Que s’est-il passé aux Emirats au cours de ces dernières semaines ? Bonne question ! Entre le boulot, les enfants, … ou tout simplement le rythme effréné à Dubai, vous n’avez peut-être pas eu le temps de suivre toute l’actualité mois-ci ?   Ne vous inquiétez pas, Dubai Madame a sélectionné pour vous les 11 informations incontournables :    1- NAHKEEL MALL VIENT D'OUVRIR SES PORTES  Situé sur le tronc de la Palm, le Nahkell Mall a enfin ouvert ses portes ce jeudi 28 novembre. Le mall accueille, sur cinq étages, plus de 300 magasins - notamment La Maison du Savon de Marseille et Jules et Juliette (vêtements pour enfants) - restaurants et des attractions. Son rooftop offre une magnifique vue sur le golf arabique et sur la skyline de Dubai. Le mall dispose également de sa propre station Palm Monorail. Pour plus d’informations : The national   2- UNE NOUVELLE IDENTITÉ DE MARQUE EN 2020 POUR LES EAU   Les Emirats ont lancé un concours auprès de 49 artistes qui ont jusqu’à la fin de l’année pour proposer une nouvelle identité de marque pour le pays. La nouvelle identité sera lancée au début de l’année 2020 et aura pour objectif de promouvoir les EAU dans sa globalité à travers le monde. Pour en savoir plus : The national    3- 2025 : FIN DU PLASTIQUE À USAGE UNIQUE POUR LES ENSEIGNES DU GROUPE MAJID AL FUTTAIM  Majid Al Futtaim lance un programme d’envergure autour du développement durable. L’ensemble de ses enseignes vont arrêter de distribuer, d’ici 2025, les plastiques non-réutilisables (pailles, couverts, etc.) ainsi que les sacs plastiques à usage unique, notamment dans les supermarchés Carrefour.  Carrefour encourage déjà ses clients à utiliser des sacs réutilisables et recyclables et vient de lancer une opération de recyclage des bouteilles plastiques, en partenariat avec les autorités de Dubai, qui sera récompensée via le programme fidélité de l’enseigne. Pour connaître plus en détails les initiatives de Majid Al Futtaim en faveur de l’environnement : Gulf News    4- PAS DE CHANGEMENT POUR OBTENIR SON VISA TOURISTIQUE POUR OMAN !  La Police Royal d’Oman a publié un communiqué visant à clarifier les démarches à suivre pour obtenir un visa de touriste. La procédure reste donc inchangée pour les résidents d’un pays du GCC. Vous pouvez toujours effectuer votre demande de visa soit au poste frontière soit sur le portail Internet. Toutes les informations ici : Gulf News     5- PEUT-ÊTRE LA FIN DE L'INTERDICTION DES APPELS VOCAUX SUR WHATSAPP ? Des discussions jugées « positives » seraient en cours entre WhatsApp et le gouvernement des Emirats afin de lever l’interdiction des appels vocaux sur WhatsApp. Pour plus d’information : Khaleej Times   6- L’HYPERLOOP RELIERA ABU DHABI À DUBAI EN QUELQUES MINUTES DÈS 2020 Le Président de la société Hyperloop a annoncé que la première phase du projet, qui connectera la capitale des Emirats à Dubai, devrait ouvrir en 2020. La capsule a quitté l’usine de montage pour Toulouse afin d’être testée et optimisée. Pour rappel, l’Hyperloop est un système de transport par tube à plus de 1 000 Km/h. Pour en savoir plus sur l’avancée des travaux : Khaleej Times   7- DUBAI AIRSHOW : 30 MILLIARDS DE DOLLARS DE CONTRAT POUR AIRBUS  Bonne nouvelle ! Lors du salon Dubai AirShow l’avionneur européen Airbus a signé deux méga-contrats d’un montant total de 30 milliards de Dollars avec la compagnie Emirates et la low cost Air Arabia. Pour en savoir plus : Le Figaro   8- EXPO 2020 : DE NOUVEAUX PARTENAIRES POUR LE PAVILLON FRANCE   En novembre, deux nouveaux partenariats ont été signés pour soutenir le Pavillon France durant l’Expo 2020. Le groupe hôtelier Accor devient partenaire Premium du Pavillon France et organisera notamment de nombreux événements publics et privés afin de promouvoir son savoir-faire en matière d’hospitalité. Quant à Axa Assurance, l’entreprise apportera son soutien et son expertise en assurance.  Suivez toute l’actualité du Pavillon France sur le site Internet.   9- PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE : NOUVELLE LOI DANS LE QUARTIER DE DIFC Une nouvelle loi sur la propriété intellectuelle vient d’entrer en vigueur pour le centre d’affaires de DIFC. La loi a pour objectif de se rapprocher des pratiques internationales et de mieux protéger, entre autres, les brevets, les designs industriels, les droits d’auteur ou encore les noms commerciaux, etc. Pour en connaître les détails : Khaleej Times     10- ADMIRER L'ECLIPSE SOLAIRE, LE 26 DÉCEMBRE PROCHAIN  Si vous êtes aux Emirats le 26 décembre prochain, ne manquez pas l’éclipse solaire qui débutera dès 7h00 du matin et qui sera visible dans différents endroits du pays. Fait rare dans la région, la dernière éclipse solaire a eu lieu en 1847. Pour plus d’information : Khaleej Times   11- ADNOC, LE SERVICE À LA POMPE REDEVIENT GRATUIT  ADNOC Distribution a annoncé l’annulation des frais liés au service d’un pompiste dans leurs stations-services. Depuis le 3 novembre, vous pouvez de nouveau en bénéficier gratuitement. Toutes les informations : Gulf News    Tous les derniers jeudis de chaque mois, retrouvez la mini revue de presse des dernières semaines dans votre boite email via la Newsletter !       
Qu’on se le dise, chaque année c’est la même chose : difficile de réaliser que les fêtes de fin d’année approchent quand les températures avoisinent les 30 degrés. Pourtant, à l’aube du mois, souvent bien chargé, de décembre, tout s’accélère… A défaut d’avoir de la neige, créez votre propre ambiance de Noël, en commençant bien évidemment par le sapin. A vous la magie et la féérie des fêtes, livrée direct dans votre jardin (ou salon). Voici notre sélection d’adresses :   1. BLOOMBOX Soutenez l’initiative frenchie, en pré-commandant votre « roi des forêts » en un clic sur bloombox.ae ! Arrivé il y a 10 ans à Dubai, Alexandre a créé Bloombox, distributeur de fleurs et bouquets frais pour tout type d’occasion aux Emirats. Vous êtes certainement déjà passé devant l’un des 120 points de vente et corners dédiés, aux quatre coins de la ville. Bloombox s’est lancé depuis deux ans dans la livraison de sapins. Dépêchez-vous de commander le vôtre : les précommandes se terminent le 30 novembre, pour obtenir votre sapin début du mois prochain. Il sera toujours possible de commander par la suite, en fonction des stocks disponibles.   Comment ça marche ? Rendez-vous sur bloombox.ae-christmas-tree et choisissez votre sapin (150/180 cm,180/210 cm, et le ‘huge’ sapin de 210/240 cm). Les sapins sélectionnés sont de qualité supérieure, variété Noble Fir, (origine Oregon, USA) reconnue pour sa densité et la tenue de ses épines. Ceux-ci sont livrés à votre convenance a partir de décembre sur Dubai mais vous pouvez les contacter… ils reçoivent souvent des sapins en avance, après avoir subi un contrôle qualité renforcé pour garantir leur longévité et fraicheur maximum. L’équipe de Bloombox ouvre chaque arbre, le secoue, vérifie sa densité et sa forme, coupe la base du tronc, le trempe dans un grand sceau d’eau, l'arrose tous les jours jusqu’à livraison, le livre, et vous aide à le mettre en place. Cette année, Anu vous envoie même une vidéo pour vous assurer de la qualité de votre sapin.   Prix : les sapins coûtent entre 650 et 950 AED suivant la taille (TVA, livraison et installation incluses). Le socle est au prix de 150 AED. Offre promotionnelle aux lecteurs de Dubaimadame avec le code BLOOMBOXDM19 vous bénéficierez de 10% sur l’achat de votre arbre et son socle jusqu’au 30 novembre. Alors dépêchez-vous de passer votre commande !   2. MY GREEN CHAPTER  Autre initiative francophone ! MyGreenChapter.com proposent des sapins Nordmann Fir de première qualité provenant du Danemark. Comment ça marche ? Rendez-vous en ligne sur la page dédiée « Christmas » de MyGreenChapter pour sélectionner la taille de l'arbre souhaité (125/150cm, 175/200cm ou 200/250cm). Pour les précommandes confirmées avant le 1er décembre, ils vous offrent :  - La livraison le jour de votre choix (ajoutez simplement votre date préférée dans la section des notes). Vous recevrez en cadeau des petits craquelins de Noël. - La collecte de l'arbre une fois les fêtes terminées (très pratique !). - Le recyclage de l'arbre en compost grâce à leurs partenaires "zero dechet" TerraLoop et Tadweer. Le compost de votre arbre vous sera livré chez vous ! Belle initiative ! Le petit plus : recevez un chèque-cadeau de 100 AED lorsque votre arbre sera ramassé et recyclé, à utiliser sur la boutique en ligne avant le 31 janvier 2020.   Prix : ils sont proposés en 3 tailles 125/150cm à 449 AED, 175/200cm à 599 AED et 200/250cm à 699 AED. Retrouvez également sur le site une sélection d’arbres artificiels ou en palette, des décorations, lumières et ornements de Noël ainsi que des petits jouets et friandises pour vos amis à quatre pattes.   3.CHRISTMAS TREES UAE Christmastreesuae.com est une entreprise familiale canadienne qui importe, en partenariat avec Oleander, des sapins aux Émirats depuis 8 ans. Cette variété de sapins est l’une des plus cultivées pour Noël du fait de sa senteur, sa forme, ses branches robustes capables de supporter de lourdes décorations, et sa capacité à conserver ses aiguilles longtemps après la coupe.  Prix : les sapins Fraser de 180/210 cm coûtent 520 AED (TVA incl., hors coût de livraison et installation) et ceux de 210/240 cm (*) coûtent 625 AED (TVA incl., hors coût de livraison et installation). Le socle est à 150 AED (TVA incl.) (*) pour des sapins plus grands veuillez contacter directement : emailProtector.addCloakedMailto("ep_902dccf6", 1);   Pour commander : remplissez le formulaire. Aucun paiement d’avance. Vous payez quand vous recevez votre sapin ! Toutes les commandes doivent être payées et collectées avant le 15 décembre. Les arbres commandés seront disponibles début décembre dans les magasins Oleander de Dubai et Abu Dhabi (pour plus d’information, rdv sur la page FB de Christmastreesuae). Pour ceux qui le souhaitent, Oleander se propose de livrer vos sapins à votre domicile (moyennant des frais supplémentaires à votre charge).    3.SATWA À partir de début décembre, déambulez dans le quartier et choisissez votre sapin au détour de l’une des petites boutiques de la fameuse rue principale (Al Hudaiba street proche de l’Iranian Hospital). Un moment à passer en famille pour découvrir les nombreuses installations festives de chaque commerçant et ainsi être immergés dans l’esprit de Noël.   Attention : négociations de rigueur ! Pensez à aménager votre voiture et à la logistique de transport qui peut parfois être compliquée si vous êtes seul(e). Prix : entre 350 et 600 AED selon l’arrivage du jour (qualité, taille, jour de l’achat… et humeur du vendeur !)   4. DUBAI GARDEN CENTER   Un peu de patience… ils devraient bientôt arriver dans leur grande serre, en plein cœur de la ville. Facilement accessible, le Dubai Garden Center est probablement l’endroit idéal pour acquérir un (très) grand sapin, et ainsi faire rougir tous vos voisins ! Les variétés de sapins varient chaque année en fonction des arrivages. Service de livraison possible. Prix : entre 700 et 1000 AED Pour plus d’informations (commande et stock), contactez le 04 590 4333.   5. ACE HARDWARE Présentant également différentes variétés d’arbres frais, vous pourrez commander en ligne. Service de collecte également proposé. Attention le stock est limité. Rendez-vous sur www.aceuae.com et choisissez votre sapin pour une livraison gratuite. Prix : à partir de 500 AED selon les tailles et variétés.   BONNES FÊTES !   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !            
