Ingrédients :
• 100 g de viande tendre (agneau, bœuf ou veau)
50 g de farine (blanche ou de Maizena)
3 tomates
1 oignon
100 g  de pois chiches (trempés la veille dans l'eau)
50 g de lentilles
50 g de vermicelle (facultatif)
Tomate concentrée
1 cuillère à café de smen (beurre rance)
1 bouquet de persil
1 bouquet de coriandre
1 branche de céleri
½ cuillère à café de safran
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à café de gingembre 
½ cuillère à café de poivre
1 bouillon de légumes ou viande.
 
Préparation :
 
1- Mettre dans le bol Thermomix :
50 g de farine, 400 g d’eau, 3 cuillères à soupe de tomate concentrée et mixer 10 s à vitesse 10, racler les bords et réserver.
 
2- Remettre le bol en place et rajouter :
3 tomates bien rouges coupées en 4, mixer 10 s à vitesse 10. 
Racler les bords et rajouter 1 oignon coupé en 2, 1 bouquet de persil, 1 bouquet de coriandre, 1 branche de céleri et programmer 10 s à vitesse 10 s. 
Racler et remixer si nécessaire.
 
3- Rajouter : 
100 g de viande tendre coupée en petits morceaux
100 g de pois chiches (trempez-les la veille dans l‘eau sans la peau)
50 g de lentilles (trempez-les 30 min avant utilisation)
Les épices (safran, gingembre, sel, poivre)
1 cuillère à café de smen (beurre rance)
1 L d’eau
1 cuillère à soupe de bouillon
Et programmer : 40 min/120°C/ Sens inverse/ Vitesse Mijotage.
 
À la sonnerie, vérifier la cuisson de la viande et des pois chiches. Si nécessaire, rajouter 10 min de cuisson à 120°C/ Sens inverse/ Vitesse Mijotage.  
 
4- Sinon, rajouter le mélange de farine et tomate concentrée préparé en début de recette, 50 g de vermicelle (facultatif) et faire cuire 10 min à 120°C/ Sens inverse/ Vitesse Mijotage.
 
Bon appétit
P.S : Sans Thermomix, les étapes 1 et 2 peuvent être réalisées à l’aide d’un mixeur électrique et l’étape 3 à l’aide d’une marmite pour cuire la soupe. Pensez à bien remuer (surtout à l’étape 4).
 
Merci à Fatima-Zahra pour la recette. 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
Le mois sacré du Ramadan est une période importante dans la vie d’un musulman. Une période de spiritualité, de charité, de partage, mais aussi de festivités ! C’est le moment de se retrouver entre amis ou en famille afin de partager un repas à l’heure de l’iftar, du suhoor et célébrer comme il se doit l’Eid al-Fitr, la fin du jeûne. Mais ce n’est pas tout... le ramadan entraîne dans son sillon une ambiance différente, perceptible aussi dans la manière de s’habiller. Et nul besoin d’observer le jeûne pour percevoir que la mode, en ce mois, est particulière. On se doit d’être respectueux de la culture locale et s’habiller modestement, mais avec style, c’est un must ! Et si vous pensez que la modestie dans la mode est ennuyeuse, détrompez-vous ! 
 
Mais la question qui tracasse le plus chaque année est sans doute : comment s’habiller modestement quand il fait presque 40 degrés dehors, et 20 degrés dedans... tout en étant chic et stylée pour assister à un iftar dans un hôtel, chez des amis ou en famille ? En cette occasion, les tenues moulantes ou révélatrices ne sont pas adaptées, il y a des règles de bienséance !  Mais no panic, il y a des options qui s’offrent à nous...
Voici un petit tour d’horizon des styles, qui vous mèneront du bureau à l’iftar avec classe et sans prise de tête ! 
 
1. La traditionnelle abaya
L’abaya est tellement commode en cette période. C’est le vêtement modeste par excellence. On peut la porter comme un pardessus, façon kimono, entrouverte sur un jean, un pantalon et un caraco. On la choisit noire, plutôt classique ou de couleur, plus tendance, avec des petits détails discrets et élégants. L’abaya a le mérite de donner du caractère à une tenue un peu trop décontractée et ce, sans trop d’efforts. De plus, on peut garder son abaya dans la voiture en prévision d’un iftar, sans devoir passer par la case maison. On aime notre sens pratique !
 
 
 
2. La robe longue fluide
On adore les robes longues, à l’esprit romantique ou bohème, qui habillent sans se compliquer la vie. On l’enfile et illico presto, on est prête. Un stress en moins le matin quand n’est pas vraiment d’humeur à s’habiller. Aérienne, vaporeuse, la robe longue est idéale l’été, elle laisse respirer la peau tout en cultivant une allure modeste... et sans avoir à sacrifier le style pour le confort ! C’est l’atout gagnant de notre garde-robe, aussi bien en cette période de Ramadan que tous les autres mois de l’année. 
 
