortir avec les copines ou les enfants (vélo, roller) autour d’une activité en plein air si possible.Et pour ce qui est des 5 fruits et légumes par jour c’est facile, je m’enrôle dans le challenge « 30 jours de smoothies » (gratuit) lancé par les amies du blog Simple Green Smoothies (http://simplegreensmoothies.com/30-day-challenge) et je reçois chaque semaine une liste des courses et 4 ou 5 recettes de délicieux jus remplis de bonnes choses. 6) Je bois aussi plus d’eau chaque jour. 2 litres ? Même pas peur, le truc chez nous c’est plutôt de ne pas oublier d’emmener notre bouteille d’eau PARTOUT avec nous !7) Ceci étant dit, la gourmandise c’est quand même quand je veux : Je me prends mon macaron praline, une fois de temps en temps… sans culpabiliser et en le savourant.8) Je m’exprime à travers ce que j’aime……art, déco, mode, photos, vidéos … et je ne me soucie pas de savoir si ça plait aux autres ou non.9) Je ne fais plus les soldes sans avoir une idée précise de ce dont j’ai réellement besoin.10) Je continue à impliquer mes enfants dans le tri sélectif et l’économie d’énergie :On éteint les lumières quand on n’est pas dans la pièce, on ferme le robinet d’eau pendant son brossage de dents, on diminue la fréquence des bains et on lui préfère la douche ( on est dans le désert tout de même !). Et si on oublie… hop un gage !Et vous? Comment allez-vous vous faire plaisir cette année?
L'histoire commence sous la plume pleine d'imagination de quatre écrivains illustrateurs ….C'est Washington Irving qui décrivit le premier les déplacements du Père Noël. Il en publia une histoire le 6 décembre 1809. Il raconta l'histoire de Hollandais arrivés à la nouvelle Amsterdam en bateau avec en visage de proue la tête de Saint Nicolas. Son récit imaginaire remporta un vif succès. Il fut le premier à faire une description "officielle" du Père Noël.En 1823, le pasteur Clement Clarke Moore décrit "Saint-Nik" pour ses enfants dans un petit poème " A visit from St Nicolas" qui apparait dans le journal " The Sentinel" à New York. Il dévoilera aussi l'existence de ces étranges lutins qui fabriquaient, pour lui, les cadeaux apportés par un traineau tiré par des rennes…Enfin voici celui que nous connaissons tous et qui est attaché bon gré mal gré à notre imagination collective depuis que nous sommes tout petit : le Père Noël .Jovial et bien nourri, joufflu, habillé de fourrure et doté de sa fameuse barbe blanche… Oui, c'est bien celui que nous aimons, finalement .Saint Nicolas, transformé en Santa Claus, distribuant aux enfants de nombreux cadeaux … Il ne fallait qu'un pas pour laisser la place à notre bonhomme préféré.Accompagné de lutins, ces petits êtres délicieux aujourd'hui mais qui étaient dans les légendes scandinaves l'âme des morts qui reprenait vie…. C'est eux qui lui donnèrent sa petite taille. Regardez ce dessin, c'est bien Lui !!C'est en 1863, que Thomas Nast illustra le journal " The Harpers ". Il représenta le Père Noël en lutin de petite taille, fumant une petite pipe hollandaise, vêtu d'une tunique rouge, orné d'un énorme ceinturon. En 1885, il dévoile son lieu de résidence officielle! Il vivrait en Laponie, sur une petite île en forme d'oreille suffisamment grande pour entendre les vœux des enfants du monde … On ne sait pas trop s'il habite près d'Oslo, ou au nord-ouest de Stockholm ou au Groenland! Chacun s'arrache son lieu de vie. En revanche , ce que l'on sait vraiment…c'est qu'il y fait très froid!Contemporain du capitalisme américain et figure des familles nordistes. Il va être à la fois un emblème de la croissance économie, de l'opulence et de la générosité sans condition, et est enfin débarrassé du père Fouettard. C'est sous le pinceau de l'illustrateur suédois Haddon Sunblom que notre Père Noël moderne apparut.En 1932, c'est la fameuse boisson gazeuse Coca Cola qui fixa sa couleur rouge et son embonpoint naissant. Le Père Noël écarlate n'était plus ni évêque, ni lutin. Notre bonhomme moderne naquit enfin! Barbu, rougeaud, enjoué, portant à sa bouche une bouteille de la célèbre boisson rafraîchissante. Il devient un personnage familial exportable