Vous êtes sensibles à votre environnement ? Vous souhaitez vous investir pour une  juste cause ? Alors n’attendez plus et rejoignez « clean up UAE » !Emirates Environmental Group a lancé sa 9ème campagne de « clean up UAE ». L’an dernier, 18 000 bénévoles avaient participé à cet événement à travers les 7 Émirats.
 Votre contribution, même de quelques heures, fera la différence.A Dubai : Dubai Investment Park / Jebel Ali - Dubal site / Nadal Sheba alongAl Khail Road / Center for Children with Special Needs – KaramaA Sharjah : Sharjah City for Humanitarian Service Sites / Sharjah Ladies Club / EPAA – Al Khan LagoonA Abu Dhabi : Abu Dhabi Corniche near Family Recreation AreaInscriptions :
Tel 04 344 8622
Email emailProtector.addCloakedMailto("ep_e7512440", 1); Formulaire d’inscription
Nous voici à Who’s Next à essayer de repérer les nouvelles tendances, les tenues les plus glamours, les fautes de goût et les tenues sympas. Dubai madame a fait pour vous une petite sélection des tenues qui se dénotent par leur simplicité, leur goût et leur élégance. Janet, Suédoise Sa tenue: - un pantalon Diane Von Furstenberg - un top J. Brand - des chaussures Jimmy Choo - un sac à main Mulberry - un châle de sa collection personnelle   On aime: La tenue de Janet est souple et discrète. Seuls les bijoux à son poignet donnent un peu de couleur à la tenue. Le noir met en avant le jeu sur les matières et les techniques de travail : lanières croisées pour les chaussures, crochet pour le sac, pantalon en soie. Gaia, Syrienne   Sa tenue: - une robe Eclipse  - des chaussures du monde  - un sac à main Massimo Dutti  - un collier Chanel.       On aime: Gaia joue sur la couleur en portant des accessoires blancs, rappel des motifs de sa robe pour mettre en valeur son vert audacieux.     Les reines du mix and match : Sonia, Libanaise et Natalia, Espagnole   La tenue de Sonia: - un top Zara - un short Le Rock - des chaussures Stuart Weitzman - un sac Marc Jacobs     La tenue de Natalia:   - une robe Zara - une ceinture vintage - des chaussures Louboutin - un sac Louis Vuitton On aime: Sonia et Natalia choisissent des couleurs plutôt discrètes, jouent sur le style en mixant accessoires luxueux et vêtements accessibles pour une tenue décontractée. Version féline pour Sonia, version poupée pour Natalia. Who's Next - Première classe: le bouquet final Mon sac sous toutes ses coutures
Avoir une voiture est plus qu' indispensable à Dubai et le faible coût de l'essence ne pourra que vous en convaincre! Soyez toutefois bien assuré, car les accidents sont nombreux, surtout dans les embouteillages en période de pointe. Pour louer un véhicule à Dubai, vous devez présenter un permis de conduire international, votre permis national, deux photos et votre passeport auprès de la société de location. La plupart des permis de conduire étrangers seront acceptés, à condition que vous soyez résident du pays émetteur. Dans le cas contraire, vous devrez obtenir un permis de conduire international. Compagnies de location de voitures : Avis Dubai International Airport (04 2245219, fax 2244150) 24-hour service; main office (04 2957121) Clock Tower Roundabout, Al Maktoum Rd., Deira. Europcar (04 3394433) Inter-Continental, Hilton, Hyatt Regency and Al Bustan Rotana hotels Hertz (04 2824422) Al Maktoum Rd. Patriot - http://www.patriotuae.com Rental Car Group http://uae.rentalcargroup.com/fr/Dubai_Airport.htm   Pour pouvoir acheter une voiture, vous devez avoir un visa de résident. Avec un marché très actif, il est facile de faire de très bonnes affaires, tout en sachant que les prix de bases sont plus faibles qu'en Europe. Les européens, américains, canadiens et australiens, peuvent avoir un permis des EAU sans le repasser. Pour cela, il faut compléter un formulaire, y joindre  une photo d'identité, son passeport ainsi qu'une photocopie de celui-ci, son permis et un test de vue, et un paiement de 100 AED. Si votre permis n'a pas été émis dans un pays du GCC, vous devrez aussi obtenir une lettre de votre ambassade ou de votre consulat confirmant la validité de votre permis. Et s'il est émis dans une langue autre que l'anglais ou l'arabe, une traduction certifiée par votre Consulat est nécessaire. La tolérance de l'alcool au volant et nulle et les peines sont lourdes. Vous pouvez aussi considérer un système de co-voiturage. En raison du volume de trafic à Dubai, cette option est de plus en plus populaire. De nombreuses publicités pour le co-voiturage sont publiées dans Gulf News chaque semaine.
Entièrement automatisé, silencieux, au design fuselé, le train aux wagons bleus et argentés file à une vitesse moyenne de 50km/h dans la ville. Ultra bien pensé, chaque wagon offre des sièges confortables, de l’espace pour les poussettes. Il y a 1 wagon dédié à la Gold Class et 1 wagon pour les femmes et les enfants – qui peuvent également circuler dans les autres wagons. Son coût ? Un peu plus que 7.5 millions de dollars. Objectif ? Réduire la pollution, décongestionner les routes, servir les habitants. Pari gagné : depuis son inauguration le 9 septembre dernier, le métro compte plus de 12 millions d’usagers transportés … un véritable succès !     On embarque pour un tour… c’est parti ! En septembre dernier. Il a débuté avec 10 stations ouvertes aux usagers. Rashidiya, Airport Terminal 3, Deira City Center avec accès direct au Mall, Al Rigga le quartier de Al Ghurair city,  Union Square, Khalid bin Waleed au niveau du Burjuman Mall, Al Jafiliya avec accès au centre administratif d’un cote et le Zaabeel Park de l’autre, Financial Center sur Sheikh Zayed Road à proximité du DIFC, Mall of the Emirates avec access direct au Mall, Nakheel harbour proche d’Internet City et The Greens. Le 4 janvier dernier la station Burj Khalifa/ Dubaï Mall a été ouverte lors de l’inauguration du Burj. Son seul défaut est qu’elle est située sur Sheikh Zayed Road du coup il faut soit prendre un bus pour arriver au Dubaï Mall, soit marcher une quinzaine de minutes ce qui devient difficile a cette période de l’année, d’autant plus que les routes à traverser sont encore en travaux ! Depuis hier, il stoppe dans 7 nouvelles stations : Emirates au niveau du Convention Center, Airport Terminal 1, Al Karama, Emirates Towers à proximité des tours et du DIFC, Dubaï Internet City a proximité de l’Université Américaine, cette station va permettre à beaucoup d’usagers de rallier leurs bureaux en temps record, Dubaï Marina et Ibn Battuta avec accès direct au Mall. Courant 2011, le métro de Dubaï devrait être constitué de 2 lignes : la verte – actuellement en construction dont l’ouverture est prévue en 2011– et la rouge – actuellement en service. Au final ce seront 43 stations couvrant 70 km qui seront desservies. Avec le réseau de Bus qui se développe, la ville devrait être quadrillée d’option de transports : Youpi !   Bon à savoir : Les titres de transports disponibles pour le Métro comme pour le Bus Red Card – valable pour 1 journée * Silver Card – rechargeable selon les besoins. Elle coute 20 Dhs à l’achat avec 14 Dhs de crédit * Gold Card –  rechargeable elle donne accès au compartiment Gold class. Elle coute 20Dhs à l’achat avec 14Dhs de crédit * Blue Card – équivalent de notre pass Navigo car base sur le principe de l’abonnement. Elle coute 70 Dhs à l’achat avec 20 Dhs de crédit Attention aux imprudents : il est strictement interdit de boire et de manger a bord du train et sur les quais. Il vous en coutera 100Dhs si vous oubliez ! De même il est interdit de fumer dans les stations et dans les trains.   A lire également: Le téléphone portable aux UAE L'accès internet aux UAE
