Ingrédients : - Roquette - Tomates cerises - Pousses fleuries de basilic du potager - Feta Laver dans un bain d’eau glacée la roquette et laver les tomates cerises, couper en deux les tomates cerises. Couper en cubes la feta.   Vinaigrette :  - Jus de citron 25gr - Vinaigre balsamique 20gr - Parmesan râpé 20gr - Pignons concassés 20gr - Huile d’olive 120gr - Basilic du potager Laver dans un bain d’eau glacée le basilic, puis le ciseler finement. Mélanger le jus de citron et le vinaigre et émulsionner avec l’huile d’olive. Ajouter les herbes fraîchement ciselées, les pignons concassés et le parmesan râpé.   Dressage : Assaisonner la roquette avec la vinaigrette, puis la disposer dans un grand plat. Parsemer de tomates cerises et de cubes de feta. Garnir de quelques belles pousses fleuries de basilic et servir.   Bon appétit !    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !       
Préparation : 15 min Thermomix : 45 min   INGRÉDIENTS pour 6/8 personnes - 1 poulet fermier entier (chez Les Gastronomes, de 1300 à 1500 g)   • Pour la marinade du poulet - 4 gousses d’ail  - 1 bouquet de persil (lavé, couper une partie des tiges et le couper en deux)  - 1 bouquet de coriandre (lavé, couper une partie des tiges et le couper en deux)  - 3 oignons moyens coupés en 4 - 1 c à c de sel, - ½ c à c de poivre moulu - 1 c à s d’Harissa doux (facultatif) - ¼ c à c de cumin moulu  - ¼ c à c de paprika doux - 1 c à s de gingembre  - 1 c à s de curcuma  - 1 c à c de safran - ½ c à c de beurre rance (facultatif ou peut être remplacé par le beurre clarifié) - 1 c à c de bouillon (fait au Thermomix) ou 1 bouillon de volailles - 20 g d’huile d’olive - 1/2 citron confit coupé en 2, pépins enlevés ainsi que l’intérieur - 100 g d’eau   • Pour la cuisson - 50 g d’eau - 1 oignon moyen coupé en 4 - 1 bâtonnet de cannelle - 1 c à s de vinaigre balsamique (touche personnelle, mais facultative) - 150 g d‘olives rouges ou vertes (dénoyautées ou pas en fonction du goût)   PRÉPARATION 1. Bien laver et égoutter le poulet.  2. Avec un couteau, couper le cou à ras, faire des fentes sur les cuisses, la poitrine… afin que la marinade puisse bien s’intégrer. Attacher les cuisses avec un fil alimentaire. 3. Test de positionnement du poulet dans le bol : Placer le poulet en position verticale de manière à ce que les fesses soient juste posées sur l’hélice. Fermer le bol (le gobelet doseur off). Le couvercle doit se fermer sans forcer. Le cas contraire, vérifier si le cou a été complétement coupé ou essayer d’incliner légèrement le poulet sur la même position.   4. Réserver le poulet dans un grand récipient.   I - La marinade appelée ‘Charmoula’ (à faire de préférence la veille ou 2 h avant cuisson) 1.Mettre dans le bol du Thermomix (ou dans un mixeur) tous les ingrédients et épices de la marinade avec 50 g d’eau. Couvrir (couvercle et gobelet doseur) et programmer 20 s, vitesse 5. 2.Racler les bords du bol avec la spatule, rajouter les 50 g d’eau restants. Remettre le couvercle et le gobelet doseur en place et remixer 10 s à vitesse 5. 3.Racler les bords et verser la préparation sur votre poulet en veillant à ce que ça rentre partout (à l’intérieur, dans les fentes des cuisses, dans les fentes de la poitrine).  4.Attacher bien les cuisses du poulet avec un fil alimentaire. 5.Couvrir avec un film alimentaire et réserver au frais toute la nuit ou au moins 2 h si vous n’avez pas le temps de laisser mariner.   II - Cuisson du poulet   Au Thermomix 1.Mettre un oignon moyen coupé en 4 dans le bol du Thermomix, 20 g d’huile d’olive. Mettre le couvercle et le gobelet doseur en place. Émincer 5 s vitesse 5. Racler les bords et faire rissoler 5 min / 100°C / vitesse 1.  2. Placer ensuite le poulet en position verticale de manière à ce que les fesses soient juste posées ou assises sur l’hélice. Verser le reste de la marinade dessus, 50 g d’eau, le bâtonnet de cannelle et fermer le bol. Placer le panier (accessoire du TM) sur le couvercle et programmer 40 min / 120°C / sens inverse / mijotage  3.Vérifier avec un couteau si le poulet est cuit si non prolonger 5 à 10 min / 120°C / sens inverse / Vitesse mijotage (cuillère). 4. Récupérer le poulet et le placer dans un plat à four. Arroser avec un peu de sauce du bol et 1 c à s de vinaigre balsamique (ça donne une couleur magnifique) et faire griller le poulet (sur les deux côtés) 10 à 15 min au four chauffé au préalable à 200°C. 5. En attendant, remettre le bol en place, rajouter les olives et faire cuire 5 min / 100°C / sens inverse/ vitesse mijotage (cuillère). 