dans le monde entier, transformé en produit d'appel. On se souvient des hommes en rouge et blanc sonnant un cloche près des grands magasins ! Regardez bien! Ne lui ressemble-t-il pas un peu ?Dessin de 1949Dans les années soixante, Françoise Dolto invente le lien épistolaire ( la sacro-sainte lettre! ) entre l'enfant et le Père Noel. Elle explique qu'il est très important, dans leur construction psychique, qu'il y croit jusque à l'âge de raison. Y croire c'est le premier don de l'enfant …Bien plus tôt, aux États Unis, une fameuse lettre est publiée dans un journal de New York. Une petite fille demandait s'il existait vraiment. Un journaliste avisé répondit … par l'affirmative! Dolto définit cette croyance comme un droit et un marqueur de l'enfance! Alors? On sacralise ou on désacralise le Père Noël? A t'on le droit d'y croire ou non? Cette croyance est-elle uniquement pour les enfants ou aussi pour les adultes ?Allez, laissez-vous faire! Croyant ou pas, laissez-vous porter …Et, croyez au Père Noël !Après tout cela, si vous restez encore sceptique, regardez en famille " La véritable histoire du Père Noël " de Juha Wuolijoki. Une belle et vraie histoire de Noël qui se passe dans son pays… Vous y trouverez peut être ce que vous cherchez?Vous avez aimé cette histoire? Vous adorerez celle-ci: la légende de St Nicolas
L'histoire commence sous la plume pleine d'imagination de quatre écrivains illustrateurs ….C'est Washington Irving qui décrivit le premier les déplacements du Père Noël. Il en publia une histoire le 6 décembre 1809. Il raconta l'histoire de Hollandais arrivés à la nouvelle Amsterdam en bateau avec en visage de proue la tête de Saint Nicolas. Son récit imaginaire remporta un vif succès. Il fut le premier à faire une description "officielle" du Père Noël.En 1823, le pasteur Clement Clarke Moore décrit "Saint-Nik" pour ses enfants dans un petit poème " A visit from St Nicolas" qui apparait dans le journal " The Sentinel" à New York. Il dévoilera aussi l'existence de ces étranges lutins qui fabriquaient, pour lui, les cadeaux apportés par un traineau tiré par des rennes…Enfin voici celui que nous connaissons tous et qui est attaché bon gré mal gré à notre imagination collective depuis que nous sommes tout petit : le Père Noël .Jovial et bien nourri, joufflu, habillé de fourrure et doté de sa fameuse barbe blanche… Oui, c'est bien celui que nous aimons, finalement .Saint Nicolas, transformé en Santa Claus, distribuant aux enfants de nombreux cadeaux … Il ne fallait qu'un pas pour laisser la place à notre bonhomme préféré.Accompagné de lutins, ces petits êtres délicieux aujourd'hui mais qui étaient dans les légendes scandinaves l'âme des morts qui reprenait vie…. C'est eux qui lui donnèrent sa petite taille. Regardez ce dessin, c'est bien Lui !!C'est en 1863, que Thomas Nast illustra le journal " The Harpers ". Il représenta le Père Noël en lutin de petite taille, fumant une petite pipe hollandaise, vêtu d'une tunique rouge, orné d'un énorme ceinturon. En 1885, il dévoile son lieu de résidence officielle! Il vivrait en Laponie, sur une petite île en forme d'oreille suffisamment grande pour entendre les vœux des enfants du monde … On ne sait pas trop s'il habite près d'Oslo, ou au nord-ouest de Stockholm ou au Groenland! Chacun s'arrache son lieu de vie. En revanche , ce que l'on sait vraiment…c'est qu'il y fait très froid!Contemporain du capitalisme américain et figure des familles nordistes. Il va être à la fois un emblème de la croissance économie, de l'opulence et de la générosité sans condition, et est enfin débarrassé du père Fouettard. C'est sous le pinceau de l'illustrateur suédois Haddon Sunblom que notre Père Noël moderne apparut.En 1932, c'est la fameuse boisson gazeuse Coca Cola qui fixa sa couleur rouge et son embonpoint naissant. Le Père Noël écarlate n'était plus ni évêque, ni lutin. Notre bonhomme moderne naquit enfin! Barbu, rougeaud, enjoué, portant à sa bouche une bouteille de la célèbre boisson rafraîchissante. Il devient un personnage familial exportable dans le monde entier, transformé en produit d'appel. On se