 
 
3. La jupe maxi
Ringarde, peu flatteuse... La jupe longue n’a pas toujours bonne réputation. On lui reproche de tasser la silhouette et de marquer un peu trop les hanches. Pourtant, bien choisie, c’est une pièce intemporelle qui vient vite répondre à la problématique quotidienne “je n’ai rien à me mettre”.  En coton épais, soie, tulle, taffetas, crêpe, brocard, dentelle... il y a une jupe pour toutes les occasions. Vaporeuse et fluide dans un imprimé, elle donne un côté vintage, bobo, décontracté intéressant ;  plissée et monochrome, c’est sophistiqué ; taillée haute, elle allonge incroyablement la silhouette... bref, fini les préjugés et on succombe à notre tour à la jupe maxi.
 
 
 
4. Le pantalon large et le haut assorti
Une tendance qu’on aime : le look monochrome avec le combo “pantalon large et blouse ou blazer/veste. Un look qui donne une allure de fou, soignée et travaillée, sans trop se casser la tête. Il apporte un certain caractère à l’apparence générale quelque soit son style personnel, qu’il soit chic, sportif, pointu, décontracté... Qui a dit que l’uniforme était contraignant, voire contrariant ?
 
 
 
 
Retrouvez l'Abaya en highlight : ici 
 
Bon iftar à toutes ! 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
 
  
 
Pendant le mois de Ramadan, les iftars ne manquent pas à Dubaï… à tel point qu’il est difficile de s’y retrouver et de faire un choix ! C’est pourquoi Dubaimadame a sélectionné pour vous 8 iftars typiques, entre saveurs orientales, cadre traditionnel et moments de partage privilégiés… 
 
Ewaan, The Palace Downtown 
Vous rêvez d’un iftar authentique dans un cadre enchanteur ? Ne cherchez plus ! Installé sous de grandes tentes traditionnelles, dans une ambiance tamisée et avec vue sur la Burj Khalifa, vous vous régalerez avec un buffet proposant des spécialités arabes. Pour plus de tranquillité, vous pourrez réserver votre tente privée pour un supplément de 250 AED. 
 
 
Prix : 240 AED par personne
Horaires : buffet jusqu’à 21h (à la carte ensuite)
Adresse : Mohammed Bin Rashid Boulevard, Downtown Dubai
Tel : +971 4 888 3444
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici
 
Reem Al Bawadi 
Cet iftar servi sous la forme d’un généreux buffet est idéal à partager avec toute la famille, dans un lieu décontracté à la déco… tout ce qu’il y a de plus typique ! Au menu : des mets arabes traditionnels, comme la soupe de lentille dont raffolent les locaux. Les livraisons à domicile sont également possibles.  
 
 
Prix : 129 AED par personne / 65 AED pour les moins de 12 ans
Horaires : buffet jusqu’à 20h (à la carte ensuite)
Adresse : restaurants un peu partout dans Dubaï, retrouvez toutes les adresses ici
Tel : +971 4 452 2525
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici
 
Tagine, One & Only Royal Mirage 
La déco du lieu, agrémentée de lanternes et de tapis, en dit long sur ce qui vous attend : vous allez déguster un iftar dans la plus grande tradition marocaine ! Le buffet bien garni propose des entrées et desserts typiquement marocains et très bien réalisés. Les plats, différentes variétés de tagines, sont servis directement sur table. 
 
 
Prix : 210 AED par personne
Horaires : dès le coucher du soleil
Adresse : Al Sufouh Road, Jumeirah Beach
Tel : +971 4 399 9999
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici.
 
Sheikh Mohammed Centre For Cultural Understanding
Se régaler tout en se cultivant, voilà ce qui fait de cet iftar l’un des plus authentiques de Dubaï ! Après la prière, des plats locaux seront servis et vous vivrez un vraiment moment d’échange avec des Emiriens, qui seront vos hôtes pour la soirée. Ils répondront à toutes vos questions au sujet du Ramadan, des traditions et de la culture locale. 
 
 
Prix : 135 AED par personne / Gratuit pour les moins de 12 ans 
Horaires : à partir de 18h30
Adresse : Al Musallah Road, Al Fahidi District, Bur Dubai
Tel : +971 4 353 6666
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici
 
Al Maeda, DoubleTree by Hilton
Ce buffet offre une grande sélection de mets du Levant et du Maghreb. Certains plats sont concoctés sur place et sous vos yeux grâce à la « live cooking station ». Et pour une immersion encore plus au cœur de la tradition : vous pourrez admirer les œuvres de l’artiste émirien Ahmed Al Muhairi, exposées pendant toute la durée du Ramadan.
 
