Le Ramadan touche à sa fin et, marketing oblige, les vitrines des boutiques célèbrent déjà en avant-première l’Eid al-Fitr. Plus qu’un jour férié, Eid al Fitr est un jour de réjouissances et de célébrations, dûment mérité, qui vient clore un mois de jeûne et d’introspection. C’est donc un ‘big deal’ au sein de la communauté musulmane et par extension à Dubai. C’est le moment de se parer de ses plus beaux atours, pensés longtemps à l’avance (je vous assure !), pour rendre visite à la famille ou à des amis... et finir en beauté ce long mois d’abstinence. 
 
Mais si on n’a rien prévu de spécial ? Certes, flâner dans un mall ou bruncher en Kaftan sophistiqué, on l’avoue, ce n’est pas l’idéal. Pourtant, on voudrait bien, nous-aussi, ajouter un air de fête à notre tenue de tous les jours sans avoir, bien sûr, à dépenser une fortune... même si la tentation est grande. On pense déjà au modèle en satin Hangisi de Manolo Blahnik qui ferait vraiment l’affaire... Mais, comme on est une grande fille responsable, on oublie vite cette idée : on connaît nos priorités, surtout avant les vacances estivales ! Pas grave, on célèbre tout de même, mais avec des pièces chics, intemporelles et "glitter" à souhait pour être de la fête en toute simplicité.
 
1. Du "sparkle" dans les cheveux...
On retombe joyeusement en enfance, non plus avec des petites barrettes en forme de papillon couleur bonbon, mais plutôt avec des accessoires de cheveux ultra-tendances. Serre-tête, barrette, headband... le choix est vaste pour habiller les cheveux et donner du caractère à la coiffure.  C’est girly, chic ou glam à souhait... Et comme ça brille, on élève son look en un tour de clip. Bingo !
 
Photos 1 et 3 : namshi - Photo 2 : asos
 
2. On illumine son visage...
Comme par magie, avec des boucles d’oreille XXL. Pas de pudeur, ni frilosité et notre minimalisme "boyish so frenchy", façon Charlotte Gainsbourg... on le met de côté, car il faut que ça se voit ! Attention tout de même, on évite l’overdose d’accessoires avec l’association headband, boucles d’oreille surdimensionnées et collier imposant, pour ne pas surcharger son look et obtenir l’effet inverse, étinceler comme une guirlande lumineuse LED.
 
 
3. On structure sa silhouette...
Avec une ceinture bling, un peu comme le modèle en cristal hyper hype de Alessandra Rich, mais en moins douloureux pour le portefeuille. La ceinture n’est plus un simple “cordon en cuir” qui permet de faire tenir discrètement son pantalon au risque de le retrouver par terre. Non, c’est devenu un accessoire mode, qu’on arbore fièrement pour son esthétisme et non plus vraiment pour son utilité. On ceinture un peu tout : une robe, une veste, un blazer... pour marquer la taille, sculpter la silhouette et pour le coup, féminiser encore plus son allure.
 
Photo 1 et 3 : Mango - Photo 2 : Namshi
 
4. Le métallique, c’est magique...
Plus discret que les sequins, le métallique a le pouvoir d’aimanter le regard et donner l’illusion d’être une modeuse slash, une trendsetter captivante et avertie, sortie à peine d’un défilé de la Fashion Week (même si on est devant l’épicerie du coin avec son pack d’eau à la main). Argenté, doré, cuivré ou effet arc en ciel, on choisit... point de total-look, si on ne veut pas ressembler à un spationaute égaré. La clé pour un style irréprochable en journée : combiner une pièce métallisée à d’autres pièces plus simples et classiques comme un jean ou des sneakers. Chic et décontracté avec un brin de festivité !
 
 
5. Bling-bling avec des souliers bijoux...
Habiller ses pieds de lumière sans avoir l’impression d’être un peu too much, on aime. De plus, les chaussures à ornements sont étonnamment versatiles, elles peuvent très bien être associées à un tee-shirt blanc et un jean, une manière d’anoblir un look en toute désinvolture. Faut-il ajouter que les pieds doivent être nickels ? Car mettre les projecteurs sur un peton avec le vernis écaillé et le talon qui craquelle... ce n’est vraiment pas la peine.  
 
