Trouver un logement qui nous convienne (ainsi qu’à sa famille) est un des premiers objectifs que l’on se fixe quand on s’installe à Dubai. Résident aux Emirats, votre contrat de location arrivant bientôt à expiration, vous vous dites que c’est le bon moment pour déménager et trouver une maison qui corresponde davantage à vos aspirations du moment.   Pour vous faciliter la tâche et vous évitez quelques sueurs froides, nous vous avons préparé un récapitulatif de tous les éléments et démarches administratives à prendre en compte afin d’aborder votre recherche le plus efficacement et sereinement possible !      1/ LES INFORMATIONS-CLÉS SUR LES LOGEMENTS À DUBAI :    En bref, le marché immobilier à Dubai Même si les loyers restent globalement plus élevés en comparaison à d’autres grandes villes, on assiste depuis quelques années à une baisse générale des loyers qui devrait certainement se poursuivre dans les mois à venir suite à la pandémie du coronavirus. Du côté du marché de l’achat, même constat. Ventes et transactions immobilières sont en baisse que ce soit pour les biens existants ou sur plan, les prix de vente diminuent mécaniquement alors que les facilités de paiement proposées par certains promoteurs immobiliers se multiplient.    L’achat Quand on vit à Dubai, se pose à un moment donné la question de l’achat. Avec la construction frénétique de nouveaux logements et quartiers depuis de nombreuses années, vous avez un large choix de biens sur le marché qu’ils soient déjà construits ou sur plan. Les résidents peuvent acheter des logements en pleine propriété dans 23 zones désignées (Marina, Dubai Hills, Palm Jumeirah, Arabian Ranches, Meadows, etc.) pour une période allant jusqu’à 99 ans. Si vous décidez d’acheter sur plan, nous vous recommandons tout de même de vous renseigner en amont sur la qualité (et la réputation) du promoteur immobilier.  Dubai facilite l’accession à la propriété des expatriés et non-résidents car il vous suffit de détenir un passeport valide. Le délai d’acquisition est beaucoup plus court qu’en France car il faut compter environ 30 jours !   La Location  Vous allez trouver un large choix de biens à la location (en meublé ou non meublé) dont les prix diffèrent suivant le quartier, la qualité du bien, les prestations offertes, son ancienneté, etc.   - Au moment de lancer votre recherche, vous allez rapidement constater que de nombreuses choses changent par rapport à la France, à commencer par le fait que les loyers sont donnés à l’année. Vu la situation actuelle il est toutefois tout à fait possible de le régler en plusieurs fois, voire mensuellement. N’hésitez donc pas à négocier, de nombreux propriétaires acceptent actuellement de baisser substantiellement leur loyer ou d’offrir un ou plusieurs mois gratuits afin de louer leur bien. A noter que vous ne pourrez louer un logement qu’après avoir obtenu votre visa de résidence et ouvert un compte bancaire aux Emirats.   - Au moment du renouvellement de votre contrat pour vous aider à négocier votre futur loyer, le RERA (Real Estate Regulatory Agency) met à disposition un calculateur gratuit qui permet de vérifier par quartier le loyer moyen de votre logement.   Les infrastructures Appartements, maisons individuelles ou en compound ? Vous allez vite constater que les biens que vous allez visiter, sont généralement plus spacieux qu’en France. Le loyer va dépendre en grande partie des prestations proposées.  La plupart des appartements situés dans des tours sont équipés d’une piscine et d’une salle de sport (tapis de course, vélo d’intérieur, équipements de musculation…).    Si vous optez pour une villa, les écarts de prix sont sensibles entre une maison individuelle ou en résidence mais aussi en fonction de la taille du jardin, de la présence ou non d’une piscine - privée ou partagée - la date de la dernière rénovation (s’il y en a eu une) ou encore la date de construction.   Autre avantage non négligeable : certaines tours sont équipées d’une climatisation centrale. Le coût est donc réparti entre les logements et directement répercuté dans votre loyer ce qui permet de ne pas avoir de mauvaise surprise, notamment l’été sur votre facture d’électricité.    La colocation La colocation est officiellement interdite aux Emirats, qu’elle soit entre amis ou entre deux individus en couple et non mariés. Si c’est une pratique assez courante, en partie parce qu’elle rend les loyers plus avantageux, sachez qu’elle reste illégale et que vous vous exposez à des sanctions.   Les différents quartiers de Dubai Dubai étant étendu de 70 Km du nord au sud, la circulation peut être dense à certaines heures de la journée. Si vous en avez la possibilité, nous vous conseillons de vous balader ou à défaut de vous renseigner en amont pour savoir quel quartier correspond davantage à vos attentes et vos besoins : lieu de travail, école des enfants, centres d’intérêt, etc. N’hésitez pas à consulter nos articles VIE DE QUARTIERS pour vous donner une idée des avantages et inconvénients ainsi que des prix moyens des logements dans les principaux quartiers résidentiels de Dubai.     2/ LA CHECK-LIST LORS DE VOS VISITES   Voici un récapitulatif des éléments à contrôler ou à demander lors de vos visites afin d’éviter les déconvenues.    Au moment de la visite, n’oubliez pas de vérifier les éléments suivants : - Le bruit extérieur : proximité de certains grands axes routiers, construction proche en cours ou présence d’une mosquée (en particulier dans les quartiers de Jumeirah et d’Umm Suqeim). Un terrain vague à coté peut également vous alerter car des travaux pourront débuter à tout moment. - Les transports en commun : si vous les utilisez, vérifiez qu’ils soient facilement accessibles ou si vous vous déplacez en voiture que vous disposez bien d’un parking. - Ce qui est inclus : interrogez l’agent immobilier pour savoir ce que comprend le loyer annoncé. La climatisation est souvent comprise dans le loyer des appartements situés dans les buildings les plus récents.  - Les commerces de proximité : baladez-vous dans le quartier pour repérer les éventuels commerces de proximité. - Les animaux : si vous possédez un animal de compagnie, n’oubliez pas de demander si ces derniers sont autorisés.    Dans la maison ou l’appartement : - La climatisation : vérifiez si le système de climatisation est récent ou non. Un bon indicateur est généralement le type de thermostat installé. S’il s’agit d’un modèle archaïque à aiguille et gradué en fahrenheit, il y a des chances que le moteur (et votre facture d’électricité DEWA) vous réserve des surprises – à surveiller donc. De même, les immeubles les plus récents disposent d’un système de climatisation central plus silencieux que les climatisations intégrées directement dans les murs. - L'isolation : contrôlez que les fenêtres soient bien équipées d’un double-vitrage pour une meilleure isolation.   - De manière générale, cherchez les éventuelles traces d’humidité et regardez la qualité des matériaux et finitions dans la maison ou l’appartement (placards, miroirs et sanitaires). - Les frais d'eau et d'électricité : si vous visitez une villa avec jardin ayez conscience que l’entretien de la pelouse peut faire grimper votre consommation d’eau (en particulier en été) si cette dernière n’est pas équipée d’un puit, une pelouse synthétique est peut-être à privilégier. De la même façon, une piscine privée avec un système pour chauffer/refroidir l’eau aura également une forte incidence sur votre facture DEWA. - Les parties-communes : lors de la visite, n’hésitez pas à regarder également l’entretien des parties-communes dont la salle de sport (ces dernières ne sont pas toujours bien entretenues dans les compounds) et la piscine. Demandez, d’ailleurs, si elle est tempérée.  - N’hésitez pas à engager la discussion avec les voisins afin de savoir s’il existe d’éventuels problèmes au sein de la communauté ou avec le propriétaire : nuisances sonores, qualité de la maintenance, etc.    Si un bien retient votre attention, il est important de prendre quelques précautions d’usage tant pour la location que pour l’achat immobilier : - Vérifiez que l’agent immobilier est bien immatriculé auprès de la RERA (Real Estate Regulatory Agency) et demandez-lui son numéro de brocker qui est facilement vérifiable sur Internet. - Si vous avez trouvé votre logement et que vous comptez le louer auprès d’un particulier, il vous faudra valider certains points concernant votre futur propriétaire : validité de son passeport, de son ID et du paiement des services charges. - Même si cette pratique est de moins en moins courante, nous vous recommandons également de ne pas verser d’acompte tout de suite même si l’agence fait pression pour vous mettre le bien de côté.      3/ COMMENT CHERCHER VOTRE LOGEMENT À DUBAI ?   Contrairement à la France, vous visiterez des biens à la location vides (vous pourrez malheureusement y rencontrer quelques cafards !). Toutes les maisons à disposition sur le marché ne sont pas répertoriées sur les annonces. Si vous habitez Dubai, il vous suffit généralement de vous promener dans un quartier pour trouver des maisons ouvertes que vous pourrez visiter.   Les principaux sites d’annonces pour effectuer vos recherches : - Property Finder  - Bayut  - Dubbizle    Prevoyez pas lors des visites de demander à l’agent immobilier s’il a d’autres logements à vous faire visiter en fonction de vos critères de recherche.   Chasseur d’appart francophone :  Si vous avez besoin d’aide dans la recherche de votre bien que ce soit à l’achat ou à la location, Property Hunter Dubai, gérée par Jean-François et Aurélie Cloix, est là pour vous accompagner dans toutes vos recherches de la sélection des biens jusqu’à la gestion de toutes les démarches administratives. Vous pouvez également (re)lire notre article « Property Hunter : les experts de l’immobilier de Dubai ! »      Les agences de relocation :  Vous arrivez à Dubai dans quelques semaines, des agences de relocation francophones peuvent vous aider à vous installer : - Encompass Relocation - La clé Dubai  - Intouch relocations     4/ LES DEMARCHES ADMINISTRATIVES À EFFECTUER :   Les frais d’agence  Si vous passez par un agent immobilier pour louer votre logement, des frais à hauteur de 2 à 5 % du loyer annuel vous seront facturés.    Le contrat de location et l’Ejari La location vous sera généralement proposée sous la forme d’un bail de 1 an renouvelable, qu’il faudra payer à l’avance. Mais là encore, de plus en plus de propriétaires acceptent le paiement du loyer en plusieurs chèques (1 à 4 chèques). Avant de signer votre contrat, lisez-le scrupuleusement afin de connaître ce qui est compris dans le loyer - maintenance, jardinier (dans le cas d’une villa) – ainsi que la clause relative à la restitution de la caution au moment de votre départ afin d’éviter tout litige.  Enfin, au moment du renouvellement de votre contrat, assurez-vous que les clauses n’ont pas été modifiées.   Une fois signé, Dubai impose que tous les contrats de location soient consignés sur la plateforme Ejari. Elle sert à valider juridiquement votre contrat et à renseigner notamment le montant de votre loyer. L’enregistrement est de la responsabilité du locataire et du propriétaire (ou le gestionnaire immobilier) mais c’est généralement ce dernier qui s’en occupe et qui en supporte la charge.    Il vous faudra fournir les documents suivants : - La copie de votre passeport ainsi que votre visa de résident - La copie de votre ID - Le contrat de location  - Ainsi que d’autres documents relevant du propriétaire (passeport, titres de propriété, etc.) Vous recevrez sous quelques jours un numéro Ejari ainsi qu’une attestation que nous vous conseillons de conserver précieusement car elle vous sera demandée pour effectuer de nombreuses formalités : ouverture de la DEWA, renouvellement de votre permis de résidence, ouverture d’une ligne téléphonique, etc.). Si vous renouvelez votre bail, une nouvelle attestation Ejari vous sera fournie.  Pour en savoir plus sur le contrat Ejari.    Dépôt de garantie Au moment de la signature de votre contrat, il vous sera demandé une caution qui représentera généralement un mois de loyer ou 5 % de votre loyer annuel. Sachez qu’elle doit vous être restituée dans un délai de 30 jours après votre départ mais il est souvent compliqué de la récupérer dans sa globalité.    Le dépôt de garantie peut être utilisé par le propriétaire à la fin du bail de location pour remettre en état le bien. Le propriétaire sera libre de vous rembourser tout ou en partie la caution versée. C’est pourquoi, il est important de bien lire votre contrat de location car il est notifié l’ensemble des conditions relatives au dépôt de garantie. Il est aussi préférable de faire un état des lieux d’entrée minutieux assortis si besoin de photos.    L’eau et l’électricité Lorsque vous devenez locataire, vous devez ouvrir le réseau d’eau et d’électricité local, DEWA. Vous devrez vous acquitter mensuellement de votre facture. Cette dernière comprend votre consommation en eau et électricité ainsi que la taxe d’habitation municipale qui représente 5 % de votre loyer annuel. Au moment de l’ouverture de votre compte, DEWA vous demandera un dépôt de garantie à hauteur de 2 000 AED pour un appartement et de 4 000 AED pour une villa ainsi que des frais pour l’ouverture de la ligne variant de 130 à 330 AED selon la taille du logement (TVA non-incluse).  A noter que DEWA applique actuellement une réduction de 10 % sur les factures (consommation d’eau et d’électricité uniquement) afin d’accompagner les résidents durant la crise du Covid-19.  Pour vous abonner à DEWA : rendez-vous, ici   L'assurance habitation L’assurance habitation n’est pas obligatoire à Dubai mais elle est vivement conseillée ! Son plus gros avantage est la responsabilité civile du locataire qui couvre ainsi les dommages accidentels au sein du logement et qui pourrait au final vous coûter très cher au moment de votre départ. L’assurance garantit généralement les biens personnels. Il en existe différents types, plus ou moins flexibles suivant le bien et le montant assuré.  Vous pouvez comparer les différentes offres d’assurance sur des sites spécialisés comme YallaCompare.    Le préavis  Les deux-parties disposent d’un préavis de 90 jours pour notifier la résiliation du bail. Le même délai est applicable si le propriétaire décide d’augmenter le loyer de votre logement. A noter que si vous ne recevez aucune information écrite, votre contrat est reconduit selon les mêmes conditions pour une année supplémentaire. Dans le cas où le propriétaire souhaite récupérer son logement (vente ou usage personnel), un préavis de deux mois est appliqué.   