6. Une fois le poulet grillé, servir avec la sauce aux olives et décorer avec des morceaux fins de citron confit.   Sans Thermomix 1.Dans une marmite, mettre un oignon émincé et rajouter 2 c à s d’huile d’olive. Faire sauter à feu moyen en remuant continuellement. 2.Placer le poulet dans la marmite et verser la marinade dessus, rajouter 100 ml d’eau, le bâtonnet de cannelle, couvrir et laisser cuire à feu moyen 40 min en changeant le positionnement du poulet tous les 15 min. La quantité d’eau est à surveiller, rajouter un peu d’eau si nécessaire au fur et à mesure.  3.Vérifier la cuisson du poulet, rajouter 5 à 10 min de cuisson si nécessaire. 4.Récupérer le poulet et le placer dans un plat à four. Arroser avec un peu de sauce et 1 c à s de vinaigre balsamique (ça donne une couleur magnifique) et faire griller le poulet (sur les deux côtés) 10 à 15 min au four chauffé au préalable à 200°C. 5.Rajouter les olives dans la marmite et faire cuire 5 min à feu moyen en mijotant de temps à autre. 6.Une fois le poulet grillé, servir avec la sauce aux olives et décorer avec des morceaux fins de citron confit.   Tips : Servir avec des amandes effilées et des pétales de roses séchées   Merci à Fatima-Zahra pour cette délicieuse recette inspirée des recettes et techniques de sa grand-mère et de sa mère. Elle l'a adaptée en rajoutant sa touche personnelle et en vous expliquant comment la réaliser au Thermomix.   Bon appétit !   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !       
Depuis quelques jours, que vous jeûniez ou non, vous vivez au rythme du soleil... et donc au canon de l'iftar ! Ça y est il a sonné, il est l'heure de se mettre aux fourneaux... mais pas avec n'importe qui, avec votre meilleur allié : le thermomix ! Nous avons donc piqué l'une des recettes de notre bible, à réaliser en toute simplicité. Temps de préparation : 10 min Temps de cuisson : 1h10 min Niveau de difficulté : moyen Ingrédients (pour 4 personnes)   · 200g de riz basmati  · 1550g d’eau  · 100g d’oignons coupés en 2 
 · 20g d huile d’olive 
· 700g d’épaule d’agneau coupé en cubes (sans graisse) · 1 c. à café de cannelle · 1½ c. à café de sel · 1½ c. à café de poivre · 350g d’aubergines épluchées et coupées en tranches (2 cm).  · 1 poignée de pignons grillés pour garnir   Préparation   1. Placer un récipient sur le couvercle du bol et peser 200g de riz et 300g d'eau dans le récipient puis mettre de côté puis laisser tremper.  2. Mettre les oignons et 10g d'huile dans le bol et hacher 5 sec/vitesse 5. 3. Racler les côtés du bol à l’aide de la spatule et faire sauter 4min /120 °C/vitesse 1. 4. Rajouter l’agneau, la cannelle, le sel, le poivre et faire sauter 10min/120°C/vitesse 1. Ajouter 800g d'eau et cuire 15min/Varoma/vitesse1. Pendant ce temps, badigeonner les tranches d'aubergine avec 10g d'huile et les faire rôtir au four pendant 20 minutes sous le grill ou les faire sauter à la poêle jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées de chaque côté.  5. Égoutter l'agneau et les oignons à travers le panier en mettant de côté le liquide de cuisson. 6. Presser légèrement le mélange d'oignons d'agneau dans le panier pour former la première couche. 7. Remettre 850g de liquide de cuisson réservé dans le bol et ajouter 450g d’eau (1300g de liquide au total). Égoutter le riz et le mettre de côté. 8. Répartir les tranches d'aubergine sur le dessus de l'agneau dans le panier formant ainsi une deuxième couche, puis déposer le riz égoutté sur les aubergines. Insérer le panier dans le bol et cuire 15min/Varoma/vitesse 3. Retirer le panier du bol à l'aide de la spatule et laisser refroidir pendant 15 minutes. Retourner le panier dans un plat de service et garnir de pignons de pin. Servir chaud.   Bon appétit !   Des petits tips :   - Rajouter 1c à café de sumac, 1 c. à café de cumin et 50g de jus de citron à l’étape 4. - Servir avec du yaourt et une salade de concombre. Pour info : Valeur nutritionelle par portion : 2653 kJ/ 634 kcal, protéines : 43.5 g, glucides : 64.8 g, graisses : 22.4 g   Petits bonus Dubaimadame : - Faîtes une photo de votre plat et postez-la sur à page Facebook Thermomix Middle East pour avoir la chance de gagner un prix (livre ou clé au choix). - 50% de réduction sur le livre Taste of Arabia en vous présentant au bureau Thermomix avec le code DUBAIMADAME (offre limitée aux 30 premiers)   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !       
