Tamara Hostal, la dame de …velours !

Écrit par  Véronique Talma 01 SEPT 2013



Comme le velours elle allie douceur, élégance et profondeur !
Du coup on est un peu surpris quand cette dame soignée et posée vous raconte comme si c’était parfaitement banal, qu’elle est partie avec son sac à dos faire le tour du monde à 19 ans! Les événements politiques de l’époque ayant stoppé son élan vers l’Est, c’est l’Afrique qu’elle a parcouru ainsi pendant 18 mois au rythme des rencontres. Son chemin a croisé entre autres celui des tribus Turkana, ces nomades qui vivent aux confins du Soudan, du Kenya et de l’Ethiopie. Pendant un an et demi, elle a partagé  le quotidien et les maigres ressources de ces peuples. Elle communiquait avec eux par signes, n’a jamais dormi sous un toit en dur, mais elle a connu la générosité et la vraie solidarité de la vie de bédouin. C’est avec eux qu’elle a découvert le désert, voyageant à l’occasion à dos de chameau, et vécu dans une pauvreté matérielle mais une richesse humaine qui ont changé à tout jamais son regard sur la vie.

Cette aventure a pris fin car les privations avaient altéré son état de santé, et Tamara est rentrée en France la tête pleine de souvenirs qu’elle a rassemblés dans un livre  (le Soudan à l’infini) et plusieurs articles publiés dans les rubriques récits de voyages des magazines.

alt

Ensuite, dans sa région lyonnaise natale, elle a « tout simplement » créé une agence de communication, au départ généraliste, qui s’est spécialisée dans la cosmétologie et la beauté. Un développement rapide vers l’international  lui a permis de travailler et de voyager en Asie (Hong Kong, Japon, Thaïlande…),  en Amérique du Sud (Brésil..) et occasionnellement à Dubai !

De fil en aiguille, son entreprise a élargi son offre au design de produits (flacons de parfums…), au marketing et au conseil pour offrir une prestation globale dans ce domaine qu’elle connaissait bien. On apprend d’ailleurs au détour de la conversation qu’elle a aussi créé sa propre  ligne de parfum à base de Oud, inspirée par ses voyages à Dubai. Si les circonstances avaient été plus favorables, elle serait peut-être devenue une nouvelle Annick Goutal… mais son destin était  ailleurs. En effet en 2003, le virus des voyages et son activité de conseil qui se développait auprès des familles locales, l’ont amenée à venir s’installer avec sa famille à Dubai.

Elle qui avait toujours cousu ses vêtements, comme sa mère le lui avait appris, fût ravie quand sa fille lui dit vouloir travailler dans la mode. Mais ne trouvant pas d’école spécialisée à Dubai, elle décida « tout simplement » d’y ouvrir une branche de la célèbre école parisienne Esmod, ce qu’elle fît en 2006 .

Bien lui en a pris, car elle répondait ainsi non seulement aux besoins de sa propre fille, mais aussi à une demande importante à Dubai et dans la région puisque les quelques 200 élèves de chaque promotion sont issus de 70 nationalités différentes ! Tous viennent y chercher un enseignement théorique et pratique de qualité, centré sur la mode et l’art qui l’a toujours inspiré.

Du cursus complet sur 3 ans, au module de quelques semaines spécialisé en « patronage », en passant par des cours à temps partiel sur quelques mois ou des workshop « accessoires vintage », Esmod Dubai offre de nombreuses formules et possibilités pour exprimer sa fibre artistique et créative, que l’on soit une jeune étudiante ou une femme au foyer (notre article ).

Là encore, Tamara déborde d’idées et élargit sans cesse son offre avec des cours de maquillage ou de « fashion marketing », des cours de teinture, des ateliers pour enfants (sécurisés et sans aiguilles !)…
Mais le point d’orgue de chaque promotion, c’est le défilé du mois de juin. Un public de 500 invités, 150 mannequins, 15 coiffeurs et 30 maquilleurs…un vrai show professionnel orchestré par Canella Hostal, la fille de Tamara qui y exerce ses talents de « show manager » en marge de son activité principale : sa propre marque de prêt à porter.

Dès le plus jeune âge, son tempérament d’artiste a donné à Tamara une  vision de la vie qui sortait des sentiers battus, elle y est restée fidèle grâce à un esprit curieux et ouvert aux nouveautés comme aux traditions. Fidèle à la mode française, mais capable de réinterpréter les codes des différentes cultures de ses élèves, Tamara est enthousiaste, travailleuse et passionnée, elle aime partager …comme les bédouins, qu’elle croise encore parfois quand elle part camper dans le désert avec son Hummer pick-up !

Entrepreneuse, originale et indépendante dans l’âme, Tamara est une femme « tout simplement » formidable et …qui ne manque pas d’étoffe !

alt

Retrouvez tous les portraits réalisés par Véronique Talma sur son blog : http://verotalma.wordpress.com/

Dernière modification le samedi, 28 novembre 2015 12:56
  1. Les + lus
  2. Les + récents