Photo 1 : Namshi - Photo 2 : Level Shoes
 
Photo highlight : @laplagedubai
 
EID MUBARAK !
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
 
 
Pendant le mois de Ramadan, les iftars ne manquent pas à Dubaï… à tel point qu’il est difficile de s’y retrouver et de faire un choix ! C’est pourquoi Dubaimadame a sélectionné pour vous 8 iftars typiques, entre saveurs orientales, cadre traditionnel et moments de partage privilégiés… 
 
Ewaan, The Palace Downtown 
Vous rêvez d’un iftar authentique dans un cadre enchanteur ? Ne cherchez plus ! Installé sous de grandes tentes traditionnelles, dans une ambiance tamisée et avec vue sur la Burj Khalifa, vous vous régalerez avec un buffet proposant des spécialités arabes. Pour plus de tranquillité, vous pourrez réserver votre tente privée pour un supplément de 250 AED. 
 
 
Prix : 240 AED par personne
Horaires : buffet jusqu’à 21h (à la carte ensuite)
Adresse : Mohammed Bin Rashid Boulevard, Downtown Dubai
Tel : +971 4 888 3444
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici
 
Reem Al Bawadi 
Cet iftar servi sous la forme d’un généreux buffet est idéal à partager avec toute la famille, dans un lieu décontracté à la déco… tout ce qu’il y a de plus typique ! Au menu : des mets arabes traditionnels, comme la soupe de lentille dont raffolent les locaux. Les livraisons à domicile sont également possibles.  
 
 
Prix : 129 AED par personne / 65 AED pour les moins de 12 ans
Horaires : buffet jusqu’à 20h (à la carte ensuite)
Adresse : restaurants un peu partout dans Dubaï, retrouvez toutes les adresses ici
Tel : +971 4 452 2525
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici
 
Tagine, One & Only Royal Mirage 
La déco du lieu, agrémentée de lanternes et de tapis, en dit long sur ce qui vous attend : vous allez déguster un iftar dans la plus grande tradition marocaine ! Le buffet bien garni propose des entrées et desserts typiquement marocains et très bien réalisés. Les plats, différentes variétés de tagines, sont servis directement sur table. 
 
 
Prix : 210 AED par personne
Horaires : dès le coucher du soleil
Adresse : Al Sufouh Road, Jumeirah Beach
Tel : +971 4 399 9999
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici.
 
Sheikh Mohammed Centre For Cultural Understanding
Se régaler tout en se cultivant, voilà ce qui fait de cet iftar l’un des plus authentiques de Dubaï ! Après la prière, des plats locaux seront servis et vous vivrez un vraiment moment d’échange avec des Emiriens, qui seront vos hôtes pour la soirée. Ils répondront à toutes vos questions au sujet du Ramadan, des traditions et de la culture locale. 
 
 
Prix : 135 AED par personne / Gratuit pour les moins de 12 ans 
Horaires : à partir de 18h30
Adresse : Al Musallah Road, Al Fahidi District, Bur Dubai
Tel : +971 4 353 6666
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici
 
Al Maeda, DoubleTree by Hilton
Ce buffet offre une grande sélection de mets du Levant et du Maghreb. Certains plats sont concoctés sur place et sous vos yeux grâce à la « live cooking station ». Et pour une immersion encore plus au cœur de la tradition : vous pourrez admirer les œuvres de l’artiste émirien Ahmed Al Muhairi, exposées pendant toute la durée du Ramadan.
 
 
Prix : 139 AED par personne
Horaires : jusqu’à 21h
Adresse : The Walk, Dubai Marina, PO Box 228
Tel : +971 4 453 3333
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici.
 
Olea, Kempinski Hotel
Le cadre d’inspiration arabe est peut-être légèrement contemporain, mais les spécialités du Levant proposées pour l’iftar ont un vrai goût d’authenticité ! Viandes grillées, accompagnements typiques et pâtisseries arabes et, le petit plus : des « cooking stations » pour des plats cuisinés minute. 
 
 
Prix : 175 AED par personne / Moitié prix pour les 6-12 ans et gratuit pour les moins de 6 ans
Horaires : buffet jusqu’à 21h (à la carte ensuite)
Adresse : Mall of the Emirates, Sheikh Zayed Road
Tel : +971 4 341 0000
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici.
 
Kif Kif 
Idéal pour un iftar marocain authentique et qui reste abordable ! Pour le Ramadan, Kif Kif propose un menu à base de spécialités marocaines de l’entrée au dessert, dont un généreux couscous. Votre repas sera accompagné d’un délicieux thé à la menthe. 
 