Le quartier de Dubai Marina, “autrefois” appelé “ New Dubai” n’est plus si nouveau que cela et s’est aujourd’hui bien développé…  Situé au sud-ouest de Dubai, ce quartier s’est construit en parallèle du front de mer, autour d’un canal creusé sur environ 100 mètres de large pour une superficie de 4,9 kilomètres carrés, en forme de huit, dont l’extrémité se jette dans le golfe persique. Le projet de construction de Dubai Marina (majoritairement résidentiel) a commencé en 1998 avec pour ambition de créer la plus grande marina du monde ! Aujourd’hui, la Marina compte plus de 200 tours dont la Cayen tower reconnaissable grâce à son architecture atypique, les 73 étages tournant sur eux-mêmes.    L’AMBIANCE DU QUARTIER Quartier très prisé par les jeunes couples sans enfants et célibataires, il accueille également des familles qui souhaitent une vraie vie de quartier près de la mer. Tout est faisable à pied ou presque (courses, accès aux commodités, plage etc.), ce qui y est très agréable ! La proximité avec la mer et la longue promenade autour de la Marina sont des atouts supplémentaires qui font de ce quartier (avec Downtown Dubai) l'un des quartiers les plus résidentiels et les plus prisés pour le choix d'un logement en appart; du studio au penthouse. Les pôles d’activités tels que : Jebel Ali, Media City, Internet City ou même Abu Dhabi sont très facilement accessibles.   DU CÔTÉS DES LOYERS Ce quartier propose des appartements et des appart-hôtels. Appartement 1 bedroom: entre 95k et 100k AED/an Appartement 2 bedrooms: entre 120k et 160k AED/an Appartement 3-4 bedrooms: entre 135k et 210k AED/an Ces prix sont pour des logements non meublés, éstimés à la date du 15 janvier 2019 par des experts de l'immobilier :  Property Hunters Dubai, Aurélie Cloix et Jean-François Cloix   NOS COUPS DE COEUR les restos du midi :  - les restos à JBR sur The Beach avec notamment un bon italien Bianca Mozzarella. - le Drift restaurant au beach club du One and Only Royal Mirage. - le brunch du vendredi et samedi du Bistro des Arts ( un vrai breakfast-lunch au prix imbattable de 99AED )  - Carluccio ou Wagamama au Marina mall pour faire une pause dej entre deux séances shopping. Tashas a ouvert une nouvelle antenne au Marina Mall. Excellentes et copieuses salades.    un café en terrasse :  - Baker & Spice au pied de la tour de Marina Promenade. - Les cafés du Marina Mall donnant sur la marina   les restos du soir : - Le Bistro des Arts pour une bonne cuisine française avec une ambiance sympa. Très bon steak tartare ! Commencer la soirée par l'After work/Happy Hours de 17h à 19h30, une master planche très généreuse.  - Le Pier 7 : construit sur 7 niveaux ; chaque étage possède un restaurant, un bar/club et une ambiance différente. Le Asia Asia propose par exemple une cuisine japonaise fusion. - Les restos de l'hôtel Double Tree : The Maine Oyster Bar & Grill pour l'ambiance New yorkaise ou pour la ladies nights du mercredi et Ramusake pour un bon japonais trendy. - Ruya propose une cuisine turque délicieuse dans un très beau cadre au Grosvenor House, menu du bruch du vendredi.  - Asia de Cuba, un restaurant-bar sur plusieurs niveaux pour les amateurs de sons et d'ambiance latino. On recommande la ladies night "EQUAL" en terrasse le mardi (50% sur le menu pour elle et lui; et boissons en "free flow" pour elle jusqu'à minuit ). Également tous les lundi soir la soirée « WASABI » sushi et sashimi illimité dans une ambiance de house music, 175AED par personne de 19h à 22h free-flowing house beverage.  - Marina Social à l'intercontinental une jolie terrasse avec vue sur la marina. - La Bussola au Westin : pour ses pizzas sur sa terrasse au premier étage . Attention, le restaurant en bas est plus gastronomique et moins familial. - Luigia au Rixos : une très bonne adresse italienne recommandée par les résidents Italiens. Selon eux, une des meilleures pizzas de la ville.  Également idéal en famille avec son espace jeu kids-friendly (cinéma, mini bibliothèque…). Le plus : le brunch du week-end avec animations pour enfants. - Seven Sands JBR : propose une cuisine Émirienne, authentique servie dans un cadre résolument moderne. On recommande la terrasse à l'étage qui offre une vue sur Bluewaters. Le restaurant propose des cours de cuisine tous les mardis matin ou après-midi : 310 AED par personne pour 2h Le plus :  le panier picnic  à 132 AED pour 2 à récupérer au restaurant ou à se faire livrer directement sur la plage !   les bars / lounge et clubs :  - The Jetty Lounge au One and Only pour prendre un verre les pieds dans le sable dans une ambiance tamisée - Le Bliss Lounge au Sheraton JBR pour admirer la vue ou le coucher de soleil face à la mer et à l'ile de Bluewaters. - Pour boire une bière ou voir une match au pub : le Lock Stock and Barrel au Rixos, Le JB's Gastropub au Rotana, le Mc Gettingans' au Hilton JBR. - Le Rosso pour boire un verre en terrasse et partager une pizza. - Le Pure Sky Lounge, en haut de la tour Hilton pour la vue splendide. - Le Buddha Bar, le Stereo Arcade, le rooftop de l'Atelier M - Le Barasti Beach Bar pour une ambiance plus décontractée ou encore la ladie’s night du Zero Gravity.   pour acheter du pain : - Une nouvelle boulangerie française a ouvert en face du Rove Marina "Le Fournil Bakery" qui propose une très bonne baguette tradition et des viennoiseries à tomber ! Mention spéciale pour le croissant aux amandes et la brioche. A tester de toute urgence. - Paul dans le magasin de déco Mood - Baker & Spice de Marina Promenade.   les épiceries : Pas vraiment de petites épiceries mais pour faire vos courses, vous trouverez de nombreux supermarchés : Carrefour Market, Waitrose, Spinney's, Choithrams et le nouveau Grandiose by Intermarché A Bluewaters, le quartier voisin : Franprix a ouvert.   les adresses beauté :  - Tips and Toes à Marina mall et JBR, Belle sur Marina Promenade, Dial a Nail à coté du Carrefour Market de Silverene tower. - Sammy Green à The Beach JBR, la nouvelle adresse coifure à Dubai   SHOPPING ET LOISIRS - Le Marina Mall : enfin un mall à taille humaine ! Où il est très facile de se retrouver.  - La tyrolienne / zipline Xline Dubai Marina : vous prendrez votre envol sur une plateforme située sur une des tours de JBR (à 170 m de hauteur) pour traverser la marina à une vitesse moyenne de 80 km/h sur 1 km de câble pour finir votre course au Dubai Marina Mall. - L'Aqua fun park : parc aquatique gonflable de 2 700 m² au large de The Beach . Avec 74 jeux différents, enfants et adultes peuvent grimper, sauter et glisser sans cesse. - Sports aquatiques : Jet ski, canöe , paddle... - Cinémas sur The Beach et au Marina Mall - Little Explorers au Marina Mall - Tours en bateau : Dubai Ferry - La promenade de la marina : pour flâner en journée au bord de l’eau ; louer un bateau ; faire son footing. - Skydive Dubai : concentre les activités de haute voltige (comprenez dans les airs : parachute, hélico etc.)  pour une dose d’adrénaline assurée ! - La Maison du Savon de Marseille vient d'ouvrir une boutique à Dubai au Marina Mall et propose des produits de qualité fabriqués en France, dans le respect de la tradition avec des matières naturelles sans graisse animale ni parabène. Livraison dans tout Dubai le meme jour pour les commandes en ligne.   LE SPORT - Les clubs de sport : Barry's bootcamp, TribeFit , Warehouse Gym, The Platform, Circuit Factory - Les clubs de Yoga : Define (barre et yoga), Trident Wellness Center, Dryp pour le Yoga Bikram - Wakeboard : plusieurs prestataires dans la marina avec notamment Sea Rider ou Xtreme Wake - Au Drift du One & Only Royal Mirage : Sup Hiit Classes tous les mercredis et jeudi deux cours le matin. Shimis Yoga tous les dimanches - La course à pied et le vélo autour de la marina (boucle de 8 km) - Le Tennis au Royal Meridien   LES INCONTOURNABLES - Les résidences JBR (Jumeirah Beach Residence) et « The Walk – JBR »  Grand groupement de résidences couleur sable, situé en front de mer, comparable à un vrai quartier à part entière. La promenade est accompagnée de nombreux hôtels, restaurants et bars à chicha, salons de beauté etc. situé devant les résidences. Chaque week-end The Walk se renouvelle : il y a toujours quelque chose de nouveau à voir. C’est un lieu très prisé pour les expositions artistiques et les manifestations culturelles. C’est l’une des localisations idéales pour admirer les feux d’artifice tirés lors d’événements nationaux !   - « The JBR Beach » : La plage « The Beach » est totalement aménagée pour tous. Vous y trouverez plusieurs infrastructures telles que : des terrains de beach volley ; des zones de jeux d’eau pour les enfants ; des zones d’herbe ; des sanitaires ; des espaces de détente avec location de transats ; des activités nautiques (jet ski, bouée etc.) et même un complexe de cinéma. Au sud et au centre de la plage, vous retrouverez deux petits marchés de créateurs.   LES TRANSPORTS EN COMMUNS Attention la circulation peut-être très dense aux heures de pointe !  - Une ligne de tramway fait tout le tour de la Marina. - 2 stations de métro à proximité : DAMAC Properties et JLT. - Les taxis sont toujours nombreux dans cette zone. - Le bateau bus fait le tour de la Marina et s'arrête à plusieurs stations sur le parcours. - Possibilité de louer des vélos pour faire le tour de la Marina    LA SITUATION DU QUARTIER ET LES ÉCOLES FRANÇAISES 1. Lycée Français Jean Mermoz (de la maternelle à la 6ème) 2. Aflec - Lycée Français International (de maternelle à la terminale) 3. Lycée Français International Georges Pompidou (maternelle)  4. Lycée Français International Georges Pompidou (du CP à la terminale)     Pour plus d'informations sur les écoles anglophones et internationales, article ici !    LES PROJETS À VENIR - Sur Bluewaters on attend la plus grande roue du monde Ain Dubai qui se construit sur l'île au large de The Beach et qui devrait ouvrir en 2020... à suivre !   Merci à Mathilde, Ingrid et Laura pour leur contribution.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !         
