La Journée Mondiale de la Terre est célébrée tous les 22 avril et a pour objectif de nous faire prendre conscience qu’il est essentiel de préserver notre planète pour les générations futures. Mais les actions ne doivent pas se limiter à ce jour seulement, nous pouvons changer nos habitudes tout au long de l’année pour consommer plus responsable.
Voici quelques gestes écologiques faciles à mettre en place que nous avons recensés pour vous.
 
QUELQUES BONNES HABITUDES À PRENDRE POUR RÉDUIRE SA CONSOMMATION D’ÉNERGIE
Au-delà des bonnes pratiques que nous connaissons tous, comme éteindre les lumières quand on quitte une pièce, privilégier les douches au bain, etc., voici quelques conseils/idées simples à instaurer.
 
- En période de fortes chaleurs, ne climatisez pas trop votre intérieur, une température de 24° est recommandée par DEWA. Et lorsque viennent les beaux jours (l’hiver ici à Dubai), coupez votre air conditionné !
- Il en va de même pour l’eau chaude, n’oubliez pas d’éteindre votre water dispenser en période estivale, de l’eau chaude arrivera de votre robinet d’eau froide.
- Changez vos ampoules pour des LED car elles ont de nombreux avantages. Tout d’abord, elles se recyclent et ont une durée de vie moyenne de 20 ans. Et elles consomment 3 à 5 fois moins qu’une ampoule basse consommation.
 
- Pensez à ne pas laisser vos appareils électroniques en veille, votre ordinateur ou votre télévision par exemple, quand cela n’est pas nécessaire. L’ensemble des logements à Dubai sont équipés de prise anglaise, il vous suffit de basculer l’interrupteur. 
- Passez à la domotique. Il existe aujourd’hui différents thermostats intelligents sur le marché, comme Ecobee. Muni de plusieurs capteurs dans différentes pièces de la maison, le thermostat permet d’ajuster au plus juste la température. Il détecte également les entrées et sorties du logement, ce qui permet de monter la température en votre absence et donc de réaliser des économies d’énergie.
- Enfin, DEWA a mis en place un programme « My sustainable living programme », qui permet de contrôler et de comparer sa consommation d’eau et d’électricité par rapport à une maison moyenne et par rapport à une maison moyenne efficace et similaire. De plus, DEWA vous donne un certain nombre d’astuces pour baisser votre consommation d’énergie.
 
 
LIMITEZ VOTRE CONSOMMATION DE PLASTIQUE
- Dites adieu aux sacs plastiques ! Quand on sait qu’un sac plastique va mettre plus de 400 ans à se désagréger, il est de bon sens de les abandonner définitivement. 
  • Pour vos achats du quotidien, glissez dans votre sac à main un « tote bag » en coton. Vous en trouverez de très jolis dans différentes boutiques comme H&M ou chez Cotton On.
  • De nombreuses enseignes de supermarché (Carrefour, Waitrose ou encore Spinneys) proposent depuis plusieurs mois des sacs réutilisables. Achetez quelques sacs et laissez-les dans votre voiture pour ne pas les oublier lors de votre prochaine virée au supermarché !
 
- N’achetez plus de vaisselle jetable en plastique (assiettes, verres, couverts, pailles…). Un consommateur français utilise en moyenne 5 kg de vaisselle jetable plastique, chaque année, et qui malheureusement ne se recycle pas !
  • Lors de vos pique-niques entre amis dans le désert ou les wadis, emmenez votre « Kit pique-nique » en plastique durable et pourquoi pas de vraies assiettes, serviettes et nappes en tissu pour une ambiance plus chic. A défaut, vous trouverez facilement dans les supermarchés de la vaisselle en bambou, plus écologique. 
  • Concernant les pailles, achetez-les en papier, mais le mieux est d’investir dans des pailles en acier inoxydable. Ces dernières sont vendues avec un petit goupillon pour pouvoir les laver et donc sont réutilisables à l’infini. Vous en trouverez chez Crate&Barrel ou sur souq.com
 
PASSEZ AU RECYCLAGE
De manière générale, faites le tri ! De nombreuses initiatives sont mises en place à Dubaï. 
- Suez Middle East Recycling LLC s’est allié avec Dubai Municipality pour créer le projet « My City… My Environment ». Si vous habitez les quartiers d’Umm Suqeim, Jumeirah, Al Manara, Al Safa ou encore Umm Al Sheif, une poubelle verte est à votre disposition pour trier vos déchets recyclables (verre, carton et plastique). 
 