chapitre 1 : Moi, maman expat !   - « Another cocktail ma’am? » - « Oh! yes please » Installée sur mon transat, je sirote ce délicieux breuvage, vêtue de mon adorable maillot Gucci, mes lunettes Chanel sur la tête, je me prélasse telle une sirène sur son île. Je me laisse bercer par le bruit des vagues en même temps qu’une douce brise me caresse le visage. Aujourd’hui je parfais mon bronzage. Et oui, je sors ce soir!!! La célibattante que je suis est invitée à la plus grande soirée de l’année, toutes les stars de la planète y sont conviées, les princes et princesses aussi… - « Maman? (pas de réponse) Maaman… maaaaaaaaman… maaaaaaaaaaaaaaaman » - « Hein? Qui, quoi? Quuuuuuuoooooooooiiiiiiiii? » - « Pipi » - « Pipi? Quel pipi? » Mais où je suis là et qui c’est ce petit gnome. Le temps que mes neurones passent du mode pause à play, je réalise que je viens de finir ma longue nuit de sommeil qui n’aura duré en tout et pour tout qu’une minute et trente secondes. Le bonheur, l’extase! Je veux crier, faire la grève de la maman, faire quelque chose quoi… Je me pose le temps de réfléchir à ma situation et j’énumère: - « T’es loin de chez toi - tu cherches des amis à louer car tu te sens seule et désespérée, - tu attends ton mari en tournant en rond dans l’appartement, - tu ne connais pas la ville, tu ne sais donc ni quoi faire ni ou aller et par-dessus tout, en plus d’être expatriée, tes chers bambins adorent que tu t’occupes d’eux 25 heures sur 24 sans repos. FAUT QU CA CHAAAAAAAAAANNNNNNNNNGGGGGE! » Illico presto, je fonce au Carrefour du coin et y achète le guide de Dubai édition 2010. Comment ça marche? ARGH! C’est écrit en anglais. Je veux pleurer, comprends rien ha ha ha ha! (Je ris ou je pleure là? Je ne sais plus) - « Maman gâteau! Maman bonbon! Maman vélo! Maman boire! Maman… » Au secours! Il est où le mari? Il est où le RESPONSAAAAAAAAAABLE? Bon allez courage, reste zen car tu as une mission, repérer tous les endroits intéressants et sympas qui animeront et égaieront la vie d’autres mamans expats à Dubai. Retrouvez le chapitre 2 la semaine prochaine sur dubai madame... A lire aussi : Maman indigne mais pas trop Future maman mais pas mémère
Le 28 janvier 2010, lancement des SOLDES à Dubaï : le "Dubaï Shopping Festival"… nous tiendra jusqu'au 28 février 2010 Dans le cadre de son dossier SOLDES, the french life style magazine dubai madame, vous met en scène dans un jeu de défilés de portraits et des bons plans mode, déco… que vous nous aurez confiés.La rédaction parle de vous : femmes francophones à Dubaï. La version anglaise du site approche, nos invités seront anglophones et francophiles : allemandes, anglaises, russes…A vous de vous reconnaître dans notre défilé de silhouettes et de faire confiance à l'itinéraire shopping et aux bons plans qui vous sont proposés.Les deux vagues fatidiques, reviennent tous les ans au rythme des Soldes des collections d'Eté et d'Hiver. Les Soldes couvrent la une des actualités télévisées en France nous montrant une foule déchaînée entrer en courant dans nos grands magasins parisiens.Les unes achètent leurs décors de Noël et combi de ski un an à l'avance, les autres tombent toujours sur le produit qui n'est pas soldé…Pour toutes cette période reste l'occasion de ne pas oublier la notion de shopping plaisir sans la mauvaise conscience qui accompagne parfois l'acte d'achat. C'est l'occasion aussi de ranger votre dressing et de donner à ceux qui en ont besoin ce que vous ne portez plus !Les lectrices de Dubaï Madame nous racontent à travers leurs portraits comment elles abordent les soldes et surtout ce qu'elles ont déniché pour vous à Dubaï.L'occasion se présente d'avoir à porter de main les tenues de tous nos désirs…Entre vous et nous : luxe is chic... Alena, russe, depuis 4 ans à Dubai My name is Alena and I have being living in Dubai for almost 4 years, enjoying the weather and excellent shopping opportunities.I was born in Moscow, Russia, but grew up in French Congo and later in Holland, which, I guess, gave me that feeling of multinational culture and finally brought me to Dubai !I am not a big fan of sales just because I am having the most typical size in both clothes and footwear and as a result I usually cannot pick my size after the whole season of non-sale… But if I am lucky to find something to my taste and my size I feel it like a real victory and it is wonderful ! So, this year my best picks which I am proud of are mostly by French designers and they are really making me proud : Leather biker jacket by Sandro in Galleries Lafayette (2750AED - 25%)  2062,5AED Black jeans by Sandro in Galleries Lafayette (looking almost like famous Baltmain ones but great deal cheaper!!!!) (825AED - 25%)  618.75AED Manolo Blahnik black sandals (heavenly purchase!!!) (2750AED - 50%) 1375AED Girl's dress by Mona Lisa at Harvey Nichols (my daughter was more than happy!) (750AED - 40%) 450AED Well, I need to confess that this item wasn't bought on sale BUT!!! A little hint: you go to Gerard Darrel boutique in Dubai Mall, smile to the shop assistant and she gives you the discount card for 10% for the New Collection!!!! Hense, the "Angelina Jolie" sun-dress in magnificent leopard print was mine for (1499AED - 10%) 1349AED   Alice et Maud, 18 ans, jumelles originaires de Paris (France), cela fait 6 ans que nous habitons à Dubaï Enfin les Soldes! Et c'est parti pour un après midi shopping à la recherche des dernières tendances à petit prix indispensables à notre look. Pour cultiver notre style vestimentaire très "Frenchie" nous sillonnons des heures durant les Galeries Lafayette du Dubai Mall. Mais aujourd'hui, changement dans nos plans shopping habituels, direction le Mercato et son ambiance Italienne. Nous avons déniché des articles soldés et sympa qui devraient vous plaire.Nos 6 articles favoris (at Mercato's only) : Robe beige liberty chez Pull and Bear pour 75Dhs (- 50% ) Petite robe grise imprimés léopard chez Pull and Bear pour 65Dhs (- 50% ) Mini jupe Bleue marine chez Top shop pour 40Dhs (-80%) Jupe rayée rose, rouge, grise et noire chez Top shop pour 65Dhs (-75%) Panama chez Aldo Accessories pour 40Dhs (-30%) Gilet sans manches noir style « garçon de café » chez Nougat pour 144Dhs (-70%) Anna, française à Dubai depuis plus de trois ans et demi... Je pense ne pas être la seule, à me dire " trop cool je vais pouvoir m'acheter 2 paires de chaussures repérées, pour le prix d'une : mon mari n'y verra que du feu et puis après tout : "mais elles étaient à 50% mon chéri". Voilà ce qui se passe dans la réalité : à peine arrivée dans le magasin, il ne reste plus que du 38 ou du 42 (je vous le dis tout de suite : ce n'est pas ma taille), mais c'est là ou intervient mon concept des soldes : même si elles ne sont pas à ma taille ce n'est pas grave, après tout, c'est des Jimmy Choo. Je mettrais des grosses chaussettes à mes pieds pour agrandir la chaussure et hop le tour est joué... bon d'accord elles seront un peu déformées mais après tout ce sont des Jimmy Choo!!! Alors les filles ne suivez pas mon conseil et retenez vous pour les belles chaussures de marque pas à votre taille car je suis sûre que dans une autre marque, et à votre taille, dans un plus joliemodèle, il y aura LA chaussure de vos rêves (et le pire c'est que ça s'applique aussi pour le reste...) ! Mon parcours shopping : Une paire de chaussures vernis noir à talon de 5cm tip top (le must have... pour moi of course !!!) chez Zara: le prix de 195 à 150 aed (du jamais vu en matière de chaussures... toujours pour moi of course) au Zara du Burjuman (achète une pointure trop petite mais ça rentre quand même). Un maillot de bain Eres (été comme hiver on ne s'en lasse pas, même si lorsque la température extérieure est à 27 j'ai juste l'impression qu'il fait 10 degrés) soldé à - 50% chez Boutique 1 JBR. Un pantalon Chloe en lin noir magnifique soldé 50% tout simplement magnifique (pas pris car pas ma taille) au Dubai Mall !   