COMMENT PASSER LE PERMIS DE CONDUIRE À DUBAI ? Spécial

Écrit par  Virginie Soubelet 01 MAI 2019
Difficile de se passer de la voiture à Dubai… Si vous faites partie de ceux qui n’ont jamais obtenu le permis de conduire, faute de temps, d’opportunités ou de moyens, ou de ceux qui doivent le repasser, leur permis n’étant pas reconnu aux Émirats (voir liste* ci-dessous), ou que vous vous posez la question pour votre fille/fils de 17-18 ans, voici quelques informations sur les procédures à suivre pour l’obtention et l’échange de ce précieux document contre un permis de conduire français.
 
CONDITIONS
Les cours de conduite peuvent être suivis par tout résident vivant à Dubai, âgé au minimum de 17 ans et 6 mois. Dans un premier temps, il faudra obtenir le « DKT » (Driver Knowledge Test), pour passer ensuite le « Road Test ». Pour les débutants, il faut un minimum de 20 heures de conduite supervisée. Pour les 18-21 ans, le permis est un permis probatoire.
 
DOCUMENTS À FOURNIR
- Carte Emirates ID (original et copie)
- Passeport et visa de résidence (original et copie)
- Résultats de votre examen oculaire (à faire à l’école de conduite – coût 140 AED – ou chez tout opticien agréé) 
- Lettre de « No Objection Certificate » (NOC) du sponsor (employeur ou famille) adressée à la RTA, en indiquant le numéro de passeport, la catégorie de véhicule et le type de voiture (automatique ou manuelle).
- Des photos d’identité seront normalement prises au sein de l’auto-école.
 
AUTO-ÉCOLES AGRÉÉES PAR LA RTA
Al Ahli Driving Center 
Agence principale : Al Quoz, Industrial 4 Street No. 19A Road No. 318 (+ une dizaine de centres sur Dubai)
Tel. : 800-252454 ou 04 341 1440 
Email :
 
Belhasa Driving Center 
4 agences principales sur Al Quoz, Jebel Ali, Al Wasl, Nad Al Hammar et de nombreux ‘kiosks’)
Tel. : 800 235 4272
 
Dubai Driving Center
Agence principale : Jumeirah Road, proche du Hilton Garden Inn (+ une vingtaine de centres)
Tel. : 04-345 5855
Email :
 
Emirates Driving Institute 
3 agences principales et 55 centres répartis sur les Émirats 
Tel. : 04-263 1100
Email :  
 
Galadari Motor Driving Centre 
Al Quoz Industrial Area 3 – plusieurs centres
Tel. : 04-404 3400 
Email :
 
PROCÉDURE 
 
1. Choisissez l’école qui vous convient, selon la proximité des centres, les prestations et les offres du moment. Les prix varient d’une école à l’autre, selon la formule que vous choisissez (permis voiture automatique/manuelle, cours en semaine, les vendredis, en soirée, option VIP…), mais comptez environ un coût forfaitaire minimum de 6 000 AED. Certaines écoles proposent toutefois des promotions ou des tarifs préférentiels étudiants. (À titre de comparaison, passer son permis de conduire en France coûte environ 1200 euros.)
 
2. Il vous faudra suivre, dans un premier temps, 8 heures de cours pour préparer le test théorique ou le « DKT ». Il est possible de s’entrainer avec une application à télécharger gratuitement (Driver Knowledge Test IPhone App).
Le DKT consiste en 40 questions : des questions de connaissance générale et de sécurité routière ; il faudra un minimum de 30 réponses correctes.
 
3. Les cours de conduite pourront ensuite débuter, avec plusieurs étapes intermédiaires qui mèneront au permis de conduire final :
- le Yard Test Assessment (test de parking) 
- le Road Test Assessment 
- le Road Test 
En cas d’échec, il faudra reprendre des cours de conduite avant de pouvoir repasser le test.
En cas de réussite, munissez-vous du document remis par l’inspecteur et allez au comptoir « Pass Counter » ! Bravo, vous y êtes presque ! Il ne vous restera plus que quelques démarches rapides pour décrocher ce Graal ! À vous la conduite, la liberté et les aventures !
Mais attention, rappelez-vous que vous êtes aux Émirats Arabes Unis, qui imposent de très lourdes sanctions pour certaines infractions au code de la route. La police de Dubai et la RTA ont mis en place un système de points noirs pouvant mener à la confiscation ou au retrait du permis de conduire en cas de cumul d’infractions. Outre la conduite en état d’ivresse et l’utilisation du téléphone portable qui sont évidemment à proscrire, les signes de la main ou les insultes envers les autres usagers de la route peuvent être sanctionnés d’une amende ou même d’une détention. Gardez son calme au volant en toutes circonstances est donc primordial dans ce pays ! 
 