- Dans certains supermarchés (Spinneys, Aswaaq…), des bennes sont à votre disposition pour trier le plastique, le carton et le papier, les piles, les ampoules, etc. Vous trouverez également une recycling station en face de la plage du Burj al Arab à Umm Suqeim 2. 
 
- Sur le même principe, si vous vivez en appartement, vous trouverez certainement des bennes pour recycler à minima le plastique. Elles sont généralement installées dans les parkings des buildings. Des collectes sont aussi disponibles dans de nombreuses écoles pour rassembler les bouteilles en plastique, les canettes, les piles et les cartouches d’encre.
 
- La chaîne d’hotels Rove a mis en place une collecte de bouteille plastique : apportez 20 bouteilles par personnes et vous bénéficiez d’une réduction de 50 % sur votre addition (nourriture et soft). 
 
- Des bennes Bee’ah sont disponibles dans différents points de Dubai (Marina Mall, aéroport de Dubaï) pour collecter vos cannettes et bouteilles en plastique. En échange, vous recevez un ticket qui permet de participer à un tirage au sort tous les mois pour gagner des lots. 
 
- Pour les capsules Nespresso usagées, vous pouvez les rassembler dans un sachet spécifique (fourni gratuitement par Nespresso) et les déposer en boutique. Un service de coursier est également possible sur votre lieu de travail ou à domicile.
 
- Pour le verre, le métal, les produits électroniques, mais aussi le plastique, le carton…, Green Truck Recycling propose un service à domicile hebdomadaire contre un abonnement mensuel de 120 AED. Pour en savoir plus, consultez leur site ou appelez le 04 885 2434 ou 056 577 2014. Email :
 
- Une autre application, HomeCycle vous propose d’adhérer à des campagnes de recyclage (capsules de café, canettes, verre et même vos médicaments). En échange, vous cumulez des points qui vous permettent de faire des dons à des associations comme EWS-WWF, Emirates Diving Association, d’obtenir des bons de réduction ou de l’argent.
 
- Pour les meubles, livres, jouets, vêtements ou linge de maison… dont vous n’avez plus besoin, pensez aux associations caritatives et faites ainsi un geste solidaire. Vous trouverez ici la liste des organismes qui collectent vos affaires pour les redistribuer aux plus démunis.
 

ACHETEZ EN SECONDE MAIN
Il existe de nombreuses possibilités pour acheter des objets, vêtements ou jouets d’occasion à Dubai, que ce soit pour une bonne cause ou tout simplement parce que les gens quittent la ville et doivent faire le tri avant de déménager. Donc avant d’acheter, pensez à jeter un coup d’œil : 

- sur Internet, vous trouverez des annonces en tout genre sur Dubbizle. Sur Facebook, de nombreuses annonces sont également publiées sur des groupes francophones ou sur des pages spécifiques dédiées comme Second Hand Dubai .
- de nombreux garage sales sont organisés tout au long de l’année, en particulier en mai et juin juste avant les départs des expatriés de Dubai. Vous avez également la possibilité de dénicher la perle rare dont vous aviez absolument besoin lors de la brocante de l’AFLEC, qui a lieu chaque année au mois de janvier, mais aussi lors de ventes So Chic ou encore lors des Dubai Flea Market, qui ont lieu régulièrement dans différents lieux de Dubai.
 
