L’été approche à grand pas, et si vous êtes encore en manque d’inspiration pour occuper vos adolescents cet été, et que vous aimeriez bien changer des classiques colonies de vacances type UCPA, ou des traditionnels séjours linguistiques, pourquoi ne pas leur offrir un véritable summer camp afin de leur faire vivre une expérience linguistique et sportive originale, instructive et formatrice à tous niveaux ?
 
Ces centres de loisirs 5 étoiles sont chers, certes, mais ont toutefois le mérite, au-delà de la pratique de la langue étrangère, d’ouvrir nos jeunes à la vie en communauté, de les faire grandir, de leur permettre de prendre confiance en eux, et surtout de les reconnecter à la pleine nature tout en s’amusant. 
Le volontariat à l’étranger est une autre option tout aussi enrichissante. Pour les adolescents qui souhaitent se mobiliser pour une cause, qu’elle soit sociale, humanitaire, environnementale ou autre, le volontariat est le terrain idéal pour l’apprentissage, l’expérimentation et la construction personnelle : l’occasion de se rendre utile sur un projet d’intérêt général, d’ouvrir les yeux sur une réalité autre que celle de l’expatriation, d’échanger et d’apprendre, car c’est avant tout une démarche d’ouverture culturelle et d’apprentissage réciproque.
L’offre est multiple, comment choisir et faire confiance ? Voici donc nos suggestions pour des escapades estivales qui laisseront sans aucun doute des souvenirs inoubliables à vos enfants. 
 
  • SÉJOURS HOME ABROAD 
Organisme basé à Paris et à Versailles, il propose toutes sortes de séjours de qualité à travers le monde. À l’origine, Christine de Chanaud, la fondatrice, ayant elle-même passé son enfance aux États-Unis, cherchait un moyen pour offrir à ses propres enfants une expérience de vie à l’étranger, notamment dans ces fameux ‘summer camps’ à l’américaine. Avec Séjours Home Abroad, c’est désormais possible. Cet organisme offre aux jeunes l’opportunité de découvrir des environnements différents, hors de France, et de se nourrir d’expériences personnelles très enrichissantes. Avec une sélection exceptionnelle de programmes dans plus de 30 pays dans le monde, vous trouverez forcément ce qui conviendra le mieux à votre enfant. 
 
Summer Camps (pour les 6-16 ans, minimum 2 semaines – USA, Canada, Angleterre)
Pour une immersion totale dans un pays anglophone, avec une multitude d’activités sportives et artistiques, le tout dans de magnifiques sites pour se déconnecter des écrans (téléphone portable interdit !) et retrouver le goût du lien social. Coup de cœur pour la formule « all inclusive », un prix « package » pour une prise en charge complète et en toute sécurité : le voyage est organisé et encadré par Home Abroad de A à Z, vols et transferts aéroport/camp inclus. Chaque camp a toutefois ses spécificités, les contacter pour une fiche descriptive. Les campeurs sont répartis par tranche d’âge et par sexe dans des petits cabanons en bois, et organisent leurs journées avec au choix plus de 60 activités collectives ! Avantage : présence d’une majorité de jeunes Américains (90%) !
 
Adventure Trips et Bénévolat (pour les 12-18 ans –États-Unis et Canada)
Ces circuits sont destinés à des jeunes aventureux et sportifs, qui aiment la nature. Séjours itinérants, ils seront encadrés par des moniteurs hautement spécialisés et auront l’occasion de découvrir les plus belles régions américaines ou canadiennes. Au programme : randonnée, escalade, rafting, VTT…
La sélection été 2019 :
- « GRANDS CANYONS ET PEUPLE NAVAJO » (USA) pour les 13-18 ans : à la découverte des grands canyons et des Amérindiens (peuples Navajo/Hopi/Zuni) avec du « Community Service » ;
- « TEEN TOURS » (USA/ Canada) pour les 12-17 ans : visites de grandes villes, parcs d’attraction, activités nautiques (rafting, wakeboard, surf...) ;
- « AVENTURE & VOLONTARIAT » (USA) pour les 13-17 ans : randonnées pédestres, activités sportives (escalade, VTT, rafting...), visites de grands parcs nationaux (Colorado/ Californie/ Alaska/ Hawaï) et volontariat ;
- « CANOE TRIPS » (Canada) pour les 10-17 ans : à la découverte des belles régions sauvages de l’Ontario.
 