souvient des hommes en rouge et blanc sonnant un cloche près des grands magasins ! Regardez bien! Ne lui ressemble-t-il pas un peu ?Dessin de 1949Dans les années soixante, Françoise Dolto invente le lien épistolaire ( la sacro-sainte lettre! ) entre l'enfant et le Père Noel. Elle explique qu'il est très important, dans leur construction psychique, qu'il y croit jusque à l'âge de raison. Y croire c'est le premier don de l'enfant …Bien plus tôt, aux États Unis, une fameuse lettre est publiée dans un journal de New York. Une petite fille demandait s'il existait vraiment. Un journaliste avisé répondit … par l'affirmative! Dolto définit cette croyance comme un droit et un marqueur de l'enfance! Alors? On sacralise ou on désacralise le Père Noël? A t'on le droit d'y croire ou non? Cette croyance est-elle uniquement pour les enfants ou aussi pour les adultes ?Allez, laissez-vous faire! Croyant ou pas, laissez-vous porter …Et, croyez au Père Noël !Après tout cela, si vous restez encore sceptique, regardez en famille " La véritable histoire du Père Noël " de Juha Wuolijoki. Une belle et vraie histoire de Noël qui se passe dans son pays… Vous y trouverez peut être ce que vous cherchez?Vous avez aimé cette histoire? Vous adorerez celle-ci: la légende de St Nicolas
Que vous soyez future maman, jeune maman ou mère de famille nombreuse, voici une initiative qui ne peut que vous intéresser, à l’initiative de 5 francophones, expatriées à Dubai...Parce qu'être maman c'est du bonheur, de la joie, de l'épanouissement mais aussi de la frustration, de la fatigue, de la colère.Parce que ce n’est pas toujours si facile de parler de cela.Parce qu’être maman expatriée c’est un défi de plus à relever.Bulles de Mamans propose un espace de parole pour toutes les mamans afin d'échanger autour de thèmes variés (expériences, difficultés, frustrations, joies,…) en présence de professionnels de la santé.Bertille Bouvier - Médecin PMILaure Lewis - sage femmeOlivia Desclee - assistante sociale réflexologueMathilde le Foulon et Sophie Matthys - PsychologuesRéunion au café Vendome ParisRencontres mensuelles:Le lundi matinde 9h à 11hDepuis Septembre 2015, le mercredi soirde 20h à 22hLieu : café Vendôme à Al QuozParticipation : 30 aed pour le petit déjeuner/mignardisesPoussettes bienvenues Rsvp contacter :emailProtector.addCloakedMailto("ep_1e9aa9be", 1);Pour tout savoir des prochaines réunions et des prochains thèmes, n’hésitez pas à vous abonner à la page Facebook: bulles de maman
Culture Emulsion (notre article) se surpasse cette saison, et présente Théâtre pour Tous, quand le théâtre devient accessible aux tout petits comme aux grands… il n’est jamais trop tôt pour s’intéresser à la culture !Pour les 3-10 ans, on joue SHÉHÉRAZADE et la 1002ème nuitLe conte devient interactif et les petits prennent une part plus qu’active dans le déroulement et les rebondissements de l’histoire.Shéhérazade est en danger, elle a conté les histoires à son mari le Sultan pendant 1001 nuits. Mais ce matin, elle se rend compte avec effroi qu'elle n'a plus aucune idée pour occuper le souverain. Heureusement, il suffit parfois d'une suggestion, d'une ébauche d'idée, pour que l'imagination reparte et que l'histoire prenne vie. Les comédiennes élaborent l'histoire en s'appuyant sur l'imagination des enfants pendant qu'un dessinateur l'illustre en direct sur un grand livre blanc. Lieu : Kilachand @ DUCTAC - Mall of the EmiratesLe Vendredi 12 Décembre : 3 spectacles à 10h - 14h - 17hLe Samedi 13 Décembre : 2 spectacles à 10h - 14hEt pour les grands (à partir de 10 ans), LE PRÉNOM Ils reviennentAprès leur succès en Juin, venez découvrir ou redécouvrir la même troupe dans une nouvelle version du Prénom, plus intimiste. Nouvelle scène, nouveaux décors pour une ambiance café théâtre.Vincent (Stéphane Brismontier, lire une journée avec Stéphane) va être père pour la première fois. Invité à diner chez Babou (Nadia Lorenzo) et Pierre (Frédéric Juillot), sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude (Karl Stinglhamber), un ami d'enfance. En attendant l'arrivée d'Anna (Victoria Joun), sa jeune épouse, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale. Mais quand on demande à Vincent s'il a déjà choisi un prénom, sa réponse plonge la famille dans le chaos.Le Jeudi 11 Décembre : 20h30Le Samedi 13 Décembre : 20h30Tickets : 150 AED, Online ticket www.ductac.org, Sur place au DUCTAC Réservation par téléphone au 04 341 4777DUCTAC ouvert de 10h à 22h tous les jours et de 14h à 22h les vendredis Pour tout renseignement : Visitez www.culture-emulsion.comOn vous répond sur : emailProtector.addCloakedMailto("ep_e7f21923", 1);