La cuisine japonaise est réputée pour être une cuisine simple mixant les saveurs. La réussite de ses plats, réside donc dans la qualité de ses ingrédients et son assaisonnement ! Ainsi, si vous souhaitez épater vos invités nous vous proposons une recette qui saura les séduire à coup sûr : le bœuf tataki  au gomashio ! Vous pouvez également personnaliser cette recette avec du thon (ou un poisson blanc, à chair ferme type cabillaud).   La technique du tataki   Le tataki est une technique de cuisine japonaise qui a beaucoup inspiré la cuisine européenne. Cette technique préserve le goût des aliments grâce à une cuisson mi-cuite parfaite, c’est à dire saisie rapidement à la poêle (en aller-retour) puis marinée dans du vinaigre. 
Le Gomashio est une base d'assaisonnement salé, extrait de graines de sésame, qui peut être utilisée pour le riz, le poisson ou la viande. Ce condiment est utilisé depuis des millénaires au Japon.   Ingrédients pour le tataki : - 500g de filet de bœuf d'au moins 2/3 cm d'épaisseur - 1 cuillère à café d'huile de riz   Ingrédients pour le gomashio aux herbes : - 90g de sésame - 10g de sel - une belle poignée de coriandre - quelques branches de persil - 1 cuillère à café de poudre d'ail   Ingrédients pour le riz façon onigiri : - 500g de riz Hinohikari - 60 cl d'eau - 5 cuillères à soupe de vinaigre de riz - 3 cuillères à soupe de sucre - 1 cuillère à café de sel   Préparation    Commencer avec l'assaisonnement : 1. Rôtir les graines de sésame dans une poêle chaude et sèche. 2. Une fois rôti, écraser le sésame avec du sel pour broyer les graines. 3. Ajouter le persil et la coriandre finement hachée au gomashio. 4. Mélanger avec de la poudre d'ail. 5. Garder de côté.   Puis préparer le riz : 1. Rincer le riz dans plusieurs bains jusqu'à ce que l'eau devienne claire. 2. Égoutter le riz. Mettez-le dans une casserole avec de l'eau et couvrez. 3. Porter à ébullition et cuire pendant 12 minutes. Retirer la casserole du feu et laisser reposer 10 minutes avec le couvercle. 4. Dans une casserole, faire fondre le sel et le sucre dans le vinaigre à feu doux. 5. Verser le riz dans un saladier et ajouter le mélange de vinaigre à la préparation. 6. Mélanger et laisser refroidir.   Ensuite, passer à la préparation du boeuf : 1. Dans une poêle, verser l'huile de riz et essuyer la poêle avec une serviette en papier. 2. Faire chauffer le poêle et la poêle à frire au moins 3 minutes et faire griller le filet de boeuf rapidement de chaque côté. 3. Après quelques secondes, placer la viande directement dans de l'eau glacée pour arrêter la cuisson et la conserver crue dans la viande. 4. Dans un plat approprié verser le gomashio avec les herbes. Rouler le filet de viande cuite pour créer une enveloppe aromatique. Couper la viande en fines lanières.   Dresser vos assiettes : 1. Disposer les fines lanières de filet de bœuf.   Vous pouvez accompagner votre plat avec plusieurs assaisonnements comme une pointe de moutarde japonaise ou une sauce miso épaisse !   Pour trouver tous les bons produits, livrés chez vous en un clic et réaliser cette recette comme un chef, rendez-vous sur la section japonaise de www.secretsfinefood.com.   copyright : simplybeef N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !              
C’est LA question qui vous hante depuis plusieurs jours… Cette année, c’est vous qui recevez toute la famille pour les fêtes de fin d’année, et une fois n’est pas coutume, vous avez décidé de mettre les petits plats dans les grands. Vous ne voulez surtout pas prendre le risque de râter LA recette familiale préférée du mari et des enfants (et de belle-maman) ? Pas de panique, on vous propose une solution livrée sur un plateau d’argent…   1. En commandant une volaille de qualité chez Secrets Fine Food…   - Rendez-vous sur l’épicerie en ligne www.secretfinefood.com au rayon « Poultry »   - Vous avez le choix entre deux types de volailles (AOP) :
 Chapons bressans de 1,4 à 4kg, respectivement 144 AED/kg, 159 AED/kg, 172 AED/kg  Chapons bretons environ 3 kg, 62 AED/kg Attention, pensez à précommander dès maintenant en envoyant en appelant directement le 04 363 9007 ou en contactant directement emailProtector.addCloakedMailto("ep_7a4c2cdf", 1); / emailProtector.addCloakedMailto("ep_73e7190a", 1);.   - Profitez-en pour agrémenter votre repas par du foie gras maison, du saumon fumé, autres chutneys et compotées, fruits de mer ou encore produits d’exception tels que du caviar ou de la truffe, via le lien direct sur les « festive delights »    - Organisez une livraison le jour souhaité.   2. … sélectionnée par de vrais gastronomes !   Toute l’équipe Secrets Fine Food met au cœur de son travail quotidien sa véritable passion pour la gastronomie française (et pas que !) L’épicerie en ligne propose aujourd’hui un large panel de produits sélectionnés au gré des saisons et directement importés de fermes et de petits producteurs partageant les mêmes valeurs : goût, authenticité et qualité.    