Enfin, avant d’acheter, pensez à prêter et à emprunter les affaires dont vous aurez une utilité limitée dans le temps :
- Vous partez une semaine au ski et vous avez besoin de vêtements chauds pour vos enfants en pleine croissance ? Commencez par demander à vos amies ou aux mamans de l’école si vous pouvez emprunter les combinaisons, par exemple. De même, n’hésitez pas à prêter les vôtres ! 
- Dans la même idée, une fois lus, les livres s’entassent et prennent la poussière. Échangez-les, prêtez-les ou organisez des cercles de lecture que ce soit pour vous ou pour vos enfants !
 
AU SUPERMARCHÉ
- Privilégiez dans la mesure du possible l’achat de produits locaux et de saison. Il vaut mieux acheter des légumes produits aux Émirats que des légumes, même bio, qui ont été transportés en avion-cargo depuis l’Europe, par exemple.
 
- Prévoyez votre « Kit de courses » afin de limiter votre consommation de plastique à usage unique. Ce dernier peut être composé :
  • de sacs réutilisables ou en tissu et, pourquoi pas, d’un panier en osier,
  • de petits filets pour les fruits & légumes. Vous pouvez vous les procurer pour quelques dirhams chez Organic Food & Café ou chez Spinneys
- Si vous décidez de vous faire plaisir au rayon traiteur, apportez votre Tupperware ou des bocaux en verre pour y mettre vos salades, houmous… C’est non seulement écologique, mais aussi pratique, il ne vous reste qu’à les ranger directement dans votre frigidaire. À défaut, Spinneys propose des emballages en carton, mais il faut les demander.
 
- Sur le même principe, privilègiez des produits conditionnés dans des contenants en verre, brique Tetra Pak ou en boîte de conserve aluminium plutôt qu’en plastique. 
 
- Pensez vos menus pour éviter d’acheter en trop grande quantité, et finir par jeter fruits et légumes pourris. 
 
DANS VOTRE SALLE DE BAIN
- Même s’ils sont recyclables, remplacez vos bouteilles de gel douche et shampoing qui trônent sur votre baignoire par des shampoing et savons en pain, de préférence bio. L’avantage, ils sont bons pour la peau, plus économiques et surtout ils ne produisent (presque) aucun déchet.
Bonne nouvelle ! La Maison du Savon de Marseille vient d'ouvrir une première boutique à Dubai au Marina Mall et propose des produits de qualité fabriqués en France, dans le respect de la tradition avec des matières naturelles sans graisse animale ni parabène. Une mention spéciale pour la gamme de Savons à Froid Artisanaux Surgras enrichis en beurre de karité Bio et en huile végétale d'amande douce bio garantis sans huile de Palme, sans EDTA-PEG et sans parfum de synthèse.
 
- Investissez dans les lingettes réutilisables que cela soit pour vous démaquiller ou même lors du change de votre bébé par exemple. Et pour nettoyer votre visage, utilisez une éponge douce, type Konjac : elle nettoie la peau en profondeur (même sans savon) et resserre les pores. Vous pouvez vous la procurer chez Organic Food & Café.
 
- Pour les plus téméraires, confectionnez vous-même vos produits de beauté. Vous trouverez des astuces et recettes faciles à réaliser sur ce blog.
 
- Enfin, vous pouvez installer différentes applications sur votre smartphone pour sonder la toxicité des produits, telles que INCI Beauty ou Yuka. À noter que cette dernière analyse et évalue également la qualité des produits alimentaires.
 
DANS VOTRE CUISINE
- Rien de mieux que des produits naturels pour nettoyer votre maison : le vinaigre blanc est un excellent produit multi-usage et 100 % naturel pour toute votre maison. Il désinfecte, détartre et fait briller notamment. Vous pouvez même l’utiliser comme assouplissant pour votre linge ! Et si vous n’aimez pas son odeur, ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande par exemple.  
 
- Vous pouvez également garder vos anciens contenants de produits ménagers afin de les réutiliser avec vos propres préparations ou en les rechargeant chez Organic Foods & Café.
 