Depuis combien de temps à Dubai ?  Je venais aux Emirats Arabes Unis depuis plusieurs années en famille, pour voir des amis, et passer des vacances, puis, en 2007, nous avons décidé avec mon épouse et nos 5 enfants de faire le grand saut et de quitter Versailles, notre ville de résidence en France, pour nous installer définitivement à Dubai. Cela fait donc plus de 12 ans que nous avons créé Versailles Dental Clinic.   D’où venez-vous ?  Je suis Français, un « ch’ti » comme on dit, donc né dans le nord de la France, le Pas de Calais, à Auchel, non loin de Béthune. J’ai fondé avec Véronique, mon épouse et fidèle collaboratrice, 3 cliniques dentaires en France, à Versailles entre 1989 et 2007. Notre lien avec Versailles et la France est donc toujours très fort et présent, puisque c’est ainsi que nous avons appelé notre clinique de Dubai.   Quel est votre métier/spécialité ? En quoi consiste-t-il ?  Je suis docteur en chirurgie dentaire, fier d’être omnipraticien. Je suis un chirurgien passionné, j’aime pouvoir suivre mes patients de A à Z, des soins conservateurs à la chirurgie orale et buccale, en passant par les extractions de dents de sagesse, les implants dentaires et les greffes osseuses.  Mon parcours se résume ainsi : Docteur en chirurgie dentaire Diplôme universitaire de gérodontologie de la faculté de chirurgie dentaire de l’université René Descartes – Paris 5  Chargé de cours de troisième cycle à la faculté de chirurgie dentaire de l’Université René Descartes – Paris 5  Attaché de consultation à l’hôpital Sainte-Périne, Assistance publique, Paris Médaille d’argent de la Ville de Paris   Je suis par ailleurs ancien secrétaire de l’Académie nationale de chirurgie dentaire à Paris, dont je suis toujours membre titulaire et participe activement aux séances de travail.  À Dubai, J’ai été nommé, en 2010, Chairman de la prestigieuse « Pierre Fauchard Academy of Dental Surgery », pour le Moyen-Orient, où j’ai monté une section de plusieurs praticiens de la région, attachés à la qualité et à l’éthique de la profession de chirurgien-dentiste. Je suis également certifié en orthodontie avec aligneurs invisibles pour enfants et adultes. Je suis l’un des tout premiers praticiens, à avoir été certifié par Invisalign® à Dubai.   Quels sont vos domaines d’expertise ou de prédilection ? Une de nos spécialités est le traitement dentaire complet réalisé en une seule séance notamment avec la technologie en 3D. Par exemple, une dent cassée nécessitant une remise en état est dévitalisée (si nécessaire seulement), les racines sont reconstruites et consolidées avec des tenons d’ancrage dentaire physiologiques, puis la dent est couronnée avec une prothèse en pure céramique biologique réalisée sur place. Tout cela en seulement une visite, là où cela prend habituellement entre une à 2 semaines. Le patient participe à toutes les étapes de son traitement, et voit sa dent se créer sous ses yeux, passant de l’étape virtuelle de l’empreinte en 3D à la réalité concrète en céramique.     Les prothèses dentaires sont fabriquées sur place en quelques minutes ; nous réalisons les couronnes, inlays, facettes cosmétiques. Nous utilisons uniquement de la céramique biologique respectant la physiologie de l’être humain. Plus d’empreintes fastidieuses, tout se fait à l’aide d’une caméra intraorale capturant des images en 3D, remodelées savamment par le praticien à l’aide d’un logiciel à la pointe de la technologie dentaire, qui les transmet ensuite à l’appareil d’usinage céramique. C’est toujours un moment émouvant lorsque le patient tient dans sa main sa « nouvelle dent », juste avant qu’elle ne lui soit posée en bouche, pour de longues années de confort et de tranquillité.  Les familles trouvent donc à Versailles Dental Clinic le panel de soins complet dont elles ont besoin.   À partir de quel âge avez-vous eu envie de prendre cette voie et pour quelle raison ? J’ai toujours été intéressé et attiré par les techniques de chirurgie de pointe, et notamment la chirurgie cardiaque sur enfants. La précision incroyable de ce travail d’horloger joaillier, opérant sur des zones proches du micron parfois, me fascinait et je rêvais de pouvoir redonner la vie et l’espoir à des enfants et à leurs parents. Puis, à 23 ans, J’ai rencontré un professeur de chirurgie dentaire exceptionnel qui m’a inspiré, et je l’ai suivi. Il m’a orienté dès ma 2ème année à réaliser des traitements complets sous anesthésie générale, sur patients hospitalisés en psychiatrie sévère à l’hôpital Sainte Anne à Paris. J’ai aussi travaillé sur des techniques expérimentales d’interventions sur les cadavres de personnes ayant eu le courage de donner leur corps à la science. Je suis un adepte des technologies nouvelles de reconstruction virtuelle en 3D, elles ont dépassé leurs limites et se sont adaptées à merveille à l’art dentaire pour le plus grand confort du patient.   Où avez-vous étudié ?  J’ai passé mon baccalauréat à Versailles, au Lycée Hoche, puis j’ai passé le PCEM aux Saints Peres (CHU Necker). J’ai ensuite entamé mes études de docteur en chirurgie dentaire à Paris V, Université René Descartes. Ma thèse, sur le sujet du laser, a obtenu les félicitations du jury me donnant le droit d’impression et de diffusion, ce qui était exceptionnel. Puis j’ai obtenu mon diplôme de docteur en chirurgie dentaire.    Pourquoi avoir choisi Dubai pour exercer ? Lorsque nous avons décidé de nous expatrier pour ce projet familial avec nos enfants, les endroits sur Terre où les critères de sélection étaient réunis n’étaient pas légion ! Niveau de vie, éducation pour les enfants, sécurité, mais aussi, le défi de se retrouver dans un pays où l’on rencontre des centaines de gens de cultures différentes, savoir s’adapter et vivre en harmonie, font qu’aujourd’hui nos enfants ont tous un parcours que nous ne pouvions espérer. Tous les 5 sont donc parfaitement trilingues : français leur langue maternelle, anglais, espagnol. Quant à l’arabe, ils savent l’écrire, le lire et communiquer facilement. Et puis passer son bac à Dubai, c’est unique !  La vie ici est très agréable, même si trépidante au point d’en être fatigante. Le climat est ce qu’il y a peut-être de plus difficile à vivre, être toujours « dans la clim », et les saisons qui nous manquent.   Quelles sont les challenges/difficultés/facilités pour exercer le métier de médecin à Dubai ?  À Dubai l’offre médicale est pléthorique, ce qui est plus incertain est la régularité de la qualité, et du service. Un traitement dentaire par exemple porte le même nom, mais il n’est pas pratiqué partout dans les mêmes conditions techniques, de compétence et d’hygiène ou de stérilisation. Pour certains, c’est du pareil au même et seul le tarif le plus bas est ce qu’ils recherchent. À Versailles Dental Clinic, nous nous attachons à offrir la meilleure qualité de soins à tous nos patients, quelle que soit leur situation, car ce qui importe pour nous, avant tout, est le respect du droit de pouvoir être soigné dans des conditions optimales, aussi bien qu’en France. Parmi nos efforts pour participer à la vie d’expatrié qui n’est pas toujours facile, nous avons instauré un soutien aux familles françaises et francophones des Emirats et de Dubai en particulier, en mettant en place depuis plusieurs années une carte virtuelle de santé dentaire scolaire, qui permet aux enfants de la maternelle à la terminale, de bénéficier d’un check-up annuel gratuit, et en cas de soins, d’un tarif spécial à 50%.    Est-ce plus simple ou plus compliqué qu’en France ? C’est différent. Nous avons en France, une culture médicale, une excellente formation technique et éthique, des fournisseurs réactifs et efficaces, une qualité de vie que le monde nous envie… Mais une lourdeur administrative sclérosante, une sécurité sociale obnubilée par la réduction des coûts, des prélèvements confiscatoires, une éducation déconnectée de la vraie vie. Les Émirats Arabes Unis sont un pays d’entrepreneurs. Quand vous arrivez avec un projet, vous n’êtes pas asphyxié sous les papiers de tous ordres, avant même d’avoir eu le temps de démarrer.    Une fois la qualité et la sécurité vérifiées, vous travaillez comme vous voulez. À vous de montrer que vous êtes bon dans ce que vous faites, de correspondre à la demande et de résister à l’offre médicale, pléthorique certes, à défaut d’être qualitative.    Dans votre spécialité, rencontrez-vous des pathologies plus spécifiques / plus courantes à Dubai ? Les soins de qualité, facilement accessibles, sont l’apanage d’un nombre très restreint de pays. La majorité du monde est composée de pays jeunes qui ont tout à bâtir. Une part importante de notre travail consiste souvent à refaire, avec une qualité correspondant « aux données acquises de la science », les travaux dentaires qui ont déjà été réalisés dans d’autres pays, ou même réalisés dans la région, mettant en évidence les carences tant au niveau professionnel qu’éthique. Un autre fléau, aussi sournois que répandu, est le diabète. La proportion de patients diabétiques, conscients ou non de leur état, est alarmante, et demande une grande vigilance. D’ailleurs, les chiffres de la Fédération internationale du diabète (FID) ont révélé qu'en 2017, 17,3% des Emiratis âgés de 20 à 79 ans étaient atteints de diabète de type 2. Aux Émirats Arabes Unis, plus d’un million de personnes sont en effet atteintes de diabète, ce qui place le pays au 15ème rang mondial pour la prévalence comparée ajustée en fonction de l’âge.   Quels sont les éléments les plus motivants de votre métier ? Bien des patients ont des soucis bucco-dentaires pesants qui ruinent leur vie. Nous apportons la qualité, la technique et l’éthique françaises à des patients qui les connaissent, reconnaissent et apprécient. 40% de nos patients n’habitent pas Dubai. Voir des patients qui traversent la moitié du globe pour venir se remettre entre nos mains pour leurs soins dentaires est une marque de confiance qui nous touche profondément. Un patient qui vous ouvre son intimité pour partager avec vous son souci, petit ou grand, vous savez que vous avez la clef du problème, c’est une satisfaction quotidienne. Une fois rétablies, la santé, la physiologie, l’esthétique, quelle plus belle récompense que le sourire des patients ?  C’est pourquoi venir à la clinique n’est jamais une contrainte pour moi, c’est toujours un plaisir et une passion.   Avec le recul, que referiez-vous différemment ? J’aurais dû venir plus tôt !   Vos deux bonnes adresses à Dubai ? J’en aurais bien plus de 2….   