Si vous souhaitez résilier votre contrat avant son terme, le propriétaire est en droit de vous demander une compensation financière qui peut être spécifiée dans les clauses de votre bail. Pour éviter de payer des pénalités, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre propriétaire pour essayer de négocier un accord ou tout simplement de lui trouver un nouveau locataire pour vous remplacer. Vous pouvez également vous renseigner auprès de l’autorité compétente, le DLD (Dubai Land Department).      5/ COMMENT BIEN PREPARER SON DEMENAGEMENT/ EMMENAGEMENT À DUBAI ?   Vous voilà à la dernière étape, le fameux déménagement ! Et avant de vous attaquer à vos cartons, certaines communautés fermées (Arabian Ranches, Spring, Lakes…) ainsi que des immeubles situés dans les quartiers branchés de Dowtown et de la Marina demandent un Move-in Permit ou un dépôt de garantie au moment du déménagement. Certains promoteurs immobiliers peuvent également vous demander un certain nombre de pièces justificatives : copie de votre ID, du contrat de location ou encore le dernier reçu du paiement des services charges (qui devra être fourni par votre propriétaire).   Une fois votre permis en poche, il ne vous reste plus qu’à déménager. Si vous habitez déjà Dubai, voici quelques sociétés de déménagement que vous pouvez contacter pour établir un devis :   - Grospiron Middle East - Dubai Site web : ICI  Christine Rizzato-Corcodylos Tel. : +971 (0)54 584 93 17 Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_947f4c70", 1); ou emailProtector.addCloakedMailto("ep_47390620", 1);  Visionner la vidéo Interview Out of the Box   -  AGS déménagement.  Site web : ICI Tel : +971 4 454 1531 ou +971 4 818 3147    - Amwaj Packers and Movers. Spécialistes des déménagements en local sur Dubai, Sharjah et Abu Dhabi.  Site web : ICI Tel : +971 55 447 5112 Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_de9a23ef", 1);    - Easytruck Moving and Storage. Ils peuvent tout gérer de A à Z, de l’emballage de vos meubles à leur installation.  Site web : ICI Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_b57abb12", 1);  Tel : +971 4 870 6672   Pour comparer les différents professionnels sur le marché, vous pouvez également utiliser Servicemarket.com. Ce site dénichera pour vous les meilleurs devis selon votre situation : quantité et poids des meubles, emballage de vos biens, utilisation plus ou moins longue d’un garde-meuble…    Nous vous souhaitons bon courage dans vos recherches !   Pour les personnes qui arrivent à Dubai, nous vous recommandons de lire les articles suivants : - S’installer et vivre à Dubai : tout ce qu’il faut savoir  - Quel est coût de la vie à Dubai ?  - Nos conseils pour réussir votre emménagement à Dubai - Recherche d'emploi : tout ce qu'il faut savoir !     Merci à Aurélie Cloix de Property Hunter Dubai, pour ses informations précieuses.   Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de PROPERTY HUNTER DUBAI   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
Après bientôt 8 semaines de home schooling, Emmanuel Gauthier - Directeur du primaire à la Swiss International Scientific School de Dubai - nous livre son retour d’expérience sur la mise en place de l’enseignement à distance pour les élèves (et leurs parents) du primaire de la SISD. Il nous explique la manière dont l’école s’est organisée pour continuer à accompagner au mieux les enfants dans l’acquisition des apprentissages ainsi que les challenges qui ont dû être relevés ces dernières semaines.     1/ Comment avez-vous organisé le home schooling depuis le 22 mars dernier pour les élèves du primaire ?  Tout a débuté le 3 mars dès que l’annonce des autorités a été rendue officielle. Très vite nos équipes se sont réunies ; la direction, bien sûr, mais aussi les coordinateurs et les professeurs afin de planifier l’apprentissage à distance au mieux pour, initialement, deux semaines. Nous avons eu des vacances de Printemps plutôt actives, nous avons continué à peaufiner nos préparations et avons très vite développé une approche cohésive et structurée, basée sur une définition claire des rôles et responsabilités de chacun (enfants, parents, professeurs et directeurs), une logistique très efficace et surtout une approche pédagogique qui se devait d’être alliée à des considérations primordiales autour du bien-être. La décision la plus symbolique et fondatrice fut de s’assurer que les leçons auraient toutes une interaction.    2/ Et d’un point de vue pratique :   - Combien d’enfants en primaire suivent actuellement l’école à la maison ? Absolument tous les élèves de primaire prennent part à cet enseignement. Ceci est vraiment impressionnant et témoigne de la résilience fantastique dont font preuve nos élèves, une des valeurs inculquées dans notre programme IB, et qui reflète bien la qualité de notre programme. Je ne suis pas naïf et je me doute bien que certains ici où là se sont octroyés un petit jour de repos ou deux, mais, je peux l’affirmer : il n’y a pas de décrochage significatif dans la Primaire à SISD.    - Quels sont les outils/ plateformes informatiques que vous utilisez ? Notre plateforme d’entrée est Teams, le système de visioconférence de Microsoft, à partir de laquelle les enfants (et leurs parents !) accèdent au matériel éducatif préparé par les professeurs sous formes de présentations, vidéos pré-enregistrées et autres documents et liens interactifs. Le programme de la semaine est présenté en direct aux élèves avant le début de celle-ci et le programme du jour suivant est exposé la veille. Les enfants alternent ensuite les activités prévues en ligne ou hors ligne, seuls ou en petits groupes. On leur demande aussi de poster le résultat de leurs travaux sur SeeSaw, ce qui leur permet de se constituer un portfolio en ligne qui est utilisé par les professeurs pour noter et conseiller les élèves en rajoutant des commentaires écrits ou audio.    3/ Quel est le déroulé type d’une journée pour un élève scolarisé à la SISD ?  La journée commence à 8h20 par une visioconférence entre tous les élèves et leur professeur. Cette rencontre du début de journée est essentielle pour maintenir le contact entre les enfants d’une même classe qui est vital selon toutes les recherches menées sur le sujet. Ensuite, les enfants enchainent sur deux leçons avant d’avoir une récréation, moment où l’utilisation de l’écran est déconseillée. Puis il y a une autre leçon avant la pause déjeuner et ensuite une dernière leçon avant la sacro-sainte activité quotidienne de sport – autre élément absolument indispensable et très populaire dans ce contexte !   4/ En tant qu’école bilingue, comment avez-vous organisé l’enseignement des deux langues pour les élèves ? En fait, rien n’a vraiment changé ! Le programme bilingue continue tout bonnement. Néanmoins, un soutien encore plus personnalisé et particulier est offert aux enfants qui en ont particulièrement besoin. Nos professeurs de soutien sont très proactifs et assistent notamment les parents qui n’ont peut-être pas une maitrise parfaite de la seconde langue afin d’aider leurs enfants.   5/ Attachez-vous une importance particulière aux élèves qui sont sur des années charnières (apprentissage de l’écriture/lecture ou passage au collège) ? Bien sûr. Comme indiqué précédemment, les professeurs de langues sont très présents et interviennent régulièrement auprès des enfants qui éprouvent des difficultés. Nous utilisons de nombreuses ressources afin d’assurer la continuité de l’apprentissage. Une attention particulière est portée auprès des plus jeunes élèves au niveau de l’acquisition des deux langues avec un focus notamment sur la lecture et l’écriture. Nous proposons davantage de séances en direct, souvent en groupes restreints pour augmenter la personnalisation. Pour les plus grandes classes, celles concernées par l’accès au secondaire à la rentrée prochaine, nous avons un programme très ambitieux de transition en totale collaboration avec nos collègues du secondaire. Nos élèves du Grade 5 suivent déjà des leçons prodiguées par leurs professeurs de l’an prochain, par exemple. Nous leur apportons aussi un soutien émotionnel appuyé afin de les préparer au mieux à cette échéance.   6/ Comment allez-vous évaluer l’acquisition des apprentissages des élèves sur la période ? Existe-t-il des initiatives pour accompagner les élèves qui pourraient être en difficulté dans certaines matières ou qui sont en perte de motivation ? Nous continuons à évaluer l’acquisition de l’apprentissage de manière assez traditionnelle. Comme expliqué plus haut, les professeurs sont en contact quotidien avec les enfants. Ils ont accès à tous leurs travaux afin de les évaluer et surtout de les guider dans leurs futurs apprentissages. Néanmoins, le contact direct dans la classe avec un professeur demeure irremplaçable, c’est certain. Grâce à cette approche très personnelle, nous sommes en mesure de remarquer tout de suite un élève en difficulté. Si un tel cas est noté, une série de mesures entre en action avec l’intervention des équipes du département de l’inclusion mais aussi de nos aides-enseignantes. Notre formidable équipe pastorale est aussi très à l’écoute et une aide psychologique peut être mise en place si besoin. Mais le plus important est de tout mettre en œuvre pour que ce décrochement ne se produise pas. Un grand nombre d’initiatives est mis en place pour entretenir la motivation : des projets pour stimuler la créativité (la semaine de la littérature et la journée de la Terre ont par exemple été l’occasion de réunir les familles avec des projets communs et spectaculaires), des activités très variées dans les disciplines traditionnelles, tels que les mathématiques et les langues, ainsi que dans les domaines plus artistiques comme la musique et les arts plastiques. Nous célébrons aussi les petits et grands succès des uns et des autres lors de notre assemblée hebdomadaire virtuelle.   7/ Comment les équipes pédagogiques et la direction travaillent-elles ensemble dans cette situation particulière ? Gardez-vous un contact régulier avec les parents ? Vous savez, une de nos 4 valeurs fondamentales est ‘togetherness’, l’unité et le vivre-ensemble. Alors nous nous devons d’être dignes de nos valeurs ! Entre les différentes sections de l’école, nos relations de travail continuent très fréquemment, de la planification au niveau des grades jusqu’aux réunions en visioconférence entre la direction et les professeurs. Aussi, mon équipe de direction et moi-même appelons nos collègues ‘juste comme ça’ pour se parler et prendre des nouvelles régulièrement. Quant au contact avec les parents, ils sont quotidiens, je vous l’assure ! L’assistance et la participation des parents dans notre programme d’enseignement à distance a été jugée comme un atout dès le début et nous avons choisi d’accueillir cette participation avec enthousiasme. Ce mois-ci, nous allons avoir nos rencontres parents-professeurs, comme prévues initialement. La direction rencontre et échange avec les représentants des parents très souvent. Cette collaboration est fructueuse.   8/ Avez-vous un retour des parents et des élèves sur ces premières semaines de home schooling à la SISD ? Oui. Nous avons des retours quotidiennement. Nous avons aussi consulté les enfants, les parents et les professeurs à l’aide de questionnaires. Leur retour a été très utile afin d’affiner notre programme. Il est à noter que le commentaire le plus manifeste et le plus positif de nos parents a été adressé à nos enseignants et à leur dévouement.  Ceci m’a rendu particulièrement fier tant je connais leurs qualités et leur professionnalisme, dans cette situation plutôt complexe pour eux aussi.   9/ Comment faites-vous vivre les quatre valeurs principales (Bilingual, Excellence, Sustainability, Together) de la SISD à distance ? Des initiatives sont-elles mises en place ? Nos valeurs ne nous quittent jamais, même dans ces temps compliqués. En fait, elles nous sont d’un grand support. Le bilinguisme fait partie de notre ADN et le programme continue tout à fait normalement avec quelques retouches. L’excellence est aussi la norme dans notre enseignement. Nous avons créé sur Teams des canaux d’extension où les enfants peuvent accéder à des projets et matériels éducatifs un peu plus avancés. Nous la célébrons aussi à travers les étudiants de la semaine qui sont identifiés par nos enseignants et récompensés virtuellement lors d’une présentation offerte à tous.  La durabilité est également présente tant dans notre pratique journalière qu’à travers des projets offerts chaque semaine par notre coordinatrice du développement durable. Les enfants ont par exemple eu l’opportunité de créer des briques constituées de matériaux recyclables lors de la semaine de la Terre. Quant à notre unité, elle devient encore plus évidente car nous venons d’entamer cette semaine notre nouvelle unité d’apprentissage aux concepts communs à tous les Grades. Tous les enfants, les enseignants… et les parents vont pouvoir échanger leurs impressions et partager le résultat de leurs recherches (la fameuse inquiry du Baccalauréat International) ensemble.   10/ Comment envisagez-vous la reprise (physique) de l’école au sein de la SISD ? D’un point de vue logistique, nous serons prêts ; nous sommes déjà en train de planifier précisément cet aspect-ci, même si, nous patientons en attendant de mettre en  œuvre les instructions des autorités. Personnellement, et je ne pense pas être le seul, j’envisage le retour de nos professeurs et de nos élèves avec une immense joie ! Nous serons tous très heureux de nous retrouver. Les élèves et les enseignants à qui je parle me le disent chaque jour. Notre magnifique école est toujours là et elle attend avec impatience de combler le silence avec les rires, les chahuts et les chants de tous !   Emmanuel Gauthier - Directeur de l'école primaire de LA SWISS INTERNATIONAL SCIENTIFIC SCHOOL de DUBAI     Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de LA SWISS INTERNATIONAL SCIENTIFIC SCHOOL DUBAI    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