 
Prix : 139 AED par personne
Horaires : jusqu’à 21h
Adresse : The Walk, Dubai Marina, PO Box 228
Tel : +971 4 453 3333
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici.
 
Olea, Kempinski Hotel
Le cadre d’inspiration arabe est peut-être légèrement contemporain, mais les spécialités du Levant proposées pour l’iftar ont un vrai goût d’authenticité ! Viandes grillées, accompagnements typiques et pâtisseries arabes et, le petit plus : des « cooking stations » pour des plats cuisinés minute. 
 
 
Prix : 175 AED par personne / Moitié prix pour les 6-12 ans et gratuit pour les moins de 6 ans
Horaires : buffet jusqu’à 21h (à la carte ensuite)
Adresse : Mall of the Emirates, Sheikh Zayed Road
Tel : +971 4 341 0000
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici.
 
Kif Kif 
Idéal pour un iftar marocain authentique et qui reste abordable ! Pour le Ramadan, Kif Kif propose un menu à base de spécialités marocaines de l’entrée au dessert, dont un généreux couscous. Votre repas sera accompagné d’un délicieux thé à la menthe. 
 
Prix : 139 AED par personne
Horaires : dès le coucher du soleil
Adresse : Beach Road, Umm Suqeim
Tel : +971 4 321 2766
 
Al Hadheerah, Bab al Shams Resort & Spa
L’adresse qu’il vous faut pour un iftar sous tente (climatisée) et au beau milieu du désert ! Selon votre budget, deux buffets sont possibles à heure différente, tous les deux dans la tradition du Moyen-Orient et avec des spécialités locales. Un spectacle de caravane de chameaux et chevaux animera la soirée !
 
 
Prix : 250 AED par personne jusqu’à 20h / 350 AED par personne entre 20h30 et 23h
Horaires : jusqu’à 23h
Adresse : Al Qudra Road, PO Box 8168
Tel : +971 4 809 6194
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici
 
 
Réservant toujours sa part de mystère quant à la date exacte de son commencement, le mois du Ramadan et ses pratiques associées constituent un temps fort du calendrier musulman. Emprunte de rites et de secrets, ne se dévoilant qu’une fois la nuit tombée, la vie locale s’éveille à la lumière des bougies lors de dîners partagés… Mais alors que retenir des pratiques à adopter ? 
Résidant à Dubai depuis plusieurs années ou fraîchement installés, il est de notre devoir de faire preuve de tolérance et d’ouverture d’esprit lors de ce mois saint, très important dans la culture locale. Et cette année particulière s’accompagne de quelques aménagements et restrictions que chacun d’entre nous se doit de respecter pour le bien de tous.
 
Voici nos conseils pour vivre ce mois un peu spécial à Dubai, dans le respect, le partage et la sérénité en ces temps de Covid-19 :
 
Bien que vous soyez certainement en télétravail, vous pouvez féliciter vos collègues et amis musulmans par un « Ramadan Kareem » !
- Vos horaires de travail vont être adaptés : la loi veut que l’on travaille 2 heures de moins par jour. Ceci est valable pour tous les employés, qu’ils jeûnent ou non. 
Les entreprises ne respectant pas ces horaires allégés peuvent être passibles d’une amende (article 65 du code du travail) ; à moins que l’employé lui-même veuille faire des heures supplémentaires, lesquelles seront alors compensées.
 
Iftar et Suhoor seront un peu particuliers puisque l’ensemble des restaurants et cafés seront fermés au public entre 22 heures et 6 heures du matin. 
Le reste de la journée, en plus des habituels aménagements prévus lors du Ramadan (service en intérieur à l’abri des regards), les restaurants ne pourront accueillir leur clientèle que dans la limite de 30 % de leur capacité et respecter toutes les mesures de distanciation sociale (2 mètres entre chaque table). 
A noter que pour des mesures d’hygiène, les buffets et Shisha ne sont pas autorisés et seuls des couverts à usage unique seront proposés.
 
De même, les tentes généralement mises en place à cette occasion un peu partout dans Dubai ne seront pas de la partie – le gouvernement ayant annulé tous les permis d’installation. Ces moments de partage seront donc restreints au cercle privé (dans les maisons). Les autorités locales viennent d’autoriser les rassemblements dans la limite de 5 personnes maximum (famille proche) jusqu’à 22h. 
 
De nombreux restaurants n’ont pas manqué d’adapter leurs offres aux circonstances en proposant des Iftar à la livraison. Comptez environ de 140 à 280 AED le menu pour deux personnes.
 
- Vous devez vous abstenir de manger fumer, boire en public, du lever au coucher du soleil. Attention aux aficionados du chewing-gum… et oui lui aussi est considéré comme nourriture : tout ce qui entre en contact avec la bouche est interdit !
Cela inclut votre voiture, la rue mais également les visio-conférences organisées avec vos collègues et/ou vos clients. En revanche ce que vous faites dans le cercle privé (maison ou chambre d’hôtel) ne regarde que vous. Attention aux athlètes, hydratez-vous bien avant votre séance de sport ! 
 