Bénédicte : de Paris au Honduras (3 ans)… à Dubaï depuis 1 an (Jumeirah 2) " J'aime bien les soldes, c'est le moment pour moi de me préparer à faire mon shopping en " mode express " parce que j'ai quatre enfants…". Pour moi : les jolies marques comme Gérard Darel ou Ventilo !Cette année j'ai recommencé à travailler à Dubaï alors j'avais besoin en urgence d'un tailleur pantalon sobre pour la banque. J'irai sêrement m'acheter quelques chemises chez BCBG Max Azria ". Je fais tout à Dubai Mall.Mes achats :Tailleur pantalon BENETTON - 40% (297 dirhams les deux pièces veste + pantalon au lieu de 495 dirhams) chez BENETTON - Dubai Mall.   Dorothée (de Paris - France / Nouvelle recrue de Dubaï puisque arrivée à Al Safa 1, il y a 5 mois) J'adore la mode mais n'aime malheureusement pas faire du shopping, encore moins pendant les soldes : trop de monde, de frénésie, d'attente, d'hystérie !Une seule exception à Paris, j'adorais la " braderie " des créateurs des 9ème et 18ème arrondissements où je pouvais trouver à des prix très raisonnables la petite pièce, presque unique, qui personnalisait ma tenue de tous les jours. Je pouvais alors rester plus longtemps que prévu à discuter avec les créateurs et à essayer leurs collections. Pour les enfants, j'y trouvais aussi les tenues idéales : celle qui plait aux enfants et aux parents. A chaque fois, je suis repartie heureuse de mes achats et contente des heures passées à essayer.Mais à Dubaï... C'est une autre histoire. Ma garde robe estivale, prévue pour les très courts étés Parisiens, commence à être élimée puisque portée depuis 6 mois sans interruption. J'ai eu alors envie de me lancer dans la frénésie du Festival Shopping…  plutôt que d'attendre l'été prochain !Mes cinq objets coup de cœur : Pour moi : Les grandes lunettes noires en demi lune de Jil Sander à DIFC, Gate 2 : maintenant à 612 AED (au lieu de 1531 AED) et les chaussures façon sandales blanches, à multiples lanières chez Maison Martin Margiela soldée à 80 % et maintenant à 475 AED Pour le sport pratiqué à haute dose : short long en jogging gris- Adidas déniché à Oasis Centre : 30%, soit maintenant à 87 AED / tee-shirt en lycra pour nager ou surfer sans avoir froid chez Roxy au Mall of the Emirates soldé à 30% Pour Olivier : un jean Diesel acheté au Mall of the Emirates soldé entre 30 et 50% Pour la maison : La table basse façon gros caillou lisse en bleu de Koishi by Naoto Fukasawa à la boutique Singways à The Walk soldée à 3251 AED Emmanuelle... de Paris... à Dubai (jumeirah 3) depuis 5 ans Globalement je n'aime pas faire comme les autres. Mais je ne suis pas suffisamment snob (et surtout pas suffisamment riche) pour n'avoir que des pièces uniques. C'est pour cette raison que j'adore les soldes et en particulier le coin des Rossignols. Là, les modèles exposés ont parfois 2 ans (j'avais oublie qu'ils avaient existé !) et ils sont parfois seuls de leurs races (donc pièce unique !). Certes la taille est rarement la bonne mais quand le vêtement répond aux critères : Beau Original Ajusté Et payé 400 au lieu de 2000 dhs Il fait mon bonheur pour les 2 fois où je le mettrai. Parce que au bout de 3 forcément, il n'est plus si original ! Mes bons plans : Sac Gérard Darel 925 dirhams au lieu de 1800 Veste et ceinture  Ventilo respectivement 300 dirhams au lieu de 2900 et 120 dirhams au lieu de 500 Et enfin Bottes Maria Pino 600 dirhams au lieu de 1200.   Galia, Libanaise, créatrice de la marque Galiouta Libanaise, je suis née à Beyrouth,  ai vecu au Caire pendant toute mon adolescence, et me suis installée à Londres pour faire mes études jusqu'à l'année dernière quand je me suis installée à Dubai, a Umm Suqueim, avec mon mari et mes 2 garcons.Les soldes ? C'est pas toujours mon truc. La foule, l'impression que je vis la ruée vers l'or ! Mais c'est tout de même tentant d'acheter quelque chose qui n'est pas toujours nécessaire... Et c'est ça qui fait la différence… se permettre ces petits plaisirs parce que leurs prix sont subitement justifiables!Mes premiers jours de soldes à Dubai : MARINA (Mall of the Emirates ou Barsha). 25% de réduction sur tous leurs articles. Une opportunité de s'offrir d'énormes bouquets de fleurs en soie. Non-identifiables comme fausses! PINKY'S (meubles Indonésiens, Indiens) à Sharjah pour le géant warehouse et Barsha, en face de Lulu supermarket pour un site plus accessible. Des prix incroyables sur toute sorte de meubles, et surtout la possibilité de négocier! SACK'S 5th Avenue (Burjuman Mall) 60% sur toutes pour chaussures de femmes, et surtout un plaisir de se promener et choisir ses chaussures, sans se faire écraser par les foules des autres grands malls de Dubai! SAUCE Boutique (à côté de Magrudy's à Jumeirah). Ceci n'est pas la boutique SAUCE même, mais celle d'en face, ou les articles sont soldés toute l'année pour de merveilleux bijoux très décoratifs et des vêtements sortant de l'ordinaire.   Gwenaelle, Française depuis 4 ans 1/2 à Dubai (Um Suqeim) Voilà mon plan Soldes classique :Je pars faire les soldes avec la ferme intention de trouver LES occases en or de l'année... Après moult essayages je trouve LA pièce de rêve, LE mouton a 5 pattes en solde (bon, même si c'est juste a - 30% , alors que tout le reste du magasin est a -50%)... mais surtout... je trouve QUATRE trucs supers, fantastiques, trop tops ...dans la nouvelle collection (plein tarif) !Au dîner, je parle évidement à mon mari et mes ados passionnés de la superbe affaire réalisée (démonstration de l'article à la clef), après avoir très très vite rangé tout le reste dans mon placard, et enterré rapidos les étiquettes-témoins-gênants dans le fin fond de la poubelle de la cuisine (accès plus challenging, pour les petits curieux de la maison).Bref, c'est pour des gens comme moi que les soldes ont été inventés - pour faire rentrer le CA du nouveau stock tout de suite, et pour laisser les bonnes affaires aux autres !Je porte justement l'article en solde en question TODAY (petite robe de Burberry a 1290AED au lieu de 1850 AEDAlors les soldes...J'ai jamais vraiment aimé faire les soldes: l'étalage n'est pas tentant, tout est en vrac et perd de son attrait, trop de monde, ce qui ne me donne pas envie de regarder