La période que nous vivons a quelque chose d’exceptionnelle et chamboule en tout point notre routine. Nous devons nous réinventer et accepter temporairement de changer nos interactions sociales et notre manière de consommer. De nombreux entrepreneurs ou entreprises francophones l’ont bien compris en nous présentant de nouvelles offres et services adaptés à cette phase de confinement. Nous avons décidé de les mettre en avant chaque semaine dans cette rubrique !   Si votre entreprise francophone propose de la livraison ou des services pouvant s’effectuer à distance /en ligne, n’hésitez pas à nous envoyer vos offres « spécial confinement » à emailProtector.addCloakedMailto("ep_7f8aa4a0", 1);. #soyonsolidaires   1. LIVRAISON DE BONS PETITS PRODUITS :    Classic Fine Food, le fournisseur des meilleurs chefs et restaurants des Émirats livre désormais aux particuliers via leur e-shop Classic Deli ! Ils ont sélectionné pour vous 500 des meilleurs produits utilisés dans les restaurants gastronomiques à des prix imbattables.    Les best-sellers du moment : la Burrata des Pouilles, les steaks de Wagyu, le poulet jaune élevé au maïs, les avocats , les fraises de Guariguette ou encore la cuisse de canard !   Offre : 50 AED offert sur tout le site avec le code promo DM50 pour vos commandes de + de 300 AED   Pour commander : classicdeli.market Livraison : commandez avant 15 heures pour être livré le lendemain sur tous les Émirats.     Laissez-vous tenter par les bons produits du terroir Français que vous propose MyButcher. Viandes et charcuteries venant tout droit d'Anjou chaque semaine, retrouvez également les succulents produits NOIR DE BIGORRE, les saucissons de MAISON MAYTE de St Jean le Vieux. En complément de votre commande de viandes, MyButcher proposent également les pains et bons produits de David Croiser Boulangerie.   Offre : 10% de réduction sur les viandes et charcuteries venant tout droit d’Anjou, avec le code promo CONFINES   Pour commander : sur www.mybutcher.ae avant le dimanche 22h car les commandes sont envoyées chaque lundi matin très tôt, pour une réception des produits le dimanche suivant. Livraison : avec leur propre camion frigorifique : sur Dubai le Dimanche ou lundi, sur Abu Dhabi le lundi ou mardi et les jours suivants pour les autres Émirats.     L’épicerie en ligne maisonduffour.com propose en plus de sa gamme historique de volailles Label Rouge, fruits & légumes bio, et produits non-halal, des produits tels que les œufs bio et locaux, pavés de saumon et saumon fumé.   Nouveauté à tester : la nouvelle gamme de boulangerie/viennoiserie surgelée ! Des pains et baguettes fabriqués à partir de recettes d'un Meilleur Ouvrier de France ainsi que des croissants et viennoiseries pur beurre AOC Poitou-Charentes.   Offre : -20 % sur le Comté 18 mois de toutes les tailles (du 100 gr à la pièce d'un kilo !) avec le code promo DM-2020   Pour commander : maisonduffour.com Livraison : du dimanche au jeudi - le lendemain pour les commandes passées avant 15h. Elle se fait désormais "sans contact" : le livreur dépose le paquet devant la porte, se recule à plus d'un mètre après avoir toqué à la porte pour laisser le client récupérer sa commande.   Paiement : il est fortement conseillé de payer par carte sur le site. Le cash à la livraison est toujours accepté mais il est recommandé de faire l'appoint et de le glisser dans une enveloppe pour éviter tout contact.     Le bistro et traiteur Odéon propose l'offre "Daily Delivery Food" qui permet de se faire livrer des plats faits maison (lasagnes, hachis parmentier...) qui peuvent être conservés jusqu'à 3 jours dans votre réfrigérateur, ou congelés pendant 1 mois; à -15 % à la première commande, puis des discounts en fonction du montant de la commande (-5 %, -10 %, -15 %).   Offre : Mais actuellement, ils vous offrent de superbes promotions sur de bons produits à cuisiner tels que de la viande Wagyu, du carré d'agneau, du poulet de Bresse à ou encore du fromage avec des réductions pouvant aller jusqu'à 60%. Nouveauté cette semaine : ils proposent du poissons et des fruits de mer !   Pour commander ou recevoir la "market list" chaque semaine : via WhatsApp 056 874 5424  Paiement : en cash ou par carte bancaire à la livraison.      2. LIVRAISON DE BONS PETITS PLATS PREPARÉS :      L’équipe de Matthieu Vianney, chef 2 étoiles à Lyon, a élaboré pour son restaurant sur La Palm Rue Royale un menu « livraison ». Pour l’occasion, vous avez le choix entre :  - les Menus Gastronomiques à la Maison à des prix plus attractifs qu’au restaurant - des formules Combos et sandwiches pour manger sur le pouce - des plats et salades à la carte - de délicieux desserts !   Offre : -25 % sur le menu avec le code promo DUBAIMADAMERRRG2020   Tous les soirs pendant le Ramadan, Rue Royale propose des menus iftar de 85AED à 220AED. Disponible en livraison.   Pour fêter l'Eid,  faîtes-vous livrer le Brunch du de l'Eid  pendant les 3 jours de 11h du maton à 22h à 195 AED par personne ( et 45AED pour les enfants)   A reserver avant le 23 mai à 20h.   Consulter le menu livraison : sur Instagram Pour commander ou recevoir le menu livraison ou du brunch : par téléphone au 04 241 2828 ou WhatsApp au 050 575 1361 Livraison : offerte à partir de 100 AED à La Palm, à Marina/JBR ou Tecom et à partir de 150AED dans les autres quartiers de Dubai.     3. COMMANDES - LIVRAISONS DE PAINS, VIENNOISERIES ET AUTRES  MA SÉLECTION maintient la livraison de pains et viennoiseries - frais et artisanaux, entièrement cuits prêts à consommer - TOUS LES JOURS avec 2 fournées par jour. Il vous suffit de commander la veille avant 11h.  Offres : livraison habituelle des autres produits avec des remises sur le caviar et dérivés (-10 à -20%) ; de nouvelles catégories (seafood, glaces artisanales vegan, chocolat) ; ainsi que d’autres produits spécialement proposés pour la période de confinement (chocolat à cuisiner, fromage).    Pour obtenir les brochures et passer vos commandes : par email à emailProtector.addCloakedMailto("ep_80aca641", 1); ou par téléphone/WhatsApp 052 563 3406 Livraison « sans contact » : tous les jours sauf le vendredi sur Dubai, Abu-Dhabi et Sharjah ; offerte à partir de 200AED de commande.  Hygiène : l’entrepôt TRANSCORP où sont stockés les produits (frais, congelés et ambiants) est régulièrement entièrement désinfecté et l’ensemble des véhicules de livraison répondent aux normes d’hygiène requises. Paiement : par virement à réception de votre facture.     4. LIVRAISON DE BOISSONS   Saba Kombucha, Kesako ? C'est une boisson à base de thé fermenté localement brassé. Elle contient une variété de vitamines, de minéraux et d’enzymes et on lui reconnaît de nombreuses vertus positives pour la peau, l'organe digestif ... Contrairement à tout autre Kombucha, Saba Kombucha utilise des ingrédients 100% « raw », biologiques, à faible teneur en sucre et non pasteurisés.    Offre : -15% au mois de mai avec le code promo Dubaimadame sur le site internet   Le Saba Kombucha est vendu par packs de 6 bouteilles de 500ml avec différentes saveurs (Hibiscus, Peppermint, Ginger Turmeric, Classic), à base d'herbes biologiques aromatiques qui sont sélectionnées par une herboriste française.   Pour plus d'infos : Instagram - Facebook - E-mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_eb167594", 1); Pour commander : sabakombucha.ae Livraison : Livraison gratuite dans tous les Émirats       Facilitez-vous la vie en vous faisant livrer de l’eau minérale française du bassin d’Arcachon ! La profondeur de la source agit comme une barrière géologique naturelle et offre à l'Eau Minérale des Abatilles des qualités exceptionnelles : zéro nitrate, pas de pollution, et une faible minéralisation facilement éliminée par l’organisme. Par sa composition rare et son goût unique, cette eau « Premium » servie dans de très belles bouteilles, est présente dans plus de 1500 restaurants en France et sur les tables de 13 chefs étoilés. De quoi garder une jolie table même pendant le confinement !   Offre : -10% sur la commande avec le code Dubaimadame. Disponible en eau plate et eau finement pétillante (en bouteilles en verre et en plastique recyclable).   Pour plus d'infos : Instagram Pour commander (2 cartons minimum) : par téléphone au 042699968 ou 056-945-9023 Livraison : gratuite à Dubaï, Abu Dhabi, Sharjah et Al Ain.  Du samedi au jeudi inclus. Pour toute commande avant 11h, livraison le jour même ! Après 11h, livraison le lendemain.     5. DECO & ECO   M2 Interiors Design vous propose des « Creative workshops » à la maison pour égailler votre confinement et votre intérieur. Thème du mois de l’atelier : Illuminez votre confinement.  Valérie et Jehanne vous propose un set de 3 jolies lampes lumineuses à réaliser chez soi seul(e) ou en famille. Les lampes, de tailles différentes, pourront être placées sur une table ou au sol pour un effet très cosy le soir grâce au jeu d’ombre et de lumière.     Livraison à domicile du kit complet avec tout le matériel nécessaire et le mode d’emploi : 150AED. Possibilité également de récupérer le kit à Arabian Ranches : 100AED.  Pour commander ou avoir plus d’informations : emailProtector.addCloakedMailto("ep_7a733ea1", 1);     By Valériane offre des créations textiles réutilisables pour une consommation plus responsable. Des solutions écologiques, économiques et pratiques que vous pourrez retrouver dans votre quotidien. Le concept 0 déchet : des « charlottes » pour couvrir les plats, des lingettes démaquillantes, des « sopalin » lavables, des mouchoirs mais également des oriculis (coton tige en bambou) et des serviettes hygiéniques.    Offre : Pour tout achat durant le confinement, un masque offert (fait main, double face, et lavable).    Pour commander : WhatsApp au 056 988 8834 - Par email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_549b85b8", 1); - Instagram et facebook  Livraison : DUBAI : Gratuite – ABU DHABI : 40 AED, les livraisons se font directement par By Valériane avec le minimum de contact. Tous les lundis et mercredis après-midi pour DUBAI et les mardis après-midi pour ABU DHABI.  Paiement : par transfert bancaire ou lors de la livraison.      Parce qu’il est important de se sentir bien chez soi en ce moment, Alexandra, décoratrice d’intérieur (décrouvrez sa maison d'expat) a eu l’idée géniale de créer un kit de survie pour familles confinées. Elle vous propose à travers un appel vidéo de vous aider à réorganiser une pièce de votre intérieur.  Êtes-vous prêts à désencombrer, alléger, optimiser, déplacer, redécorer ?   Offre : les 2 premières heures de consultation sont gratuites. Alors pourquoi s’en priver !   Pour contacter Alexandra : emailProtector.addCloakedMailto("ep_280ac303", 1); ou +971 56 440 4324 Site : ayi-designer.com Plus d'infos : @ayidesigner   L’enseigne déco, Soul & Tables, créée par deux belges et qui arrive tout droit de Singapour, propose un très beau choix de mobiliers de style scandinave contemporain et d’accessoires de qualité à un prix abordable.   Depuis Novembre, Soul & Tables a ouvert son site Internet aux Emirats et son showroom dans le quartier de Al Quoz. Vous y retrouverez les marques bien connues des amateurs de déco :  Ethnicraft, Notre Monde, The Grey House, Woven +, Siesta, Mae Woven.    Offres : 15% sur toutes les tables et 10% sur la collection Notre monde avec le code promo Dubaimadame     Pour commander en ligne : www.soulandtables.ae Pour en savoir plus, (re)lisez notre article dédié Livraison : livraison et installation dans tous les Émirats.   La jolie boutique de déco et accessoires pour enfants au Mercato Mall vient de réouvrir mais vous pouvez toujours commander en ligne tous les produits de l’e-shop ! On adore leur gamme papeterie très pratique en ce moment pour les loisirs créatifs et la collection « Do Your Homework » pour faire travailler vos bambins dans de bonnes conditions. Offre : pour tout achat de 250 AED, Caramel & Sun vous offre un Poster Géant de Dubai OMY à colorier ! De quoi occuper vos enfants après le « home schooling » et vous laisser un peu de répit pour respirer !   Pour commander en ligne : sur le site www.caramelandsun.com  Livraison : 1 ou 2 jours. La livraison est offerte à partir de 250 AED de commande.   6. LIVRAISON MODE FEMME Lemon Mint vous propose sa fameuse collection de Wraps. Un concept unique, original et innovant, combinant le côté pratique du paréo et l’élégance d’une jolie robe d’été, taille unique, pouvant se porter de 3 façons, offrant ainsi 3 styles différents. Shoppez online www.lemonmint.biz pour une livraison à domicile. Offre : -20% sur tout le site (hors collection maillots de bain DnuD) sur les UAE avec le code DUBAIMADAME jusqu’au 15 juin.   Pour plus d’infos : Instagram – Facebook      À la maison oui ! Mais pas en pyjama pour autant ! Maison Clad vous concocte des petits looks parfaits pour le confinement. Robes amples mais élégantes, chemise oversize mais tellement stylée ! Pantalon taille haute en soie pour un style cocooning chaloupé !    Offre : livraison gratuite pour toutes ! Une hésitation entre 2 couleurs ou 2 tailles ? Coralie vous concocte un colis sur mesure avec une sélection adaptée à vos besoins ! En fonction de votre style et de vos souhaits, elle glissera quelques pièces surprises dans votre colis ! Bien sûr : vous ne gardez (et ne payez) que ce qui vous plait ! Une expérience boutique dans votre salon !   Pour commander : par Whatsapp: 0564883732, sur Instagram ou sur l’e-shop (petite partie de la collection pour l’instant)   Livraison : gratuite  Paiement : par virement bancaire, cash à la livraison, par carte bancaire.    LA SUITE vous propose de continuer à faire du shopping sans vous déplacer et en toute sécurité, c’est très simple :
Suivez la page Instagram de La Suite, qui présente tous les jours des nouvelles sélections ainsi que les Highlights qui présentent les produits disponibles en magasin.   Offre : La livraison est gratuite pour les lecteurs de Dubai Madame. Pensez à dire que vous venez de notre part !   Pour commander et plus d'infos : par Whatsapp : +971 54 320 3760 ainsi que Instagram et Facebook      7. LIVRAISON MODE ENFANT     La jolie collection de la boutique Jules & Juliette est à découvrir également à domicile. Elle offre du prêt-à-porter filles/garçons du nouveau-né jusqu’à 10 ans. La ligne bébé, Petit Jul’s est en coton biologique.  Jules & Juliette vous propose en ce moment la livraison d’une Box avec une sélection de 15 articles à la taille de vos enfants. Vous avez 48h pour faire essayer tranquillement à la maison les pièces à vos petits, et ainsi ne garder que les pièces de votre choix.    Offre : Livraison de la box gratuite.   Pour en savoir plus ou voir la collection : le site internet - Instagram - Facebook  Pour commander via Whatsapp : +971 50 388 4758   Des articles bébés exclusivement bio et qui soutiennent deux causes : les orphelins à travers le monde via la marque From Babies With Love ainsi que le soutien aux abeilles en sponsorisant des ruches. Un achat responsable et engagé, des produits sains et de qualité!   Offre : -10% avec le code HAPPY-10 Pour en savoir plus ou voir la collection : le site internet - Instagram Livraison : gratuite aux UAE    Créé par une française, Yalla Kids! est une boutique en ligne de vêtements et d'accessoires de seconde main pour bébés, enfants et adolescents. Le showroom aux Lakes est actuellement fermé mais l'e-shop est toujours opérationnel !   Idéal pour habiller vos enfants, de la naissance aux jeunes adultes, à petits prix et avec des vêtements de qualité. Vous pouvez également profiter de cette période à la maison pour faire du tri dans les armoires de vos enfants et les revendre via Yalla Kids !   Offre : -10% sur votre commande avec le code DUBAIMADAME.   