Dossier mariage : Partie I, comment bien préparer son mariage à distance ?

Écrit par  Mathilde Corgnet 25 SEPT 2016
Et oui, ça y est l’été est passé… et peut-être s’est-il enfin lancé : « Veux tu m’épouser ? »
Et vous avez dit OUI, émue, bouleversée ou soulagée : parce que soyons un peu franches on en a toutes un jour rêvé !
Après l’euphorie des premiers jours et les vacances sur un petit nuage, voici le temps du retour au pays. Place à l’organisation du JOUR-J : on ne vas pas se le cacher c’est quand même beaucoup d’organisation, qui plus est lorsque l’on habite à des milliers de kilomètres du futur lieu des festivités…


Je suis officiellement rentrée dans le clan des dames depuis plusieurs mois, et soyons honnêtes l’opération ne s’est pas avérée de tout repos… Je vous propose donc quelques petits conseils stratégiques et pratiques pour préparer votre mariage !

*Je tiens à préciser que l’ensemble des partenaires cités ont été choisis librement et sans commission.

Si vous voulez tout savoir de la préparation au mariage religieux, rdv sur notre article !
 
DING-DONG : le compte à rebours a commencé.

 
  • ETAPE 1 : ON COMMUNIQUE À DEUX
Que l’on se connaisse par cœur, après 10 ans de vie commune ; ou que l’on soit un jeune couple : la préparation d’une telle journée soulève toujours, à plus ou moins grande échelle, des questions voire des remises en questions sur des schémas familiaux et comportementaux. Education et culture sont des sujets qui ne seront jamais mis autant sur la table qu’au moment d’un mariage, et à l’arrivée d’un enfant. La première étape d’écoute (la vraie, où l’on s’écoute parler et où l’on essaie de se comprendre) est donc primordiale avant de se lancer dans la préparation logistique. 
 
- On partage ses envies : on se pose un moment à deux et on échange spontanément sur ce que chacun imagine pour cette journée, dans son idéal absolu : ambiance, décor, style, déroulement, culte religieux, cérémonie etc. Bref, on se projette !
Vous verrez que vous allez rapidement partager des envies communes et/ou au contraire confronter des points de vue très différents. Vous vous rendrez compte de ce qui est désiré ; ce qui peut être toléré ; ou totalement inenvisageable pour l’un et l’autre. Cette première phase permet de balayer le sujet de manière globale.
Laissez reposer la conversation quelques jours voire quelques semaines !
Cette année de préparation (comme les 9 mois avant l’arrivée… d’un bébé !) sont nécessaires pour ajuster ses envies qui peuvent parfois changer du tout au tout.
 
- On cherche des idées, on trouve des inspirations : ensemble ou séparément (c’est souvent notre truc à nous les femmes !) Aujourd’hui les sources sont multiples : sites, livres, blogs, réseaux sociaux etc. 
 

- On ouvre un dossier commun MARIAGE en ligne via une plateforme de partage (Google doc, Dropbox) : on y dépose toutes ses idées, photos, inspirations. La mise à jour se fait automatiquement sur le même dossier accessible depuis deux postes différents.
 
- On trouve des points d’accord sur les grandes lignes : cérémonie religieuse ou non, style et ambiance, esprit du lieu, grand mariage ou comité restreint etc.

- On fait des points réguliers (mensuels puis hebdomadaires) : tout au long des préparatifs. Lors de moments uniquement dédiés (un jour de la semaine ou un jour du week-end) aux préparatifs. Le reste du temps on profite de la vie, aussi !
 
  • 
ETAPE 2 : ON S'ENTOURE
Avec ou sans un wedding planner ?
 C’est parfois la grande question. Là aussi, plusieurs paramètres rentrent en considération :
 
- Aurez-vous le temps et l’aide nécessaire sur place pour coordonner les opérations ?
- Souhaitez-vous ne pas avoir à vous occuper de l’organisation le jour-j ?
- Avez-vous un budget à dégager pour ce poste ?
- Etes-vous prêt à faire confiance à quelqu’un d’extérieur à votre cocon ?

- Avez-vous suffisamment de contacts pour trouver tous les prestataires par vous même ?
- Pouvez-vous entreprendre des préparatifs sur Dubai directement ?
 