ou de chercher la taille qu'il me faut, les vendeurs sont toujours débordés...C'est tout simplement pas la même expérience du shopping. Ca devient du shopping "nécessité" et non du shopping "plaisir".Pour être efficace aux soldes, il faut avoir repéré ce qu'on veut (y compris la bonne taille) à l'avance, il faut être organisée quoi...La pro du solde est celle qui non seulement a repéré la/les pièce(s) intéressantes à l'avance mais est aussi devenue la meilleure copine de la vendeuse pour qu'elle l'appelle des que celle-ci est mise au courant des dates des pré-soldes, voire encore mieux, pour qu'elle lui garde sa pièce préférée de côté le 1er jour des pré-soldes...Mais à Dubai, vu le nombre incalculable de magasins, les soldes c'est moins bonde et peut-être plus gérable qu'ailleurs.Bon aujourd'hui, j'avais des courses à faire en prévision de nos vacances de ski la semaine prochaine et de surcroit un article sur les soldes à faire après 2 rappels de ma copine journaliste.Donc direction Dubai Mall ou on doit en principe tout trouver.D'abord, par expérience, le Vendredi il faut aller au mall dès l'ouverture et partir à13h maximum.A 10h j'étais donc déjà a l'intérieur. Chaussures pour enfants. C'est un achat qui se répète tous les 2 mois. Généralement je les achète toujours de chez Pablowsky au Mercato à côté de la maison mais la, ras-le bol des même modèles. J'ai trouvé mon bonheur chez Jacadi. Il était bien achalandé même en période  de soldes, de beaux modèles classiques pour l'école et pour les sorties. 3 paires de chaussures à 50%. Au total dans les 650 aed. Pas mal!! J'étais encouragée à continuer. Habits et accessoires de ski : beaucoup plus difficile. Un choix très limité et peu d'accessoires de ski. L'année passée j'avais trouvé de belles tenues chez Peak Performance au MOE. Super qualité. Cher mais en soldes, ça doit valoir la peine. Je m'y suis donc rapidement dirigée. Me voyant arriver avec 5 paquets aux bras, le vendeur me raconte sa propre expérience des soldes ou on finit par acheter beaucoup de choses dont on n'a pas besoin, attirés par les réductions. Il me dit que lui-même a beaucoup dépensé en soldes pour ses enfants. Je demande ce dont j'ai besoin pensant que je me limiterai moi au strict nécessaire et ne tomberai pas dans le même piège. Pas de sous-vêtements thermiques à leur taille, pas de gants ni de bonnets non plus à leur taille. Résultat: je me retrouve quand même avec des sous-vêtements thermiques de deux tailles au-dessus de celle de mes enfants, pour l'année prochaine ou celle d'après. A 50%, il ne faudrait pas les rater. Vu que pour cette année, je n'ai rien trouvé, le vendeur serviable me recommande d'aller chez Marks and Spencer. En cours de route, je suis quand même tentée par quelques achats que je pense trouver "utiles pour les enfants". Bilan des soldes: la moitié des achats était non soldée et beaucoup d'achats soldés sont en fait pour "l'année prochaine", vu le manque de tailles.Mais tout se justifie parce que ce sont des achats pour les enfants qui sont en croissance permanente :)Bilan de l'article: La journaliste m'a demandé de bons tuyaux pour les soldes. Alors je cherche dans ma mémoire de "soldes". Et, là j'en trouve deux. Le mall de Jumeira 1 sur la Beach Road à côté du Magrudy recèle quelques boutiques où on peut trouver des petites merveilles "en soldes". D'abord "Harvest" (boutique principale au RDC) et solderie au 1er étage : super déco de Noel, poupées et accessoires de maison et encore au 1er étage du même mall la solderie de S*uce. Voila, j'ai soldé ma mémoire de soldes...A la votre!   Isabelle, Born in Nantes, I lived in Istanbul, Hong-Kong, Tokyo and Settled in Dubai for 8 years… I started working 2 years ago  and do appreciate leaving abroad I never plan to do shopping, and is not really sales addicted… Just stopped nearby a shop just to try a really nice dress (which will never suits me…) … same on sales period … And most of the time I choose and buy a piece from the wonderful new collection, at the highest price of course… But I have to say that Dubai  is the place where I've made the best bargain on sale period…Jour d'ouverture des soldes à Dubai : Mercato - Ivy Silk dress Single Olen   at 1100 dhs ( instead of 1850 dhs ) But only 2 S sizes left Black Trousers "Off White" -135 dhs instead of 450) Mercato @HOME Bambou/Butterfly duvet cover set at 83 instead of 165   Karol, Libanaise Américaine, à Dubai depuis 1 an et demi J'ai toujours raté les soldes, parce que je ne me rappelais jamais  de leurs dates et bien sûr, j'étais toujours en retard !  J'ai commencé à les apprécier quand j'ai vécu aux  Etats Unis. Mes meilleurs deals étaient un couvert Christofle et un service de table Bernardaud a moitié prix et un manteau designer "très in"  a -70%. C'est ce qu'on appelle "hitting the jackpot".Mes idées soldes : Chaussures d'enfants chez Jacadi au Dubai Mall -30% Serviettes de bain blanches et draps de lit de chez White company au Mall Of The Emirates-50% Des verres en crystal de chez Villeroy and Bosch au Dubai Mall  -25% Un sac designer de chez Gallery Lafayette-30% Un manteau robe mauve style Carla Bruni -30% a Villa Moda DIFC. Je ne sais pas si les chocolats chez Ode'rose sont en soldes mais il faut les goûter à tout prix.   Maude de Paris… à Dubaï depuis 2 ans (proche Burj al Arab) " Je ne fais jamais les soldes ! A Paris quelques soldes presse, mais les filles se déchirant pour un pull en cachemire m'avaient découragées. A Dubaï, j'ai recommencé l'année dernière par hasard. Et cette année j'y retourne ! Je m'étais retrouvée, le dernier jour des soldes dans un mall à Dubai sans pouvoir m'arrêter. J'avais planté tous mes rendez-vous, abandonné mes enfants à leur nounou tout l'après-midi. J'ai nagé dans le bonheur quelques heures… à la Julia Roberts ! Tout ce que j'ai acheté ce jour là, je l'ai porté, aucune erreur commise. Au delà de la dimension plaisir, ce jour là j'en ai profité aussi pour ranger mon dressing et donner tout ce que je n'avais pas porté depuis un an. Cette année ce que je cherche " la petite robe noire, des talons de 12… les basiques des jolies marques...). Ce que j'ai trouvé, n'a rien à voir bien sûr mais le plaisir du shopping soldes retrouvé et surtout je me suis occupée de moi !Mon parcours shopping et mes objets coups de cœur : - Pantalon noir parfait - 40% (soit 1035 dirhams) chez MISSONI à Dubai Mall (pour info : les maillots de bains sont soldés aussi -40%) - Ceinture fine vernis noire - 40% chez JOSEPH à Dubai Mall - Robe VANESSA BRUNO - 40% (805 dirhams au lieu de 1470 dirhams) chez Sauce au Village Mall, il en restait deux ! - Bonpoint solde sa collection automne-hiver à - 50 %. J'ai acheté les chaussures vernies noires indispensables pour glamouriser l'uniforme scolaire de ma fille de 8 ans en taille 34. - Les anciennes collections sont en soldées à - 60% - 70% ! Bonpoint - Madinat Jumeirah Mon astuce soldes sur internet pour les enfants : www.petitstock.comSoldes à - 40 % des marques de créateurs pour enfants (Judith Lacroix...) déjà détsockées (c'est le principe du site), soit des réductions de - 70% comparé au prix boutique.Ce site est très pointu en mode enfant et livre à Dubai, je l'ai testé !