Culture Emulsion (notre article) se surpasse cette saison, et présente Théâtre pour Tous, quand le théâtre devient accessible aux tout petits comme aux grands… il n’est jamais trop tôt pour s’intéresser à la culture !Pour les 3-10 ans, on joue SHÉHÉRAZADE et la 1002ème nuitLe conte devient interactif et les petits prennent une part plus qu’active dans le déroulement et les rebondissements de l’histoire.Shéhérazade est en danger, elle a conté les histoires à son mari le Sultan pendant 1001 nuits. Mais ce matin, elle se rend compte avec effroi qu'elle n'a plus aucune idée pour occuper le souverain. Heureusement, il suffit parfois d'une suggestion, d'une ébauche d'idée, pour que l'imagination reparte et que l'histoire prenne vie. Les comédiennes élaborent l'histoire en s'appuyant sur l'imagination des enfants pendant qu'un dessinateur l'illustre en direct sur un grand livre blanc. Lieu : Kilachand @ DUCTAC - Mall of the EmiratesLe Vendredi 12 Décembre : 3 spectacles à 10h - 14h - 17hLe Samedi 13 Décembre : 2 spectacles à 10h - 14hEt pour les grands (à partir de 10 ans), LE PRÉNOM Ils reviennentAprès leur succès en Juin, venez découvrir ou redécouvrir la même troupe dans une nouvelle version du Prénom, plus intimiste. Nouvelle scène, nouveaux décors pour une ambiance café théâtre.Vincent (Stéphane Brismontier, lire une journée avec Stéphane) va être père pour la première fois. Invité à diner chez Babou (Nadia Lorenzo) et Pierre (Frédéric Juillot), sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude (Karl Stinglhamber), un ami d'enfance. En attendant l'arrivée d'Anna (Victoria Joun), sa jeune épouse, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale. Mais quand on demande à Vincent s'il a déjà choisi un prénom, sa réponse plonge la famille dans le chaos.Le Jeudi 11 Décembre : 20h30Le Samedi 13 Décembre : 20h30Tickets : 150 AED, Online ticket www.ductac.org, Sur place au DUCTAC Réservation par téléphone au 04 341 4777DUCTAC ouvert de 10h à 22h tous les jours et de 14h à 22h les vendredis Pour tout renseignement : Visitez www.culture-emulsion.comOn vous répond sur : emailProtector.addCloakedMailto("ep_2406a0ed", 1);
Inutile de rappeler qu’une expat se doit dans les plus brefs délais d’embrasser les us et coutumes du pays dans lequel elle est adoptée ! Et ne faisons pas les fines bouches surtout lorsqu’il s’agit de choses aisées !Lorsque j’ai quitté Paris, nous en étions encore à la french manucure réservée en institut à des postulantes de télé réalité ! Je mettais un peu de rouge pour les grandes occases, voire je badigeonnais d’un «nude» mes «nails» abimés…j’étais autant habituée à vernir mes ongles qu’à tresser mes dessous de bras…Mais ça, c’était avant…Avant qu’une multitude de couleurs déferlent sur Dubaï et le monde entier, faisant de nos extrémités un accessoire de mode illimité !Forte de ce constat, je m’y suis bien essayée dans l’intimité mais le résultat sur mes petits boudins à moitié mutilés, crabouillés d’un mélange de plastifiants, émollients et autres solvants ressemblaient plus à une œuvre contemporaine déstructurée qu’à une perfect manucure !J’ai donc progressivement commencé à m’en faire faire au salon de coiffure.Sobrement mais sûrement…toutefois je dois vous confesser que j’appréciais à moitié que les autres clientes se fassent faire les pieds à mes côtés ! Cela doit être lié en partie à un ancien contentieux…effectivement, fraichement débarquée et encore novice, je m’étais faite refouler d’un salon parce qu’accompagnée de ma fille …Se faire racler la corne des pieds en public : Ok ! Se ramener