Sarra Petit, Algérienne, 24 ans

La Saint Valentin ne voulait pas dire grand chose pour moi  avant que je rencontre mon Yann chéri.

Nous nous sommes rencontrés le 15 février 2008. Le lendemain de la St Valentin. Une bonne raison pour nous de fêter l'anniversaire de notre rencontre et la St Valentin le même jour!

Je tenais vraiment à faire quelque chose de spécial pour lui cette année.

Au début, j'ai pensé qu'un dîner romantique à bord d'un bateau ferait l'affaire mais j'ai fini par changer d'avis.

Il fallait que je pense à quelque chose d'original : Organiser moi-même cet évènement !

Un bon dîner ainsi une déco romantique, une tenue sexy… et un petit cadeau… voilà ce qu'il nous faut !

J'ai donc prévu de lui faire un Belly Dancing, j'ai acheté la tenue orientale couleur rouge dans un magasin de souvenirs à Marina Mall ,un CD de musique orientale et Yallah Yallah…

Pour la déco, pleins de bougies rouges que je disposerai un peu partout dans l'appartement…

Yann adore les sushis ! Malheureusement, je ne sais pas en faire. Je vais donc en commander et me les faire livrer le jour même. J'ai repéré un resto japonais sur DBR à 5mn de chez moi.

Comme cadeau, il fallait que je fasse ça simple : Un petit coussin en forme de cœur, une carte de vœux et une boîte de chocolats Ferrero Rocher bien sûr !

Natasha Sleiman, 21 ans, Libanaise

Avant je n'aimais pas ce jour là, mais maintenant j'apprécie la Saint Valentin. C'est une occasion de passer la journée avec celui que j'aime.
L'idéal pour moi serait d'aller diner dans un resto sympa.

Johanna Gory, 22 ans, Française

Je n'aime pas la Saint Valentin parce c'est un rappel aux célibataires qu'elles sont seules. Et puis je ne pense pas qu'il devrait y avoir une journée spécifique pour être gentil à ceux qu'on aime.

Si vraiment je devais sortir le soir de la Saint Valentin, un dîner sympa et une soirée relax pourraient aller.

 

Gwenaelle, Française, 28 ans

D'habitude je suis plutôt indifférente à la Saint Valentin car je pense qu'il n'y a pas besoin d'une journée en particulier pour fêter l'amour.

Pour cette année je ne prévois rien pour la Saint Valentin, par contre mon amoureux et moi allons fêter notre premier anniversaire de mariage 7 jours après!
Selon moi, la meilleure façon de fêter notre amour, c'est un bon resto avec mon homme en Italie pendant les vacances.

Shahd Shokry, 19 ans, Égyptienne

J'adore la Saint Valentin parce que c'est un jour pour fêter et apprécier tout genre d'amour.
Pour moi, peu importe ce que je fais le 14 février du moment que je suis entourée de ceux qui m'aiment.

Jenny Shokry, 19 ans, Égyptienne (jumelle de Shahd)

Moi aussi, j'adore le 14 février parce que c'est le seul jour où nous sommes exceptionnellement attentifs à ceux qui comptent le plus à nos yeux.

Pour moi, une Saint Valentin idéale serait un barbecue à la plage avec mes amis, et le chéri est le bienvenu bien sûr.

Le cancer du sein est responsable de plus de 11 000 morts par an en France et plus de 40 000 cas qui apparaissent chaque année. Soit le double en à peine 25 ans. Le cancer du sein touchera une femme sur huit au cours de sa vie.

Et pourtant, on peut prévenir ce cancer… Comment? Quels sont les facteurs de risque? Toutes les réponses.

 

Les Faits, selon the WHO (World Health Organization):

 

• Ce cancer peut toucher toutes les femmes, que ce soit dans les pays développés ou dans les pays en voie de développement.

• C’est le cancer le plus commun aux femmes à travers le monde.

• Le dépistage précoce est l’un des seuls moyens de lutter. Il est le plus probant en termes d’efficacité du traitement et donc de survie.