(3 semaines de délai de livraison, choisissez des tailles + grandes les créateurs taillent petit).J'ai déjà commandé la veilleuse champignon, la célèbre qui habille les boutiques de qui vous savez… N'est pas soldée ! Mais c'est en fait mon plan chouchou du jour ! J'attends aussi avec impatience la parution des bons plans des autres… dans dubai madame le, 1er février 2010 pour y retourner !Les escarpins Jimmy Choo n'étaient pas  à ma taille à Dubai Mall ce matin, mais je n'ai pas écrémé tous les Jimmy Choo de tous les malls de toute la ville... J'en ai profité pour ranger mon dressing et donner tout ce que je n'avais pas porté depuis un an ! Nadine, française, à Dubai depuis 6 ans… N'étant jamais vraiment allée à Dubai Mall, j'ai profité du prétexte de cet article (Merci Maude :) pour enfin aller découvrir les bonnes affaires qu'on pourrait y faire. Quelle ne fut pas ma surprise (inculte que je suis !) et ma joie de découvrir tant de jolies marques françaises aux Galeries Lafayette. Tout y était soldé à 30% et j'imagine que cela va encore baisser avec le DSF. J'ai hésité à craquer pour quelques jolis pulls ou des petites robes noires mais j'ai courageusement résisté trouvant qu'ils n'étaient pas des plus utiles pour l'été qui s'annonce. En me redirigeant bredouille vers le parking je me suis arrêtée chez Mango par " acquis de conscience " et là comme par hasard, j'ai craqué pour LA robe pas soldé du magasin ! Mais à 215 dhs, c'était toujours moins cher que toutes les jolies marques branchées des Galeries, même soldées à 30 ou 50% ! Elle est hyper confortable et facile à mettre, pendant la journée comme le soir. Mon parcours shopping : Au bout de 10 ans de mariage, il était quand même temps de racheter quelque draps… j'en ai trouvé des super-maxi-doux chez " the white company " à coté d'Ikea et des draps blancs avec de jolis pompons parme chez " Zara home ", le tout soldé à 50%. N'étant généralement pas une fan des centres commerciaux, je préfère faire les soldes depuis mon ordinateur Pour les enfants www.smallable.com: j'ai craqué pour le t-shirt " Do it yourself circus " à -70%. Grace aux transferts, j'ai pu m'amuser à créer le design du t-shirt avec mon fils, il est hyper fier ! (disponible aussi sur www.underten.com pour plus de tailles). Pour acheter bio et éthique, plusieurs sites de vente en ligne font des soldes pour toute la famille : www.made-in-ethic.com et www.ethicolours.com. Et on peut trouver des soldes toute l'année sur www.ventes-responsables.com. L'inconvénient étant qu'il faut faire livrer en France et demander à maman/ mamie ou Germaine de le poster jusqu'à Dubai… Enfin, sans vouloir vous imposer ma propre marque ( :), il y a -30% sur la collection Chamaille ! Blouse Layla noire pour femmes avec manches en ghutra et ceinture brodée main à 200 dhs. Mes actus et coordonnées à l'onglet Mode de Dubai Madame article sur " Chamaille ".   Nadja : mère allemande - père anglais, 10 ans à New York. Dubai Marina depuis 3 ans Ma philosophie des soldes c'est de choisir quelque chose d'exceptionnel, de me faire plaisir et de l'acheter en double !Comme je suis à New York cette semaine je suis allée :Chez Catherine Malandrino Soho et Meat Market District à New York (veste en cuir beige aux motifs travaillés à la main de façon unique (60% de réduction) j'ai acheté le sac coordonné aussi ! Vous pouvez la retrouver au Dubai Mall.Je vous conseille les soldes à Dubai chez HARVEY NICHOLS, ceux de la boutique VILLA MODA au DIFC et de MARC by MARC JACOBS au Mall of the Emirates. Stéphanie (de Bruxelles-Belgique/ à Dubai sur Palm Jumeirah depuis 18 mois) Depuis toujours, les soldes je ne les envisage que pour me trouver des pièces de créateurs et des "high heels" griffés Louboutin ou Manolo Blanik. Bien sûr, ces trésors je ne les porterai que parcimonieusement tellement ils seront extravagants !Le shopping à Dubai ne colle pas toujours avec mon style mais qui cherche trouve !Je suis rentrée ravie avec mes achats : Une robe noire près du corps, un pull vert d'eau, le tout en cashmere de chez Joseph a -50% (Dubai Mall) Une robe en soie à -50% de chez Bugatti (Dubai Mall, Wafi et MOE) Une paire de Repetto, le modèle "Jackson" (trop canon avec un jeans boyfriend retroussé !), elles n'étaient pas soldées, mais je les ai détaxées à l'aéroport de Paris. Véronique à Dubaï depuis 5 mois… Les soldes à Dubai… il parait qu'il y a des touristes qui font le voyage rien que pour ça !Mais quand on vient de quitter paris 6ème, où l'on n'avait qu'a faire quelques pas pour arriver à Saint Germain des Près par la rue Bonaparte et qu'en poussant jusqu' au Bon marché on avait toutes les marques à portée de main (des plus " hypes " aux plus classiques, en passant par les nouveaux créateurs) dans un rayon d'1 Km,  comment gère-t-on les soldes à  Dubai ? D'abord,  je ne veux  pas trop y passer de temps donc  je ne suis évidemment pas une fashion victim, mais  j'essaie quand même de ne pas trop me " mémèriser ".  Disons que je  suis plutôt Tara Jarmon que Zadig  et Voltaire ou A.P.C, mais si il y a un truc sympa, un " basic ", chez Zara,  je le prendrai aussi ! Donc pour résumer, aucune stratégie ni fidélité dans les achats " normaux ", alors pour les soldes, on imagine ! Mais j'ai quand même quelques  grands principes : éviter les endroits où il faut se battre pour attraper un sac ou un vêtement, les endroits où on à l'impression que les 50 % seront déduits à la caisse alors que c'est déjà fait sur l'étiquette, les endroits où " tout est soldé "… sauf les trucs biens.Ça limite déjà pas mal et puis comme nous toutes, mes placards sont déjà pleins et j'ai du mal à appliquer la stratégie préconisée par mon mari, à savoir : jeter un vieux truc dès qu'on en achète un neuf. Alors, je pars du principe qu'il n'y a pas " mort d'homme " s'il n'y a plus ma taille ou ma couleur et que ça fera ça de moins dans mon placard.Avec des principes pareils on imagine bien que je ne fais pas partie des pros des soldes  (partisantes du 1er jour à la 1ère heure ou des repérages la veille), mais plutôt des opportunistes de la bonne affaire " tiens ça c'est pas mal et en plus c'est à 50 % …quelle chance ! " Alors si malgré ce portrait de piètre soldeuse vous avez avec encore envie de suivre mes conseils voici les 5  bonnes affaires que j'ai quand même repérées pour vous… à DUBAI ! DPAM (restons français) - Mall of the Emirates - pour celles qui ont des petits et en particulier des filles il y a des chemisiers et des tuniques adorables, tout est soldé entre 50 et 70 % (sauf underware et accessoires) : ex : petit chemisier style liberty ravissant : 39 Dhs Whistles : toujours au MOE mais cette fois pour les mamans, une marque anglaise, tout n'est pas portable mais il y a des accessoires sympas qui sont soldés aussi (30 à 50 % seulement !) Pour les ados : les teeshirts Quicksilver, Oxbow, Rip Curl… sont soldés à 70 Dhs chez Sun and Sand sports  (Oasis center) et chez Behond the beach (Spinney's) Pour vos meubles Marina est à 25 % tout le mois " Avec des principes pareils on imagine bien que je ne fais pas partie des pros des soldes mais plutôt des opportunistes de la bonne affaire "*Les produits cités sont disponibles dans la limite des stocks des magasins et les prix susceptibles d'évoluer pendant la période de soldes.