Sur ces points, ce sont des choix qui comportent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. 
Le recours au service d’un wedding planner s’est énormément démocratisée depuis une dizaine d’années, en France comme à Dubai. La plupart des wedding planner proposent des packages avec différents niveaux de prises en charge :
- prise en charge totale : toute l’organisation du mariage est entièrement déléguée, mais vous restez les décisionnaires de votre journée sur-mesure. En général la rémunération dépend du coût global du mariage, le wedding planner prendra un pourcentage de celui-ci (de 5 à 10%)
- mise en relation avec les prestataires : celui-ci s’occupera de vous mettre en relation avec son réseau de prestataires et coordonnera la logistique globale en amont ainsi que le jour-j mais vous serez en charge de tous les détails. Ici, la rémunération est totalement variable.
- coordination le jour-j : le wedding planner est uniquement présent le jour-j pour coordonner les prestations organisées par vous même. Là encore, la rémunération est variable.
De plus, il existe des prestations pour tous les budgets et pour tous les goûts. Pensez qu’à distance, un wedding planner vous permet un gain de temps et une bonne passerelle de communication avec les différentes personnes qui vous entourent, sur place.



Mais alors, comment trouver la perle rare, à distance ?


- via votre lieu de réception (si vous l’avez déjà trouvé) : bien souvent, ces établissements sont habitués à travailler avec des wedding planner. Avantage : le wedding planner connaîtra le lieu de réception (énorme gain de temps). Parfois même, les responsables du lieu s’occupent de gérer les prestataires avec lesquels ils travaillent lors d’évènements.
- via des forums de mariage : internet est indispensable pour récolter un maximum d’avis et rentrer en contact avec des couples déjà mariés ayant fait appel aux service d’un professionnel dans la région souhaitée. N’hésitez pas à fouiner dans les commentaires des sites spécialisés.
Ex : sur le site du mariage, vous pouvez faire une recherche de wedding planner par région. Consultez également monweddingplanner, qui répertorie les wedding planner en France, en Suisse et en Belgique.
- via le bouche à oreille : la méthode la plus efficace. Vous avez été invités à un mariage qui vous a plu ; on vous a recommandé quelqu’un ; vous avez entendu parlé d’une pépite, n’attendez plus et contactez-la !



Pour finir, si vous deviez retenir 4 critères clés :
- sa réactivité
- sa disponibilité
- votre feeling mutuel
- son expérience
 
Si vous souhaitez vous marier dans un autre pays que la France, pensez à faire appel à un « destinations wedding planner », totalement mobile, il est spécialiste des mariages à l’international (destinations hors du commun, exotiques etc.)
Ainsi vous trouverez le wedding planner et celui-ci se déplacera (pourquoi pas même jusque Dubai !)
 

- On pense aux autres sans s’oublier : et voilà un sujet parfois très sensible dans la préparation d’un mariage, les autres !
 Une fois les grandes lignes à peu près tracées, il s’agit d’inclure votre entourage dans votre organisation et ceci paraît quasiment primordial lors de mariages à distance, même avec l’aide d’un wedding planner.

Vous devez alors discuter avec vos proches et définir ensemble qui vous aimeriez faire participer aux préparatifs et qui se sent les épaules et l’énergie pour vous accompagner ? 

Cette étape est souvent délicate car elle fait directement appel à vos références familiales et sociales. Et c’est souvent à ce moment précis que certaines personnes s’imposent (parfois un peu trop) ou s’effacent. C’est à ce même moment que les jalousies, les malentendus et les incompréhensions peuvent se manifester… Encore une fois, la communication (skypes, e-mails, blogs, dossiers partagés, groupes Facebook) est très importante surtout lorsque vous n’êtes physiquement pas présents et donc moins disponibles.
Rappelez vous que malgré des moments de vie communs et partagés en famille, vos deux familles respectives vont devoir travailler en équipe, sans vous, alors que vous êtes les deux seules personnes qui finalement les réunissez.



Quel est l'intérêt d'un blog de mariage ?


Pour ma part, j’ai créé un blog sur petit mariage entre amis. Après avoir lu plusieurs avis sur la toile, ce site de création de blogs de mariages gratuits et personnalisables m’a semblé parfaitement convenir à mes besoins.