LE MOT DE LA FIN 
La France a des atouts extraordinaires, les étrangers en sont souvent plus conscients que nous. À nous de promouvoir la qualité France au-delà des frontières.   Consultation avec le Dr Dominique CARON, Docteur en Chirurgie Dentaire  VERSAILLES DENTAL CLINIC Dubai Healthcare City AL Razi Medical Complex 64 Block A – 1st floor – 1006 Tel : 04 429 8288 Whatsapp : 0503754943
 Jours d’ouverture : du samedi au jeudi  Horaires : de 8h à 19h (en continu)     Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de VERSAILLES DENTAL CLINIC   Si vous êtes un professionel de la santé francophone et souhaitez apparaitre dans la liste des medecins francophones avec votre interview, contactez-nousemailProtector.addCloakedMailto("ep_ece9a7f5", 1);.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !       
Ouverte fin 2018, Bluewaters est la derniere île de Dubai sortie de terre, enfin… de l’eau ! Située au sud de La Palm Jumeirah près de JBR, elle est reconnaissable de loin grâce à Ain Dubai, la roue la plus grande du monde (ouverture prévue 2020).  Entre l’architecture moderne, la plage et son eau turquoise avec vue à l’infini sur le golfe Persique, et une large offre de commerces et de restaurants, Bluewaters propose un cadre de vie dépaysant et relaxant.   L'AMBIANCE DU QUARTIER Bluewaters est un véritable havre de paix au sein de la ville. Les parkings étant souterrains, il y a très peu de circulation. L’ile est composée d’immeubles à bas étages (10 max), de petites villas, du complexe hôtelier du Caesars Palace avec sa plage privée Cove Beach, et d’un espace de loisirs et de détente avec une vue imprenable sur la Marina et JBR. Sa passerelle piétonne de 265 mètres, The Wharf Link, permet de relier The Beach à JBR en 15 minutes.    DU CÔTÉ DES LOYERS Appartements Bluewaters Residences (Ils ne sont pas tous livrés) Appartement 1 bedroom : entre 130k et 150kAED/an Appartement 2 bedrooms : de 160k et 200kAED/an Appartement 3 bedrooms : de 250k et 300kAED/an Appartement 4 bedrooms : + 350kAED/an Ces prix sont pour des logements non meublés, éstimés à la date du 15 janvier 2019 par des experts de l'immobilier :  Property Hunters Dubai, Aurélie Cloix et Jean-François Cloix   NOS COUPS DE CŒUR  les restos du midi (ou petit-dej) : - Le restaurant libano-brésilien Tété propose une cuisine généreuse et très bien exécutée. - Mitts & Trays et son alléchante carte de breakfast    les restos du soir :  - Sans hésitation Puerto 99, restaurant mexicain, à l’atmosphère caliente avec ses gringos à la guitare, ses cocktails sulfureux et sa très bonne nourriture. Attention, cependant, l’addition peut monter très vite avec l’alcool ! - L’excellent Hells Kitchen de Gordon Ramsay et sa jolie cuisine raffinée. - Le restaurant de seafood italien Alici et sa magnifique vue sur la skyline depuis sa terrasse.    les bars / clubs :  - Le célèbre Cove Beach qui a fait peau neuve en venant s’implanter au cœur du Caesars Palace - Le Havana Social Club : le tout nouveau bar-restaurant cubain du Caesars Palace. Au programme : musique live latino, menu cubain et coucher de soleil. Bon plan : les Ladies Night se tiennent les jeudis de 20h à 23h avec boissons offertes pour les femmes.   les épiceries ou autres :  Franprix où vous retrouverez bon nombre de références françaises, notamment dans la partie bio du magasin. Notre article    pour acheter du bon pain :  Pour le bon pain, nous n’avons pas encore trouvé, mais Un Dimanche à Paris vous régalera de succulentes pâtisseries et viennoiseries à la française de son chef pâtissier français (@jeff_lelhuerne). Nous avons hâte que cette adresse nous propose aussi des ateliers pâtisseries et chocolat comme ils le font à Paris !    adresse beauté :  - Le spa Qua au Caesar Palace   LES TRANSPORTS EN COMMUN - La circulation : très peu de circulation, très calme pour l’instant. - Bus/métro : pas de bus ou de métro. Le métro ou tramway le plus proche se situe à Marina/JBR. - Stations de taxi : il y a toujours des taxis au Caesars Palace.   LES INCONTOURNABLES  - Bluewaters de nuit et son éclairage futuriste - La superbe vue de la Marina et JBR depuis les restaurants en front de mer - Bientôt : Ain Dubai, la grande roue.     LE SHOPPING  - Malls ou boutiques - Boutiques en cours d’ouverture dans l’espace de loisirs   LE SPORT Bluewaters est très agréable pour le footing.    LA SITUATION DU QUARTIER ET LES ÉCOLES FRANÇAISES 1. Lycée Français Jean Mermoz (de la maternelle à la 6ème) 2. Aflec - Lycée Français International (de maternelle à la terminale) 3. Lycée Français International Georges Pompidou (maternelle)  4. Lycée Français International Georges Pompidou (du CP à la terminale)     Pour plus d'informations sur les écoles anglophones et internationales, article ici !    LES PROJETS À VENIR  Ain Dubai, la fameuse grande roue  L’accès par la mer via les water taxi   Merci à Emeline pour sa contribution. Photo highlight merci @sidharthvithaldas   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
Que s’est-il passé aux Emirats au cours de ces dernières semaines ? Bonne question ! Entre le boulot, les enfants, … ou tout simplement le rythme effréné à Dubai, vous n’avez peut-être pas eu le temps de suivre toute l’actualité mois-ci ?   Ne vous inquiétez pas, Dubai Madame a sélectionné pour vous les 9 informations incontournables :    1- L’ARABIE SAOUDITE S'OUVRE AU TOURISME  Dans le cadre de la mise en place du programme « Vision 2030 », les citoyens de 49 pays peuvent obtenir, depuis de 27 septembre, un e-visa touristique à entrées multiples et valable un an pour visiter le Royaume. Le visa permet de passer 90 jours sur le territoire saoudien et coûte environ 431 AED (hors TVA). Pour tout savoir : Gulf News   Le gouvernement a annoncé en parallèle que les femmes étrangères se rendant en Arabie Saoudite n’auront plus l’obligation de porter l’abaya mais simplement de se vêtir d’une tenue « modeste ». Pour en savoir plus.   2- EXPO 2020: L’ONU AURA SON PAVILLON Pour célébrer leur 75ème anniversaire, l’ONU aura son propre pavillon sous le thème « Nous, les peuples : façonnons notre avenir ensemble ». L’Expo 2020 sera l’occasion pour les Nations Unies de renforcer son engagement en faveur du programme de développement durable à horizon 2030 (programme 2030) et ses 17 objectifs. Pour en savoir plus : Khaleej Times   3- TOUTES LES DÉMARCHES POUR LE VISA FAMILIAL À PARTIR DE SON TÉLÈPHONE  Depuis le 22 octobre, il est possible pour le sponsor de famille d’obtenir, de renouveler ou d’annuler le visa d’un membre de sa famille, simplement à partir de son téléphone. Le GDRFA-Dubai a adressé un SMS à cet effet à l’ensemble des résidents pour les avertir. Il suffit pour cela de télécharger l’application DubaiNow. Cette mesure fait écho à la stratégie sans papier lancée par Dubai en février 2018. Toutes les informations pratiques, ici.   4- LES EMIRATES LANCENT LEUR PLATEFORME DE RECHERCHE D'EMPLOI  Le Ministère du travail et de l’émiratisation vient de lancer MORHE, application dédiée à la recherche d’emploi. MORHE a la particularité de pouvoir mettre en correspondance les annonces des entreprises et le profil de candidats déposé sur la plateforme. Pour tout savoir sur MOHRE, cliquez ici.  Et pour tout savoir sur la recherche d’emploi à Dubai, lisez notre article.    5- 15 INITIATIVES POUR QUE DUBAI DEVIENNIENT UN INCUBATEUR POUR LES CREATIFS  Afin de devenir un centre régional et mondial de la culture, Dubai lance diverses initiatives dont la plus significative reste la création d’un visa culturel longue durée à destination des artistes, auteurs et innovateurs. En parallèle, d’autres projets devraient voir le jour comme la création d’une free zone pour les créatifs, le lancement de la saison littéraire internationale ou encore la construction de centres culturels. Pour en savoir plus sur les différentes initiatives : Gulf News     6- GRATUITÉ JUSQU'EN JANVIER 2020 DES TOLL GATE À ABU DHABI  Bien que mis en place depuis le 15 octobre, le système de péage à Abu Dhabi restera gratuit pour l’ensemble des usagers jusqu’en janvier 2020. Durant cette période d’essai les automobilistes sont encouragés à étudier des alternatives pour leurs trajets quotidiens notamment l’utilisation d’autres moyens de transport (covoiturage, transports en commun). En effet, l’objectif des barrières de péage est de réduire les embouteillages et les émissions de CO2 dans la capitale. Toutes les informations ici   7- AÉROPORT DE DUBAI : NOUVEAU SYSTÈME BIOMÉTRIQUE Le GDRFA-Dubai (General Directorate of Residency and Foreigners Affairs), en collaboration avec Emirates, a révélé, pendant le GITEX, le programme « Biometric Passenger Journey » qui permettra aux voyageurs de s’enregistrer pour leur vol à l’aéroport de Dubai sans passeport ni carte d’embarquement grâce à la technologie de reconnaissance faciale et de l’iris. Une phase pilote devrait démarrer dans quelques mois. Pour en savoir plus : Gulf News   8- ARRIVÉE DE LA CARTE NOL VIRTUELLE FIN 2020  Lors du GITEX 2019, la RTA a annoncé l’arrivée dès le 3ème trimestre 2020 de la carte virtuelle NOL. La carte sera directement enregistrée sur votre téléphone portable et vous permettra de payer à la fois vos déplacements dans les transports en commun mais aussi vos frais de stationnement ou certains de vos achats dans les stations-services ou magasins. Pour plus de détails : Khaleej Times    9- EAU : PETITE RAPPEL DE 9 LOIS QUE VOUS NE POUVEZ PAS PERMETTRE D'OUBLIER !  Il existe aux Emirats un certain nombre de lois qui garantissent la sécurité du pays. Certaines peuvent sembler tomber sous le sens mais si vous les enfreignez accidentellement vous risquez de vous exposer à une amende voire des poursuites judiciaires. Gulf news nous les rappelle.    Tous les derniers jeudis de chaque mois, retrouvez la mini revue de presse des dernières semaines dans votre boite email via la Newsletter !       
