Paroles d'entrepreneur : la parole à... Cécile Herman et Stéphane Brismontier !

Écrit par  La rédaction 13 JAN 2018

Première boite ?  
Cécile : À mon arrivée à Dubaï, afin de pouvoir représenter localement la Cité des sciences et de l’Industrie (mon premier employeur en France), j’ai eu une premiere structure unipersonnelle qui m’a permise de conduire des projets très rapidement. Mais travailler seule a ses limites.
Stéphane : Oui 1ère boite, j’ai un parcours très corporate (étant issu d’une école de commerce) avant Culture Emulsion : Carrefour, PPR Fnac, Samsung, HP). Finalement, tous les chemins mènent à la culture ! 

Depuis combien de temps à Dubai ? 
Cécile : Je finis ma 14ème année… déjà !
Stéphane : Je suis dans ma 10ème saison, plus que Games of Thrones !

Présentez-nous votre business en quelques lignes… 
Cécile : Culture Emulsion est la résultante de la rencontre de Stéphane et moi même. Nos savoir-faire et expériences respectives et surtout notre désir d’animer le paysage culturel francophone local nous ont conduit à offrir aujourd’hui 3 services :
- Un saison théâtrale francophone au DUCTAC pour tous,
- Une école de théâtre en langue française à partir de 6 ans, adultes y compris
- Une offre aux entreprises :
Théâtre d’entreprise (en anglais bien sûr)
Conseil et management de projets culturels et loisirs éducatifs  

Stéphane : pas mieux ! 
 
Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ?
Cécile : Ça n’a jamais été un rêve mais ce fût une évidence.
Stéphane : Jamais ! Mais quel bonheur et épanouissement d’avoir eu ensuite l’idée et l’opportunité de le faire !

Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ?
Cécile : La proposition de Stéphane de s’associer sur la base de nos points communs, de nos expériences complémentaires et de notre énergie. Mais aussi, il faut bien l’admettre, un petit de grain de folie qui nous anime encore aujourd’hui.
Stéphane : Une idée + un pays qui s’y prêtait + le bon partenaire + un passage propice dans ma vie professionnelle à ce moment précis !
 
Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ?
Cécile : La question devrait être « pourquoi entreprendre à Dubai ? », en ce qui me concerne. Nous avons choisi de venir nous installer à Dubai pour des raisons personnelles et professionnelles. Et une fois à Dubai, l’énergie de la ville, certaines rencontres et opportunités m’ont convaincue que c’était LÀ et MAINTENANT, ou JAMAIS.  
Stéphane : la bonne nouvelle c’est que notre business model  & positionnement sont assez uniques et plaisent ! Nous pourrions, demain, reproduire Culture Emulsion à peu près partout dans le monde.
 
Quels sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ?
Cécile : La plus grande difficulté est de ne pas perdre de temps et surtout de l’argent dans les premiers mois pour mettre en place sa structure : licence, bureau, sponsoring… en fonction de son business modèle. Les réponses qu’on vous donne sont très variées, les règles changent. Prendre plus de temps plutôt que de se lancer rapidement.
Stéphane : L’opportunité gigantesque des UAE réside dans la possibilité d’essayer toute idée ou tout nouveau concept assez rapidement. « The sky is the limit » et c’est vrai !
 
Quelle est votre source de motivation chaque jour ?
Cécile : Les nouveaux projets et une belle équipe.
Stéphane : Apporter de la bonne humeur, de l’humain et du développement personnel à tous les niveaux de rencontres (spectacles, formations/teambuilding entreprises, école de théâtre) dans ce monde loin d’être parfait comme on le sait ! C’est notre petit grain de sable de contribution ! 
 
Avec le recul, que referiez-vous différemment ?
Cécile : Rien
Stéphane : Avoir commencé plus tôt.
 
Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ? 
Cécile : Des conseils bienveillants de la communauté d’affaires de Dubai. J’ai participé à des groupes de travail du FBC (SYNERGIE, WIN, Woman Business Council etc.) qui m’ont fait rencontrer des collaborateurs avec qui nous travaillons toujours.
Stéphane : Nos conjoints bien évidemment, sans qui cette aventure n’aurait jamais pu voir le jour !
 
Si vous aviez deux conseils à donner au futur entrepreneur qui vous lit ?
Cécile : Tenter sa chance et modérer ses investissements pour croître sereinement.
Stéphane : Une belle idée et osez !
 
Et deux bonnes adresses ?
Cécile : Deux adresses d’entrepreuneuses et amies :
- The Den, City walk où Nadia vous recevra pour vous conseiller sur vos projets de décoration. 
- Caramel and Sun au Mercato où Olivia et Magali se chargeront des chambres et accessoires design de vos enfants et ados. Faites leur confiance !
Stéphane
Al Qudra pour de belles sessions de vélo sur piste le matin de bonne heure.
Al Qudra encore pour sa réserve d’oiseaux superbe !
 
Comment conciliez-vous vie de parents (si vous l’êtes) et d’entrepreneur ?
Cécile : C’est un métier à part entière ;-) J’ai la chance d’avoir un mari qui me soutient et accepte mes horaires…. Nous essayons d’être l’un ou l’autre à la maison quoi qu’il arrive pour gérer l’école, les activités, la logistique et surtout les câlins. C’est aussi un style de vie que je suis fière de vivre avec ma famille sachant que nous avons 2 petites filles.
Stéphane : C’est un exercice compliqué mais je compense en invitant mes enfants aux spectacles ;-)
 
Des projets futurs ?
Cécile : C’est la caractéristique principale de notre société ; chaque jour un nouveau projet ! 
Restez connectés.
Stéphane : Bien sûr ! De nouvelles activités rattachées a l’ecole de théâtre, de nouvelles spécialisations sur le théâtre d’entreprise etc, etc. : 2018 ne fait que commencer ! 
 
PETIT PORTRAIT INDISCRET 
 
Plutôt matinal ou oiseau de nuit ?
Cécile : Oiseau de nuit avec mes ami(e)s et plutôt matinale avec les enfants .
Stéphane : Les 2 bien sûr !
Plutôt café-croissant ou ptit-dej healthy ? 
Cécile : Par goût, café/croissant mais j’essaie depuis 40 ans de passer au healthy, je ne sais pas pourquoi…
Stéphane : Healthy !
Plutôt sport extrême ou méditation ? 
Cécile : Plutôt méditation, Pilates et Yoga avec Jeanique, à JLT, une coach et une femme fabuleuse (https://www.jeaniqueyogaandpilates.com)
Stéphane : Sport à 200% ! Moyennement extrêmes tout de même.
Plutôt robe-sandales ou taileur-talons / costard-cravate ou jeans-baskets 
Cécile : Les deux bien sûr.
Stéphane : Jean-baskets ! 
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? 
Cécile : Si c’est un week-end où nous ne travaillons pas, cocooning indispensable pour recharger les batteries et fiesta régulièrement pour encourager le lâcher prise et la folie ;-) 
Stéphane : Fiesta mais bcp de découvertes et balades aussi !
Plutôt cigale ou fourmi ? 
Cécile : selon moi, ni l’un ni l’autre. Peut-être faut-il demander à mon mari, non ?
Stéphane : Plutôt corbeau… ou renard ?
 
LE MOT DE LA FIN
Cécile : Entreprendre est une telle opportunité pour mieux se connaître et s’épanouir. Un très bel outil de développement personnel .
Tentez votre chance ! Dubaï, encore aujourd’hui, le permet. 
 
Si vous souhaitez suivre de Cécile et Stéphane :
Email : 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
 
       Petites annonces
Dernière modification le mercredi, 24 janvier 2018 10:12
  1. Les + lus
  2. Les + récents