La création du blog est très simple : vous choisissez un template, que vous pouvez personnaliser à différents degrés (pas besoin d’être un génie ! Vous pouvez simplement reprendre la thématique ou les couleurs de votre mariage). 
Vous préparez une petite page d’introduction avec un texte + une photo, là où apparaîtra votre grand « compte à rebours » qui s’actualisera automatiquement tous les jours : petits frissons garantis !

Ensuite à vous de jouer et de choisir les rubriques que vous souhaitez faire apparaître. Vous donnez accès à vos invités au blog, via un identifiant et un mot de passe 
 
C’est très pratique pour : 
- Géo localiser les lieux de réception : de l’Eglise au vin d’honneur en passant par les options d’hébergements, tous vos invités accèdent à une seule map avec l’ensemble des géolocalisations et les itinéraires à prendre. Alors plus d’invité en retard à la messe… et fini les panneaux de signalisation ringards !

- Tenir vos invités au courant du déroulement du mariage et des informations importantes. Adieu les mailings de 200 personnes !
- Proposer une liste de mariage : nous avons opté pour une cagnotte pour un voyage… récupérée très rapidement (24h) et facilement (par simple virement sans frais). Pratique quand tout le monde habite aux quatre coins du globe !
- Gérer les confirmations de présence des invités : je pense le meilleur atout d’un blog (… et de loin !) Les invités peuvent directement répondre via leur espace personnel. Tout est comptabilisé et classé par par catégorie : vin d’honneur, vin d’honneur + repas, hébergement etc. Vous pouvez donc suivre en temps réel le nombre de vos invités présents !
- Être la star d’un blog une fois dans votre vie (visité par plus de 10 personnes en comptant papy et mamie) et ça, ça n’a pas de prix !
 
  • ETAPE 3 : ON PLANIFIE
Le rétro planning, votre meilleur ami !
Je sais ce que vous allez me dire… On s’en coltine déjà tous les jours au boulot ! Et, oui mais l’outil s’avère aussi très pratique dans votre organisation personnelle. Si, si je vous jure. Pas besoin d’être un as d’Excel pour créer un tableau très facile d’utilisation, croisant les semaines et les tâches à effectuer, les personnes responsables ainsi que le budget.
Vous pouvez vous aider de nombreux rétro plannings proposés sur des blogs de mariage et le personnaliser suivant vos besoins.
 Un de ceux que je trouve clair et réaliste se trouve sur le blog de la mariée en colère
 
  • ETAPE 4 :  ON DÉLÈGUE
Une fois que tout est posé par écrit et que vous êtes (plus ou moins) d’accord sur chacune des étapes de la préparation du mariage… bien que vous le constaterez rapidement vos goûts sont susceptibles de changer et vos accords de vaciller ! C’est le moment d’allouer chaque tâche aux personnes responsables.
 
Ça paraît un peu dur comme ça, mais on n’hésite pas à se DECHARGER. Et oui, n’oubliez pas que lorsqu’on prend la totalité de l’organisation du jour-j celle-ci paraît parfois insurmontable, mais lorsqu’on décortique le tout alors on s’aperçoit vite que oui, c’est possible. Possible d’organiser une journée bien remplie mais surtout une journée qui vous ressemble !
 
Rappelez-vous bien que vos proches et ceux qui vous entourent sont souvent très heureux de participer à l’organisation, ce que vous pouvez voir comme une contrainte représente pour eux, l’opportunité de contribuer à cette journée inoubliable.
 
Déléguer ne signifie pas mettre certaines personnes dans l’embarras et les faire crouler sous le poids de responsabilités qu’elles ne seront pas refuser (par générosité, altruisme ou par envie de bien faire) sur le moment. C’est pourquoi là encore, privilégiez une communication transparente où vous saurez justement doser la charge d’investissement.
 
Pensez aussi à repérer les limites de ceux que vous connaissez si bien afin d’éviter les déconvenues de dernière minute où tout le monde est stressé : vous, d’une part, parce que les choses ne sont pas bouclées comme prévues, et d’autre part, la personne en charge parce qu’elle s’est un peu surestimée sur le temps qu’elle pourrait dégager pour l’organisation de cette tâche.
 
Si vous m’avez suivie jusqu’à cette étape, il n’y a plus qu’à se mettre à l’œuvre !
 
PS : mon dernier conseil… organisez-vous pour partir en lune de miel directement après le mariage, histoire de décompresser -:)

mariage
 
Prends-en de l’inspi !
 