Avez-vous remarqué comme, à la simple évocation de ce petit mot, « rides », les passions se déchaînent ?! À peine ces 5 lettres prononcées, tel un Moïse qui fendrait la mer Rouge en deux, les gens se rangent de l’un ou de l’autre côté ! Le débat est alors très vite passionné, comme s’il s’agissait de trancher « pour » ou « contre » la peine de mort pour une crème anti-âge volée !   Evidemment, il ne s’agit pas ici de faire une analyse manichéenne, mais d’observer les deux attitudes : celle des femmes qui sont dans l’acceptation d’un état de fait, et celle des autres qui « s’arrangent » avec les faits ! Car ne nous voilons pas la face, les rides, c’est comme les kilos, on les accepte toujours mieux lorsque ce sont les autres qui les ont !   Très rapidement la population rallie donc deux camps bien distincts : celles/ceux qui prônent l’acceptation, voire la « magnification » (à noter que dans ce camp, on trouve bien souvent des trentenaires gaulées comme des déesses à la peau lisse) s’émerveillant « Mais c’est si beau, si émouvant, tous ces sillons creusés à force d’expérience, de maturité et de sagesse ! »… Mouais… On leur dit que c’est beaucoup moins poétique que ça, que c’est en fait juste le résultat du temps qui passe et d’un capital génétique plus ou moins gracieux ?! Dans ce camp, il y a aussi celles qui explosent à la simple évocation de leur voisine/copine/connaissance qui a « osé » passer à l’acte !!! Comme si la malheureuse avait commis l’horrible crime de décapiter son mari avec ses dents ! « Oui, certes elle ne fait pas son âge… mais bon, facile, ce n’est pas naturel, elle a fait des injections ! » Comprendre : cette traitresse a pactisé avec le diable ! Celles-ci se sentent comme trahies par leurs consœurs, qui n’auraient pas fait le même choix… celui de la ‘dégradation’ soi-disant assumée… S’ensuit souvent et très rapidement une avalanche de bienveillance, surtout si, par malheur, les résultats sont plus ou moins au rendez-vous : « Elle a la peau tirée comme un tam tam ! » ; « Elle a la bouche d’un poisson laveur de vitres ! » ; « Elle veut faire jeune, mais son cou et ses mains la trahissent ! » Etc. etc. Rappelons tout de même que personne ne bronche sur la teinture/coloration des cheveux, aujourd’hui démocratisée… comme le camembert dans le café au lait d’ailleurs ! Les cheveux blancs sont pourtant aussi des marqueurs du temps, non ?!!! Mais ce subterfuge ne gêne apparemment plus beaucoup de gens…   Le deuxième camp est constitué de celles qui sont « passées de l’autre côté », des femmes qui, de façon plus ou moins assumée, se sont arrangées avec ces petits plis disséminés, mais en souhaitant un ovale… plus carré… Ce sont en général celles qui rafraîchissent depuis longtemps d’un coup de pinceau les murs du salon et qui ne voient pas le problème d’une petite injection pour renforcer leurs propres fondations ! Evidemment, elles ne le font pas, en général, pour faire croire à l’assemblée qu’elles viennent à peine de passer le bac ! Elles n’envisagent pas non plus qu’on les dévisage pour évaluer si elles font leur âge ! Personne n’est dupe. Ces petites injections apportent juste quelques corrections ! (Allons, qui n’a jamais utilisé un peu de Tipex pour masquer une faute d’orthographe muée en gros pâté ?!)   Perso, j’aime moyen le concept du parchemin (sorte de cartographie de ta vie affichée en pleine face !), surtout à l’heure du net… il faut peut-être vivre avec son temps et avoir une peau nette !    Disons que comme souvent, face à l’évidence, nous avons toutes un travail/un chemin à effectuer : accepter ou lutter ! Dans les deux cas, la lutte est acharnée ! Il ne s’agit pas non plus de nous juger, car finalement, ne sommes-nous pas toutes du même côté : celui de celles qui ont la chance et la liberté d’avoir le choix ?! Alors, serrons-nous les pattes (d’oie) pour avancer chacune avec nos propres motivations… De toute façon, quoi qu’il en soit, on va toutes dans la même direction !     Sophie, comédienne, continue de nous faire rire depuis Istanbul à travers ses billets d’humour inspirés des péripéties d’une famille d’ex-expat à Dubai. Retrouvez ses billets sur son blog www.journalexpat.com.   Sophie, est fan de chapeaux et de voyages… ce qui lui a donné l’idée géniale de développer le Hat Bag ! Un porte chapeau stylé qui permet de transporter vos chapeaux sans les abîmer en voyage. Mais quelle brillante idée… on va faire les belles à l’aéroport !      N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
La période d’inscription pour les crèches est en cours et avec elle le choix cornélien auquel nous devons tous faire face au moins une fois sur le sol des Emirats : système français ou système international ? (voir notre article sur la question*). Il est vrai que la crèche n’est pas encore l’école et la pression de faire le bon choix est moindre. Mais il est tout aussi vrai qu’elle y prépare et que l’enseignement reçu à la crèche déclenche chez notre enfant des aptitudes plus ou moins prononcées pour l’anglais si nous le mettons dans un tel système ou le rend parfaitement à l’aise dans sa langue maternelle si nous faisons le choix de la crèche francophone. Pour ce dossier, nous allons traiter des crèches francophones mais aussi des crèches bilingues voire trilingues pour ceux qui voudraient offrir à leurs enfants la possibilité de se familiariser avec les deux langues dès ses premiers pas à l’école**. **Cette liste est non exhaustive. A Dubai, de nombreuses crèches ouvrent et ferment régulièrement. Les crèches bilingues Quel est leur système ? Les classes se déroulent à 50% en anglais et à 50% en français.  Qui les propose ? LE PETIT POUCET Crèche bilingue Français-Anglais (curriculum français ou britannique - EYFS). Le Petit Poucet est homologué par le Ministère de l’Éducation et le KHDA permettant ainsi l’accueil des enfants entre 3 mois et 6 ans. Le Petit Poucet vient juste de déménager dans des locaux plus grands proposant des installations plus modernes, différents espaces ludo-éducatifs, une salle de gymnastique multifonctionnelle et des jeux d’eau. Des activités autour du respect de l’environnement sont régulièrement mises en place. Un service de restauration sain et équilibré ainsi que le transport scolaire sont proposés.  De nombreuses activités périscolaires sont offertes tel que (gymnastique, football, danse classique, mini tennis, mini basketball, yoga etc.) ainsi que des cours privés de français dès l’âge de 2 ans. L’établissement est ouvert de 7h30 à 17h30 du dimanche au jeudi. Où se trouve-t-elle : Villa 20, Street 39, Al Safa 1 Tel : +971 4 321 9399 Cell : + 971 50 657 1744 Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_9b4c175a", 1); Site Internet : lepetitpoucet.ae   Plus d'information sur la fiche BAF   BABILOU, BLOSSOM, ET SEASHELLS NURSERY  DUBAI Avec 11 branches sur Dubai, Babilou, Blossom et Seashells Nursery font parties du groupe Babilou Family. L’ensemble des établissements sont homologués par le Ministère de l’éducation et le KHDA. L’ensemble des Centres suit un modèle d’éducation unique inspiré par les meilleures approches centrées sur l’enfant et son aptitude propre et naturel à apprendre, pour ne nommer que les principales : Maria Montessori, Reggio Emilia, Emmi Pikler, EYFS. L’apprentissage se base essentiellement sur les neurosciences, c’est à dire que chaque enfant apprend par l’expérience. Les enfants sont poussés à penser par eux-mêmes, jouer, explorer, faire des erreurs et trouver des solutions à leur propre rythme afin de prendre confiance en eux et d’apprendre à apprendre. Les établissements encouragent également l’apprentissage en profondeur des langues : l’anglais et français. Des cours d’arabe sont également dispensés. Les crèches sont aussi tournées vers le respect de l’environnement, elles ont d’ailleurs gagné cette année le Happiness award pour le développement durable. Enfin, de nombreuses activités sont proposées l’après-midi comme le Yoga, Danse, Football, Musique, Mini Chefs pour les enfants de la crèche et même pour ceux qui souhaitent juste y participer. Les différentes branches accueillent les enfants de 2 mois à 6 ans, tous les jours de la semaine de 7h30 à 18h00 . Où se trouvent-elles : ici Tél : 800nursery Site Internet : theblossomnursery.com, babilou.ae et seashellsnursery.com   ODYSSEY NURSERY Avec deux branches à Dubai, Odyssey Nursery propose un système trilingue avec le choix de 2 sections : française ou anglaise. Chaque section propose l'autre langue en mineure ainsi que l'arabe toutes les semaines. A noter que la branche Burj offre la possibilité d’apprendre l’espagnol en seconde langue. Odyssey Nursery suit à la fois les critères de développement de l’apprentissage précoce de l’État de Washington et l’approche éducative de Reggio Emilia. Les enfants apprennent, explorent et se développent au travers d’une série d’activités