En effet, la traçabilité des produits est au centre des préoccupations de Secrets Fine Food, fondée en 2013 par Stéphanie Duriez, épicurienne dans l’âme et amoureuse du terroir européen. Cette ancienne spécialiste du marketing, grande voyageuse à la personnalité boute-en-train, originaire des Hauts de France (Valenciennes) ; cultive depuis toujours un véritable amour des bons produits. Inspirée depuis l’enfance par une maman cuisinière et des grands-parents agriculteurs, celle-ci comprend rapidement l’importance du manger bon et sain…    C’est avec cette envie de partager sa passion et ses valeurs que Stéphanie lance le projet SFF, présent aujourd’hui à Dubai (où celle-ci s’est expatriée) et à Singapour.    3. Et en suivant la recette envoyée par belle-maman !   C’est l’étape clé pour esbroufer tous vos invités ! Suivez la recette suivante :   Pour 8 personnes    • Préparer la farce du chapon : champignons, foie gras, boudin blanc ou encore pommes ou poires… il y a l’embarras du choix ! • Mettre le chapon dans un grand plat à four • Le tartiner largement de beurre • Saler, poivrer • Enfourner à mi hauteur dans le four froid • Faire cuire 30mn/demi-kilo (3kg=3h) à 150° • Arroser toutes les 15min avec son jus et le retourner une fois sur deux • Si il n’y a pas assez de jus, ajouter un peu d’eau • Après cuisson, le mettre en attente sous papier aluminium • On peut le servir avec des marrons en conserve réchauffés dans un peu de lait • Bien poivrer les marrons • Idéale pour accompagner votre plat : une sauce aux morilles qui sera servie à part en saucière. Les morilles sont disponibles sur www.secretsfinefood.com https://www.secretsfinefood.com/festive-delights/mushrooms/dry-baby-morels.html Sauce aux morilles • Faire réduire le jus filtré du chapon • Ajouter 80g de morilles sèches (trempées au préalable 20mn dans de l’eau chaude) et égouttées • Ajouter 20cl de crème semi épaisse • Saler, poivrer • Faire réduire de 5 à 10mn   - Découper le chapon en séparant les membres et en coupant les filets en tranches de 1cm d’épaisseur.
 - Les disposer sur un plat chaud.
 - Dégager la farce et la couper également en tranches qu’on disposera au milieu du chapon.   Pour l’accompagner :   • Bourgogne rouge, Echezeaux Grand Cru/Vosnes Romanée « Les Suchots »/Gevrey Chambertin 1er Cru • Côte du Rhône, Châteauneuf du Pape Mont Redon   À table !   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !        
Si comme moi, le matin chaque minute est comptée… mais que vous ne voulez pas pour autant négliger le repas le plus important de la journée, à savoir le petit-déjeuner, ces 3 recettes sont faites pour vous. Hyper faciles et pleines d’énergie, elles vous demanderont moins de 5 min de préparation avec une base d’ingrédients commune (flocons d’avoine, lait, œufs, farine, sirop d’érable). Idéales à partager en famille également, elles se déclinent et se personnalisent très facilement. Top chrono : c ‘est parti !   Le bowlcake personnalisé   La recette de base est toujours la même, hyper simple et pratique pour ceux qui sont super pressés… d’attaquer la journée !      Ingrédients : - 4 c.a.s de flocons d’avoine - 4 c.a.s de lait végétal ou de vache - 1 œuf - 1 c.a.s de chocolat noir - du sirop d’érable   - Mélangez dans un bol à l’aide d’une fourchette ou d’une cuillère à soupe : l’œuf, les flocons d’avoine, le lait et les pépites de chocolat. Si vous n’en avez pas vous pouvez ajouter 3 ou 4 petits carreaux de chocolat que vous enfoncez dans la mixture. - Une fois l’obtention d’une pâte homogène, insérez votre bol au micro-ondes pour 1min30. - Laissez refroidir votre bowlcake, puis retournez-le dans une assiette avec un trait de sirop d’érable. - Pour ceux qui n’ont vraiment pas le temps de faire une jolie présentation, vous pouvez le déguster directement dans votre bol.   Bon à savoir : Le bowlcake est déclinable jusqu’à l’infini en l’agrémentant de fruits secs, d’amandes effilées, de fruits découpés (fraises, bananes, kiwis etc.), de graines (courges, chia etc.).   Les pancakes digestes   Ces pancakes faciles à préparer ont l’atout d’être super bons et facilement digestes. La recette parfaite pour faire le plein d’énergie et être rassasié sans compromettre sa séance sportive matinale.  Attention, pour un résultat garanti, il faut bien respecter le type de farine et de lait conseillé (après plusieurs alternatives testées, c’est la consistance la plus pratique à manier).   Ingrédients : - 200 g de farine de millet  - 2 œufs - 20 cl de lait de soja à la vanille - 1 sachet de levure chimique - 2 c.a.s d’huile (tournesol, olive, coco) - 1 pincée de sel - du sirop d’érable     - Mélangez dans un saladier : la farine, la levure et le sel. Faites un puits puis ajoutez les œufs. Commencez à mélanger le tout avec un fouet en y incorporant le lait jusqu’à obtention d’une pâte épaisse mais lisse. - Chauffez une petite poêle huilée, versez une louche de pâte et laissez cuire sur feu moyen. - Lorsque la pâte commence à faire des bulles, retournez votre pancake. Laissez cuire encore quelques instants. Dégustez-les avec une cuillère de confiture, du sirop d’érable, de la pâte à tartiner, des fruits… bref, toutes les gourmandises sont permises !   Bon à savoir : La pâte se conserve jusqu’à deux jours au réfrigérateur, dans un récipient hermétique. Ces pancakes peuvent aussi se déguster au cours d’un repas ou d’un apéritif avec du saumon fumé, des rillettes, du fromage frais et des crudités, etc.   