DE RETOUR EN FRANCE
Mais lorsque vous vous réinstallez en France, c’est une autre histoire… Une fois résident français, vous pouvez conduire avec votre permis étranger pendant une période maximale d’une année. Il faudra donc effectuer rapidement l’échange du permis émirien pour un permis français. Alors accrochez-vous ! C’est possible, mais il faut s’armer de patience pour affronter un long parcours administratif. Bienvenue en France ! ☺ Voici nos conseils.
Avant de quitter Dubai :
- Faites traduire votre permis émirien : voici une liste non-exhaustive des traducteurs assermentés par le Ministère de la Justice des Émirats Arabes Unis.
- Récupérer auprès de la RTA le document certifiant que vous n’avez commis aucune effraction (« A Non-Existence of Traffic File Certificate »), ainsi qu’un « Driver experience certificate ». Ce dernier document devra être certifié sur place (formalité payante), puis par le consulat français (voir procédure de légalisation en cliquant ici). Pour le consulat, il faudra fournir les documents suivants : copie ou original du permis de conduire, copie ou original du passeport, copie ou original des visas de résidence, adresse en France et date de départ définitif.
Attention : ces deux certificats sont valables 2 mois. Il faut donc déposer son dossier assez rapidement une fois arrivé en France.
- Rassembler les documents prouvant que vous aviez une résidence pendant au minimum 6 mois à Dubai (certificats d’inscription au registre consulaire, quittances, factures…). 
- Demander une attestation de changement de résidence et le certificat de radiation auprès des services consulaires (voir procédure en cliquant ici). 
- Et, évidemment, faites un double de tous ces documents… ;-)
 
Une fois installé en France, vous devez :
- solliciter l’échange dans les 12 mois de votre réinstallation en France (mais attention à la validité du certificat RTA) ; la démarche doit être effectuée auprès de la préfecture du département de votre résidence ;
- fournir différentes pièces justificatives (photocopies + originales), certaines sont à télécharger sur le site de la préfecture ; à vérifier, mais généralement, votre dossier devra se constituer des pièces suivantes :
 
- un formulaire Cerfa nº 14879_01 « Demande de permis de conduire par échange » dûment rempli et signé (avec le numéro de téléphone mobile et/ou l’adresse courriel du demandeur)
 - un formulaire Cerfa nº14948_01_ref06 « Demande de permis de conduire – Format de l’Union européenne » renseigné et signé, imprimé en couleur
- 2 photocopies en couleur recto-verso du permis de conduire original, ainsi que sa traduction officielle (établie en France ou à Dubai) légalisée ou apostillée
- photocopie de justificatif d’identité (carte nationale d’identité, passeport, etc.)
- l’attestation de droits à conduire délivrée par l’RTA de moins de 3 mois (formulaire mentionnant l’origine du permis, la validité des droits à conduire…)
un justificatif (et/ou photocopie de justificatif) de domicile récent (facture de fournisseurs d’électricité, d’eau, de téléphone…)
Si vous n’avez pas la nationalité française, mais êtes ressortissant de l’Union européenne, de la Suisse ou de Monaco : photocopie de justificatif(s) de résidence normale en France à la date de la demande (au moins 185 jours avec attaches personnelles et/ou professionnelles)
- photocopie de justificatif de résidence à Dubai à la date de la délivrance du permis émirien 
- 4 photographies d’identité (dont deux sur les formulaires Cerfa)
- une enveloppe affranchie, libellée au nom et à l’adresse (en fonction des préfectures).
 
Attention, cette liste n’est pas exhaustive, et selon les départements, la préfecture sera susceptible de réclamer d’autres documents et de revenir vers vous tout au long du processus d’échange du permis. Encore une fois, penser à garder une copie de tout votre dossier…
 
Puis envoyer le dossier au Centre d’expertise et de ressources des titres (CERT) à l’adresse suivante, sauf si domicilié à Paris: 
Préfecture de la Loire-Atlantique 
CERT EPE-PCI 
6, quai Ceineray 
BP 33515 
44035 Nantes Cedex 1 
 
Si domicilié à Paris, envoyer le dossier à l’adresse suivante :
Préfecture de Police de Paris 
DPG/ SDCLP/ Centre de ressources des échanges de permis de conduire étrangers et des permis internationaux de conduite (CREPIC) 
1 bis, rue de Lutèce 
75195 Paris Cedex 04
 
Passez son permis à Dubai, c’est donc possible ! L’avantage : un service bienveillant, à la carte et efficace. N’hésitez surtout pas à nous transmettre vos commentaires, vos conseils et même vos retours d’expériences dans ce domaine ! En attendant, bonne route !
 
* Un grand merci à Habiba pour son précieux témoignage.
* Liste des pays exemptés de test pour obtenir un permis de conduire émirien : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Australie, Autriche, Bahreïn, Belgique, Canada, Corée du Sud, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hong Kong, Irlande, Italie, Japon, Koweït, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Qatar, Roumanie, Royaume-Uni, Singapour, Suède, Suisse, Turquie.
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
 
  
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 533 fois
Dernière modification le lundi, 20 mai 2019 09:41
  1. Les + lus
  2. Les + récents