Prix : 139 AED par personne
Horaires : dès le coucher du soleil
Adresse : Beach Road, Umm Suqeim
Tel : +971 4 321 2766
 
Al Hadheerah, Bab al Shams Resort & Spa
L’adresse qu’il vous faut pour un iftar sous tente (climatisée) et au beau milieu du désert ! Selon votre budget, deux buffets sont possibles à heure différente, tous les deux dans la tradition du Moyen-Orient et avec des spécialités locales. Un spectacle de caravane de chameaux et chevaux animera la soirée !
 
 
Prix : 250 AED par personne jusqu’à 20h / 350 AED par personne entre 20h30 et 23h
Horaires : jusqu’à 23h
Adresse : Al Qudra Road, PO Box 8168
Tel : +971 4 809 6194
Pour plus d’information et/ou pour réserver, rendez-vous ici
 
 

Les fêtes religieuses musulmanes comprennent deux Eid. Le premier est l’Eid Al-Fitr (prononcer Al Futour) qui célèbre la fin du mois de Ramadan et le second Eid Al-Adha qui correspond à la période de pèlerinage vers la Mecque.

L'Eid Al-Fitr, pendant lequel les musulmans vont se rassembler dans la joie et la dévotion et faire plus particulièrement preuve de charité en offrant le “zakat”. C’est ce premier jour d’Eid que la période de jeûne prend fin, c'est-à-dire que le dernier jour de jeûne fini avec le coucher du soleil et que l’Eid al Fitr commence le lendemain, au lever du jour.

Ce jour entre tous les musulmans du monde entier démontrent leur solidarité et leur union, et font acte de charité et de reconnaissance envers Dieu.
Ils sont aussi encouragés à faire preuve de tolérance et de compassion, et de pardonner toutes offenses, querelles et mécontentements passés.

Déroulement de l'Eid 

Après les ablutions, l’Eid al-Fitr débute par une grande prière spécifique réunissant un très grand nombre de pratiquants.
Il se célèbre ensuite par 2 à 4 jours de congés à travers tout le pays.
Pendant l’Eid, on se salue avec les mots « Eid Mubarak » qui signifie plus ou moins « béni soit ton Eid » ou bien « Eid Sa‘īd » (heureux Eid) et il n’est pas rare que les réseaux téléphoniques soient saturés de ces messages envoyés à travers la monde, ce 1er jour d’Eid en particulier.

Au matin de l’Eid les Musulmans rompent le jeun avec un petit déjeuner sucré et léger, souvent constitué de dattes et de lait avant de se rendre à la mosquée pour la grande prière ( « Salaat »).
Mais avant cela, ils doivent pratiquer un acte de charité en donnant de l’argent aux pauvres et aux nécessiteux, cela s’appelle " Zakat al fitr " ou " l'aumône de la rupture " ou encore " impôt purificateur ".

La prière est ensuite suivie d’un sermon et d’une supplication où l’on implore le pardon de Dieu, sa pitié, la paix et la bénédiction pour tout être vivant à travers le monde entier.

Après la prière, les célébrations peuvent commencer en famille et entre amis dans une ambiance d’allégresse, de reconnaissance et de partage et les musulmans se rendent visite mutuellement tout au long de ces 2 à 4 jours.

Mots clés durant Eid al-Fitr : empathie envers les pauvres, charité, vénération, bonnes résolutions, patience, bonté.
 

Retrouvez les autres Dis-moi Latifah:
L'Oud

Réservant toujours sa part de mystère quant à la date exacte de son commencement, le mois du Ramadan et ses pratiques associées constituent un temps fort du calendrier musulman. Emprunte de rites et de secrets, ne se dévoilant qu’une fois la nuit tombée, la vie locale s’éveille à la lumière des bougies lors de dîners partagés… Mais alors que retenir des pratiques à adopter ? 
Résidant à Dubai depuis plusieurs années ou fraîchement installés, il est de notre devoir de faire preuve de tolérance et d’ouverture d’esprit lors de ce mois saint, très important dans la culture locale.

Voici nos conseils pour vivre ce mois de mai un peu spécial à Dubai, dans le respect, le partage et la sérénité :
 
Tout d’abord, vous pouvez féliciter vos collègues et amis musulmans par un « Ramadan Kareem » !
- Vos horaires de travail vont être adaptés : la loi veut que l’on travaille 2 heures de moins par jour. Ceci est valable pour tous les employés, qu’ils jeûnent ou non. 
Les entreprises ne respectant pas ces horaires allégés peuvent être passibles d’une amende (article 65 du code du travail) ; à moins que l’employé lui-même veuille faire des heures supplémentaires, lesquelles seront alors compensées.
 