avec sa progéniture : No way !Si bien que petit à petit, je me lançai en bas de chez moi dans la pédicure… devenant au fur et à mesure aussi régulière qu’un métronome à cet institut…aussi fidèle qu’un DSK aux parties fines…Je restais fascinée par la dextérité avec laquelle elles maniaient une machine élaborée… sensée limer, râper, fraiser, façonner…avec à chaque fois un embout prévu à cet effet…Puis prenant de plus en plus d’assurance, je suis allée dans un bar à ongles où l’on te propose plus de couleurs qu’un nuancier peut en créer… 400 références ……aux noms de danseuses de Crazy Horse! Tentation, Pomme d’amour, Bouche à bouche, Bagatelle, Sugar free, Amazone, Show off, Movie Star ou autre Expresso Solo…je tiens à préciser que je ne m’étais pas égarée dans un Sex Shop mais bien rendue dans un nails bar ! Après avoir choisi ma couleur, Christmas kiss en prévision des fêtes ;) je me retrouvais dans une salle hybride, issue du croisement entre un resto lounge et un bloc opératoire ! Déco épurée blanche et rouge…personnel en uniforme blanc…masque vissé sur le nez…celles qui se faisaient faire la «totale» comprendre : mains et pieds… gisaient alanguies sur des canapés immaculés…les «just hands» patientées derrière de petits comptoirs blancs…au mur était fixé un écran plasma diffusant le dernier chef d’œuvre de Jennifer Lopez !…Là «l’hôtesse» sortit d’un sachet stérilisé les outils qu’elle allait utiliser…tout paraissait réglé comme du papier à musique…avant de me mettre la première couche de vernis elle appela sa collègue afin que je puisse régler….et en deux/trois mouvements elle m’accompagnait au bar qui se trouvait au milieu de la pièce, m’invitant à glisser mes mains dans le séchoir intégré au comptoir…sur la table, un mot stipulait qu’il était possible de se faire masser, le temps que le vernis ait séché…C’est bien connu, l’humain excelle dans la comparaison...l’expat ne fait pas exception !De passage à Paris et ayant une demie heure avant mon prochain rdv, je finis par satisfaire ma curiosité…en effet depuis quelques temps était né au rez-de chaussée de mon immeuble une chose étrange censée s’occuper des mains et des pieds…étrange car bien loin de tout ce qui se fait à Dubaï ou ailleurs…une boutique ressemblant à un squatte à la déco plus que spartiate !Mais mon esprit d’aventurière ne m’autorisant pas à m’arrêter à ma première impression, je me jetais dans ce bouiboui sans nom…ou plutôt si… le Jolie Star (je sais, c’est à ce moment précis que j’aurais dû utiliser mes pieds… pour emprunter le chemin opposé !)À peine assise, la personne qui allait «s’occuper» de moi, m’invita à mettre mes extrémités dans un bassinet…et là… stupeur…des morceaux de ce qui semblait être de la peau flottaient à l’intérieur…déjà que j’avais dû m’assoir sur un fauteuil élimé recouvert de couvertures zébrées d’une fraicheur plus que douteuse…mon expression faciale fut assez éloquente pour qu’elle change l’eau illico, un peu agacée…au passage elle mit un grand coup de javel et beaucoup de savon afin que la mousse recouvre les derniers mutants…Après m’avoir plus qu’énergiquement lavée …limite vexant….un peu comme si j’avais macéré 15 jours dans des chaussures de randonnées !....elle sortit son scalpel …et commença à faire gicler la pauvre peau qui se trouvait sous mes pieds…comme si elle sculptait une morceau de bois, les copeaux volaient autour de moi…interloquée je ne cessais de fixer ma voisine qui elle, faisait mine de ne pas être choquée !Je commençais sérieusement à flipper…si elle continuait de la sorte, c’est au tibia qu’elle allait s’attaquer ! Elle finit par s’arrêter et se mit à me râper les pieds avec un instrument qui avait dû être utilisé sur les 100 précédentes passées sur ce canapé…Enfin, elle me badigeonna les ongles avec autant de minutie que pour un anti mycosique …Au moment de l’addition, je dus sortir le double de ce qui se fait de mieux à Dubaï !Si l’on doit en tirer une moralité et une leçon…Il y a des traditions qu’il vaut mieux adopter dans d’autres cantons ;)Sophie, comédienne, raconte au travers de billets d’humeurs humoristiques les péripéties d’une famille d’expat à Dubaï, retrouvez les sur son blog : www.journalexpat.com