Pour s’inspirer, se questionner, échanger sur le sujet :
 
Les témoignages de nos mariées de l’été…

 
Camille & Alex – 22 juillet 2016 
Distance : Dubai-Côte d’Azur
Elle a organisé son mariage sans wedding planner.
 
Camille, si tu avais 3 conseils à donner à la future mariée qui te lit en ce moment… :
 

« Mon conseil numéro 1. C’est super important de bien choisir ses prestataires : ils doivent avoir l’habitude de gérer les mariages à distance et maitriser les outils informatiques (skype, mail, fichier etc.) ce qui n’est pas toujours le cas ! Réactifs et disponibles, des gens passionnés et force de propositions réalistes. En fait à distance, tu n’as pas le choix ! Tu dois faire 100% confiance en tes prestataires.
 Moi j’ai pris des personnes qui avaient l’habitude de travailler ensemble et qui connaissaient le domaine de réception, et donc il n’y a pas eu besoin d’envoyer quelqu’un les assister et leur faire visiter les lieux ! »
« Mon conseil numéro 2. Il faut adapter son calendrier : tout est faisable, mais il faut avoir conscience que là où ceux qui organisent leurs mariages sur place auront 4 ou 5 rdv, toi tu n’as le droit qu’à une voire deux visites retour en France pour tout caler : les délais sont plus étendus. Du coup, il faut être super organisé et anticiper un maximum à distance. En plus il faut aussi prévoir que tu peux te sentir seule… pour faire le test traiteur ou choisir ta robe… ! »
« Mon conseil numéro 3. Inclure les autres… au dernier moment ! Il faut vraiment redoubler de communication et d’organisation dans la dernière ligne droite, là où tout le monde se réveille. Moi j’ai tout délégué à distance, par équipe, pour qu’ils puissent prendre ça comme un jeu et non comme une contrainte. Parce que c’est sûr qu’on compte peut-être un peu plus sur les autres lorsqu’on vit loin. Et j’ajouterai une dernière chose, pour ceux qui prennent un wedding planner : ne dites pas que vous habitez à DUBAI, les prix gonflent tout de suite de manière exorbitante ! »



Camille et Alex

Marion & Morgan – 14 juillet 2016 
Distance : Dubai – Lyon
Elle a organisé son mariage d’une main de maître !
 

Marion, si tu avais 3 conseils à donner à la future mariée qui te lit en ce moment… :


« Mon conseil numéro 1 : Bien choisir sa robe ! Organiser son premier essayage de robes avec les personnes dont on veut être entourée pour ce moment magique et inoubliable ! Une fois le style de la robe (voire le modèle de la robe) trouvé, faire faire sa robe à Dubai pour prendre son temps et être sûre du rendu ! C'est un élément trop important pour être négligé. »
« Mon conseil numéro 2 : L'organisation et l'anticipation. Choisir le lieu de réception le plus tôt possible car c'est le point de départ de toute l'organisation du mariage. Regarder les lieux de réception et les domaines sur internet et faire une petite sélection à visiter (2 ou 3 maximum) en fonction de ses critères. Planifier rapidement ses visites et optimiser son temps une fois sur place !
« Mon conseil numéro 3 : Choisir les bons prestataires et leur faire confiance.
 Privilégier des domaines qui ont des listes de traiteurs imposés. En général ce sont des listes de 5 prestataires. Cela simplifie le choix, et le traiteur a ses habitudes c'est pratique !
Il faut choisir des prestataires réactifs qui ont l'habitude de travailler par mail ou par téléphone car en général il y aura une seule rencontre avant le jour-J. Tout peut et doit se gérer à distance ! »
 
Marion et Morgan

" Ce qui rend le mariage si fort et indestructible, c'est qu'il réunit un homme et une femme autour d'un projet. D'un projet fou. Souvent voué à l'infortune. D'un défi quasi impossible à réaliser et impérieux à oser. 
Le drame serait de ne pas tenter l'impossible, de rester, une vie entière, à la mesure de ce qu'on peut."

Eloge du mariage, de l'engagement et autres folies - Christiane Singer.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
 
        Petites annonces


 
Dernière modification le mercredi, 28 septembre 2016 18:08
  1. Les + lus
  2. Les + récents