- La plupart des restaurants et cafés restent fermés jusqu’au coucher du soleil, n’ouvrant qu’à l’heure de l’Iftar.
Il y a des aménagements à ces restrictions afin de ne pas trop troubler les personnes qui ne jeunent pas, notamment les hôtels proposent au moins un restaurant ouvert pendant toute la journée et certains cafés ne servent qu'en intérieur à l'abris des regards.
Dans certains grands malls comme Mall of the Emirates ou Dubai Mall, les food courts sont dissimulés derrière des paravents mais restent ouverts afin de permettre aux non-musulmans de pouvoir boire et/ou se restaurer.
 
- Vous devez vous abstenir de manger fumer, boire en public, du lever au coucher du soleil. Attention aux aficionados du chewing gum… et oui lui aussi est considéré comme nourriture : tout ce qui entre en contact avec la bouche est interdit !
Cela inclut votre voiture, la rue mais aussi les bureaux où peuvent se trouver des musulmans, à moins que votre lieu de travail ne prévoit une salle spéciale pour manger et boire. 
En revanche ce que vous faites dans le cercle privé (maison ou chambre d’hôtel) ne regarde que vous. Attention aux athlètes, hydratez-vous bien avant votre séance de sport ! 
 
- Au niveau de vos tenues vestimentaires et de votre comportement en public, vous devez rester discrets : pas de décolletés ni de tenues trop sexy. Préférez couvrir vos épaules et évitez les robes trop courtes. D’autant plus pendant Ramadan, les démonstrations d’affection sont prohibées en public.
De même évitez les insultes en public, et aussi les disputes : Ramadan est un mois saint et bienveillant… à ce niveau-là d’ailleurs, pourquoi s’arrêter au mois du Ramadan !?
 
Ces restrictions générales ne doivent pas être considérées comme des obligations injustes, imposées et subies. 
L’idée ici est celle du respect : les non musulmans sont appelés à respecter leurs voisins musulmans ainsi que leurs croyances et à ne pas les tenter en mangeant et buvant devant eux pendant ce mois d’épreuve.
 
Le risque si l’on contrevient à ces règles : une bonne amende, voire même, dans certains cas « pour l’exemple » un passage par la case prison pour quelques heures. 
Si vous êtes pris en état d’ébriété durant Ramadan en revanche les choses deviennent très sérieuses et vous risquez un minimum d’un mois de prison et une expulsion du pays.
 
Où sortir pendant Ramadan ?
 
Tout au long du mois de Ramadan se tiennent des événements et festivités. Notamment des Iftars, organisés un peu partout en ville (dehors, dans les hôtels, aux abords des mosquées etc.)
 
Il est bon de noter que si les hôtels continuent à servir de l’alcool après le coucher du soleil, ils s’abstiennent de jouer de la musique.
La plupart des cafés et “coffee shops” (Costa, Starbuck’s etc.) ainsi que certains restaurants sont ouverts pour des livraisons et acceptent les commandes à emporter.
 
 
Le Ramadan : un peu d’Histoire
 
Quelle est l’origine du Ramadan ?
 
Le Ramadan est avant tout le nom du 9ème mois du calendrier hégirien musulman, basé sur le calendrier lunaire : chaque mois commence après la nouvelle lune lorsque le premier croissant appelé « hilal » fait son apparition. Ce mois marque le début de la révélation du texte sacré au prophète Mohamed, aujourd’hui retranscrit dans le Coran. 
 
Le Ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam, au même titre que la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque.
En arabe, la racine du mot ramadan signifie « chaleur intense », celle qui brûle les mauvaises actions et les pêchés.
 
 
Que symbolise ce mois ?
 
La période du ramadan est une période d’introspection où chaque musulman se recentre sur sa foi et la place de la religion dans sa vie. Chacun est appelé à prier et réfléchir aux actions mises en place pour être une personne meilleure dans sa vie et dans la société.
 
Pourquoi jeûner ?
 
Durant un mois, les musulmans* doivent pratiquer le jeûne complet, en arabe « saoum », c’est à dire s’abstenir de boire et manger de l’aube jusqu’au coucher du soleil. La consommation de cigarettes et les rapports sexuels sont également prohibés.
 
