Tout savoir sur l'orientation post-bac depuis Dubai !

Écrit par  Virginie Soubelet 02 SEPT 2018
Votre enfant rentre en Première ou en Terminale ? C’est donc l’heure des choix post-bac ! De quoi s’arracher les cheveux pour nous, parents, car aider son enfant à choisir son orientation n’est pas une mince affaire. Mieux vaut s’y prendre à l’avance ! Pour certains, c’est facile, la voie est évidente, un rêve d’enfant, une vocation. Pour d’autres, c’est un projet encore à choisir, à affiner, voire à définir. Mais alors par où commencer quand votre enfant n’a aucune idée de ce qu’il veut faire plus tard ? Et quelles ressources dispose-t-on à Dubai pour le guider ? Voici quelques pistes.
 
On est loin de la France, mais vive Internet !
Pour un premier tour d’horizon sur le cursus post-bac français, commencez par télécharger le schéma récapitulatif des études supérieures sur le site de l’Onisep : c’est un beau panorama qui éclaircit en un clin d’œil les principaux itinéraires de formation après le bac. Puis faites un tour sur le site de « Parcoursup » (ex-APB, plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur français) qui dispose d'une grande base de données d'information sur chaque formation : c’est d’ailleurs sur cette plateforme que chaque élève devra, en janvier, déposer son dossier et ses vœux de poursuite d’études après le baccalauréat.
Consultez ensuite les sites les plus réputés pour connaitre les différents types de formation par filière, faites-lui découvrir en vidéo des métiers, des témoignages selon sa voie (littéraire, scientifique ou économique). Discutez avec lui/elle et faites ainsi le point des différentes options et des débouchés, sachant que, idéalement, ce ne sont pas aux études d’imposer un métier, mais l’inverse !
 
Voici quelques sites pratiques :
- www.mes-etudes.com (pour son index des écoles et des évènements, son magazine)
- http://www.onisep.fr/ (pour son kit parents, ses vidéos – Onisep TV ou Flash métiers, ses témoignages et ses publications)
- www.letudiant.fr (dans la rubrique « Supérieur » pour sa boite à outils et ses infos par filières d’études, sa rubrique Métiers de A à Z)
- www.studyrama.com/ (pour sa rubrique « Etudier à l’étranger »)
- www.cidj.com (pour ses descriptifs de métiers par secteur)
- www.digischool.fr (pour ses articles sur les études supérieures par type de formation)
- Et enfin le groupe sur Facebook « Mon bébé passe le bac » (pour échanger conseils et opinions)
 
Profitez des ressources mises à disposition par le lycée
L’accompagnement de l’élève dans l’élaboration de son parcours d’orientation s’effectue également avec l’aide des membres de la communauté éducative.
 
Le professeur principal
Il est le premier interlocuteur des parents sur les questions d’orientation. N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour faire le point.
Le PRIO 
La ‘Personne Ressource en Information et Orientation’ est un membre de l’équipe éducative chargée de la coordination des actions d’orientation à l’échelle de l’établissement. Cette personne est le référent et le relais auprès de l’équipe pédagogique, des élèves et des familles. Elle peut, par exemple, accompagner l’élève et l’aider à formuler ses vœux sur ‘Parcours Sup’, à constituer son dossier de candidature sur UCAS (plateforme d’inscription pour les universités au Royaume Uni) ou lui apporter des actions ponctuelles comme un entrainement aux entretiens pour les écoles.
La PsyEN
Le/la psychologue de l’Education Nationale et conseiller(e) de l’orientation est présent(e) dans les lycées à programme français. Son rôle est d’aider l’élève à faire le point sur sa situation scolaire et à réfléchir sur son projet d’avenir. Il/elle peut faire passer un test d’orientation, des questionnaires de personnalité, d’intérêts professionnels et s’appuie sur un entretien individuel pour aider les élèves dans la construction de leurs projets d’orientation. 
Le CDI
Enfin, le Centre de documentation et d’information propose toutes sortes de brochures (les revues Onisep, L’Etudiant…) sur les formations, les écoles, les cursus à consulter sur place… Toutefois, bon à savoir, on peut aussi les commander en pdf sur le site : http://librairie.onisep.fr/.
 