Pour commander : www.yalla-kids.com Livraison : dans tous les Émirats en 48h. La livraison est gratuite dès 50 AED d’achat avec le code NOSCHOOL (offres non cumulables)  Pour plus d'infos : Instagram - Facebook     8. LIVRAISON CHAUSSURES ET ACCESSOIRES FEMME     L'été et la liberté sont en chemin, alors faites-vous plaisir et commandez une jolie paire de sandales With My Sands. Très féminines, légères et ultra confortables, il y en a pour tous les styles. Que vous aimiez les cuirs naturels, les strass, les lacets ou lanières, courrez sur l’E-Shop, une promotion vous y attend ! N’hésitez pas à contacter Mathilde, la créatrice, si vous avez besoin de plus de conseils.   Offre : 15% de réduction sur toutes les collections avec le code DM-WMS jusqu’au 20 Mai minuit   Pour Commander : www.withmysands.com Livraison : le lendemain Pour plus d'infos : Instagram - Facebook    KeenBags vous propose une large collection de sacs de plage, cabas et pochettes imperméables, des modèles uniques créés a partir du tissu local, le guthra, et de grande qualité ! La Collection Été 2020 de KeenBags est désormais disponible en ligne. De nouvelles couleurs, beige sable, bleu et vert pour un été tout en douceur ! Découvrez les nouveautés sur son eshop : www.keenbags-collection.com.   Offre : Livraison gratuite sur les UAE avec le code DUBAIMADAME, offre valable jusqu’au 24 Mai 2020.   Pour commander : www.keenbags-collection.com Pour plus d'infos : Instagram - Facebook      La marque de bijoux fantaisie et créateur basée sur les Émirats, Mo De Sel peut livrer ses jolies créations à domicile. Ce n’est pas parce qu’on est confinée que l’on n’a pas le droit de se faire belle ! C’est aussi le bon plan pour faire un beau cadeau à une copine ou sa petite femme.   Offre : - 10% de réduction sur toute la collection.   Pour en savoir plus ou voir la collection : Instagram  Livraison : gratuite sur tous les Emirats. Pour commander : via WhatssApp au 056 466 2829   Scarabée, vous propose une belle gamme de cadeaux artistiques, dont la collection exclusive de figurines pop-art de l’artiste brésilien Romero Britto, des répliques de sculptures d’art, ainsi que des objets artisanaux locaux et d’Egypte.  La collection de bijoux allie modernité et tradition : Bijoux en argent, faits main, avec des phrases ou poèmes en calligraphie arabe. Ainsi que des bijoux fantaisie de créateurs français   Offre : livraison à domicile gratuite.   Pour commander : www.scarabee-uae.com Pour plus d'infos : facebook - Instagram      9. FORMATIONS EN LIGNE   Culture Emulsion Experience vient de lancer un éventail d’accompagnement personnel en ligne, pour les adolescents et adultes, avec pour but un développement personnel ou professionnel, toujours sur-mesure ! Disponible en français et en anglais.   Par exemple des formations en ligne d’une heure depuis votre canapé sur le thème « Parlons mieux, Parlons bien ! ».  Elles ont pour objectif d’aider les personnes qui le désirent à prendre la parole en public.  Pour qui ? La formation s’adresse notamment aux élèves de première et de terminale pour les aider à se préparer au grand oral du baccalauréat sur la base de cas réels ou proposés.    Offre : le premier cours est gratuit et il n’y a pas de minimum de séances. Pour connaitre toutes les formations disponibles : cliquez ici. Pour plus d’infos : via email à Stéphane BrismontieremailProtector.addCloakedMailto("ep_bc5d97d5", 1);   10. COACHING - BIEN ÊTRE A DISTANCE    L’expatriation entraine un changement de vie personnelle et donne l’opportunité à chacun(e) de nous de faire un point sur sa vie, ses projets, son couple, sa carrière... Pendant cette période de confinement, pourquoi ne pas se lancer et démarrer un coaching à distance ?   Emna Boubaker, Executive Coach propose de l’accompagnement à distance par téléphone, zoom ou Skype pour du coaching, du développement personnel ou de l’accompagnement à l’entreprenariat.   Offre : - 25 % de réduction sur le prix des séances avec le code promo Dubaimadame. Pour plus d’infos : contactez Emna au 052 145 9730   Nathalie Ferron est coach PNL, psycho énergéticienne et Hypnologue. Elle propose un accompagnement 100% online pour les personnes qui souhaitent profiter de cette période de confinement pour apprendre à mieux gérer leurs émotions, leurs stress ou encore l'expatriation en général.   Offre : - 20% pour les lecteurs de Dubaimadame.   Pour en savoir plus : consultez le site internet  Pour la contacter :  05 513 11053   Pour accompagner au mieux ceux qui en ressentent le besoin pendant cette période de confinement, Angela propose des séances de sophrologie individuelles en ligne à destination des adultes, adolescents et enfants à partir 8 ans. Que vous ayez besoin de chasser les pensées anxiogènes, de calmer d'éventuelles angoisses, ou tout simplement besoin d'un moment de bien-être...chaque séance dure 1 heure, comme une séance ordinaire, à la différence que nous restons chacun chez soi !   Comment procéder ? - Contacter Angela pour convenir d'un créneau horaire pour votre séance, ainsi que pour les détails de règlement.  - Les séances se font via l’application Zoom (à télécharger au préalable), à votre convenance.   Offre : - 20% pour les lecteurs de Dubaimadame.   Pour en savoir plus : site internet - Facebook - Instagram  Pour la contacter : par téléphone +971 50 664 8165     11. TOILETTAGE D'ANIMAUX A DOMICILE    L’entreprise francophone de toilettage d’animaux à domicile « Happy Puppy Grooming Boutique » vous propose de s’occuper de l’hygiène de vos animaux de compagnie pendant le confinement. Avec leurs vans, ils parcourent la ville et viennent jusque devant chez vous. Toutes les mesures de sécurité et d’hygiène des équipes sont renforcées : port du masque, lavage de mains régulier, distance de sécurité avec les clients…   Offre : -15% sur tous les services avec le code promo Dubaimadame.   Plus d’infos : consultez le site internet Paiement sans contact : par carte ou virement bancaire. Pour prendre rdv : via téléphone ou what’s app au 055 559 6560      A SUIVRE…   Si votre entreprise francophone propose de la livraison ou des services pouvant s’effectuer à distance /en ligne, n’hésitez pas à nous envoyer vos offres « spécial confinement » à emailProtector.addCloakedMailto("ep_dde3dc6a", 1);.  #soyonsolidaires     N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
Après les jeux olympiques de Tokyo, la pandémie du nouveau coronavirus et la mise à l’arrêt d’une grande majorité de pays auront eu raison de l’ouverture de L’Exposition Universelle de Dubai, initialement prévue en octobre prochain. Les États Membres du Bureau International des Expositions (BIE) ont approuvé, ce lundi, le report de l’Expo 2020 du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022. La France a soutenu cette décision qui aura de nombreuses implications tant du point de vue économique, logistique qu’humain.   Nous avons interrogé Erik Linquier - Commissaire général de la France à l’Exposition universelle 2020 Dubaï 2020 et Président de la COFREX – qui nous livre ses premières réactions et sa vision pour préparer au mieux le Pavillon France à cette nouvelle échéance et aux enjeux post-pandémie.   1/ Deux tiers des États Membres du BIE viennent de se prononcer en faveur du report de l’Exposition Universelle 2020, la France soutient également cette décision. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?  Depuis le mois de mars, le caractère imprévisible de la propagation du Covid-19 a entrainé de nombreux pays à fermer leurs frontières pour une période indéterminée, tandis que les instances de l’OMS alertaient sur l’accélération de la pandémie. La santé de toutes les populations et personnes impliquées dans cet évènement est la priorité absolue. C’est pourquoi dans cette conjoncture, et après avoir consulté très largement les instances compétentes (OMS, experts, médecins, etc.), il est apparu que toutes les conditions n’étaient pas réunies pour garantir la santé de tous, visiteurs comme personnel sur place. Ainsi, déjà plus de deux tiers des États Membres du Bureau International des Expositions (BIE), l’Expo 2020 Dubaï, le Gouvernement de Dubaï et l’ensemble des pays participants, dont la France, ont donc pris la décision de reporter d’une année la tenue de l’Exposition universelle.  La France salue la décision collective de reporter l’Expo 2020 Dubaï, qui sera l’événement incontournable de 2021 de toutes les nations pour mettre en commun toutes les énergies, les innovations, et trouver ensemble des solutions aux enjeux environnementaux, sociaux, économiques et sanitaires.   2/ Comment les équipes de la COFREX* vivent-elles ce changement de date ? Comment allez-vous vous réorganiser ? *La COFREX (Compagnie Française des Expositions), est chargée de l’organisation des participations françaises dans les Expositions universelles et internationales, et notamment du Pavillon France à l’Expo 2020 Dubaï.  Le report de l’Expo 2020 est un grand défi à relever. Jusqu’à l’ouverture en 2021, toute l’équipe de la COFREX maintiendra son implication sur le projet du Pavillon France à l’Exposition universelle de Dubaï, et son engagement pour faire de cet évènement un rendez-vous mémorable et unique. Nous nous adapterons au nouveau calendrier et allons optimiser ce temps supplémentaire pour porter une attention encore plus particulière à l’expérience des visiteurs, à la programmation, à la communication, etc.   3/ Concrètement, le report de l’Expo entraine quels impacts économiques et humains pour le Pavillon France ?  Le budget de la participation française à l’Exposition universelle de Dubaï s’élève à 28 millions d’euros, dont 19,76 millions d’euros par une dotation de l’État. Il est important de rappeler que cette dotation est légèrement inférieure à celle investie en 2015 à Milan, dans un contexte où les coûts notamment de construction comme d’exploitation à Dubaï sont de 30 à 40 % supérieurs à ceux de Milan. De plus, et ce depuis le lancement du projet du Pavillon France, la logique d’un partenariat public-privé est très vite apparue, tant pour le financement que pour l’apport de contenus.  Ainsi, dans le contexte de report que nous rencontrons, nous poursuivons nos échanges avec de nouvelles entreprises et collectivités qui souhaitent s’associer au Pavillon France pour incarner elles-aussi le savoir-faire et l’innovation françaises à l’Exposition universelle.   ↪ Pour en savoir plus sur nos partenaires   4/ Pouvez-vous nous parler du nouveau planning de construction et d’aménagement du Pavillon France, notamment pour la scénographie qui devait débuter cet été ?  Le report d’un an de l’Expo 2020 va naturellement affecter la construction du Pavillon France et certains retards sur le chantier risquent de survenir à cause du Covid-19. En effet, cette crise a des conséquences sur les délais allongés quant à la production et la livraison de certains matériaux. Par ailleurs, pour protéger la santé des ouvriers du chantier, ceux-ci ne peuvent pas être aussi nombreux en raison de la distanciation sociale nécessaire.  Nous travaillons avec notre constructeur Besix depuis le début de la crise sanitaire pour étudier les modalités de mise en œuvre d’un report de la date de livraison du Pavillon. La livraison initialement prévue pour cet été sera désormais liée à l’organisation du chantier et aux mesures décidées par les autorités émiraties en matière sanitaire, notamment pour les salariés travaillant sur le site.  Quant aux travaux de scénographie, la COFREX intègre la décision du report et va adapter son planning en conséquence avec ses partenaires qui coconstruisent la scénographie à nos côtés.    5/ Allez-vous devoir revoir les normes sanitaires au sein du Pavillon pour la sécurité des visiteurs ? A ce jour, notre priorité est la sécurité et la santé des employés sur le chantier du Pavillon France. Depuis le début de la crise sanitaire, cette sécurité passe par la mise en place de toutes les mesures barrières nécessaires prévues par le gouvernement émirien et de l’Expo 2020 pour garantir la santé des travailleurs. En ce qui concerne l’évènement qui se déroulera du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022, nous suivrons l’évolution de la situation sanitaire au niveau local et mondial et nous mettrons en place les normes sanitaires recommandées par les Emirats et l’Expo 2020 sur le Pavillon France pour garantir la sécurité et la santé de tous les visiteurs.   6/ Allez-vous retravailler les animations et les thématiques qui seront abordées au sein du Pavillon France par rapport au Covid-19 en abordant peut-être certains thèmes qui n’étaient pas prévus initialement ? Le but d’une Exposition universelle est de sensibiliser et trouver des solutions aux plus grands défis de notre époque. Ainsi, la thématique de l’Expo 2020 Dubaï « Connecter les esprits, Construire le futur » est plus que jamais d’actualité. Pendant six mois, tous les pays du monde seront réunis pour réfléchir, proposer et mettre en œuvre des solutions concrètes au service de l’humanité.  A l’aune de cette crise sanitaire, cette thématique n’est dès lors plus une proposition, mais un impératif. Ainsi, la France se fera l’écho de cette nécessité, et nous avons engagé un travail avec nos partenaires et parties prenantes pour réinventer la programmation du Pavillon France face aux enjeux actuels.    7/ Restez-vous optimiste quant au déroulement de l’Expo Universelle et sur les chiffres de fréquentation ? Les données actuelles concernant les projections de fréquentation des visiteurs à l’Expo sont non seulement insuffisantes mais trop fluctuantes pour avoir des données stabilisées sur la fréquentation. Ainsi à ce jour, l'objectif d’accueillir 25 millions de visites reste donc inchangé, et les hypothèses de fréquentation pour l’année 2021 ne pourront être esquissées qu’à partir de juin/juillet 2020 en fonction des premiers retours en sortie de crise.  Les autorités émiriennes souhaitent par ailleurs maintenir la dynamique de l’Expo, et ont démontré leur capacité à apporter leur soutien à l’ensemble des pays exposants afin d’organiser un événement de référence qui fera date dans l’histoire de la fédération, en particulier à l’occasion des célébrations du cinquantenaire.  De notre côté, nous resterons pleinement engagés à jouer notre rôle pour faire de l’Exposition universelle un événement mémorable et unique, qui puisse être vécu et apprécié par tous.    Erik Linquier - Commissaire général de la France à l’Exposition universelle 2020 Dubaï 2020 et Président de la COFREX   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
Si vous possédiez une enveloppe, disponible là tout de suite, qu’en feriez-vous ? Pour une écrasante majorité, vous investiriez dans la pierre ! Et on vous comprend : de tous les investissements, l’immobilier est le chouchou des Français. Culturellement, même traditionnellement ancré dans les mœurs, il continue de séduire ; autant pour assurer l’avenir de ses enfants que pour constituer sa retraite… Un seul bémol persiste, vous êtes aujourd’hui expatrié, et ce statut nécessite de vous faire accompagner pour éviter les mauvais choix, et optimiser vos investissements ! 