- Pour conserver vos aliments ou les restes d’un repas, nous avons tendance à user et abuser du papier aluminium et autre films plastiques alimentaires. Investissez plutôt dans des Tupperware en verre ou en plastique de différentes contenances ou couvrez tout simplement vos aliments avec une assiette. 
Autre idée : la société beeing wrapped a lancé des emballages entièrement naturels (confectionné à partir de tissu en coton, de cire d’abeille, de résine de pin et d’huile de jojoba) pour couvrir la plupart de vos aliments.
 
- En ce qui concerne l’eau, privilégiez les bonbonnes d’eau ou les bouteilles de 5 litres que vous trouverez dans de nombreuses marques (Carrefour, Al-Ain…), plutôt que les packs d’eau classiques. Ou mieux encore, investissez dans une machine Waterclub afin de vous débarrasser totalement des bouteilles en plastique. Et lorsque vous partez de chez vous, remplissez votre gourde en inox et celle de votre famille !
 
- Vos fruits et légumes ne sont plus appétissants ? Utilisez-les en soupes, compotes, crumbles, conserves maison, confitures, voire chips (chips de pomme !)… Le pain est rassis ? Pensez à faire des croutons, de la chapelure, du pain perdu… Vous pouvez aussi congeler vos légumes (les blanchir avant, en les plongeant quelques minutes dans l’eau bouillante, puis immédiatement après dans l’eau glacée. Égouttez, puis conditionnez-les en petites portions dans des sachets zip ou des bocaux). De nombreux sites et blogs vous donneront des astuces anti-gaspillages. 
 
Voici également quelques titres d’ouvrages utiles pour des idées anti-gaspi : 
 
DANS VOTRE JARDIN
- Réduisez significativement votre consommation d’eau, notamment lors des fortes chaleurs, en remplaçant vos pelouses par un gazon synthétique. Moins joli, certes, mais plus économe.
 
POUR VOS DÉPLACEMENTS
- Pour ceux qui ont la chance d’habiter dans une zone desservie par les transports en commun, abandonnez votre voiture pendant les beaux jours pour le tramway ou le métro. Et pensez à utiliser votre vélo ou investissez dans une trottinette électrique, plutôt que votre voiture pour les petites distances !
 
 
Enfin, si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, nous vous recommandons le dernier livre, réaliste et amusant, de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret "Famille Zéro Déchet : Osez le mode de vie durable qui fait du bien".
 
Voici nos idées pour consommer plus responsable à Dubai… n’hésitez pas à nous partager les vôtres sur
 
Merci à Mathilde, Hélène, Virginie et Violaine pour leur contribution sur cet article.
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
 
 
Sensibiliser et éduquer dès le plus jeune âge afin de construire un monde meilleur.
 
Le développement durable est défini comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». C’est en ce sens que les membres des Nations Unies se sont fixés 17 objectifs à atteindre d’ici 2030. 
Mais pour y répondre, cela nécessite une prise de conscience du grand public et un changement significatif de nos comportements que cela soit dans notre façon de consommer, de produire ou encore de vivre ensemble, et cela dès le plus jeune âge.
 
Afin de préparer nos enfants à répondre au mieux à ces nouveaux enjeux, la Swiss International Scientific School in Dubai (SISD) a placé au cœur de sa politique toutes les problématiques de développement durable : depuis sa construction aux normes Minergie (qui visent à diminuer la consommation d’énergie de ses bâtiments) au recrutement du personnel et aujourd’hui via les initiatives menées au quotidien : arrêt de l’utilisation du plastique, installation de jardins éducatifs biologiques, programmes d’économie d’eau, journées de sensibilisation…
Pour s’aider dans cette tâche titanesque, la SISD a recruté une Sustainability Coordinator, Jackie Schemenauer, qui joue un rôle central au sein de l’établissement.
 
Quel est le rôle du Sustainable coordinator au sein de l’école ?
La démarche de durabilité fait partie intégrante des quatre valeurs de l'école : Bilingual, Excellence, Sustainability, Together. Le rôle de Jackie Schemenauer est donc primordial car elle intervient à tous les niveaux. 
 
