Santé : un point sur l’acupuncture et la médecine « régénératrice » à Dubai !

Écrit par  Marianne Tafani 11 SEPT 2018
Il n’est jamais aisé, au cours de son expatriation, de rencontrer des équipes médicales avec lesquelles on communique facilement. Dubaimadame s’efforce dans cette perspective de vous guider au mieux en découvrant les nouvelles cliniques ou spécialités disponibles et en listant de façon méthodique les personnels médicaux francophones présents à Dubaï. C’est aujourd’hui la médecin généraliste, Charlotte Zoeller, que nous souhaitons vous présenter. 
 
Franco-allemande et polyglotte (elle maitrise 5 langues), en tant que « médecin de famille », elle vous accompagne sur la durée et établi une relation continue et personnelle avec vous.
Spécialiste d’acupuncture et de médecine « régénératrice » (détoxification de l’organisme), elle explore avec nous les symptômes et situations qui justifient l’emploi de l’une ou l’autre de ces spécialités dans lesquels elle excelle. 
 
L’acupuncture, c’est bon pour qui au juste ? 
 
Après l’obtention de son diplôme de médecine générale en 2003 à Francfort, le docteur Zoeller se forme rapidement aux techniques d’acupuncture, passant 10 mois en Chine au Centre de Formation d’Acupuncture de Pékin.  
« J’ai très vite compris que si la médecine occidentale était primordiale pour soigner et guérir mes patients, l’acupuncture, tant par ses qualités préventives que pour le traitement de la douleur, pouvait se révéler utile dans de nombreux cas. » nous confie-t-elle. 
 
Les insomniaques ou les personnes souffrant de mal des transports peuvent ainsi réagir de façon positive à quelques séances d’acupuncture. 
 
Cette médecine traditionnelle soulage aussi de nombreux patients souffrant de pathologies ou douleurs de la colonne vertébrale telles que les douleurs lombaires ou cervicales liées à une hernie discale, ou telle que les scolioses prononcées.
 
L’acupuncture constitue également une alternative bienvenue pour les femmes enceintes dans la mesure où nombre de médicaments sont déconseillés lors de la grossesse. Le docteur Zoeller l’utilise aussi dans le cadre de préparations à l’accouchement, à partir de la 36e semaine d’aménorrhée : « Certains points méridiens permettent non seulement une profonde détente de la musculature pelvienne mais contribuent aussi à un accouchement à la fois progressif et plus rapide », explique-t-elle.
 
Un enjeu de taille : détecter et lutter contre l’exposition aux métaux lourds
 
Dans le cas d’inflammations chroniques, Dr Zoeller choisit soit de coupler l’acupuncture à l’utilisation du laser, soit de recourir à son autre spécialité : la lutte contre l’exposition chronique aux métaux lourds.
 
« Les métaux lourds sont partout » rappelle la généraliste. « L’aluminium est dans nos déodorants, le nickel dans nos poêles, l’arsenic dans certains riz, le mercure dans les poissons tels que le saumon ou le thon. » De nombreuses personnes sont ainsi exposées de façon délétère et chronique sans réaliser que leurs problèmes de fatigue chronique, d’infections à répétition (système immunitaire affaibli), ou de FIV qui échouent peuvent être directement liés à cette exposition.
 
Lorsqu’ils ne sont pas éliminés par le foie, les métaux lourds sont en effet réabsorbés dans l’intestin et vont s’installer, comme c’est le cas pour le mercure, jusque dans notre cerveau, créant symptômes à répétition et dégradant la qualité de vie.
 
Pour détoxifier l’organisme, le docteur Zoeller propose principalement des conseils nutritionnels, l’emploi de compléments alimentaires et l’ingestion de micro-algues, en prenant soin de bien sélectionner leur provenance : « Si les micro-algues utilisées pour la détoxification sont aussi polluées que le reste de notre environnement, la cure ne sert pas à grand-chose », précise Dr Zoeller. 
 
Pour se soigner, encore faut-il connaître notre degré d’exposition. 
« Si vous suspectez une exposition chronique et délétère, nous conseille Dr Zoeller, évitez les tests sanguins car ceux-ci ne reflèteront qu’une exposition récente aux métaux, pour laquelle les processus habituels d’élimination sont peut-être déjà à l’œuvre. Le test de cheveux permet l’analyse du déficit en bons minéraux tels que le zinc et le sélénium et est beaucoup plus fiable s’agissant de l’aspect de long terme de l’exposition ». 
 

Pour en savoir plus ou prendre rendez-vous :

Les équipes du Top Medical Center où exerce le docteur Zoeller, 
centre situé sur Al Wasl Road et à Grosvenor House à la Marina, 
sont joignables au (+971) 04395815. 

 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
  Petites annonces
 
 
Dernière modification le mercredi, 12 septembre 2018 17:10
  1. Les + lus
  2. Les + récents