pratiques soigneusement planifiées tout au long de la journée. La crèche est ouverte aux enfants de 4 mois (dès 2 mois pour la branche Burj) à 4 ans. A noter qu’une nouvelle branche devrait ouvrir ses portes en janvier 2020. Deux adresses à Dubai : - Odyssey Umm Suqeim 2 – Tél : 056 520 3448 - Odyssey Burj, Umm Al Sheif – Tél : 056 520 3449 Site Internet : odysseynursery.com   LONDON AND PARIS INTERNATIONAL NURSERY Implantée à Dubai depuis 2004, cette crèche séduit beaucoup de parents avec sa méthode d'apprentissage des langues (une semaine en français, une semaine en anglais). Elle suit le programme EYSF et propose des cours d'arabe facultatifs. Les classes sont composées de 10 à 12 enfants maximum. De nombreux ateliers sont proposés tout au long de la semaine comme : danse classique ou Hip Hop, cours de cuisine, de musique et de natation ainsi que des cours individuel de piano. Très bien située à Umm Suqeim 3 en face de Burj al Arab, elle accueille les enfants dès l’âge de 3 mois et jusqu’ à 4 ans. London and Paris International Nursery est ouverte du dimanche au jeudi de 8h à 18h. Tél : 04 348 0077 Mob : 056 441 0523 E-mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_5612fab1", 1); Site Internet : lpnursery.ae     THE CHILDREN'S GARDEN Ouverte en 2015, The Children’s Garden, certifiée Taleem, offre cursus multilingue dès le pre-KG jusqu’au KG2 en anglais et en français (ou en allemand) avec 3 jours en français et 2 jours en anglais une semaine sur deux. L’arabe peut également être enseigné comme 3ème langue. A noter que l’anglais est la seule langue utilisée pour les enfants âgés de 2 ans (niveau nursery). La crèche met l’accent sur l’art et la créativité dans l’éducation de l’enfant dès le plus jeune âge. L’établissement accueille les enfants de 2 ans à 5 ans, du dimanche au jeudi de 8h00 à 12h00 ou 14h15. Où se trouve-t-elle : À Green Community, Dubai Investments Park. Tél : 04 885 3484  Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_82f9f979", 1); Site Internet : childrensgarden.ae   BABY FIRST NURSERY Cette crèche bilingue, voire trilingue propose des classes en français, anglais et en arabe. Le programme suivi est un cursus international et Baby First Nursery est l’un des rares établissements des Emirats à appliquer la méthode Montessori. Les enfants peuvent y entrer dès l’âge de 2 mois et y rester jusqu'à 4 ans. Où se trouve-t-elle : À Dubai Festival City, Corner City Building, Numéro 3 au rez-de-chaussée. Tél : 055 801 8015 Email : emailProtector.addCloakedMailto("ep_8b2d539b", 1); Page : Facebook    MAPLE BEAR GULF  Maple Bear est une crèche canadienne qui offre un cursus bilingue (français-anglais ou anglais-arabe) basé sur l’« immersion language methodology » et couplé à un programme d’intelligence émotionnelle en mettant l’accent sur le développement physique et le bien-être émotionnel. L’établissement homologué par le Ministère de l’éducation et le KHDA accueille les enfants entre 6 mois et 6 ans (maternelle). Le nombre d’enfants par classe est volontairement faible afin de garantir à chaque élèves un apprentissage individualisé. Où se trouvent-elles : Maple Bear Nursery Safa Park, 35th Street Al Safa 1, (quartier de Jumeirah) Tél : 04 394 6066 ; 056 997 7672 E-mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_c63767d0", 1);   Maple Bear Business Bay, Ground Floor Burlington Tower Business Bay (à l'opposé de l'Oberoi Hotel) Tél : 04 552 1309 ; 052 919 9374  E-mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_c96584f7", 1); Site Internet : maplebear.ae   Plus d'information sur la fiche BAF   KIDS PALACE NURSERY Ouverte depuis 2005, Kids Palace Nursery est située à Umm Suqeim 3. L’enseignement est basé sur l’apprentissage actif : de nombreuses activités scolaires, sportives et artistiques (yoga, football, musique, dance...) sont proposées tout au long de la journée aux enfants afin de les stimuler au maximum et de développer leur curiosité. L’apprentissage des langues est également au cœur des valeurs de la crèche avec : Une section anglaise composée de 11 classes suivant le curriculum EYFS où le jeu est mis au cœur de l’apprentissage, avec des cours de français et d'arabe deux fois par semaine. Une section française avec 3 classes d'enfants âgés de 14 mois à 4 ans, avec des cours d'anglais et d'arabe deux fois par semaine. Les enfants de ces deux sections apprennent les couleurs, les nombres et des comptines en arabe… Les classes sont composées d'un maximum de 20 enfants, avec un encadrement de 4 à 5 adultes par classe. La crèche est ouverte du dimanche au jeudi de 7h30 à 18h et propose une fléxibilité d'horaires possibilité de récupérer ses enfants à 12h30 - 15h ou 18h. Kids Palace Nursery propose également des camps d'été en juillet et août.  Les enfants y sont acceptés de 12 mois à 4 ans de 2 jours par semaine à 5 jours.  Où se trouve-t-elle : Street 13th – Umm Suqeim 3. Vous pouvez retrouver une deuxième nursery "The Palace Nursery" à Al Safa 2, qui propose une section en anglais avec des cours de français et d'arabe deux fois par semaine.  Tél : 04 348 4163 E-mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_f00a2d1b", 1); Site internet : kidspalacenursery.com Instagram : @kidspalacenursery   Les crèches Francophones LE JARDIN ENCHANTE DUBAI Chaque année, Le Jardin Enchanté figure parmi les meilleures de tout Dubai. Cette crèche francophone de 10 classes existe depuis 2000 et suit le programme français. Le Jardin Enchanté a ouvert, depuis 2 ans, deux classes bilingues français-anglais à parité horaire à destination des enfants de Moyenne Section de Maternelle. Des cours d’anglais sont également proposés certain après-midi en fonction de la demande.   Le programme se concentre sur l’éveil de l’enfant à travers le jeu, la découverte et le partage. Les enfants y sont acceptés de 5 mois à 4 ans. Où se trouve-t-elle : 12b street, villa 27, Umm Al Sheif (en face d’Umm Suqeim 3) Pour plus d’information : contactez la très sympathique Lamia Bourayou  Tel : +971 4 348 6788 ou +971 50 450 5994 E-mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_e6789a10", 1);   MON ECO-LE DUBAI Avec deux branches à Dubai, cette crèche met l’accent sur le développement de l'autonomie, la confiance et l'apprentissage en profondeur avec une exposition quotidienne à la langue arabe avec deux programmes différents : Le site de Jumeirah 1 offre une immersion complète en langue française quant à celle de Umm Suqeim, elle s’appuie sur la méthode Montessori avec un cursus bilingue anglais/français. Mon Eco-le accueille les enfants à partir de 15 mois et jusqu'à 4 ans. Où se trouve-t-elles : - Jumeirah 1, Street 23B, Villa#10, (derrière Lime Tree/ Spinneys) Tél : 04 349 6868 - Umm Suqeim (Al Manara), 23 14 street Tél : 04 328 5151 Facebook   LA MAISON BUISSONNIERE Cette crèche francophone devrait bientôt ouvrir ses portes dans le quartier de Al Manara. La Maison Buissonnière suivra le programme EYSF en langue française et proposera également des cours en anglais, arabe et italien. La crèche devrait accueillir les enfants dès l’âge de 2 mois et jusqu’à 4 ans Nous vous communiquerons toutes les informations pratiques dès son ouverture.     N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !          Call Send SMS Add to Skype You'll need Skype CreditFree via Skype  
Se constituer un patrimoine est une des questions que tout le monde se pose à un moment donné de sa vie. Et peut-être même davantage quand on vit à l’étranger pour préparer un jour au mieux son retour en France ou en Europe. Mais une fois cela dit, notre niveau de connaissance se limite généralement à l’ouverture d’une assurance-vie ou l’achat d’un ou plusieurs biens immobiliers. Il s’avère donc souvent nécessaire de se faire conseiller pour adopter la bonne stratégie patrimoniale.  Equance, société de Conseil en Gestion Privée Internationale forte d’un réseau de consultants présents dans 50 pays (dont une filiale à Dubai), vous convie à sa conférence-cocktail le dimanche 27 octobre à 19h00 pour vous présenter et discuter des meilleures opportunités pour votre patrimoine.   2020, changement de fiscalité pour les non-résidents   Equance reviendra ainsi sur l’actualité brulante de cette fin d’année et la mise en place des nouvelles règles fiscales pour les non-résidents dès le 1er janvier 2020. En effet, la nouvelle loi de finances prévoit la suppression de la retenue à la source (de 0 % et 12 % jusqu’à 43 047 € de salaires et de pensions de source française) et verront désormais l’ensemble de leurs revenus de source française taxés dès le premier euro à 20 % puis à 30 % au-delà de 27 520 euros de revenus annuels. Afin de bien comprendre ses incidences dans le calcul de l’impôt, Equance nous expliquera quels revenus de source française et quels profils de non-résidents seront les plus pénalisés.   Investissement dans l’immobilier, d’autres modes d’acquisition    Pour se constituer un patrimoine, investir dans la pierre est le premier réflexe que nous avons tous. Mais force est de constater que l’immobilier locatif peut s’avérer parfois contraignant pour le propriétaire. C’est pourquoi, Equance évoquera tout un arsenal d’acquisition patrimoniale alternatif et sécurisé : que ce soit l’investissement en résidence meublée - pour étudiants, personnes âgées ou de tourisme – qui a pour avantage notamment de dégager un complément de revenu et de bénéficier d’avantages fiscaux. Ou l’achat d’un logement en démembrement de propriété qui permet à l’investisseur d’acheter seulement la nue-propriété d’un bien et d’en laisser l’usufruit à un bailleur social qui va en assurer la gestion et la location durant toute la durée du démembrement.    