Nous avons rencontré Laurence Peney, Directrice commerciale de Equance, elle nous explique tout.   Expatriés, des besoins particuliers  Bien que sur le papier, il semble « qu’il n’y ait qu’à trouver la pépite » ; l’investissement depuis l’étranger comporte son lot de difficultés : 
 - Vous avez un statut qui ne rentre pas dans les cases de l’administration française ; 
 - vous allez être confrontés à la distance et tout vous semble très lointain : il faut se l’avouer, vous ne connaissez pas (ou plus) le marché ni tous les rouages de la fiscalité française ; 
- vous n’avez pas assez de temps à consacrer à l’ensemble des démarches de recherches, de sélections ; 
- vous n’êtes pas sur place pour rencontrer vos interlocuteurs (agents, promoteurs etc.), visiter les biens, et pouvoir contractuellement avancer et finaliser  (notaires, artisans etc.) Tant d’obstacles, qui, même avec une capacité financière intéressante, vous amèneront surement à renoncer à vos investissements.   Un accompagnement complet et sur-mesure Que vous soyez expatriés aux Émirats ou dans toute la région, depuis des années, en transit, ou sur le départ : si vous cherchez à (ré)investir en France… c’est le moment de réfléchir à la meilleure option pour vous.
En effet, et quelque soit votre situation (expatriation ou impatriation), un investissement est un engagement important et fait partie intégrante d’une stratégie à long terme, comme l’explique Laurence : « C’est comme construire  les fondations d’une maison, plus elles vont être solides, plus longtemps vous aurez un toit au-dessus de votre tête ! »

Il est donc impératif d’étudier objectivement et professionnellement votre situation : entre vos rêves, la réalité, la conjoncture économique et vos besoins à plus ou moins long terme… la clé est de se faire accompagner ! « On vous aide à vous poser les bonnes questions et à prendre les meilleures décisions, en toute sérénité. » ajoute Laurence. Equance est un cabinet gestion patrimoniale, fiscale et successorale spécialiste de l’investissement immobilier (achat et vente) en France, et plus particulièrement sur Paris et Lyon grâce à l'Open Invest.   Laurence, expatriée à Dubai depuis plus de 8 ans, a créé dans ce cabinet une activité de  « chasse d’appartements » pour faire face à une demande grandissante de la part des expatriés. Son associé et époux, Laurent, as de la fiscalité française, soutenu par un réseau d’experts internationaux, a également rejoint l’aventure. Enfin, le trio de choc est complété par une chasseuse d'appartements professionnelle basée à Paris, en charge de trouver le bien qui correspond parfaitement à vos attentes. 
Celle-ci connaît la capitale comme sa poche et bénéficie d’un large réseau de connections facilitatrices de démarches.

 En résumé, vous avez la chance de bénéficier de l’union de 3 compétences clés complémentaires pour vous accompagner tout au long du processus de votre investissement.   Investir en toute confiance : en 5 étapes ! - Vous rencontrez Laurence lors d’un premier RDV à Dubai, par Skype, ou éventuellement en France.
 - Laurence étudie votre situation patrimoniale  : solvabilité, capacité de financement, situation familiale etc.
 - Celle-ci vous livre ses recommandations et vous met en relation avec la chasseuse d'appartements.
 - La chasseuse récupère votre cahier des charges (besoins, zones de recherche, budget) et sélectionne les meilleurs biens sur le marché ou en off market .
 - Une fois le bien trouvé, Laurence reprend les rênes et s’occupe de chacune des étapes du montage de dossier. « Nous sommes là pour répondre à toutes vos demandes, et ainsi vous enlever tout le stress, et la charge administrative liés à une telle démarche. Le but étant de réaliser votre rêve tout en gardant les pieds sur terre… » conclut Laurence.
   Alors, prêts à sauter le pas ?

 Pour obtenir plus d’informations et prendre contact avec Laurence : emailProtector.addCloakedMailto("ep_17409525", 1); - En France : +33 6 80 02 30 19
 - A Dubai : +971 52 911 1334
 - Site : equance.com     Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de EQUANCE   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
Réservant toujours sa part de mystère quant à la date exacte de son commencement, le mois du Ramadan et ses pratiques associées constituent un temps fort du calendrier musulman. Emprunte de rites et de secrets, ne se dévoilant qu’une fois la nuit tombée, la vie locale s’éveille à la lumière des bougies lors de dîners partagés… Mais alors que retenir des pratiques à adopter ?  Résidant à Dubai depuis plusieurs années ou fraîchement installés, il est de notre devoir de faire preuve de tolérance et d’ouverture d’esprit lors de ce mois saint, très important dans la culture locale. Et cette année particulière s’accompagne de quelques aménagements et restrictions que chacun d’entre nous se doit de respecter pour le bien de tous.   Voici nos conseils pour vivre ce mois un peu spécial à Dubai, dans le respect, le partage et la sérénité en ces temps de Covid-19 :   Bien que vous soyez certainement en télétravail, vous pouvez féliciter vos collègues et amis musulmans par un « Ramadan Kareem » ! - Vos horaires de travail vont être adaptés : la loi veut que l’on travaille 2 heures de moins par jour. Ceci est valable pour tous les employés, qu’ils jeûnent ou non.  Les entreprises ne respectant pas ces horaires allégés peuvent être passibles d’une amende (article 65 du code du travail) ; à moins que l’employé lui-même veuille faire des heures supplémentaires, lesquelles seront alors compensées.   Iftar et Suhoor seront un peu particuliers puisque l’ensemble des restaurants et cafés seront fermés au public entre 22 heures et 6 heures du matin.  Retrouvez notre article : Ramadan à Dubai : notre sélection d'iftar à tester sur place ou en livraison ! Le reste de la journée, en plus des habituels aménagements prévus lors du Ramadan (service en intérieur à l’abri des regards), les restaurants ne pourront accueillir leur clientèle que dans la limite de 30 % de leur capacité et respecter toutes les mesures de distanciation sociale (2 mètres entre chaque table).  A noter que pour des mesures d’hygiène, les buffets et Shisha ne sont pas autorisés et seuls des couverts à usage unique seront proposés.   De même, les tentes généralement mises en place à cette occasion un peu partout dans Dubai ne seront pas de la partie – le gouvernement ayant annulé tous les permis d’installation. Ces moments de partage seront donc restreints au cercle privé (dans les maisons). Les autorités locales viennent d’autoriser les rassemblements dans la limite de 5 personnes maximum (famille proche) jusqu’à 22h.    De nombreux restaurants n’ont pas manqué d’adapter leurs offres aux circonstances en proposant des Iftar à la livraison. Comptez environ de 140 à 280 AED le menu pour deux personnes.   - Vous devez vous abstenir de manger fumer, boire en public, du lever au coucher du soleil. Attention aux aficionados du chewing-gum… et oui lui aussi est considéré comme nourriture : tout ce qui entre en contact avec la bouche est interdit ! Cela inclut votre voiture, la rue mais également les visio-conférences organisées avec vos collègues et/ou vos clients. En revanche ce que vous faites dans le cercle privé (maison ou chambre d’hôtel) ne regarde que vous. Attention aux athlètes, hydratez-vous bien avant votre séance de sport !    - Au niveau de vos tenues vestimentaires et de votre comportement en public, vous devez rester discrets : pas de décolletés ni de tenues trop sexy. Préférez couvrir vos épaules et évitez les robes trop courtes. D’autant plus pendant Ramadan, les démonstrations d’affection sont prohibées en public. De même évitez les insultes en public, et aussi les disputes : Ramadan est un mois saint et bienveillant… à ce niveau-là d’ailleurs, pourquoi s’arrêter au mois du Ramadan !?   Ces restrictions générales ne doivent pas être considérées comme des obligations injustes, imposées et subies.  L’idée ici est celle du respect : les non musulmans sont appelés à respecter leurs voisins musulmans ainsi que leurs croyances et à ne pas les tenter en mangeant et buvant devant eux pendant ce mois d’épreuve.   Le risque si l’on contrevient à ces règles : une bonne amende, voire même, dans certains cas « pour l’exemple » un passage par la case prison pour quelques heures.  Si vous êtes pris en état d’ébriété durant Ramadan en revanche les choses deviennent très sérieuses et vous risquez un minimum d’un mois de prison et une expulsion du pays.   Les fidèles s’adaptent aux circonstances   Afin de limiter les rassemblements, les Mosquées resteront fermées pour cette édition 2020, y compris le vendredi. Les autorités demandent aux fidèles de ne pas bouger de chez eux et encouragent le représentant de la famille (« l’homme de la maison »), de diriger les prières en récitant (ou lisant) les vers du Coran.    L'Autorité générale des affaires islamiques et des dotations a annoncé en parallèle la mise en place de plusieurs programmes et activités qui seront accessibles en ligne durant toute la période de Ramadan, notamment sur les réseaux sociaux. Des classes virtuelles d’enseignement du Coran seront également proposées sur le site de l’Autorité et via leur application mobile.  De son côté, le Conseil émirati des Fatwas a annoncé que toutes ses Fatwas seront publiées ligne en complément des émissions TV et radios.   Le Ramadan : un peu d’Histoire   Quelle est l’origine du Ramadan ?   Le Ramadan est avant tout le nom du 9ème mois du calendrier hégirien musulman, basé sur le calendrier lunaire : chaque mois commence après la nouvelle lune lorsque le premier croissant appelé « hilal » fait son apparition. Ce mois marque le début de la révélation du texte sacré au prophète Mohamed, aujourd’hui retranscrit dans le Coran.    Le Ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam, au même titre que la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. En arabe, la racine du mot ramadan signifie « chaleur intense », celle qui brûle les mauvaises actions et les pêchés.     Que symbolise ce mois ?   La période du ramadan est une période d’introspection où chaque musulman se recentre sur sa foi et la place de la religion dans sa vie. Chacun est appelé à prier et réfléchir aux actions mises en place pour être une personne meilleure dans sa vie et dans la société.   Pourquoi jeûner ?   Durant un mois, les musulmans* doivent pratiquer le jeûne complet, en arabe « saoum », c’est à dire s’abstenir de boire et manger de l’aube jusqu’au coucher du soleil. La consommation de cigarettes et les rapports sexuels sont également prohibés.   Le jeûne est une pratique spirituelle (que l’on retrouve dans d’autres religions) visant à priver le corps afin de réaliser que les besoins essentiels sont avant tout spirituels que physiques. Mais c’est aussi une vertu de solidarité et de charité (on se rapproche des plus pauvres), un défi face à soi-même et un moment de communion intense au sein d’une communauté religieuse et familiale. Le jeûne est brisé au moment du coucher du soleil lors de dîners festifs appelés « iftars », partagés tout au long de la nuit !   *Les malades ; les femmes enceintes ou qui allaitent ; les femmes ou jeunes filles en période menstruelle ; les voyageurs ; ainsi que tous ceux dont ce jeûne pourrait mettre leur santé en péril en sont exemptés.   Quand détermine-t-on la date du commencement du Ramadan ?   La date du Ramadan peut être fixée par les autorités islamiques locales ou traditionnellement par l'observation de la lune. Cette année le Ramadan a débuté le vendredi 24 avril.   Les mesures citées sont valables au jour de la publication de l’article et sont susceptibles d’évoluer.     Pour aller plus loin et en savoir plus sur l'aprés ramadan, rendez-vous sur notre article Dis mois Latifah, qu'est-ce que l'Eid ? N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !          Call Send SMS Add to Skype You'll need Skype CreditFree via Skype
Depuis quelques jours, les autorités de Dubaï nous ont annoncé une période de confinement total. Nous voilà officiellement coupé(e)s du monde extérieur. Cette annonce a ravivé un sentiment d’anxiété déjà bien présent depuis le début de la crise. Elle peut nous plonger dans l’incertitude et la peur du chaos. Tout notre quotidien est bouleversé avec l’impossibilité de se projeter.  Nos projets sont en suspens et nous ne pouvons plus, pour le moment, regarder vers l’avenir pour nous rassurer.    L’expatriation L’expatriation, que l’on soit seul(e) ou en famille, vient souvent bouleverser notre sentiment d’appartenance. Nous avons pour la plupart quitté notre famille d’origine, nos amis les plus proches, pour la promesse d’un avenir meilleur. Cet avenir est en soi porteur d’un sacrifice. Afin de pallier ce manque de repères, l’expatrié(e) cherche une reconnaissance plus importante dans le monde extérieur, une validation professionnelle et sociale qui doit compenser le manque laissé par le fait d’être loin des siens et de ses souvenirs.     Pour les familles, il est important que les enfants puissent évoluer dans un environnement propice. La perte de repères à Dubai est compensée par la possibilité de multiples activités extérieures dans un environnement serein et ensoleillé.   L’un des conjoints en profite souvent pour arrêter de travailler, passer plus de temps auprès de ses enfants et s’adonner à des activités laissées de côté par les contraintes de la vie d’avant.    La rencontre avec d’autres expatriés vient souvent achever ce processus d’adaptation, en nous rassurant sur notre capacité à créer du familier là où il en manque tant !  Petit à petit, la vie reprend ses droits et ce nouveau cocon, construit non sans effort, arriverait presque à nous faire oublier que nous sommes si loin de chez nous.   Le changement identitaire Il ne fait aucun pas de doute que l’avènement du nouveau coronavirus est venu bouleverser cet équilibre si durement conquis. Loin de nos proches, nous vacillons entre inquiétude et mélancolie.  Privé(e)s de nos rôles professionnels et sociaux, nous voilà tous confinés, seul(e) ou en famille, sans ces ressources extérieures si chères à notre équilibre. L’inquiétude du lendemain s’est installée et s’accompagne souvent d’un manque de visibilité sur notre devenir. On s’alarme pour notre avenir professionnel ou celui de notre conjoint.  