Le jeûne est une pratique spirituelle (que l’on retrouve dans d’autres religions) visant à priver le corps afin de réaliser que les besoins essentiels sont avant tout spirituels que physiques. Mais c’est aussi une vertu de solidarité et de charité (on se rapproche des plus pauvres), un défi face à soi-même et un moment de communion intense au sein d’une communauté religieuse et familiale.
Le jeûne est brisé au moment du coucher du soleil lors de dîners festifs appelés « iftars », partagés tout au long de la nuit !
 
*Les malades ; les femmes enceintes ou qui allaitent ; les femmes ou jeunes filles en période menstruelle ; les voyageurs ; ainsi que tous ceux dont ce jeûne pourrait mettre leur santé en péril en sont exemptés.
 
Quand détermine-t-on la date du commencement du Ramadan ?
 
La date du Ramadan peut être fixée par les autorités islamiques locales ou traditionnellement par l'observation de la lune. Cette année le Ramadan commence le dimanche 5 ou le lundi 6 mai .
 
Relisez notre article et prenez part à l'initiative Ramadan Sharing Fridges.
 
Pour aller plus loin et en savoir plus sur l'aprés ramadan, rendez-vous sur notre article Dis mois Latifah, qu'est-ce que l'Eid ?

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
 
 

Photo :  Mausolée de Hafez, Chiraz - Iran
 

Voyager à moins de 4 heures d’avion de Dubai pour profiter pleinement des 4 jours de l’Eid, en voilà une bonne idée !

Alors bien sûr il y a Oman, Istanbul, Goa… mais pour ceux qui connaissent déjà on vous propose 3 idées de destinations qui sortent des sentiers battus et qui ont tout à gagner à être connues !

 

- La plus « mille et une nuits »

CHIRAZ - Iran, 1h40 de vol

Capitale de la province du Fars et ancienne capitale de la Perse avant Téhéran, aussi appelée " maison du savoir " cette ville est la capitale culturelle et artistique du pays. Située au sud-ouest de l'Iran, perchée en altitude elle mérite le détour !
Notre rédactrice Véronique Talma nous fait visiter l’Iran comme si on y était, de quoi vous donner l’envie de découvrir vous aussi ce pays merveilleux : lire notre article Persépolis, Chiraz, Ispahan… ces noms qui font rêver !

 

- La plus « dépaysante » (pour nos dubïaotes)

BAKOU - Azerbaïdjan, 3h00 de vol

Gobustan-Bakou

Crédit photo : @Cenk Yildirim

On ne pense pas vraiment à Bakou comme à une destination touristique, et pourtant on y découvre une autre Europe : mystérieuse, pleine de caractère, empreinte d’histoire, d’exotisme … et de kitsch ! Profitez-en avant qu’elle ne devienne une destination prisée !

À voir : le port enclavé de la mer caspienne qui était encore un site purement industriel il y a peu. Il est aujourd'hui devenu un lieu où culture, histoire et underground night life fusionnent pour des moments inoubliables à vivre à fond…

L’avenue principale de Bakou vaut elle aussi le détour, pour son architecture et les traces d’un riche passé.
L'incontournable : les bains de boue dans un des volcans de la région de Gobustan à environ 60 km de Bakou, pour leurs intérêts thérapeutiques (douleurs articulaires, psiorasis, problèmes de peau etc.) !

 

- Le « coup de coeur »

TBILISSI - Géorgie, 3h50 de vol

Tbilissi-Mont elbrus

Le balcon de l’Europe, une destination curieuse et enchanteresse à la frontière entre Orient et Occident !

Vous tomberez amoureux de ses habitants chaleureux ; de l’âme de cette capitale multiculturelle ; de la vie nocturne vibrante ; et du paysage côté province ( impossible de décrire le Mont Elbrus, il faut y aller)… ainsi que des côtes de la mer noire vers Batumi !

Dans la capitale, visitez Rustaveli Avenue, et impregnez vous véritablement de l'ambiance de la ville avec son opéra, ses galeries ainsi que ses boutiques uniques.
Découvrez Old Town pour vous perdre dans ses petites ruelles pleines de charme à l’architecture saisissante.

4 jours c’est court, alors vous y reviendrez très certainement pour visiter le reste, vous verrez, la Géorgie est juste fantastique !

 

La digue - Les Seychelles

Aujourd’hui Valerie répond sur le thème : quelle idée d’escapade pour Eid, qui ne soit pas trop loin de Dubai ?

Voici ses réponses...