• Il n’y a aucune preuve que l’auto-examen diminue le risque qu’un possible cancer du sein soit fatal.

Néanmoins il est prouvé que la démarche de s’examiner soi-même régulièrement est importante puisqu’elle est un premier pas vers la prévention.

C’est pourquoi ce type de « test » fait partie intégrante de la campagne de prévention sur ce cancer.

• Le seul moyen d’éviter les effets du cancer passe par des tests réguliers.

 

Êtes-vous à risque?

 

Plusieurs facteurs sont à prendre en considération.

 

L'imprégnation hormonale joue… plus elle est forte et prolongée, plus le risque est élevé: l'absence de grossesse, une puberté précoce ou une ménopause tardive (après 55 ans) sont des circonstances favorisant l’apparition d’un cancer du sein.

 

Âge et facteurs génétiques

Même si ce cancer peut survenir à n'importe quel âge, deux tiers de ces cancers surviennent après 50 ans.

Il faut savoir aussi que le risque de cancer est deux fois plus élevé chez les femmes dont les soeurs, mère ou filles ont développé un cancer du sein avant 50 ans. Plus jeune est l'âge d'apparition de la maladie, plus le danger est grand.

Si votre famille connait des cas de cancer du sein, parlez-en à votre médecin ou votre gynécologue…

Ceci dit les cancers héréditaires sont rares: seulement 5% des femmes souffrant d'un cancer du sein sont porteuses d'une prédisposition génétique qu'elles transmettent à leurs filles.

 

Hygiène de vie

«Il y a 5 fois moins de cancer du sein au Japon et à Hawaii que dans les pays de l'ouest. Cependant, les migrants présentent les mêmes taux d'incidence que les pays d'accueil, ce qui souligne l'importance des facteurs environnementaux.»

Concernant l'hygiène de vie, aucun lien n'a pu être clairement établi entre le cancer du sein et une alimentation trop riche en graisse, une consommation d'alcool ou de tabac. Mais l'obésité favorise l'apparition de tumeur avant ou après la ménopause. D’où l’intérêt d’une activité physique régulière pour lutter contre le surpoids et au-ainsi de réduire le risque de cancer du sein.

 

Les Symptômes du cancer du sein:

 

Cela varie d’une personne à une autre. Certaines femmes n’ont aucun symptôme ou signe de cancer. Elles peuvent le découvrir au cours d’un contrôle de routine.

 

Quelques signes toutefois:

 

• Une “boule” que l’on sent à travers le sein ou sous l’aisselle et qui n’était pas là avant.

• Épaississement ou œdème d’une partie du sein.

• Irritation ou sorte de “capitons” sur la peau.

• Rougeur ou petites taches blanches sur le téton ou le sein.

• Impression de tiraillement ou de douleur dans le téton.

• Perte de liquide venant du téton (en dehors du lait maternel bien sûr), cela peut être du sang ou autre.

• Tout changement de taille ou de forme du sein.

• Toute douleur dans la région du sein.

 

Il faut garder en tête que certains de ces signes peuvent tout à fait apparaitre sans pour autant être liés à un cancer. En tout état de cause, il faut les faire examiner par un docteur au plus tôt car il peut s’agir d’une autre maladie, bénigne ou non.

 

Le dépistage.

 

alt

 

Il y existe différents types de dépistage.

On définit “dépistage” par le fait d’examiner les seins afin de déterminer un éventuel cancer, avant que tout signe ou symptôme ne soit apparu, c’est de la prévention.

C’est lors d’une de ces visites de prévention, et de l’entretien avec le docteur, que vous déterminerez à deux quel test serait le plus adapté à votre cas et quand il devrait s’effectuer .

 

Mammographie. Il s’agit d’une radiographie du sein.

Cette méthode est la plus efficace pour un dépistage précoce, quand il est encore facile de traiter le cancer et avant qu’aucun symptôme ne soit apparu.