En premier lieu, sa mission est de travailler en étroite collaboration avec l’ensemble du corps enseignant afin de les aider à adapter les différentes thématiques abordées au programme de chaque classe. « Quelle que soit l’activité à laquelle nous participons, nous faisons toujours en sorte de réduire au maximum notre impact environnemental, en limitant par exemple la production du nombre de posters ou d’affiches ». Bien entendu cette démarche n’est pas exclusivement réservée aux élèves, l’ensemble du personnel s’applique à réduire au quotidien sa consommation de papier et d’électricité.
« Il faut savoir rompre avec quelques idées reçues comme avec le recyclage qui doit être considéré comme une solution de dernier recours plutôt qu’une fin en soi. » commente Jackie Schemenauer.
 
C’est dans ce même objectif que l’école a fait le choix d’être partenaire de la fondation Ellen MacArthur qui vise à prôner les bénéfices de l’économie circulaire. L’école éduque ainsi les élèves (dès le Grade 4) à comprendre la différence entre économie linéaire (extraire, fabriquer, jeter) et l’économie circulaire qui va permettre de limiter fortement la consommation et le gaspillage des matières premières et des sources d’énergie non-renouvelables.
Enfin, l’établissement est également membre du programme Eco-Schools mis en place par la FEE (Foundation for Environmental Education). Ce programme permet aux élèves volontaires de travailler sur une série de thèmes prioritaires comme l’alimentation durable, la réduction des déchets ou encore la biodiversité… 
 
 
Un apprentissage innovant et participatif autour de l’écologie
Dans le cadre du cursus IB, les élèves suivent en fonction de leur âge un apprentissage holistique et personnalisé tout au long de leur scolarité autour de différentes problématiques environnementales, sociétales et économiques. « Il s’agit avant tout de sensibiliser dès le plus jeune âge aux enjeux environnementaux en leur faisant aimer la nature. En effet, nous avons tous tendance à protéger ce que nous aimons et à aimer ce que nous connaissons » nous explique Jackie Schemenauer. 
Pour les plus petits, l’objectif est de leur faire prendre conscience du lien avec la nature grâce à la mise en place d’ateliers pratiques. Les élèves se rendent régulièrement dans les jardins éducatifs biologiques de l’école afin de les observer ou d’étudier certaines espèces de légumes en classe.  
 
A partir du Grade 5, les élèves vont être impliqués de manière plus active à travers des ateliers de réflexion ou en menant eux-mêmes des initiatives que cela soit autour de l’amélioration des jardins éducatifs ou sur la réduction de l’utilisation du plastique. 
« Nous attachons une grande importance à toujours faire le lien entre sensibilisation et action concrète. Par exemple, un groupe de réflexion d’élèves, en Grade 7, a mené une étude sur la consommation d’eau dans les toilettes quand on se lavait les mains. Ils se sont rendus compte que la durée et la quantité d’eau utilisée étaient beaucoup trop importantes. Ils ont été voir la direction et une action corrective sur la durée d’écoulement des robinets a été menée ». Les problématiques de changement climatique sont, quant à elles, abordées plus tard dans la scolarité.
 
Pour finir, les enfants sont également encouragés à analyser et mesurer les différentes conséquences sur l’environnement liées à la production d’un produit (consommation d’eau, utilisation d’engrais, empreinte carbone liée au transport, etc.). « C’est par ce biais que des élèves ont analysé l’impact environnemental entre une tomate cultivée localement et une tomate bio importée de France. C’est en encourageant ce type de raisonnement dès le plus jeune âge que nous pourrons effectivement contribuer à changer les choses » nous explique Jackie Schenemauer.
 
 
Un campus respectueux de l’environnement
Les élèves de la SISD évoluent sur un campus entièrement conçu dans une démarche environnementale afin de limiter au maximum sa consommation énergétique. Concrètement, le bâtiment est doté d’un éclairage basse consommation et est renforcé dans chaque classe par deux fenêtres à double vitrage situées de part et d’autre de la pièce afin de fournir un éclairage le plus naturel possible. D’autre part, les entrées et sorties de l’établissement disposent d’un système de sas à double porte afin de limiter au maximum la déperdition de l’air conditionné.
 