Le classique porridge anglais   Intemporelle, cette recette est la plus rapide des trois. Coupe-faim, elle permet de satisfaire un petit creux même en journée.   Ingrédients :  - 160 g de flocons d’avoine - 1 L de lait végétal ou de lait de vache - 1 c.a.s de cannelle - 4 c.a.s de sirop d’érable   - Versez le lait dans une casserole avec les flocons d’avoine, portez à ébullition et laissez cuire à feu doux environ 3 min en mélangeant. - Otez la casserole du feu, ajoutez la cannelle, le sirop d’érable et versez le tout dans un bol. Servez tiède.   Bon à savoir : cette recette à indexe glycémique bas est parfaite pour combler les envies de grignotages de la matinée. Vous pouvez également l’agrémenter de fruits pour un petit-déjeuner plus complet.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !            
Dernière ligne droite. On va bientôt entamer la quatrième semaine de Ramadan. Et pour les jeûneurs comme moi, l’excitation et l’anxiété du début ont laissé place à une certaine routine.  Mais à la tombée de la nuit, c’est toujours avec plaisir de se retrouver en famille ou entre amis, pour partager un iftar longuement préparé et bien trop souvent gargantuesque.   Qu’on se le dise, Ramadan n’est pas qu’une affaire de nourriture même si, durant cette période, je ne parle et ne pense qu’à ça. L’espace d’un mois, je deviens une foodista pour le bonheur de ma petite tribu. Exit, la mode sur Instagram et vive les hastags #food #cooking #recipe #foodie… Je navigue sur les sites de cuisine à la recherche de nouvelles recettes qui impressionneront la galerie. Oui, je deviens la Master Chef de ma cuisine, enfin il y a un peu d’ironie là-dedans.   Bizarrement les heures de préparation passées en cuisine ne me découragent pas… Au contraire, j’éprouve un certain plaisir à concocter des petits mets délicieux, variés et équilibrés pour un iftar « presque parfait ». Et de la créativité, il en faut ! Il ne faut pas lâsser ou fâcher les petits ventres affamés. Et les enfants, en rentrant de l’école, sont les premiers à me questionner « Qu’est-ce-qu’on mange ce soir ? ». Bien qu’ils ne jeûnent pas, ils sont contents de manger de la « fun food » qui reste néanmoins toujours saine…tout est question d’équilibre.   Je précise tout de même, ce n’est pas l’orgie de nourriture tous les soirs. Je déteste le gaspillage et me retrouver avec 5 kilos en trop à la fin du mois… non merci ! Surtout que les iftars marocains ne sont pas réputés pour être très « balance friendly ».  Bon, trêve de blabla… car après tout c’est un article « recettes ». Je vous présente donc deux recettes marocaines incontournables des tables ramadanesques, à consommer tout de même avec modération.   L’inévitable Harira C’est une soupe à base de féculents que l’on déguste à la rupture du jeûne, accompagnée de dates et de chebakia (une douceur à base de graines de sésame et de miel).   Ingrédients 200 g de cubes de viande  200 g de pois chiches (trempés la veille. J’enlève aussi la fine peau) 100 g de lentilles 1 petit oignon émincé 200 g céleri émincé  50 g persil 50 g coriandre 1 cube de bouillon (optionnel) Épices : 1 c. de sel, 1 c. de poivre, 1 c. de gingembre, ½ c. de cannelle, 1 c. de curcuma, ½ c. de safran 3 cuillères à soupe d’huile végétale 1 litre d’eau 3 grosses tomates 3 cuillères à soupe de farine + 120 ml d’eau 2 cuillères à soupe de tomate concentrée + 120 ml d’eau 3 cuillères à soupe de vermicelles   Préparation   Étape 1 : - Dans l’autocuiseur, ajoutez : l’huile, la viande, l’oignon, les pois chiches, les lentilles, le céleri, la coriandre et le persil, les épices. - Remuez et laissez revenir quelques minutes. - Ajoutez l’eau et le bouillon et laissez cuire environ 1 heure.   Étape 2 : - Épluchez les tomates et passez-les au mixer. Réservez. - Dans un petit bol, mélangez la farine et l’eau. Réservez. - Dans un autre petit bol, mélangez le concentre de tomates et l’eau. Réservez.   Étape 3 : - Lorsque la viande est cuite, ajoutez la purée de tomates, la tomate concentrée et le mélange de farine à l’aide d’une petite passoire. - Mélangez bien pour éviter que la farine coagule. Laissez cuire environ 20 minutes en remuant de temps en temps. - Ajoutez les vermicelles 5 minutes avant la fin de cuisson. - Ajoutez un filet de citron avant de déguster.   Baghrirs ou crêpes aux milles trous.  Entre la crêpe et le pancake mais avec une multitude de trous, d’où son nom.      Ingrédients 2 « cups » de semoule très fine 1 « cup » de farine 1 sachet de levure chimique 1 cuillère à soupe de levure boulangère  1 sachet de sucre vanille 1 pincée de sel 4 verres d’eau tiède Préparation - Dissolvez la levure boulangère dans un peu d’eau.  - Dans un mixer, mettez tous les ingrédients secs puis ajoutez la levure préalablement dissoute et l’eau. Mixez pendant quelques minutes.  - Versez la préparation dans un grand bol et laissez reposer pendant 20 minutes.  - Dans une poêle anti-adhésive (j’en garde une spéciale baghrir), la cuisson se fait sans huile ni beurre, versez une petite louche de pâte. A l’apparition des multiples trous, retirez la crêpe. A noter que la crêpe ne cuit que sur une face.  - Servez le tout accompagné de miel et de beurre.   Bon appétit !   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !            