Inspection aujourd'hui du guide touristique : mission, le musée de la nature à Sharjah. Nous voilà partis en famille dans notre magnifique voiture (dernière acquisition flamboyante initialement choisie pour sa magnificence afin de ne pas dépareiller avec l'homme local) quatre quatre tous terrains of course ! Le musée est devant nous, magnifique, dans un décor de rêve, une splendeur achevée (pas de grue !), c'est l'extase pour nous petits français à peine débarqués de leur territoire verdoyant ! Sauf que…. Sauf que…. Ben c'est Ramadan et tout est fermé !!!!! Argggggggh !.... Colloque et discussion familiale : Georges : " Bon les enfants comme vous l'avez remarqué le musée est fermé ! Que pouvons-nous faire ? - On va voir si y a des chameaux dans le désert papa ? Allez ! Allez papa ! - Oooooooooooo oui allez m'man dis oui ! On veut voir le désert ! Ça va être rigolo ! " Maman (sceptique) : " On reviendra, après le Ramadan les enfants, ne soyez pas triste ! " Oui je suis dubitative à ce moment précis, non que je doute des capacités de mon Georges pour conduire de manière aventurière, mais un doute obscurcit mes pensées. Néanmoins, moi femme, je n'ai pas le volant et donc aucune autorité en ce qui concerne l'organisation nouvelle de notre petite expédition. Les enfants s'égosillent, scandant tour à tour de vieilles chansons de colonies. " Papa si t'es champion, appuie euuuuuuuuu appuie euuuuuuuu, papa si t'es champion, appuie sur l'champignon !!! " Georges a sa fierté de mâle soudainement mise grandement à l'épreuve, il me dévisage, je l'ignore, il m'envoie un genre d'uppercut de  " coude à coude " (oui c'est une technique assez efficace), je me maîtrise toujours. Et crac ! Le visage larmoyant, genre  Roméo implorant sa dulcinée ou Caliméro implorant sa Jessica (j'espère que toute cette culture ne vous effraies pas !) il parvient à me faire revenir sur ma décision.  " Ok mes chéris ! Tentons l'aventure ! Soyons fous et bravons tous les dangers !!! -youpiiiiiiiiii !!! Papa si t'es champion appuieuuuuuuuu appuieeeeeeuuuuu….. " On effectue un passage en douceur calculé au millimètre prêt sur le terre-plein sableux. Devant nous l'espace, l'immensité désertique nous toise de toute sa magnificence. Personne alentours, un chameau isolé nous nargue en mâchouillant une herbe jaunie par le soleil. C'est un spectacle exceptionnel et j'oublie aussitôt mes angoisses sordides . Les enfants sont aux anges et Georges est hilare. Il hurle comme un enfant de 3 ans découvrant les qualités de sa première voiture à pédale. C'est facile finalement de contenter un homme, il suffisait d'y penser ! Une autre fois sans doute je remettrai cette réflexion lumineuse à profit. En attendant -me dis-je- je vais le noter dans mon carnet intitulé " brillantes idées ". Soudain montée d'adrénaline pour tout le monde ; Georges décide de tester la voiture. " Are you ready les enfants? On va voir ce qu'elle a dans le ventre notre " Rolls " du désert ! -Allez papa ! Allez papa ! Allez papa ! -Georges s'il te plait sois prudent ! Tu es sûr de toi ? -Voyons tu n'oserais tout de même pas mettre mes talents de conducteur en doute ? Si ? " Je ne dis mot. Cependant, je dois avouer que je n'en mène pas large, cette dune n'est pas une dune, cette dune est un tremplin pour l'au-delà ! J'effectue une compression de " mains sur yeux " psalmodiant quelques monologues réconfortants : " Tout ira bien, tout ira bien, même pas peur ! " Brusquement l'extase, il a réussi !!! Nous sommes passés ! Et c'était même plutôt et étrangement drôle ! Quand bien même mes mains obscurcissaient un brin ma vue ! Georges clame son compte rendu de la situation : " Rapports courts les doigts dans le nez !!!! -Bravo papa ! C'était génial ! " Georges est encensé par ses enfants, héros malgré lui, il dévoile avec fierté ses biceps soudainement musclés.  Et tel Héraclès s'acquittant de ses douze travaux avec bravoure, il vire de bord, effectuant de longues et larges circulaires sur la piste ensablée. Brusquement il se met au point mort, réfléchit quelques secondes (oui Georges a la réflexion rapide !) pour finalement lancer à la cantonade : " Rapports courts ça a fonctionné, rapports longs à l'essai !!!! Are you ready ? -Ouiiiiiiiiiiii !!!! Allez papa ! Allez papa ! Allez ! -Nous sommes prêts Georges, et cette fois je regarde !!!! Ha ! Ha ! " On se retrouve donc à nouveau en bas de la dune déjà brillamment effectuée en rapports courts (le vocabulaire technique n'a plus de secrets pour moi). Il est 14 h 17, la voiture vrombit, la voiture décolle, nous grimpons, nous grimpons !!! Nous avons réu….. " AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!! Georges est-il normal de nous enfoncer ? Et que faisons nous donc au sommet de la dune ? Tu souhaites faire un pique-nique ? T'extasier devant la vue ? Geooooooooooooorges !!! Réponds !!! " Georges nous somme de nous taire en levant la main droite (genre : " je jure de dire toute la vérité et rien que la vérité "). J'aurais préféré un mensonge. -Ne bougez pas, je descends voir ! Il ne descend pas mais chute. " C'est marrant papa il a l'air tout petit ! -C'est normal il a du sable jusqu'à la taille les enfants ! -On peut aller voir maman ? -Mais faites donc,  mais deux minutes pas plus,  je reste dans la voiture au cas où ! (il y a surtout la climatisation à l'intérieur et le thermomètre affiche 46 degrés à l'extérieur !) " Georges semble complètement hagard, et réalise qu'il n'a pas pensé à acheter de matériel de survie au cas où. Il ne nous reste qu'une demi-bouteille d'eau et nous n'avons rien pour libérer la voiture du sable. " T'as vu papa comme elle est géniale la voiture, elle arrive à tenir sur le ventre avec les quatre roues dans le vide !! -Taisez-vous les enfants je réfléchis ! Rentrez  au frais dans la voiture ! -Oui laissez papa réfléchir enfin ! (simple constatation mais je me dis que sa réflexion est moins rapide que tout à l'heure !) venez on va chanter ! Ne vous inquiétez pas, nous avons de l'eau et des biscuits, on va jouer aux aventuriers. -youpi ! Allez on chante !  " Elle descend de la dune à dos d'chameau ! Hi ho ! Elle descend de la dune à dos d'chameau ! Hi ! Ho ! (version locale de " elle descend de la montagne à cheval ! ") " Georges nous fait descendre et me munissant de nos victuailles et notre demi-bouteille d'eau, je me retrouve sous le seul arbre de l'étendue désertique situé en contrebas. Je décide de faire boire une gorgée d'eau par quart d'heures aux enfants afin de les hydrater un minimum. Il est 15 h 22. Après moult tentatives de dessablage à l'aide d'une branche morte, je me munis de mon guide touristique et je commence une lecture à voix haute : " Surtout, ne sortez jamais seuls dans le désert si vous êtes encore novices ! Pensez à l'utilité d'un guide ! Ne sortez jamais sans un kit de survie et blablabla…Georges, avais-tu eu connaissance de ce passage fort instructif avant de nous mener dans cet extraordinaire et convivial endroit ? -Ne me parlez pas !!! Entre temps je tente de joindre un numéro (numéros utiles qu'ils appellent ça !) pour nous sortir de là. La police nous dit qu'elle ne parle pas l'anglais (no talking English). Je me dis que c'est étonnant de vivre un truc pareil ! J'interpelle à nouveau Georges pour l'informer de cette nouvelle incroyable ! " GEORGES NOUS SOMMES DANS LA M…. !!!! " N'ayant plus aucune solution, Georges nous regarde avec amour en