La crise étant devenue mondiale, la possibilité d’un retour au pays d’origine n’est pas forcément synonyme d’une vie meilleure. On se sent comme en suspens …   Face à nos angoisses, nous ne pouvons recourir à aucun subterfuge pour nous changer les idées que ce soit une balade au bord de la plage, un café avec un(e) ami(e) ou un tour à la salle de sport…Tous ces plaisirs simples nous apparaissent aujourd’hui comme faisant partie d’un paradis perdu.  L’anxiété devient alors la réponse à cette incertitude quant à l’avenir, nous enlevant ce sentiment de sécurité si nécessaire à notre équilibre.    Pour certain(e)s, il faut aussi rassurer les enfants dont la routine a été chamboulée. Au plaisir - d’avoir enfin leurs parents rien que pour eux en début de confinement - s’est substitué progressivement une forme d’ennui et une incompréhension face à la durée du processus.   Mais qui va nous rassurer ?   La capacité d’un retour sur soi  Il est certain que la crise actuelle vient réveiller nos peurs les plus primaires.  Nous avons démontré, en nous expatriant, que nous sommes capables de nous adapter à un environnement totalement nouveau. C’est cette aptitude à créer du sens que nous devons puiser au fond de nous !   Il est important en ce moment (plus que jamais) de ne pas trop nous écouter. Nos pensées déterminent la perception de notre environnement. Il faut stopper ce flux d’idées qui risque de nous plonger dans une angoisse paralysante. Notre organisme en état d’alerte est à l’affût du moindre signe pour céder à la panique !    Il faut se poser et chercher ses ressources. Celles qui nous ont permis à plusieurs reprises dans notre vie, de faire face à des situations nouvelles sans nous effondrer.  Notre capacité à nous rassurer nous-mêmes est ici fondamentale. Elle est d’ailleurs présente depuis l’enfance. Petit(e)s, nous arrivions à nous endormir seul(e)s dans le noir, faisant appel à notre imaginaire et à des images rassurantes, qui nous faisaient tenir jusqu’au lendemain, avec la certitude que nous allions retrouver le monde et nos parents exactement comme nous les avions quittés la veille. …   Le nécessaire retour au calme Notre faculté au retour au calme est essentielle aujourd’hui. Oui, nous traversons une forme de nuit, peuplée de quelques cauchemars, mais elle va prendre fin et nous allons retrouver notre monde, certes quelque peu transformé. Il est tout d’abord important de protéger nos ressources et notre capacité de réassurance de tout intrus susceptible de réveiller l’anxiété. C’est une période où il ne faut surtout pas trop s’informer ! Lire et écouter les quelques informations du jour est amplement suffisant.  Un flux d’information continue est à éviter à tout prix pour ne pas réveiller notre système d’alerte, en quête de chaos.   Privé(e)s de toutes formes d’exercices physiques, il est impératif de se créer une routine pour bouger notre corps - ne serait-ce qu’une vingtaine de minutes par jour – en nous centrant sur notre intérieur. Il en va de même pour les enfants et les autres membres de la famille afin de vider la maison d’un trop plein d’énergie. Internet regorge de ce genre de cours et il y en a pour tous les goûts.   Il est important de créer une routine journalière alliant moments productifs puis de détente. Les enfants regarderont la télévision ou joueront parfois sur leur IPad plus que d’habitude, … Mais à circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles !  Il est important que chaque membre de la famille puisse s’octroyer des moments de paix ou il n’est pas en contact avec les autres, comme une possibilité de s’enfuir dans un monde imaginaire. On peut simplement ne rien faire, laisser son esprit vagabonder ou bien méditer, lire, écrire, peindre, etc. Peu importe, pourvu que ce moment soit calme et ressourçant !   Il faut également éviter les conduites compulsives comme le ménage à outrance, une surexposition à Internet et aux réseaux sociaux ou tout  autres comportements addictifs. Elles sont des stratégies sans fin qui renforcent en réalité le vide intérieur.  Il est impossible en confinement d’être productif tous les jours. Des émotions inhérentes à la situation vont forcément surgir et il ne faut pas chercher à les supprimer. Elles sont normales et les effacer ne fera qu’alimenter l’anxiété.    Enfin il faut croire… Croire en des jours meilleurs, comprendre que cette situation n’est que temporaire, que l’humanité s’est relevée à plusieurs reprises de choses bien plus graves que ce virus. Il faut prendre ce temps pour ce qu’il nous offre, la possibilité d’un retour aux choses simples, d’un retour sur soi.  D’un moment de pause où nous pouvons réfléchir à nos vies, aux erreurs du passé et aux promesses du futur. C’est aujourd’hui que nous construisons notre lendemain, et si nous survivons à cette crise en faisant appel à nos ressources internes, nous en ressortirons plus fort(e)s et prêt(e)s à affronter avec confiance les nouveaux challenges que nous réservent le futur !      Vanessa Bokanowski, psychologue, exerce au sein de la clinique The French Clinic (Dubai Healthcare city) En cette période de confinement, elle consulte également à distance sur Zoom. Contact : 04 429 8450 ou 056 948 7372     N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
Depuis la fermeture temporaire des crèches et des écoles début mars aux Emirats, les équipes de la crèche bilingue Le Petit Poucet se sont mobilisées afin d’assurer la continuité pédagogique de tous ses élèves.  Après avoir proposé tout au long des vacances de printemps un vaste programme d’activités ludo-éducatives afin d’aider les enfants (mais aussi les parents) à passer des vacances les plus divertissantes et amusantes possibles, l‘équipe pédagogique du Petit Poucet a mis en place son projet d’éducation à distance dès la petite section de maternelle. Explications !   Un apprentissage à distance de qualité et interactif   Le Petit Poucet, seule crèche bilingue à Dubai homologué par le KHDA et le Ministère de l’éducation, a décidé d’organiser dès la fin des congés scolaires un système d’enseignement à distance afin de maintenir le lien avec ses élèves de la petite section à la grande section de maternelle.  Le programme virtuel, déjà suivi par 90 d’entre eux, a pour objectif de délivrer sans interruption, les apprentissages nécessaires au développement et au bien-être des enfants. Il répond aux recommandations émises par le KHDA afin d’offrir un enseignement varié de qualité en fonction du niveau de chacun.    Les journées ont été rythmées pour faciliter le déroulement des apprentissages à la maison et pour que chaque enfant puisse garder un lien concret avec la crèche :  - Une classe en direct est organisée quotidiennement avec la maitresse, ce qui permet aux élèves de garder le contact avec leur enseignante et leurs ami(e)s comme le souligne Leila « Farida se connecte tous les jours car elle aime surtout pouvoir dire bonjour à sa maitresse et ses camarades ». La matinée est ensuite consacrée à l’apprentissage autour du programme du troisième trimestre. Différentes fiches de travail sont adressées via la plateforme Google Classroom. « Ma fille n’a que 2,5 ans et je suis vraiment surprise de tout ce qu’elle continue à apprendre avec sa maitresse Nadia durant cette période ». - Les après-midis sont axés autour du suivi des enfants avec notamment la révision des notions non-acquises ou non-comprises par les élèves soit par des d’activité d’éveil pour les plus petits.   Les élèves de moyenne et grande section continuent de profiter de l’enseignement bilingue français/anglais.   Des activités éducatives pour les petits… et les grands !   Les enseignements classiques sont complétés par de nombreuses activités par le biais de vidéos envoyées plusieurs fois par semaine : cours de cuisine, séance d’éducation physique et de zumba, travaux manuels ou encore cours de musique à travers la découverte et l’apprentissage d’un instrument. « Chaque week-end, nous suivons les vidéos supplémentaires partagées par la crèche car elles regorgent d’activités à réaliser en famille ! » explique Leila.   Pour les parents non francophones qui le souhaitent, Le Petit Poucet a mis en place des cours de Français Langue Étrangère (FLE) deux fois par semaine avec une enseignante diplômée. Une bonne idée pour les parents désireux de mettre à profit cette période de confinement pour apprendre une nouvelle langue.   L’ensemble du personnel administratif et des enseignantes sont disponibles et à l’écoute des besoins de chaque élève et des parents afin de faciliter la continuité pédagogique et le lien entre l’établissement et les familles pendant cette période exceptionnelle. C’est pourquoi, Le Petit Poucet a décidé d’ouvrir également leur programme d’enseignement à distance aux enfants non-inscrits à la crèche.    Si vous voulez en savoir plus sur le programme d’apprentissage à distance et les modalités pratiques, n’hésitez pas à contacter Le Petit Poucet soit par téléphone au +971 4 321 9399 soit par e-mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_0073b98c", 1);. Site Internet : lepetitpoucet.ae   Témoignage vidéo de parents : ICI  Témoignage vidéo d'un enfant : ICI     Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de LE PETIT POUCET   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
A l’heure de la pandémie, toute notre vie est bouleversée jusqu’à la sacro-sainte déclaration annuelle des impôts en France. Afin de vous permettre d’y voir plus clair sur les conséquences, Laurent Peney codirigeant d’Equance - société de Conseil en Gestion Privée Internationale - au Moyen-Orient nous explique les changements et les nouveaux dispositifs mis en place par le gouvernement français.   En raison de l’épidémie de Covid-19, les dates de la déclaration de revenus viennent d’être reportées par le gouvernement. Quelle est la nouvelle date pour les résidents français à l’étranger ? A quel moment, devrais-je m’acquitter de mes impôts ?   Le 31 mars dernier, Gérald Darmanin, Ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé la révision du calendrier de la déclaration pour 2020.  L’ouverture du service de télé-déclaration des revenus, initialement prévue pour le 9 avril, a été repoussée au 20 avril 2020. Les non-résidents disposent désormais jusqu'au 4 juin à 23h59 (heure française) pour déposer leur déclaration sur Internet et jusqu'au vendredi 12 juin 2020 à 23h59 pour la version papier. Bien entendu, si vous omettez de déclarer vos revenus 2020, l’administration fiscale sera en droit de vous adresser une demande d’information qui pourra le cas échéant aller jusqu’à un contrôle fiscal et en dernier recours prélever directement des sommes dues si elle possède suffisamment d’éléments pour évaluer vos revenus.    A l'issue de votre déclaration, l’administration fiscale vous transmettra début septembre votre nouveau taux de prélèvement à la source et procédera à l'ajustement du montant dû au titre de vos revenus 2019 en fonction des montants déclarés en juin 2020 et des acomptes déjà prélevés. En cas de variation substantielle de vos revenus au cours de l’année 2019 ou 2020, vous avez toujours la possibilité de moduler vos acomptes à la hausse comme à la baisse.     A noter enfin, que les non-résidents ne sont pas éligibles à la déclaration automatique prévue par la loi de finance 2020.    En raison de la prolongation de la durée de confinement, je suis dans l'impossibilité de rentrer aux Emirats. Quel est l'impact sur l’appréciation des critères de résidence fiscale ?   La Direction des Impôts des Non-Résidents vient de clarifier la notion de foyer fiscal et l’interprétation qu’il peut en être fait durant le confinement dû à la crise sanitaire du COVID-19.    Il a été précisé que, « pour l’application des dispositions […] de l’article 4 B […], le foyer s’entend du lieu où le contribuable habite normalement et a le centre de ses intérêts familiaux, sans qu’il soit tenu compte des séjours effectués temporairement ailleurs en raison des nécessités de la profession ou de circonstances exceptionnelles, et que le lieu du séjour principal du contribuable ne peut déterminer son domicile fiscal que dans l’hypothèse où celui-ci ne dispose pas de foyer. »   Ainsi un séjour temporaire prolongé au titre du confinement en France ou des restrictions de circulation n’est pas de nature à caractériser une domiciliation fiscale en France au titre de l’article 4 B du CGI précité.   Quels sont mes recours si j’ai des difficultés à payer mes impôts en France suite à une réduction de mon salaire ou une perte d’emploi aux Emirats ?   Si vous avez des difficultés financières provisoires et que vous n'êtes pas en mesure de payer votre impôt à l'échéance, vous pouvez demander, en fonction de votre situation, à bénéficier à titre exceptionnel, d'un délai de paiement.    Vous devez prendre contact avec le Service des Impôts des Particuliers Non-Résidents (SIPNR) à partir de la rubrique "Contact" de leur espace personnel sur impots.gouv.fr. Chaque demande est appréciée au cas par cas et doit être motivée par des éléments pouvant être justifiés par le contribuable (perte d’emploi, décès du conjoint, invalidité, maladie, etc.)    Sans réponse de l'administration dans un délai de deux mois la demande est alors considérée comme rejetée. La complexité de certains dossiers peut toutefois porter ce délai à 4 mois. Le contribuable en est alors informé par les services concernés avant l’expiration du délai de 2 mois.   En cas de baisse brutale d'au moins 30 % de vos revenus (salaires ou pensions), vous pouvez obtenir un étalement du paiement de votre impôt sur le revenu. En revanche, sont exclues les situations trouvant leur origine dans une baisse des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), des bénéfices non commerciaux (BNC), des bénéfices agricoles (BA) ainsi que les baisses de revenus patrimoniaux (revenus fonciers et de capitaux mobiliers).     La déclaration reste un passage obligé pour tous les français de l’étranger percevant des revenus de sources françaises. En cas de doute ou de difficulté, Laurent Peney, Equance se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches que ce soit pour remplir votre déclaration initiale ou formuler une déclaration rectificative de vos revenus des années précédentes applicable jusqu’à l’année 2016.   Pour obtenir plus d’informations et prendre contact avec Laurent Peney : emailProtector.addCloakedMailto("ep_79248707", 1); ou emailProtector.addCloakedMailto("ep_1c068965", 1); - A Dubai : +971 52 911 1334 - En France : +33 6 80 02 30 19 - Site : www.equance.com   Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de EQUANCE   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !         