 

1- NIZWA

A quelques heures de Dubai, au milieu des montagnes, s’offre tel un joyau la ville oasis de Nizwa. Autrefois carrefour commercial de la péninsule, la ville n’a rien perdu de sa prestance avec son majestueux fort entièrement rénové campé au milieu de la ville. Sa visite permet d’appréhender toutes les facettes de la vie dans cette région grâce à de très belles vitrines et maquettes. Ne pas oublier de monter au sommet de la tour principale et du haut de ses remparts d’admirer à 360° la ville et ses palmeraies le tout entouré d’un cirque de montagnes.

alt
alt
alt

A ne pas manquer le marché aux bestiaux du vendredi matin. Y arriver tôt et se mêler à la foule pour saisir les subtilités des enchères.
Admirer les tenues colorées des femmes très actives elles aussi dans les négociations. Chaque tribu à sa couleur et c’est un kaléidoscope qui s’offre à nous… Les sourires échangés avec les enfants et les palabres entres vieux omanais dont le visage fripé raconte des épopées passées sont des moments inédits dans notre vie de citadins dubaiotes.

 

Pour prolonger le plaisir, partir à l’aventure dans les montagnes environnantes et se frotter aux dénivelées cahoteux des routes des jebels : Akhdar, Shams etc.

Indispensable : off road Oman
Hôtels : Sahab, Falaj Daris ou Golden Tulip

2- ISTAMBUL

Pour découvrir une autre ville musulmane très cosmopolite et où le poids des siècles est présent à chaque détour. Pour ses mosquées aux toits argentés et ses minarets dressés vers le ciel. Pour ses palais ottomans au nombre de pièces infini. Pour ce fleuve qui sépare l’Europe et l’Asie et sur lequel il faut partir en croisière ne serait-ce qu’une journée, y remonter le temps et admirer paysages et petits palais au raz de l’eau.

alt
alt
alt

Se perdre dans le souk, en découvrir ses différents quartiers, y prendre un café turc, négocier des bijoux ou des céramiques, une veste en cuir ou un tapis. Se régaler de la cuisine turque tellement familière et en même temps si exotique. Marcher, monter, traverser, visiter une ville comme nulle autre qui se renouvelle à chaque croisement, ancienne et moderne, musulmane et laïque, entre terre et mer, traditionnelle et tendance…

 

Hôtels :

- Witt Istanbul Suites 
26, Defterdar Yokusu, 34433, Istanbul, Turkey

- Hotel Azade Suites
31, Mimar Mehmetaga Cad., 34400, Istanbul, Turkey

 

3- LES SEYCHELLES

Iles paradisiaque si il en est, l’archipel des Seychelles est un vrai joyau tant il recèle de trésors…
Dans ce chapelet d’iles (115) chacune arbore sa propre personnalité tant par sa géographie à proprement dit que par sa population et ses activités. Ainsi arrivé au petit port de Pralin la montagne verte vous apparait dans toute sa beauté.

alt
alt

Au détour des routes l’ile vous livrera ses secrets. Certains seront à découvrir à pied comme dans la réserve La Vallée de Mai pour découvrir le coco fesse, où au fils de sentiers pédestres pas trop bien balisés mais débouchant sur des panoramas à couper le souffle, des plages semi désertes qui abrite des pierres rondes d’origines volcaniques qui font tout le charme avec ce contraste entre le ciel bleu azur, la mer translucide et le sable blanc. Une mer translucide pour y admirer et côtoyer poissons, mollusques, tortues, raies, requins des récifs… avec palmes et tuba ou bouteilles.

La digue, elle, se découvre facilement à vélo même s’il faudra finir à pied pour atteindre les plages les plus isolées mais aussi les plus belles tant elles semblent abandonnées par la civilisation. A chaque virage ou dénivelée un autre paysage s’offrira, passant de la forêt touffue aux cocotiers, des plaines aux collines par des chemins serpentant débouchant sur des plages de cartes postales.

Praslin : http://www.chateaudefeuilles.com
La digue : http://www.lerepaireseychelles.com

 

« Expatriée à Dubai depuis 10 ans, je guide passionnément des voyageurs depuis 5 ans pour leur faire découvrir la grande et la petite histoire de Dubai et des Emirats. Je vous propose des visites guidées qui sortent des sentiers battus pour vous offrir des souvenirs et experiences à partager. »

Pour contacter Valérie, rendez-vous sur son site Visiter Dubai et Abu Dhabi !

 

  1. Les + lus
  2. Les + récents