Première boite ?  
C’est la troisième société, mais ma première application mobile. Je découvre un secteur et une technologie que je ne connaissais pas du tout, c’est génial!
 
Depuis combien de temps à Dubai ? 
Déjà 7 ans à Dubai et je ne vois pas le temps passer.
 
Présentez-nous votre business en quelques lignes… 
Shopper Plus est une nouvelle application mobile, gratuite, innovante, totalement dédiée aux « shoppers » qui veulent se tenir au courant des promotions en cours dans les secteurs mode/cosmétiques et recevoir des bons cadeaux. Cette idée est venue d’un constat simple : nous passons souvent à côté des promotions et ne les découvrons qu’une fois dans les « malls ». Grâce à Shopper Plus, nous permettons à tous les amoureux du shopping de se tenir au courant des offres promotionnelles avec nos marques partenaires sur l’ensemble des Émirats. 
Nous récompensons les « shoppers » avec des points, mais non seulement lors de leurs achats (ex : 300 AED d’achat vous donnera 300 points) mais également lors de leurs visites. Ils peuvent transformer par la suite ces points en bons d’achat dans tous les magasins de nos marques partenaires. De nouvelles marques devraient bientôt nous rejoindre donc téléchargez Shopper Plus et suivez-nous !
 
Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ?
J’ai toujours admiré les entrepreneurs et plusieurs membres de ma famille l’étant déjà j’ai simplement suivi l’exemple. 
 
Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ?
Pour moi, c’est simplement l’idée qui me paraissait suffisamment bonne pour la transformer. Mais l’échange avec des amis proches a confirmé mon envie de créer Shopper Plus.
 
Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ?
Il y a bien sûr la facilité de créer une société assez facilement mais pour moi la raison principale est le nombre impressionnant de Malls et de magasins que nous avons à Dubaï, sans oublier les nombreux discounts par mois. 
 
Quels sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ?
Je pense que créer son entreprise autre part que dans son pays d’origine est un challenge en soi. La langue, l’administration, la compréhension du marché, et l’approche de clients qui viennent d’horizons différents ajoutent de nombreux challenges à la vie de l’entrepreneur.
Aussi, vouloir s’implanter aux Emirats Arabes Unis demande un besoin encore plus important de s’adapter à cet environnement si particulier.
 
C’est ma deuxième société ici aux Emirats et il est toujours aussi simple de créer une entreprise, même si les banques sont plus regardantes et frileuses qu’il y a 4 ans. Les start-ups paraissent toujours un peu suspectes aux yeux des banques qui restent assez sceptiques. Enfin, les Emirats Arabes Unis malgré une économie dynamique et une croissance continue demeurent un marché assez restreint.
 
Les UAE est un pays qui donne toutes ses chances à l’entrepreneur. Une création de société rapide, une main-d’œuvre plutôt qualifiée et une fiscalité avantageuse. En outre, il y a une véritable volonté d’attirer de nouveaux talents en facilitant leur intégration avec de nombreux programmes tels que des bourses ou des concours. Ce pays a créé une économie moderne en partant de quasiment rien, il y a 40 ans. Je souhaite que les 40 prochaines années soient toutes aussi prolifiques !
 
Quelle est votre source de motivation chaque jour ?
J’adore les défis et tous les entrepreneurs vous le diront : être entrepreneur c’est relever tous les jours de nouveaux défis. Mais c’est aussi l’envie de valider un projet qui pourrait améliorer le pouvoir d’achat de nombreux consommateurs aux Emirats.
 
Avec le recul, que referiez-vous différemment ?
Je ne referai rien de différent, chaque expérience m’a permis d’apprendre et de m’améliorer. Chaque erreur commise m’a permis de ne plus la répéter…
 
Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ? 
L’aide de mon épouse qui me soutient tous les jours, celle de ma famille qui reste à mes cotés et bien sûr les amis qui ont été là pour m’écouter, me challenger, et me conseiller.
Shopper Plus a été créée avec des amis, qui sont aujourd’hui mes associés.
 
Si vous aviez deux conseils à donner au futur entrepreneur qui vous lit ?
- Allez jusqu’au bout de vos idées
- Prenez du recul, aussi le meilleur moyen c’est d ‘en parler avec votre famille, vos amis.
 
Comment conciliez-vous vie de parents (si vous l’êtes) et d’entrepreneur ? 
Je ne suis pas encore Papa, mais j’imagine que concilier la vie de famille et celle d’entrepreneur est extrêmement difficile et demande une très bonne organisation. J’ai quelques amis entrepreneurs qui ont des enfants et ils ont cette capacité à optimiser le temps. 
 