- Au niveau de vos tenues vestimentaires et de votre comportement en public, vous devez rester discrets : pas de décolletés ni de tenues trop sexy. Préférez couvrir vos épaules et évitez les robes trop courtes. D’autant plus pendant Ramadan, les démonstrations d’affection sont prohibées en public.
De même évitez les insultes en public, et aussi les disputes : Ramadan est un mois saint et bienveillant… à ce niveau-là d’ailleurs, pourquoi s’arrêter au mois du Ramadan !?
 
Ces restrictions générales ne doivent pas être considérées comme des obligations injustes, imposées et subies. 
L’idée ici est celle du respect : les non musulmans sont appelés à respecter leurs voisins musulmans ainsi que leurs croyances et à ne pas les tenter en mangeant et buvant devant eux pendant ce mois d’épreuve.
 
Le risque si l’on contrevient à ces règles : une bonne amende, voire même, dans certains cas « pour l’exemple » un passage par la case prison pour quelques heures. 
Si vous êtes pris en état d’ébriété durant Ramadan en revanche les choses deviennent très sérieuses et vous risquez un minimum d’un mois de prison et une expulsion du pays.
 
Les fidèles s’adaptent aux circonstances
 
Afin de limiter les rassemblements, les Mosquées resteront fermées pour cette édition 2020, y compris le vendredi. Les autorités demandent aux fidèles de ne pas bouger de chez eux et encouragent le représentant de la famille (« l’homme de la maison »), de diriger les prières en récitant (ou lisant) les vers du Coran. 
 
L'Autorité générale des affaires islamiques et des dotations a annoncé en parallèle la mise en place de plusieurs programmes et activités qui seront accessibles en ligne durant toute la période de Ramadan, notamment sur les réseaux sociaux. Des classes virtuelles d’enseignement du Coran seront également proposées sur le site de l’Autorité et via leur application mobile
De son côté, le Conseil émirati des Fatwas a annoncé que toutes ses Fatwas seront publiées ligne en complément des émissions TV et radios.
 
Le Ramadan : un peu d’Histoire
 
Quelle est l’origine du Ramadan ?
 
Le Ramadan est avant tout le nom du 9ème mois du calendrier hégirien musulman, basé sur le calendrier lunaire : chaque mois commence après la nouvelle lune lorsque le premier croissant appelé « hilal » fait son apparition. Ce mois marque le début de la révélation du texte sacré au prophète Mohamed, aujourd’hui retranscrit dans le Coran. 
 
Le Ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam, au même titre que la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque.
En arabe, la racine du mot ramadan signifie « chaleur intense », celle qui brûle les mauvaises actions et les pêchés.
 
 
Que symbolise ce mois ?
 
La période du ramadan est une période d’introspection où chaque musulman se recentre sur sa foi et la place de la religion dans sa vie. Chacun est appelé à prier et réfléchir aux actions mises en place pour être une personne meilleure dans sa vie et dans la société.
 
Pourquoi jeûner ?
 
Durant un mois, les musulmans* doivent pratiquer le jeûne complet, en arabe « saoum », c’est à dire s’abstenir de boire et manger de l’aube jusqu’au coucher du soleil. La consommation de cigarettes et les rapports sexuels sont également prohibés.
 
Le jeûne est une pratique spirituelle (que l’on retrouve dans d’autres religions) visant à priver le corps afin de réaliser que les besoins essentiels sont avant tout spirituels que physiques. Mais c’est aussi une vertu de solidarité et de charité (on se rapproche des plus pauvres), un défi face à soi-même et un moment de communion intense au sein d’une communauté religieuse et familiale.
Le jeûne est brisé au moment du coucher du soleil lors de dîners festifs appelés « iftars », partagés tout au long de la nuit !
 
*Les malades ; les femmes enceintes ou qui allaitent ; les femmes ou jeunes filles en période menstruelle ; les voyageurs ; ainsi que tous ceux dont ce jeûne pourrait mettre leur santé en péril en sont exemptés.
 
Quand détermine-t-on la date du commencement du Ramadan ?
 
La date du Ramadan peut être fixée par les autorités islamiques locales ou traditionnellement par l'observation de la lune. Cette année le Ramadan a débuté le vendredi 24 avril.
 
Les mesures citées sont valables au jour de la publication de l’article et sont susceptibles d’évoluer.
 
 
Pour aller plus loin et en savoir plus sur l'aprés ramadan, rendez-vous sur notre article Dis mois Latifah, qu'est-ce que l'Eid ?

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
 
 
  1. Les + lus
  2. Les + récents