Le projet de Morgane Gauvin et sa compagnie, dont le travail germe depuis plusieurs mois sur les planches du nouveau Théâtre de l’Alliance Française… a enfin éclos ce mercredi 28 mars, devant une salle comble ! Le projet est ambitieux : mettre en scène des textes de Joël Pommerat, des textes écrits par la troupe, du chant, de la danse, de la musique live et des vidéos dans une même pièce. Le tout joué pendant 2 mois. J’ai donc découvert ces 10 comédiens explorant la complexité des liens amoureux ; des personnages durs, fragiles, drôles parfois et terriblement humains, qui questionnent, sans jugement moral, la difficulté de trouver un idéal de bonheur.

Bilan ? Le pari est relevé avec brio : on s’interroge, on rit, on pleure, on doute, on aime surtout… et on se sent moins seul tout d’un coup, emporté par le tourbillon de nos émotions. A voir absolument.
 
A vos résolutions !

 
Un piano, une soirée de 31 décembre des plus communes, et des comédiens masqués qui dansent et chantent à tue-tête opérant une fluide transition vers le jeu. Derrière ces masques nous attendent des personnages complexes aux destins croisés, qui nous touchent, parce qu’ils sont jovialement déboussolés, par leur difficulté à communiquer leur amour, leurs déceptions, leurs incompréhensions, et certainement aussi, parce qu’ils nous ressemblent. 
 
Leurs résolutions et leurs vœux vont scander la pièce : renouer le dialogue avec un parent ; réussir son mariage ; se retrouver après une rupture, écorché, et pourtant intact...
 
L’opportunité d’un dialogue intérieur se profile, les échos étant nombreux et forts. Une jeune femme en colère contre ses parents et au désir de maternité salvatrice nous rappelle l’adolescente rebelle que nous avons pu être. Une femme éplorée nous émeut ensuite. Puis vient une autre qui divorce pour mieux se remarier. Un fils qui réussi enfin à dire tout ce qu’il pense à son père… Ou encore, un mariage où chacune des sœurs réalise avoir été l’amante du marié, comblant la salle de rires !

Amour Fou
 
« Moi je ne veux plus paraître, je veux être. » clame l’une des comédiennes.
Des personnages incarnés, flirtant entre réalité et fiction, qui nous mettent face à nos contradictions et interroge cette éternelle duplicité qui caractérise l’être humain. Les comédiens nous rappellent qu’ils jouent un rôle ; comme cette pétillante actrice qui, soulignant le ridicule de son rôle de femme de ménage alors qu’elle est Portugaise, fait rire la salle aux éclats !

 

De l’amour, du jeu… et de l’écriture !

 

Les textes originaux et profonds écrits par les comédiens eux-mêmes sont insérés à maintes reprises au fil du spectacle, nous poussant à nous interroger : Est-ce le personnage ou l’acteur qui définit ainsi l’amour ? Où commence et où finit le spectacle ? Quand joue-t-on ? Et surtout est-on jamais réellement soi ? 


Ce que met en lumière la pièce avant tout, au gré des rires comme des larmes, c’est donc bien la difficulté de communiquer à soi-même et aux gens aimés son ressenti avec intégrité et justesse, qu’ils soient amants, parents, enfants, ou frères et sœurs. Et la facilité avec laquelle l'on sombre dans la parole blessante face à l’aspect parfois irréconciliable des réalités : « Tu es folle », « Moi je pourris ta vie ? », « Depuis quand est-ce que tu ne m’aimes plus ? ». 

Amour Fou
 
L’Amour fou est-il « une bataille que l’on croit mener en héros mais qu’on perd à chaque fois » ou une « invitation déguisée à la médiocrité ? » La folie n’est-elle pas tout simplement ce moment où les récits intérieurs de chacun se disent hauts et forts ? Autant de thèmes qui résonnent en chacun de nous. Un savant mélange de musique, de danse, de vidéos, de scènes hilarantes et surtout de textes profonds et intenses !





En résumé : une pièce intellectuelle et sensible, qui fait toute son originalité. Morgane Gauvin et son équipe de comédiens amateurs sont aussi passionnés qu’épatants… Voilà ce qui vous attend lors de l’Amour Fou ! Alors, oserez-vous, vous aussi, faire tomber les masques ?
 
La réservation online sera active pour les réservations du 11 avril sur www.afdubai.org. En attendant RDV dans l’une des trois antennes de l’Alliance Française : Oud Metha, Knowledge Park, MOE.
Dates : les mercredis 4, 11, 18, 25 avril. Les mercredis 9, 23 et 30 mai (20h30).
Lieu : Théâtre de L’Alliance Française – Oud Metha.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
  Petites annonces

 
Mercredi 5 octobre 2016. Il est 23h00, et l’on rentre tout juste de la première du spectacle de Morgane Gauvin : JE JOUE DONC JE SUIS, à l’Alliance Française.
À la question, « Pourquoi tu joues ? » Elle vous aurait certainement répondu « Parce que la scène appelle toujours le comédien ! »

Moi c’est l’envie de vous retransmettre ce qu’il s’est passé durant cette soirée et notre rencontre avec Morgane qui ont appelé ma plume là tout de suite.
Alors à la question « Mais alors on va la voir ou pas ? », je vous répondrai avec un grand « OUI !!! » assuré, assumé, passionné et engagé… et je vais vous dire pourquoi !
 
