Hyperemesis gravidarum – Une plaie royale !

Écrit par  La Rédaction de Dubai Madame 20 SEPT 2014



Hyperemesis gravidarum
(HG ou hyperémèse gravidique) – il est très probable que vous n’ayez jamais entendu ce terme avant qu’on annonce récemment que Kate Middleton, Duchesse de Cambridge et enceinte de son second enfant souffre de cette maladie plutôt très difficile à vivre.
Alors, qu’est ce que l’Hyperemesis exactement et comment gérer la situation ? Vous saurez tout en lisant ce qui suit !

Hypermesis Gravidarum est le terme médical qui définit un cas sévère et grave de nausées matinales dues à la grossesse.
Heureusement l’HG n’affecte que 3% des parturientes qui ne peuvent alors rien garder dans leur estomac, parfois pas même leur propre salive. Et, si malheureusement vous faites partie de ces « unhappy few » cela peut s’avérer très difficile à gérer et même se révéler inquiétant.

Cette maladie débute généralement entre la 4eme et la 7eme semaine et l’état ne commence à s’améliorer qu’entre la 14eme et 16eme semaine de grossesse.
Vers la 20eme semaine, le plus gros des symptômes a complètement disparu. Mais pour 10 à 20% des parturientes en souffrant, la condition perdure jusqu’au jour de l’accouchement !

Symptômes de l’hyperemesis gravidarum:

•Nausées sévères et vomissements
•Aversions pour certains aliments
•Perte de 5% ou plus du poids pré-grossesse
•Urination moins fréquente
•Déshydratation
•Maux de tête
•Confusion globale
•Évanouissements
•Jaunisse
•Fatigue extrême
•Hypotension
•Palpitations
•Perte de l’élasticité de la peau
•Anxiété et dépression (rare)

La cause exacte de cette maladie est encore inconnue mais on a pu en déterminer quelques facteurs. Vous êtes plus à risque de souffrir d’HG lorsque:

•Vous faites une grossesse multiple (jumeaux ou plus)
•Vous avez des antécédents familiaux d’HG
•Vous en avez souffert lors de votre précédente grossesse
•Vous êtes sujette aux migraines et au mal des transports
•Vous avez souffert de maladies du foie

Bien que l’HG puisse rendre la vie misérable, il est possible de la traiter tôt et surtout, votre bébé ne risque rien
Si vous êtes concernée ou avez peur de l’être, consultez votre médecin (de préférence avant de vous médicamenter). Celui-ci fera un diagnostique et vous prescrira ce qui conviendra le mieux à votre état de santé et à celui de votre bébé.

Les conseils suivants permettent d’alléger et de mieux gérer les symptômes d’HG:

•Parlez-en à votre docteur le plus tôt possible
•Si même boire de l’eau (ou autre liquide) vous est une torture et que vous la revomissez, passez chez le médecin sans tarder afin de prévenir toute déshydratation.
•Demandez le soutien de tous vos proches notamment en ce qui concerne la cuisine, le shopping, s’occuper des enfants et faire les taches domestiques
•Évitez la vue et l’odeur de ce qui vous indispose
•Restez hydratée en avalant de petites gorgées de liquide ou en suçant des glaçons
•Essayez les remèdes de grand-mères comme la concoction de gingembre et citron par exemple
•Acceptez vos envies de nourriture, quelles qu’elles soient pour essayer de rattraper un peu les jours ou vous ne pouvez rien avaler (pas d’inquiétude: votre bébé lui, puise dans vos réserves et non pas dans la barre de Mars que vous venez tout juste de réussir à faire passer)
•Reposez-vous autant que possible car la fatigue empire l’état nauséeux et les vomissements
•Ne culpabilisez pas sur votre état. L’HG peut faire de votre grossesse une véritable maladie et elle ne se contrôle pas…quoiqu’en dise vos connaissances bien pensantes…
N’oubliez pas que le stress ne fera qu’empirer votre état.

Pour plus d’info: 044359999
Site : www.mediclinic.ae/cityhospital

Dernière modification le samedi, 28 novembre 2015 13:07
  1. Les + lus
  2. Les + récents