Pourquoi pas un bilan d’orientation ? 
Votre enfant hésite malgré tout ou n’arrive toujours pas à se projeter dans l’avenir ? Profitez d’un passage en France et faites appel à un cabinet d’orientation scolaire, et ce, dès la classe de Première.  Proche du bilan de compétences pour un salarié, le bilan d’orientation permet d’identifier les points forts de la personnalité du jeune, son potentiel, les aptitudes non exploitées. Cet outil dessine les pistes professionnelles pouvant correspondre et plaire à l’étudiant, tout en restant bien sûr réaliste par rapport à son niveau scolaire.
 
Faites un tour à quelques évènements éducatifs !
Les lycées LFIGP et LFI AFLEC organisent périodiquement des conférences ou des forums des métiers : le LFI AFLEC recevait par exemple 130 intervenants l’année dernière pour donner un aperçu des nouvelles tendances professionnelles, des nouveaux métiers, des évolutions dans certains secteurs. Certains établissements de formation (universités, grandes école…) se déplacent parfois à Dubai au sein des lycées pour se présenter lors de conférences.
 
En matière de salons, à défaut du fameux ‘Salon de l’Etudiant’, nous avons tout de même le Dubai Global Educational Fair, qui se tient chaque année en octobre et qui présente des universités du monde entier. A vos agendas ! La prochaine se tient le 12 et 13 octobre 2018 au Crown Plaza de Dubai
Pour le programme, consultez : http://uae.globaleducationfairs.net/ 
 
Et si votre enfant veut étudier à l’étranger ?
Alors privilégiez évidemment l’université et non le pays. L’Australie, ça fait rêver, mais c’est un peu loin. Le plus important c’est d’être cohérent avec ses études, et accessoirement avec le budget familial. En fonction, il faut donc sélectionner l’université selon la qualité et la reconnaissance de l’enseignement, la vie sur le campus, les équipements… Nos bouts de chou ont beau être « des grands », excités de quitter le cocon familial, autant qu’ils s’y sentent bien. Le mieux est donc de consulter le site de l’université, voire, si possible, de s’y rendre pour une petite visite guidée.
Voici toutefois quelques « must » à savoir :
Chaque pays a sa propre procédure d’inscription. Elle commence bien souvent dès le mois d’octobre de l’année du bac. Pour les détails, consultez : 
Les inscriptions se font sur des plateformes, telles que UCAS (pour le Royaume Uni) ou Common Application (pour les Etats-Unis), et s’accompagnent d’un dossier.
Pour les universités anglophones, il sera demandé à votre enfant de justifier son niveau d’anglais via des tests officiels : au choix, TOEFL ou IELTS.  Leur durée de validité est de deux ans, donc votre enfant peut le passer dès la Première. Le British Council à Dubai est un centre d’examen pour le IELTS.
Enfin pour les universités américaines, il faudra passer un test, le SAT (Scholastic Assessment Test), portant à la fois sur les compétences en anglais et en maths du candidat. Chaque établissement analyse et pondère le score de la manière qu'il le souhaite, et il ne représente qu'une partie du dossier d'inscription. C’est un test qui exige une forte préparation. Des annales se trouvent sur le site officiel : https://collegereadiness.collegeboard.org/sat
 
En conclusion, cette épreuve digne d’une traversée du désert s’effectue en équipe. Notre rôle de parent est donc primordial pour aider notre enfant à chercher l’information et à faire les démarches nécessaires. C’est un travail d’accompagnement et d’encouragement fastidieux, parfois angoissant, mais quelle belle récompense quand il prend enfin son envol et qu’on le sait épanoui !
 
Alors bonne chance à tous !  
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
  Petites annonces
Dernière modification le dimanche, 09 septembre 2018 08:29
  1. Les + lus
  2. Les + récents