secouant fébrilement ses cheveux trempés de sueur et de sable, et nous dit : " Nous n'avons plus le choix, je dois trouver du secours, je pars ! Mais je reviendrai!!! I'll be back! -So long cow-boy!! Love you! (Cette phrase est sortie toute seule ! Lucky Luck m'a toujours ébahie par sa glorieuse et fort mâle attitude) Et Georges disparaît, il n'est plus qu'un petit point blanc au loin derrière les vagues de sable qui semblent s'étendre à l'infini. Je trouve un moyen ludique pour occuper mes enfants. Autour de nous, une variété non de trésors mais de crottes de chameaux sont posées çà et là. J'initie les enfants à l'art de la pyramide, chacun disposant d'un petit tas d'excréments (secs je précise pour les maniaques) pour former une pyramide haute et structurée. Made in local, ça ne risque pas de se casser -me dis-je- et puis utiliser les éléments naturels à des fins éducatives me semble  être une idée fort lumineuse. (On fait ce qu'on peut !) Il est 17 H 12, je continue d'hydrater mes enfants avec un calme olympien, mais à l'intérieur mes tripes sont nouées. J'ai peur mais ne le montre pas. Je continue et sifflote l'air de rien. Tout à coup un mirage, deux mirages, quatre mirages !!!!! 8 hommes et mon Georges apparaissent tels des Zorro des temps berbères modernes, ils sont tous là pour nous !!!! Je reste cependant sous mon arbre avec les enfants, ma place n'étant pas avec eux. D'ailleurs, personne ne me salue. Fixation de poulie, vrombissement de voiture, et en deux temps, trois mouvements, la voiture est sortie d'affaire et du sable… Je remercie d'un hochement discret et conforme à ma position tous ces magnifiques sauveteurs en tenue immaculée et turban rouge et blanc. Ils repartent chevaleresques dans un nuage de poussière, j'en ai plein la figure et les dents mais ça m'est égale, je suis hystérique et hilare. Sauvés nous sommes sauvés ! 18 H 05 nous repartons enfin sur la route si lisse et si parfaite. Discrètement j'embrasse mon Georges avec toute la fougue d'une princesse venant d'être réveillée après 100 ans de sommeil par son prince, et je lui dis : " Tu as beau nous avoir planté la voiture, tu n'en es pas moins un héros…Ceci étant, si tu pouvais faire quelques lectures de guides avant nos prochaines expédition, ce serait plus raisonnable, OK GEOOOOOOOOOOOORGES ? -N'empêche, en rapport court, elle assure notre auto d'aventuriers rebelles !........... So long à vous everybody. Flo combattantedudésert@dubai.désert  
On ferme la bien trop froide maison climatisée. On sort les valises sur le trop chaud perron. Il est 5 h am. L'impatience grandit et les enfants trépignent. Nous aussi, mais les adultes se contiennent faisant preuve de maturité. A l'intérieur pourtant ça bout aussi. Mon cœur palpite, mes yeux clignotent nerveusement. Le tarmac brûlant nous fait signe. Il est temps, grand temps de retrouver son pays, sa patrie. Derniers films en anglais dans un avion bondé de gens dans le même état que nous. On part en congés, chez soi pourtant. La situation parait irréelle. - Maaaaman ça y est on arriiiiiiiive ! Descente de l'avion. Il fait si bon. On a envie de sourire à tout le monde. De taper une brève de comptoir avec le gentil douanier qui nous fait l'honneur de parler notre langue. -" C'est  bizarre maman que tout le monde parle français ! - good morning sir, nice to meet you ! -Georges, cesse veux-tu, nous sommes en France ! " La voiture rugit, 130 k/h autorisé. Georges est heureux, il peut à nouveau pester en voiture, juste pour le plaisir. Georges peut griller des feux rouges, même pas peur ! Pas de caméras ha ! Ha ! -" Georgeounet ? Tu serais bien urbain d'éviter à ta progéniture et moi-même de trépasser dès notre arrivée dans notre beau pays, il suffit Georges !!!! - Papa on a peur ! " Georges ravale sa fierté et se métamorphose en sage conducteur. Comme c'est vert ! Comme c'est beau ! Vaste splendeur environnante, le paradis est là ! -" youpi il pleut ! " La maison apparaît et les enfants se précipitent dans leurs armoires pour enfiler prestement et juste pour le plaisir leurs manteaux d'hiver. Il fait 28 degrés pourtant. Pieds nus dans l'herbe humide, l'apothéose n'est pas loin. Et c'est euphorique que tous ensemble nous nous ébrouons dans la splendeur de notre réconfortante et odorante garrigue. Et  le temps file, on embrasse, on se serre, on étouffe presque tellement les retrouvailles sont fortes. La famille et les amis sont toujours là, présents, nous enveloppant de tendresse, de folie, de bavardages décousus. Tant de choses à se dire et pourtant pas tant que ça finalement. Merci fidèle internet car on sait déjà l'essentiel de nos vies finalement. Des bébés sont nés, les enfants grandissent et jouent à " faire la taille " pour évaluer ce qu'une année a eu comme impact sur leurs silhouettes en pleine croissance. Les adultes eux ne changent plus ou si peu. Et puis le mois d'aout se dessine déjà. Le temps file en version accélérée. On refait les valises et Georges maugrée. -" pfffffff ! On est obligé d'aller dans le grand nord ? " -Georges je te rappelle que Paris et la Bretagne ne sont pas précisément dans le nord, et puis tu pourrais éventuellement faire preuve de considération envers ta belle famille. Tâche d'être aimable mon Georges ! " Tour opérator  de la capitale. Paris la fière, la magnifique. Location de voiture, Georges fulmine à la pompe à essence, le charme de la découverte est rompu. Georges patiente, il attend que la pompiste abreuve sa voiture. -" Quelqu'un daignerait-il me servir ? somebody's talking my language ? Georges, nous sommes en France, et " libre service " signifie précisément que tu dois te servir toi-même. " Georges introduit la pompe dans le réservoir assoiffé. Georges jette négligemment sa carte de crédit sur le comptoir de la station. -" C'est bien parce que c'est vous ma ptite dame, car permettez moi de vous dire que 95 euros pour un plein d'essence n'est  en aucun cas ce que l'on pourrait appeler une bonne affaire ! " La caissière livide remet sa carte et son ticket à un  George fortement agacé. La Bretagne défile sous nos yeux émus, et le rideau de pluie nous accueille. Et à nouveau les généreux baisers familiaux nous enveloppent de chaleur. -" Alors belle maman ça boome ? Fait pas chaud chez vous ! " Georges le cynique est dans la place prêt à tout. L'océan ondule et les silhouettes en cirés jaunes se penchent au dessus des rochers, piochant au hasard, quelques savoureux coquillages iodés ou  guettant l'apparition d'un crabe malchanceux. -    " Des araignées qu'ils appellent ça ! encerclez les belle- maman ! -     Georges laisse maman bronzer, il y a un rayon ! " Georges ricane, et le rayon disparaît derrière une couverture cotonneuse de nuages. La fin d'une saison approche et la pluie larmoyante nous pousse à nouveau vers notre sud caniculaire. Il est temps, grand temps de regagner notre pays d'accueil, les enfants ont la tête farcie de beaux souvenirs, de chatouilles en famille,  de chuchotements entre cousins à la nuit tombée, de lavandes, de crêpes au beurre salé. On range la maison, en se disant  qu'une petite maid serait bien agréable pour nous aider dans nos tâches domestiques par 38 degrés sans climatiseur. Pas besoin de sauna ni de hammam, que nenni, la vapeur du fer vous fait littéralement perdre 10 kilos en une journée. Vivement la fraîcheur de notre grande et agréable maison dubaiote ! Le plein de tendresse