Maigrir ! Tout un programme avec Johanna

Écrit par  Véronique Talma 01 MAI 2012


Elle est suédoise, donc elle est blonde, jolie et mince,… comme toutes les suédoises !


Plus étonnant, elle parle remarquablement bien français (son mari est français, ça aide, mais ce n’était pas gagné car lui… parle parfaitement suédois !).
Ensuite, comme elle va nous le raconter, elle n’a pas toujours été mince et c’est ainsi qu’elle a mis au point un programme d’amincissement, fruit de sa propre expérience, appelé « feeling fabulous ».


Racontez nous comment vous est venue l’idée de créer ce programme.

Quand j’avais 20 ans, j’ai pris 20 kg lors d’un séjour en Suisse, j’ai mis ensuite 5 ans à les perdre. Mais j’ai tiré de cette expérience de nombreux enseignements  qui m’ont amenée à réfléchir sur la façon d’aborder la perte de poids autrement que par des régimes. Depuis que je suis à Dubai (2 ans et demi, ndlr) je travaille à l’élaboration de ce programme pour faire profiter les autres (hommes ou femmes)  de mon expérience, mes recherches et ma réflexion.


Donc, avec votre programme on maigrit sans régime ?
Oui et non, cela ne veut pas dire que l’on maigrit sans faire attention ou sans se restreindre, mais il n’y a pas de régime strict à suivre. Pourtant je suis diététicienne de formation et j’ai travaillé plusieurs années pour Weight Watchers, donc l’aspect diététique n’est pas absent . J’utilise des outils comme le BMI (body mass index, ndlr) et je préconise bien sûr la limitation des sucres rapides, l’augmentation des fibres…. Mais tous ces principes doivent être pris comme des mesures d’hygiène de vie plutôt que comme des contraintes absolues.


Expliquez nous plus précisément le principe
Le principe est celui du « self heeling » par la pensée positive, par un regard sur soi même, par un changement de ses habitudes, par une prise de conscience des raisons qui nous poussent à manger même quand nous n’avons pas faim …
L’idée est d’améliorer son bien être personnel de façon participative. Ce n’est pas moi qui décide des objectifs, ni même des moyens, c’est la personne elle-même qui les fixe avec mon aide pour la guider. La motivation et l’adhésion au programme n’en sont que meilleures !


Alors en pratique, comment cela fonctionne-t-il ?

La compréhension et l’adhésion à ma méthodes sont primordiales pour l’obtention de résultats, donc je passe une première séance de 1h30 à discuter avec la personne, nous échangeons pour que je la connaisse et qu’elle comprenne comment nous allons fonctionner ensemble dans un objectif commun : sa perte de poids afin qu’elle se sente mieux, voire « fabulous » !
Ensuite la personne fait un carnet alimentaire pendant 4 jours qu’elle m’envoie, je l’analyse et nous commençons le travail à partir de cette base.
Le programme est découpé en 10 séances d’une heure avec chacune un thème nouveau (ce qui n’empêche pas de reparler des thèmes abordés lors des séances antérieures !) sur lequel on fait un travail d’analyse, à l’issue duquel on établi des stratégies.
Après chaque séance j’envoie un compte rendu écrit (par email) et la personne peut me contacter si nécessaire.


10 séances ça suffit ?
Pas toujours, mais on peut faire 2 séries et en pratique, le programme s’étale toujours sur plus de 10 semaines (vacances, impondérables …) et c’est tant mieux car contrairement à un régime strict limité dans le temps, il s’agit cette fois  de modifier son rapport avec la nourriture « à vie », on peut donc prendre son temps !


Depuis votre arrivée à Dubai vous avez aussi une activité communautaire ?
J’ai crée avec une amie un site internet d’aide à la communauté scandinave expatriée… www.familyindubai.com


… Un peu comme Dubai madame pour les françaises !
Oui, sauf que nous ne sommes que 3000  et que le site (en suédois, ndlr) est  plus centré sur les aspects quotidiens et pratiques mais avec un petit regard malicieux.


Quels sont vos autres centres d’intérêt ?
D’abord mes enfants (2 garçons et une fille, ndlr) et le sport. Je pratique le jogging, la musculation et la natation.
Mon autre passion c’est la cuisine, de tous les pays, j’adore en particulier la cuisine française et surtout « l’art de manger » qu’elle suscite.


C'est-à-dire ?

Pour les suédoises,  les françaises sont un exemple, à cause de leur alimentation à la fois saine et « gourmette »  et le fait qu’elles soient toutes minces !


… Pourtant nous, les françaises,  nous avions aussi tendance à penser que les suédoises étaient  toutes grandes, minces, sportives, saines et se nourrissaient  essentiellement de Wasa et de baies rouges !
Mais, d’après Johanna, ce n’est pas du tout le cas, car là-bas aussi les fast-food font des ravages et une partie de la population est en surpoids.

Comme quoi !

Alors si, bien que française (!), vous n’êtes pas assez mince à votre goût, vous en avez assez des régimes X ou Y, vous voulez  maigrir « autrement » et surtout pour longtemps, pourquoi ne pas essayer « feeling fabulous » ?



Contact :


Dernière modification le vendredi, 27 novembre 2015 15:29
  1. Les + lus
  2. Les + récents