Nous sommes en plein Ramadan : les invitations fusent, mais ce soir c'est à votre tour de recevoir. Vous avez prévu un iftar maison aux petits oignons... néanmoins c'est la panne sèche pour le dessert. Pas de panique, nous vous aidons ! Epatez vos amis avec un dessert digne d'un chef, délicieux mais simple à réaliser grâce à la recette (enfin dévoilèe) de notre chef préféré. Découvrez un kunafa revisité, une pâtisserie orientale feuilletée, qui saura ravir tous les gourmands !   Ingrédients pour 6 personnes :   - 100g de pâte de kunafa  - 50g de beurre clarifié (beurre fondu dont on enlève les impuretés) - 100g de crème kashta  - 100g de crème fouettée  - 100g de meringue (voir plus bas) - 150g de loukoum à la rose  - 100g de sucre en sirop    Ingrédients pour la meringue :   - 2 blancs d’oeufs - 60g de sucre - 50g de sucre glace   La meringue - Fouettez les blancs d'oeufs à l'aide d'un fouet et ajoutez le sucre progressivement. Ne vous arrêtez que quand votre meringue devient ferme. - Incorporez graduellement le sucre glace avec l’aide d’une spatule et utilisez rapidement la meringue dans votre recette.   Le dessert - Pour une version individuelle, effilochez votre pâte à kunafa dans des petits moules ronds (des petits bols ou moules à muffin par exemple). - Ajoutez le beurre clarifié fondu sur votre pâte avec un pinceau. - Faites cuire au four à 170 °C, jusqu'à ce que la couleur devienne blonde. - Pour la mousse, mélangez doucement la crème kashta, la crème fouettée et la meringue. - Versez le tout dans un bol avec un papier absorbant au fond (cela peut être la veille ou 1h avant – à conserver au frigo)   L’assemblage - Mettez un peu de mousse sur l’assiette et déposez une coque de kunafa croustillante. - Insérerz la mousse à l'intérieur, et ajoutez les loukoums coupés, rajoutez une couche de mousse. - Couvrez le tout avec une seconde coque de kunafa. - Versez du sucre en sirop sur le dessus de votre kunafa et sur l’assiette pour la décoration.   Conseil de dressage : vous pouvez couper un peu de loukum et l'utiliser comme garniture avec des pétales de roses comestibles (fleurs non traitées).   Adresses du chef : - pour l’équipement en pâtisserie : Lakeland MOE, Marina mall  - pour la pâte de kunafa ou la crème kashta : Al Diwan sweet, La Pâtissière…   Clément Raybaud est Executive Pastry Chef au Nikki Beach Hotels & Resorts a Dubai. Il a travaillé dans de nombreuses maisons étoilées au contact de grands chefs tels que Bernard Loiseau, Alain Ducasse ou encore Jacques Chibois. Suivez Clément sur son blog Sweet by Clement Raybaud     N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !              
D’abord qu’est-ce que les brookies ? Ce sont de petits biscuits à l’aspect de cookies mais avec le fondant des brownies… Terriblement irrésistibles ! Voici une version déconcertante de facilité et de rapidité qui ravira les gourmands, et qui plus est, sans gluten et sans lactose.   Pour une quinzaine de brookies il vous faudra :   Ingrédients :   • 200 gr de chocolat noir • 30 gr de margarine végétale • 2 œufs • 70 gr de sucre de canne • 2 sachets de sucre vanillé • 1 càc d’arôme de vanille liquide • 2 càs de fécule de maïs  • 2 càs de farine de riz • 1 càc de poudre à lever sans gluten • 2 poignées d’amandes (facultatif, mais cela donne du croquant)   Recette :   • Faites préchauffer le four à 180 degrés. • Faites fondre au bain-marie (ou au micro-onde) le chocolat avec la margarine.  • Pendant ce temps, mélangez dans un saladier, battez les œufs, le sucre, l’arôme de vanille et ajoutez la farine, la fécule et la levure. • Concassez les amandes, avant de les ajouter au mélange.