Le nouveau coronavirus apparu il y a seulement quelques mois suscite de nombreuses interrogations tant sur sa propagation que sur les précautions que nous devons prendre au quotidien (au-delà des gestes barrières et de la distanciation sociale) même en période de confinement pour limiter les risques de contamination.  Dubaimadame, en collaboration avec le Dr Céline Pons – spécialiste en médecine familiale à Dubai et qui a travaillé en tant que représentante médicale pour le groupe de travail européen sur le SRAS et la grippe aviaire – répondent à 4 de vos questions.   1. Quelles mesures ont été prises aux Emirats pour dépister le Covid-19 ? Après avoir confirmé la fermeture des frontières et de toutes activités non essentielles, les Emirats ont lancé depuis quelques semaines une vaste campagne de dépistage du Covid-19 auprès des citoyens et résidents.  A ce jour* on compte 4 933 personnes infectées par le nouveau coronavirus et 648 195 tests ont déjà effectué. Selon le Worldometer, les Emirats ont un ratio d’environ 65 500 tests par million d’habitants et se classent ainsi en troisième position au niveau mondial.   Au-delà du dépistage à proprement parler et des mesures strictes du confinement sur le territoire, les autorités ont annoncé le lancement de l’application Tracecovid. Elle permet de retracer et d’informer les personnes qui auraient été en contact avec des patients atteints par le Covid-19 grâce à la technologie de courte portée Bluetooth. Le gouvernement assure qu’aucunes données personnelles ne seront collectées et resteront anonymes.    *Chiffres communiqués au mercredi 15 avril, 15h   2. Comment se passe le dépistage dans les Drive through ? Les autorités locales et fédérales ont ouvert 14 centres de dépistage en drive du Covid-19 sur son territoire dont trois centres à Dubai : - Le centre de Al Nasr Club ouvert par la DHA (Dubai Health Authority) a une capacité de 250 tests quotidiens. Il accueille le public de 8h à 18h30.  - Les deux autres stations - localisées à Port Rashid et à Al Khawaneej - sont gérées par la SEHA (Abu Dhabi Health Services Company). Elles peuvent opérer 500 tests par jour et sont ouvertes du samedi au jeudi de 10h à 18h.    Si vous souhaitez effectuer le test : - Prenez rendez-vous par téléphone (DHA : 800342 ; SEHA : 800 1717). Vous recevrez ensuite une confirmation par SMS. - N’oubliez pas de faire votre demande de « movement permit » (https://dxbpermit.gov.ae/home) en parallèle. - Présentez le SMS ainsi que votre Emirates ID lors de votre rendez-vous. Vous devez porter un masque et des gants et ne pas être plus de trois personnes dans votre véhicule. Le test dure cinq minutes environ. Les résultats vous seront communiqués sous 48h. Dans l’attente, il vous sera demandé de rester confiné chez vous. A noter que certaines catégories de personnes sont reçues en priorité : celles présentant les symptômes de la maladie, les femmes enceintes, les personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques. Un programme de test à la maison va être mis en place pour les " people of determination. "   Al Futtaim Health a également lancé ses propres stations de dépistage sur six sites à Dubai. Elles sont ouvertes à ses salariés et aux citoyens et résidents des EAU.   3. Pourquoi est-il important de porter un masque dans les espaces publics ? L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a rappelé que le port du masque était essentiel pour le personnel soignant ainsi que pour les patients infectés par le Covid-19 et de facto par leur entourage. Néanmoins, l’organisation a réaffirmé, il y a quelques jours, que l’utilisation des masques de protection seuls pour la population générale n’était pas LA solution pour endiguer la pandémie. Son efficacité ne pouvant être réelle que dans le cas où les gestes barrières (lavage fréquent des mains, distanciation sociale, etc.) étaient respectés. Cette dernière a tout de même indiqué que sa position pourrait évoluer en fonction de nouvelles preuves scientifiques.   La revue scientifique de référence Nature vient de publier une étude qui démontre que les masques chirurgicaux permettent de réduire significativement la transmission de coronavirus et de virus grippaux par des individus contaminés. De nombreux institutions scientifiques, dont l’institut Robert-Koch en Allemagne ou l’Académie Nationale de Médecine en France, recommandent également une utilisation généralisée du masque de protection comme dans certains pays asiatiques.    Les autorités émiriennes imposent le port du masque chirurgical (ou à défaut artisanal) à l’ensemble de la population dans les espaces publics et même dans sa voiture (sous peine d’amende). Cette mesure altruiste permet ainsi si elle est appliquée par tout le monde de limiter les risques de contamination.   Retrouvez sur site Internet de l’OMS les bonnes pratiques quant à la manipulation et l’utilisation du masque. Si vous souhaitez fabriquer votre propre masque, l’AFNOR (Association française de normalisation) met à disposition ce tutoriel.   4. Le virus peut-il se transmettre par voie aérienne ? Il n’existe à l’heure actuelle aucun consensus de la communauté scientifique concernant la possible transmission du virus dans l’air.  De nombreuses critiques ont fait suite à la publication au mois de mars de l’étude publiée par le New England Journal of Medicine qui démontrait que le virus pouvait rester plusieurs heures suspendues dans l’air.  L’OMS confirme, pour sa part, qu’à ce stade la transmission du virus par voie aérienne n’est pas établie même si elle peut subvenir dans des « circonstances et contextes spécifiques » notamment via certains actes médicaux comme l’intubation.    Début avril, le Directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases aux États-Unis, Anthony Fauci, déclarait que la transmission du Covid-19 « pourrait se faire via l’air expiré des gens » quand ils se parlent. D’autre travaux de recherche, notamment aux États-Unis et en Chine, iraient dans le même sens ce qui expliquerait la contagiosité du nouveau coronavirus.    Reste qu’à ce jour, aucune conclusion n’a été tranchée par les scientifiques ou par les organisations internationales. Le meilleur moyen pour lutter contre le coronavirus reste donc d’appliquer scrupuleusement les gestes barrières et l’ensemble des recommandations et directives des autorités internationales et locales pour lutter pour la propagation du nouveau coronavirus ! #staysafe #stayhome   Si vous souhaitez avoir plus d’information, nous vous invitons à consulter régulièrement les sites Internet suivants :  - Ambassade de France aux Emirats : Une cellule téléphonique d’urgence a été mise en place par l’Ambassade de France aux UAE au +971 (0) 2 813 1001 du dimanche au jeudi de 9h à 18h. - Suivez l’actualité régulièrement les pages Facebook de l’Ambassade aux Emirats  et/ou du Consulat Général de France à Dubai.  - Le site de l’OMS ainsi que sa page questions/réponses sur la maladie  - Le site Internet officiel Vie Publique - Le site  Worldometer   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
Dire que cette pandémie est dans tous les sujets de conversation est un doux euphémisme. Il suffit de lire n’importe quel article pour se rendre compte que tout est déclinable à base de Covid-19, notamment le sacro-saint sujet : LA VIE DE COUPLE !   En plus d’être devenus des infectiologues patentés – les débats « chloroquine » sont aussi savoureux que ceux durant une élection présidentielle – nous sommes désormais tous diplômés en psychologie. Certains magazines nous encouragent à vivre cette période comme une opportunité pour notre couple tandis que d’autres nous dispensent à coups de bienveillance les « 5 conseils pour vivre au mieux son confinement à deux ». Pas de panique, s’ils ne fonctionnent pas, vous pouvez toujours témoigner dans « couple et confinement la double peine ».   Mais dans la vraie vie, ça donne quoi ? Bienvenue dans la vie imaginaire et trépidante d’une confinée parmi tant d’autres.   De l’importance d’une bonne hygiène de vie Tous les articles que j'ai pu lire vous diront la même chose. En temps de confinement, il est impératif de mettre en place des routines et de prendre soin de son corps. Il en va de votre bien-être psychologique. Cela a certainement été la première étape de votre plan de lutte en quinze points contre le Covid-19.   Jour 1 Une journée de semaine comme les autres. Maquillage, brushing et robe légère de saison tandis que ma moitié se prépare pour sa première journée de télétravail : chemise, chino et sneakers pour le côté "smart casual".   Jour 5 Cela fait désormais 4 jours que monsieur a abandonné les sneakers au profit de tongs pour le côté "confort". Le combo bermuda/chemises se généralise et il évoque déjà la possibilité de passer au polo/crocs pour un "confort renforcé". Vous tenez bon. Le brushing peut être alterné tous les 2 jours et la mode au maquillage "naturel" s'avère un excellent alibi. Il n'y a pas de quoi s'alarmer !   Jour 9 Ce n'est pas parce qu’il y a désormais un nouvel ado qui déambule torse nu à la maison (il n'active d'ailleurs plus sa caméra lors de ses visioconférences) qu'il faut se laisser abattre. Vous partagez vos craintes sur votre nouveau groupe "Covid et papotes" avant de vous rendre compte que le maquillage n'est plus de rigueur, l'épilation contribue à la destruction des nappes phréatiques et que se laver les cheveux une fois par semaine est un geste féministe fort.    Jour 13 Lors d'une soirée film en famille, l'un des enfants vous demande si Chewbacca est une femme. Vous regardez vos jambes. Vous ignorez la question. Vous vous promettez de ne plus lui servir de petit déjeuner pendant les 15 prochains jours. D'ailleurs au lit, il est tard et demain double ration de home schooling. Maman t'aime (ou pas), bonne nuit.   Malgré tout, vous êtes chanceuse car vous n’avez pas sombré dans l'alcoolisme. Il y a pourtant une Sue Ellen qui sommeille en chacune de nous. Car comme bien souvent, l'engrenage s'avère aussi vicieux que lancinant. Ce petit verre de rosé « bien mérité » que vous vous êtes offert un soir après une journée bien remplie se transforme sournoisement en bouteille de rosé « bien méritée » à partir de 17h.    Les courses « essentielles » se résument bientôt à « n’oublie pas l’apéro et les cacahuètes » et vous vous imaginez déjà passer vos journées en peignoir, le visage bouffi, affalée sur votre chaise longue, à passer vos journées sur Zoom avec les copines (aussi dépravées que vous) tout en vous promettant que « demain, c’est promis j’arrête ».  Vous en profitez également pour échanger des bons plans de cours de yoga et pilates sur YouTube. On vous a même fait suivre les promos MMI sur le groupe "Bons plans" qui, pour une fois, n'a jamais porté aussi bien son nom.      Et la vie de couple dans tout ça ? Côté monsieur, la situation n'est pas beaucoup plus glorieuse même si elle s'avère sans surprise... Les premières 48 heures de confinement se sont entrecoupées de vœux pieux sportifs (Décathlon l'en remercie), de jus détox imprimés à la chaine (on parle de trouver une cartouche d'imprimante française, à Dubai, en temps de confinement ?) et de l'achat compulsif de livres aussi divers que variés : "la méditation facile", "découvrez le leader qui sommeille en vous", "l'œnologie pour les nuls", etc.   Dès le lendemain, il décidera plutôt d'exercer ses neurones sur Candy Crush, d'entrainer les enfants sur Fifa, de se tourner en ridicule en essayant de filmer sa dernière prestation pour son groupe « PQ challenge » et de pratiquer le gainage à coups de chips. Un vrai bonheur.    Et le reste de la journée ? Avec cette situation de crise et la généralisation du télétravail, avouez qu’il y a tout de même de quoi tenir nos hommes occupés. Alors que vous tentez désespérément d’appliquer tous les préceptes d’éducation positive pendant les heures de home schooling, vous ne pouvez vous empêcher de l’observer du coin de l’œil. Il est assis, le regard concentré, en train de tapoter frénétiquement sur son téléphone. Il semble effectivement accaparé par un sujet de la plus haute importance (un compte rendu pour son n+1 ? Son évaluation de fin d’année ?) … jusqu’au moment où vous l’entendez glousser.      Après un interrogatoire serré, il vous avoue à demi-mot faire partie du groupe « Covid et contrepèteries ». Il vient d’être créé avec une quinzaine d’autres acolytes par le mari de X, alors qu’elle vous plombe constamment le moral avec ses messages à faire pleurer une boîte de Lexomil. Au programme : blagues d’ados boutonneux à base de jeux de mots vaseux, images graveleuses et autres vidéos qu'il n'ose pas vous montrer. Vous partez aux toilettes vous ressaisir, l’une des seules pièces de la maison où vous pouvez compter sur un minimum d’intimité, du moins en théorie.   Malgré tout, notre chéri, au fond de lui, est un petit être sensible. Et ce n’est pas parce qu’il alterne ses journées de télétravail en caleçon et ses discussions « entre mecs » sur WhatsApp qu’il ne cogite pas à la tombée de la nuit sur sa condition d’être humain en plein confinement ou sur les répercussions socio-economico-politiques de cette situation.    