Paroles d'entrepreneur : La parole à … Alexandra de Lange

Écrit par  la rédaction 18 FEV 2020
Première boîte ? 
Non, la première c’était « The Dress Project » lors de notre seconde expat au Sénégal. 
 
Depuis combien de temps à Dubai ? 
Cela fera 3 ans en avril.
 
Présentez-nous votre business en quelques lignes… 
Kala Fine Jewellery est une marque de bijoux qui illumine la beauté de votre âme.
Je chine et sélectionne avec soin et attention des pierres précieuses et semi-précieuses vintage qui sont ensuite « purifiées » (c’est-à-dire libérées des énergies de leur propriétaire précédent) et ré-énergisées, afin de ramener la lumière, donc l’énergie dans la gemme et pour que la pierre reprenne toute sa vitalité. Je prends ensuite le temps de les ré-imaginer dans de nouvelles créations de bijoux et talismans, tous en or 18 carats, car l’or amplifie les énergies. Chaque bijou Kala est donc unique, empli de sens et eco-conscious.
 
Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ?
Au départ, ce n’était pas dans mes plans, j’étais très carriériste, je travaillais dans la mode et le luxe à Bruxelles. C’est l’expatriation qui m’a tournée vers l’entreprenariat. Les pays où nous avons vécu avant Dubai (Congo et Sénégal) ne m’ont pas permis de m’épanouir professionnellement dans une entreprise. J’ai toujours eu des idées plein la tête et l’entreprenariat m’a semblé être la meilleure option pour les exprimer.
 
Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ? 
Je suis aussi prof de yoga et, en plus de donner des cours, je voulais renouer avec la création et exprimer ma passion pour les pierres et les cristaux d’une manière spirituelle, chic et accessible. Je n’avais rien à perdre et j’ai la chance d’être à Dubai où entreprendre est encore possible. Alors pourquoi ne pas essayer de vivre de sa passion ! Qui ne tente rien n’a rien… Alors KALA a vu le jour.
 
Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ?
C’est plutôt une question de timing et feeling. Dubai a l’avantage de réunir énormément de cultures et savoir-faire, et j’ai rencontré des orfèvres vraiment talentueux, ce qui m’est très précieux.
 
Quels sont les défis/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ?
Il y a énormément de zones grises et j’ai eu mille avis différents pour naviguer parmi les méandres administratifs et financiers. Le plus dur, je trouve, est de se faire une place, de trouver sa légitimité auprès de la clientèle. Il y a tellement d’offre, d’entrepreneurs ! Je propose mes créations sur rendez-vous ou lors de pop-ups, j’aime le contact avec les personnes, leur raconter l’énergie de la pierre et l’essence du bijou. Mais je n’ai pas choisi la facilité, je dois faire venir les clients à moi. Cependant, je constate que, de plus en plus, on tend à revenir vers l’authenticité, et c’est ce que je m’efforce de proposer. J’essaie d’offrir le vrai à travers le beau.
 
Quelle est votre source de motivation chaque jour ? 
L’énergie des pierres, l’envie de créer et mon mari et mes amis qui me soutiennent.
 
Avec le recul, que referiez-vous différemment ? 
Je n’ai pas encore de recul, je viens juste de commencer à gravir la montagne ;-)
 
Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ? 
Celle de mon mari et de moi-même ;-)
 
Si vous aviez deux conseils à donner au futur entrepreneur qui vous lit ? 
Un jour à la fois, et vous ne pouvez pas plaire à tout le monde, donc surtout, suivez votre instinct et ce qui vous paraît le plus juste pour votre entreprise. Entourez-vous de personnes qui vous veulent du bien !
 
Et deux bonnes adresses ? 
- Les meilleurs tacos in town : MAIZ Tacos à JLT. 
- Les cours de Hatha Flow le lundi et mercredi matin à Zen Yoga (le studio des Springs)
- LA shakshuka au lounge de Al Nasseem, best breakfast avec vue sur le Burj Al Arab
 
Des projets futurs ? 
Plein ! Améliorer mon showroom, développer le site pour passer en vente en ligne. Continuer à voyager pour trouver de nouvelles gemmes, collaborateurs, pépites en tout genre. Continuer à me former en yoga et en gemmologie.
 
PETIT PORTRAIT INDISCRET
Plutôt matinale ou oiseau de nuit ? Matinale
Plutôt café-croissant ou petit-dej healthy ? Healthy or nothing ! Quoique… je ne dis pas non à un pain au chocolat du Birch café (Greens)
Plutôt sport extrême ou méditation ? Méditation, mais j’aimerais bien faire la zipline de RAK.
Plutôt robe-sandales ou tailleur-talons ? Robe, sandales ou talons en fonction du mood.
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Un peu des deux
Plutôt cigale ou fourmi ? Fourmi ailée… 
 
LE MOT DE LA FIN
Where the mind goes, the energy flows… 
Merci à tous ceux qui me soutiennent et merci à Dubaimadame pour cette interview et sa mine d’or d’infos ! 
 
Contacter Alexandra :
Site internet : kala-finejewellery.com
Sur Instagram : @Kala.finejewellery
Email :
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !
 
  
 
Dernière modification le jeudi, 08 octobre 2020 07:27
  1. Les + lus
  2. Les + récents