Bénévolat (pour les 12-18 ans – Océanie, Asie, Amérique du Sud, Afrique, États-Unis)
Formule parfaite pour les jeunes qui veulent s’impliquer pour une cause humanitaire ou de protection de l’environnement (nature et animaux), c’est aussi l’occasion pour vos enfants de rejoindre un groupe de jeunes de leur âge et de vivre une expérience qui rend humble et tellement utile, le tout bien sûr en anglais !
Vous trouverez une cinquantaine de séjours de volontariat dans plus de 20 pays à travers le monde. Chaque jeune peut donc trouver chaussure à son pied ! En fonction des programmes, l’âge des participants et le niveau d’implication peuvent varier. Par ailleurs, en dehors des heures de « Community Service », le séjour inclut également des activités et des excursions, ce qui ne laisse que très peu de place au temps libre !
Pour les contacter :

Tel : +33 01 39 50 77 70
 
  • ECI (Échanges culturels internationaux)
Cet organisme labellisé propose également des summer camps d’une durée de deux ou trois semaines. Pour l’authentique summer camp américain, choisissez celui situé dans la région de Boston, États-Unis : ouvert aux jeunes de toutes nationalités, il n’en reste pas moins que la majorité des participants est américaine (65%). Idéalement situé à 1h30 de Boston, le camp se déroule dans un superbe cadre sur le site de l’école privée « The Williston Northampton School » à Easthampton. 
D’autres formules sont possibles au Canada (Calgary), en Angleterre (région de Devon) et en Espagne, mais elles se rapprochent davantage du séjour linguistique avec un programme à la fois éducatif et sportif. 
Pour les contacter :
Tel : +33 04 42 21 07 68
 
  • PROJECTS ABROAD
Projects Abroad est un organisme international privé qui organise et soutient des missions de volontariat et stages à l'étranger. Depuis 25 ans, ils développent des partenariats sûrs avec des structures locales dans plus de 25 pays d'action, et soutiennent également leurs propres projets de développement. 
Leurs chantiers « High School Specials » sont des projets de deux semaines minimum, réservés aux volontaires âgés de 15 à 18 ans venant des 4 coins de la planète, souhaitant s'engager sur une mission de volontariat à l'international. Les missions proposées pour l’été sont plus fascinantes les unes que les autres selon les domaines de prédilection de votre enfant : environnement, médical, archéologie, éducation…, le monde leur est ouvert.
A titre d’exemples, voici l’intitulé de quelques missions :
- Medicine Internships in Argentina for Teenagers 
- Rainforest Conservation & Community Work in Madagascar for Teens 
- Conservation Volunteering in Costa Rica for Teenagers
- Archaeology Volunteering in Peru for Teenagers
- Volunteer with Children in Cambodia for Teenagers…
Les volontaires bénéficient d’un encadrement permanent des membres de l’équipe présents sur place et un programme est prévu pour toute la durée du séjour alternant volontariat et excursions touristiques. Les tarifs varient selon le type de mission, le choix du pays et la durée du séjour.
Pour les contacter :
Tel : +33 (0)1 70 97 94 43
 
  • GVI (Global Vision International)
Un organisme anglais  de  renommée internationale, fondé en 1998, qui propose un volontariat spécial ado, et qui met l’accent sur l’apprentissage, l’expérimentation et la construction personnelle avec l’ambition d’avoir un impact durable sur son environnement. Pour ses contributions conformément aux objectifs des Nations Unies, cet organisme a reçu de nombreux prix, dont le « Global Youth Travel Awards 2018 », pour son engagement et ses contributions en matière de développement durable. Des missions à travers le monde, aux thématiques variées, de la préservation de la faune et flore à la construction ou rénovation d’infrastructures, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.
Pour les contacter : remplir la “enquiry form” sur leur site.
Tel : 01727 250 250 ou compléter le “call back request”.
 
  • INTERNATIONAL VOLUNTEER HQ (IVHQ)
Créé en 2007, IVHQ est un organisme de volontariat néo-zélandais renommé, qui travaille sur plus de 40 destinations dans le monde. Ils proposent des programmes spécial adolescents âgés de 16 à 18 ans, qui peuvent participer à certaines des missions dans des pays tels que Madagascar, Bali, Pérou, Costa Rica, Portugal… Avantage : les tarifs sont assez raisonnables.
Au Portugal par exemple, les missions vont de la rénovation de bâtiment, à l’aide sanitaire, à la plongée sous-marine pour la sauvegarde de la faune et flore marine, à la mission éco-volontaire dans un refuge pour loups… 
Pour les contacter :
 
Toutes ces fenêtres sur le monde, qui sont désormais à notre portée, forgeront une expérience utile, écologique, mais passionnément humaine qui sera de nature à transformer à tout jamais le regard de vos enfants sur leur environnement. 
 
 
Pour en savoir plus sur les missions de volontariat à l’étranger, vous pouvez consulter le portail en ligne indépendant, Guidisto : vous y trouverez un guide pratique très complet, des conseils et recommandations, ainsi qu'une offre très large de projets répartis dans 57 pays. Mais surtout, vous pourrez comparer les projets de 19 organisations internationales en quelques clics.
 