 • Ajoutez le chocolat et la margarine fondus et mélangez bien pour obtenir une pâte homogène. • Disposez la pâte à l'aide d'une cuillère à soupe sur une plaque recouverte de papier cuisson en espaçant suffisamment car les brookies s’étalent à la cuisson. • Faites cuire environ 8 minutes (surveillez bien, car en fonction de votre four cela peut aller plus vite). Les brookies doivent être soient fermes à l'extérieur et rester un peu moelleux à l'intérieur. 

 Le plus difficile : laissez refroidir avant de déguster.   Variantes et astuces :   - La teneur en cacao de votre chocolat dépendra de votre goût. Idéalement, orientez-vous vers du 70%.  - Les différentes farines sont assez facilement interchangeables selon les goûts et intolérances. Vous pouvez remplacer la farine de riz ou de maïs par de la farine de blé, de châtaigne… - Vous pouvez remplacer les œufs par 100 grammes de compote pour une recette vegan. - Vous pouvez remplacer la margarine par de l’huile de tournesol ou de coco.  - Pour concasser des amandes ou tout autre fruit sec, insérez-les dans un petit sac de congélation et écrasez-les avec un rouleau à pâtisserie ou une bouteille en verre.  N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !            
C’est simple et bon, et en général cela remporte l’unanimité autant chez les petits que chez les grands. Le croque-monsieur c’est le plat convivial et réconfortant, qu’on a toujours plaisir à manger. Néanmoins, force est de constater que beaucoup d’entre nous se contentent d’une recette simplifiée (pain, jambon et fromage) là où toute sa notoriété réside dans l’art d’une bonne béchamel, comme dans les brasseries parisiennes !    Pour 4 croque-monsieur, ingrédients :   • 8 tranches de pain de mie (blanc de préférence). Les "Harry's" ont la dimension parfaite. • 8 tranches de jambon blanc. Pas trop épaisses.  • 250 gr de gruyère râpé • Une béchamel maison pour environ 6 personnes, environ. Mieux vaut voir large, c’est si bon ! - ½ litre de lait - 30 gr de beurre - 30 gr de farine - le petit + : 2 cuillères à soupe de crème légère pour l’onctuosité    Recette par étapes :   • Etape 1 : la préparation…
   - Préchauffez votre four à 180 degrés. - Découpez une feuille de papier aluminium sur toute la longueur d’une plaque de cuisson. - Disposez vos tranches de pain de mie sur celle-ci. - Préparez un bol de gruyère râpé (plus facile pour l’attraper que dans le paquet). - Découpez vos tranches de jambon en demi-tranches.   • Etape 3 : maitrisez l’art de la béchamel maison
.   Commencez par faire votre roux :  - Faire fondre le beurre dans une casserole à feu moyen. - Lorsqu’il commence à grésiller, ajoutez la farine, en une seule fois. - Mélangez au fouet et laissez chauffer 1 min environ. Le roux doit être blanc et ne doit surtout pas brunir et surtout bien se détacher de la casserole. Ajustez l’intensité du feu si besoin, pour obtenir une texture fondante.   
Ensuite : - Versez le lait froid peu à peu en mélangeant au fouet à feu doux. - Ajoutez vos 2 c.à.s de crème légère. - Salez, poivrez. - Laissez cuire 3 à 5 min en remuant avec une cuillère en bois à feu très doux, jusqu’à l’obtention d’une béchamel parfaite (ni trop liquide ni trop épaisse).  Si elle est un peu trop liquide, rajoutez un tout petit peu de farine ; si elle est trop épaisse, rallongez avec un peu de lait. Un conseil : ne préparez pas votre béchamel trop à l’avance, elle ne sera que meilleure !   • Etape 4 : passez à l’action !   N’oubliez pas à chaque étape d’être (très) généreux sur les portions. - Tartinez vos tranches de béchamel. - Recouvrez le tout d’une couche de gruyère. - Placez vos 2 demi-tranches de jambon par croque. - Le petit  + : retartinez le tout d’une couche de béchamel - Fermez vos croque par une deuxième tranche de pain. - Répétez le tartinage de béchamel + la couche de gruyère. - Enfournez à mi-hauteur votre plaque et laissez cuire environ 20 min.   Un conseil : surveillez votre cuisson, les croques doivent être dorés. Si vous les aimez plus cuits (laissez 2 à 5 min de plus). Pour la version « Madame » vous pouvez rajouter un œuf au plat sur votre croque.   • Etape 5 : dégustez !   Accompagnez votre croque d’une petite salade printanière (légère).
 Bon appétit !     Petite dédicace à ma belle-famille, et merci à Niout pour ses conseils sur la béchamel !   Credit photo : @750gr by Silvia Santucci N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !            
