C'est en feuilletant un magazine de déco de design italien que l'idée a germé de faire un potager.
La première envie était une envie déco, parce que le jardin c'est beau : les cadres en bois, les tuteurs en bambous, les cagettes, les étiquettes calligraphiées et le vert tout simplement...

Le Design au jardin : d'un cadre en bois réalisé chez un menuisier… est donc née une envie incompressible de jardinage à manger !

Puis nous avons découvert que nos enfants génération WI, Nitendo… avaient tout lâchés pour Dame Nature ! Heureux aussi d'entendre le discours écolo des enfants sur la planète…

Ensuite,  vient le bonheur d'attendre, de voir la terre se soulever, la joie des premières pousses, de l'arrosage avec les enfants tous les soirs… puis le temps de la cueillette et de la dégustation !



Le saviez vous ? Il faut parler aux plantes, le potager vous le rend bien et vous verrez, vos enfants aussi. Une idée + confiez leur à chacun une parcelle de terrain précise, ils n'en seront que plus concernés.

Nous avons planté : herbes (menthe, ciboulette, persil, sauge), salades (roquette, épinard, laitue) et radis, tomates, carottes nantaises, aubergines, oignons, sans oublier les fleurs en cuisine...
Faites le tout pousse !
Sauf les fraises (nous allons étudier ce mystère ou attendre plus longtemps)…

Pour un potager d'écolier, faire écrire vos enfants de leur plus jolie plume, sur des étiquettes, les définitions des produits plantés. Il faut ensuite les gainer de couvre livre pour les protéger des arrosages vigoureux. Pour l'origine du mot en latin à vous de voir si vous souhaitez aller jusque là, la traduction en anglais peut-être  intéressante.

L'exposition : soleil du matin et ombre l'après-midi pour se préparer aux grosses chaleurs des mois à venir. Le coin de jardin et le soleil à Dubaï nous offre la possibilité d'un petit potager pour construire les souvenirs les meilleurs. Je me souviens encore des framboises du jardin de mon grand-père en France de ses petits paniers et des mes doigts fruités et terreux.



Le jardin est une gourmandise…
Qui m'aurait dit que c'est à Dubaï que les enfants peuvent renouer avec un petit coin de nature. L'environnement, c'est à chacun de se le fabriquer et de le donner en héritage à ses enfants pour que les valeurs essentielles se transmettent.

Mise en garde :
le jardinier ne doit pas approcher le potager avec ses graines toxiques, le chat peut vous le dire... A propos de chat nous avons couvert notre potager d'un filet de pêche en attendant que le foisonnement végétal ne l'empêche d'y mettre avec ses amis leurs propres engrais.

Menuisier : Satwa - Terreau hollandais : la jardinerie entre al Manara et al Thania street parallèle à al Wasl road - Graines à planter : supermarché Organic, Carrefour et Satwa - Châpeau de paille et filet de pêche boutique de pêcheur près du Village Mall sur la Beach Road à Jumeirah 1 - Les outils de jardin et le barbecue modèle réduit en zinc à poser au sol (le détourner en potager, à trouer en dessous) chez Carrefour - Figuier sur la route de Dragon Mart.


Offrir du chocolat est une action banale mais qui reste cordiale. Le chocolat est une sucrerie tellement appréciée qu’il est difficile de s’en priver.


L’offrir demeure un désir, le recevoir est un plaisir. Le chocolat s’offre à toute occasion, l’offrir est aussi devenu traditionnel  lors de certaines festivités durant l’année.

A Pâques, donner des œufs en cadeau, est une tradition acquise depuis des décennies. Les œufs sont en général en chocolat simples ou avec des cadeaux-surprises à l’intérieur (ce qui fait la joie des enfants).


L’œuf est un symbole universel de vie et de renaissance, c’est la raison pour laquelle il est décore, teinte ou particulièrement travaille pendant la période pascale.


Ainsi, parmi les us et coutumes adoptés par de nombreux pays qui célèbrent cette fête religieuse,  l’œuf en chocolat s’impose devant les différentes formes d’objets ou d’animaux  comme la cloche, le lapin, la poule, le lièvre, le renard etc...


A cette occasion, les vitrines des confiseurs abondent de superbes sculptures chocolatées dont l’attraction procure un réel enchantement chez les petits.


Immanquablement séduits et d’un pas précipité, de retour à la maison, ils s’empresseront de dénicher les œufs cachés au fond du jardin. Une fois trouvés, ils s’en donneront a cœur joie pour les dévorer.


Finalement, manger du chocolat est un plaisir partage et son gout exotique dilue dans nos veines un réconfort à nos carences affectives. Cette délicieuse friandise se déguste à tout moment de la journée si bien qu’elle peut provoquer un véritable malaise digestif.
En cette période pascale, offrir des œufs en chocolat est une tradition qui se perpétue pour célébrer la joie et le bonheur d’une vie nouvelle à l’arrivée du printemps.


  1. Les + lus
  2. Les + récents