Les opportunités de l’investissement en non-coté   Si vous avez une certaine appétence pour la prise de risque, Equance vous livrera toutes les informations-clés pour investir dans le capital-investissement (ou private equity), qui est actuellement un bon levier pour diversifier ses placements. Concrètement, c’est une prise de participation dans une société, non-cotée en bourse, mais avec un fort potentiel de croissance. Autre placement possible et moins risqué : acheter sur le marché de l’obligataire pour une durée limitée tout en s’assurant en amont de la solvabilité de l’entreprise au terme de l’obligation.   Assurance-vie ou contrat de capitalisation : le meilleur investissement   L’assurance-vie est le placement préféré des Français et vous en avez certainement déjà ouverte une depuis plusieurs années pour vous et les différents membres de votre famille ! Mais il existe également un autre placement, souvent méconnu, des néophytes : le contrat de capitalisation qui ressemble fortement à l’assurance-vie mais qui continue à courir même après le décès de son souscripteur. Equance développera les avantages et inconvénients de ces deux contrats lors de la conférence.   Tous les experts en gestion de patrimoine vous diront qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à bâtir ou à consolider sa stratégie patrimoniale.  Si vous avez des questions concernant votre patrimoine, que vous soyez jeune ou moins jeune, que vous ayez commencé ou non à vous constituer un patrimoine, n’hésitez donc pas à vous inscrire à la conférence donnée par Equance, le 27 octobre prochain !   Comment participer ? Date : le dimanche 27 octobre 2019 à 19h00 Lieu : Novotel Al Barsha Inscription : - emailProtector.addCloakedMailto("ep_94172998", 1); - Attention places limitées. Plus d'informations sur la conférence : 052 911 1334 – conférence gratuite et en français Pour en savoir plus sur Equance    Le programme détaillé de la conférence-cocktail :    Quelles opportunités pour votre patrimoine ? - La nouvelle réforme du prélèvement à la source pour les non-résidents, quel nouvel impact au 1er janvier 2020 ? - Quels sont les différents modes d’acquisition de son patrimoine ? - L’investissement en non côté présente-t-il des opportunités intéressantes ? - Le match assurance-vie – contrat de capitalisation.   Intervenants : Patrick Janel - Responsable Gestion Privée Equance Laurent et Laurence Peney - Manager Equance GCC     Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de EQUANCE   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
Qui n’a jamais eu envie d’avoir une photo de famille sympa, naturelle et drôle ? Mais franchir les portes d’un studio photo, avec toute votre petite tribu, pour finalement en ressortir avec des photos trop posées, trop guindées et surtout sans vous reconnaître… il faut bien le dire ce n’est pas vraiment votre truc (et nous non plus d’ailleurs…) ! C’est pour cette raison que nous avons fait la connaissance de Etienne Ruggeri et Manon Duclos, du Studio Le Carré. Déjà connus des « anciens » de Dubai, ils reviennent du 8 au 27 octobre avec leur concept bien loin des « clichés » habituels : débarquer chez vous pendant 2 heures pour une séance photo (ou plutôt un moment de bonne humeur) en famille ou entre amis ! Explications.   Le Studio Le Carré : c’est qui ? Derrière le Studio Le Carré, un binôme ou plutôt deux artistes très différents mais complémentaires. Etienne Ruggeri, gérant du studio photo, a travaillé pendant 10 ans dans la recherche scientifique, en tant que chimiste, avant que son engouement pour la photo prenne le dessus. Quant à Manon Duclos, passionnée par la photo depuis toujours, elle fait des études de photographie et se lance en tant qu’indépendante dès l’âge de 18 ans.    Une vision décalée et rafraichissante de la photo de famille L’idée du concept « J’irai chez vous » est né après un travail artistique d’Etienne Ruggeri basé autour de l’absurde : « Sofabsurde ». « Pendant 2 ans, j’ai trimballé dans ma voiture 2 sofas que je prenais en photo dans la ville, devant des murs avec ou sans personne dessus ». Lors de l’exposition de son travail pendant la Biennale d’Art Contemporain de Lyon en 2011 « nous avons reconstitué un décor d’une des photos exposées et mis le sofa à l’intérieur. Les gens pouvaient ainsi se faire prendre en photo et conserver un souvenir d’eux ».   « J’irai chez vous » s’est dans un premier temps développé en France mais très vite le concept s’est fait connaître à Dubai par le bouche-à-oreille visuel. « Les expatriés communiquent davantage avec leur famille restée en France. Les personnes ont besoin de créer des souvenirs pour eux et leur entourage d’un passage de leur vie. Il y a des familles dubaïotes qui nous contactent chaque année pour refaire une séance photos chez eux, quasi au même endroit mais parce que leurs enfants ont grandi » nous explique Manon Duclos.   @3.54_three.fifty.four   Des photos minimalistes et parfois ubuesques Le principe est simple avec un côté minimaliste voire absurde et des poses parfois incongrues ! Un seul décor : chez vous ! Que vous habitiez à Dubai en appartement ou en villa, que vous soyez venus avec vos meubles et vos souvenirs ou que votre nouvel espace soit un condensé du dernier catalogue Ikea, Manon Duclos ou Etienne Ruggeri débarquent chez vous et d’un coup d’œil chinent meubles et objets qui feront partis de la scénographie. « Il faut être ouvert à changer tous les meubles du salon, ils prennent dans la maison tous les objets qui les interpellent et les font sortir de leur contexte. Il faut leur faire confiance et se prêter au jeu » nous explique Anne-Laure Roy qui a décidé de faire vivre l’expérience à sa famille.   Puis, pendant environ une heure, Etienne Ruggeri et Manon Duclos vous mettrons à l’aise et vous ferons jouer différentes mises en scènes drôles et décalées avec un seul mot d’ordre : s’amuser ! Guillain Carpentier a lui aussi connu le Studio Le Carré par le biais d’amis. Il a décidé de faire une surprise à sa femme pour la fête des mères en réalisant la séance photo seul avec ses enfants. « Nous avons passé un moment vraiment sympa ! les enfants se sont amusés et se sont prêtés facilement au jeu. J’en garde un très bon souvenir. Ma femme a vraiment adoré son cadeau. Je le conseille à 200 % ». Une vision que partage Anne-Laure Roy : « Ils sont hyper gentils et savent mettre les gens à l’aise. C’est une expérience agréable pour toute la famille au-delà de la photo. On retrouve à travers les photos la personnalité de la famille avec beaucoup d’humour ».        Des offres dédiées aux entreprises En plus de ce concept, le Studio Le Carré met également son talent à disposition des entreprises en proposant des prestations sur mesure : photos des équipes en individuel (corporate ou décalées) en passant par du team building convivial ou au reportage photo lors d’événements internes et/ou externes. Vous pouvez découvrir ici l’ensemble de leur offre.   Bref, c’est une belle idée de cadeau à s’offrir ou à offrir à sa famille ou à son entourage pour n’importe quelle occasion : fêtes de fin d’année, anniversaire, farewell, etc. Cette expérience photographique est une façon originale de passer un moment convivial et de se créer de nouveaux souvenirs dans notre vie d’expatriés.  Vous l’aurez compris, nous sommes totalement conquises et avons déjà réservé notre séance photo. Et vous ?   Pour en savoir plus et réserver : Ici  Dates : du 8 Octobre au 27 Octobre 2019 N’hésitez pas à voir plus de photos sur leur site internet et dépêchez-vous de réserver en ligne car les places partent rapidement.      Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de STUDIO LE CARRÉ   Merci à Anne-Laure, Elena, Aurélia et Guillain pour leurs témoignages et photos.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