Nous parlons souvent de la tendance d'avoir un coach pour nous aider à atteindre des buts divers et variés. Tout le monde ou presque a un coach aujourd’hui, sportif, professionnel, social, psychologique…Et dans tout ça, il est un coaching dont on parle moins ouvertement, par méconnaissance ou par pudeur, il s’agit du coaching maternité. Qu’est ce que c’est ? Un outil pour nous, les femmes actives et mamans dont le but est d’aider à mieux équilibrer vie professionnelle et vie privée. Vous êtes maman pour la 1ère, 2ème fois, 3ème fois…, et vous le savez aussi bien que nous : c’est l'expérience la plus intense dans la vie d'une femme! Or, si a Dubai on est bien encadrées avant, pendant et les 1ers jours après la naissance de bébé, force est de constater qu’on se retrouve un peu lâchées dans la nature ensuite. C’est pourtant bien pendant les premiers mois qu’on a le plus besoin d’assistance et de conseils.Et puis il y a la situation des mamans qui souhaitent reprendre une activité après 6 mois ou plus de congé maternité mais ne savent pas comment faire ni par ou commencer…C’est en en prêtant l’oreille à ces bémols dans la vie des jeunes mamans et en voulant trouver une solution que Florence Chabert d’Hieres, coach de formation a eu l’idée de proposer un coaching maternité comme complément aux services de Dubaikidcare qui propose aussi la garde partagée (notre article) Outre ces questions d’organisation, d’épanouissement personnel et de réinsertion dans la vie professionnelle, Florence répond à divers challenges tels que :- La grossesse en expatriation. - Votre nouvelle organisation loin de votre famille souche.- Votre nouvelle relation avec votre mari après la venue de bébé! Comment le coaching maternité fonctionne t-il ? Environ 5 sessions d'une heure, qui peuvent être utilisées en prénatal ou post-natal, sur 6 mois si vous le souhaitez, en privé, face à face, ou même par téléphone… les sessions se font « sur mesure » et évoluent avec vous. Il est question ici de vous soutenir avant, pendant et après votre congé maternité, afin que vous ayez les outils nécessaires pour tout réussir : avoir un bébé et vous permettre de « jongler » entre votre rôle de mère et de femme active.Les sujets couverts sont :Avant le congé maternité : - Comment annoncer sa grossesse à sa famille, son employeur, etc.- Gestion du handover.- Comment faire face à une fausse couche, ou à une naissance prématurée. - Comment gérer ses angoisses et ses doutes, ainsi que sa relation aux autres.Pendant le congé maternité :- Travail sur la confiance en soi, laisser son nouveau né en garde,- Rester en contact avec le monde extérieur. - Mettre en place ses projets futurs qu’ils soient pro ou autre, avec un système de garde approprié à vos besoins - Ne pas se laisser dépasser par les évènements.Après le congé maternité :- Établissement d'un équilibre vie professionnelle/vie privée. - Savoir « prioritariser » et gérer ses relations avec son entourage proche et professionnel.- Réintégrer le monde du travail sans culpabiliser. Le but est de vous aider à trouver le bon équilibre et d’éviter le « baby blues » par exemple ou de vous sentir limitée par rapport à votre nouveau statut de maman... Et pour vous encourager à sauter le pas et demander un soutien dans vos premiers pas en tant que maman, Dubaikidcare offre 20 minutes de coaching gratuit pour toutes les mamans lectrices de Dubaimadame, appelez-les de notre part !En savoir plus :Dubakidcare e-mail emailProtector.addCloakedMailto("ep_3a9f3f7c", 1); ! Site internet en français et anglais. www.dubaikidcare.com *Quelques lignes sur Florence Chabert d’Hieres : « Dubai est notre cinquième expatriation, après avoir repris mes études je suis diplômée en coaching interculturel et suis venue exercer mon métier de coach à Dubai où j’exerce depuis 2010.Je suis devenue maman pour la 2eme fois en septembre 2012, puis j’ai accueilli mon 3eme enfant cette année. J’ai un ange au ciel et je suis comblée par mes 2 petits chameaux. »
  1. Les + lus
  2. Les + récents