"Psycho-balbutiements"

Écrit par  Florence Gobin 30 SEPT 2009

Je suis un grand explorateur de 7 ans, j'explore, j'enquête, je tente de comprendre la vie des grands.

L'école n'ayant plus de secrets pour moi, je tente de trouver réponse à mon  ignorance concernant quelques sujets opportuns.

L'autre jour, de manière tout à fait évasive (l'air du parfait communiant), j'interrogeais maman sur l'éventuelle possibilité qu'elle me fournisse des renseignements sur la procréation de l'espèce humaine.
" Maman, c'est comment qu'on fait les bébés ? "
Maman perplexe, semblait avoir diminué de quelques centimètres.
Et c'est le visage blême qu'elle tenta l'exégèse explicite et claire du sujet proposé.
" Chéri, le papa et la maman doivent d'abord s'aimer très fort…Blablabla et blablabla…Ensuite, le petit lézard appelé  spermatozoïde rencontre, lors d'une bonne balade un petit vaisseau spatial appelé plus communément ovule, blablabla…
-Stoooop ! " -Me suis-je écrié-" On n'en parle plus d'accord maman ? 
-Euh d'accord chéri ! "


Son visage traduisit alors une immense gratitude, il est tout à fait manifeste que cet éclatant et obscur mystère semblait un brin perturber ma chère maman.

Ne voulant pas rajouter à l'incongruité de ma question, je décidai rapidement de mettre fin à son tourment.
Après diverses tergiversations (il est bon de tergiverser parfois), je me susurrais en moi-même qu'il était tout à fait suffisant de rester dans mon monde rassurant d'enfant.
Il était de toute façon évident que ni l'un, ni l'autre n'étions prêts.
Plus tard, peut-être, saurai-je ouvrir les yeux sur cet univers nébuleux.

Actuellement la vie me sourit plutôt, mes rapports avec les autres se consolident. Seul bémol, j'ai fait l'effrayante constatation que l'être humain à deux sexes (quelle illumination tardive me direz-vous !!!), donc deux cerveaux différents, donc deux pôles (qui ne s'attirent pas forcément à chaque fois).
Je n'aime pas trop l'idée de ce que cela peut engendrer.
Incontestablement, l'âge de raison permet aussi de se placer dans l'un des deux camps de manière tout à fait irréversible.

La gente féminine est bête (à part maman évidemment !), c'est un premier constat.
Comme dit si justement mon camarade d'école : " elles font rien que d'aimer le rose et de jouer à la poupée ".
Quelle perte de temps !!!!!

Voilà où j'en suis…

Dernière modification le vendredi, 27 novembre 2015 15:29
  1. Les + lus
  2. Les + récents