familiale touche à sa fin, les batteries sont rechargées à bloc. Et l'envie unanime de se retrouver en vase clos nous conduit à l'aéroport. Et à nouveau les enfants trépignent avec dans leurs valises leurs nouveaux agendas scolaires, ils expriment même leur joie de retourner à l'école ! Nous aussi de retrouver notre finalement très agréable quotidien dans cet émirat lointain. Le tarmac ventilé par un mistral cinglant nous attend. Dernier échange avec le très aimable douanier français, on n'a plus envie de taper la causette mais de monter dans l'avion. -" Maaaaaaaman ça y est on arriiiiiiive ! -bonjour monsieur le douanier, mais quel est donc cet étrange uniforme dites moi ? -Geoooooooooooorges  this is a djellaba and we are in Dubai ..." Georges s'illumine, contemplatif. Face à nous, la plus haute tour du monde se pavane fièrement. Dubaï nous salue à sa façon. La boucle est bouclée, la vie continue,  et c'est conscient de notre privilège de grands voyageurs qu'en  choeur  nous nous écrions : -" YALLLLLLLLAH !!!!!!!!!!!!!!!!!! " biz les filles Flo kafaitsonpleind'emailProtector.addCloakedMailto("ep_ba426c03", 1);  
Certains font de l'art... Quand d'autres font du lard... " Un tableau ne vit que par celui qui le regarde " (Pablo Picasso). Il est à proprement parler fort difficile de s'intégrer dans une société d'expatriées sans un travail pour épanouir ses journées. Certaines y parviennent tout naturellement, d'autres pas. La chaleur à Dubaï avoisinant les 40 degrés une bonne partie de l'année, il était de mon devoir de m'occuper intelligemment, je décidai de réaliser mes rêves de môme et de femme qui avait enfin le temps de faire ce que bon lui semble. Les filles, ça y est je suis une artiste ! L'art est en moi, mon inspiration n'a plus de limite, mon âme est envahie de couleurs, mon cerveau, un vaste arc en ciel. Sur une toile immaculée, je réinvente le monde en juxtaposant des nuances savamment choisies. Bref je crée, je peins. Certes, je n'ai pris que trois leçons de peinture. Certes, j'ai taché de mes doigts patauds quelques toiles. Certes, j'ai fait tomber mon chevalet quelquefois. Mais que voulez-vous, l'artiste peut-être brouillon, désorganisé, voire maladroit, il n'en résulte pas moins que seul le résultat final compte: et quel résultat !!!!! Afin de vous satisfaire, je vais brièvement vous conter ma première leçon. Me voici dans l'antre de la création, et je devine au travers des toiles fixées au mur que l'enseignante a un talent fou. Quand je pense que moi aussi un jour je pourrai peut-être me figurer le monde en couleur sur papier grainé, je tressaille et tente de respirer convenablement. Fort heureusement, il est prévu de s'étirer et de faire de grands arcs de cercle avec ses petits bras (toujours mous, la gym étant une vaste fumisterie) pour s'ouvrir au monde et se décontracter avant la mise en place derrière le chevalet. Je m'étire, décrivant des spirales avec mon cou d'une flexibilité à toute épreuve, ferme les yeux et respire tel Siddhârta tentant de convaincre ses fidèles. Prête !!! Le but à atteindre ; l'esquisse d'une statuette représentant une étrange créature ambivalente (je tente d'imaginer ce que cette créature avec son sexe d'homme et son ventre de femme enceinte pourrait subir comme hostilité dans notre société!). La langue pendante, je commence et m'applique à tenter de mesurer la profondeur, longueur et largeur de la statue afin de la représenter de manière proportionnelle sur ma toile. Des gouttes de sueur froide perlent déjà mon dos et de ma tête sortent des ondes électriques. Tous ces calculs avec pour seul moyen de mesure : un crayon ! Je quadrille ma page et commence mon esquisse. Ouf ! Je m'applique avec ferveur tenant mon petit crayon bien serré entre mes doigts qui ruissellent déjà tant la concentration est forte. L'enseignante me dit qu'on peut gommer, chic ! J'ai le droit à l'erreur ! La gomme se nomme : "gomme mie de pain", cet aspect ludique me renvoyant l'image d'une belle miche chaude sortant à peine du four du boulanger, évoque à mon ventre un rappel proche de l'hystérie. Je gargouille et tente de me concentrer. Je ne tiens pas mon crayon comme il se doit et la prof me met d'office l'objet pointu entre mes mains maladroites. Je finis par exceller dans l'art de la tenue de crayon et peut enfin accomplir mon oeuvre. Je trace, me recule, admire, râle, souffle, tente d'évaluer la ressemblance entre mon dessin et l'oeuvre de bois en face de moi. "Tu ne devrais peut-être pas appuyer autant sur la feuille, essaye de libérer ton corps et d'effectuer des tracés légers, comme ceci." Elle effectue sous mes yeux ébahis deux courbes, et la perfection de son tracé me laisse bouche bée, même ses droites sont parfaitement droites! La prof a probablement subi une greffe de compas dans l'oeil et d'un double-décimètre dans la main! Les bras m'en tombent. Tant et si bien, que mon chevalet s'écrase littéralement face contre terre dans un fracas approchant l'atterrissage forcé d'un hélicoptère au sommet d'une villa de Jumeirah en pleine nuit. (J'ai ouï dire que l'hélico, constant dans ses allées et venues perturbait les habitants de ce charmant quartier). Je finalise enfin mon dessin, mon esquisse maladroite ressemble au modèle et je m'extasie à nouveau comme une enfant fascinée par ses premiers gribouillages. Au passage, je scrute discrètement le dessin de ma camarade de gauche qui me semble proche de la perfection comparé au mien. Mais fière comme Artaban, je gonfle mon poitrail et m'exprime enfin: -"Je n'en reviens pas! Cela ressemble à quelque chose! Trois heures de lutte et la statue vibre presque sur mon papier tant elle parait réelle!" Certes, le ventre semble plus proche de celui d'un être sujet à des problèmes d'aérophagie. Certes, les jambes paraissent avoir subi quelques malformations rhumatismales chroniques. Certes, la bouche (censée être pulpeuse et protubérante) tend à imiter le bec de Donald embrassant Daisy. Cependant mon regard d'artiste en herbe ne peut que s'extasier devant ce chef d'oeuvre dûment accompli. Les filles, vous avez à présent face à vous, une artiste aux milles facettes, qui pof ! d'un coup, d'un seul, peut vous peindre une toile d'une féroce et lumineuse ingéniosité. D'ailleurs, excusez-moi du peu, mais mon premier vernissage a eu lieu pas plus tard qu'hier, un franc succès pour tout vous dire! Personne ne m'a rien acheté, mais c'est la crise à Dubaï comme partout ailleurs mesdames, les gens réfléchissent! Et puis je ne fais pas cela pour l'argent mais pour la gloire uniquement! Certes, mon vernissage s'est fait dans ma cuisine. Certes, mes éventuels acquéreurs n'étaient autres que mes enfants. Mais allons bon, je n'allais tout de même pas leur soutirer leur argent de poche! Un peu d'humanité que diable ! A ceci près que leur réaction m'a laissé un tant soit peu perplexe: - Alors mes chéris que pensez vous de mes peintures? - C'est beau maman ! Mais....... C'est koaaaaaaa ? Qui a décrété que la vérité sortait de la bouche des enfants ? Voilà mes charmantes donzelles, vous avez le droit de contester mon art, mais le but dans tout cela n'est-il pas d'acquérir une identité artistique propre ? Voilà chose faite il me semble... Veuillez je vous prie effacer de vos minois ce rictus sarcastique, cela ne vous sied guère... Biz les filles. Flo emailProtector.addCloakedMailto("ep_692189bb", 1);
  1. Les + lus
  2. Les + récents