Etihad Museum : enfin un musée de la Fédération à Dubai !

Écrit par  Valérie Amy 31 JAN 2017
Le Etihad Museum vient enfin d’ouvrir ses portes à Dubai – Jumeirah 1, à proximité d’un lieu symboliquement fort puisque vous y trouverez le fameux drapeau de la Fédération et de l’Union House, à l’endroit même où la constitution a été signée en 1971. Plus précisément au début de la bien nommée « rue du 2 décembre » (date de la création de ladite Fédération des Emirats Arabes Unis).
 
Dubai s’est offert comme écrin à son histoire un bijou architectural réalisé par un cabinet d’architectes de Toronto : Moriyama&Teshima, auteur de plusieurs musées dont celui de l’Aga Khan à Toronto ainsi que d’autres musées en Arabie Saoudite, au Koweït etc.
Conçu dans l’esprit de la pyramide du Louvre, la structure extérieure très moderne n’est que la partie visible de l’iceberg puisque le musée s’étend au niveau souterrain et s’étend sur 25000m2.
Le bâtiment extérieur a selon moi des allures de « coquille », élégante et lumineuse et son architecture peut rappeller celle d’une huître entrouverte sur le monde. En réalité, ses courbes symbolisent le parchemin sur lequel la constitution de 1971 a été signée, et les sept piliers dorés qui soutiennent l'ensemble symbolisent les stylos utilisés pour la signer… Ces pillers peuvent évoquer aussi pour certains les troncs de palmiers qui nous protègent du soleil dans le désert de Rub Al Khali.
 
Le musée se présente sous forme de parcours dans l’histoire de la création de la Fédération depuis 1968 et l’annonce du retrait du protectorat anglais, alors à l’époque appelés Etats de la Trêve (trucial states).
Un premier accord est signé entre Sheikh Zayed et Sheikh Rashid, les 2 principaux pères fondateurs, qui vont travailler pendant plus de 2 ans à convaincre les autres « Sheikhdoms » à se rallier à eux pour créer les Emirats Arabes Unis tels que nous les connaissons, le 2 décembre 1971.
 
 
Au menu : des photos bien sûr ; des films (pour l’instant en arabe) ; quelques objets symboliques ayant appartenus aux pères fondateurs (passeport dont le remplissage à la main vous fera sourire par sa logique toute bédouine) ; mais aussi des pupitres interactifs et ludiques (mais pas toujours faciles à comprendre). 
Les pupitres se concentrent sur les quelques années d’avant 1971 qui ont été nécessaires pour convaincre les Sheikhs de l’importance vitale d’une union : traduction littérale de Etihad. 
Ainsi une grande table interactive, découpée en forme des Emirats, déroule des photos et vidéos montrant comment le peuple vivait et à quoi ressemblaient ces territoires dans les années 60.
Juste après, le long d’un falaj (canal d’irrigation traditionnel) vous pourrez consulter des archives photos et vidéos des étapes de la construction. Enfin une section où l’on peut consulter (tel un Jedi modulant un faisceau de sa main) les différents articles de la Fédération. On peut ainsi découvrir que l’article 10 correspond symboliquement à notre 1er article de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (1789).
 
 
En conclusion :
Une mise en abîme réussie des réalisations des Emirats en 45 ans avec des chiffres comparatifs tels que : 198 km d’autoroute en 1976, 4000 km aujourd’hui, en 1975 : 198 écoles et aujourd'hui plus de 1200, permettant d’appréhender le chemin parcouru par les Emirats grâce à la Fédération. 
 
En résumé, un musée à découvrir sans faute et je dirai le plus rapidement possible. En effet mon œil d’experte subodore que la gestion des flux touristiques n’a pas été anticipée de manière optimale et que des queues aux guichets et devant les pupitres interactifs pourraient devenir très longues dans l’avenir !
 
Points positifs
  • une magnifique architecture à découvrir
  • le musée est très ludique et plaira aux enfants qui ont de l’espace pour s’amuser avec des activités interactives.
  • un parcours chronologique simple à suivre et à comprendre. Mais attention à l’aborder toujours de droite à gauche comme l’écriture arabe, sous peine de commencer par la fin.
  • un petit restaurant vous attend à la fin pour déguster mocktail et snack.
  • un parc au dessus du musée qui ne demande qu’à vous accueillir. 
  • des conférencières souriantes qui vous accompagnent et vous expliquent comment ça marche (façon Jedi, je vous ai dit…)
  • parking souterrain gratuit pour le moment : donc cet été on ne récupèrera pas notre voiture à 55°.
 
Points négatifs
  • il y a des sections uniquement en arabe, j’en suis aussi étonnée que vous ! Il manque donc des légendes aux citations et des sous titres aux 2 vidéos… 
  • les légendes sont souvent écrites un peu trop petit, quasi impossible à lire.
  • il y fait un froid glacial, vous me direz comme partout, mais là vraiment j’ai regretté ma doudoune ! 
  • le prix d’entrée à 25 AED que je trouve trop élevé part rapport à Dubai museum (3 AED). 
  • le ticketing : première option par RTA avec la carte NOL mais il faut une carte NOL par personne ! Super pour les familles et les touristes ! Ne vous laissez par convaincre au parking d’en acheter aux distributeurs qui vous attendent avant même l’entrée dans le musée, car il vous en coutera 35 AED dont 6 rien que pour la carte ; le ticket étant à 25 AED. RTA devrait pouvoir se faire un petit bénéfice de 4 AED si vous ne trouvez pas l’occasion de l’utiliser pour un parking ou un ticket de métro (c’est vrai pour les touristes surtout je vous l’accorde). Donc montez jusqu’à la réception où vous verrez aussi qu’il y a des tarifs étudiant et enfant à 10 AED.
  • pas d’audio guide qui aurait peut-être permis de comprendre certaines citations en arabes… même si la muséographie,  par ailleurs agréable, ne se prête pas vraiment à ce type d’équipement.
 
Ethiad museum
Pour plus d’information : visiter le site
Entrée : 25 AED/10 AED pour les enfants et étudiants (5-24 ans). Gratuit pour les moins de 5 ans. 20 AED partir de 10 pers. Possibilité de payer avec le NOL card de RTA.
Ouvert tout les jours de 10h à 20h - Tel : 04 515 5771
Restaurant Seven Sands pour reprendre des forces.
 
 
Comment s’y rendre ?
Jumeirah 1, au drapeau mais il faut faire un U turn au niveau de port Rachid pour y accéder.


Valerie Amy
 
Contactez TOURVAL sur sa fiche B.A.F !
Valérie Amy est guide privée DTCM/ADTA, découvrez la sur www.visiterdubaiabudhabi.over-blog.com.

 

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
       Petites annonces
 
 
Dernière modification le lundi, 06 février 2017 07:17
  1. Les + lus
  2. Les + récents