Au-delà de ces aspects techniques, la SISD travaille au quotidien dans une logique de réduction des déchets notamment. En effet, l’école ne propose plus de bouteille d’eau en plastique et incite les élèves à utiliser les différentes fontaines d’eau à leur disposition. 
La cantine applique le « Waste Free Lunches » afin de limiter au maximum les emballages alimentaires. Il en va de même pour tous les événements au sein de l’établissement où un effort sur la réduction des déchets est demandé que cela soit par l’utilisation de produits réutilisables (assiettes, verres…) ou à défaut compostables qui seront ensuite utilisés comme engrais pour les jardins éducatifs.
Grâce à toutes ces mesures, l’école a obtenu le DEWA Conservation Award en mai 2018.
 
Pour résumer, la SISD s’attache à sensibiliser et à éduquer les générations futures aux problématiques environnementales autour des 17 objectifs de développement durable établis par les membres des Nations Unies comme l’accès à l’eau potable, la conservation et l’exploitation de manière durable des océans et des mers ou encore la production et la consommation responsable.
 
Pour en savoir plus sur les initiatives menées par la SISD :
ou en envoyant un mail à Jackie Schemenauer :
 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
Peut-on boire l’eau du robinet de Dubai ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres… et la réponse est plutôt simple, finalement ! Nous allons y répondre dans cet article, en vous apportant tous les éléments pour faire des choix éclairés et écoresponsables.
 
Techniquement, comme vous devez le savoir, l’eau de Dubai provient de la mer ; elle est donc traitée par un processus de désalinisation, puis filtrée et enfin faiblement reminéralisée. D’un point de vue sanitaire, elle est donc complètement propre à la consommation, lorsqu’elle sort des usines de dessalement de Dubai Electricity & Water Authority (DEWA). 
Les altérations de composition peuvent prendre source dans son acheminement jusqu’à notre robinet. En effet, l’état général de nos canalisations (qualité, matériau, vétusté) impacte la composition de l’eau. C’est pourquoi vous pouvez noter des différences de goût, voire d’odeur en fonction de votre localisation et de votre building.
Vous avez également remarqué qu’il est très difficile d’obtenir de l’eau froide, et ceci est encore du aux canalisations (exposées à de très fortes températures).
 
Pour conclure, vous l’aurez compris, la qualité de l’eau diffère suivant plusieurs facteurs ; c’est pourquoi, vous privilégiez surement de l’eau (minérale ou non) en bouteilles ou bonbonnes livrées chez vous par sécurité. Sachez toutefois, que le transport de l’eau dans le plastique, pendant les périodes de fortes chaleurs, contribue au dépôt de particules néfastes à la consommation.
 
Mais alors, existe-t-il une alternative ? La réponse est OUI. Et on l’a testée pour vous ! 
Le service Waterclub, et ses différentes options. Waterclub est une marque écoresponsable proposant différents services autour du traitement de l’eau courante.
Le but est simple : obtenir une qualité d’eau inégalée, abordable, au sein d’un service flexible et 100% plastic-free.
 
La marque a été développée en 2012, par la société de consulting Collector consulting. A la tête de celle-ci, Omar, un entrepreneur suisse passionné (et passionnant !), véritablement soucieux d’apporter le même niveau de qualité d’eau que dans sa Suisse natale… à Dubai, et oui rien que ça !
Omar et son équipe se sont spécialisés dans la recherche de technologies innovantes pour faciliter votre quotidien tout en étant plus respectueux de la Planète, grâce à l’optimisation des ressources.
 
Ainsi, Waterclub décline toute une gamme de produits (filtres) et machines pour répondre à tous vos besoins de consommation en eau. De plus, c’est le seul fournisseur officiellement approuvé par DEWA.
 