 
Crédit photo @projectsabroadglobal
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
 
  
A l’âge des possibles où l’enfant cherche à s’affranchir doucement du prisme de ses géniteurs pour commencer à expérimenter le monde extérieur et confronter ce qu’il a appris jusque là pour trouver ses propres références ; on peut se poser la question de savoir si Dubai et sa réalité particulière offre un terrain propice à cette confrontation si nécessaire ?
 
L’adolescent expatrié est souvent peu en contact avec ses référents culturels, il est immergé dans un milieu international, riche en différences où l’acceptation de la différence culturelle et du « vivre ensemble » est le maître-mot.

Une étape parfois anxiogène pour les parents...
 
Cette immersion multiculturelle en fait un être généralement ouvert aux autres et conscient des différences propres à chacun. Combien de fois, les parents ne se félicitent pas de ça, « il sera automatiquement bilingue » ! Dubai et l’expatriation participent généralement à créer un contexte apaisant où peut se déployer une enfance heureuse, insouciante, à l’abri des soucis et problèmes financiers. Après l’école on va à la mer ou dans la villa des copains qui ont une belle piscine, on dîne dans des endroits magiques, on admire le nouvel IPhone ou le nouveau sac très à la mode de ses copines. 
 
Cependant, une peur que les parents ont bien souvent à l’adolescence, c’est de voir leur adolescent expérimenter des chemins de traverse. A Dubai, les épreuves ordaliques (tests des limites) propres à cet âge sont souvent sous contrôle car les interdits érigés par la loi sont prédominants. Hors de question de fréquenter des bars, de trainer dans les rues, d’être gothique ou pire encore ! Et que c’est soulageant quand on est parents ! Mais alors comment expérimenter les limites ? Se construire, se subjectiver dans un univers où les interdits sont finalement déjà pris en charge par l’extérieur. Mon enfant n’est-il pas alors une bombe à retardement ?
 
Et puis un jour vient la question fatidique ! Il est temps de se préparer pour la grande école, l’université… Dès lors, un retour aux sources avec ou sans les parents est très souvent envisagé et là on sent une certaine angoisse poindre le bout de son nez…
Comment mon enfant va t’il pouvoir s’adapter à un environnement souvent si différent ? Sa différence va t’elle le servir ou le desservir ? Est-il à même d’affronter un environnement aux différences sociales plus marquées, évoluer dans une société occidentale beaucoup plus permissive où les gardes fous doivent finalement s’internaliser ? Ne va t’il pas déprimer en quittant ce microcosme doré ? Et surtout l’ai-je suffisant préparer à ça ?
 
... mais rassurez-vous, c’est le moment de respirer un grand coup et d’envisager l’avenir avec sérénité !

Il est vrai que par son expérience internationale, l’enfant plongé dans un autre univers sera toujours un peu à part et il faut pourvoir le considérer comme un atout. Mais surtout ce qu’il faut garder à l’esprit c’est que la construction adolescente et l’intériorisation des interdits se fait bien avant l’entrée à l’université. La confrontation à un environnement moins clément n’est pas une condition sine qua non à cette intériorisation. 
 
C’est au sein de la famille que cette intériorisation se créer. Il est essentiel à cet âge, en tant que parents, d’être garants et porteurs de la loi et surtout garder une communication mais sans être intrusif. C’est dans votre voix que votre enfant se sentira en sécurité, découvrira qu’il ne peut ni tout faire, ni tout dire, que le monde n’est pas parfait, que tout le monde n’est pas riche, qu’il faut travailler pour réussir. Que non, on ne peut pas laisser son IPhone sur la table, au risque de se le faire voler à Paris ou ailleurs. Qu’il est dangereux de se promener dans les rues tard le soir, que non on ne peut pas parler aux inconnus comme on peut le faire plus facilement à Dubai. 
 
En conclusion, dans un environnement international préservé,  les parents sont encore plus qu’ailleurs les référents principaux, garants des limites. Il est important de fixer des interdits, de maintenir l’adolescent informé par divers biais de la réalité externe, par notes, par petits messages porteurs de leçons de vie, c’est seulement à travers cette voix qu’il pourra se forger une identité solide qui lui permettra d’évoluer librement dans un monde plus hétérogène et parfois plus anxiogène. 

Vanessa B. The French clinic

Vanessa Bokanowski, psychologue, 
excerce au sein de la clinique The French Clinic (Dubai Healthcare city)
Contact : 04 429 8450 ou 056 948 7372
 

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus avant le week-end !
 
        Petites annonces
 
  1. Les + lus
  2. Les + récents