Faire faire une mammographie régulièrement est donc un moyen prouvé de diminuer les risques de cancer ou du moins d’éviter que celui-ci ne se révèle fatal.

Il est conseillé (vivement) d’en avoir un tous les ans ou tous les 2 ans, à partir de sa quarantième année.

 

Examen Clinique. Il s’agit là d’un examen réalisé par un docteur ou par une infirmière, à la main, afin de sentir une éventuelle “boule” ou tout autre changement dans le sein.

 

L’auto- examen (AES) est lui aussi vivement conseillé malgré le fait qu’il n’y ait pas de preuve qu’il évite la fatalité d’un éventuel cancer. Là, c’est vous qui tâtez vos seins et vos aisselles pour relever une boule, un changement de taille ou de forme ou tout autre changement. L'auto-examen des seins, un geste simple qui peut vous être salutaire!

Des études ont montré que les femmes qui pratiquent l'auto-examen des seins découvrent des cancers plus petits et moins avancés que celles qui ne le pratiquent pas.

 

alt

 

L'examen doit se pratiquer en dehors de toute stimulation hormonale, soit 7 à 10 jours après la fin des règles, lorsque les seins sont moins sensibles. Statistiquement, la moitié des tumeurs au sein apparaissent dans le quart extérieur supérieur du sein, tandis que 18% apparaissent sous le mamelon. Examinez soigneusement ces deux endroits.
Les possibilités de détecter une tumeur avec cette pratique sont moins grandes qu'avec une mammographie, mais avec l'expérience, qui s'acquiert au cours de ces séances régulières, une femme peut détecter de très petites masses, même de la taille d'un petit pois.
Pour conclure, vous pouvez toujours vous auto-examiner, mais soyez surtout sûres de vous faire faire des mammographies régulièrement après 40 ans.

 

Peut-on prévenir le cancer du sein?

 

Il est avéré que certaines «bonnes» habitudes peuvent réduire les facteurs de risques:

 

Manger moins et mieux.
«Indépendamment du surpoids, les acides gras trans (viennoiseries, pizza, etc.) multiplient par plus de deux le risque de faire un cancer du sein. S'il s'y ajoute un surpoids, le tissu gras se comporte comme une glande sécrétrice d'estrogènes promoteurs de cancer, surtout après la ménopause.»

 

Bouger plus

Il est vivement conseillé de pratiquer 30 minutes d'une vraie activité physique, 5 jours par semaine. Cela réduirait le risque de cancer du sein de 30 à 40% pour une activité "vigoureuse", en diminuant la production endogène d’estrogènes.

 

Boire moins d'un verre d'alcool par jour

 

Réduire le temps de prise de traitement hormonal de la ménopause

 

Faire son premier bébé vers 25 ans et allaiter au moins 6 mois

Le facteur grossesse est le plus lourd en terme de risque... Au moins 20% des cancers surnuméraires seraient attribuables à l'âge toujours plus tardif de la première grossesse menée à terme (autour de 30 ans).

«Le risque diminue avec le nombre d’enfants, surtout si on les a allaités car la sécrétion endogène d'estrogènes chute alors considérablement pendant la grossesse et jusqu'au sevrage. L'imprégnation hormonale des seins à terme est ainsi moindre.»

 

Où aller pour une mammographie?

 

Prendre RDV avec son médecin traitant au préalable, il vous re-dirigera vers un centre. La plupart des assurances médicales couvrent le dépistage du cancer du sein.

 

Il y a aussi Mediclinic City Hospital, parfaitement équipé et qui, pour ce mois de sensibilisation à la prévention contre cancer du sein, offre 50% de remise sur la mammographie.

 

Pour en savoir plus: c’est ici.
Pour prendre RDV:

Mediclinic Welcare Hospital

Tel: 04 213 7294/7295

Mediclinic City Hospital

Tel: 056 226 7366

Mediclinic Dubai Mall

Tel: 04 449 5226

 

  1. Les + lus
  2. Les + récents