Des projets futurs ?
Entrepreneuriaux non, il faut savoir se concentrer sur un projet et particulièrement le lancement d’une société. Néanmoins, le projet familial me tente vraiment … -;)
 
PETIT PORTRAIT INDISCRET 
 
Plutôt matinal ou oiseau de nuit ? Plutôt matinal, je suis incapable de faire une grasse matinée ou rester dans mon lit.
Plutôt café-croissant ou ptit-dej healthy ? Café, croissant, des tartines et surtout du beurre demi-sel.
Plutôt sport extrême ou méditation ? Sport extrême, même si j’ai fait un peu de yoga. 
Plutôt jean-baskets ou costard-cravate ? La liberté de l’entrepreneur... pour mois c'est plutôt bermuda, sandales.
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Un peu des deux, il faut trouver le bon équilibre.
Plutôt cigale ou fourmi ? Fourmi, je ne compte pas mon temps et je travaille facilement le week-end.  
 
Si vous souhaitez suivre Gurwan :
Apple store aux Emirats: Shopper plus
Email :
Tel : +971 55 1072333
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
  Petites annonces
 

Première boite ?  

Non, c’est ma deuxième. Je suis autoentrepreneur depuis 2011 ; j’ai monté ma compagnie de fitness pour être coach sportif à Dubai. J’entraîne quotidiennement des sportifs de haut niveau (notamment dans le milieu du football), mais aussi des personnes comme vous et moi, avec des objectifs de remise en forme !

Depuis combien de temps à Dubai ? 

Je suis arrivé de Marseille sur Dubai depuis exactement 6 ans, soit le 10 janvier 2012 ! (nb : date de l’interview)

Présentez-nous votre business en quelques lignes…
Étant célibataire, papa d’un petit garçon de 3 ans et ayant un goût prononcé pour l’univers de la mode, je suis toujours à la recherche de vêtements et accessoires originaux (et de qualité)… et surtout à prix accessible ! Malheureusement j’ai eu beaucoup de mal à trouver mon bonheur parmi l’offre des boutiques ici. J’ai donc commencé à penser à ce projet de plateforme online où je pourrais proposer des produits mode, suivant les tendances, notamment des ensembles « family  matching » c’est à dire mère/fille ou père/fils. J’ai alors travaillé sur le projet… et il y a quelques semaines le site « KidsLittleWorld » est né !  Aujourd’hui, je sélectionne mes coups de cœur : bébés, garçons et filles et aussi des vêtements de grossesse pour les futures mamans.

Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ?
Issu d’une grande famille et étant l’aîné de 6 frères et 2 sœurs, je me dois d’être un exemple pour eux. Donc si j’ai toujours rêvé d’être entrepreneur, la réponse est OUI complètement.       

Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ?

Tout simplement mon fils Nael, je veux qu’il soit fier de son père et qu’il ne manque de rien.

Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ?
Je dirais plus que c’est Dubai qui m’a choisi, mon fils étant ici si je voulais rester auprès de lui je me devais d’entreprendre sur Dubai, où il y a vraiment de grandes opportunités !

Quels sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ?
Challenges : Se faire un petit nom parmi les grosses compagnies.
Difficultés : Comprendre les rouages des administrations et les lois de Dubai.
Facilités : Dubai est une ville de rêve où si tu travailles dur tout est possible et envisageable !

Quelle est votre source de motivation chaque jour ?

Cela va être redondant mais c’est évidemment mon fils pour qui je suis prêt à tout. J’ai donc pour but de trouver jour après jour les meilleurs produits pour mes clients… et rester ȧ la pointe de la mode !

Avec le recul, que referiez-vous différemment ?
Il y a toujours différentes façons de faire mais la seule chose que je retiens et c’est la plus importante pour moi : peu importe le chemin qu’on prend le plus important est d’aller jusqu’au bout.

Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ? 
Oui il faut toujours s’entourer de personnes qui veulent te voir avancer. Pour ce projet je peux remercier grandement Eva et Fatima, mes amies.

Si vous aviez deux conseils à donner au futur entrepreneur qui vous lit ?
Ne soyez jamais découragé, si vous croyez en votre idée ne laissez jamais personne vous dire le contraire.

Et deux bonnes adresses ?
- La Mer : nouvelle adresse pour se relaxer et se recentrer.
- La Cantine du Faubourg et La petite Maison : excellents restaurants français sur Dubai.
- Une petite troisième : Life n’ One pour changer d’air, j’adore cet endroit !

Comment conciliez-vous vie de parents (si vous l’êtes) et d’entrepreneur ?

Mes projets me permettent aujourd’hui de pouvoir profiter de mon fils de le récupérer à l’école. Étant passionné d’art, j’adore l’initier à des activités artistiques comme la peinture… d’ailleurs, nous customisons ensemble nos baskets ! La peinture a été une vraie thérapie pour moi. J’aime aussi sortir au grand air pour jouer au ballon avec lui et nous dépenser !