Depuis combien de temps à Dubaï ?  En décembre, cela fera tout juste un an. Nous faisons donc partie des français fraichement débarqués   D’où venez-vous ? Je suis né à Lyon et j’ai grandi à Lyon. C’est une ville que j’adore, très dynamique, jeune, universitaire, proche de la montagne et de la mer. C’est une ville où la médecine, le sport et la gastronomie ont une place très importante.   Quel est votre métier/spécialité ? En quoi consiste-t-il ? Quels sont domaines d’expertise ou de prédilection ? Je suis chirurgien orthopédique, il s’agit d’une spécialité chirurgicale consistant à corriger et à traiter les problèmes liés à l’appareil locomoteur. Mon domaine d’expertise est la chirurgie du genou et plus particulièrement le genou du patient sportif. Je m’occupe des accidents, des fractures, des traumatismes, des entorses et même de l’arthrose. C’est une articulation passionnante.   À partir de quel âge avez-vous eu envie de prendre cette voie et pour quelle raison ? Très tôt, j’ai toujours voulu être chirurgien : une vocation. Ma passion pour l’anatomie, pour la biologie et pour la biomécanique m’a toujours poussé vers cette spécialité qui est purement fonctionnelle.   Où avez-vous étudié ? Après avoir été diplômé de la faculté de médecine de Lyon, j’ai réalisé mon internat et mon clinicat dans cette même ville pendant 8 ans. J’ai eu la chance pendant ces années de bénéficier du solide enseignement de « l’école lyonnaise » en chirurgie du genou. J’ai également voyagé pour parfaire ma formation avec un semestre à Garches chez le Pr Judet (temple de l’orthopédie parisienne), un Fellowship au Qatar à Aspetar, fameux hôpital dédié à la médecine du sport et un dernier Fellowship, cette fois-ci aux USA, à New York dans l’hôpital classé numéro 1 en orthopédie aux USA depuis dix ans (HSS). J’ai pu bâtir ma propre expérience en observant, en apprenant et en échangeant avec les meilleurs spécialistes du monde entier.   Pourquoi avoir choisi Dubaï pour exercer ? Après avoir goûté à l’expatriation, nous ressentions le besoin de partir à nouveau. Dubaï est une ville de challenge. Après avoir discuté avec mes confrères installés ici, et malgré une très forte compétition, il me semblait envisageable de construire une activité médicale saine, éthique et surtout de qualité pour la communauté des UAE. Pouvoir exporter une partie du savoir-faire de la médecine française est une chance. De plus, venir à Dubaï était aussi pour nous une affaire de famille. En effet, cela fait dix ans que nous venons ici régulièrement depuis que ma belle-famille s’est installée et a lancé son entreprise de conception et d’agencement de boutiques de luxe : StoreMotion.   Quelles sont les challenges/difficultés/facilités pour exercer le métier de médecin à Dubaï ?  Primum Non Nocere. Le challenge le plus important dans le secteur médical à Dubaï, c’est de garder son intégrité et de conserver une véritable forme d’éthique dans l’intérêt du patient. Il est très important de ne pas tomber dans le piège de la médecine dite « de consommation », de prescrire des examens inutiles voire parfois même d’opérer des patients qui n’en n’auraient pas vraiment besoin. Je pense que la communauté des médecins francophones, de par notre formation, excelle à ce niveau-là. Il y a un niveau d’entraide entre nous qui fait chaud au cœur. Concernant les facilités, je peux tout de même souligner les moyens mis à notre disposition pour pratiquer une médecine de pointe. Je vous donne l’exemple d’un matériel sur-mesure 3D (fabriqué en France) que j’ai pu utiliser pour une intervention complexe du genou. Je ne suis pas sûr que dans d’autres villes, j’aurais eu accès facilement à cette technologie.   Est-ce plus simple ou plus compliqué qu’en France ? Les choses sont globalement plus simples qu’en France lorsque le groupe qui vous emploie est motivé et réactif pour vous aider dans votre travail quotidien (Emirates Hospital pour moi).   Dans votre spécialité, rencontrez-vous des pathologies plus spécifiques / plus courantes à Dubaï ? Les problèmes de genou sont assez fréquents ici au Moyen-Orient. Ceux-ci sont liés au mode de vie, aux activités physiques et sportives ainsi qu’aux positions en hyperflexion liées au fait de faire la prière. On rencontre principalement trois types de patients :   - Le patient jeune, sportif qui se blesse pendant son activité physique. C’est en général une entorse du genou, c’est à dire une lésion des ligaments, ou une atteinte de ses ménisques. - La personne âgée de plus de 60 ans, qui a des douleurs, des raideurs et des gonflements de l’articulation depuis longtemps, et qui présente des lésions dites « dégénératives ». C’est l’Arthrose. - On voit de plus en plus de patients très actifs, autour de 40/50 ans qui présentent des lésions dégénératives débutantes. Ce sont les patients les plus difficiles à traiter car leur motivation pour le sport reste intacte. Tout le challenge consiste à leur faire reprendre le sport sans douleur mais surtout sans danger pour le futur de l’articulation.   Quels sont les éléments les plus motivants de votre métier ? En premier lieu, je dirais la satisfaction des patients. L’orthopédie est une spécialité fonctionnelle. Lorsqu’un athlète peut retourner sur le terrain après une grave entorse, lorsqu’un patient peut remarcher après un grave accident de voiture et une fracture ou lorsque qu’une personne âgée est de nouveau autonome après la mise en place d’une prothèse, c’est à ce moment-là qu’on trouve la satisfaction dans notre quotidien.   La deuxième chose la plus motivante, je dirais que ce sont les parties techniques et scientifiques. Continuer à lire et à écrire des articles scientifiques sur le ligament croisé antérieur me motive toujours autant. J’ai la chance de faire partie d’un groupe d’étude international très dynamique (SANTI Group). Nos échanges quotidiens nous permettent d’améliorer nos pratiques.   Avec le recul, que referiez-vous différemment ? J’essayerais d’aménager plus de temps libre pour ma famille et pour mes proches. Mais aujourd’hui Dubaï m’a permis de trouver ce bon équilibre et me donne cette chance de consacrer plus de temps à ceux que j’aime.   Vos deux bonnes adresses à Dubaï ? Restaurant : 3Fils à Jumeirah Personal Trainer : Coach Meddy   
LE MOT DE LA FIN Remerciements à Dubaï Madame et Emirates Hospital Hâte de lire l’interview de mon ami le Dr Thomas Colson, le meilleur chirurgien plasticien des UAE.   Consultation avec le Dr Herve Ouanezar, Consultant & Chirurgien Orthopédique :  What’s App: +97156 867 4376 Addresse: Emirates Hospital Motor City, Emirates SportsMed Palm Jumeirah, Emirates SportsMed Dubai Healthcare City Website: emiratessportsmed.com       Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de EMIRATES HOSPITAL MOTOR CITY   Si vous êtes un professionel de la santé francophone et souhaitez apparaitre dans la liste des medecins francophones avec votre interview, contactez-nousemailProtector.addCloakedMailto("ep_d452a8d5", 1);.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !           
Toujours soucieuse de poursuivre sa quête d’excellence et incarner au mieux les valeurs qu’elle défend, la Swiss International Scientific School de Dubai (SISD) a renforcé ses équipes avec l’arrivée, en septembre, de deux nouveaux directeurs :  Elise Furr, Directrice du secondaire et Emmanuel Gauthier, Directeur du primaire.  Passionnés par les métiers de l’éducation, nous les avons interrogés afin de mieux comprendre les raisons qui les ont poussés à intégrer la SISD et leurs ambitions pour l’établissement.   Le multilinguisme au cœur de l’ADN de la SISD   Installée depuis plus de 10 ans à Dubai, Elise Furr – Directrice du secondaire - a développé une passion pour l’apprentissage des langues en étudiant simultanément le français et l’allemand. Rejoindre l’équipe dirigeante de la SISD s’est donc imposée comme un choix naturel. « L’accent mis sur l’apprentissage de l’allemand et du français combiné au programme IB ainsi que la passion et l’intérêt des élèves et des parents pour l’apprentissage de ces langues m’ont séduit lors de mes visites préliminaires dans l’établissement. »  Quant à Emmanuel Gauthier, après un cursus académique et professionnel très varié et enrichi par de nombreux voyages, ce père de famille de deux enfants, a été fasciné par l’environnement bilinguiste unique offert aux élèves de la SISD : « lorsque vous faites partie de cet environnement, que vous soyez élèves ou professeur, vous êtes automatiquement stimulé par le creuset international et culturel ».    Un environnement propice au bien-être des élèves   A travers les valeurs de l’école - Bilingual, Excellence, Sustainability, Together - la SISD encourage quotidiennement ses élèves et le corps professoral à créer une atmosphère propice à l’unité et la solidarité. L’objectif est ainsi de former une véritable communauté d’apprenants afin de favoriser la confiance et le bien-être de chaque étudiant au sein de la SISD. Pour Emmanuel Gauthier : « Ces notions nous animent en permanence, dans les classes tout d’abord. Chaque enseignant prend en compte l’avis des élèves afin d’établir des règles de vivre-ensemble co-construites ». Une vision que partage Elise Furr : « Les élèves doivent se sentir confiants et ambitieux dans leur apprentissage, ce qui sous-entend la « solidarité » dans nos valeurs ».   Au-delà de l’équipe enseignante, tous deux évoquent également la forte implication des parents de l’école dans la réussite de chaque élève afin de les motiver et les aider à surmonter les obstacles de l’apprentissage. « J’ai découvert avec plaisir la participation extrêmement élevée et positive des parents d’élèves aux activités scolaires et périscolaires. Ceci est ma plus grande satisfaction car je connais le bénéfice pour les élèves quand cette union s’opère » se félicite Emmanuel Gauthier.     L’arrivée de Elise Furr et Emmanuel Gauthier permet ainsi à la SISD de poursuivre sa mission auprès de plus de 1200 étudiants de 78 nationalités différentes afin de les amener vers l’excellence tout en continuant à améliorer le programme bilingue si spécifique à cette école.    Pour en savoir plus sur la SISD : - Site - Pour les contacter : +971 4 375 0600 ou : emailProtector.addCloakedMailto("ep_6ea8f18a", 1); - Pour les admissions : +971 4 375 0600 ou : emailProtector.addCloakedMailto("ep_2f889fef", 1); - Adresse : Dubai Healthcare City – Phase 2, Al Jaddaf     Retrouvez la fiche BAF (Bottin des adresses francophones) de LA SWISS INTERNATIONAL SCIENTIFIC SCHOOL DE DUBAI   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !     
  1. Les + lus
  2. Les + récents