Problème, plutôt que d’en discuter avec vous à l’apéro (c’est à dire vers 15h) il préfère ouvrir son petit cœur d'artichaut en pleine nuit, en vous susurrant langoureusement à l’oreille un tendre « Tu dors ? Non parce que moi là tu vois j’arrive pas et je me pose plein de questions ».    Sue Ellen cède alors sa place à Joséphine, ange gardien - voire à Mireille Dumas suivant l'intensité pressentie de la crise. Vous vous retrouvez, à 3 heures du matin, assise sur le lit à tenter de lui expliquer qu’il faut relativiser et que tout cela n’est qu’une des 5 étapes du processus d’acceptation de la situation - c’est d’ailleurs Y qui a abordé le sujet ce matin sur « Covid et papotes ».   4:10 : vous lui proposez d’aller prendre un verre de lait 4:12 : il revient dans le lit et vous remercie d’être là pour lui (il ne s’en rend compte que maintenant ???) 4:13 : il ronfle et s’est accaparé les trois quart du lit 4:40 : vous aimeriez bien en faire autant 4:52 : tiens, c'est l'appel à la prière de la mosquée voisine 6:30 : les enfants se lèvent. Ça tombe bien vous êtes déjà debout... la journée va être longue et vous vous êtes jurée de ne pas toucher à ce rosé avant le déjeuner. Pour la peine, il sera prêt à 11 heures !   Mon homme, ce héros. La critique est facile et le portrait un peu exagéré, je l'avoue. Après tout, la gente masculine présente tout de même quelques avantages non négligeables durant cette crise : servir de bouclier humain par exemple.   Une livraison sur le pas de la porte ? C'est à votre chéri de se dévouer pour la cause. Vous ne manquerez d'ailleurs pas de lui rappeler qu'il a interdiction de toucher quoi que ce soit ou même de respirer avant d'avoir procédé aux gestes barrières "renforcés au parpaing" que vous avez mis en place : double lavage de main avec 2 savons différents, gel hydro alcoolique en guise d'after shave et interdiction de se toucher le visage durant les 2 prochaines heures (sa partie préférée).    C'est l'occasion de vous demander si X n'a finalement pas tort lorsqu'elle suggère dans son dernier prêche post-apocalyptique de mettre en place un sas de décontamination à l'entrée... il doit certainement y avoir un tuto de disponible sur Youtube. A creuser, dès que vous aurez terminé de coudre le masque chirurgical Frozen 2 de la petite dernière.   Mais réceptionner les livraisons n'est qu'une partie de la feuille de mission. Un simple entrainement avant de partir au combat, le vrai, celui des courses au supermarché. Avec l'aide précieuse de Y sur "Covid et papotes", vous avons préparé son équipement dans les moindres détails : un gel hydro alcoolique dans une poche, les serviettes désinfectantes dans l’autre, une réserve de masques en cas de coup dur et un appeau à canard en cas de panique. Ce dernier ne sert strictement à rien mais l'idée qu'il puisse l'utiliser devant la caissière au moment de payer est tout simplement jouissive.   Après une séance de briefing détaillée avec reconnaissance aérienne des rayons chez Carrefour, il est désormais temps pour votre Bruce Willis en pain d’épices de dire au revoir.  Vous êtes sur le pas de la porte, les enfants à vos côtés, mains tendues, la larme à l’œil et vous vous entendez presque leur dire « c’est votre papa, soyez en fiers ».     Il vous fait un signe de la main, claque sa portière et file au soleil levant (ok, il est 11h du matin mais quand même). Des images se bousculent dans votre tête comme la silhouette de Will Smith dans "Je suis une légende" ou le regard déterminé de John Rambo. Vous vous retrouvez finalement avec un Pierre Richard en train de déambuler dans les rayons de Carrefour et inondant votre WhatsApp de photos de paquets de papier toilettes et autres gels douches pour savoir lequel prendre.   Il ne comprend toujours pas la différence entre un papier toilette simple ou triple épaisseur. Des pâtes restent des pâtes, plus gros le paquet mieux c'est (sympa l'offre famille de 15 kgs). Les enfants se contenteront de Chocapic jusqu'à leur majorité et la sauce tomate (pour les pâtes) se décline désormais en jerrican de 20 litres.   Après 4 heures d’efforts intenses, 250 messages textes/vocaux et 12 appels en absence, la mission touche à sa fin. Il descend alors de sa monture la tête haute, le regard fier (plagié à Tom Cruise dans Top Gun), le sentiment du devoir accompli et un coffre rempli à ras le bord... avant de finalement se rendre compte que la liste de course était inscrite au recto ET au verso du post-it...     Alors, oui, le confinement est une période longue et compliquée dont l’issue paraît encore bien lointaine. Prises au piège d’un mauvais remake de « Un jour sans fin » nous faisons au mieux pour en faire ressortir les côtés positifs. A chaque jour suffit sa peine, ce soir vous comptez bien lui vendre une séance massage de pieds devant votre série préférée. Il n’y a pas de petites victoires, savourez les vôtres !   #Staysafe, #stayhome et à bientôt pour de nouvelles aventures post-confinement.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !         
Depuis maintenant deux semaines, nous nous sommes toutes (et tous) attelé(e)s à essayer d’accompagner au mieux nos enfants au quotidien avec l’école à la maison. Même si le changement de rythme bouleverse notre vie personnelle et professionnelle c’est l’occasion de se réapproprier des moments en famille et de découvrir notre capacité d’adaptation en cette période inédite et en quelque sorte hors norme !   La rédaction de dubaimadame a interrogé quelques mamans francophones pour avoir leur retour d’expérience sur leur première semaine de home schooling. En voici les grandes tendances !    Un nouveau rythme de vie à la maison L’école à la maison puis la mise en place du confinement ont profondément changé le rythme de toute la famille avec pour conséquence la mise en place d’un emploi du temps plus ou moins détaillé pour les enfants (et les parents !) afin d’instaurer une routine jugée nécessaire par bon nombre de mamans et que cette nouvelle « expérience familiale » soit la plus positive possible.   Pour certaines, comme Karine et Stéphanie, il s’agit surtout d’aménager des pauses entre les cours et s’assurer que les déjeuners soient pris en famille – notamment avec papa en mode télétravail le reste du temps.   Sophie et Anne ont préféré opter pour un agenda plus détaillé, encadrant temps d’écrans, jeux, activités sportives voire même… apéro en famille !   Lorsque les deux parents doivent travailler à distance, la charge de travail est répartie tout au long de la journée. Pour Samantha, le télétravail ne démarre pas avant 13h afin de pouvoir se consacrer pleinement au home schooling le matin.    Un home schooling à plusieurs vitesses Même si les adolescents travaillent de manière autonome avec des journées denses au niveau du travail à effectuer, les plus petits demandent un large investissement de la part d’un des deux parents, voire des deux, pour les accompagner tant dans leurs apprentissages que dans la maitrise des outils informatiques comme le souligne Séverine « le dernier en CE2 a besoin d’une présence constante pour travailler, aussi bien du point de vue purement technique que du point de vue scolaire notamment pour s’organiser ».     Les modes d’apprentissages et outils utilisés varient grandement suivant les écoles et les maitresses/professeurs. Le plan de travail est très souvent envoyé la veille pour que les parents puissent en prendre connaissance.  Les journées d’apprentissage sont rythmées par des sessions de visioconférences, collectives voire en petits groupes – ces dernières étant jugées « beaucoup plus productives » par Sandrine. De même, des vidéos tutorielles sont très souvent adressées aux enfants et les exercices/devoirs proposés sont à remplir en ligne ou à imprimer et à adresser par mail ou sur une plateforme dédiée (Google Classroom/Google Drive, SeeSaw, Pronote, etc.) .   Beaucoup d’enseignants ont, d’ailleurs, adapté les cours et exercices au home schooling. Angèle nous confirme que « les maitresses de mes enfants essaient de donner au maximum des exercices ludiques, de l’art plastique, de petites vidéos pédagogiques… ». Pour Julie, cette période obligée d’école à la maison peut révéler de grandes disparités entre les enseignants « cela peut être un super outil si et seulement si le professeur le veut et le peut... ».   Maintenir le lien avec les camarades et les enseignants est jugé primordial par la grande majorité des mamans, telle que Marine qui nous indique que « c’est motivant pour l’enfant de voir et d’entendre le professeur et c’est l’occasion aussi de poser des questions si besoin ». A l’image d’Alexandra, beaucoup d’entre elles estiment « que tous les professeurs sont joignables par mail et sont tous très réactifs ». Même constat pour Delphine qui juge la maitresse « très disponible et très à l’écoute des suggestions ».   Revers de la médaille, cette disponibilité accrue des enseignants peut donner lieu à plus de travail pour les parents, comme le souligne Emma : « la maitresse corrige et nous fait un retour qui parfois demande un travail supplémentaire ».  Pour Estelle, la multiplication des outils peut donner lieu à « beaucoup (trop ?) de communication » avec de « nombreux emails de l’école et vidéos de l’équipe pédagogique sur les réseaux sociaux ». Peut-être, ajoute-t-elle, l’école veut « montrer que tout le monde est actif dans ce contexte… ». Séverine, quant à elle, s’interroge sur la multiplication des vidéos conférences « ma fille en seconde a en moyenne trois à quatre sur Zoom ou Google Meet par jour ». Elle nous indique qu’il a ainsi été prévu « qu’il y ait moins de vidéos conférences car ce temps d’écran s’avère très fatigant en plus de la charge de travail ».   Des après-midis à réinventer avec de nouvelles activités Un mot d’ordre : la diversité ! Entre les activités physiques à la maison, les jeux de société ou les loisirs créatifs, tout est mis en œuvre pour réduire au maximum le temps passé devant les écrans dès que la journée de travail est terminée (et ce n’est pas une mince affaire !). C’est simple, bon nombre de parents se transforment en G.O : sports en famille dans le salon et danse chez Aurélie, jusqu’à 3 heures de foot et basket pour Anne ou encore badminton intensif avec organisation de championnats le WE (!) sont au programme chez Valériane.   Chez Karine on essaye de faire cogiter les têtes blondes en installant des puzzles géants sur la table du salon tandis que Caroline, Virginie et Samantha mettent en place des ateliers cuisine. Cette dernière met d’ailleurs en place des « repas challenge » au cours desquels « les deux grands doivent préparer le repas du soir ». Avis aux amatrices :) !  Cécile, quant à elle, vient de lancer un rallye photos pour occuper ses enfants en CP et CE2 : « Ils doivent réaliser 20 photos en autonomie et qui répondent à certains critères, ça prend du temps aux enfants. C’est parfait ! ».  Et disons-le, cela laisse du temps pour les parents pour travailler ou tout simplement buller :-)   Quel état d’esprit après la première semaine ? Plutot positif pour la plupart, voire plutôt très bien si ce n’est mieux que prévu : moins de stress qu’au bureau – mais sous forme différente arguent certaines mamans, l’impression d’avoir de (trop ?) longues journées et du temps pour faire ce que l’on a trop souvent repousser au lendemain.    Certaines comme Corinne ou Cécile avouent toutefois « que ce n’est pas toujours évident » avec des journées doubles pour les parents et avec parfois le sentiment d’une certaine perte de repères voire de liberté. D’autres mamans sont angoissées par la situation actuelle notamment lorsqu’elles essaient de penser à la suite : combien de temps cette situation va-t-elle durer ? - Malheureusement ou pas (à vous de choisir selon votre humeur du jour !) : nous venons toutes de signer pour 3 mois ! -  Quelles vont être les conséquences pour notre famille ? Notre vie à Dubai va-t-elle changer ? Ce type de question ressurgit régulièrement à mesure que les journées passent.     Elles n’occultent toutefois pas le grand point positif de cette « parenthèse », celui de se retrouver en famille. Même si le niveau d’attention requis pour gérer les enfants le matin ET l’après-midi met à rude épreuve la patience et la pédagogie des mamans. Et lorsqu’il s’agit de gérer en plus une activité professionnelle il reste finalement pour certaines d’entre nous très peu de temps pour la vie de couple… et encore moins pour soi.   Les prochaines semaines seront l’occasion de mesurer l’évolution de notre état d’esprit et d’imaginer de nouvelles méthodes pour enfin retrouver un peu de temps pour soi. D’ici là, restons positives, profitons de cette vie en famille et préparons le plus sereinement possible la suite des évènements !      Merci à toutes les mamans qui ont pris le temps de répondre à nos questions en cette période chargée pour chacun(e) d’entre nous !   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
  1. Les + lus
  2. Les + récents