Des projets futurs ?
Oui on doit toujours se poser la question : Quelle est la prochaine étape ?
Je n’aime pas trop parler de mes projets (ou rêves) avant qu’ils ne soient en cours d'aboutissement, mais oui je suis en train de travailler sur un gros projet dans le domaine du sport.

PETIT PORTRAIT INDISCRET 
 

Plutôt matinal ou oiseau de nuit ? Matinal : réveil 5h ou 6h du matin tout les jours même le week-end.
Plutôt café-croissant ou ptit-dej healthy ? Healthy, bien sûr. On reste sportif avant tout !
Plutôt sport extrême ou méditation ? Sport extrême évidemment. 
Plutôt robe-sandales ou taileur-talons / costard-cravate ou jean-baskets Jean-baskets. Je les collectionne !
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Cocooning, mais cela ne m’empêche pas de faire la fiesta de temps en temps.
Plutôt cigale ou fourmi ? Je dirais fourmi mais bon j’ai des addictions pour lesquelles je compte beaucoup moins.


LE MOT DE LA FIN  




La fin de quoi ? Si je peux me permettre ce n’est que le début !
 
Contactez Zaydan sur
Instagram : @kidslittleworld
Page Facebook : Kidslittleworld
Pour découvrir l'e-shop, rdv sur  : http://www.kidslittlewld.com
 

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !

 
       Petites annonces
 
 
 

Première boite ?  
Oui, Vendôme International Property est la première entreprise que je gère depuis 2010. J’ai commencé à travailler dans l’entreprise familiale en France en 2009 et ai rapidement créé cette structure en collaboration avec mon père, afin d’avoir mon premier challenge. Avant de me lancer, j’ai fait des études de droit et de gestion d’entreprise, et ai effectué plusieurs expériences professionnelles, notamment dans un cabinet notarial.

Depuis combien de temps à Dubai ? 
J’ai créé la structure en 2010, mais jusqu’en 2013, j’ai effectué des allers/retours entre la France et les Emirats. Je me suis définitivement installée à Dubaï fin 2013 car l’activité avait pris des proportions indispensables à ma présence au quotidien auprès de mon équipe.

Présentez-nous votre business en quelques lignes…
Vendôme International Property est une entreprise familiale de conseil spécialisée dans l'investissement immobilier en France, principalement, mais aussi en Espagne. Nous nous adressons à toutes les personnes souhaitant investir dans l'immobilier, sous toutes ses formes. Notre activité concerne toutes les étapes d'un projet : depuis l'étude du marché (projets immobiliers en cours, à venir), en passant par les dispositions fiscales, le choix d'une zone géographique, le budget, le type de bien et son financement... jusqu'à la gestion de celui-ci ! Nous gérons tout le process de A à Z et sans aucun frais à la charge de nos clients, afin de leur proposer une solution clé-en-main, sans coût supplémentaire.

Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ?
Je suis née dans une famille d’entrepreneurs, de générations en générations, j’aime les challenges et me dépasser, que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle. Je souhaitais avoir un métier qui me fasse voyager et découvrir le monde. Que rêver de mieux que Dubaï pour cela ? L’immobilier m’a toujours attiré, cette relation avec le client et de participer à une étape importante de leur vie. Par contre, je voulais avoir mon propre projet et ne pas être que « la fille de » qui reprend simplement l’entreprise florissante de son père. 

Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ?
Cela est venu naturellement. J’étais d’accord de rejoindre l’entreprise familiale à condition de développer rapidement ma propre activité. J’ai d’abord appris les ficelles du métier ; j’ai fait des erreurs j’ai aussi apporté des points de vue innovants. Enfin, j’ai monté cette structure qui est complémentaire à la société de promotion immobilière de mes parents, mais qui reste juridiquement complètement indépendante. Comme toute entreprise familiale, chacun veille sur le travail de l’autre, je reçois donc régulièrement la visite du CEO à Dubaï, et participe chaque trimestre au Conseil de Surveillance de l’entreprise en France.

Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ?
Evian, ma ville de naissance, a toujours attiré la clientèle du Golf. Nous avons de très bons clients depuis plus de 20 ans, qui ont investi à plusieurs reprises dans nos promotions immobilières. Afin de pouvoir être plus proche de nos clients et faciliter nos relations avec eux, il était évident qu’il fallait se rapprocher d’eux géographiquement. Dubaï est là ville par excellence où vivre dans le golf. C’est une ville en pleine expansion, dynamique, cosmopolite, et il faut le dire, très centrale. Tous les citoyens du golf passent par Dubaï au moins une fois par an, c’est donc le meilleur endroit pour les recevoir. 