Pour un dîner en amoureux ou un plat entre amis, ce curry est santé, léger, et parfumé. Comme quoi on peut être créatif et se faire plaisir avec un plat sain (végétalien et sans gluten) .   INGRÉDIENTS   Le curry  - 2 aubergines - 1 gros oignon  - 2 tomates coupées en dés - 1 cuillère à café de cannelle en poudre  - 1 cuillère à café de gingembre en poudre  - 1 cuillère à café de coriandre en poudre - 2 cuillères à café de poudre de curry  - 3 gousses d'ail - 5 petites courgettes « marrow » - ½ tasse of lentilles - (rouge - dahl)  - 1 boite de pois chiches  - Sel et poivre - Huile de coco  - 400 ml de lait de coco - Coriandre fraîche et poudre de piment (chili flakes) pour servir    Le riz de chou fleur  - 1 chou fleur  - 1 cuillère à café de cannelle en poudre  - 1 filet d’huile de coco    INSTRUCTIONS   1. Préchauffer le four à 175°C.  2. Placer les aubergines coupées en petites rondelles dans un plat, avec un filet d’huile de coco, sel, poivre et faire cuire au four pendant 25 min.  3. Entre temps, dans une casserole, faire fondre deux petites cuillères d’huile de coco et faire revenir l’oignon. Après quelques minutes ajouter les courgettes « marrow » coupées en rondelles, et les tomates coupées en dés.  4. Laisser mijoter 5 min et ajouter le lait de coco, la cannelle, le gingembre, la poudre de coriandre, et les pois chiches après les avoir rincés à l’eau. Saler et poivrer.  7. Dans une petite casserole, placer les lentilles dans 1 tasse d’eau, avec les gousses d’ail. Saler, poivrer.  8. Quand les lentilles sont cuites, les transférer dans la casserole principale. Ajouter ½ tasse d’eau si le curry est trop épais. Faire mijoter à feu doux.  9. Râper le chou-fleur, à la main ou à l’aide d’un robot culinaire (le réduire en morceaux semblables à des grains de riz). Mélanger avec le filet d’huile de coco (très léger), la cannelle, le sel et le poivre. Placer sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé, et mettre au four 25 min.  10. Servir avec des feuilles de coriandre frais et de la poudre de piment selon vos préférences pour les épices.    Et voilà, bon appétit ! Justine est une passionnée du bien manger . Elle crée de délicieux petits "ENCAS" sans conservateur, sans additif, sans gluten, sans sucre raffiné, ni produit d’origine animale .  Pour en savoir plus : lisez son « Parole d’entrepreneur » N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !                
Cette recette est idéale pour toute la famille et permet de commencer la journée avec un petit déjeuner santé, et fait maison, le tout sans avoir à cuisiner de bon matin !  INGRÉDIENTS - 3 tasses de flocons d’avoine (avec ou sans gluten selon vos préférences/sensibilités)  - 1 tasse de graines de sarrasin (“Buckwheat” en anglais, pour faciliter vos recherches à l'épicerie)  - 1 tasse et demi de flocons de noix de coco (“coconut flakes” en anglais)  - 1 tasse de pistache  - 1 tasse de graines de chia  - 1 pincée de sel - ¼ tasse de sucre de noix de coco  - ⅓ tasse de sirop d'érable  - ⅓ tasse d’huile de noix de coco  - 1 cuillère à café de cannelle - ½ tasse de poudre de cacao (sans sucre :))  - ¼ tasse de fèves de cacao (“cocoa nibs” en anglais) - optionnel     INSTRUCTIONS 1. Préchauffer votre four à 160 degrés celsius.  2. Placez les pistaches dans un mortier et les écraser grossièrement à l'aide d’un pilon (ou mettre les pistaches dans un mixer quelques secondes).  3. Dans un grand saladier, mélangez les pistaches, les flocons d’avoine, les graines de sarrasin, les flocons de noix de coco, les graines de chia, le sucre de noix de coco, et les fèves de cacao.  4. Dans une petite casserole, faites fondre l’huile de noix de coco, ajoutez le sirop d'érable, la cannelle, le sel et la poudre de cacao. Remuez jusqu'à obtenir un chocolat onctueux 6. Versez le chocolat dans le saladier avec les ingrédients secs et mélangez bien. Placez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson et répartissez-y le granola uniformément.  7. Faites cuire 15min à 18 min. Pensez à remuer le granola toutes les 5 min. Faites attention, le granola brule vite ! Quand le granola est bien doré, sortez-le du four et placez-le dans une boite ou bocal hermétique. Vous pouvez le conserver plusieurs semaines.      Ce granola est délicieux pour le petit déjeuner mais aussi pour le goûter avec un yaourt ou une compote de fruit....vous verrez il est difficile de résister ! Bon appetit ! Justine est une passionnée du bien manger . Elle crée de délicieux petits "ENCAS" sans conservateur, sans additif, sans gluten, sans sucre raffiné, ni produit d’origine animale .  Pour en savoir plus : lisez son « Parole d’entrepreneur » N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !                
  1. Les + lus
  2. Les + récents