1 - Parce que c’est un spectacle qui ne vous laissera certainement pas indifférent.

 
Toutes les émotions sont là. On passe littéralement du rire aux larmes (j’en ai versées, je l’avoue…) lors d’un spectacle où tout ne semble tenir qu’à un fil, à l’image de cette hypersensible. Une chose est sûre, tout le monde dans la salle a l’air agréablement surpris. Et pour cause, Morgane nous livre une proposition artistique différente et originale : « pas tout à fait un one-woman-show », nous explique t-elle, lors de notre 1ère rencontre, c’est en fait un « seul en scène ». « Oui, d’accord… mais encore ? » Moi je veux rire, décompresser après le boulot et surtout ne pas me prendre trop la tête ! 

 
Pari réussi. Morgane nous embarque avec elle, de la première seconde du spectacle jusqu’à la dernière, toujours au rythme de la musique (et de ses danses endiablées) dans un format d’un genre nouveau alternant les costumes, passages vidéos, chansons et textes.
Mais où diable puise t-elle son inspiration et son énergie si communicative ? Dans sa vie et ses expériences d’expatriation sur tous les continents (de l’Asie à l’Afrique en passant par le Moyen-Orient) dont elle nous livre les temps forts et les remises en question.
 
2 - Parce qu’elle a un message à faire passer et qui que vous soyez vous l’écouterez…

 
On comprend très vite que raconter son histoire personnelle n’est pas une fin en soi, mais plutôt un accélérateur de prise de conscience chez une petite fille déjà entière, interrogée par le monde dans lequel elle grandit…
Morgane réussit à nous transmettre un formidable message universel d’amour et de tolérance à travers ses réflexions, ses révoltes et ses coups de gueule « parce que c’est fort quand on met le doigt là où ça fait mal !»
Celle qui nous explique que toute la difficulté d’un comédien « est de trouver l’équilibre entre ce qu’attend le public et ce qu’on a envie de donner de soi… » s’en sort finalement avec brio : le message est passé Morgane, on l’a tous pris en pleine gueule et en plein cœur !
 
3 - Parce que c’est une artiste complète et généreuse !
 
Quand on s’est posées avec Morgane, après son spectacle, j’ai enfin pu lui demander ce qu’ELLE avait ressenti à sa sortie de scène ? « La retombée de beaucoup de pression et d’appréhension… la fatigue d’une longue préparation avec toute la phase des répétitions ! Mais beaucoup de joie d’avoir repris ce spectacle à Dubai, après l’avoir quitté à Paris, il y a un exactement un an. » 
- Comment as tu trouvé le public, ce soir ?
« GÉNIAL ! Il m’a tellement portée pour cette première, et c’était super important. Il m’a surprise aussi… je sais déjà ce que je dois retravailler ! » 
- Déjà en train de penser aux prochaines dates alors ?

« Oui, je suis super heureuse de cette soirée mais j’ai besoin de la digérer, d’apprendre à connaître mon public, d’ajuster mon énergie pour être encore plus à fond avec lui sur les prochaines dates ! »

- Tu parles de « ne jamais oublier de rêver » dans le spectacle, quels sont tes rêves ?
« Continuer à transmettre ce que j’ai au fon de moi de manière authentique et absolue. Continuer à pouvoir prendre des risques et les assumer. Continuer à créer du lien entre les gens… leur donner de l’espoir et les rendre heureux. C’est ça mon rêve. »
- Des projets futurs alors ?
« Oui pleins. Déjà continuer à animer les ateliers de théâtre à l’Alliance Française… j’adore cet échange, ça me nourrit à chaque séance… et donc mettre en scène des comédiens (apprentis ou confirmés) dans leurs singularités, ici à Dubai ça serait vraiment génial ! Personnellement, pourquoi pas commencer à écrire la suite de ce 1er spectacle… Et puis mon grand projet, c’est de toucher au Cinéma pour être derrière la caméra et réaliser un court-métrage…One day ! »
 
Voilà, un petit extrait d’une interview qui ressemblait plus à une conversation à cœur ouvert, dont je ne pourrais pas tout vous dire (parce que vous seriez déjà endormis) … mais je me souviens d’une chose : elle m’a beaucoup parlé de ce qui l’avait forgée, mais ce soir c’est elle « qui nous a marqués au fer rouge ». Merci Morgane.
 
Bonne nuit !



Dates : les mercredis 5, 12, 26 octobre et 2, 9, 23 et 30 novembre, à 20h30.

Lieu : Alliance Française – Oud Metha
Tarifs : 80 AED pour les adultes et 40 AED pour les - 18 ans.
Tickets en vente sur place ou réservez vos places en envoyant un mail à .
  1. Les + lus
  2. Les + récents