Ça c’était pour la partie théorique, mais qu’en est-il de l’aspect pratique ?
Nous avons testé la machine PURE, ainsi que les filtres (douche et bidet)… et nous sommes convaincues !
 
 
Voici nos 5 bonnes raisons de vous aussi, vous lancer :
 
1. Un filtrage de pointe
- L’eau est filtré par une technologie UV (permettant d’éliminer toutes les bactéries), ainsi que par un filtre permettant d’obtenir un Ph de 7, totalement neutre.
- Très simplement, le technicien vient raccorder la machine à votre arrivée d’eau, directement dans votre cuisine. 
- La machine se met en mode « sleep » la nuit, lorsqu’elle n’est pas utilisée et permet une économie d’énergie.
 
2. Des machines sur-mesure
- 5 options de machines s’offrent à vous, en fonction des besoins de votre foyer. Les prix varient de 1999AED à 4690AED à l’achat (pour la machine PURE).
- Les options sont variables, mais vous pourrez régler la température de l’eau (froid/chaud/bouillant) et ainsi profiter d’un verre rafraichissant, de votre thé ou encore de régler la température de l’eau du biberon de votre enfant. Vous pourrez également paramétrer un dosage type. 
- Une sécurité enfant est installée sur les machines, pour garantir un niveau de sécurité maximum.
Découvrez toutes les machines, sur le site www.waterclub.ae.
 
3. Un service complet et réactif
C’est simple, vous ne vous occupez de rien, ils s’occupent de tout ! Et on doit bien l’avouer : le service est irréprochable… 
- Après avoir identifié vos besoins, vous pouvez tester la machine sélectionnée pendant une durée choisie. L’équipe commerciale convient d’un rdv à domicile, où un technicien formé, viendra installer votre nouvelle meilleure amie.
- L’installation dure 30 minutes environ, suite à laquelle, on vous expliquera en détail le fonctionnement de la machine.
- Par la suite, vous avez un contact direct avec un commercial pour la moindre question. Un système de monitoring (écran digital) vous indiquera quand changer vos filtres et lampes (environ tous les 6 mois). 
- Vous pouvez ainsi programmer une installation définitive, et acheter votre machine, ou la louer (pour une durée minimum d’un an) à partir de 99 AED/mois. Le service inclut la maintenance de votre machine.
Fini les litres d’eau à porter, à chaque passage en supermarché !
 
4. Budget eau : une économie quotidienne… 
Prenons un exemple concret, pour une famille de 3 personnes : si vous achetez environ 2 packs d’eau minérale (nous avons choisi une moyenne de 40AED pour 6 bouteilles 1.5L) par semaine. En considérant 50 semaines par an à votre domicile :
2x40 = 80AED/semaine
80x50 = 4000AED/an 
Vous faites une économie de 2000AED par an environ, en choisissant la machine Primo (à 1999AED).
 
5. … et un geste fort pour l’environnement !
En choisissant cette option, vous dites adieu aux bouteilles en plastique, et bonjour aux bouteilles en inox ! Vous limitez ainsi votre consommation de plastique et contribuez concrètement à diminuer vos déchets.
 
Au fait, savez-vous ce qu’il y a dans l’eau ?
L’eau symbolisée par la formule bien connue H2O est principalement composée d’ions dont les principaux sont  :
- le calcium et le magnésium
- le sodium et potassium
- les carbonates et les chlorures
- les sulfates et les nitrates
Ensuite on différencie l’eau minérale (dont la composition et le goût sont stables), l’eau de source (dont la composition est variable mais le goût stable), de l’eau du robinet (dont la composition et le goût sont variables.)
Le pourcentage de chacun de ses composants varie en fonction de la provenance (ou marque) de l’eau que vous choisissez.
 
Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site https://waterclub.ae
Pour toute demande d’info :
 
Retrouvez les produits Waterclub :
- Sur DEWA app, online
- à Sharaf DG, en boutique
- directement en appelant le  04 442 59 78 
- par Whatsapp au 050 100 39 31
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
 
 
 
 
  1. Les + lus
  2. Les + récents