Quels sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ?
Pour être honnête, pour moi le plus gros challenge a été de monter la bonne structure qui corresponde à mon activité. Il y a 10 ans, il a fallu s’y reprendre à plusieurs reprises pour avoir la bonne licence et les bons documents. L’immobilier, c’est courant à Dubaï, mais vendre de l’immobilier à l’étranger n’était pas appréhendé à ce moment-là. 
Une fois que la structure est montée, c’est l’épanouissement professionnel, aucune barrière, tout est fait pour rencontrer des gens, pour développer son activité. Si on a envie d’avancer, vous bénéficier d’une ligne droite infinie.

Quelle est votre source de motivation chaque jour ?
L’avenir de mes enfants. Vivre ici est un grand avantage pour eux. Ils y a des gens qui viennent du monde entier avec leurs langues et leurs cultures différentes, et je trouve cette aventure exceptionnelle.

Avec le recul, que referiez-vous différemment ?
Pas grand-chose car en fait les petites erreurs de stratégie que j’ai pu faire m’ont permis de prendre de l’expérience et d’en éviter des bien plus importantes par la suite.

Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ? 
Oui, celle de mon père qui me guide encore au quotidien dans la gestion de mon activité. J’ai des idées différentes des siennes sur certains points, mais il faut savoir écouter les conseils que l’on vous donne et faire confiance aux personnes expérimentées. 

Si vous aviez deux conseils à donner au futur entrepreneur qui vous lit ?
Travailler dur pour s’implanter et ne pas compter ses heures, Dubaï est une ville exceptionnelle qui offre des opportunités qu’il faut savoir saisir.

Et deux bonnes adresses ?
- Le marché du vendredi matin à Zabeel Park. On trouve plein de foodtrucks pour prendre un petit déjeuner, des stands de petits créateurs qui vous donnent beaucoup d’idées cadeaux, des animations pour les enfants.
- Le restaurant Jebal Atlas à Al Barsha. Un très bon restaurant marocain authentique qui peut aussi vous livrer chez vous.

Comment conciliez-vous vie de parents (si vous l’êtes) et d’entrepreneur ?
En essayant de m’organiser au mieux. J’ai appris à séparer le travail et la vie personnelle. Je n’ai pas accès à ma boite mail sur mon téléphone portable par exemple, même si je reste joignable en cas d’urgence professionnelle, je ne suis pas tentée de regarder mes mails toutes les 10 minutes le soir ou le weekend.

Des projets futurs ?
Oui, je travaille sur tout un planning de soirées privées à thème autour de l’immobilier en France pour les expatriés. Beaucoup d’expatriés se ferment des portes quant à l’investissement en pensant qu’ils sont trop jeunes, qu’ils n’ont pas assez d’apport, qu’il n’est pas possible d’avoir de prêt, qu’ils ne peuvent pas gérer tout cela à distance. Je veux faire intervenir régulièrement des interlocuteurs de France pour conforter nos clients dans leurs décisions. 

D’ailleurs la semaine prochaine, nous avons notre première conférence de l’année, avec l’intervention d’un notaire qui expliquera de quelles garanties on bénéficie lorsque l’on achète en France et comment on peut protéger son patrimoine futur ou déjà existant.

 
PETIT PORTRAIT INDISCRET 
 

Plutôt matinal ou oiseau de nuit ? Matinale, en semaine je suis capable de me coucher à 21h plusieurs fois de suite.
Plutôt café-croissant ou ptit-dej healthy ? Les deux, je suis chauvine, le café-croissant c’est très français, mais il ne faut pas en abuser donc j’alterne !
Plutôt sport extrême ou méditation ? Sport extrême sans hésiter. 
Plutôt robe-sandales ou taileur-talons / costard-cravate ou jeans-baskets Robe sandales, on est à Dubaï, il faut en profiter. Les tailleurs je les garde pour mes rdv en France.
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Cocooning, les enfants se lèvent bien trop tôt pour faire la fiesta tout le weekend.
Plutôt cigale ou fourmi ? Fourmi

LE MOT DE LA FIN  Quelle fin ?

Contactez Marie et son équipe sur www.vendome-property.com


Tel. +971 4 421 21 45

Première conférence gratuite de l’année :
Propriétaire d'un bien immobilier ou futur acquereur : comment protéger son patrimoine immobilier !
Le mercredi 31 Janvier 2018 à 19h à Business Bay. Cocktail et valet parking offerts.
Pour s'incrire : ou 052 73 99 975


N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !

 
       Petites annonces
 
 
  1. Les + lus
  2. Les + récents